Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Aaron Swartz, l’esprit d’internet, retrouvé pendu

Aaron Swartz, l’esprit d’internet, retrouvé pendu

Aaron Swartz « Mens et Manus »

Le fait de regarder les séries américaines influence-t-il l’analyse de certaines situations ? Aujourd’hui, celle de la mort d’un jeune homme de 26 ans retrouvé pendu soulève les premières interrogations. Pour quelle raison Aaron Swartz, étudiant au MIT (Massachusetts Institute of Technology) se serait-il pendu ?

Les premiers éléments de réponse affirment qu’il se sentait déprimé voire dépressif en raison notamment d’un procès qui allait l’amener à affronter la justice américaine de son pays. Menacé d’un million d’amende et de 35 ans de prison, il pensait certes à la difficulté de se défendre. Mais un hacker activiste : un hacktiviste qui maitrise à la fois les savoirs- faire technologiques et qui possède une grande analyse politique depuis de longues années n’est-il pas préparé à affronter tous types de difficultés ?

A ce moment de la pensée interviennent les épisodes de films américains. L’action de se suicider, le fait de se pendre ne peut pas être aussi simple. Tous s’accordent en effet à décrire Aaron Swartz comme un homme désintéressé, œuvrant pour le partage, prompt à la générosité. Affronter à 26 ans une nouvelle épreuve s’avère certes complexe mais non insurmontable grâce à tous les soutiens dont il était entouré. Même s’il traversait des moments difficiles, se peut-il qu’il ait choisi de quitter cette vie ? Les 35000 signataires de la pétition portées sur le site de la Maison Blanche « We the People » comme les 15000 du site « Demand Progree.org » et tous les autres soutiens d’internautes ne l’engageaient-ils pas à poursuivre son combat ?

Le nouvel épisode de ce film américain se dirige vers un autre axe : imaginons qu’il soit parvenu à dépasser ses épreuves, qui voudrait le faire croire ; qui verrait un certain intérêt à le faire disparaitre ? Ce hacker estimé, génie de l’informatique indisposait-il de nombreuses personnalités et personnes influentes ? Pour répondre à cette question de nombreux éléments se proposent au spectateur incapable d’agir : comment en effet ne pas réfléchir à son action de mettre gratuitement à disposition des internautes presque 5 millions d’articles scientifiques universitaires en ligne du Journal Storage. Tout autant que celle qui a consisté de télécharger des documents de la Cour Fédérale américaine pour les placer sur la toile provoquant une enquête du FBI ?

Un jeune homme est mort. C’est la fin de l’histoire, de son histoire. Une autre va peut-être commencer pour lui. La découvrirons-nous un jour au sein d’un film américain dont va s’emparer une des grandes filiales de l’industrie cinématographique ? Tous les ingrédients nécessaires à faire palpiter le spectateur y sont concentrés. Le titre pourrait être simple à trouver. Rappelez-vous Aaron Swartz a étudié au MIT dont la devise se trouve être « Mens et Manus », signifiant en latin l'Esprit et la Main. L'Esprit : Aaron Swartz, jeune Hacktivist de 26 ans, la Main : la main qui l'a pendue.

JAUFFRET M.


Moyenne des avis sur cet article :  4.75/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • bertin 18 janvier 2013 17:46

     Cela semble être encore une affaire de mind control. Les rayons satellitaires peuvent pousser au suicide. Des informations sont disponibles sur www.surveillanceissues.com


    • agent orange agent orange 18 janvier 2013 18:29

      N’importe quoi.
      Oui Aaron indisposait et faisait trembler les criminels de l’establishment.
      De nombreuses poursuites judiciaires contre lui étaient en cours.
      Que la disparition tragique de Aaron ne soit pas vaine et que l’internet reste un espace de liberté et d’échanges.
      Respects

      Pour que son combat continu : Fighting Back Against the Intellectual Property Racket


    • Ruut Ruut 18 janvier 2013 20:12

      Internet est le meilleur outils de surveillance de la population construit a ce jour.
      Aucun anonymat (face aux autorités).

      Si c’est sur internet votre gouvernement l’as autorisé.


      • Deneb Deneb 19 janvier 2013 11:30

        Oui, c’est ça....
        Voir des complot de partout est aussi idiot que de n’en voir nulle part.


      • hopeless 18 janvier 2013 23:20
        Résumons pour que les choses soient claires : Aaron Swartz a été suicidéPlus de détails ci-dessous :
        1. Père du blogger américain : « le gouvernement a tué mon fils » !!(International)... fils, c’est le gouvernement qui a tué , il a tué un type qui a aidé à rendre le monde meilleur ! la financée d’Aaron a elle aussi réfuté l’hypothèse d’un suicide telle quelle a été évoquée par la police ...Créé le 16 janvier 20132. Blogger Us assassiné : Anonymous attaque le site du MIT(International)IRIB-Les hackers d’Anonymous ont attaqué le site du MIT (Massachusetts Institute of Technology) pour rendre hommage à Aaron Swartz, programmeur de 26 ans, qui s’est donné la mort la semaine dernière pour ...Créé le 15 janvier 20133. Le critique de la “liste noire d’assassinats” d’Obama, retrouvé mort, à New York(International)IRIB- Le célèbre blogueur américain et prodige informatique Aaron Schwartz, qui dénonça la “liste noire d’assassinats” du président Obama, ainsi que les cyber-attaques contre l’Iran, a été retrouvé mort, ...Créé le 15 janvier 20134. USA : une démocratie où l’on tue un blogger(International)IRIB- La polie newyorkaise affirme qu’il s’est donné la mort, sa famille, elle, accuse la police et MIT d’être complice, en vue de le pousser vers la mort ! Aaron Swartz, 26 ans, qui militait, en faveur ...Créé le 14 janvier 20135. New York : un blogger US, assassiné !(International)IRIB- Le corps d’un blogger et activiste américain a été découvert, dans son appartement de New York. AaronSwartz, 26 ans se serait donné la mort, si on en croit la police newyorkaise. Et pourtant ...Créé le 13 janvier 2013

        • aspic aspic 19 janvier 2013 11:32

          Je ne pense pas qu’il faut chercher tout de suite des « assasins » coté gouvernement.

          Ce génie d’informatique semble avoir eu des moments de déprime auparavant, comme beaucoup de jeunes qui voient autour d’eux les barrières au progrès.

          S’il est « assasiné » se serait plutôt par le système judiciaire américaine, qui ne fait aucune distinction entre un hacker de comptes bancaires et l’acte volontariste d’un hacker qui veux changer le monde. Le cri de désespoir de son père, lui même travaillant pour le MIT, me semble plutôt accuser la lâcheté des juges et de ses propres patrons du MIT, laissant croire à ce jeune homme qu’il pouvait « espérer » minimum 6 mois derrière les barreaux (s’il avouait d’être coupable d’avoir rendu disponible à tous des manuscrits PUBLICS), ou alors 35 années de prison + 1 million de dollars d’ammende.
          Aaron Swartz connaissait probablement le sort de Manning et a dû cèder à la déprime.

          D’ailleurs, il suffit de lire sa biographie sur Wikipedia pour voir qu’il n’est pas correct de le décrire comme « un bloggeur », « hacker », il s’agit ici d’un véritable génie en informatique, actif depuis l’âge de treize ans, un vrai scientifique avec son coeur au bon endroit, pensant au bien du plus grand nombre, au lieu de poursuivre une voix comme celle de Bill Gates ou Steve Jobs.
          Qu’il repose en paix, espérons que son cas réveille les politiques pour qu’ils changent ces lois injustes (l’actualité va dans ce sens, voir le lien suivant).

          http://en.wikipedia.org/wiki/Aaron_Swartz


        • hopeless 19 janvier 2013 12:02
          à aspic

          vous défendez la version soft, celle que le gouv. US essaye de faire passer à la population, et votre avis devient automatiquement suspect pour ceux qui ont compris comment fonctionne leur système de mafieux en cols blancs. 

          Aaron était juif, et cependant ne ménageait pas la politique étrangère d’Israël. Son audience et sa popularité risquait de grandir encore à la suite de ce procès, ce que ne pouvait pas tolérer le MetaVoyou, PM d’Israël. De mon point de vue, il était déjà sur une black-list du mossad, qui a reçu l’ordre de le liquider. 

          Et comme disait l’autre :
          « Ne craignez pas de passer pour un parano, vous êtes de toute façon probablement encore en-dessous de la vérité »

        • bertin 19 janvier 2013 09:12

           

           Des milliers de personnes sont assassinées chaque années par les satellites, et ce depuis les années 80 au moins. En France des incendies criminels, des naufrages, des suicides, des crises cardiaques, des cancers sont perpétrés chaque jour par satellite.

           Les internautes sont espionnés à domicile par des satellites qui filment à travers les murs et qui enregistrent les paroles et les pensées.

          Ceux qui croient que le mind control est réservé au USA n’ont rien compris au film. Certains décès sont suspects, par exemple celui d’Olivier Ferrant il y a quelques mois.

          Les assassinats satellites visent aussi des familles d’immigrés persécutés par les racistes du mind control.

          Une partie des actes de violence sont perpétrés par des individus sous contrôle satellite. Les même qui nient sont parfois des surveillants du mind control.

          Le mind control utilise aussi des ventriloques, tant à l’écrit qu’à l’oral, pour manipuler et endormir l’opinion. Les journalistes sont sous le contrôle de ventriloques de même que les gens de la rue qui parlent dans les reportages.

          La réalité dépasse la fiction. Voir www.forumactu.com


          • Deneb Deneb 19 janvier 2013 09:54

            Des ventriloques à l’écrit ?!!!
            Merci pour cette tranche de rire.


          • Deneb Deneb 19 janvier 2013 10:08

            Il s’agit d’un cas d’école de harcellement judiciaire. En effet, la procureur du Massachussetts Carmen Ortiz a largement outrepassé ses pouvoirs et en a fait un cas personnel. Il n’y a eu aucun enrichissement personnel, Aaron a hacké les publication protégées de l’université, qu’il n’a même pas mis en ligne, c’était juste pour protester contre la privatisation de données d’utilité publique. Et l’université a retiré sa plainte, il n’y avait plus de poursuites, mais la procureure a voulu faire du zèle, la tête d’Aaron ne lui convenait pas. Puisqu’elle l’a harcelé sur un délit de salle gueule, la sienne, de repoussante tête de vainqueuse, peut alors légitimement mise au pilori médiatique.
            J’espère qu’Obama répondra à la pétition et la virera sans ménagement.


            • easy easy 19 janvier 2013 11:49


              Le terrorisme judiciaire est moins fort en France qu’aux EU mais il l’est déjà.
              Par ses aspects exactement pénaux et aussi par le boulet judiciaire qu’un condamné se trimballe ensuite toute sa vie 

              Mais cette terreur très forte aux EU, moins forte en France, c’est clairement la grande masse qui la demande. C’est la grande masse qui à chaque fait divers réclame plus de dureté encore. C’est la gueusaille, non l’élite qui a réclamé que DSK soit pendu par les couilles ou enfermé à vie.

              Ces peines énormes que réclame la masse des gueux ne change strictement rien au surgissement des lourdes délinquances dont une énorme part n’est que pulsionnelle, non professionnelle 
              Cent crimes affreux par an sur 60 millions d’individus et il en découle des lois encore plus dures donc un surplus de terreur infligée à tous.

              La masse des gueux étant frustrée et dépitée de sa faillite n’éprouve plus que rage et saute sur la moindre occasion pour exprimer sa violence, y compris par procuration puisqu’elle est fondamentalement lâche. 
              Mais ce ne sont pas les gens qui ont réussi et que les gueux jalousent qui souffrent le plus du durcissement des lois, ce sont les gueux eux-mêmes. 

               


              • blablablietblabla blablablietblabla 19 janvier 2013 12:34

                Tout à fait easy y a qu’à aller voir le forum du midi-libre pour voir cette « gueusaille » dans toute sa splendeur , ils ne répondent qu’aux fait-divers, de vrais crétins !


              • bertin 19 janvier 2013 18:56

                 Le terrorisme d’Etat est tout aussi fort en France qu’aux USA ; les satellites du mind control sont largement utilisés par les politiciens, les groupes de pression, les services de sécurités, les organisations patronales.

                 Ce n’est pas parce que les médias n’en parlent pas que ça n’existe pas. Il serait bon qu’il existe autant de sites sur le sujet en France qu’aux Etats-Unis.


                • Christoff_M Christoff_M 20 janvier 2013 02:17

                  pourquoi nos chers mondialistes ont voulu imposer le système americain ???

                  pourquoi a t on coulé Bull et d’autres en France avec des « erreurs » de stratégie et management pour faire disparaitre le seul concurrent potentiel à l’époque... le minitel !!

                  Pourquoi nous imposer en France un système développé par l’armée et des grands trusts américains tout en faisant de vastes opérations de com sur Google, Apple et autre Facebook, pour bien aussi ancrer une certaine jeunesse dans un système qui n’a rien de réellement démocratique et qui permet un flicage supposé etre interdit dans nos grands textes juridiques !!

                  Finalement les français en 2013 ne sont pas mieux lotis que les chinois puisque nous sommes sous le diktat de grandes marques americaines !! mais notez que dans la com on vous parle d’ouverture de contenu, de liberté, on flatte l’individualisme du jeune consommateur décérébré et boutonneux achetant un produit vendu dix fois moins cher il y a dix ans !!! en attendant cela permet d’« integrer » tres jeunes des masses de gens dans un système, et les moins vigilants ne sont pas forcément les moins diplomés ou les plus hauts situés dans l’echelle sociale...

                  En attendant on va bientot mettre notre Permis sous forme de carte à puce, et mettre notre dossier judiciaire en ligne !!! nous sommes tres proches d’Orwell et Huxley, voir de Levin ou d’Asimov dans les cavernes d’acier ou les individus ont accès à certains endroits pas les memes (ex transports) suivant leur fonction et leur caste sociale !!!!


                  • Christoff_M Christoff_M 20 janvier 2013 02:42

                    Vous remarquerez que les « victimes » d’un système sont toujours présentés comme des desaxés, des gens « perturbés » voir si ça ne suffit pas des pervers, des pédophiles, et si ça ne suffit pas encore comme des antisémites et des terroristes, avec la nouvelle arme de la justice occidentale, actes terroristes prémédités en bande organisée...

                    Quand il faut justifier ses actes un pouvoir totalitaire désigne le mal et si ça ne suffit pas l’invente, en faisant porter le chapeau à des « activistes » qui sont en général morts avant de témoigner, de se défendre ou d’etre jugés...

                    L’affaire Mera est emblematique chez nous d’un pouvoir qui dérape pour faire bonne impression à des éminences mondialisantes de la pire espèce, qui incitent à la haine au racisme, pour faire porter le chapeau à des bénèts, voir des élus, et pour tirer les marrons du feu après avec la complicité d’une presse collabo aux abois, qui si elle ne va pas dans le sens du vent, tombe sous le coup de charettes ou de fermeture de la redaction, avec bien sur aucun financier tout à coup ou annonceur ne voulant plus mettre une bille dans la caisse !!

                    Sur ordre de qui !!! mystère comme le brouillard qui entoure la mort de ce jeune homme, moins mediatisé que les tueurs en série des collèges américains !! hasard, cherchez pourquoi !!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

JAUFFRET


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès