Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

 Accueil du site > Actualités > Europe > Pendant que la Grèce souffre, Goldman Sachs se remplit les poches

Pendant que la Grèce souffre, Goldman Sachs se remplit les poches

Alors que la Grèce sombre chaque jour un peu plus dans l'austérité et subit une véritable saignée, les responsables de cette crise ne sont eux pas inquiétés, mieux : Ils font des bénéfices records et arrosent leurs salariés de prime de rendement.

manifestation_grece1

Chômage record pour la Grèce et bénéfice record de ses bourreaux.

Le 10 Janvier 2013, l’Autorité des statistiques grecques a publié les dernières statistiques mensuelles du chômage. Ces statistiques ont révélé que le taux de chômage officiel a continué de s’aggraver rapidement en Grèce en octobre 2012 par rapport à septembre 2012, frappant 26,8% de la population active contre 26,0% le mois précédent, et 19,7% un an auparavant.

Le nombre officiel de chômeurs a augmenté de 368.102 personnes par rapport au mois de septembre 2011, ce qui représente une hausse de +37,7 % en un an.

taux_chomage_grece

Soupes populaires et augmentation des fouilles dans les poubelles

Autre statistique : Le chômage touche 30,4% des femmes grecques pour 24,1% des hommes. Il est elevé chez les jeunes Grecs puisqu’il touche 56,6% des 15-24 ans et 34,1% des 25 à 34 ans. Mais les victimes sont surtout les retraités, dont les pensions ont été considérablement réduites voire supprimées. Nous nous souvenons tous de ce retraité qui s'était suicidé l'an dernier et avait provoqué une vague de manifestation et d'indignation. Ce genre de drame humain n'est hélas pas rare puisque le taux de suicides en Grèce a augmenté de 45% en un an. "Je ne trouve pas d'autre solution qu'une fin digne, avant que je ne commence à chercher dans les poubelles pour me nourrir." avait écrit le retraité qui s'est suicidé. Quelle tristesse de voir que le suicide est le dernier moyen de s'en sortir en gardant sa dignité.

Le retraité n'avait pas tort puisque la Grèce se paupérise et sombre peu à peu dans la misère, ainsi il n'est pas surprenant de voir une multiplication des soupes populaires et même de voir des grecs fouiller dans les poubelles pour se nourrir.

femme_grece_marche

Goldman Sachs et le scandale du maquillage des comptes publics

Piqure de rappel avant d'aller plus loin : la banque américaine aurait proposé, en 2001, à la Grèce des outils financiers – notamment au travers de « swaps de devises » – , pour lui permettre de camoufler artificiellement l’ampleur de sa dette publique tout en dissimulant les transactions, le but de ces maquillages était de permettre l'entrée de la Grèce dans l'Euro.

Le siège social de Goldman Sachs

Après avoir gagné près de 300 millions de dollars de commissions pour avoir donné ces "conseils", Goldman Sachs a continué son emprise sur la Grèce en installant par un putsch Lukas Papademos, ancien directeur de la banque centrale grecque et nommé donc premier ministre.

Salaire moyen de 400 000 dollars par personne

Et bien la banque américaine a annoncé le 16 janvier 2013 un bénéfice doublé par rapport à 2012 et même 2011, avec un chiffre d’affaires en très forte hausse qui a augmenté de + 19 % en un an, soit un bénéfice net annuel de 7,3 milliards de dollars.

Goldman Sachs a décidé de faire profiter ses employés de prime de rendement élévé, puisque le salaire moyen est de 400 000 dollars par personne cette année, soit 26 000 euros de salaire par mois en moyenne, somme coquette n'est-ce pas ?

L'Europe pendant ce temps traverse une grave crise, et la Grèce n'est pas un phénonème isolée, au Portugal et en Espagne la paupérisation progresse*, les jeunes sont obligés de partir pour trouver du travail. Il faut sortir au plus vite de cette Europe des banquiers avant que la France ne subisse le même sort.

* Voir cet article : http://www.20minutes.fr/monde/espagne/1057737-espagne-nouveaux-visages-pauvrete

 

édit : Apparement les images ne passent pas entièrement, vous pouvez les retrouver en entier sur mon blog http://bartolomey63dlr.overblog.com...



Sur le même thème

Ukraine : vers la négociation ?
Crise immobilière... pas pour l’industrie financière
Stress tests bancaires: rassurants?
Vers une parité 1Euro = 1Dollar en 2017 ?
Après la question juive, le problème orthodoxe ?


Les réactions les plus appréciées

  • Par Gabriel (---.---.---.98) 21 janvier 2013 13:39
    Gabriel

    Je vais peut-être paraître un peu dur dans ma définition de la situation mais je pense que l’on peut assimiler celle-ci à un génocide des démocraties et de leurs peuples. L’outil principal est la finance et créant une dette fictive, les pilleurs de Goldman & Co avec la complicité du FMI et bien d’autres rapaces de la même engeance ont déclenché la mise en dépendance des citoyens par l’étranglement financier de leurs institution afin d’instaurer, ou plutôt devrais je dire, restaurer une royauté des privilèges ou la valeur d’un homme sera fonction de l’épaisseur de son compte en banque. Pour faire un ultra riche il faut 10 000 pauvres, c’est mathématique. Il n’y a plus aucune solution excepté la révolte.

  • Par Michèle (---.---.---.105) 21 janvier 2013 13:13

    Permettez moi d’être plus que surprise de constater que votre article est le plagiat d’un article écrit par François Asselineau (UPR) le 17 janvier, le votre date du 21... Il reste que le votre est moins bon puisqu’il ne reprend qu’une partie de l’article initial et quelques photos. Je comprends parfaitement que vous ayez été enthousiasmé par ce qu’écrit Monsieur Asselineau, mais ayez au moins l’honnêteté de le citer, qu’on soit clair.

    Pour couper court à toute discussion qui remettrait en cause ce que j’affirme, chacun peut consulter le lien ci-dessous, la preuve est là.

    https://www.facebook.com/notes/fran...

    A bon entendeur, salut.

  • Par Eddy ROOS (---.---.---.218) 21 janvier 2013 19:40
    Eddy

    @ Bartolomey 63 :

    Nous voyons donc bien à présent le motif de votre « omission  » de citer le site de l’UPR dans vos sources. Vos lecteurs vous en remercient.

    L’UPR, c’est bien le mouvement politique qui dénonce les incohérences et ambiguïtés de ses amis souverainistes oui, quand ceux-ci ne cessent de venir leur expliquer «  nous sommes tout pareil, nous sommes tout pareil ! Ralliez-nous ! », alors que nous nous tuons à leur souligner simplement la nuance : non, nous avons des points de divergences fondamentaux que DLR et ses sympathisants font mine de nier, car nous voulons la fin du dogme de la construction européenne dans son ensemble pour se tourner à stricte égalité vers le monde entier tandis que DLR nous dit qu’ils sont pour la plus grande proximité européenne quand même si elle va dans leur sens. Et vous répudiez cette réponse.

    Nous avons des différences d’analyses et de propositions que l’UPR ne fait rien d’autre que d’indiquer, par souci de cohérence avec elle-même. Ceci n’implique pourtant pas que nous nous détestassions, si ?

    Seulement voilà, les offusqués en viennent toujours au mépris comme vous venez de le prouver, alors que nous ne faisons que dire que nous avons des divergences de vues sur des points qui sont cardinaux pour nous, sur lequel nous ne pouvons ni dévier ni nous renier, et que nous ne pourrons nous rallier volontiers qu’à des gens qui auront évolué précisément sur ces subtilités. En gros, l’UPR dit simplement que chacun fasse son chemin et les évènements donneront raison ou non à qui de droit sur l’analyse, et nous nous retrouverons en fonction de cela les moments décisifs...

    Mais, vous en êtes la preuve présente, du côté de DLR on peste fasse à cette rectitude qui fait le succès chaque semaine croissant de l’UPR, qui vous avez raison : ne représente rien... Mais représente quand même un peu plus chaque jour.

    Le flux constant et réel de nos adhésions vérifiable par huissier, est diffusé en temps réel sur la page Facebook officielle de l’UPR, et est bel et bien effectif pendant que vous blablatez sur le ton malhonnête de l’adulescent, méprisant car pris la main de le sac.

    Merci encore de rendre les choses aussi limpides de vous même aux lecteurs d’Agoravox.

    Eddy Roos, délégué départemental de l’UPR.

  • Par AsDeTrefle (---.---.---.101) 21 janvier 2013 14:24
    AsDeTrefle

    J’avais des doutes lorsque l’UPR dénonçait souvent subir différents plagiats sur leurs analyses et articles, venant du FN, de DLR et de Mélenchon.
    Je reste bouche bée de découvrir que M. Bartolomey63, partisant DLR se paie le luxe de faire un magistral plagiat sur Agoravox où publie M. Asselineau lui-même !
    Ce n’est même plus du plagiat, c’est un vol intellectuel manifeste pour s’octroyer un mérite.
    Ceci étant je décide de me tourner vers l’UPR et de faire front à DLR, trop c’est trop !!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès







Partenaires