Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Ukraine : protestation des féministes contre le relèvement de l’âge (...)

Ukraine : protestation des féministes contre le relèvement de l’âge légal de départ à la retraite

Les seins nus des féministes ukrainiennes contre la réforme des retraites.

En Ukraine, le projet de réforme des retraites adopté par le parlement dans la nuit du jeudi 7 au vendredi 8 juillet 2011 [1], prévoit l'augmentation graduelle de l'âge de la retraite de 55 à 60 ans pour les femmes et de 60 à 62 ans pour les hommes employés dans la fonction publique. Ce projet est très impopulaire. En effet, il faut savoir que beaucoup d'Ukrainiens vont mourir avant d'atteindre l'âge de la retraite dans ce pays où l'espérance de vie est de 62 ans pour les hommes et de 74 pour les femmes. Si pour les hommes, il y a comme ce coté symbolique, surréaliste et surtout cynique, à ce que l'âge légal du départ à la retraite soit égal à l'espérance de vie, pour les femmes, c'est également une attaque en règle car le niveau des pensions de la fonction publique en Ukraine sont très faibles. Un retraité reçoit en moyenne 925 grivnas soit à peine 80 euros [2]. Cela conduit la plupart des retraités à continuer à cumuler un ou deux emplois, car la vie est devenue chère, pour survivre, il faut pouvoir régler les charges des apparements, les factures de gaz, d'électricité qui atteignent parfois la centaine d'euro mensuelle.

L'Ukraine reste partagée entre entre son attirance pour l'Union européenne et la realpolitik, qui le pousse dans les bras de son voisin russe [3]. Toutefois, en matière d'économie, si le pays est le grenier à blé de l'Europe et possède une solide industrie, avec notamment la région du Donbass, et bien que le pays se soit relevé durant la dernière décénie, l'Ukraine dépend largement du Fond Monétaire International (FMI). La réforme du système des retraites largement déficitaire est une des principales conditions exigées par le FMI pour la reprise de son aide financière à l'Ukraine, suspendue depuis fin 2010. Le FMI avait accordé en juillet à l'Ukraine un prêt de 15,3 milliards de dollars pour aider cette ex-république soviétique à sortir de la crise économique et soutenir ses réformes.

(Photographie FEMEN)

La démarche des militantes du mouvement féministe ukrainien FEMEN est d'attirer l'attention avec des actions spectaculaires. Elles avaient déjà protesté en mars 2011 [4]. Pour appeler les députés à ne pas voter la réforme en dernière lecture, des militantes ont pénétré le 5 juillet dernier dans la cour du Parlement ukrainien pour dénoncer ce projet de relèvement de l'âge de la retraite [5]. Les jeunes femmes avaient la tête couronnée de fleurs à la mode folklorique ukrainienne. Elles ont enjambé la clôture en fer forgé de l'entrée principale du Parlement à Kiev et se sont dirigées vers le milieu de la cour. Vêtues d'un pantalon noir et d'un petit gilet recouvrant les bras et le haut du dos, les femmes aux seins nus ont couru dans la cour en agitant un morceau de tissu rouge tels des toreros, devant les policiers qui les ont rapidement interpellées.

(Photographie FEMEN)

"Notre action vise cette réforme de brutes. Les gens ne survivront tout simplement pas jusqu'à l'âge de la retraite", a crié Aleksandra Shevtshenko, une des militantes de FEMEN [6] ici photographiée.

Référence :

[1] : http://fr.rian.ru/world/20110708/190086371.html

[2] : http://www.realt5000.com.ua/news/utf/fr/973346/

[3] : http://www.courrierinternational.com/article/2011/04/14/prise-entre-deux-feux

[4] : http://femen.livejournal.com/143056.html

[5] : http://www.20min.ch/ro/news/monde/story/12157888

[6] : http://femen.livejournal.com/159486.html


Moyenne des avis sur cet article :  4.8/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • Jean Valjean Jean Valjean 26 juillet 2011 12:38

    Au moins elles feront mentir ceux qui considèrent les féministes comme de vieux laiderons frustrés,
    acariâtres et fripées avec des seins en gants de toilette. 

    Bravo à ces femmes corrageuses !


    • René de Sescendres René de Sescendres 26 juillet 2011 18:35

      J’ai bien aimé l’image du gant de toilette smiley

      En tout cas, je vois déjà des lecteurs d’Agoravox cherchant sur Internet comment devenir gardien de la paix en Ukraine smiley


    • darkcrystal darkcrystal 26 juillet 2011 18:31

      Moi, je sais pas quoi dire, j’ai le cerveau comme paralysé, mes yeux n’arrêtent pas de revenir sur la première image de l’article.




      • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 26 juillet 2011 19:28

        Jolies jeunes femmes seins nus et têtes couronnées de fleurs, ça nous change des cortèges de la CGT en cirés jaunes ou des syndicats d’enseignants grisâtres. 


        • kemilein 26 juillet 2011 22:37

          coluche disait : la CGT, le Cancer Généralisé (général ?) du Travail

          de vieux bougons croulants corrompus et vendus. on devrait peut être nous aussi descendre a poil dans les rus pour manifester ! au moins ca passerait partout dans le monde


        • rakosky rakosky 27 juillet 2011 00:07

          C’est à quelle heure le prochain vol pour l’ UKRAINE ?
          Je vais demander l’asile politique à ce pays et je raterai aucune manif,bravo les filles,si vous voulez des soutiens,vous avez le mien ,mais je vous préfère sans...


          • rakosky rakosky 27 juillet 2011 00:19

            C’est vrai que ça nous change des gros bras de la CGT,
            C’ est la loute des classes


            • rakosky rakosky 27 juillet 2011 02:57

              C’est la loute finale,broutons nous et demain...


              • Pol-Adolf Staline Pohl-Adolph Stahline 27 juillet 2011 03:47

                Bien longtemps après ke Flower Power, voici le Nichon POWWAAAA ! smiley)

                Demain, qui sait, tous à poil dans la rue pour réclamer une refonte totale du système ! smiley


                • RICAURET 27 juillet 2011 09:09

                  VOILA NOUS SOMMES LEURS ESCLAVES JUSQU’À NOTRE MORT

                  les syndicats sont devenue des lâches ils nous ont vendues aux marchés des capitalistes

                  les romains avaient plus de respect pour leurs esclaves est ils valaient plus cher que maintenant

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès