Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Campagne de représailles au Tibet à la veille de la commémoration des 50 (...)

Campagne de représailles au Tibet à la veille de la commémoration des 50 ans de l’exil

A l’approche des 50 ans d’exil du Tibet, on apprend que la Chine ferme le Tibet aux touristes et aux journalistes étrangers, et que la sécurité et l’armée ont été renforcées dans la région himalayenne. On craint une intense campagne de représailles au Tibet de la part des autorités chinoises dans les semaines à venir.
Au Tibet comme en exil, les festivités du nouvel an tibétain, le Losar, du 25 février 2009 ont été annulées en raison de la répression des manifestations de mars 2008 au Tibet qui entraîna la mort de 200 Tibétains, tandis que 1000 furent blessés et 6000 emprisonnés. Au Tibet, le gouvernement chinois obligerait le peuple tibétain à organiser les célébrations du Losar. Depuis mars 2008, les Tibétains vivent, sous une forme de loi martiale, les pires heures depuis 1959 au Tibet. Une situation de terreur s’est installée qui pourrait s’aggraver sans observateurs extérieurs.
 
De plus, la proximité du 10 mars 2009, qui marquera le 50ième anniversaire du soulèvement tibétain de 1959, accroît la tension. Le 10 mars est en effet l’occasion d’une triste commémoration au Tibet. En mars 1959, les tensions entre les Tibétains et l’occupant chinois atteignirent un paroxysme et la crainte de l’exécution ou de l’arrestation du Dalaï Lama entraîna un soulèvement de la population à Lhassa et l’exil du Dalaï Lama en Inde. L’armée chinoise avait alors tués plus de 80 000 Tibétains dans la seule région de Lhassa, et sans doute bien plus dans l’ensemble du Tibet où la résistance tibétaine tentait de s’organiser. 
 
Le 24 février à Bylakuppe, ville du sud de l’Inde, le Dalaï Lama a mis en garde contre une répression chinoise au Tibet à l’approche de cet anniversaire. Il a déclaré : « La campagne de représailles a été relancée au Tibet et il y a une forte présence des forces de sécurité et des forces armées (...) dans tout le Tibet. En particulier, des restrictions spéciales ont été imposées dans les monastères (...) ainsi que sur les visites des touristes étrangers ». Les événements récents suggèrent que la Chine a l’intention de « soumettre le peuple tibétain à un tel niveau de cruauté et de harcèlement que celui-ci ne pourra pas le tolérer et sera contraint de protester. Quand cela arrivera, les autorités pourront alors se livrer sans retenue à une féroce répression, sans précédent et inimaginable. C’est pourquoi je voudrais prier instamment le peuple tibétain de se montrer patient et de ne pas céder à ces provocations afin que les vies précieuses de nombreux Tibétains soient épargnées. »
 
Depuis la dernière rencontre en novembre 2008 entre les émissaires du Dalaï Lama et les représentants des autorités chinoise, le semblant de dialogue sino-tibétain débuté en 2002 est dans l’impasse. Certes, on peut se féliciter que le Dalaï Lama soit reçu par les plus hauts représentants des états, dont le Président français, Nicolas Sarkozy, et qu’il reçoive les plus grands honneurs dont récemment en Italie et en Allemagne, comme pour signifier à la Chine son erreur. Mais visiblement, tout cela ne semble pas suffire.
 
Les associations et les personnes de bonne volonté doivent se mobiliser. En France, la manifestation organisée par la Communauté tibétaine de France commémorant les 50 ans d’exil qui se tiendra le 10 mars 2009 à 15h Place du 18 juin à Montparnasse à Paris et se rendra ensuite à l’ambassade de Chine, avenue George V devrait voir un rassemblement important. La campagne des associations européennes solidaires des Tibétains appelant les membres du Parlement européen à voter une nouvelle résolution européenne pour la reconnaissance du gouvernement tibétain en exil d’ici à juin 2009 devrait aussi connaître un franc succès. Le 6 juillet 2000, le Parlement européen avait voté une résolution invitant les "gouvernements des Etats membres à examiner sérieusement la possibilité de reconnaître le gouvernement tibétain en exil comme représentant légitime du peuple tibétain si, dans un délai de trois ans, les autorités de Pékin et le gouvernement tibétain en exil n’étaient pas parvenus à un accord sur un nouveau statut pour le Tibet". Durant ces années, renforcée par un plus grand sentiment d’impunité, la politique chinoise de colonisation, de répression et de sinisation au Tibet n’a pas cessé. Les manifestations au printemps 2008 ont été réprimées avec la plus grande brutalité. Surtout, lors de leur deux dernières rencontres, en juillet et novembre 2008, les parties chinoise et tibétaine ont toutes deux pris acte de l’impasse des discussions et exprimé leur désabusement. Cette campagne peut être consultée sur le site http://www.tibet-europe.eu

Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

44 réactions à cet article    


  • Bois-Guisbert 26 février 2009 12:46

    Tiens, revoilà le Tibet...

    Ca faisait à peu près un an, non ?

    Rendez-vous en 2010 !!!


    • Tibet Libre France-Tibet Ile-de-France 26 février 2009 13:11

      Merci de vos encouragements, ça fait toujours plaisir. Nous espérons que vous avez lu la presse suite aux manifestations et la repression au Tibet, il est clair que nous avons été occupé de ce côté, notamment par des demandes de journalistes.


      • viking 26 février 2009 14:26

        .
        .
        .

        Votre association est une entreprise de désinformation. Par qui êtes-vous subventionné ?

        Vous vous réjouissez d’être soutenu par un extrémiste de droite : Bois-Guibert. Cherchez donc à le connaître mais je crains que vous soyez semblable à lui.

        En tout cas, il faut se méfier de vos informations. Lors des manifestations en 2008 ce sont les ressortissants chinois qui furent les victimes de la vindicte des moines aristocrates tibétains. Il me semble qu’un commentateur avait publié sous l’un de vos articles précédents un lien vers une vidéo qui montrait en images les dégâts que les soi-disant manifestants (ou vauriens) ont fait subir aux communautés qui n’étaient pas bouddhiste. En effet au Tibet, il y a des musulmans et des laïcs.

        Mais comme je n’ai pas le temps de polémiquer avec vous, je ne chercherai pas à rétablir la vérité. Mais sachez donc que je vous prends pour un sacré menteur.

        Ce que vous dites ici est complètement délirant :
        « La campagne des associations européennes solidaires des Tibétains appelant les membres du Parlement européen à voter une nouvelle résolution européenne pour la reconnaissance du gouvernement tibétain en exil d’ici à juin 2009 devrait aussi connaître un franc succès »

        Ici vous n’avez pas l’air de comprendre que le Tibet et la Chine ont une histoire commune. Le Tibet est chinois. Supposez donc un moment que la Chine se comporte comme vous en reconnaissant un gouvernement en exil Corse ou par opportuniste vienne s’ingérer dans les affaires intérieures de la France en manipulant les manifestant en Guadeloupe. Que diriez-vous ? Rien ! Non vous seriez le premier à crier à l’ingérence et vous auriez raison.

        Depuis quand le parlement européen vote-il des résolutions comme l’ONU ? Mais jusqu’où irez vous dans vos délires. Allez donc prendre un shampoing à l’eau froide sous un robinet à gros débit car il y a surchauffe sous votre crâne.

         


      • antyreac 26 février 2009 20:21

        Tiens le viki spécialiste de l’histoire
        Est-ce que tu sais que Mao est mort depuis plus de trente ans et que ses idées sont heureusement oubliés depuis belles lurettes sauf peut-être pour certains dinosaures comme toi.

        Le Tibet libre vivra !


      • ouallonsnous 26 février 2009 22:26

        La seule action entreprise au Tibet est celle qui consiste à démasquer et neutraliser les activistes violents à la solde de l’occident envoyé par votre soi-disant pacifiste dalai-lama.

        Laissez donc ces gens, les tibétains qui sont d’abord des citoyens chinois, vivre en paix sur leurs terres.

        N’aidez pas les néo-colonialistes anglo-amméricains à mettre à feu et à sang cette partie du monde, pour satisfaire à leurs besoins de vols des matiéres premiéres que recelle le plateau tibétin !


      • Romain Desbois 26 février 2009 23:46

        on nous avait dit, ne mélangeons pas les JO avec les droits de l’homme, avec ce qui se passe au Tibet. Depuis Kouchner est passé du devoir d’ingérence pour sauver des gens opprimés à "les droits de l’homme sont incompatibles avec les intérêts de la France".

        En attendant , Ménard s’est tiré de RSF et on attend toujours le résultat de l’enquête d’Alliot Marie sur le comportement des policiers et gendarmes le jour du passage de la flamme olympique en France.

        depuis quasiment plus rien sur ce qui se passe au Tibet.

        Encore un coup d’épée dans notre beau contrat moral issu de 1789.


      • ouallonsnous 27 février 2009 23:10
        « Ménard s’est tiré de RSF et on attend toujours le résultat de l’enquête d’Alliot Marie sur le comportement des policiers et gendarmes le jour du passage de la flamme olympique en France. »
         
        Etant donné le « moinssage » auxquels sont soumis les quelques commentaires objectifs produits à la suite de cet article « scabreux », il est évident que RSF, Ménard et sa clique sont toujours efficaces, et l’on pourra attendre jusqu’à la « saint glinglin » les résultats de l’enquête d’Alliot Marie.
        S’il y en a eu vraiment une, ses résultats sont certainement coinçés sous le coude gauche du « nabot » !

      • Libr'Op Libr’Op 11 mars 2009 11:01

        Les Tibétains ne sont pas chinois, ils ne l’ont jamais été et ne le seront jamais. Autant demander à un Polonais de se considérer comme russe ou à un Alsacien de se reconnaître comme allemand ! Or, l’Alsace au cours de son histoire a bien été intégrée à l’Allemagne et la Pologne a fait partie de la Russie.

        Le Tibet n’a JAMAIS fait partie de la Chine. Jusqu’à l’invasion armée de 1950. 

        Vive le Tibet libre et indépendant !


      • Libr'Op Libr’Op 11 mars 2009 11:07

        @ ouallonsnous

        Quelle faribole ! C’est la Chine qui pille les ressourves du Tibet et exploite son peuple de façon éhontée. Il ne faut pas inverser les rôles. C’est l’Armée chinoise qui prend pour base militaire et nucléaire le Toit du Monde, pas les Américains !!! C’est la Chine qui a fait la guerre à l’Inde depuis le Hauts Pays des Neiges, pas les Américains ! C’est la Chine qui, depuis le Tibet, a occupé illégalement des parties du territoire de l’Inde (Aksaichin dans l’Himalaya occidenal) et revendique sans vergogne d’autres territoires indiens dans l’Himalaya oriental, pas les Américains ou quelque puissance occidentale. 


      • Mr.K (generation-volée) Mr.K (generation-volée) 26 février 2009 13:23

        Et en finalité vous reclamez quoi ??
        Le retour d’exil d’un caste religieuse theocrate qui maintenait le peuple tibetains dans la servilité.Une caste mysogine , esclavagiste !!
        La reppression chinoise est a denoncé evidement mais pas au profit d’une elite qui etait pire quand elle avait le pouvoir !!!!!


        • Gabriel Gabriel 26 février 2009 14:22
          Bonjour,

          Le régime théocratique du Tibet pire que la chine dites vous ? Au Tibet on ne tirait pas une balle dans la tête des opposants en faisant payer la balle à la famille. Il ni avait pas de famine car la solidarité est dans les gènes des tibétains. Le Daila lama a toujours prêché la non violence. Certes tous n’était pas parfais et de notre point de vue occidental cela pouvait nous paraître un peu médiéval ; mais ce pays avait une âme et un peuple libre. Aujourd’hui pour s’opposer aux lois des envahisseurs chinois qui pratiquent l’épuration ethnique ils n’ont que deux façons de lutter. La désobéissance ou la violence. Priez pour qu’ils continuent à choisir la première option. 
           

        • viking 26 février 2009 14:27

          Le dernire sacrifice humain au tibet remonte à quand ? 


        • Tibet Libre France-Tibet Ile-de-France 26 février 2009 15:54

          Nous, on ne demande rien. On souhaite simplement le droit à l’auto-determination du peuple tibétain, qui doit avoir le droit de choisir. Quand au Dalai-lama, il a opté depuis longtemps pour la démocratie qu’il a mis en place de façon progressive, et ne manque jamais une occasion de plaider pour la séparation du religieux et du politique. De plus, le Dalai-lama ne souhaite pas séparer le Tibet de la Chine, mais veut négocier avec le gouvernement chinois qui continue à l’ignorer, voire à le critiquer, par une propagande incéssante que certains ici relayent sans citer leur source, et sans vergogne. Mais, ils ne trompent personne d’autre qu’eux mêmes.


        • Mr.K (generation-volée) Mr.K (generation-volée) 26 février 2009 16:43

          "Le régime théocratique du Tibet pire que la chine dites vous ?"

          Oui c’est vrai j’aurait peut etre du dire "..au profit d’une elite aussi ignoble que l’elite chinoise"

          Je me fout bien des methodes qu’ils utiliseront tant que le but est la liberté du peuple tibetains et pas le retour d’une caste mysogine et esclavagiste.



          @l’auteur

          "Nous, on ne demande rien. On souhaite simplement le droit à l’auto-determination du peuple tibétain, qui doit avoir le droit de choisir."

          Mais moi aussi ,mais l’action d’aide au tibetains est dominés par le Daila lama et sa clique.Vous parlez bien de se pouvoir la ,votre titre dit bien "50 d’exil" (du pouvoir tibetains) et non 50ans de repressions

          "Quand au Dalai-lama, il a opté depuis longtemps pour la démocratie qu’il a mis en place de façon progressive, et ne manque jamais une occasion de plaider pour la séparation du religieux et du politique"
          Le vieux sage peut etre mais quand est il de sa clique ??Ne soyez pas si naif , la tete d’un etat et ses bonnes paroles ne sont jamais le reflet des veritables aspirations de ceux qui sont derriere.
          "Quand au Dalai-lama, il a opté depuis longtemps pour la démocratie qu’il a mis en place de façon progressive, et ne manque jamais une occasion de plaider pour la séparation du religieux et du politique..."
          Je n’est jamais dit le contraire et je suis pour cette initiative ,car elle reduirait fortement les presomptions moyenageuses du clergé tibetain.


          Un peu comme avec palestine et israel , nous avons encore une fois le choix entre avec les tibetain ou contre eux , et meme quand on fait part de pragmatisme ,il faut que les manicheens en tout genre viennent vous categorifié, quelle tristesse.



        • Shiva Shakti Shanti Shiva Shakti Shanti 26 février 2009 16:50

          "Priez pour qu’ils continuent à choisir la première option. " = Cela fait 50 ans qu’ils prient dans le pacifisme total, pour quels résultats ? Aucun. Les courbettes à l’occident dollarisé n’a donné aucun fruit, c’est donc un arbre pourri. Le PEUPLE tibétain souffre et existe à peine dans la conscience internationale, tout le monde est à plat ventre devant la Chine, espérant survivre matériellement parlant. 
          Il n’y a plus d’éthique en ce monde. Gandhi était un grand homme politique. On ne peut pas en vouloir au Dalai-Lama de n’être qu’un guide spirituel bien que chef d’un état. Gandhi est une exception dans l’histoire. Malheureusement.... 

          Je prie pour le changement. Plus d’option maintenant , c’est la survie, fini FREE TiBET, réveillez-vous on en est à SAVE TIBET, on en est à sauver le peuple, ça veut surement dire que c’est bientô la fin...


        • Tibet Libre France-Tibet Ile-de-France 26 février 2009 19:45
          Il y aurait beaucoup à dire sur l’esclavage au Tibet. Ce terme vient de la propagande chinoise. En réalité, on ne peut parler au sens strict d’esclavage, certaines personnes étaient au service d’autres, mais pas en tant qu’esclave. Au contraire, en Chine, il y avait des esclaves mal-traités par leurs propriétaires. Quand ils ont été libérés par Mao, ils ont massacrés leurs anciens propriétaires. Il y a eu plus de 50 millions de propriétaires d’esclave qui ont été tué en Chine. Au Tibet, quand les « serfs » ont été libérés, rien de semblable ne s’est passé, au contraire, les « serfs » protégèrent leur anciens maîtres car ceux-ci les avaient bien traités. Bien sûr, la propagande chinoise vous dira que ceci est faux. Il existe cependant plusieurs sources crédibles sur cette question. Mais que dire des camps de travaux forcés, les Laogaï où plusieurs millions de prisonniers chinois, politiques ou de droits communs, travaillent jusqu’à la mort ? Que dire des condamnées à mort dont les organes sont prélevés ?

        • rastakija 26 février 2009 21:13

          ta méconnaissance du bouddhisme et du tibet fait froid dans le dos.............................


        • Gabriel Gabriel 27 février 2009 11:37

          Je ne comprend pas vos questions, on parle du Tibet ou des USA ?


        • Libr'Op Libr’Op 11 mars 2009 11:15

          @ Mr K (génération-volée)

          Billevesées ! Le Tibet n’a JAMAIS été une théocratie. Les femmes occupent une place prépondérante dans la société tibétaine traditionnelle. Quant à l’esclavagisme, rien de comparable avec les crimes contre l’humanité commis lors de la traite des Africains pour alimenter les champs de coton du Sud américain. 

          Et, en Chine, le Maoïsme avait instauré un esclavagisme pire que celui du régime féodal tibétain : pendant le Grand Bond en Avant, cet esclavagisme fit des dizaines de millions de morts !


        • Libr'Op Libr’Op 11 mars 2009 11:19

          @ viking

          C’est tous lesj ours qu’au Tibet, la Chine procède aux sacrifices humains : génocide culturel et sinisation forcée. Avez-vous entendu parler des campagnes de stérilisation focée au Tibet ? Avez-vous entendu parler des exécutions sommaires de moines ? Savez-vous les tortures que peuvent endurer les Tibétains qui demandent le respect de leurs droits ? Connaissez-vous la prison de Drapchi et les camps de travail sur le plateau tibétain ? 


        • Libr'Op Libr’Op 11 mars 2009 12:04

          @ Mr K (génération-volée)

          A Voix Autre. Captivant document : les Tibétains à Lhassa font preuve de violence "xénophobe" voire "ethnique" à l’encontre des Chinois.

          Les Résistants français durant la Seconde Guerre mondiale firent-ils preuve de violence "xénophobe" à l’encontre de l’Occupant allemand ? Voire de violence "ethnique" vis-à-vis des Boches ? 

          Le Printemps de Prague fut-il un printemps "xénophobe" ? 

          Le soulèvement de Budapest fut-il un soulèvement "éthnique" sachant que les Hongois ne sont pas des Slaves à l’encontre des Russes ....


        • Lisa SION 2 Lisa SION 2 26 février 2009 16:03

          Les moines bouddhistes se nourrissent des offrandes du peuple. On peut penser qu’ils vivent donc comme des mendiants pendant que le peuple s’active pour les nourrir...sauf que, pendant leur méditations, ils consomment un grain de riz par jour pendant quarante, voire soixante jours ! Ils ne sont nullement un poids pour la société tibétaine d’autant plus qu’ils assument et prônent paix et non violence. http://www.ocean-films.com/samsara/ladakh.htm La société là-bas est ainsi faite. celui qui construit le temple et ceux qui cultivent la terre nourricière. Chacun a besoin de l’autre et accueille le troisième chaleureusement ;..à condition qu’il n’arrive pas en train avec son cortège de brutalité chronique. Entrez dans une cathédrale, vous serez tentés de faire résonner ses hautes parois sculptées, mais vous passerez à côté de la foi fervente de ceux qui les ont magistralement dressées. Ces moines qui méditent, remontent dans leur esprit aux origine du temps et de la vie. Ne laissons pas les orties et les ronces envahir leurs gracieux champs de safran pur...

          Soutenir la paix et la non violence, c’est autoriser le silence à faire taire le bruit incompatible au sommet du monde.


          • Mr.K (generation-volée) Mr.K (generation-volée) 26 février 2009 17:14

            http://fr.wikipedia.org/wiki/Bouddhisme_tib%C3%A9tain


            Les boudhistes tibetains ne sont pas tous ascetes,Les "bonnet jaunes"" ,ecoles du daila lama est porté sur l’erudition.


          • Libr'Op Libr’Op 11 mars 2009 11:26

            @ Mr K

            Les bouddhistes tibétains sont tout sauf des ascètes ! Et le bouddhisme du bouddha n’est pas un ascètisme. Le bouddhisme, c’est la voie vers la cessation de la souffrance. 


          • Shiva Shakti Shanti Shiva Shakti Shanti 26 février 2009 16:34

            Tashi Losar à tous ! Quelle étrange année se termine...
            La vraie question c’est que le Dalai-Lama devient très vieux, et que le 11ème Panchen Lama, Gendhun Choekyi Nyima, numero 2 après le Dalai-Lama dans la hiérarchie Rinpoche a disparu depuis le 17 mai 1995, enlevé avec sa famille par la Chine, à l’âge de 6 ans. Personne dans le monde n’a vraiment mis les moyens pour retrouver cet enfant, et aujourd’hui la culture tibétaine Gelugpa dans son ensemble est en danger de mort pas sereine.
            La Chine a décidé de remplacer le jeune Panchen Lama qu’ils ont enlevé en tirant au sort d’une urne en or le nom d’un enfant du même âge, mais dont les parents sont membres du parti communiste !
            Le principal role du Panchen Lama est de reconnaitre la prochaine réincarnation du Dalai-Lama. 
            Qui succèdera au Dalai-Lama après sa mort ? Le Dalai Lama peut-il passer la main avant sa mort, au numero 3 par exemple, le Karmapa, mais qui est lui-même constesté par l’existence d’un second karmapa dans le Sikkim ? Ou se trouve le véritable Panchen Lama ?
            Il semble que les chinois mettent en place un plan déjà mis au point il y a longtemps par Mao, ils exécutent le plan, mathématiquement, devant les yeux indifférents de l’Occident qui "en a vu d’autres"  ! ! !

            A mon humble avis cette campagne "No Losar" est inutile. QUI en occident sait ce qu’est Losar ??? ! ! !
            Imaginez ... Comme si ne pas feter le jour de l’an constituait un acte rebel, n’importe quoi. Tout le monde s’en fout, voilà c’est comme ça aujourd’hui. Un coup pour rien, dans le vent....


            • Surya Surya 26 février 2009 19:43

              Merci pour votre commentaire détaillé. Je crains que le peuple Tibétain ne perdre définitivement espoir quand le Dalai Lama sera parti. J’appréhende vraiment ce moment. Si en plus personne n’est là pour reprendre le flambeau...
              J’essaye moi aussi de conserver un peu d’espoir pour le Tibet, mais j’avoue que je commence à avoir de plus en plus de mal. Et ce qui me révolte, c’est de voir que la France s’octroie le titre de pays des droits de l’homme, mais fait si peu pour aider le Tibet, où les droits de l’homme sont bafoués en permanence. Les dirigeants Chinois ne sont pas les seuls coupables de ce qui continue de se passer au Tibet, la communauté internationale laisse faire ! Ca me dépasse complètement, je comprends vraiment pas, si tant est qu’il y ait quelque chose à comprendre.


            • Tibet Libre France-Tibet Ile-de-France 26 février 2009 21:04

              N’ayez pas trop de crainte, même si le Dalai-lama est âgé, il est en excellente santé et peut encore bien vivre au moins 20 ans ou plus. Il a aussi proposé de changer le système politique en nommant un successeur de son vivant, ce qui semble t il ennuie les Chinois. Voir à ce sujet notamment l’excellente interview ici dans Le Point : http://www.lepoint.fr/actualites-chroniques/le-dalai-lama-contre-le-karma-noir/989/0/318823
              Quand à faire quelque chose d’utile, vous verrez que dans cette interview le Dalai-lama dit qu’il faut protester, une excellente façon est de venir à la manif le 10 mars à 15h à Montparnasse, ou de la rejoindre à 17-18h devant l’ambassade de Chine, avenue George V. Une autre action est celle suggérée via le site http://www.tibet-europe.eu/FR_campagnes.htm#4 d’envoyer une lettre aux députés européens.


            • Shiva Shakti Shanti Shiva Shakti Shanti 26 février 2009 22:33

              Tashi Losar  ! Cher ami comme vous j’ai toujours pensé que sa Sainteté avait les ressources physiques pour vivre centenaire. Je prie pour cette option là, il me semble que le problème du Panchen Lama est essentiel. J’ai toujours pensé que c’était le peuple qui gouvernait en démocratie, critiquant et remettant en cause les pouvoirs en place afin qu’ils soient adaptés à leur époque, apportant au peuple les armes pour survivre sans lui. Je suis peinée de n’avoir pu vraiment discuter des "vrais" problemes qu’à Kathmandu et Bodhgaya, Dharamsala c’est l’omerta....
              Je comprends l’inquiétude du Dalai-Lama par rapport au terrorisme, il l’interdit formellement. C’est un message sous-entendu, il ne parle pas vraiment des attentats de Bombay mais il ressent la vibration du peuple tibétain qui commence à se fatiguer de si peu d’acquisitions en 50ans et qui risque de "vriller" vers des solutions violentes. Avez-vous vu le film "We’re no monks" by Pema Dhondup, écrit, réalisé et joué par des tibétains ? Il faut arrêter de faire circuler des stéreotypes sur le peuple tibétain, car cela ne l’aide pas.
              L’heure est au mouvement, au changement. Comment pourriez-vous en vouloir au feu de bruler ? !
              Om Tare Tuttare Ture Sohaaaaa. 

              ps : imaginons les juifs du monde entier qui décident de manifester en refusant de célébrer Yom Kippour pour rappeler tous les morts de l’année. Imaginons les musulmans du monde entier qui décident de ne pas faire le ramadan pour honorer leurs morts.
              Même pour ces peuples personne en aurait rien à faire, c’est vraiment nul comme methode, c’est pas avec des "no losar" que le shmilbick va avancer... à mon grand désolement. 

              Respect Peace Love & Care = unconditional love
               


            • Romain Desbois 27 février 2009 12:11

              Vous appelez la Dalaï Lama "sa sainteté", c’est une dérive occidentale lié au saintchrétisme . Il n’y a pas de saint dans le bouddhisme !


            • Shiva Shakti Shanti Shiva Shakti Shanti 28 février 2009 13:06

              ? ?? synchrétisme de quoi ? Je ne comprends pas votre allusion. On s’en moque des canonisations en bouddhisme, on parle de transmigration des ames dans d’autres corps par réincarnation. 
              Voir des dérives chrétiennes là où il n’y en a pas... tout ce que je DETESTE de cet occident qui se croit érudit. C’est tout à fait normal d’appeler Jamphel Ngawang Lobsang Yeshe Tenzin Gyatso "Sa Sainteté le 14th Dalai-Lama", His Holiness, pour les intimes, c’est son "titre officiel". Il est l’émanation du bouddha de compassion "Avalokiteshswara" que cela vous plaise ou non.
              Bref les religions ne sont pas une question de croyance ou de connaissance mais d’EXPERIENCE.



            • Libr'Op Libr’Op 11 mars 2009 11:37

              @ Surya

              Le sort du Tibet a été scéllé par les accords de Yalta. Les vainqueurs du Nazisme se sont partagé le monde. La Chine faisait partie des Nations victorieuses, pas le Tibet qui était resté neutre durant le conflit. 

              En conséquence, l’URSS a pris position en Pologne, en Hongrie et dans toute l’Europe de l’Est ; et la Chine a pris pied au Tibet et dans le Turkestant oriental ainsi qu’une partie de la Mongolie. 

              Ce n’est pas que les Américains n’auraient pas voulu contrer militairement l’avancée chinoise sur le Toit du Monde, c’est que l’Inde a refusé à l’armée américaine de se servir de son territoire comme base arrière d’une opération visant les Chinois de Mao au Tibet....

              Une fois les Chinois intallés au Tibet, vouloir les en déloger aurait brandi le spectre d’un conflit ouvert avec le grand frère soviétique. 


              • Shiva Shakti Shanti Shiva Shakti Shanti 26 février 2009 17:24

                Je suis sure que vous avez lu "the shadow of the Dalai-Lama" ! ça vous st resté ces histoires de "tantric sacrifice" n’est-ce-pas ?


              • Mr.K (generation-volée) Mr.K (generation-volée) 26 février 2009 23:19

                Non je n’est pas lu ce livre qui m’a l’air d’etre une belle bouse tapageuse.

                J’ai lu quelque ouvrage (ils sont rares et en anglais pour la plupart) sur l’histoire du tibet ,vu d’occident.
                J’ai lu un bon paquet de livre plus ou moins reussi sur le boudhisme et j’ai reussi ou bout d’un certain temsp a entrevoir les difference entre boudhisme tibetain et la "philosophie de Boudha" tel quel est perçu en occident.
                Je suis pour la paix et la justice pour les peuples du monde , et le gouvernement tibetain en exil n’a pas etait juste avec son peuple quand il en avait la responsabilité et il ne cherche pas la justice pour son peuple aujourd’hui mais seulement de retrouver leurs anciens privileges.
                Et l’on ne me fera jamais croire le contraire.







                @l’auteur : "En réalité, on ne peut parler au sens strict d’esclavage, certaines personnes étaient au service d’autres, mais pas en tant qu’esclave..."
                sans remunerations cela se nomme bien de l’esclavage , certains africains ont ete bien traités par leurs maitres cela n’en fait pas moins des esclaves pas libre de choisir leurs voies.
                Je ne crois pas en la bienveillance d’un clergé quand celui possede tout les pouvoirs ou les partages avec une aristocratie reduite car je fait confiance en cette phrase :

                "Le pouvoir corrompt, le pouvoir absolu corrompt absolument."



              • Libr'Op Libr’Op 11 mars 2009 11:47

                @ Mr K

                Le dalaï-lama est l’autorité suprême pour trancher toute question importante concernant le bouddhisme tibétain. Le dalaï-lama a tranché en ce qui concerne la pratique de la déité Shugden Dordgé.Qui plus est des adeptes de Shugden venus du Sud de l’Inde furent impliqés i l y a dix ans de cela dans l’assassinat crapuleux d’un dignitaire proche du dalaï-lama en plein coeur de Dharamshala .... C’était le directeur de l’école de formation des moines attachée au grand temple (Tsulhakhang) qui fait face à la résidence du chef spirituel et temporel des Tibétains. 

                Le pauvre lama a été lardé de coups de couteau et son sang maculait les murs ...

                Tuer un lama, c’est le pire des crimes pour les Tibétains. 


              • ouallonsnous 23 mars 2009 17:12

                Ouh, la la, pour un chinois du tibet, tuer un lama ça fait surtout un imposteur paresseux de moins à entretenir au dépens de la société !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès