Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Info locale > Foire européenne d’art contemporain ?

Foire européenne d’art contemporain ?

L’association Art.metz a décliné la 8e édition de sa « Foire européenne d’art contemporain » à la FIM de Metz. Du 4 au 7 avril s’est tenu un salon dont on est en droit de se demander s’il s’agit d’une fumisterie.

Après s’être acquitté des 7 euros du ticket d’entrée sous la surveillance zélée de deux vigiles peu affables, le spectateur pénètre dans l’antre de la création. Première déconvenue pour le néophyte, point de gentille médiatrice pour lui exposer les rouages sous-jacents de la création contemporaine, point de plaquette de présentation de l’association, des artistes ou des œuvres, le contact avec l’art se fera de façon directe, frontale et sans explication. Soit.

Le badaud s’enhardit donc et part à l’assaut d’interminables allées où sont accolés des îlots délimités par des panneaux de plastique blanc agrémentés d’une rangé de spots. Seconde déconvenue, la diversité ne sera pas au rendez-vous : 90 % des exposants sont des peintres. Pour l’essentiel, il s’agit de créations picturales soit figuratives (portraits, personnages naïfs Alex’n - contact : www.alex-n.blogspot.com - et Lalou K - contact : www.lalou.fr -, reproduction de paysages Sandrine Blondel - contact : www.sandrineblondel.com - et Yu In-Ho - contact : lumiereyu@yahoo.co.kr), soit abstraites (aplats de couleurs, collage, monochromes). L’ensemble est plutôt joli, mais une désagréable sensation d’errer dans les rayons d’une grande surface suédoise de décoration saisit le spectateur.

Troisième déception donc, et non des moindres, 98 % des exposants ne sont pas des artistes contemporains, mais des vendeurs de gentilles petites créations agréables à contempler, certes, mais incroyablement dépourvues d’intérêt. Les sujets traités sont abscons et les techniques employées datent du siècle passé (il y a une installation vidéo sur tout le salon et elle ne fonctionne pas !!!) Où sont les artistes, où sont les démiurges ? La communication autour de la Foire n’avait-elle pas promis « les expressions les plus diverses des dernières productions de l’art contemporain » ?

Assailli de doutes (l’art contemporain est-il synonyme de peindre une croûte dans son salon à l’aube du XXIe siècle ?), sentant augmenter sa crainte de se trouver nez à nez avec l’incontournable stand de vin chaud, le spectateur trottine dans les labyrinthiques avenues qui l’amènent au clou de l’exposition : les sculptures de Vera Röhm (contact : www.veraroehm.com), l’invitée d’honneur du salon. NB : « Les installations et les travaux de Vera Röhm sont des recherches sur des thèmes aussi divers que la forme, la densité des matériaux, la poésie et la transparence, la lumière et l’ombre, l’espace et le temps, combinant une approche rationnelle et une expression formelle avec un contenu intellectuel et poétique. »

Le badaud peut souffler, il a trouvé de l’art. Et il en trouvera encore, avec les créations de Mathilde Bonbon (contact : www.mathildebonbon.com) qui propose un travail étonnant autour de la photographie argentique et numérique imprimée sur toile et retravaillée avec de la peinture. Le résultat est saisissant parce qu’il dépasse la question du beau, parce qu’il interroge l’hybridation technique et la notion de reproductibilité. Ouf et merci !

Oui, mais, encore faut-il - pour bénéficier de ces trop rares moments de plaisir - que le spectateur soit doté d’une redoutable acuité car la scénographie d’exposition est absente au point de desservir les œuvres. Les emplacements sont dignes d’une cité administrative (taille identique indifférente à la dimension des œuvres, éclairages non orientables, moquette gris-brun au sol...), il n’y a aucune logique évidente d’attribution des îlots (pays d’appartenance, esthétique des créations...) et la signalétique n’est pas uniforme quand elle existe... Même dans un supermarché, on fait mieux que ça !

Ayant le sentiment d’avoir été autant négligé que les exposants, le curieux s’en retourne donc chez lui avec ou sans le très présomptueux « Catalogue de l’exposition » qu’on tente de lui fourguer pour 13 euros. L’année prochaine, il ira au cinéma !

Julie D. (rédactrice sur www.melting-actu.com )

Documents joints à cet article

Foire européenne d'art contemporain ?

Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • Antoine Diederick 17 avril 2008 11:46

    je crois qu’aujourd’hui il est plus intéressant de "demonter" les rouages du marché de l’art que de rêver voir apparaître de nouveaux "démiurges" créateurs....


    • Antoine Diederick 17 avril 2008 11:53

      j’ai lu quelque chose d’assez cruel dans la presse spécialisée , propos qui disait à peu près ceci :"Un homme cultivé ne pourra sans doute pas s’offrir un Rubens mais n’achetera pas de l’art contemporain."


    • Paradisial Paradisial 17 avril 2008 14:28

      L’inscription arabe gravée sur le cube noir est celle-ci : allaylu dhillu al ardi.

      Traduction : La Nuit est l’Ombre de la Terre.

      A rapprocher aux autres transcriptions qui sont portées sur les autres cubes, et qui signifient la même chose.

      Un tel propos n’est ni scientifique ni poétique, ni même artistique.


      • docdory docdory 17 avril 2008 23:09

         

         @Julie D ( melting actu )

        Pour se régaler les yeux , regardons ce que parviennent à faire des artistes mathématiciens en faisant , avec l’aide de leurs ordinateurs , des représentations graphiques de courbes fractales .

        http://www.wack.ch/frac/pages.html#page_index

        http://www.fractalexpo.com/index.htm

        Et si c’étaient eux , les véritables artistes contemporains ? Il y a certes du très bon et du moins bon , mais ne sont ils -pas les prolongateurs de Léonard de Vinci qui , le premier , avait compris le bénéfice mutuel que l’art et la science pouvaient tirer l’un de l’autre ?...

        Toute cette créativité n’est-elle pas plus intéressante que ces expositions de peintres contemporains ne sachant pas toujours quoi faire ?

         

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès