Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Aminatou Haidar, l’activiste qui met les Sahraouis au centre du débat (...)

Aminatou Haidar, l’activiste qui met les Sahraouis au centre du débat européen

Comment définir la “Question sahraouie” ? Personne ne le sait, et pourtant elle est en train de compromettre les rapports diplomatiques entre l’Espagne et le Maroc, à cause de l’activiste du Front Polisario Aminatou Haidar.

 
Les Sahraouis sont un peuple du Sahara Occidental qui vit dans le désert algérien depuis que le Maroc en a occupé les territoires en 1975. Les relations diplomatiques entre le Maroc et les Sahraouis n’existent pas, ainsi le peuple du Sahara Occidental est reconnu seulement par l’Union Africain, mais pas par l’Onu, qui apparemment évite soigneusement de s’attaquer au problème. Un problème long de 2700 km comme le mur qui sépare les Sahraouis et leur ancienne terre. Un mur plus long que celui de Berlin ou celui de Gaza qui, par contre, pour les « grands » de la terre se perd parmi le sable du désert.
 
Aminatou Haidar est une activiste qui lutte pour l’indépendance des populations du Sahara Occidental (elle a été candidate en 2005 pour le Prix Sakharov pour la liberté de pensée, en 2008 elle a été aussi candidate pour le Prix Nobel pour la Paix et cette même année elle a gagné le Robert F. Kennedy Human Rights Award), qui depuis trois semaines est en grève de la faim à Lanzarote, où elle a été envoyée après l’expulsion du Maroc. Le motif de l’expulsion étant que Haidar, la « pasionaria  » comme elle a été surnommée, avait écrit Sahara Occidental comme lieu de résidence, sur sa fiche d’aéroport, plutôt que Maroc : elle « a refusé sa nationalité » diront les autorités marocaines. L’Espagne, ex colonisateur en terre sahraouie, n’a pas eu d’autre choix que d’affronter le problème et a proposé à l’activiste le passeport espagnol « à titre exceptionnel », que Mme Haidar a refusé, en prétextant que l’Espagne fait le jeux du Maroc.
 
Après trois semaines de grève, le Première Ministre espagnol M. Zapatero a admis qu’il y avait des problèmes avec l’Etat africain, en ajoutant qu’il « est normal » que certains fois, il y ait des problèmes avec les voisins et que l’intérêt général doit prévaloir. Oui, mais quel est-il cet intérêt général ? Il est forcément différent si on le regarde du côté de l’Espagne ou du Maroc, et encore davantage de celui des Sahraouis… et au centre il y a Mme Haidar, bloquée aux Canaries.
Hier les autorités espagnoles ont pensé à l’alimenter de force, mais après la dernière loi sur l’Autonomie du patient, qui dit que le patient ayant toutes ses facultés mentales peut refuser l’alimentation, ce passage en force s’avère impossible.
 
Bloquée dans l’aéroport comme une nouvelle Viktor Navorsy, le protagoniste de ‘The Terminal’ interprété par Tom Hanks, elle a réussi, là où la diplomatie a échoué pendant des années : c’est-à-dire porter la cause sahraouie à l’attention du grand public et l’Espagne face à ses propres responsabilités d’ancien colonisateur.
 
De son côté le Front Polisario (Front populaire de Libération de la Saguia el Hamra et du Rio de Oro) qui représente le peuple sahraoui, fait savoir que le risque est élevé. Les sahraouis ont toujours lutté sans violence, en demandant un référendum pour l’autodétermination, que le Maroc n’a pas voulu concéder (officiellement ils sont en négociation pour décider d’une date), mais maintenant le Front menace d’abandonner la voie pacifique, si Mme Haidar devait mourir. Le secrétaire et premier Ministre de la République arabe sahraouie démocratique (RASD), Taleb Omar, a soutenu hier que si Mme Haidar mourait les « arguments pour continuer la voie pacifique » seraient caduques. Une affirmation très forte qui risque d’affaiblir la lutte Sahraouie, avec le risque de la faire passer pour un simple mouvement terroriste aux yeux de ceux qui ne connaissent pas leur cause. 
 
 

Moyenne des avis sur cet article :  3.74/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • projetX projetX 9 décembre 2009 11:51

    Les colonies etaient finies, ceci ne concerne pas les europeens.


    • Francesco Raiola Francesco Raiola 9 décembre 2009 12:21

      « Ne concerne pas les européens » ? je ne crois pas. Ils sont les problèmes de la colonisation... et ce qu’il passe en Espagne on le démontre, c’est pas un problème seulement de l’Afrique...


    • Nobody knows me Nobody knows me 9 décembre 2009 12:54

      « C’est pas mon pays, c’est pas mon problème »
      « C’est pas ma région, c’est pas mon problème »
      « C’est pas mon département, c’est pas mon problème »
      « C’est pas ma commune, c’est pas mon problème »
      « C’est pas mon quartier, c’est pas mon problème »
      « C’est pas ma maison, c’est pas mon problème »

      xD
      Cdlmt


    • Serpico Serpico 9 décembre 2009 15:29

      projet « Les colonies etaient finies, ceci ne concerne pas les europeens. »

      ***************

      Mais l’Irak et l’Afghanistan, si ?

      Il y a beaucoup de phosphates, ça devrait vous transformer en « libérateurs », « défenseurs des droits de l’homme » et patati et patata...


    • projetX projetX 9 décembre 2009 15:44

      Non je pense que le probleme de l’afghanistan est different : islamisme , base terroriste, position geographique importante.

      Mais ce n’est pas le sujet de l’article.

      Sans arrêt on nous rabache les colonies, notre « responsabilité » , notre devoir de « souvenir », notre ingérence et notre trop grande presence en afrique et au moyen orient.

      Mais quand on a besoin d’argent ou que quelque chose, vers qui on se tourne ?
      L’OCCIDENT ET L EUROPE (et surtout la france).

      Et puis dans quelques temps, quand toute l’affaire aura bien merdée, que les types locaux se seront entretués pour une chevre, on viendra accuser l’occident et la france.

      Donc pour eviter cela, je dis aux peuples du sahara : debrouillez vous, notamment avec vos copains locaux, et entre gens instruits et tolérants trouvez une solution sans l’occident.

    • Nobody knows me Nobody knows me 9 décembre 2009 16:07

      A mon avis, pour un sarahoui, traiter avec Mohammed VI, ça doit pas être piqué des anetons. Vu comment il traite ses détracteurs...
      D’où la demande d’aide aux pays occidentaux qui pourraient être un bon levier pour discuter avec les dirigeants marocains, justement AVANT que cela dégénère.
      C’est le côté vertueux de la diplomatie, celui qui évite d’envoyer les casques bleus après.
      Je doute cependant que nos dirigeants se déplacent pour qqs types qui se disputent une chèvre. Sauf si cette chèvre est faite d’uranium ou de qq autre matière recherchée.
      Ca c’est le côté vicieux de la diplomatie...

      Cdlmt


    • Nobody knows me Nobody knows me 9 décembre 2009 12:58

      Apparemment, ils seraient anarchos nihilistes et anti-life... Alors ? Vous allez défendre leur cause ?
      xD

      Ne pas tenir compte de mon post stupide, il y a des sites sérieux pour trouver des infos.
       smiley

      Cdlmt


    • tourn en ron 2 avril 2010 14:06

      pucshiste


    • Big Mac 9 décembre 2009 14:10

      Colonel Bill,

      Elle est militante-pro-Polisario, donc quelques raids terroristes au maroc qui s’est protégé par un mur et quelques séquestration d’espagnols en Mauritanie .

      Difficile de se prononcer sur la légitimité du Front Polisario qui trouve ses principaux soutiens chez les rivaux traditionnels du Maroc dans le monde arabe et certaines dictatures militaires (Algérie, Lybie, Cuba ).

      Vous noterez que le mur Marocain n’est pas nommé mur de la honte puisque c’est un des nombreux murs halals et non le seul mur casher !


    • Nobody knows me Nobody knows me 9 décembre 2009 14:17

      Il y a une citation à Colomiers sur un mur qui ressemble à peu près à ça :
      « Les murs éloignent, les ponts rapprochent ».
      (Si qqn connaît la phrase exacte ça m’intéresse. Je n’ai pas pu la retrouver sur le net)

      C’est vrai pour tous les murs, en Israël, au Maroc, en Allemagne, aux Etats-Unis, partout.
      Cependant, vous avez raison le traitement des médias à propos de ces murs n’est pas le même. Mais qui se soucie de quelques perdus dans le désert parmi nos chères élites ? Regardez déjà les commentaires de Pasou et projetX plus haut. Ils n’en ont rien à branler.
      On a vu également comment certains ont célébré la chute du mur de Berlin et continuent d’accepter la construction de murs ignobles partout dans le monde...

      Cdlmt


    • anty 9 décembre 2009 14:33

      Mon voisin a construit un mur cet été
       est-ce ignoble ?


    • Nobody knows me Nobody knows me 9 décembre 2009 14:37

      Vous savez de quoi je parle. Mais allez-y, jouez avec les mots, si ça vous amuse...
      Cdlmt


    • King Al Batar Albatar 9 décembre 2009 20:28

      Salut NBK,

      Il me semble avoir déjà entendu
      « Il est regrettable que l’on construisent plus de murs que de ponts », mais je ne sais pas si c’est une citation.

      Sinon bien ou bien ?


    • Nobody knows me Nobody knows me 10 décembre 2009 10:55

      Salut Albatar
      Bien et vous ?

      J’essaierais de repasser près de cette inscription pour la noter. Elle vaut vraiment le coup.

      Cdlmt


    • Petits ajouts : les sahraouis vivent dans les campements de réfugiés vers Tindouf, et dans les territoires occupés et dans les zones libérées et en diaspora.


      Le Sahara Occidental est la dernière colonie d’Afrique. Le colonisateur est le Maroc. C’est une question qui regarde les européens puisqu’ils ont inventé cette abomination, la colonisation, et que sans le soutien de la France le Maroc ne tiendrait pas sa position illégitime.

      Les sahraouis luttent pacifiquement et diplomatiquement depuis 1991, date du cessez le feu dont la condition était l’application du droit international à l’autodétermination. (voir ONU et conseil de sécurité...)
      Cela fait 18 ans que le Maroc ne respecte pas cela pour des raisons multiples, et pille les richesses du pays (le Sahara Occidental)
      pour un « champion » de la « démocratie », c’est long tout ce temps pour mettre en place un vote !

      dernier ajout : en France pendant les périodes de guerre ou d’invasion allemande, on appelait très fièrement ceux qui résistaient des résistants.... pas des terroristes.
      à nous le devoir de mémoire et d’explication...

      • Mr.K (generation-volée) Mr.K (generation-volée) 9 décembre 2009 15:22

        La betise à l’etat pur,c’est moi pasou, ma vie est dur.
        je suis triste pour toi petit haineux.


      • sadri sadri 9 décembre 2009 18:49

        @Pasou
        *Comme m’a dit une connaissance marocaine, « au moins, vous les français, quant vous nous colonisez, vous nous apprenez à devenir indépendants ».

        c’est pour ça que la France a inventé la Françafrique..c’est justement pour apprendre l’indépendance aux africains en coalisant avec les dictateurs en place pour les aider à bien opprimer leurs peuples en leur garantissant l’impunité et en les soutenant lorsqu’ils trafiquotent des élections bananières comme celle qui a amené le fils Bongo au pouvoir..
        S’il risque d’arriver qlqchose a petit dictateur Bongo ou Eyadéma junior, c’est un hélicoptère français qui se charge de le mettre à l’abri en métropole, contre bons et loyaux services rendus par papa à la France...
        sa majesté le roi n’échappe pas à la règle, garantir une bonne bifteck aux franchouillards amateurs d’exotisme marocain en contrepartie, pas un mot sur les axactions des sahraouis par sa majesté..
        La France : pays défenseur des droits de l’Homme, dixit bernard Kouchner et Rama yade
        pfffffff, au moins ayez le courage de reconnaître votre complicité actuelle...ou alors fermez la..



      • tourn en ron 2 avril 2010 13:53

        des putschiste oui.l’ abominations de fair croire a des bedouins que cet leur territoire et toi aussi tu y va de ta bêtise en envoyant des connerie tu ne connait pas l’histoire le grand Maroc ça te dit quelque chose :-> 


      • Nobody knows me Nobody knows me 9 décembre 2009 13:28

        Traduction pour comprendre Tall :
        Si c’est musulman ou communiste, c’est terroriste.
        Sinon, c’est résistant.

        Cdlmt


      • Nobody knows me Nobody knows me 9 décembre 2009 13:51

        Certes, mais êtes-vous prêt à concevoir qu’un musulman ou un communiste peuvent ne pas être fasciste ou est-ce que ça vous dépasse ?

        Cdlmt


      • anty 9 décembre 2009 14:37

        Quelquefois tu comprends vite et bien comment fais tu c’est magique .

        Tu émerveilles le monde glauque d’AV


      • anty 9 décembre 2009 14:38

        Nobody bien sûr


      • Nobody knows me Nobody knows me 9 décembre 2009 14:46

        Plaît-il anty ?


      • sadri sadri 9 décembre 2009 18:56

        Colonel Bill
        peut-être préfères-tu les axactions de Tsahal alors ? ou le terrorisme de l’État d’Israel contre un peuple démilitarisé ?..
        C’est bien connu, le terroriste c’est toujours l’Autre qui ne pense pas comme nous..





      • Max l’étranger 9 décembre 2009 13:14

        Ok ce qui se passe hors de ta ville c’est pas ton problème, il suffit de le savoir. On s’en fiche de ce qui se passe dans les Etats Unis, ou en Europa… ok ça va !

        • Nobody knows me Nobody knows me 9 décembre 2009 16:00

          Je n’ai pas dit qu’ils enfermaient, j’ai dit qu’ils éloignaient.
          La question de la barrière entre 2 peuples est pour moi une question de volonté.
          DE PART ET D’AUTRE et pas toujours facile. Mais merde, on s’est adapté depuis des centaines de milliers d’années et on cale devant la ligne d’arrivée ?
          Je trouve que nier cela, c’est se résigner au choc des civilisations. L’homme, pour l’instant, s’y est malheureusement toujours résigné dans de multiples endroits du globe.

          Cdlmt


        • sadri sadri 9 décembre 2009 19:06

          Colonel Bill
          le Maghreb et l’afrique subsaharienmne sont gouvernés par des dictateurs qui affament leur peuple, en cela ils sont aidés et soutenus logistiquement et politiquement par la France entre autres...
          Si la France veut que la jeunesse algérienne arrete de rever de visas français, elle n’a qu’à cesser de soutenir les militaires corrompus au pouvoir qui pillent l’Algérie et privent sa jeunesse de vie digne..
          ce faisant, peut-être que les pauvres algériens et autres subsahariens réussiront à instaurer de vraies démocraties et commenceraient à vivre dignement en arrêtant de rêver de la France..
          comme s’il y avait encore de quoi rêver en France, dis moi donc pourquoi tous les français fuient en Amérique du nord depuis un certain temps ?
          d’ailleurs, a cause de l’invasion des français au Québec par exemple, les maghrébins et subsahariens fuient de plus en plus cette province pour s’installer dans les provinces anglophones du Canada.. tellement que le petit esprit franco-franchouillard est devenu répandu au Québec...




        • Nobody knows me Nobody knows me 10 décembre 2009 10:52

          et la jeunesse algérienne qui pleure des visas...tout comme les marocains d’ailleurs.
          la colonisation a parfois un côté positif, non ?

          Ne faîtes pas le naïf Tall, vous êtes plus malin que ça. Le fait d’avoir des brutes aux ordres comme Mohammed VI, Bouteflika ou Ben Ali arrange bien la France.
          Un roi qui bazarde ses critiques en taule (journalistes et même des militaires) n’est pas vraiment ce qu’on peut rêver de mieux pour remplacer un colonisateur...
          Tant que ceux-ci ne lâchent pas trop la bride à leurs pittbulls, on fait comme si de rien n’était, Charlie Hebdo gueule un peu ainsi que qqs journaux alternatifs mais après le reste des médias s’en branle et ça passe comme papa dans maman.
          Je doute que ce fut ce que désiraient les marocains, algériens et tunisiens comme « modèle démocratique ».

          Cdlmt


        • sadri sadri 9 décembre 2009 19:07

          Bien sûr, Israel a pour vocation d’instaurer la paix dans le monde, et pour y parvenir, il faut éliminer le peuple palestinien de son chemin ...
          quelle éloquence colonel !


        • tourn en ron 2 avril 2010 14:23

          la plupart des conflits en Afrique sont dut au decoupage territoriale des colons ils faut revenir au frontière d’avant colonisation ces tout vous avez pris ça a tel peuple rendre la même chose au même peuple mais ce n’a pas été fait d’ou des guerre intestine ces la faute de« la société des notion »ex onu donc tu sait il faut pas demander quoi que ce soit a l’onu les frontière d’avant colons sa ces bien surfer sur le net vous verrais que le Maroc est légitime et dans sont droit le plus total 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès