Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Mobilisation pour un référendum sur le TSCG

Mobilisation pour un référendum sur le TSCG

Début octobre, suite au jugement du Conseil Constitutionnel, l’Assemblée devrait se prononcer sur le TSCG, le Traité sur la Stabilité, la Coordination et la Gouvernance, qui instaure une camisole budgétaire pour les pays de la zone euro. Heureusement, une campagne se monte pour exiger un référendum.
 
Un traité doublement scandaleux
 
Ce traité européen est un des trois textes concoctés en deux ans dont l’objectif est de contrôler le niveau des déficits et de la dette des pays européens ! Il est la face publique de deux autres séries de textes, le six pack et le two pack, qui visent à instaurer une véritable règle d’or camisole budgétaire pour les Etats membres. Après avoir retiré le pouvoir monétaire aux dirigeants politiques nationaux, cette Europe cherche maintenant à leur confisquer le pouvoir budgétaire.
 
Comme le soulignent d’innombrables économistes, les plans d’austérité suivies actuellement en Europe, sous la pression de la troïka technocratique (FMI, BCE, Commission) sont un « barbarisme  » pour reprendre le mot employé par le « prix Nobel d’économie » 2008, Paul Krugman, dans son dernier livre. Patrick Artus, chef économiste de Natixis, a rejoint les voix des critiques du TSCG dans une vidéo récente, dénonçant à la fois le principe même de la règle mais aussi son timing.
 
Pour Krugman, « durant la Grande Dépression, les dirigeants avaient une excuse : personne ne comprenait ce qui se passait ou comment la régler. Les dirigeants d’aujourd’hui n’ont pas cette excuse  ». Lui et Joseph Stigltz, lauréat 2001, expliquent depuis trois ans que cette crise est une crise de la demande et qu’il est totalement contre-productif de couper ainsi les dépenses. Le pire en Europe, c’est que les faits (en Grèce et en Espagne) démontrent qu’ils ont raison mais personne n’écoute.
 
Il faut exiger un référendum !
 
Bref, alors que le débat entre austérité et relance devrait être au cœur du débat public, non seulement nos dirigeants choisissent la mauvaise direction, mais en plus, ils veulent la graver dans le marbre de traités européens avec le TSCG. L’importance de la question devrait imposer le choix d’une procédure référendaire pour en débattre. Mais non seulement Hollande veut passer par le Parlement mais en plus, il semble vouloir noyer le poisson avec le vote d’autres textes le même jour.
 
Bref, le Parti Socialiste ne semble pas souhaiter d’un débat public. Pourtant, comme Coralie Delaume l’a noté récemment sur son blog, Jean-Marc Ayrault avait déposé en 2008 une motion au Parlement pour demander un référendum sur le traité de Lisbonne, en faisant « une exigence démocratique  ». C’est pourquoi il est essentiel de sensibiliser et mobiliser un maximum de citoyens sur cette question pour essayer de forcer la main au gouvernement (même si cela sera difficile).
 
Naturellement, Debout la République s’est engagé sur le sujet, ainsi que Attac, qui propose ainsi une campagne éclaire unitaire, le M’PEP, qui fait également campagne contre la ratification du traité et le Front de Gauche qui veut en faire un enjeu de la rentrée. Sur Internet, il faut distinguer l’activisme de Magali Pernin du blog Contre la Cour, qui a publié une lettre ouverte aux parlementaires. Enfin, les jeunes du MRC, Mehdi Yalaoui et Yohann Duval se sont engagés dans la bataille.
 
Il est essentiel de faire un maximum de publicité à toutes ces initiatives et de sensibiliser les Français à l’importance que revêt la ratification de ce nouveau traité aussi antisocial qu’antidémocratique. Le TSCG est une monstruosité qu’il faut absolument arrêter. Merci de votre aide.

Moyenne des avis sur cet article :  4.86/5   (86 votes)




Réagissez à l'article

48 réactions à cet article    


  • Furax Furax 31 août 2012 12:07

    Je partage totalement votre analyse mais...
    Tout et question de modalités d’action.
    Vous pourrez facilement, je pense, organiser de grandes « manifestations » du même type que celles organisées par les syndicats contre la réforme des retraites. On participe à une « impressionnante » procession, les brillants orateurs oratent, tout le monde est content. On rentre chez soi. Et puis rien...
    Pour en revenir aux manifs contre la réforme des retraites,je me souviens du commentaire d’un journaliste pendant la journée de mobilisation la plus forte :
    -Les responsables syndicaux prévoient dès maintenant une autre manif le mois prochain car la base « gronde » tout au long du cortège et demande une grève générale illimitée.
    Ce qui signifie que ces gens ne vous font pas défiler pour gagner mais pour canaliser votre colère et justifier leur situation syndicale ou politique.
    Seule la GREVE GENERALE ILLIMITEE, sans compter le moins du monde sur les syndicats ni les politiques, fera céder, et rapidement, le pouvoir (comme en 68 ou 95)
    Mais est-ce que cela vaut la peine de se battre ainsi, pour obtenir, victoire des victoires... le simple retour au Traité de Lisbonne !!!!
    Bien sûr que non. Cette Europe, dans ses principes, depuis Maastricht, est totalement pourrie : concurrence, libéralisme, saint profit, fin des des aides de l’ états posés en dogmes.
    Elle est totalement irréformable puisque viciée à la base.
    La grève générale doit imposer un référendum sur la sortie de l’UE !!!


    • Henri Francillon Henri Francillon 31 août 2012 14:13

      « sans compter le moins du monde sur les syndicats ni les politiques ».

      C’est la seule façon pour le peuple de reprendre le pouvoir qui est sien.
      Il faut même les interdire de manifester tant qu’ils n’ont pas officiellement déclaré leur union et la dissolution de leurs partis.


    • marc 31 août 2012 21:49

      Seule la GREVE GENERALE ILLIMITEE, sans compter le moins du monde sur les syndicats ni les politiques, fera céder, et rapidement, le pouvoir (comme en 68 ou 95)


      Autrement dit, quand les poules auront des dents, D’ici là, ne faisons surtout rien. Merci Furax pour votre aide précieuse.

    • Furax Furax 31 août 2012 22:56

      @ Marc,

      Pas de problème, je vous souhaite une bonne procession et une belle émotion lors des discours qui suivront ...Ce sont des petits plaisirs de la vie qu’il ne faut pas négliger !


    • miha 1er septembre 2012 09:37

      Une grève générale illimitée, ça se prépare longtemps à l’avance.

      Il faut réussir à mettre de côté l’argent nécessaire pour continuer à payer au moins 3 mois de loyer et des charges incontournables, puis avoir suffisamment de réserve de nourriture pour tenir aussi plusieurs mois.

      Qui fait ça ?

      C’est depuis la régression des retraites que je prêche dans le désert pour préparer cette grève.... mais rien, rien, rien et personne, personne, personne.

      Bientôt deux ans de perdus à faire des « fau kon » et des « y a ka ».


    • intercepte 1er septembre 2012 10:12

      Miha, disons que si tu as besoin d’argent.
      Le travail au noir à un moment donné, ça peut être une forme de désobéissance civile,
      pour contester certains choix politiques et se maintenir en grève.


    • Furax Furax 1er septembre 2012 11:48

      @ Miha,

      « Une grève générale illimitée, ça se prépare longtemps à l’avance. »

      En 68, rien n’était « préparé à l’avance ». Les syndicats ont couru derrière pour ramasser les morceaux et obtenir plus de 30% d’augmentation en un temps record !!! Quant aux politiques, ils étaient totalement à la ramasse.
      En 95, quand ça a commencé à partir dans tous les sens, la simple menace a suffi à faire sortir Juppé de ses bottes et à le faire rentrer dans ses charentaises.
      Ces gens là (politiques, syndicats) ont une trouille maladive de perdre le contrôle...


    • Furax Furax 1er septembre 2012 11:51

      Si, je me souviens bien, en 68, les poules n’avaient pas de dents...mais je peux me tromper !


    • kemilein 1er septembre 2012 12:29

      je comprends pas franchement...
      on vous a demandez de choisir votre maître et vous vous êtes exécuté.
      si vous aviez réclamer le droit de vous mêlez vous mêmes de vos affaires, c’est a dire la démocratie (ou dèmosarchie - peuple commande), vous pourriez faire entendre votre voix.
      or ce n’est pas cela que vous avez choisi. non vous vous en êtes remis entièrement a une personne, Hollande dont on savait par avance quelles étaient ses positions.

      en conséquences vous ne devez pas/plus manifestez/revendiquer, et bien oui, vous vous êtes vous mêmes enterrez ? alors pourquoi aller par après vous plaindre... soyez cohérent.

      (et ce message est encore plus sévère avec ceux qui croit en Dieu, car dieu a décider pour vous, aller manifester c’est donc lutter contre votre condition voulu par votre dieu)


    • Furax Furax 1er septembre 2012 12:39

      @Kemilein

      Mon Dieu me commande de chasser (et vigoureusement !) les marchands du Temple.
      Exécution !


    • kemilein 1er septembre 2012 15:07

      donc tu veux faire une chasse aux juifs
      y’en a quelques uns qui ont essayé dernièrement

      le juisf ne sont pas les seuls abrutis sur Terres les massacrés résoudra pas (tous) les problèmes.


    • Furax Furax 1er septembre 2012 17:11

      @ kemillein

       smiley


    • Yvance77 31 août 2012 12:22

      Salut,

      Je ne reviens pas sur votre billet et je partage avec vous les inquiétudes que vous mettez en valeur.

      Par contre, puisque vous semblez vouloir embrasser une carrière politique il faut dors et déjà que vous compreniez que seul, vous allez précher dans le désert.

      J’entends qu’il vous faut faire une union sacrée avec d’autres élus et ou leader, pour que ce traité scélérat ne passe pas.

      Dupont-Aignan, Assellineau, Mélenchon, Chenèvement, Joly... tous vous devez vous unir sur cette question même si certains sont éloignés sur un plan idéologique.

      Il en va d’un salut citoyen... sinon l’esprit d’une certaine Europe sera mort.


      • louphi 31 août 2012 12:32

        Laurent Pinsolle

        « La troïka technocratique (FMI, BCE, Commission) » dont vous parlez, ces personnalités qui gouvernent sans jamais avoir été élues pour cela, ce n’est rien d’autre que la face visible du GOUVERNEMENT MONDIAL des oligarchies obscures maçonniques que Paul Stéphane Nicolas Sarkozy de Naguy Bocsa et sa bande représentent en France. François Hollande, qui en fait aussi partie, avait pourtant semblé dénoncer ce Gouvernement Mondial occulte lors de son discours de campagne au Bourget. Aujpurd’hui, Hollande semble vouloir lui obéir une fois élu et lui obéira sans doute.


        • LE CHAT LE CHAT 31 août 2012 13:31

          le dernier était en 2005 , jamais plus ils ne commettront l’erreur de demander au peuple son avis ..............


          • foufouille foufouille 31 août 2012 13:43

            si, mais faudra revoter jusqu’au OUI


          • Aldous Aldous 31 août 2012 13:52

            Pourquoi ne pas organiser un referendum avec le choix entre Oui et Oui ?


          • Henri Francillon Henri Francillon 31 août 2012 14:17

            Pourquoi ne pas organiser un referendum citoyen, sans passer par les politiques, et imposer au Gouvernement le respect du choix du peuple sous peine qu’il soit licencié ?
            Tant que nous laissons aux Maîtres le soin d’organiser le vote, d’en donner le résultat et d’en surveiller l’application, nous nous ferons gruger.
            Le peuple doit reprendre le contrôle de ses affaires et ne plus le déléguer à des psychopathes.


          • jymb 31 août 2012 13:35

            S’il n’y avait que sur ce sujet qu’un référendum s’impose !
            Hélas l’absence de démocratie directe est la voie royale de la dictature molle mais réelle, une fois passée la pseudo agitation électorale et les pseudo choix


            • jako jako 31 août 2012 13:42

              Merci , quelqu’un sait-il s’il y a une pétition en cours ?


              • BOBW BOBW 31 août 2012 15:47

                Salut jako : La pétition Ici smiley


              • marc 31 août 2012 21:54

                Démosthène


                Votre proposition n’est pas contradictoire avec la pétition. la pétition, ce n’est pas seulement une affaire de nombre de signatures, c’est surtout un moyen de motiver les gens et de s’expliquer avec eux. Il faut faire les deux démarches.

              • Robert GIL ROBERT GIL 31 août 2012 13:53

                Philippe Murer, professeur de finance à la Sorbonne, est inquiet : il redoute la création d’une union politique sur le thème de l’austérité entre les pays de la zone euro, sans même que les peuples concernés ne soient consultés.

                Voir cet article des plus inquietant :
                http://2ccr.unblog.fr/2012/06/18/le-budget-de-la-france-controle-par-bruxelles/


                • tf1Goupie 31 août 2012 13:53

                  Quand on est dans votre cas Mr Pinsolle, on demande directement un réferendum sur la sortie de l’Euro, ce qui est votre dada.

                  Soyez cohérent (je n’ose pas dire « honnête »), arrêtez de jouer sur tous les tableaux, et c’est pas parce qu’Avox est un media gratuit qu’il faut le monopoliser avec vos délires permanents.


                  • rakosky rakosky 31 août 2012 15:08

                    La mobilisation s’amplifie et s’élargit contre le TSCG et pour une manifestation nationale contre sa ratification

                    Le réferendum est bien sur l’un des moyens démocratiques pour permettre au peuple d’exprimer son opposition à ce traité,mais la tache la plus urgente est bien de rassembler dans l’unité l a plus large toutes les forces opposées à la ratification de ce traité

                    « Nous, Front de gauche nous adressons, non pas à ceux qui sont d’accord avec nous (...) mais à tous ceux qui veulent, personnes, organisations, associations, syndicats », un appel « à une manifestation nationale à Paris venant de tout le pays »  

                    Nul doute que cette déclaration de JL Mélenchon,en clôture de l’Université d’été du Front de gauche marque un tournant majeur dans le combat contre la ratification du TSCG.

                    JL Mélenchon à raison,c’est tous ensemble c’est maintenant que les travailleurs ,les militants ,les organisations doivent rassembler leurs forces dans une immense manifestation à Paris.

                    C’est par cars ,par trains spéciaux,que de toute la France ,les travailleurs, la jeunesse,tous ceux qui sont attachés à la démocratie et aux droits ouvriers,doivent monter à Paris et dire à ce gouvernement et à cette Assemblée : Ne ratifiez pas ce Traité !


                     C’« est à la ligne près celui signé par Nicolas Sarkozy et Angela Merkel ».

                    « C’est une camisole de force qui sera assignée à la France si nous signons ce pacte »,

                    Pierre Laurent ,secrétaire national du PCF a aussi raison,rien n’es amendable ,rien n’est négociable dans ce Traité dont le prétendu volet de croissance ’obtenu’ par Hollande n’a pas modifié ni une ligne ,ni une page ,ni un mot,ni une virgule ,ni la couleur du papier,comme le rappelle JL Mélenchon


                    Ils ont raison les 60 000 signataires de l’appel du POI qui depuis des mois mène campagne contre la ratification et pour une manifestation nationale à Paris contre la ratification.

                    Ils ont raison ,les représentants du POI, du M’PEP, de la Gauche communiste du PCF et du PRCF ,qui se sont rencontrés le 21 Août pour lancer un appel commun :

                    Il faut empêcher la ratification de ce traité, car ce serait un pas supplémentaire dans le démantèlement de la démocratie, dans la remise en cause de la souveraineté du peuple et des droits sociaux.

                    Il y a urgence. Dans tout le pays, des initiatives sont prises, des comités se forment, des appels sont lancés pour bloquer la ratification. Au plan national, des organisations politiques, syndicales, associatives, des élus, des responsables politiques prennent position.

                    Il est urgent que, sans préjuger du point de vue des uns et des autres sur l’Union européenne, ses traités successifs, toutes ces initiatives puissent converger dans l’unité sur un mot d’ordre : non à la ratification !

                    C’est pourquoi nous soumettons la proposition d’une manifestation nationale contre la ratification avant le vote au Parlement. Cette proposition n’est contradictoire à aucune autre.


                    D’une manière ou d’une autre,par l’organisation d’un référendum ou toute autre proposition conforme aux traditions du mouvement ouvrier et démocratique,il faudra bien que l’exigence majoritaire de rejet de ce Traité puisse s’exprimer.

                    Dans tous les partis de gauche,des voix nombreuses se sont déjà faites entendre à tous les niveaux pour s’opposer à la ratification,l’échéance aujourd’hui est celle du 1er ou du 8 Octobre,date à laquelle le gouvernement entend soumettre ce projet au Parlement,ce calendrier fixe le notre .

                    Maintenant ,tout de suite ,tous ensemble ,préparons la montée sur Paris ,la Manifestation Nationale contre la ratification ,c’est l’urgence de l’heure





                    • byle 1er septembre 2012 18:09

                      melenchon, le type qui a appelé a voter hollande 23 secondes apres les resultats ? 


                    • rakosky rakosky 31 août 2012 15:14

                      Extrait de la lettre adressée au Front de gauche en vue de la réalisation d’une manifestation nationale à Paris contre la ratification du TSCG

                      Chers camarades,

                      Nos organisations POI, M’PEP, Gauche communiste du PCF, PRCF, ont fait connaître il y a huit jours un communiqué commun dans lequel nous affirmions la nécessité de développer la plus large mobilisation unie pour une manifestation nationale contre la ratification du traité TSCG.

                      Nous avons pris connaissance de la proposition du Front de Gauche d’organiser une manifestation nationale pour un référendum.

                      Nous avons également pris connaissance de la lettre d’Attac affirmant la nécessité « d’une campagne éclair contre la ratification du traité budgétaire en faisant converger les mouvements associatifs, syndicaux et politiques ».

                      Réunis ce 28 août 2012, nous estimons que rien ne doit s’opposer à ce que, dans les plus brefs délais, l’ensemble des organisations puissent se réunir pour que soient prises les dispositions pour l’organisation d’une grande manifestation nationale contre la ratification du TSCG, sans préalable de date (le 29 ou le 30 septembre).


                      • Cactus 31 août 2012 17:24

                        Beaucoup d’excellents articles sur Agoravox. Mais combien les lisent. Je fais suivre certains articles, beaucoup me disent qu’ils ne les lisent même pas.
                        Ecrire c’est bien, mais derrière il ne se passe rien de concret. Les gens sont vraiment dans la position de la grenouille dans la casserole d’eau qui bout petit à petit. Apparemment les gens s’en foutent, sont défaitistes. On ne peut plus compter ni sur les partis politiques et encore moins sur les syndicats. C’est maintenant qu’il faut bouger, bientôt il sera trop tard. Il faut que les gens se prennent en main et là ce n’est pas gagné.


                        • rakosky rakosky 31 août 2012 18:37

                          @ Cactus


                          je ne crois pas qu’internet ou qu’un forum de discussion puisse se substituer à la démocratie réelle
                          Sur le traité européen,comme sur les autres sujets ,la vraie discussion se méne dans les organisations ,dans les syndicats ou entre collègues de travail,c’est là que se trouve la vraie démocratie qui ne peut pas être virtuelle
                          Il faut prendre tout ce que les ssites de discussion peuvent nous apporter et en accepter les limites
                          bien cordialement à vous rakosky

                        • chmoll chmoll 31 août 2012 18:16

                          faut dire qu’avec les couillus de la CGT et CFDT

                          qui ont pour devise que , seul vous ne pourrez rien , et qu’ensemble rien ne peut ètre fait

                          ben ouié le dernière supposée grève organisé pour les maisons couillus (voir çi dessus)
                          est devenue une vaste braderie, voir une mascarade organisé par ces deux couillus

                          faut prendre fourches et fusils et allons y  !!!

                          les ch’veux dans les yeux , les yeux dans les ch’veux !!!


                          • ctadirke 31 août 2012 20:43

                            Référendum par ci, référendum par là. Concept creux comme tant d’autres

                            Après Gandhi qui affirmait (en résumé) « L’erreur ne devient pas vérité parce qu’elle est approuvée par beaucoup », un grand philosophe et sociologue français, a, entre autres, dit « Ce n’est pas parce qu’il sont nombreux à avoir tort qu’ils ont forcément raison »

                            Qui peut démontrer que le résultat d’un référendum, ne tenant pas compte des abstentionnistes volontaires et réfléchis (lecteurs ou non du Canard enchaîné) , à coté des divers types d’abstentionnistes involontaires, est forcément toujours bon pour l’intérêt général ?

                            Ceux qui réclament un référendum à propos du TSCG (ou tout autre sujet important) feront quoi si le résultat ne correspond pas à leur attente.

                            Ils se feront naturaliser burkinabè dans le pays non en guerre (mais très mal présidé) le plus pauvre de la planète ?

                            Notez que je ne défends pas du tout la pseudo « sagesse de l’Assemblée », car une loi votée par une majorité de parlementaires souvent préacquise par discipline de groupe c’est tout aussi peu une garantie de qualité.

                            Mais il faut trouver par des échanges sur la Toile une bonne solution pour mieux diriger ce pays avec le plus possible d’adhésion d’un maximum de citoyennes et de citoyens politiquement cultivés et matures..

                            Du côté de la sophocratie ? La façon difficile à imaginer de désigner les « sages » (sophia), pour un unique mandat limité à peu d’années, ne peut être plus irrationnelle que notre insensé de désignation de nos parlementaires.

                            Non inutile de ressasser en réponse la célèbre affirmation sans fondement formule du vieil ivrogne anglais

                            J’allais oublier : le grand philosophe et sociologue français s’appelait Michel Collucci smiley



                            • sevy 05400 sevy 05400 31 août 2012 21:15
                              • Mais bien sur les laquais vous font croire a la poupée qui pète et vous ,vous y croyez .
                              • vous avez la mémoire d’un poisson rouge ou d’un poisson rouge ?.Pour l’europe les français avaient voté NON,du coup il l’on voté au parlement et le oui l’a remporté,par contre la personne n’est allé dans la rue.Le « référendum » un jolie mot comme « démocratie »qui ne sert a rien sauf si on l’appliquai a la lettre.
                              • Démocratie : forme de gouvernement dont la souveraineté appartient au peuple ou forme de gouvernement par le peuple pour le peuple ,c’est pourtant pas bien compliqué.
                              • Pour tous les poissons rouges http://www.youtube.com/watch?v=VYEVufmjSXs&nbsp ; ça dure a peine une minute mais c’est déja trop long pour un poisson rouge.
                              • « Une marche pour un référendum » ils vous prennent pour ce que vous ètes et ça marche.Ne demandé pas a quelqu’un qui vous a mit dans la merde de vous en sortir,il n’en a pas les compétence.
                              • Blah  !!!!

                              • ChatquiChouine ChatquiChouine 31 août 2012 21:19

                                Laurent Pinsolle,

                                 Je ne peux qu’adhérer aux propos que vous exposez dans cet article, certes, mais laissez moi néanmoins vous faire part de mon scepticisme, voir même plutôt de mon très fort sceptidoutissime concernant la sincérité du mouvement que vous soutenez, à savoir DLR, sur les questions européennes (Je vois d’ici les réactions des militants DLR qui, à ce stade, se demandent « qu’est-ce qu’il raconte celui là ?).

                                Je m’explique donc

                                 Commençons par le MES (mécanisme européen de stabilité), ce »machin« qui, sous pretexte de sauver un pays de la zone € en difficulté, pourra faire un appel de fonds auprès des autres pays de la zone, lesquels devront le satisfaire dans les 7 jours qui suivent sans en rendre compte à leurs assemblées respectives, et encore moins à leurs populations. Ce »machin« donc, dans les sociétaires jouissent d’une immunité totale concernant l’utilisation de ces fonds, a été décidé au conseil européen le 16 et 17 décembre 2010 et voté le 23 mars 2011.

                                Le TSCG maintenant, établissant notamment la fameuse règle d’or, est un texte qui a été arrêté le 30 janvier 2012, et a été signé le 2 mars 2012.

                                 Ces textes se définissant comme des atteintes majeures à notre souveraineté étaient donc parfaitement connus AVANT les élections présidentielles, et auraient dû tout au moins être considéré comme un combat essentiel à inclure dans son programme électoral, et a afficher dans sa profession de foi, cela d’autant plus que NDA se revendique »gaulliste« et doit donc être particulièrement sensible à l’article 5 de la constitution définissant le rôle d’un président : »Il est le garant de l’indépendance nationale, de l’intégrité du territoire et du respect des traités.« 

                                 Alors qu’en a t’il été ?

                                Eh bien si je m’en réfère à la profession de foi de NDA d’avril 2012, distribuée à 40 millions d’exemplaires, il semblerait que l’illetrisme, le manque d’effectifs dans la police, le manque de places dans nos prisons et l’emplacement des radars soient beaucoup plus importants que cette perte de souveraineté programmée, et qui rendra bientôt l’élection présidentielle à peu près aussi utile pour notre gouvernance que celle de miss France, mais avec les miss en moins c’est dire si ce sera triste.

                                Remarquez que le parallèle avec les miss France n’est pas si décalé que cela à la lecture de la profession de foi de NDA car, dans l’encart manuscrit sensé s’adresser à ses électeurs potentiels, NDA écrit ceci :

                                 »....je veux rendre à la France sa liberté d’agir...« (c’est beau) »....dans toute l’Europe, les peuples veulent comme nous se libérer de cette mondialisation inhumaine« (snif...mouchoir siouplait !...)
                                 
                                on a échappé à »veux la paix dans le monde ! " mais de peu.

                                 Voilà monsieur Pinsolle, si vous parlez au nom de votre mouvement, vous m’expliquerez comment vous faites pour demander aux français de se mobiliser d’un coté pour obtenir un référendum sur la ratification d’un texte européen alors que de l’autre, votre leader considère ces mêmes français trop cons pour s’intéresser aux questions européennes le jour des élections ?
                                 


                                • sevy 05400 sevy 05400 31 août 2012 21:26

                                  a rakoski "la vraie discussion se méne dans les organisations ,dans les syndicats ou entre collègues de travail,c’est là que se trouve la vraie démocratie qui ne peut pas être virtuelle"
                                  heureusement que la stupiditée ne tue pas vous seriez déja mort,la futur vraie démocratie viendra du net avec ou sans vous,
                                  Ce n’ait ni une crise économique ni une crise de conscience mais une crise d’IGNORANCE


                                  • marc 31 août 2012 22:04

                                    une crise d’IGNORANCE


                                    Et il sait de quoi il parle sevy ... ;en terme d’ignorance

                                  • Pierre-Joseph Proudhon Pierre-Joseph Proudhon 31 août 2012 22:48

                                    Vous me faites bien rire avec vos indignations, avec vos désirs de pétitions, de manifs ou de grève générale.

                                    ÇA NE SERT STRICTEMENT A RIEN CAR ILS S’EN FOUTENT !!!

                                    Il faut un moyen EFFICACE pour lutter contre la KLEPTOCRATIE (c’est bien le seul mot qui me vienne à l’esprit quand je constate ce VOL de notre droit légitime de décision pour 5 ans - et ça recommence ensuite pour 5 ans avec « les pourris d’en face », suivi d’un effet balancier réglé comme un coucou Suisse).

                                    Le seul moyen serait d’appliquer à ces « Chers Représentants du Peuple » le seul langage qu’ils puissent comprendre : LA PEUR.

                                    Peur pour leur propre existence, peur de la souffrance physique, et surtout peur de se retrouver PAUVRES PARMI LES PAUVRES.

                                    Pour commencer, il suffirait d’attraper les plus pourris (Woerth, Coppé, Sarkozy, DSK, Fabius, et quelques autres, ils ne manquent pas, sans oublier quelques RELAIS DE LA PROPAGANDE MÉDIATIQUE : Pernault, Apathie, Pujadas, ni quelques nuisibles notoires : Parisot, Oudéa, Lauvergeon... et bien sûr le pire d’entre tous : Van Rompuy).
                                    Ensuite on les lâche place de la Concorde avec chacun sa ceinture d’explosifs - on évacue préalablement la place, il ne faut pas de victimes innocentes.
                                    Enfin on appelle les médias.

                                    Quand les télés filment : BOUM !!! Al Qaida !!!
                                    Avec un beau message en incrustation vidéo : « Voici ce qui arrive quand on trahit le Peuple !!! »

                                    Les survivants commenceraient à se poser des questions...

                                    Ensuite il faudrait tenir le discours suivant aux « représentants du Peuple », aux « journalistes intègres » et aux « capitaines d’industrie bienveillants » : Si une loi contraire aux intérêts du peuple est « votée », tu es responsable car soit tu l’as initiée, soit votée, soit tu n’as rien fait pour t’y opposer, tu ne l’as pas dénoncée.

                                    Pour cet acte de HAUTE TRAHISON tu seras donc :

                                    • Pendu par les couilles (ou les ovaires) au lampadaire situé en face de ton domicile.
                                    • Écorché vif et crucifié dans une zone infestée de corbeaux affamés (comme la femme de William Wallace pour ceux qui connaissent la VÉRITABLE histoire de l’Écosse)
                                    • Empalé, sur un pal à bout rond - Merci Vlad Dracul pour cette grande innovation qui permet de faire durer le plaisir : Avec un pal à bout pointu ça fait juste « Ploutch ! » et c’est fini en quelques secondes.
                                    • Tes restes serviront à nourrir les porcs dans les élevages industriels, et tes proches seront CONTRAINTS de manger l’intégralité des animaux contaminés, AINSI que leurs déjections (une bonne œuvre pour préserver l’environnement).
                                    • Une « statue commémorative » représentant de manière détaillée les diverses étapes de la sentence populaire sera érigée devant le lieu de tes méfaits. Cette « statue de la honte » sera réalisée aux frais de ton parti politique, de ton entreprise ou du média qui t’emploie, afin de rappeler à tes successeurs ce qu’ils encourent en cas de haute trahison.
                                    • L’ensemble de tes tes biens et de ceux de tes proches (ou de ton entreprise) seront saisis (même ceux planqués dans des paradis fiscaux sur des comptes numérotés) afin de dédommager la collectivité des méfaits que tu as commis. Et tes proches et toute leur descendance seront stérilisés (il ne faut pas que les nuisibles se reproduisent), interdits de travail, interdits d’avoir de l’argent, interdits de posséder quelque bien que ce soit, interdits de mendicité et devant vivre sous les ponts en allant récupérer leur maigre pitance dans les poubelles. Ce ne serait qu’un juste retour des choses, ils payeraient pour tout le mal que tu as fait (ils en ont bien profité et étaient très contents à l’époque), et pour celui qu’ils auraient fait eux-mêmes s’il n’y avait pas eu de justice populaire.
                                    Suite à ce « programme » il devrait y avoir une avalanche de démissions pour "raison de santé« dans le milieu politique, médiatique et de la »grande industrie".
                                    Sans volontaires pour prendre leur succession. Courageux mais pas téméraires les « loustics » !!!

                                    Tout le reste n’est que foutaises : Ils sont bardés d’immunités de « Droit Divin » - pardon de « d’Aura Démocratique » (je me trompe de régime, il faut absolument parler la novlangue maintenant).

                                    Mais bon, il ne faut pas rêver, ce n’est pas pour demain et ces pourris ont encore de beaux jours devant eux pour nous presser comme des citrons.

                                    Seule la préservation de « leurs privilèges » pour eux et pour leur « caste » compte à leurs yeux. Ensuite ils se passent le « flambeau » de génération en génération, comme le faisait la noblesse au temps de l’ancien régime, et se serrent les coudes pour lutter contre les « pouilleux ».

                                    Donc, le TSCG passera, nous nous ferons niquer une fois de plus. Même s’il y a référendum (j’en doute, ils ne risquent pas de répéter la connerie du premier référendum, avec ensuite l’obligation d’un passage au forceps pour plaire à leurs débiteurs, ce sera « Oui » direct et que le peuple aille se faire foutre, dans peu de temps il aura ENCORE oublié cette sodomie sauvage)...

                                    Les « Révolutions Populaires Démocratiques » n’ont été que de simples coups d’états. La haute bourgeoisie bien friquée a renversé la monarchie pour être « Calife à la place du Calife », en se planquant sournoisement derrière la « révolte populaire ».

                                    Et elle a mis en place ce système électoral qui, avec une belle propagande associée, lui permet de légitimer cette nouvelle ploutocratie.


                                    • Pierre-Joseph Proudhon Pierre-Joseph Proudhon 31 août 2012 22:52

                                      Je suis calme, pacifiste ET non-violent.

                                      Imaginez un peu si j’étais agité et coléreux !!!

                                      Mais bon, certains comportements méritent d’être impitoyablement sanctionnés, sans aucune pitié.
                                      Après tout, leurs auteurs ne sont que des PARASITES MALFAISANTS dont la seule jouissance est le malheur des autres.


                                    • Unjean 1er septembre 2012 00:13

                                      MERCI


                                      avec tout sa, je remarque que je rie rarement alors que rien ne s’y prêtent dans vos dires, je ne suis ni cynique ni psychopathe, mais je suis plier de rire, après je crois que certains, bien installé dans leurs cercle doré n’on pas conscience ou ne peut comprendre quand une personne ordinaire cri : AAAAAhhhhGRRR très fort.

                                      Quand sa pète, personne est a l’abri même pas eux, ils leurs a fallu plus de deux cent ans encore pour enfin approcher leurs buts. sauf que cette fois sa se passera différemment pour la continuité, si dans un sens on rêve d’une utopie, il en est de même pour le sens opposé en terme absolu. 
                                      Au plus ils pousseront le vice, au plus le remède sera efficace mais pas forcément le même, qui vivra véra.

                                    • captain beefheart 3 septembre 2012 10:53

                                      Tiens ,vous donnez voix à mes souhaits ,mais jusqu’à maintenant je n’ai pas osé les exprimer.

                                      Moi, aussi je suis pacifiste ,humaniste et anti-violence ,y compris dans l’éducation des enfants.
                                      Mais je pense qu’il sera inéluctable de constituer des cellules de kidnappeurs qui séquestront des journalistes ,et publient des communiqués avec nos demandes , en même temps de mettre la classe politique en prison. Le grand problème c’est que dans toute révolution il y aura les plus cyniques et les plus violents ,macchiavéliques qui prendront le dessus et le pouvoir avec....


                                    • Aristoto Aristoto 1er septembre 2012 00:58

                                      Haaa debout la république est son aspect lisse et propres la raie des cheveux sur le coté bien coiffé et le blouson bien boutonné ! Une vrai tête de premier classe !

                                      Alors vous les avez les valorisation mensuel de Denisot et Appatie...et sa p*te de miss météo ?

                                      Bon qu’ai je d’autre d’intelligent à dire ???!!!!

                                      ....

                                      La vie est belle non !

                                      ... ?!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès