Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > 18 millions de jouets chinois, et nous et nous et nous...

18 millions de jouets chinois, et nous et nous et nous...

Barbie, Polly Pocket, Batman, Dora, tous à retourner, à jeter, à mettre hors de portée des bouches innocentes de nos chères têtes blondes : la Chine, exportateur en diable, tenterait de polluer nos chérubins, par du plomb, des aimants, quoi d’autre. Mattel rappelle en masse, l’UE s’interroge, les Etats-Unis proposent d’aider. Que faire de la Chine ?

Ca devait bien finir par arriver : à force de tout produire en Chine, on s’aperçoit que ce qui nous arrive ne correspond pas à nos règles élémentaires d’hygiène. La peinture utilisée sur certains jouets contreviendrait à quelque ordonnance de santé publique. Certains aimants seraient dangereux pour les enfants. Ils pourraient provoquer, entre autres réjouissances, quelque occlusion intestinale. En clair, le péril jaune naîtrait jeune sous les sapins de décembre, ou à l’occasion de quelque anniversaire impromptu, entre la bise à la vieille tante et le dessert immangeable. La Chine n’aurait donc pas fini de nous empoisonner l’existence, pire même, elle commencerait dès l’âge le plus tendre.

C’est qu’ils n’arrêtent pas ces Chinois depuis quelques années : ils produisent à tour de bras, affichent une croissance insolente, leur économie bande, les jeux Olympiques sont presque prêts, rien ne semble arrêter ce pays qui ne respecte aucun droit de l’homme si ce n’est celui de travailler le plus possible et jusqu’à ce qu’on lui donne l’autorisation d’arrêter. De prendre une pause. La Chine pollue, la Chine serait à l’origine de la flambée du prix de l’acier, la Chine serait leader dans le domaine des exécutions capitales, et la Chine aurait mis au point un système de missiles capables de dissiper les nuages porteurs de pluie, pour ne pas perturber la cérémonie d’ouverture des JO de l’an prochain. La Chine serait tout cela, et pire encore.

Mais aujourd’hui, la situation n’est plus la même, aujourd’hui, ce serait la santé de millions de petits enfants américains qui serait en jeu (olympique ?). Alors, Mattel, n’écoutant que son courage (et ses avocats) a décidé illico presto de renvoyer au pays jaune tous ces petits jouets, voitures, poupées, figurines et autres, qui présenteraient un risque. En cause dans nombre de ces cas, la peinture au plomb, largement utilisée encore chez les sous-traitants chinois. Mais au fait, pourquoi Mattel fait-il fabriquer ses jouets en Chine plutôt qu’aux Etats-Unis, si ce n’est pour gagner de précieux dollars ? N’est-ce pas de ce fait que ce géant américain est principalement responsable de l’actuel malaise ?

En Chine, on ne s’est pas posé ce genre de question, et un patron d’une des usines incriminées a préféré se donner la mort plutôt que de s’expliquer. Son usine fabriquait notamment des jouets pour Fisher Price, dont Dora l’exploratrice, susceptibles d’être recouverts de ladite maudite peinture.

Ce scandale intervient en tout cas, et c’est assez curieux, quelques jours après les gesticulations d’une poignée de membres de Reporters sans frontières venus réclamer le boycott des prochains jeux Olympiques, l’été 2008, prévus à Pékin. Pourquoi ce boycott ? Au nom du non-respect des droits de l’homme dont Pékin est coutumier depuis la nuit des temps. La presse, la radio, rien n’est libre en Chine et la censure est partout, clame RSF. C’est un scandale d’accorder les jeux Olympiques, emblèmes selon eux de l’égalité entre les peuples, en tout cas de l’égalité, de la fraternité entre les hommes, à un pays qui n’a jamais fait preuve d’aucune mansuétude quand il s’est agi de réprimer les opposants à la pensée unique du régime en place. On ne donne pas les JO à une dictature, selon RSF. Qui a raison. Mais qui fait semblant de s’apercevoir aujourd’hui, en 2007, que le CIO n’est régi par aucun code éthique, mais par la seule volonté, la seule règle, l’unique objectif de remplir ses caisses, fussent-elles noires, sans regarder ce qui coule autour, que ce soit du sang ou de l’eau ou de l’EPO.

Faut-il boycotter les JO de 2008 ? Non, si c’est en pensant faire avancer les droits de l’homme en Chine. Un boycott aggraverait encore la situation. Faut-il arrêter de faire fabriquer des jouets en Chine ? La question ne se pose même pas pour Mattel, ou d’autres géants du secteur. Fabriquer en Chine coûte moins cher que fabriquer aux Etats-Unis ou en Europe. Alors bien sûr qu’il ne faut pas cesser de travailler ainsi. Seuls importent les faibles coûts de production. Le reste, les petits soucis de santé publique, les quelques piqûres de rappel, fussent-elles médiatiques et pas très « bonnes » niveau marketing, ne changeront rien. La Chine ne perdra aucun marché. On enlèvera juste le plomb en trop, on changera les aimants, ou on fera comme si tout avait été modifié, comme si tout, désormais, était sans risque. Jusqu’à la prochaine crise.

La Chine n’est pas une dictature comme les autres. Le reste du monde, de temps à autre, comme dans cette « affaire des jouets contaminés », laisse entendre qu’il maîtrise encore le cours des événements. Mais rien n’y fait. Et le rappel de 18 millions de jouets, pour la plupart emblèmes de la culture américaine, ne va pas ternir le jaune du péril. « Aujourd’hui, 80 % des jouets du monde sont fabriqués dans le sud de la Chine », nous rappelle Libération. Sans trop se soucier ni du droit du travail ni de la protection de l’environnement ni de la santé des utilisateurs. C’est pour cela que la Chine a été sollicité par les grandes puissances occidentales, pour sa capacité à produire vite, beaucoup, à moindre coût. Jamais pour son art de vivre, sa culture du bien-être ou son respect des travailleurs.

La Chine n’est pas une dictature comme les autres, parce que tout se fabrique là-bas, ou à la manière de. L’Europe est made in China, les Etats-Unis sont made in China, l’Arctique sera peut-être un jour made in China, et l’espace pourquoi pas. Mais le scandale, pour autant, n’est pas chinois, mais bien occidental. Nous avons fait de la Chine ce monstre-là, implacable, pragmatique et froid, devenu indispensable. Nécessaire. Dont on a choisi d’avaler les couleuvres, sans ciller.


Moyenne des avis sur cet article :  4.32/5   (41 votes)




Réagissez à l'article

60 réactions à cet article    


  • Pierre R. Chantelois Pierre R. - Montréal 16 août 2007 10:24

    @ Lilian

    Vous avez mille fois raison de soulever cette situation qui prévaut en Chine et aux États-Unis. Particulièrement gênante la décision de ce patron d’une des usines incriminées qui a préféré se donner la mort plutôt que de s’expliquer. Très gênant le fait que, à Dongguan, une cité industrielle proche de Hong Kong, une étude montre que 22% des enfants présentent un taux de plomb dans le sang trop élevé, selon le quotidien « Yangcheng Evening News ». Très grave ce laxisme d’un propriétaire d’usine par qui 877 villageois habitant près d’une fonderie ont été empoisonnés, dont 334 enfants de moins de 14 ans, selon les médias d’État. Les propriétaires de l’usine la faisaient fonctionner de nuit, le système anti-pollution éteint, afin d’économiser de l’argent. Plusieurs enfants pourraient être atteints de lésions cérébrales irréversibles.

    Et la Chine n’a d’autre choix : elle suspend les exportations de deux usines ayant fabriqué les jouets suspectés d’être décorés avec des peintures toxiques à base de plomb.

    Un réveil de conscience ? L’Occident a le devoir de rappeler la Chine à ses devoirs et à ses obligations. La preuve vient d’en être faite.

    Pierre R.


    • Internaute Internaute 16 août 2007 17:41

      C’est un peu facile de tout renvoyer sur Mattel et les chinois. On commence à être habitué aux leçons de morales de RSF et aux commentaires de Pierre qui vont dans le même sens.

      Peut-être pourrait-on aussi rappeler à l’ordre les députés qui ont voté les lois lâchant la bride au mercantilisme international. Curieusement nos députés et nos ministres pour ce qui concerne la France ne sont jamais, mais jamais une seule fois mis en cause alors que ce sont eux qui ont forcé en France les règles du jeu.

      Quand aux droits de l’homme, chacun voit midi à son heure. L’échelle canadienne des droits de l’homme est bien élastique, l’histoire récente l’a prouvé, maintenant 3 ans en prison un homme sous l’inculpation d’avoir écrit des livres qui ne plaisent pas à « tout le monde » et pour finir le déporter en Allemagne (manque de chance pour lui c’était la partie du monde qui tient le manche au Canada et aux USA). RSF se plaint pour quelques journalistes mis à l’ombre dans d’autre pays mais le Canada fait exactement la même chose.

      Dans ce contexte votre commentaire est totalement déplacé.


    • Act 16 août 2007 20:40

      Pierre,

      Pour une fois (dans mon souvenir) vous faites un commentaire qui ne vous honore pas. Il est vrai que l’article mêle tout à tout et qu’on pourrait en isoler quelque vérité en neutralisant tout le reste. Je ne développerai rien parceque fort heureusement il existe sur le fil une personne qui a compris et l’énonce très clairement. J’ai nommé : « l’Internaute ».

      J’avouerai simplement ma suprise face aux interventions régressives à la limite de la xénophobie, de la majorité.


    • Pierre R. Chantelois Pierre R. - Montréal 16 août 2007 23:25

      @ Act et Internaute

      Je ne crois pas avoir dévié de ma politique de respect des droits humains avant tout. Je persiste et je signe. Je respecte en contrepartie la pluralité des opinions.

      Pierre R.


    • Pierre R. Chantelois Pierre R. - Montréal 16 août 2007 23:37

      Vous écrivez : « L’échelle canadienne des droits de l’homme est bien élastique, l’histoire récente l’a prouvé, maintenant 3 ans en prison un homme sous l’inculpation d’avoir écrit des livres qui ne plaisent pas à tout le monde ».

      Je tiens à souligner votre mauvaise foi. La personne à laquelle vous faites allusion, est Ernst Zundel, condamnée pour révisionnisme. Dans son pays d’origine, Zündel a été condamné à cinq ans de prison.

      Je vous invite à consulter le jugement de la Cour suprême du Canada.

      Vous avez raison monsieur. Nous ne mangeons pas du même pain.

      Pierre R.


    • Internaute Internaute 17 août 2007 20:23

      @ Pierre

      8 ans de prison pour avoir écrit un livre ou tenir un site internet où il expose ses idées et vous trouvez cela normal. Comme défenseur des droits de l’homme vous vous posez là.

      Les journalistes mis à l’ombre en Chine ou ailleurs sont vus par le pouvoir chinois comme des terroristes, propageant la haine, le racisme, la subversion etc... La seule chose qu’ils ont fait est de dire ce qu’ils pensaient, d’écrire ce qu’ils croyaient vrai et de dénoncer ce qu’ils pensaient être des mensonges. Pourquoi serait-il choquant que les chinois les mette à l’ombre et bien-séant que les canadiens ou les allemands le fasse ?

      En quoi le gouvernement Canadien possède-t-il les clefs de ce qu’il est bon d’écrire et de ce qu’il est mal d’écrire ?

      Vous pouvez vous réfugier derrière l’application d’un train de lois iniques et stupides adoptées au Canada et ailleurs. Je vous répondrai que les chinois font aussi les choses en toute légalité selon leurs propres lois.

      Dans la plupart des pays il faut distribuer des drogues dures, avoir violé ou tué pour dépasser les 8 ans de prison. Dans les cas qui nous intéressent il s’agit seulement de personnes qui ont défendu honnêtement leurs idées contre les pouvoirs et les lobbies en place.

      Sur le plan moral, votre position est intenable et j’espère que vous vous en rendez compte.


    • Pierre R. Chantelois Pierre R. - Montréal 18 août 2007 09:10

      @ Internaute

      N’insistez pas. Je ne mange pas et ne mangerai jamais dans la soupière de Ernst Zundel. Défendez-le si vous le souhaitez. J’étais d’accord, et je le suis encore aujourd’hui, avec la décision, en janvier 2002, du Tribunal canadien des droits de la personne qui a ordonné la fermeture du site Internet de propagande haineuse que Zundel administrait, jugeant que les messages sur les Juifs, véhiculés sur le site, violaient la Charte canadienne des droits de la personne et que le site lui-même créait les conditions pour encourager la propagande haineuse.

      Est-ce assez clair ? Je crois que nous n’avons plus rien à échanger sur le sujet. Pourquoi ne pas écrire, vous-même, un article pour prendre la défense de Ernst Zundel et faire valoir à quel point, à vos yeux, cet homme a subi des injustices profondes au Canada et en Allemagne. Nous pourrions commenter ce cas précis et non nous ingérer - hors d’ordre - dans le cadre d’un autre sujet.

      Relativement à la Chine - que j’ai déjà dénoncé ici même sur Agoravox - et autres pays, soyez assuré que je reste sensible à la question des droits humains dans le monde.

      Pierre R.


    • maxim maxim 16 août 2007 10:59

      il y a eu recemment un scandale mis au grand jour ... celui où des enfants et des vieillards étaient réduit à l’état d’esclave dans une fabrique de briques ,crevaient comme des chiens ,bossaient à longueur de journée et de nuit ,les morts étaient remplacés illico presto par d’autres arrivants raflés dans les villages .... des membres du parti communiste Chinois dirigeant les villages et les provinces touchaient une commission sur ce marché d’eslaves dont ils étaient les fournisseurs et les complices .........


      • Internaute Internaute 16 août 2007 17:46

        Oui c’est un scandale mais en France le scandale est que 95% de la population a voté pour des hommes qui défendent l’OMC, le mercantilisme international, l’organisation supranatinale de Bruxelles et le pouvoir mondial.

        C’est peut-être votre choix mais alors ayez au moins l’honnêteté de trouver normal qu’on exploite les autres. Vous ne pouvez pas vouloir une chose et son contraire. Il y a quelque-chose de profondément choquant dans ces attitudes. Soit ceux qui l’expriment n’ont absolument rien compris à ce qui se passe et vivent dans un nuage, soit au contraire ils pensent que c’est une bonne chose et doivent accepter la façon dont elle arrive.

        Vous me faites penser aux bonnes âmes qui mangent de la viande tous les jours et s’offusquent lorsqu’on leur montre un reportage sur un abattoir.


      • momo 16 août 2007 11:11

        Le commerce avec des pays qui ne respectent pas les clauses de sécurité élémentaires, devraient être interdit purement et simplement. Sous prétexte que les prix sont plus bas, on met notre santé ainsi que celle de nos enfants en puérile. Un peut de responsabilité individuelle, ne ferait pas du mal dans un pays démocratique.


        • Luciole Luciole 16 août 2007 11:35

          Entièrement d’accord. Mais pour cela nous devons profondément changer de mentalité et accepter d’acheter moins et de payer plus cher.

          Acheter moins, c’est aussi retrouver le sens des objets, de leur matérialité. Les objets de consommation sont trop perçus comme des signes immatériels de pouvoir économique (le sacro-saint « pouvoir d’achat »).

          Nous oublions qu’ils sont fabriqués avec des éléments de la nature, souvent de façon polluante, et qu’ils ne cessent pas d’exister une fois qu’ils sont passés à la poubelle. Leur matière perdure dans les décharges, se décompose, pollue les nappes phréatiques, ou bien est passée par le feu des incinérateurs, avec là encore résidus en décharges, fumées plus ou moins dépolluée.

          Quand on offrait un jouet à un enfant il y a deux siècles, l’arbre qui lui avait donné naissance se voyait encore et on ne fourgue pas un arbre à la poubelle dès que l’on s’en est lassé.

          Nous devons absolument éduquer nos enfants différemment et leur faire retrouver la notion de la matérialité, dont la télé et son monde immatériel de frime éphémère ne fait que nous éloigner.


        • Cris Wilkinson Cris Wilkinson 16 août 2007 11:20

          « la Chine serait leader dans le domaine des exécutions capitales »

          C’est quoi le rapport avec les jouets défectueux ?

          La Chine mérite de nombreux articles pour la faire comprendre aux gens, mais ce n’est pas en mélangeant des sujet qui n’ont rien avoir entre eux, que cela va aider à comprendre ce pays.


          • bozz bozz 16 août 2007 11:27

            c’était certainement en référence au respect des droits humains dans ce pays (du même style que celui de respecter les travailleurs et les clients...)


          • Vilain petit canard Vilain petit canard 16 août 2007 11:33

            Non, désolé, ce n’est pas l’Occident qui a fabriqué le monstre chinois, les dirigeants et les patrons chinois (c’est la même bande) s’en sont très bien chargés tous seuls. Mais c’est vrai que l’Occident en profite honteusement... Par exemple, Mattel et Fischer-Price ont bien des cahiers des charges de production, comment se faut-il qu’ils ne s’aperçoivent du problème que maintenant ?

            Et d’ailleurs, est-on sûr que le directeur de l’usine s’est vraiment suicidé ?


            • Luciole Luciole 16 août 2007 11:38

              Sommes-nous vraiment sûr que nous « profitons » de la Chine ?

              Nous fourgons à nos enfants, pour nous donner bonne conscience, des kilos de jouets ridicules, sexistes et débilisant, et nous leur offrons un avenir noirci par la perspective d’un réchauffement climatique aux conséquences humaines monstrueuses.


            • Vilain petit canard Vilain petit canard 16 août 2007 13:25

              Ah ça c’est sûr, Barbie et Polly Pocket, ce n’est pas la voie royale de l’émancipation et de l’autonomie citoyenne !!! Mais si Mattel ne cassait pas les cervelles de nos enfants avec leurs milliards de pub, peut-être s’en vendrait-t-il moins ?


            • Luciole Luciole 16 août 2007 15:38

              @ Petit canard

              Il y aurait long à dire sur les ravages de la pub...


            • romqin 16 août 2007 11:51

              Bonjour, je suis choqué par cet article ! Vous presentez la Chine comme le plus grand fléaut que le monde est connu ! On ne peut pas cautionner cela, la Chine est un grand peuple et ce quoique vous en disiez ! Si la société MATTEL (états-unienne et non chinoise) ne fait pas de vérification sur la qualité de ses produits ce n’est pas la faute des Chinois ! Vous dites que ce pays pollue sans scrupule (« La Chine pollue, la Chine serait à l’origine de la flambée du prix de l’acier »)mais je tient a vous rappeler que l’Union Européene et les USA polluent plus que la Chine alors que les Chinois sont beaucoup plus nombreux. Il devrait y avoir un droit à polluer reservé aux pays riche ? (les USA sont responsables de 24% des emissions de CO2, l’Europe 15,3% et la Chine 14,5%). Vous dites que la Chine est responsable de l’envolée du prix des matières premières mais si les prix augmentent c’est que l’offre augmente, c’est à dire que de plus en plus de gens veulent ces produits, et selon vous, vous auriez le droit de vivre dans une maison batttie en acier mais par contre vous ne voudriez pas que la Chine puisse le faire... Je trouve ca choquant ! Et vous pretendez que la Chine ne repsecte pas les libertés, alors que vous avec un regard occidental vous presentez pouvoir faire la morale à un pays qui tente d’émerger, de régler ses problèmes intérieurs, de s’enrichir, de la même manière que notre pays l’a fait après la seconde guerre mondiale... De plus si les grandes multinationales font des profits grâce des salaires chinois très faibles, c’est la faute du consommateur. Peu de personnes sont prêtes à payer un prix plus cher pour un produit francais, donc on achète chinois !

              Quoique vous en disiez, le monde se mondialise, tout le monde à besoin de tout le monde pour vivre, peut-être que la Chine a besoin d’utiliser des moyens plus primitifs que nous pour maintenir une croissance forte, pour rattraper des pays qui en leur temps ont dû faire ce que la Chine fait maintenant ! Et je ne vois pas comment vous pouvez moraliser un pays alors que vvous ne respectez meme pas ses droits, le droit de pouvoir vivre et se développer... A bon entendeur Romain


              • Luciole Luciole 16 août 2007 12:04

                Je pense effectivement que c’est à nous mêmes que nous devons adresser des leçons de morale, à notre frivolité et notre appât du gain qui induisent des comportements dangereux et irresponsables dont les Chinois sont les premiers à souffrir.

                Il ne faut pas oublier que le « développement » de la Chine se fait de façon très inégalitaire.

                Par ailleurs, nous avons trop longtemps montré le mauvais exemple au Tiers-Monde avec notre société de consommation à outrance absurde et sans avenir au regard de la pression écologique que subit la planète.

                C’est à nous et à nous seulement, Européens, de montrer un exemple désormais différent de frugalité et de respect de la nature que nous avons longtemps cru être la philosophie des pays d’Orient.


              • bernard29 candidat 007 16 août 2007 12:49

                je suis d’accord avec vous.

                Il serait préférable que notre journaliste citoyen fasse une enquête nos contrôles des produtis importés.

                par exemple :

                Lors des périodes de noël, les médias télévisés ou autres ne cessent de nous abreuver de reportages glorifiant nos organismes de veille et de contrôle de la dangerosité des jouets. On les passe à tous les tests possibles et imaginables pour être certains de leur inocuité et de leur fiabilité.

                Alors, avec tous les contrôleurs et organismes responsables !!, que nous avons, comment se fait’il que 18 millions de jouets défectueux se sont répandus dans tous les hyper-marchés du coin.


              • LE CHAT LE CHAT 16 août 2007 12:34

                si Barbie tue ric , Ken tue qui ?


                • Hesoneofus 16 août 2007 14:16

                  t’as envie de quen barbie ?


                • Luciole Luciole 16 août 2007 15:37

                  C’est pas conseillé ! Elle est un peu plombée ces temps-ci...

                   smiley


                • Que faire de la Chine ?

                  Mais les aider à élever un peu leur niveau de conscience, bien sûr !

                  Et pas seulement leur niveau économique, donc...

                  Les aider à sortir de leur folie collective.

                  Une bonne façon de boycotter les produits « Made in China », c’est s’inspirer du modèle économique d’auto-suffisance, proposé par Ghandi  : à l’époque de la colonisation anglaise, Gandhi avait réussi à boycotter le coton anglais fabriqué en Angleterre et exporté en masse en Inde.

                  Il a demandé à tous les indiens de fabriquer chaque jour une quantité minimum de coton eux-mêmes, pour stopper les exportations anglaises sur le territoire indien.

                  Et vous savez quoi ?

                  Il a réussi...

                  Et nous, c’est pour quand ?

                  C’est quand qu’on s’unit enfin et qu’on fabrique nous-même tous ces objets en France , et qu’on boycotte tous les produits Made in China ?

                  Moi, j’ai fait mon « propre » Best Of de "L’Enfer sur Terre (Taire) Made in China , sur mon blog, c’est là :

                  http://www.wmaker.net/fximageswebzine/Seigneur,-pardonne-leur,-ils-ne-savent-pas-ce-qu-ils-font-_r13.html

                  Des photos du Tibet, en train de crever dans l’indifférence (quasi) générale , sur mon site de photos de voyages, là :

                  http://www.fx-images.com/fr/thumbs.php?FolioID=16&ID_menu=smenu2&stat=1

                  Fraternellement,

                  François-Xavier Prévot, Marcheur-Photographe Marseille.

                  « Le Monde est aveugle. Rares sont ceux qui voient vraiment ».

                  Le Bouddha.


                  • Luciole Luciole 16 août 2007 13:48

                    Je suis d’accord avec vous, mais la première chose qu’a faite Gandhi, bien avant d’appeler au boycott, c’est de renoncer lui-même à avoir l’air riche.


                  • LE CHAT LE CHAT 16 août 2007 14:03

                    @D.W

                    Fais gaffe si les chinois te fabriquent une poupée gonflable Zara , pour de bon tu va avoir le gland bleu !


                  • Travelmate 16 août 2007 13:18

                    Ne nous trompons pas de méchants dans toutes ces histoires de rappels de produits . C’est bien Mattel et les autres grandes sociétés délocalisatrices qui en sont responsables et qui doivent être critiquées. A force de vouloir faire des profits faramineux, elles en sont réduites à fermer les yeux sur la sous traitance et à laisser les locaux se démener eux-memes pour réduire les prix de production. Les controles ne se faisant plus qu’épisodiquement et dans le cas de Mattel après avoir produit 18 millions de jouets ! C’est du n’importe quoi et à mon avis, Mattel profite de cette ambiance anti-chinoise pour se déresponsabiliser. De toute façon, dans quelques mois, tout le monde, en occident, aura oublié ces rappels et le business reprendra avec la meme ou (une autre) entreprise chinoise. Au final, les entreprises exportatrices, la plupart étrangeres, auront réussi à mettre plus de pression sur les chinois en imposant plus de controles, et tout ça, pour les mêmes prix. M’étonnerais pas si dans les prochains jours, on assiste à d’autres rappels de produits dans des secteurs où les chinois exportent beaucoup (informatiques, textiles, etc..). Toutes les raisons sont bonnes pour se déresponsabiliser en cas de coups durs.


                    • Luciole Luciole 16 août 2007 13:49

                      @ Travel mate

                      On peut toujours chercher des coupables. Mais tant que l’on ne change pas soi-même, rien ne change.


                    • à Luciole.

                      Certes, et c’est justement Ghandi qui l’a dit :

                      « Nous devons être le changement que nous voulons voir dans le Monde ».

                      Alors, si chacun de nous boycotte ne serait-ce que quelqu’uns des produits Made in China, ça serait déjà énorme...


                    • Internaute Internaute 16 août 2007 17:56

                      L’industrie du jouet en France est morte parceque votre député a mis en concurrence libre et non faussée cette industrie avec les fabricants chinois. La même chose s’est passée aux USA. Mattel avait le choix entre mettre la clef sous la porte ou bien fabriquer en Chine.

                      Qui est vraiment coupable ? L’industriel ou celui qui met en place les règles du jeu économique ?

                      Malheureusement il suffit qu’un journaliste vous agite un chiffon rouge à la télé avant les élections pour que vous tombiez dans le panneau comme la majorité des gens. Je vous rappelle que c’est au nom de la démocratie, des droits de l’homme, de la lutte contre le racisme et l’antisémtisme que vous avez apporté votre caution à un système qui nous tue à petit feu. Recherchons les vraies valeurs au lieu des poncifs mille fois rabâchés et on s’en portera tous mieux, chinois y compris.


                    • Fab Dz 16 août 2007 15:11

                      Il y a les jouets, sujet sensible s’il en est, car il touche aux charmantes « têtes blondes ». Et puis, il y a aussi l’électronique, et puis, le métal et tous les produits qui en découlent, idem pour le plastique.

                      Regardez votre environnement proche et déjà, 80% pour ne pas dire 90% de votre environnement quotidien, est chinois. Certes, la qualité est un souci, c’est une certitude, mais les entreprises ne signent-elles pas des contrats stipulant quelques clauses de qualité ?

                      Le problème est récurrent en matière de fabrication des produits en Chine. Reste que sur la totalité, je ne suis pas certain que le taux de non-conformité soit plus élevé qu’en Occident.

                      Soulever un tel débat (complexe), c’est devoir faire face à plusieurs questions. Les droits de l’homme, l’environnement, le développement économique, la prise en compte de la nécessité d’aider la Chine à ne plus exploiter sa main d’oeuvre mais bien de la payer à un juste prix et contribuer à l’élèvement des niveaux sociaux... C’est aussi éviter de porter des jugements, qui amha, pourraient être trop simplistes.

                      Au regard de l’évolution de la Chine, n’oublions pas qu’elle est quasi passée du 19è au 21è siècle...


                      • Luciole Luciole 16 août 2007 15:35

                        Il serait effectivement ridicule de faire une fixation sur la Chine, même si, par les temps qui courent, elle produit un effet de masse difficile à contourner.

                        Mais prenons l’exemple des bijoux en or. L’extraction de l’or implique de déverser d’énormes quantités d’arsenic dans la nature, laissant des sols à jamais contaminés et impropres à la vie animal.

                        Or, si vous n’offrez pas d’or à votre promise, vous êtes taxés par vos proches de radin ou d’anti-romantique.

                        Si vous n’offrez pas de gros jouets clinquants à vos enfants à Noël, on vous soupçonne tout de suite de maltraitance envers vos enfants ou de manque d’amour.

                        C’est pourquoi un comportement responsable demande un certain « sacrifice d’image sociale » qui n’est pas à la portée de n’importe qui.


                        • Vilain petit canard Vilain petit canard 16 août 2007 15:43

                          Et de même dans certains milieux, ne pas porter des chaussures de sport de marque prestigieuse.... impensable !!!! Et pourtant elles sont fabriquées en Indonésie par des petits enfants...


                        • Luciole Luciole 16 août 2007 16:05

                          Sans parler de la guerre atroce au Sierra Leone qui a été alimentée par le trafic de diamants, comme l’a correctement dénoncé le film « Blood Diamond ».

                          Tant de vies humaines mutilées pour la possession de misérables petits cailloux !

                          J’aime beaucoup le passage où un vieux villageois dit au héros que « tant qu’ils ne trouvent pas de pétrole chez nous, tout va bien ! ».


                        • Darkfox 16 août 2007 15:50

                          Bonjour , un très bon article !

                          Qui montre à quel point nous nous enfonçons nous même en souriant . Ainsi la Chine fait pression sur la UE car elle considère les mesures de sécurité des voitures et normes anti pollutions comme des loi protectionistes...

                          Espèrons que nos gentils politiciens ne ferons pas la bêtise d’accepter car nous avons à peu près accepter n’importe quoi avec comme seul idée de se faire des sous sur la Chine ..or c’est elle qui s’en fait sur nous.. Entre le transfert de technologie , la contrefacon et le fait de ne pas respecter les lois...

                          Malheureusement le point négatif et que nous perdrons énormément en pouvoir d’achat le jour ou nous tournerons le dos à la chine... Le jour où les français aurons compris qu’un tee shirt européen ne peut pas couter 1,50 € et qu’un lecteur dvd à 50 € n’est pas un prix normal A l’heure actuelle ce serait un bond en arrière pour beaucoup de ménage et un changement dans nos mentalités énormes !! Souvenez vous du temps de nos grand parent où ont acheté pour duré. Alors que l’on change maintenant tout très vite. Déco , fourchettes , jouets toujours plus gros et plus électronique.Les habits bref tout notre système seraient à repenser ...

                          Donc oui il faut que la Chine se fasse imposer des lois et être prêt à un vrai bras de fer ... car sinon on paiera cher cela un jour ou l autre ...


                          • yveline raffegeau yveline raffegeau 17 août 2007 00:29

                            Oui,il est temps que la Chine commence ,en tant qu’adhérent maintenant à l’OMC, à suivre les mêmes règles que les autres. Elle a désiré adhérer pour prendre les avantages du libre échange,et maintenant elle doit suivre les contraparties Tous les autres les respectent La période de « rodage » qui a pu être tolérée pour un nouvel arrivant n’est plus de mise à présent et le déséquilibre intenable Est/Ouest qui en résulte finira par faire basculer les économies et les échanges avec .. En effet,combien de temps croyez vous que L’Europe si elle persiste à délocliser pourra continuer à avoir assez de pouvoir d’achat,sans productivité pour les devises, pour acheter la quantité de marchandises incroyable avec les quelles la Chine nous envahit (car elle ne veut pas respecter ses engagements de quantités) Même avec des prix bas Ce qui n’est plus le cas je le rappelle,depuis la seconde année sous l’Euro,les prix des textiles,chaussures et autres produits Chinois ont remontés considérablement ,non du fait de la Chine,d’ailleurs,mais du fait des importateurs et autres délocaliseurs qui ont voulu profiter de l’Euro pour déguiser la montée de leurs prix et se faire des marges en or ! Il va y avoir des méventes et surproduction grave d’où inflation, et crack financier.. et il faudra bien repartir sur de nouvelles bases ! Car il y en a toujours qui ne savent pas s’arrêter c’est un lieu commun de l’esprit humain Tant que ça marche on y va.. Les importateurs en veulent toujours plus et les Chinois aussi Sauf les salariés qui commencent sérieusement à rouspéter ici et ..en Chine !


                          • maxim maxim 16 août 2007 17:13

                            faites gaffe aussi aux sex toys fabriqués en Chine ,avec la peinture au plomb ,si elle est pas complètement sèche ,ça laisse des traces dans les sous vêtements ,les draps, etc....... si le partenaire n’est pas au courant et trouve des traces de barbouille un peu partout ,et pour peu qu’il y ait un chantier de peinture dans le coin ,le mec peut avoir des soupçons alors qu’il ne s’agissait que d’un jeu innocent .....


                            • Christoff_M Christoff_M 16 août 2007 23:50

                              a force de faire croire qu’on peut sous traiter à tout va, que l’on est soit disant ISO, qu’on choisit ses fournisseurs pour leur qualité, alors que c’est le prix qui compte et la marge que l’on se fait sur celui qui fabrique le produit...

                              Voila à quoi on aboutit avec la mondialisation à tout prix et la couse aux marges ; encore heureux, ici les produits ont été stoppés ! Imaginez la prochaine fois si cela touche des produits alimentaires...


                              • Philippe Vassé Philippe Vassé 17 août 2007 07:13

                                Bonjour,

                                Je suis votre post juste pour vous dire que vous avez eu raison dans votre prévision, mais à retardement.

                                Depuis plusieurs semaines, de nombreux produits alimentaires ou sanitaires (viandes, poissons, dentifrices) ont été rejetés par les pays récepteurs pour cause de danger pour la santé publique.

                                Cela a été le cas en Inde, au Brésil, aux Etats-Unis et Canada, entre autres...

                                Pour information : plus de 110.000 entreprises alimentaires en Chine ont été fermées après des contrôles sanitaires des autorités.

                                Motif : on venait de condamner à mort- et exécuté- le directeur de l’administration chinoise de l’alimentation et de la santé.

                                On en a parlé sur Agoravox, sinon aller sur Google pour s’informer plus sur le sujet.

                                La corruption en Chine est si gigantesque que la peine de mort est désormais automatiquement appliquée aux agents publics et membres du Parti unique convaincus de corruption....

                                Bien cordialement vôtre,


                              • Darkfox 17 août 2007 09:29

                                Ah ? donc les 3/4 des hauts fonctionnaires sont sur le point d’y passer ? car veuillez m’excuser mais la Chine est l’un des pires pays pour s’implanter ..d’ailleur le reportage de zone inetrdite sur les nouveaux lieu à la monde donne le ton .. Ainsi un hotellier français ne disait il pas si je n’ai pas mon carnet d’adresse de personne du parti ... on trouverait une raison pour que je ferme...

                                D’ailleur dans ce fameux reportage , le maire de la ville vient lui demander d’ouvrir une agence de voyage international... y a pas un truc qui cloche ? d’habitude c’est pas l’entrepreneur qui vient avec un projet ?

                                Allez rêvons un peu , le jour ou la Chine sera un minimum démocratique et un minimum dans l’économie de marché non corrompu ( je ne parle même pas de penser de manière mondiale comme le problème de devise qu’il maintient au plus bas juste histoire de démolir un peu plus l’économie mondiale).... enfin ce jour là est loin...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès