Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Caméra cachée : à propos du nord Mali... l’allié de Paris, le (...)

Caméra cachée : à propos du nord Mali... l’allié de Paris, le président mauritanien se lâche à propos de la Cédéao...

Transcription de l'échange à propos du nord Mali :

Aziz : « …Avant c’était des dizaines de véhicules
Maintenant c’est des milliers de combattants
C’est un pays occupé par les terroristes
Qui font leur… et s’approvisionnent maintenant sans aucun problème
Maintenant les choses se compliquent et deviennent plus difficiles
Et nous nous reculons effectivement car nous ne pouvons pas nous engager dans cette situation
Au moment où on invitait tous les états à venir, personne ne voulait venir
Au moment où ils étaient à la portée de chaque armée de…
aucune armée de nos pays… personne ne voulait agir
Et ils disaient les va-t-en… (Là Aziz a oublié l’expression il poursuit en hésitant) ils insillés… ils s’insinuaient à chaque fois… »
 
Là le journaliste Rfi vient en aide au sujet du va-t-en où Aziz avait bloqué et le journaliste dit : « les va-t-en-guerre »
 
Aziz reprend l’expression au vol : « les... va-t-en-guerre… c’est tout mais le résultat est sévère… »
 
La journaliste du monde ajoute « il n’y aura jamais aucun mandat de la cédéao… pas une armée… »
 
Aziz dit quelque chose d’inaudible où on perçoit juste « vous pensez que la cédéao… »
La journaliste du monde répond « non… donc vous attendez quoi ? Le non du conseil de sécurité… »
 
Là Aziz reprend, au début c’est inaudible on comprend juste « d’abord, la cédéao vous savez… il n’est pas simple d’aller s’aventurer dans le désert… il faut d’abord des gens qui savent s’orienter dans le désert, des gens qui peuvent supporter et la faim et toutes les misères du désert et je ne crois pas que ( là Aziz se met à rire légèrement en ajoutant ) ce ne sont pas les gens de la savane lol qui vont pouvoir régler ce problème et ça demande aussi un soutien logistique extrêmement important , la logistique est extrêmement importante, ils ont aussi besoin de gens qui connaissent le terrain qui s’adaptent au terrain… qui peuvent rester debout… des semaines… »
 
L’un des journalistes « mais vous faites une description assez inquiétante… »
Aziz : « je fais une description… pour parler de la réalité de la situation c’est tout… »
 
Le reste est inaudible.
 
------

mais finalement quel meilleur cadeau pour Aziz en ce jour de son anniversaire que de mettre en ligne cette vidéo que naïf que nous sommes, pensions délicate. Aziz s’est exprimé en public devant des journalistes étrangers, il espérait bien que ses propos et ses arguments seraient repris par le triumvirat RFI, TV5, le monde, il n’en fut rien ! Ce n’est d’ailleurs pas même une sortie à côté de la plaque pour le soutien de la France car Aziz dit toujours en public que la Mauritanie n’ira pas en guerre avec la cédéao sauf si elle est attaquée.

Voir la VIDEO cliquez ici

Alors comment comprendre que pendant que la France s’active forte du soutien de 14 membres sur 15 du conseil de sécurité pour régler le problème nord malien, comment comprendre qu’Aziz étant contre l’intervention militaire, il ajoute tout de même chez jeuneafrique au sujet de la France : « même si nous partageons la même vision des choses et la même stratégie. » ? Aziz en refusant de se joindre à la cédéao dans cette affaire, partage-t-il les propos de Rice à l’ONU qui dit « It’s crap » ?

De toute façon que vaut la parole d’Aziz dans cette affaire car entre être officiellement engagé et juste servir son sol à une base aérienne, il y a de la marge d’où cette phrase Ahmed Ould Daddah « cette guerre qui n’est pas la nôtre et qui, par la force des choses, verra immanquablement l’utilisation de nos aéroports et de nos frontières… »

Voir Jeuneafrique qui vient de publier un article où ils reprennent les propos « d’un officier supérieur français au fait du dossier » disent-ils, et c’est pas triste…

http://www.jeuneafrique.com/actu/20121220T114947Z20121220T114945Z/dans-le-nord-du-mali-un-ennemi-insaisissable-pour-la-coalition-internationale.html

« Il est probable qu'ils refuseront le combat frontal, pour lequel ils n'auraient aucune chance. Si la force qui leur est opposée est crédible, ils vont certainement quitter les villes et tenter de gagner leurs sanctuaires dans les massifs montagneux proches de la frontière algérienne, comme l'Adrar des Iforas, et là ce sera une autre paire de manches de les déloger » La suite de l’article n’est pas plus rassurante…

« Afghanistan en perspective » précise jeuneafrique qui reste un canard des juntes à fric, n’oublions pas ce détail.

En vérité, la seule question qui vaille est de savoir dans cette affaire si le pré carré Français va perdre définitivement du terrain au profit d’autres puissances de la place et d’ailleurs… Une chose est sûre dans cette affaire, Aziz sait que « les mauritaniens n’aiment pas guerre » comme il dit et Aziz lui risque tout en allant dans le sens contraire aux intérêts stratégiques algériens dans cette affaire. Que peut-il faire entre la France et Alger avec les USA pour juges du nombre de coup à servir sur Aziz le bouffon des rois dans cette affaire qui le dépasse désormais ? Il ne peut faire que ce qu’il sait le mieux faire : naviguer à vue pour passer entre les gouttes en attendant la fin de la tempête, ce n’est pas gagné car non seulement il est déjà mouillé jusqu’aux os mais en plus il ne s’agit pas d’eau plate ni de balles à blanc, quoique…, mais de balles réelles dont il vient de savoir quelque chose…

Reste une seule inquiétude que tous les mauritaniens devraient avoir : Aziz fait-il le jeu des islamistes à l’extérieur et à l’intérieur pour avoir toujours un fâcheux ennemi à agiter pour se maintenir ? C’est la vieille recette qui marche à merveille en occident et même chez les tyrans du tiers-monde. Ne dit-on pas qu’au moins avec Aziz la sécurité est assurée machallah ? Quant à l’intérieur, le pouvoir fait tout pour détruire l’opposition traditionnelle pendant qu’il laisse l’opposition islamiste s’organiser : bientôt nous n’aurons plus qu’un choix à l’intérieur comme à l’extérieur : Aziz le barbier ou les islamistes barbus de fraîche date...


De là que la HAPA donne 19/20 à un site d’obédience islamiste comme alakhbar, le nec plus ultra de la déontologie, sans parler de l’infiltration dans Tawassoul car si Jemil Ould Mansour a juré comme chacun sait à propos d’Aziz c’est qu’il était sûr de sa source or sa source ne pouvait être que très près d’Aziz, une sorte d’agent dormant qui finalement ne dormait pas du tout et le jour J a empoisonné l’empoisonneur…

N’a-t-on pas dit qu’Aziz a précipité la chute du Mali via le MNLA ?

Aujourd’hui le 2012 2012 est une belle date d’anniversaire avec pour cadeau le congrès de Tawassoul qui s’ouvre avec des pointures du monde islamiste. Aziz peut être content, sa créature prend forme pendant que les autres opposants classiques s’éteignent mais une chose est sûre et Aziz devrait en tenir compte : nul ne gagne jamais à jouer avec l’islamisme politique même si en Mauritanie la rue ne pourra faire mouche que si le guide est un hartani islamiste ; combien en trouve-t-on dans Tawassoul où il s’agit surtout d’un islamisme plutôt arabo or rien ne pourra jamais être fait de révolutionnaire sans les haratines comme leaders d’un mouvement islamiste.

Ce n’est pas demain la veille car les haratines sont éloignés du savoir islamique de là que l’esclavagisme a toujours été si bien justifié par les interprétations orientées des marabouts complices, sans parler de la domination par la langue arabe qu’on se garde bien d’apprendre aux haratines qui dans leur majorité parlent hassanya et dont l’élite parle mieux le français que l’arabe…

Quelle misère d’en être encore et toujours à ces affaires de castes alors que tout est corrompu du sommet à la base avec ici et là des gens d’honneur dans toutes les couches mais résignés et silencieux.

Wait and see

Happy birthday Mister président…

Vlane.aosa


Moyenne des avis sur cet article :  4.27/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • Sat is Fay 22 décembre 2012 03:32

    Elle est belle ton œuvre Sarkozy !


    • Gérard Luçon Gerard Lucon 22 décembre 2012 15:07

      2 choses qui se rejoignent :

      -des specialistes militaires francais ont dit ouvertement qu’aucun des pays presupposes s’engager pour aller remettre de l’ordre ne dispose de troupes habituees au desert, au sable, ni meme connaissant le terrain. De plus certains de ces pays ont a gerer des troubles en interne, ils n’ont donc pas envie de voir ces « islamistes » s’evaporer dans la nature pour reapparaitre chez eux

      -je connais bien la region Tessalit - Aguelhok - Kidal - Gao - Bourem - Tombouctou - Hombori - Douentza. Excepte Gao -Mopti qui est goudronne le reste est un immense territoire avec des centaines de pistes possibles, ou les touaregs sont « comme chez eux », un peu comme le bucheron dans sa foret. Une annee, en 1997 j’ai fait Tessalit - Gao (Adrar des Iforas) de nuit, avec un guide touareg qui m’avait dit que nous arriverions meme sans les phares des voitures ...ce que nous avons fait, contournant le poste de controle de Aguelhok. Nous avions juste nos veileuses allumees pour pouvoir suivre ma voiture, qui etait la voiture de tete.

      Alors aller pacifier ce territoire, c’est pas pour demain !


      • escoe 22 décembre 2012 16:33

        Cette guerre si elle a lieu fera des milliers de réfugiés, principalement touaregs, et ce sont l’Algérie et la Mauritanie qui auront à en supporter le poids. D’où leurs réticences.


        • Gérard Luçon Gerard Lucon 22 décembre 2012 17:35

          qu’il y ait des milliers de refugies, sincerement, l’Occident s’en bat les couilles !!!!

          Par contre ce qui l’arrange est de savoir que ces islamistes sont tous ensemble dans le meme coin et non pas dissemines dans d’autres pays ... Mauritanie, Maroc, Senegal, Burkina, Niger, Tchad, etc ... donc l’intervention pour mater ces groupes n’est pas pour demain


        • lionel 23 décembre 2012 07:52

          Les réfugiés Tamacheks sont déjà dans les pays limitrophes. Les Tamacheks sont pour l’instant les plus grandes victimes de cette crise. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

vlane

vlane

.


Voir ses articles







Palmarès