Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > 2012 peut-elle être plus mouvementée que 2011 ?

2012 peut-elle être plus mouvementée que 2011 ?

L'année 2011 vient seulement de se terminer que déjà l'année 2012 s'annonce pleine de rebondissements ! En effet, 2011 avait déjà été bien chargée en actualités et a fait faire un bon nombre d'heures supplémentaires aux journalistes et analystes politiques, économiques, internationaux, etc. Mais vont-ils pouvoir réellement se reposer en 2012 ?

Tout d'abord, côté politique, trois élections présidentielles majeures nous attendent, sans compter celles habituellement sans enjeux pour la France. Nous verrons ainsi se dérouler au printemps prochain les élections présidentielles et législatives françaises, les présidentielles russes, même si le résultat paraît déjà connu d'avance (mais 2011 nous a bien montré que tout pouvait arriver !), et enfin les élections américaines en fin d'année. Trois élections majeures donc, dont le résultat conditionnera non pas notre avenir de façon générale, mais nos prochaines évolutions à court, moyen et long termes. Ainsi l'élection présidentielle américaine, dont aucune tendance précise ne se dégage pour le moment, fera certainement changer une partie des prévisions économiques pour fin 2012 en fonction de qui sera déclaré vainqueur. L'élection présidentielle française, de son côté, va déterminer les orientations données à notre avenir pour les cinq prochaines années, à moyen terme donc. Elle sera immédiatement suivie des élections législatives, qui pourraient conforter les orientations exprimées quelques semaines plus tôt. Peu avant, en mars, l'élection présidentielle russe, soit-disant sans enjeux ou tout du moins avec peu de doutes possibles quant à son issue, permettra de prolonger notre dépendance énergétique au grand voisin qui continue de voir le pouvoir politique - entre autres - confisqué. Enfin, parmi les élections présidentielles qui ne nous affecterons pas, nous pouvons citer celle du Sénégal, où Abdoulaye Wade convoite un troisième mandat face à, maintenant c'est officiel, Youssou N'Dour notamment. Le Mali votera également pour élire un nouveau président, puisque Amadou Toumani Touré ne se représentera pas après ses deux mandats consécutifs. Présidentielle et législatives se dérouleront le 1er juillet au Mexique, et la présidentielle de Corée du Sud aura lieu en décembre.

Ensuite, côté économique, la crise financière va continuer. Ce n'est pas trop prendre de risque que de dire que les sommets européens et mondiaux vont occuper l'attention médiatique très régulièrement, jusqu'à ce que tout le monde se décide à faire le nécessaire ménage devant sa porte, et ce si possible avant qu'il ne soit trop tard. En France, nous allons enfin connaître le dénouement de cet insoutenable suspense qui nous a tenu en haleine pendant le dernier trimestre 2011 : gardera-t-on notre triple A ? Seule cette question reste incertaine puisque toutes les soit-disant spéculations sur l'abandon de l'Euro en tant que monnaie unique sont au mieux infondées (le changement serait pire que le maintien) et au pire complètement loufoques.

Pour finir, il reste le côté stratégique ou géopolitique, selon son positionnement. Ainsi, la Syrie qui a commencé à se réchauffer aux alentours du Printemps arabe ne trouve pour l'instant pas de solution, et ce ne sont certainement pas les observateurs envoyés récemment par la Ligue arabe qui vont contribuer à en élaborer une, tant ils ont été décrédibilisés. Par contre, si le conflit se poursuit encore et encore, l'on pourrait en venir à une guerre civile, qui déstabiliserait toute la sous-région, déjà fragile. Également, à peine la nouvelle année commencée, l'Iran menaçait de bloquer le détroit d'Ormuz et y faisait quelques essais de missiles. Quand on sait que plus du tiers des exportations de pétrole transitent par ce passage et que le pouvoir iranien, au pied du mur autant à l'international que sur son territoire, n'en est plus à encore se radicaliser mais à plutôt perdre la tête, on se méfie d'une guerre supplémentaire dans la sous-région. Enfin, depuis le décès de Kim Jong-Il en 2011, nous n'avons plus aucun indicateur nous permettant de connaître les grandes lignes, et surtout le niveau de dangerosité, de la nouvelle Corée du Nord de Kim Jong-Un.

Ainsi, à peine 2011 vient-elle de se terminer que 2012 s'annonce deja risquée, au mieux mouvementée...


Moyenne des avis sur cet article :  3.86/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • devphil30 devphil30 18 janvier 2012 10:17

    Un monde schizophrène qui tend vers la destruction depuis l’arrivée des hommes sur la terre.


    N’avons nous rien retenu de l’histoire , des erreurs , des souffrances , des conflits pour une question d’honneur ou de quelques kilomètres carrés dont la valeur géo stratégique , economico financière justifie d’envoyer à la mort des nombreux hommes qui n’ont rien demandé que de vivre leur vie sur terre en élevant leur enfants.
    Ce n’est pas une lutte pour la survie mais pour la destruction des autres , pour supplanter le voisin dans un contexte de fin des matières premières ( eau , pétrole etc ...)

    Les mayas ont parlé du 21 décembre 2012 , espérons qu’ils se soient trompés mais quelques années de plus avant que tout explose pour la religion , un principe , une parole comme cela est futile au regard du temps qu’il aura fallu aux hommes pour évoluer

    Philippe 

    • le journal de personne le journal de personne 18 janvier 2012 14:44

      La dernière Religion

      A vos programmes candidats !!

      Tout élu qui ne tiendra pas la moindre de ses promesses
      sera traité de la pire espèce
      Et sera crucifié
      sans autre forme de procès
      Cette nouvelle religion a un seul et unique mot d’ordre : « Souviens-toi »

      http://www.lejournaldepersonne.com/2012/01/la-derniere-religion/

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès