Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

 Accueil du site > Actualités > Europe > Pendant que la Grèce souffre, Goldman Sachs se remplit les poches

Pendant que la Grèce souffre, Goldman Sachs se remplit les poches

Alors que la Grèce sombre chaque jour un peu plus dans l'austérité et subit une véritable saignée, les responsables de cette crise ne sont eux pas inquiétés, mieux : Ils font des bénéfices records et arrosent leurs salariés de prime de rendement.

manifestation_grece1

Chômage record pour la Grèce et bénéfice record de ses bourreaux.

Le 10 Janvier 2013, l’Autorité des statistiques grecques a publié les dernières statistiques mensuelles du chômage. Ces statistiques ont révélé que le taux de chômage officiel a continué de s’aggraver rapidement en Grèce en octobre 2012 par rapport à septembre 2012, frappant 26,8% de la population active contre 26,0% le mois précédent, et 19,7% un an auparavant.

Le nombre officiel de chômeurs a augmenté de 368.102 personnes par rapport au mois de septembre 2011, ce qui représente une hausse de +37,7 % en un an.

taux_chomage_grece

Soupes populaires et augmentation des fouilles dans les poubelles

Autre statistique : Le chômage touche 30,4% des femmes grecques pour 24,1% des hommes. Il est elevé chez les jeunes Grecs puisqu’il touche 56,6% des 15-24 ans et 34,1% des 25 à 34 ans. Mais les victimes sont surtout les retraités, dont les pensions ont été considérablement réduites voire supprimées. Nous nous souvenons tous de ce retraité qui s'était suicidé l'an dernier et avait provoqué une vague de manifestation et d'indignation. Ce genre de drame humain n'est hélas pas rare puisque le taux de suicides en Grèce a augmenté de 45% en un an. "Je ne trouve pas d'autre solution qu'une fin digne, avant que je ne commence à chercher dans les poubelles pour me nourrir." avait écrit le retraité qui s'est suicidé. Quelle tristesse de voir que le suicide est le dernier moyen de s'en sortir en gardant sa dignité.

Le retraité n'avait pas tort puisque la Grèce se paupérise et sombre peu à peu dans la misère, ainsi il n'est pas surprenant de voir une multiplication des soupes populaires et même de voir des grecs fouiller dans les poubelles pour se nourrir.

femme_grece_marche

Goldman Sachs et le scandale du maquillage des comptes publics

Piqure de rappel avant d'aller plus loin : la banque américaine aurait proposé, en 2001, à la Grèce des outils financiers – notamment au travers de « swaps de devises » – , pour lui permettre de camoufler artificiellement l’ampleur de sa dette publique tout en dissimulant les transactions, le but de ces maquillages était de permettre l'entrée de la Grèce dans l'Euro.

Le siège social de Goldman Sachs

Après avoir gagné près de 300 millions de dollars de commissions pour avoir donné ces "conseils", Goldman Sachs a continué son emprise sur la Grèce en installant par un putsch Lukas Papademos, ancien directeur de la banque centrale grecque et nommé donc premier ministre.

Salaire moyen de 400 000 dollars par personne

Et bien la banque américaine a annoncé le 16 janvier 2013 un bénéfice doublé par rapport à 2012 et même 2011, avec un chiffre d’affaires en très forte hausse qui a augmenté de + 19 % en un an, soit un bénéfice net annuel de 7,3 milliards de dollars.

Goldman Sachs a décidé de faire profiter ses employés de prime de rendement élévé, puisque le salaire moyen est de 400 000 dollars par personne cette année, soit 26 000 euros de salaire par mois en moyenne, somme coquette n'est-ce pas ?

L'Europe pendant ce temps traverse une grave crise, et la Grèce n'est pas un phénonème isolée, au Portugal et en Espagne la paupérisation progresse*, les jeunes sont obligés de partir pour trouver du travail. Il faut sortir au plus vite de cette Europe des banquiers avant que la France ne subisse le même sort.

* Voir cet article : http://www.20minutes.fr/monde/espagne/1057737-espagne-nouveaux-visages-pauvrete

 

édit : Apparement les images ne passent pas entièrement, vous pouvez les retrouver en entier sur mon blog http://bartolomey63dlr.overblog.com...



Sur le même thème

Ukraine : vers la négociation ?
Crise de 2008... Histoire et conséquences... Et le pire est à venir...
Purge grecque
Stop au remboursement de la dette !
Elections européennes du 25 mai : les sornettes de François Hollande et de Manuel Valls…


Les réactions les plus appréciées

  • Par Gabriel (---.---.---.98) 21 janvier 2013 13:39
    Gabriel

    Je vais peut-être paraître un peu dur dans ma définition de la situation mais je pense que l’on peut assimiler celle-ci à un génocide des démocraties et de leurs peuples. L’outil principal est la finance et créant une dette fictive, les pilleurs de Goldman & Co avec la complicité du FMI et bien d’autres rapaces de la même engeance ont déclenché la mise en dépendance des citoyens par l’étranglement financier de leurs institution afin d’instaurer, ou plutôt devrais je dire, restaurer une royauté des privilèges ou la valeur d’un homme sera fonction de l’épaisseur de son compte en banque. Pour faire un ultra riche il faut 10 000 pauvres, c’est mathématique. Il n’y a plus aucune solution excepté la révolte.

  • Par Michèle (---.---.---.105) 21 janvier 2013 13:13

    Permettez moi d’être plus que surprise de constater que votre article est le plagiat d’un article écrit par François Asselineau (UPR) le 17 janvier, le votre date du 21... Il reste que le votre est moins bon puisqu’il ne reprend qu’une partie de l’article initial et quelques photos. Je comprends parfaitement que vous ayez été enthousiasmé par ce qu’écrit Monsieur Asselineau, mais ayez au moins l’honnêteté de le citer, qu’on soit clair.

    Pour couper court à toute discussion qui remettrait en cause ce que j’affirme, chacun peut consulter le lien ci-dessous, la preuve est là.

    https://www.facebook.com/notes/fran...

    A bon entendeur, salut.

  • Par Eddy ROOS (---.---.---.218) 21 janvier 2013 19:40
    Eddy

    @ Bartolomey 63 :

    Nous voyons donc bien à présent le motif de votre « omission  » de citer le site de l’UPR dans vos sources. Vos lecteurs vous en remercient.

    L’UPR, c’est bien le mouvement politique qui dénonce les incohérences et ambiguïtés de ses amis souverainistes oui, quand ceux-ci ne cessent de venir leur expliquer «  nous sommes tout pareil, nous sommes tout pareil ! Ralliez-nous ! », alors que nous nous tuons à leur souligner simplement la nuance : non, nous avons des points de divergences fondamentaux que DLR et ses sympathisants font mine de nier, car nous voulons la fin du dogme de la construction européenne dans son ensemble pour se tourner à stricte égalité vers le monde entier tandis que DLR nous dit qu’ils sont pour la plus grande proximité européenne quand même si elle va dans leur sens. Et vous répudiez cette réponse.

    Nous avons des différences d’analyses et de propositions que l’UPR ne fait rien d’autre que d’indiquer, par souci de cohérence avec elle-même. Ceci n’implique pourtant pas que nous nous détestassions, si ?

    Seulement voilà, les offusqués en viennent toujours au mépris comme vous venez de le prouver, alors que nous ne faisons que dire que nous avons des divergences de vues sur des points qui sont cardinaux pour nous, sur lequel nous ne pouvons ni dévier ni nous renier, et que nous ne pourrons nous rallier volontiers qu’à des gens qui auront évolué précisément sur ces subtilités. En gros, l’UPR dit simplement que chacun fasse son chemin et les évènements donneront raison ou non à qui de droit sur l’analyse, et nous nous retrouverons en fonction de cela les moments décisifs...

    Mais, vous en êtes la preuve présente, du côté de DLR on peste fasse à cette rectitude qui fait le succès chaque semaine croissant de l’UPR, qui vous avez raison : ne représente rien... Mais représente quand même un peu plus chaque jour.

    Le flux constant et réel de nos adhésions vérifiable par huissier, est diffusé en temps réel sur la page Facebook officielle de l’UPR, et est bel et bien effectif pendant que vous blablatez sur le ton malhonnête de l’adulescent, méprisant car pris la main de le sac.

    Merci encore de rendre les choses aussi limpides de vous même aux lecteurs d’Agoravox.

    Eddy Roos, délégué départemental de l’UPR.

  • Par AsDeTrefle (---.---.---.101) 21 janvier 2013 14:24
    AsDeTrefle

    J’avais des doutes lorsque l’UPR dénonçait souvent subir différents plagiats sur leurs analyses et articles, venant du FN, de DLR et de Mélenchon.
    Je reste bouche bée de découvrir que M. Bartolomey63, partisant DLR se paie le luxe de faire un magistral plagiat sur Agoravox où publie M. Asselineau lui-même !
    Ce n’est même plus du plagiat, c’est un vol intellectuel manifeste pour s’octroyer un mérite.
    Ceci étant je décide de me tourner vers l’UPR et de faire front à DLR, trop c’est trop !!

Réactions à cet article

  • Par ZEN (---.---.---.116) 21 janvier 2013 10:39
    ZEN

    La Grèce souffre...Mais c’est pour son bien
    Il faut écouter Mame Lagarde :  La Grèce est sur la bonne voie...
    Elle a osé !

    • Par parkway (---.---.---.133) 21 janvier 2013 12:38

      Cher ZEN,

      il faut bien que les salopards justifient leurs titres de salopards...

      même s’il n’en sont pas conscients !

      n’est-ce pas M. Pelletier... ???

    • Par Irina leroyer (---.---.---.30) 21 janvier 2013 15:58
      Irina leroyer

      à l’auteur,


       400 000 dollars par personne cette année, soit 26 000 euros de salaire par mois en moyenne, somme coquette n’est-ce pas ? 

      dis donc tu nous prends pour des ballots ? et puis quoi encore ? j’aimerai bien travailler chez goldman Sachs moi !

      le problème grec : 

      personne n’a forcé l’emprunteur a emprunter, si ce n’est l’envie de maquiller la vérité ; Que l’on vivait au dessus de ses moyens ! 

      arrêtez de nous faire prendre des vessies pour des lanternes !!!

      les coupables de la situations en Grèce sont ceux qui ont emprunté sachant qu’ils ne pourraient rembourser. RIEN D’AUTRE !!!

      le problème véritable est que malgré cette démonstration de faillite, on continue a faire la même chose en France.

      irina
    • Par efzed (---.---.---.10) 21 janvier 2013 16:29

      Savez-vous que c’est justement Goldamn Sachs par l’intermediare de Mario Dragui qui a aidé la Grèce à emprunter en cachant ses véritables comptes ?

      Si cela est un crime et que la grèce doit payer selon-vous, pourquoi Mario Dragui est-il maintenant à la tête de la BCE et pas en prison ?

    • Par Bartolomey 63 (---.---.---.4) 21 janvier 2013 17:33

      Vous n’avez pas compris mon ironie visiblement, rassurez-vous je voudrais bien toucher cette somme aussi.
      « les coupables de la situations en Grèce sont ceux qui ont emprunté sachant qu’ils ne pourraient rembourser. RIEN D’AUTRE !!! »
      Je vous laisse chercher qui était directeur de la banque centrale grecque à cette époque-la, un indice ? Papademos (ancien de Sachs et placé premier ministre), est que le peuple doit vraiment faire tout ces sacrifices (Voir cet excellent aritcle http://www.agoravox.fr/actualites/e...) à cause d’une minorité politique ?

    • Par tf1Goupie (---.---.---.148) 21 janvier 2013 19:38

      @L’auteur

      Vous affirmez que Papademos est un « ancien de Sachs ».
      D’où tenez-vous cette information dont je ne trouve pas confirmation ?

    • Par Michèle (---.---.---.29) 21 janvier 2013 20:23

      Si l’auteur de cet article avait été honnête, vous auriez la réponse à vos questions sur l’article qu’il a plagié sans vergogne, article écrit le 16 janvier par F Asselineau.

      En voici le lien : vérifiez et vous saurez tout :

      https://www.facebook.com/notes/fran...

    • Par Bartolomey 63 (---.---.---.4) 21 janvier 2013 20:25

      Je n’ai pas plagié j’ai repris quelques chiffres sur l’UPR, le seul problème c’est de pas avoir cité mes sources ?

    • Par Turpitudes (---.---.---.201) 21 janvier 2013 21:13
      Turpitudes

      @Irina Votre réaction vient de ce que déverse quotidiennement la propagande médiatique. 


      Si la Grèce en est là c’est la faute à ses vilains dirigeants qui ont trichés et comme c’est le peuple qui les as portés au pouvoir, bi c’est la faute au peuple qui n’avait que mieux voté"

      Sauf que les choses sont plus complexes qu’elles n’en ont l’air. Oui la Grèce a maquillée ses comptes à l’époque pour faire baisser artificiellement sa dette. Et oui les dirigeants politiques ont leur part de responsabilité. 

      Mais qui en est également à l’origine ? Des conseillers de Goldman Sachs figurez-vous qui non content de conseiller les dirigeants grecs à maquiller les comptes, ont ensuite spéculés sur cette dette car étant presque les seuls à savoir que cette dette était sous évaluée. De manière imagée, ils ont planqués les bâtons de dynamite puis ont déclenchés l’explosion à distance. 

      Le résultat visible en ce moment : on privatise tous les biens de la nation et on fait chuter les salaires...bref ce n’est ni plus ni moins qu’un coup d’état financier savamment amené.

      Je vous invite à voir des documentaires sur cette banque très spéciale, un est passé il y a quelques mois sur Arte, je vous en conseille même deux pour le prix d’un smiley 
       Goldman Sachs la banque qui dirige le monde et Inside Job.

      Je vous assure qu’après avoir visionné ceci vous n’aurez plus le même regard sur ce qu’il se passe en Grèce actuellement et qui est une véritable honte.

    • Par tf1Goupie (---.---.---.148) 21 janvier 2013 22:37

      D’après vos propres lien : « Lucas Papademos n’est pas étranger à cette opération financière. S’il n’a pas travaillé pour Goldman Sachs, ... »

      Donc Papademos n’est pas un ancien de GS !!

      Vous êtes un bonimenteur Mr l’auteur et vous ne lisez même pas sérieusement vos propres références.

    • Par Bartolomey 63 (---.---.---.4) 21 janvier 2013 22:57

      Si si, il a bien un lien avec Goldman Sachs, une simple recherche google le confirme smiley

    • Par Bartolomey 63 (---.---.---.4) 21 janvier 2013 22:59

      http://www.eitb.com/fr/infos/europe... Comme vous pouvez le lire ici, « Trois anciens de Goldman Sachs »

    • Par emphyrio (---.---.---.28) 21 janvier 2013 23:38

      Il fallait lire :
      "Goldman Sachs a placé ses hommes dans de nombreux rouages des  sociétés de l’Europe occidentale, à commencer par M. Lukas Papademos - qui fut le banquier central grec qui maquilla les comptes publics de son propre pays avec les équipes de Goldman Sachs et qui fut nommé Premier ministre grec" (FA)

    • Par Irina leroyer (---.---.---.30) 22 janvier 2013 01:42
      Irina leroyer

      vous confirmez et infirmer mon argumentation en la détaillant :


      pour diverses raison politiques et électoraliste, les gouvernants grecs ont maquillé la vérité et ont utilisé un conseil en finance pour les aider dans leur magouille. ils ont donc demandé a ce conseil : « montrer nous comment truquer les comptes et que cela ne se voit pas. »

      si ce gouvernement avait été intègre et avait dit la vérité, la Grèce ne serait pas dans cette situation !

      maintenant, que ce conseil ait profité de ce délit d’initié pour s’enrichir n’est qu’une conséquence.

      par contre ce qui est grave c’est de continuer a emprunter en France pour maquiller également la vérité !

      irina 
    • Par Irina leroyer (---.---.---.30) 22 janvier 2013 02:12
      Irina leroyer

      @ turpitudes,


      avez vous des liens qui me permettent de me documenter à ce niveau ?

      celui de Arte par exemple ?

      merci

      irina
    • Par tf1Goupie (---.---.---.148) 22 janvier 2013 10:06

      @ L’auteur,

      Dans l’article intitulé « Trois anciens de Goldman Sachs », le seul lien évoqué entre Papademos et la banque GS est que Papademos était Président de la banque centrale grecque à l’époque de la falsification des comptes par GS.
      Plutôt maigre pour affirmer que Papademos est un ancien employé de GS, non ?

      Ceci ne vous empêche pas néanmoins de propager telle quelle cette fausse rumeur, mais vous n’êtes pas le seul.

      Et c’est ainsi qu’un mensonge devient vérité sur Internet !! Pas enthousiasmant comme manière d’enfumer les citoyens.

      Moi je peux vous trouver pleins d’articles affirmant qu’Isabelle Adjani est morte ...

      Donc plutôt que de copier ainsi des liens dont vous n’avez aucune idée de la qualité, creusez un peu vos « informations ».

    • Par ptitemie (---.---.---.200) 22 janvier 2013 14:18

      Venez souffrir avec nous , citoyens qui ne sommes en rien responsables de ce qui se passe ici.

      La Grèce est sur la bonne voie : laquellle !!!!!!

    • Par eau-du-robinet (---.---.---.62) 22 janvier 2013 15:22
      eau-du-robinet

      S’il y a crise grecque, c’est parce que, pour des raisons politiques et culturelles, l’Union européenne a admis la Grèce dans la zone euro tout en sachant que ce pays ne remplissait pas les critères d’admission.

      Qu’Athènes eût fait recours à une grande banque, en l’occurrence Goldman Sachs, pour maquiller la présentation de ses comptes n’enlève rien au fait que les autorités de Bruxelles, et de Berlin et Paris, savaient pertinemment que les finances publiques grecques couraient à la catastrophe. A qui donc la faute initiale ? Aux marchés, aux Etats ou aux hommes politiques grècs ?

      Pour moi c’est avant tout la faute de l’Europe qui nous manipule, détruit les services publics, et affaiblit des pays comme la France.

      C’est le contribuable européen qui paie le prix de ces erreurs politiques.
      Quoi qu’il en soit, la Grèce se trouve à bout de souffle. Et pour l’aider à s’en sortir, les États de l’Union ont adopté un mécanisme permettant de lui prêter plus d’une centaine de milliards d’euros dans le seul et unique but qu’elle puisse honorer les échéances de ses obligations. Dans ce même but, la Banque centrale européenne a été poussée à acheter des obligations de l’Etat grec, malgré le fait que ses statuts lui interdisent de s’engager dans ce type d’opération.

      Les gens siègent à Bruxelles nous roulent dans la farine !

      Sortons de l’Europe ... et vite !

  • Par bertin (---.---.---.6) 21 janvier 2013 10:44

     

     En exigeant des baisses de salaires et de pensions de retraites, les capitalistes financiers ont ruiné le pays. En effet, en diminuant les revenus de la masse de la population, ils ont limité les dépenses, et donc l’activité des entreprises et notamment des commerçants, ce qui a produit des faillites en cascade et par conséquent des destructions d’emploi.

     Ce qu’il aurait fallu faire c’est augmenter les impôts des riches ; malheureusement cette solution n’est jamais retenue dans les dictatures ploutocratiques. Les ploutocrates préfèrent favoriser des partis xénophobes, qui vont disputer les miettes aux immigrés afghans, pendant que la caste des millionnaires continue de s’enrichir en poussant le pays dans le gouffre.

     Tout ceci ne serait pas possible sans la dictature du mind control.

    • Par devphil30 (---.---.---.62) 21 janvier 2013 13:40
      devphil30

      L’argent doit circuler sinon c’est l’étouffement de l’économie.


      Que les plus riches en gagnent toujours ne relancera pas la consommation de masses mais conduisant à une explosion du système.

      L’emprunt permet de consommer mais il trouve ces limites dans toutes ces délocalisations ou l’on fabrique pas cher dans des pays à bas coût et qui perdent leur indépendance alimentaire pour produire du grand n’importe qui ne dure pas.

      Ensuite la revente de ces produits se fait dans des pays dit riches mais où le chômage ne cessent d’augmenter donc avec moins de pouvoir d’achat.

      Pendant ce temps on revend aux pays dis pauvres des matières premières toujours plus chères qu’ils produisaient auparavant.

      Un système mondial d’appauvrissement du plus grand nombre au profit d’une minorité qui « fait de l’argent » 

      L’argent est un moyen d’échange simple.
       
      L’argent ne se mange pas , le rôle de l’argent est détourné.

      Philippe
       




  • Par parkway (---.---.---.133) 21 janvier 2013 12:40

    Cher auteur,

    19% des commentateurs ont voté négatif votre article.

    vous voyez qu’il y a encore beaucoup à faire contre les aveuglés de service...

  • Par Michèle (---.---.---.105) 21 janvier 2013 13:13

    Permettez moi d’être plus que surprise de constater que votre article est le plagiat d’un article écrit par François Asselineau (UPR) le 17 janvier, le votre date du 21... Il reste que le votre est moins bon puisqu’il ne reprend qu’une partie de l’article initial et quelques photos. Je comprends parfaitement que vous ayez été enthousiasmé par ce qu’écrit Monsieur Asselineau, mais ayez au moins l’honnêteté de le citer, qu’on soit clair.

    Pour couper court à toute discussion qui remettrait en cause ce que j’affirme, chacun peut consulter le lien ci-dessous, la preuve est là.

    https://www.facebook.com/notes/fran...

    A bon entendeur, salut.

  • Par Gabriel (---.---.---.98) 21 janvier 2013 13:39
    Gabriel

    Je vais peut-être paraître un peu dur dans ma définition de la situation mais je pense que l’on peut assimiler celle-ci à un génocide des démocraties et de leurs peuples. L’outil principal est la finance et créant une dette fictive, les pilleurs de Goldman & Co avec la complicité du FMI et bien d’autres rapaces de la même engeance ont déclenché la mise en dépendance des citoyens par l’étranglement financier de leurs institution afin d’instaurer, ou plutôt devrais je dire, restaurer une royauté des privilèges ou la valeur d’un homme sera fonction de l’épaisseur de son compte en banque. Pour faire un ultra riche il faut 10 000 pauvres, c’est mathématique. Il n’y a plus aucune solution excepté la révolte.

  • Par AsDeTrefle (---.---.---.101) 21 janvier 2013 14:24
    AsDeTrefle

    J’avais des doutes lorsque l’UPR dénonçait souvent subir différents plagiats sur leurs analyses et articles, venant du FN, de DLR et de Mélenchon.
    Je reste bouche bée de découvrir que M. Bartolomey63, partisant DLR se paie le luxe de faire un magistral plagiat sur Agoravox où publie M. Asselineau lui-même !
    Ce n’est même plus du plagiat, c’est un vol intellectuel manifeste pour s’octroyer un mérite.
    Ceci étant je décide de me tourner vers l’UPR et de faire front à DLR, trop c’est trop !!

    • Par Bartolomey 63 (---.---.---.4) 21 janvier 2013 17:14

      J’ai repris quelques chiffres pour mon article oui, mais je n’ai pas tout plagié. Quant à se tourner vers l’UPR juste à cause d’une histoire de « plagiat » je trouve ça exagéré...

    • Par Bartolomey 63 (---.---.---.4) 21 janvier 2013 18:58

      L’UPR c’est ce parti qui ne représente rien du tout et qui préfère taper sur les résistants que sur le système en insultant les souverainistes ?

    • Par Michèle (---.---.---.29) 21 janvier 2013 19:13

      A Bartolomey63  ; "J’ai repris quelques chiffres pour mon article oui, mais je n’ai pas tout plagié. Quant à se tourner vers l’UPR juste à cause d’une histoire de « plagiat » je trouve ça exagéré... L’UPR c’est ce parti qui ne représente rien du tout et qui préfère taper sur les résistants que sur le système en insultant les souverainistes ?« 

      Vous vous fichez de la tête de qui ??? Non seulement vous êtes un plagiaire càd quelqu’un de malhonnête puisque vous vous attribuez l’article de quelqu’un d’autre, mais en plus nous prenez les gens pour des c...s ???

      Taiter l’UPR de »parti qui ne représente rien du tout et qui préfère taper sur les résistants que sur le système en insultant les souverainistes" c’est vous discréditer TOTALEMENT !

      Honte à vous Bartolomey63, vous n’êtes pas même un journaliste d’occasion, vous êtes tout simplement un imposteur !!!

    • Par Bartolomey 63 (---.---.---.4) 21 janvier 2013 19:22

      Vous vous fichez de la tête de qui ??? Non seulement vous êtes un plagiaire càd quelqu’un de malhonnête puisque vous vous attribuez l’article de quelqu’un d’autre, mais en plus nous prenez les gens pour des c...s ???

      TRaiter l’UPR de "parti qui ne représente rien du tout et qui préfère taper sur les résistants que sur le système en insultant les souverainistes" c’est vous discréditer TOTALEMENT !

      Honte à vous Bartolomey63, vous n’êtes pas même un journaliste d’occasion, vous êtes tout simplement un imposteur !!!

      J’ai tort c’est ça ? Combien de députés l’UPR ? Combien a fait votre Asselineau aux présidentielles ? Ah mais oui il était même pas présent. Quant à la phrase que vous avez cité je la maintiens, il crache autant sur les partis souverainistes (DLR-FN compris) que sur l’Europe, quand on ne représente rien comme lui on la ferme et on ne fait pas le difficile. http://www.u-p-r.fr/vos-questions-n...

    • Par gigi houille (---.---.---.216) 21 janvier 2013 19:31

      Le problème des partis« souverainistes » c’est qu’ils laissent entendre qu’on pourrait ne pas être pour la souveraineté, pourtant principe de base à la construction de notre république :

       https://www.youtube.com/watch?v=GDu...

      Pour le reste la plagiat n’est pas contestable.....
       Finalement vous prouvez que ce que dit l’UPR est juste, et la méthode peu encline à aider réellement DLR.

    • Par Eddy ROOS (---.---.---.218) 21 janvier 2013 19:40
      Eddy

      @ Bartolomey 63 :

      Nous voyons donc bien à présent le motif de votre « omission  » de citer le site de l’UPR dans vos sources. Vos lecteurs vous en remercient.

      L’UPR, c’est bien le mouvement politique qui dénonce les incohérences et ambiguïtés de ses amis souverainistes oui, quand ceux-ci ne cessent de venir leur expliquer «  nous sommes tout pareil, nous sommes tout pareil ! Ralliez-nous ! », alors que nous nous tuons à leur souligner simplement la nuance : non, nous avons des points de divergences fondamentaux que DLR et ses sympathisants font mine de nier, car nous voulons la fin du dogme de la construction européenne dans son ensemble pour se tourner à stricte égalité vers le monde entier tandis que DLR nous dit qu’ils sont pour la plus grande proximité européenne quand même si elle va dans leur sens. Et vous répudiez cette réponse.

      Nous avons des différences d’analyses et de propositions que l’UPR ne fait rien d’autre que d’indiquer, par souci de cohérence avec elle-même. Ceci n’implique pourtant pas que nous nous détestassions, si ?

      Seulement voilà, les offusqués en viennent toujours au mépris comme vous venez de le prouver, alors que nous ne faisons que dire que nous avons des divergences de vues sur des points qui sont cardinaux pour nous, sur lequel nous ne pouvons ni dévier ni nous renier, et que nous ne pourrons nous rallier volontiers qu’à des gens qui auront évolué précisément sur ces subtilités. En gros, l’UPR dit simplement que chacun fasse son chemin et les évènements donneront raison ou non à qui de droit sur l’analyse, et nous nous retrouverons en fonction de cela les moments décisifs...

      Mais, vous en êtes la preuve présente, du côté de DLR on peste fasse à cette rectitude qui fait le succès chaque semaine croissant de l’UPR, qui vous avez raison : ne représente rien... Mais représente quand même un peu plus chaque jour.

      Le flux constant et réel de nos adhésions vérifiable par huissier, est diffusé en temps réel sur la page Facebook officielle de l’UPR, et est bel et bien effectif pendant que vous blablatez sur le ton malhonnête de l’adulescent, méprisant car pris la main de le sac.

      Merci encore de rendre les choses aussi limpides de vous même aux lecteurs d’Agoravox.

      Eddy Roos, délégué départemental de l’UPR.

    • Par Michèle (---.---.---.29) 21 janvier 2013 20:04

      Bartolomey 63, vous êtes pitoyable et intellectuellement profondément malhonnête.

      Je vous donne rendez vous dans quelques mois... vous verrez qui a raison.

      J’en viens à me dire qu’en fait vous n’êtes là que pour tenter de discréditer l’UPR et François Asselineau car il représente un danger sérieux pour vos maîtres.

       smiley

    • Par gorgonzola (---.---.---.224) 21 janvier 2013 20:05

      Ben peut-être que l’UPR critique les partis « souverainistes » mais à ce que je sache DLR fait la même chose, ses dernières déclarations sur le FN ne sont pas tendre...

      Et puis c’est normal que l’UPR dénonce le double discours et les positions ambigües de DLR (qui propose de quitter l’UE pour y re-rentrer tout de suite après, qui propose de sortir de l’OTAN mais seulement du commandement intégré, qui veut appliquer l’article 50 et qui après ne le veut plus, qui propose une Europe à 6 pendant les présidentielles et qui propose une Europe à 30 six mois après, etc...). DLR est un parti électoraliste, de l’aveu même de ses propres militants et dirigeants qui nous expliquent « qu’on ne peut pas tout dire aux français ». Le soucis en France c’est que la quasi-totalité des partis contestataires (à part le PRCF, le POI et quelques autres) sont soit des râteaux de l’UMP et du PS (RPF, FdG, MRC...) soit ce que j’appelle des voies de garage qui servent à neutraliser la colère du peuple (DLR, FN, MODEM...).

      PS : si l’UPR n’a fait aucun score aux présidentielles c’est peut-être aussi parcequ’elle n’a pas pu s’y présenter... non ?

    • Par Bartolomey 63 (---.---.---.4) 21 janvier 2013 20:38

      Lui un danger ? Il arrête pas de délirer « tout le monde me plagie personne m’aime bouhouou », en plus il tape sur tout les partis même les eurosceptiques...

    • Par gorgonzola (---.---.---.224) 21 janvier 2013 21:42

      Quand on n’a plus de réponse on se contente de tourner l’autre en dérision :)

    • Par Neuroneo (---.---.---.236) 21 janvier 2013 21:54
      Bartolomey63, reprendre un article et le faire passer pour sien est pour le moins discutable et vous devriez sinon vous excuser, du moins vous expliquer. Au lieu de cela vous vous justifier par des arguments fallacieux. C’est tout simplement minable...
    • Par Neuroneo (---.---.---.236) 21 janvier 2013 21:55

      Il ne tape pas sur tous les partis. Il affirme clairement qu’il veut sortir de façon légale de l’euro, de l’UE et de l’OTAN. Et cela, il est le seul à le proposer. Point barre.

    • Par Bartolomey 63 (---.---.---.4) 21 janvier 2013 22:00

      J’en ai marre de ce débat ridicule, je me suis expliqué déjà,j ’ai juste pris les chiffres sur le site de l’UPR pour mon article, je me suis excusé, la prochaine fois je serai plus attentif sur les sources.

    • Par Neuroneo (---.---.---.236) 21 janvier 2013 22:09

      L’UPR est encore un parti jeune. Mais la progression fulgurante de nos adhésions prouve que notre voix porte, et de plus en plus loin.

    • Par Labelbleu (---.---.---.128) 21 janvier 2013 22:20

      DLR et le FN, souverainistes ? Pourquoi pas gaullistes pendant que vous y êtes... Ces deux partis qui ont des programmes qui collent si bien avec ce que souhaiteraient les USA pour l’UE, si l’on en croit Leah PISAR, Chercheur associée au Centre sur l’Amérique et les relations transatlantiques (Paris) et senior advisor à la French-American Foundation :

      « En quête d’alliés loyaux et de coalitions de pays volontaires

      Dans le contexte mondial actuel, le vieux modèle d’alliance ne convient plus aux Etats-Unis, lesquels cherchent désormais à construire des coalitions de pays volontaires, à la carte, composées de membres compatibles. Quand Donald Rumsfeld déclare que « c’est la mission qui détermine la coalition et non pas la coalition qui détermine la mission », pour les Européens, il s’agit d’une remise en cause des principes fondateurs de l’OTAN (48).

      Selon John Hulsman et Nile Gardiner de la Heritage Foundation, l’Europe restera quoi qu’il en soit au centre de toute coalition américaine, mais elle doit être de préférence désagrégée, car il est plus facile de traiter avec des Etats individuels qu’avec Bruxelles. Les deux auteurs sont donc totalement opposés à toute notion d’intégration étroite de la politique étrangère européenne, à laquelle ils préfèrent l’idée d’Europe à plusieurs vitesses ; ils placent par dessus tout la relation spéciale entre les Etats-Unis et la Grande-Bretagne, relation qui, selon eux, se porte mieux moins l’Europe est unie (49). »

      http://www.afri-ct.org/IMG/pdf/40_Pisar.pdf

      Dans les programmes de DLR (oui parce qu’il y en a deux versions...) : « Mise en place d’« agences de coopération européenne » à la carte » http://www.sondages-election.com/programmes/programme-debout-la-republique.htm « 4 L’EUROPE À LA CARTE, UNE EUROPE UTILE En lieu et place de l’Europe technocratique et uniformisatrice de la Commission de Bruxelles, je propose de mettre en place des « agences de coopération européenne » à lacarte , organisées de manière souple et respectueuse des souverainetés nationales.Nombreux sont les domaines où les pays membres gagneront à s’allier pour créer les Airbuset Ariane de demain (panneaux solaires du XXI e siècle, voiture propre, lutte contre le cancer,universités européennes, biotechnologies…). » http://www.debout-la-republique.fr/programme-nicolas-dupont-aignan-2012

      Dans le programme du FN : « Aux termes de ce processus, il faudra : que la France retrouve la maitrise de ses frontières, de préférence au sein d’une association libre d’Etats européens partageant la même vision et les mêmes intérêts [...] que vienne la période des grands projets européens innovants, au service des peuples, bâtis à partir de partenariats volontaires, comme l’ont été Ariane ou Airbus décidés, faut-il le rappeler, en dehors des institutions communautaires ; » http://www.frontnational.com/le-projet-de-marine-le-pen/politique-etrangere/europe/

      « Communiqué de Presse de Louis Aliot, Vice-président du Front National en charge du projet » « Il faudrait donc dans les meilleurs délais, afin de restaurer l’Etat et rétablir la Souveraineté des Nations, lancer des négociations en vue de l’écriture d’un nouveau « Traité constitutif pour une Europe des Patries » qui consacrera les principes suivants : - respect de l’Indépendance nationale et de la souveraineté des Etats-membres - libre coopération entre Etats et Europe à la carte - affirmation des principes de subsidiarité et de préférence communautaire »http://www.fn33.fr/2011/09/profitons-de-cette-crise-pour-construire-l%E2%80%99europe-des-patries/

  • Par mitch303 (---.---.---.246) 21 janvier 2013 14:53

    effectivement ça sent le plagiat à plein nez

  • Par mohican (---.---.---.103) 21 janvier 2013 15:17

    Un lien vers les propriétaires de Goldman Sachs, plus gros que le plus gros des poissons...

    http://investment-advisors.findtheb...

    Le groupe qui représente : $1,553,575,719,728 !!!!
    1500 milliards de dollars !!!!!

  • Par spartacus (---.---.---.149) 21 janvier 2013 15:32
    spartacus

    Qui est responsable, celui qui fabrique le fusil ou l’assassin ?


    Goldman Sachs est une banque conseil. 
    Elle en signe pas les chèques à la place des clients, elle répond à un cahier des charges fixé par le client. Son client était l’état Grec qui lui a demandé la meilleure façon de maquiller les comptes.

    Chez les gens de gauche, ont une propension a minimiser les responsabilités des dirigeants de gauche affligeante.

    L’État a financé un vaste système de 768.009 fonctionnaires dans le secteur public rémunérés en salaires et avantages sociaux bien au-dessus du secteur privé

     La Grèce importait trois fois plus qu’elle n’exportait. 

    Le domaine public, au fil des ans, est devenu disproportionné au regard des réalités économiques du pays.

    La corruption est une « manière de vivre sociétale » dans l’administration.

    La Grèce pendant les années 2005-2009 était le pays qui dépensait le plus au monde par habitant.

    La fraude fiscale, représentait près de 24% du PIB. (pas du budget, mais du PIB).

    Le socialisme Grec dirigé par Papendréou a entraîné le pays dans ce naufrage
    Faut quand même pas se tromper de coupable !

    Hollande a les mêmes caractéristiques sociétales que Papendréou ! 
    Un panier percé de la dépense publique très irresponsable. Nous allons passer allègrement à 60% du PIB fin 2013, nous allons passer de la cinquième économie à la septième (dépassé par l’Angleterre et le Brésil).

    Hollande a augmenté l’impôt de 33 milliards pour 2013, mais chaque mois il dépense 1 milliard de plus non provisionné. 

    Grèce nous arrivons vous rejoindre dans la crise !. Et y’aura pas a accuser Golman Sachs
    • Par LucasTrady (---.---.---.98) 21 janvier 2013 16:56
      LucasTrady

      Chez les gens de gauche, ont une propension a minimiser les responsabilités des dirigeants de gauche affligeante.

      C’est le cas dans tous les partis et dans tous les pays , faut pas exagérer .

    • Par Irina leroyer (---.---.---.30) 22 janvier 2013 01:58
      Irina leroyer

      a lucas trady


      je suis d’accord avec vous, c’est ce modèle électoraliste qui pousse à ces excès et leurs conséquences désastreuse. 

      la « démocratie » telle que nous la connaissons, est arrivée au bout de ce qu’elle pouvait faire !

      irina


  • Par chmoll (---.---.---.153) 21 janvier 2013 16:37
    chmoll

    quand même c’est de l’humour noir , avoir faim quand on s’appelle la grèce

  • Par eau-du-robinet (---.---.---.197) 21 janvier 2013 17:02
    eau-du-robinet

    Comme le souligne Werner Weidenfeld : « Les données économiques parlent d’elles-mêmes. Plus de 50 % des revenus des compagnies américaines dérivent du marché européen.
    http://www.voltairenet.org/article1...

    Cela ne m’étonne pas que Goldman Sachs se porte bien car c’est sur notre dos, celui des Européens que les banques et multinationales américaines se gavent !

    Tendance montante surtout à partir de 2015 !

    Les gouvernements de droite comme de gauche poursuivent la même politique atlantiste et ultralibérale pour annexer en 2015 l’Europe aux Etats-Unis via le grand marché transatlantique.

  • Par Reptilia (---.---.---.114) 21 janvier 2013 18:54
    Reptilia

    Un très bon article de l’UPR ; à diffuser largement. Merci Bartolomey 63.

  • Par Eddy ROOS (---.---.---.218) 21 janvier 2013 18:54
    Eddy

    @ l’auteur :

    Que vous fassiez votre propre synthèse pour diffuser ces faits qui méritent de l’être le plus possible, ça n’est pas un problème du tout, évidemment.

    Mais que vous ne citiez pas l’une de vos sources, dont vous expliquez en commentaires à ceux qui vous accusent que vous avez effectivement repris certains de ses chiffres, spécifiquement parce que c’est celle de François Asselineau et du site de l’UPR, on s’en douterait, témoigne d’une mauvaise foi qui n’a effectivement pas échappée aux internautes, fût elle légère et peu mal intentionnée de votre part.

    Il aurait simplement suffi que vous citiez l’article avec vos autres sources même discrètement. Surtout lorsque l’on parle de chiffres et que vous dites à vos lecteurs qui vous dénonce que c’est avant tous les chiffres s’y trouvant que vous avez repris ; s’il y a bien une source à donner à ses lecteurs, c’est celle dont proviennent les chiffres que l’on avance, non ?

    Merci de votre compréhension et de votre meilleure méthode à l’avenir.

    Cordialement.

    Eddy Roos, délégué départemental de l’UPR.

  • Par Bartolomey 63 (---.---.---.4) 21 janvier 2013 20:27

    Désolé de ne pas avoir cité mes sources, la prochaine fois je serai plus attentif la dessus. On peut clore la polémique maintenant ?

    • Par Eddy ROOS (---.---.---.218) 21 janvier 2013 21:12
      Eddy

      Il n’y a que votre comportement de gamin, votre rhétorique méprisante et les grands chevaux hautains sur lesquels vous êtes monté pour répondre à ceux qui prennent la peine de vous lire, qui ont déclenché une polémique...

      Elle est bien close de mon côté en effet. smiley

  • Par Labelbleu (---.---.---.128) 21 janvier 2013 21:58

    L’UPR ne se revendique pas du souverainisme.

  • Par Tall (---.---.---.107) 21 janvier 2013 22:25
    Tall

    Le peuple grec n’a pas le sens du business. Ils pourraient s’armer via les russes, les chinois et les arabes, faire un coup d’état, déclarer la Grèce en faillite et sortir de l’euro.


    Mais kes ki font pour sortir du merdier ?

    Rien !
  • Par aue84fr (---.---.---.149) 22 janvier 2013 12:36

    Vous n’avez pas honte de plagier un dossier de l’UPR de la sorte...

  • Par aue84fr (---.---.---.149) 22 janvier 2013 12:43

    L’honnêteté consisterait à modifier l’article pour y inclure les sources ainsi que des excuses à destination des lecteurs trompés, de l’UPR et du Figaro.

  • Par joyeusetés (---.---.---.250) 22 janvier 2013 14:06
    joyeusetés

    c’est à nous de reprendre le contrôle sur les banksters au besoin par la force puisque semble t-il nos politiciens bouffent au râtelier et prennent leur part du gâteau.

    J’ai envie de dire nous sommes tous des Grecs et ce qu’il est advenu de ce pays c’est le sort qui nous est réservé à nous tous qui regardons sans bouger.

     

    La grèce sert de bouc émissaire de trompe l’oeil tous les banksters et politiciens savaient que les comptes étaient truqués !

     

     

     

     

     

  • Par tdelache (---.---.---.109) 22 janvier 2013 14:19

    Au lieu de critiquer les salaires des collaborateurs de GS, vous oubliez que ces collaborateurs ont souvent fait de longues études et ont une intelligence supérieure à la moyenne.

    Le recrutement à GS est extrêmement sélectif (parcours académique excellent, polyglotte, etc.), de sorte que les collaborateurs de GS sont les meilleurs talents du monde : intelligents, adaptables, performants. Il est normal qu’ils soient rémunérés à la hauteur de leurs compétences et de leurs responsabilités.

    Mais cela, M. Tout-le-monde — qui regarde TF1 et qui ne sait pas parler un mot d’anglais — ne peut pas le comprendre.

    • Par millesime (---.---.---.201) 22 janvier 2013 14:40

      j’espère que ces « collabo » agissent tous en « connaissance de cause », compte tenu de leur niveau intellectuel , de leurs talents,de leurs compétences, de leurs responsabilités, et qu’ils dorment bien tous la nuit... ! (indépendamment de leurs salaires)
      d’autres ont choisi d’autres voies à l’exemple d’un Paul Jorion (il n’a pas été collabo chez GS mais dans d’autres établissements)...de sorte qu’il n’est pas M Tout-le-monde.. !
      nous verrons dans quelques temps j’espère où en seront ces GS boys...

      http://millesime.over-blog.com

    • Par Lancelot (---.---.---.3) 23 janvier 2013 20:46

      Je ne regarde pas tf1 comme les inconscient de votre espèce mdr !Votre commentaire et pathétique comment se fait il que le monde aille si mal malgré la pseudo élite dont vous parlez les gens qui travaillent chez goldman sachs ne sont que les pires des dégénérés combien de gens souffrent dans le monde entier a cause du système mafieux de l’économie et des banksters !Le système bancaire va bientot s’effondrer jamais les hommes mauvais et cupides n’aurons le dernier mot sacher le !

  • Par mortelune (---.---.---.141) 22 janvier 2013 14:24
    mortelune

    Je ne sais pas son origine mais néanmoins j’aime cet article parce qu’il est lucide et sans détour. J’aurais juste préféré un titre du genre « pendant que les Grecs souffrent... » Pour donner un caractère plus humain. La Grèce étant une personne morale il est souvent préférable d’évoquer directement les personnes physiques. 

  • Par soi même (---.---.---.146) 22 janvier 2013 14:40
    soi même

    Papier sans grand intérêt, il est où le remède ?

  • Par loph (---.---.---.6) 22 janvier 2013 14:49
    loph

    Hélas, trois fois hélas, bien qu’intelligentes, nos structures ne nous emmènent pas ailleurs qu’à ce que fixe le cadre réel... Les voilà les conséquences de nos civilisations, à avoir joué avec les réalités et les avoir pliées à nos quatre volontés, nous a amenés à des situations inextricables.


    Qu’allons-nous faire pour nous sortir de l’ornière dans laquelle nous ont plongé ces habitudes de vivre selon des idéaux bien peu en adéquation avec le milieu qui nous héberge ?

    On ne compose pas avec la réalité, dans une certaine mesure peut-on l’influencer. Mais de là à la considérer comme un vulgaire instrument de profit, il me paraît inévitable que cela occasionne des répercussions sur l’équilibre de nos civilisations...

    Allons-nous continuer longtemps de nous croire sorti de la cuisse de jupiter ? La course à la croissance vaut-elle le coup que nous sacrifiions l’environnement et tout ce qui le touche à nos appétits aussi vains qu’irresponsables à ce qu’il me semble ?

    Je préfère considérer ma longévité ou mon existence comme mon bien le plus digne d’être entretenu, plutôt que ces histoires de civilisations où quelques élus décident en leur âme et conscience ce qui est bon et ce qui ne l’est pas pour l’ensemble du règne humain.

    Quelle finalité à ces programmes ? Couler l’équilibre non seulement des individus à coup de productions industrielles ou d’habitudes sédentaires, mais aussi remettre en cause les équilibres des écosystèmes ? Quand je pense qu’on se croit au dessus du lot commun avec nos organes cérébraux !

    On a parlé de plagiat, mais qu’avons-nous fait d’autre que plagier d’abord la nature, pour enfin nous l’approprier comme un vil instrument assurant une rentabilité premièrement à une élite, et secundo à un système collectif (répartie assez inégalement à la surface du globe, il faut bien le reconnaître) ? Qu’il ne tienne plus qu’à un fil ne m’étonne guère, puisque nous avons toujours cru que la terre était un domaine illimité où nous pouvions faire ce que nous voulions, ce qui n’est plus le cas.

    La déconvenue s’annonce de taille pour nos systèmes, et je ne sais guère ce qu’il en sortira. Mais en tout état de cause, les générations à venir vont avoir du pain sur la planche pour remettre d’aplomb ce que nous avons si bien corrompu, si toutefois elles y parviennent ! Et pendant ce temps, on campe sur nos positions : aux US, c’est reparti pour le crédit, en Afrique, le bordel d’émanation humaine reprend ses droits, en Asie, la production d’instruments voués à la déchetterie ne cesse pas, et enfin les appétits financiers d’un partie de la population ne connaissent pas de fin, il suffit de regarder pour s’en rendre compte...

    Que l’avenir arrive ne fait aucun doute, par contre qu’amènera-t-il ? Une désillusion, un gouffre ou une prise de conscience ? À ma simple échelle, la suite de mon existence, et à terme, ma disparition que je souhaite, autant que faire se peut, naturelle...

    Le reste, en définitive, ça me dépasse et c’est très bien comme ça !
  • Par Cassiopée R (---.---.---.156) 22 janvier 2013 15:37

    Outre le plagiat évoqué, la question de fond c’est en quoi un politique avec son parti dont le parcours varie de la gauche sur l’échiquier politique à la droite extrême, et l’habituel promesse de changement qui se réduit en réalité à son futur siège, peut en même temps parler ouvertement de souverainisme, alors qu’aucun des partis n’entreprends la moindre action dans ce sens, et dans le même temps dénoncer pour soutenir des situations sociales très grave alors que les partis politiques moderne au contraire soutiennent les programmes du FMI, de la banque mondiale et autres institutions financières influentes ?

    Les politiques comme les financiers prennent des décisions économiques dans une plutocratie :

    « La ploutocratie (du grec ploutos : richesse ; kratos : pouvoir) consiste en un système de gouvernement où l’argent constitue la base principale du pouvoir. »

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Ploutocratie

    Une vision de la société qui tourne autour du fait de vouloir des sièges (dans des activités multiples) sous couvert de publicité de dénonciation des dérives économiques et financières, de promesses publicitaires et de décisions économiques qui vont toujours dans le même sens celui de l’argent.

  • Par WeaPon-X (---.---.---.93) 22 janvier 2013 15:59
    WeaPon-X

    Blah ... Blah ... Blah, je vois que sur ce site tout le monde s’exprime merveilleusement bien, je n’ais pas cette chance.

    Vivement que l’on manque de pain, là les choses changeront. Pour le moment on s’offusque et rien ne bouge.
    Les responsables : la finance et les politiques, on sait ou ils vivent, alors ? ...
    Il va falloir que je prenne des cours d’informatique, pour essayer de leurs balancer une bombe informatique.
    Sur ce ...« Longue vie et prospérité »

    • Par loph (---.---.---.6) 23 janvier 2013 11:27
      loph

      Bah, c’est pas grave ! Vous avez sûrement d’autres compétences toutes aussi utiles...


      C’est ça qui est bien dans une collectivité, c’est qu’on peut compter sur les richesses de chacun, à partir du moment où elles sont utilisées à bon escient.

      Et en tout état de cause, pas comme les rapaces, pour ne pas dire les charognards, profitent des déséquilibres qu’ils perpétuent avec leurs politiques de croissance.

      Vous dites : « Vivement que l’on manque de pain, là les choses changeront. ». J’abonde dans ce sens, que le retour au naturel ne se fasse pas au détriment des terriens lambda, mais bien au détriment des groupes causant des préjudices majeurs au sein du milieu ambiant, et dont apparemment goldman sachs est un « digne » représentant... Enfin, le pognon ne se mange pas, n’est-ce pas ?

      Bien à vous WeaPon-X, et prospérité à vous aussi...

      loph


    • Par loph (---.---.---.6) 23 janvier 2013 13:12
      loph

      Ah si ! Certains organismes s’alimentent de fonds, liquidités, rendements spéculatifs... Enfin de pognon en résumé !

      Mais on ne peut pas dire que ça sustente son homme...

      Vous voulez prendre des cours d’informatique ? Pareil ! 
      Et pour leur balancer ce qui alimente leur défiance vis-à-vis des citoyens qui ne rentrent pas dans leurs jeux ?

      À mon avis, on a tout à gagner de les laisser dans leur bulle. En se préoccupant d’eux, j’aurai plutôt tendance à croire qu’on passe à côté de choses plus essentielles. Vous ne pensez pas ?
  • Par tchoo (---.---.---.252) 22 janvier 2013 21:39

    Oh vous savez les français (enfin certains pas très nombreux) ont voté Sarkozy qui augmenter la dette de 600 mds d’€ et si jmais nous nous retrouvons dans la situation des grecs, je suis rassuré parce qu’Irina acceptera sans ciller de réduire son salaire, ou pension, ou autre revenu de moitié pour la résorber
    parce que c’est une citoyenne responsable qui assume ses choix

  • Par agent orange (---.---.---.11) 23 janvier 2013 13:47
    agent orange

    Des nouvelles de l’Organisation du 17 Novembre ?

  • Par mortelune (---.---.---.141) 24 janvier 2013 05:02
    mortelune
    Je ne suis pas sympathisante upr et j’ai quand même pris le temps de visionner ces 4 vidéos. La France « grande et puissante » n’est pas ma tasse de thé et pourtant ce qui se passe dans notre dos à Bruxelles mérite notre curiosité. C’est hallucinant !


    Les grandes lignes politiques des pays échappent totalement aux gouvernants et au final les électeurs votent pour des ’potiches’.
    Au fait ! En Grèce et en Italie pourquoi les médiats n’osent pas parler de dictature ?
  • Par Denzo75018 (---.---.---.51) 27 janvier 2013 10:14

    Goldman sachs n’est ni responsable de la tricherie honteuse de la Grèce lors de son adhésion à l’UE, ni encore moins de son niveau d’endettement lié à un modèle social complètement dans les clous !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès







Partenaires