Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > À propos des Panama Papers

À propos des Panama Papers

À propos des Panama Papers {JPEG}

C’est formidable : des journalistes d’investigation ont su aller pêcher onze millions de documents dans les ordinateurs d’un cabinet d’avocats qui montrent la corruption de quantité de particuliers et de sociétés qui vont se camoufler dans les banques de ce paradis fiscal qu’est le Panama. La presse atlantiste exulte et étale ces révélations avec enthousiasme. En effet, le sens est clair : quand on est malhonnête, il y a toujours un « lanceur d’alerte » pour dénoncer ces vauriens. Cela montre que le système est sain et qu’il est capable de s’autoréguler !

Mais il y a un problème parce que, sans enquêter plus en détails et rien qu’à lire la presse, regarder la télé ou écouter la radio, une chose est claire : ceux qui se sont fait prendre la main dans le sac sont aussi ceux que les Étasuniens classent parmi leurs ennemis, à commencer par Vladimir Poutine (enfin pas lui directement, il est trop malin, mais son entourage). Mais aussi Bachar El Assad, le Hezbollah, et quelques autres. On trouve aussi ce que les Étasuniens classent parmi leurs « amis »… mais pas très sûrs, comme Davis Cameron (embrouillé dans le Brexit) ou le président ukrainien Petro Porochenko (incapable de répondre aux attentes étasuniennes). Mais aussi la FIFA, détestée des Étasuniens pour avoir eu l’outrecuidance de ne pas organiser de coupe du monde chez eux et qui n’a eu de cesse d’être attaquée depuis. Mais dans la liste, il n’y a surtout aucune société étasunienne, ni aucun ressortissant étasunien. Ainsi, détenir le passeport américain conférerait comme par automaticité une honnêteté exemplaire… Si on a le droit d’y croire, on peut aussi penser qu’il y a là une stratégie anglo-saxonne.

D’abord, on peut remarquer que les soi-disant « journalistes d’investigation » qui ont sorti l’affaire (le consortium international des journalistes d’investigation, ICIJ in english) font partie d’une organisation qui est présentée dans une délicieuse vidéo du journal Le Monde, comme ayant vocation à enquêter sur les errements des puissants. La question du financement est bien entendu abordée mais elle ne se résume qu’à l’existence de « mécènes », sans plus de précisions. Pourtant, cette question du financement est importante. En fait, l’ICIP est une émanation du « Centre pour l’intégrité publique », qui est financé par Georges Soros (celui qui, entre autre, a financé le coup d’État en Ukraine et l’attaque contre la Grèce), mais aussi la fondation Ford (l’automobile), Rockefeller (le pétrole), Kellogg’s (les céréales), et quelques autres du même acabit ! N’en doutons pas, avec de tels sponsors, l’honnêteté et les valeurs morales sont au rendez-vous ! Notons au passage que deux membres français de l’ICIJ sont aussi salariés de Médiapart : Fabrice Arfi et Karl Laske.

On peut donc voir que les révélations des « Panama Papers » entrent dans une stratégie étasunienne. Elle est à plusieurs niveaux. Le premier niveau consiste à discréditer les paradis fiscaux qui ne proviennent pas de l’aire anglo-saxonne. Souvenons-nous des attaques contre les banques suisses, lesquelles ont été contraintes d’abandonner (en partie) leur « secret bancaire » suite à plusieurs révélations. Souvenons-nous aussi de l’attaque contre les banques chypriotes qui ont ratissé les comptes de leurs riches clients.

Mais aucune « révélation » n’est venu secouer la City de Londres ! Pourtant, cette City n’est pas un simple quartier de Londres où siègent les grandes banques britanniques. C’est en fait un véritable État indépendant avec ses propres lois, en particulier dans les domaines économique et fiscal ! Il semble même que ce soit le premier paradis fiscal au monde ! Personne ne dénonce davantage les îles « anglo-normandes », Jersey et Guernesey qui ne sont bizarrement pas des territoires britanniques. Ces îles dépendent directement de la reine d’Angleterre et ne sont donc ni britanniques, ni même européennes.

Évidemment, quel est le journaliste d’investigation qui nous parlera de l’autre paradis fiscal qu’est le petit État du Delaware, aussi important que la City, idéalement situé entre New-York et Washington ? L’affaire est basique : les Étasuniens veulent liquider tous les paradis fiscaux qui ne sont pas anglo-saxons.

Évidemment, nous ne sommes pas en train de défendre les paradis fiscaux, mais ils existent, et ils peuvent se montrer bien utiles. Il faut se souvenir de la Libye de Mouammar Kadhafi qui a vu ses avoirs purement et simplement confisqués quand ils étaient déposés dans des banques européennes ou étasuniennes ! Une bonne petite zone franche que sont aussi les paradis fiscaux aurait été la bienvenue. Un exemple : comment peut faire le Hezbollah pour gérer son argent s’il doit faire confiance à des banques occidentales qui soutiennent Israël ? Ou le gouvernement syrien, victime du blocus occidental ? Au nom de quelle moralité faudrait-il que les paradis fiscaux soient exclusivement anglo-saxons ?

Mais il y aurait une autre raison aux révélations des « Panama Papers ». Le Réseau Voltaire a publié un article sur le sujet. Des économistes étasuniens, dont une dénommée Christina Romer (qui occupe un poste clé de conseillère économique à la Maison Blanche) estiment que le redressement économique après la crise de 29 n’a pour origine ni leNew Deal de Roosevelt, ni la Seconde Guerre mondiale, mais provient de l’afflux des capitaux européens à partir de 1936, qui étaient dus autant aux préparatifs de guerre de l’Allemagne qu’aux mouvements sociaux. Alors, l’idée qu’ont eue les Étatsuniens pour surmonter leurs difficultés économiques actuelles (parmi lesquelles leur dette immense) a été de déstabiliser suffisamment les pays européens pour que les capitaux aillent se réfugier dans leurs propres banques. Les Panama Papers y contribuent (avec l’aimable complicité de la presse du capital !) tout comme, en vrac, la « crise des migrants » (organisée avec la complicité de la Turquie), les attentats récents, les amendes que furent contraintes de verser des banques et entreprises (entre autres) françaises, et toutes sortes d’autres manipulations.

Enfin, les « Panama Papers » constituent une bombe à retardement, tous les documents n’ayant visiblement pas encore été exploités dans leur totalité. On peut donc parier que certaines entreprises européennes et des personnalités sont prêtes à tous les compromis… pourvu que leurs noms n’apparaissent jamais !

Une fois de plus, les prétentions vertueuse de notre presse, qu’on peut bien qualifier de pourrie, cache parfois (sinon toujours) de bien vilaines choses.

D.R.


Moyenne des avis sur cet article :  4.52/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • V_Parlier V_Parlier 17 avril 21:31

    Voilà qui traduit assez bien ce que j’avais envie d’écrire. Peut-être qu’il y a déjà plusieurs dossiers sur plusieurs paradis fiscaux qui attendent leur tour, soit parce-que ce n’est pas le moment, soit parce-que ça n’enfonce pas ceux qu’il faut.

    D’ailleurs, il est possible qu’il y ait peu de comptes détenus par des étasuniens au Panama, ce qui n’empêche pas qu’il y en ait ailleurs. Le Panama était donc le bon choix.


    • Willien 17 avril 21:46

      Le Delaware est cité dans le Cash Investigation dédié aux Panama Papers, les journalistes s’y rendent même.

      Bien sûr ça ne suffit pas à rétablir l’équilibre, mais c’est déjà ça !


      • mac 17 avril 22:02

        Des dirigeants parfois young leaders qui seraient prêts à ramener la population européenne au moyen âge économique, à nous mener au chaos de millions de réfugiés issus de guerres néo-coloniales au service de quelques multinationales essentiellement anglo-saxonnes, à s’il le faut ramener la guerre sur le vieux continent vassal si ça peut sauver ne serait-ce que 10% du train de vie non négociable du suzerain, à vendre notre industrie contre de la monnaie de singe issue de la planche à billets, à sacrifier notre monnaie, à transformer notre population en « loufiats » pour touristes étrangers... ?
        C’est pas possible ?


        • christophe nicolas christophe nicolas 17 avril 22:12
          Je ne vois pas pourquoi vous « ressuscitez » Mao qui a fait des millions de morts pour rééduquer la société même si les archives n’ont pas été ouverte et que ça donne lieu à des débats. Il ne faut pas confondre révolution et résistance, prenez un résistant.

          On vous aura sans doute trompé sur l’existence de Dieu mais vous pouvez vous renseigner chaque samedi de Pâques au Golgotha où a lieu le miracle du feu sacré documenté depuis le IV siècle sur le Saint sépulcreDes scientifiques de bonne foi ont prouvé que le feu sacré n’était pas un truquage du patriarche.

          Y a t’il des faits miraculeux sur la tombe de Mao ? Non mais il y en a eu plus de 150 sur celle de Zita. Il n’y a pas photo, n’est-ce pas ?

          • papakill papakill 18 avril 07:39

            @christophe nicolas

            Je ne vois pas le rapport entre l’article et ce commentaire.

            PS : Vous n’auriez pas une vidéo haute définition du feu sacré ? Là on a la qualité des vidéos d’OVNI... Le genre de vidéo ou tout ressemble à n’importe quoi avec aucun détail.


          • Alainet Alainet 17 avril 23:04

            - Avec cette nouvelle loi du Parlement UE votée Jeudi - encore 1 loi scélérate en sus - sur le « secret des affaires » ; il est à craindre que de telles affaires soient inaccessibles aux tiers à l’avenir , en ce qui concerne les multinationales ! La loi Macron pourrait comporter aussi en France , des dispositions juridiques allant dans ce sens...
            http://www.bastamag.net/Loi-Macron-et-protection-du-secret
            Selon les dispositions votées par les députés, quiconque prendra connaissance ou divulguera une information protégée sera désormais puni – en complément des éventuels dommages et intérêts à verser au titre de sa responsabilité civile – d’une peine allant jusqu’à trois ans de prison et de 375 000 euros d’amende. Cette peine sera portée à 7 ans de prison et 750 000 euros d’amende si cette divulgation porte atteinte aux « intérêts stratégiques ».


            • fred.foyn Le p’tit Charles 18 avril 07:00

              (quand on est malhonnête, il y a toujours un « lanceur d’alerte » ) Sauf que dans notre pays, le lanceur est aussi malhonnête que les noms sur cette liste.. ?

              Enfin la magouille orchestrée par l’élysée prouve (encore) que notre classe politique est véreuse...Tous ça pour se représenter en 2017 malgré son incompétence....Pitoyable !

              • Anthrax 18 avril 08:57

                Toujours ces mêmes conneries conspirationistes ressassées par des anonymes qui sous couvert d’un « collectif du PCF » (avec portrait de Mao s’il vous plait ! ils sont pas à une contradiction près !) racontent n’importe quoi déjà lu, vu et entendu chez Russia Today et autres médias téléguidés par Moscou.




                • Doume65 18 avril 15:44

                  @Anthrax
                  « ces mêmes conneries [...] racontent n’importe quoi »

                  C’est insuffisant ! ll faudrait que tu donnes au moins un exemple d’une connerie contenue dans cet article pour que ton intervention ait un tout petit peu de valeur.


                • Anthrax 18 avril 18:26

                  @Doume65

                  Ça par exemple : « ceux qui se sont fait prendre la main dans le sac sont aussi ceux que les Étasuniens classent parmi leurs ennemis. » 
                  Le Pdt de l’Argentine Mauricio Macri, le 1er ministre islandais, le 1er ministre pakistanais, le roi d’Arabie saoudite, le Pdt des EAU, Porochenko, Pdt de l’Ukraine, que la Maison Blanche assure régulièrement de son soutien, M. Montezzemolo, ex PDG de Ferrari et pdt d’une banque italienne, le 1er ministre Jordanien, l’ancien 1er Ministre de la Géorgie, l’ancien Pdt du Soudan, l’ancien émir du Qatar, Pilar de Bourbon, soeur du roi d’Espagne, Patrick Drahi, Lionel Messi etc etc. Tous ces gens seraient donc les « ennemis » des USA ? Tout est du même acabit dans ce concentré d’imbécilités provenant de sites bidons, une analyse à 2 balles, bref, rien de sérieux.


                • lloreen 18 avril 11:49

                  Wells Fargo paie« la justice »...pour ne pas aller en prison...

                  http://money.cnn.com/2016/04/08/news/companies/wells-fargo-bad-loans-settlement/

                  Plutôt que de camper sur la République il aurait été plus logique que le mouvement « Nuit debout » aille s’ installer devant le siège parisien de Goldman-Sachs, le patron de Mario Draghi.
                  Cela prouve que ce mouvement est piloté et manipulé pour que les véritables terroristes, réunis au sein du syndicat criminel de de la haute finance internationale ne soit ni nommé ni inquiété.


                  • Doume65 18 avril 15:49

                    @lloreen
                    « Cela prouve que ce mouvement est piloté et manipulé pour que les véritables terroristes »

                    Cela ne prouve rien. Les mouvements populaires n’appliquent pas une logique. Une logique est imposée par un appareil influent. Il s’agit ici d’un mouvement non organisé.

                    Les « Nuit debout » doivent, selon toi, se placer devant le siège parisien de Goldman-Sachs. Pourtant tu n’en a pas organisé. Doit-on en conclure que tu es le valet de l’impérialisme ?


                  • Le421 Le421 18 avril 19:26

                    Chez les gens qui planquent de l’argent dans les paradis fiscaux, il y a une règle formidable...

                    Même pris la main dans le pot de confiture, ils ont une quantité d’arguments irréfutables pour prouver qu’ils n’y sont pour rien et toujours une pléïade de zozos pour écouter ce qu’ils disent.
                    Le cas de Frédéric Chatillon* et du FN est exemplaire.
                    C’est à peine si ils le connaissent et ils ne sont pas du tout au courant de ce qu’il fait.
                    Tout juste si ils savent que ce monsieur possède la société Riwal qui fournit en exclusivité obligatoire les kits de campagne du parti.
                    Je trouve ça assez savoureux, ces gogos qui donnent leur pognon à un type qui s’empresse de le mettre « au chaud ». Pour des « anti-système », c’est formidable !!

                    Et ben petit, les clampins en redemandent !!
                    Plus ils se font mettre, plus ils insistent !

                    *Les autres ne sont pas mieux au passage...


                    • Le chien qui danse 18 avril 20:33

                      @Porcu Nustrale
                      Là vous nous prenez pour des billes, chatillon un quasi ami d’enfance de marine, qui bouffe tous les deux jours avec elle ou presque, qui deale ses kits de campagne etc etc, c’est un peu gros quand même. La sainte colombe et l’ami vereux, faut verser dans le conte pour enfants.


                    • Le chien qui danse 18 avril 21:58

                      @Porcu Nustrale
                      Ok cool mec, je vois l’engin, la mauvaise foi en bandoulière, bon on zappe et on continue, bonne route pépère.


                    • izarn 18 avril 23:56

                      Panama papers, vieux papiers archi pourris, connus depuis des lustres dans la finance et chez les politicardouilles...Meme que Cahuzac croyait qu’ils n’oseraient jamais...
                      Ben si, Cahu, les cons, ça ose tout, c’est à ça qu’on les reconnait !
                      Les mecs s’extasient et font les niais qui découvrent le pot aux roses !
                      Ca fait au minimum huit ans que moi et d’autre disent ce truc...Et encore on est des niais. C’est encore plus vieux comme pratique. Voyez Clearstream à l’époque. Puis les les comptes OTC (Over the counter ou hors bilan)...Arg ! Arg !
                      Foire aux anes !
                      Tiens pourquoi ils se réveillent maintenant ?
                      That is the question ! Stratégie écran de fumée ? Repli stratégique ? Lachage de lest pour protéger les plus pourris en haut lieu ?
                      Parce que la révélation, franchement ! Ouaf ! Ouarf !
                      Ca détruit encore plus le journalisme système !
                      Comment ? Ils sont ENCORE PLUS CON qu’on ne se l’était imaginé ?
                      C’est la TOTALE !
                      Moi je me marre ; y a plus que ça à faire !


                      • Le vengeur 19 avril 08:52

                        La famille Saoud, Netanyahou et divers américains, dont une partie des sponsors d’Hillary...
                        Que faut-il de plus pour stopper cette course à la théorie du complot Américano-sionniste ?

                        Bref, pas très sérieux, cet article.


                        • Anthrax 19 avril 09:28

                          @Le vengeur

                          De la part de quelqu’un qui affiche sur son site son admiration pour les principaux tyrans du 20 eme siècle, tu t’attendais à quoi ?

                        • Le vengeur 19 avril 11:10

                          @Anthrax

                          Ben, quelque part, tu sais, moi j’aime bien Mao...

                          Bon, ok, pas le Mao de la vraie vie, celui qui a massacré les chinois quand il ne les faisait pas crever de faim, pas le Mao autocratique, autoritaire et dictateur, pas le Mao qui a finalement pris modèle sur le grand frère Djougachvili...

                          Mais le Mao idéalisé, presque divinisé de la troisième voie, de l’indépendance vis à vis de Moscou et de Washington, le Mao tiers-mondiste qu’on nous a vendu à une époque, celui qui a finalement rendu son indépendance à la Chine, ça oui. Mais c’est une icône, comme j’espère l’est le portrait sur la page de l’auteur.

                          Pas la peine de me montrer du doigt, je sais pertinemment que le prix à payer a été terrible et que ça fait très (trop !) cher l’icône, comme pour Lenine, Trotsky ou le Ché.
                          Ce qu’on aime, c’est l’utopie romantique et rebelle, la destinée héroique au nom d’un idéal que je partage, pas la monstruosité très réelle du pouvoir absolu et l’application sans merci d’un pouvoir personnel.

                          Par contre Pinochet, Hitler, Mussolini et autres ne me font pas vibrer du tout... Va savoir pourquoi smiley


                        • Anthrax 19 avril 12:34

                          Utopie romantique ! Putain t’y vas pas avec le dos du knout ! Daesh tu les situerais en héritiers du jeune Werther ou de Mimi Cra Cra ?


                          • Le vengeur 19 avril 15:30

                            @Anthrax
                            Daesh, je ne partage pas leur idéal, te faire aimer un dieu de gré ou de force, non merci ! L’idée de départ (faire suivre au peuple des lois extrêmement contraignantes pour faire plaisir à leur ami imaginaire) me débecte. d’autant plus que dans leur société idéale, l’accumulation abusive de pouvoir et de richesse n’est pas proscrite, bien au contraire.

                            Alors qu’au départ des (je répète) sanguinaires dictatures mises en place par Lénine, Mao ou autre Castro avec son pote Guevarra, il y a l’idée d’une société universelle et plus juste, l’idée d’un partage des richesse et du pouvoir entre tous. Bien sûr, après ça dérape sec et je ne cautionne absolument pas les suites de ces révolutions, mais l’idée (l’utopie romantique) du départ me plait assez...

                            Mais bon, on est total H.S. là !


                          • Anthrax 19 avril 16:34

                            @Le vengeur

                            Le problème de l’utopie, c’est qu’elle ne se réalise pas, qu’elle ne doit pas se réaliser. Et faire le bonheur des gens à coup de shlague, non merci, je préfère me rendre malheureux par moi-même, au moins je saurais à qui botter le cul. 
                            T’as raison, on est H.S, mais c’est sympa de pouvoir discuter sans s’écharper ni tomber sur une ribambelle de complotistes attirés par Agoravox comme mouches sur caca.

                          • Yurf_coco Yurf_coco 19 avril 13:41

                            « Mais dans la liste, il n’y a surtout aucune société étasunienne, ni aucun ressortissant étasunien. Ainsi, détenir le passeport américain conférerait comme par automaticité une honnêteté exemplaire… »


                            -> Ben tout simplement par que aux USA, pays libéral par excellence, les sociétés écrans sont autorisés... Donc point besoin d’aller trop tremper ailleurs... D’où leur non-présence là-bas... Pourquoi iraient-ils ?

                            • Anthrax 19 avril 16:53

                              @Yurf_coco

                              L’auteur n’a sans doute pas eu accès à la liste qui est pourtant disponible sur les canards américains, mais il s’y trouve 212 « etasuniens » comme il dit, parmi les plus célèbres des héritiers de Stanley Kubrick, Jacky Chan, Richard Atias, Pdt du New York Forum Institute (et accessoirement nouveau mari de l’ex madame sarkozy), des gangsters de Miami, rien de bien marquant, on peut même se dire que tous ces gens sont des couillons puisqu’ils ont sur place le Deleware, très bel machine à planquer ses sous... mais très risquée si l’on est Américain au dire des conseillers financiers suisses. 
                              D’autre part, d’après James Henry, chef économiste spécialisé dans le blanchiment, il y a eu le même scandale dans les années 70 avec les Bahamas. Des centaines de pipoules impliqués et des grandes boîtes (Hyatt Hôtel, Creedence Clerwater Revival, la maffia de Cleveland) qui avait tellement marqué les gens par l’ampleur des amendes que les Américains sont devenus très sensibles sur le sujet des paradis fiscaux.

                            • Anthrax 19 avril 16:59

                              Vous voulez planquer vos sous ? Regardez la défiscalisation pratiquée en Guadeloupe, Martinique, Guyane, Réunion, Mayotte, Saint-Barthélémy, Saint-Martin, Saint-Pierre-et-Miquelon, Wallis-et-Futuna, Polynésie Française. Le mieux c’est Saint-Martin, car l’île est partagée avec les Pays Bas. On arrive avec de l’argent noir dans un casino côté néerlandais. On vous dit de vous mettre à une table donnée pendant une heure. Le casino vous fait gagner une somme arrangée au préalable, pratique courante dans les paradis fiscaux.

                              Une fois vos gains récupérés, vous pouvez aller les investir côté français dans des projets immobiliers ou des marinas. Et en plus c’est sous les palmiers !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès