Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Carton plein pour le 45ème président des Etats-Unis : Hillary ! (...)

Carton plein pour le 45ème président des Etats-Unis : Hillary ! You’re fired and you are going to jail !

Ding-Dong ! The Witch is Dead !

Le Magicien d'Oz (V. Fleming, 1939)

Because something is happening here
But you don’t know what it is
Do you, Mister Jones ?

Mr Jones, Bob Dylan, Ballad of a Thin Man (1965)

Désormais l'on sait. Celui que l'on n'attendait pas ou plutôt que l'on ne voulait pas voir est donc bien là, déjouant tous les sondages, toutes les prévisions convenues, à l'image de cet autre extraordinaire événement que constitua le 3 novembre 1948 la publication en première page par le Chicago Daily Tribune d'une manchette sensationnelle annonçant la défaite de celui qui allait devenir le président Harry S.Truman face à son opposant Thomas Dewey. La photographie d'un Truman hilare montrant ce cauchemar journalistique est restée célèbre.

http://www.chicagotribune.com/news/nationworld/politics/chi-chicagodays-deweydefeats-story-story.html

 

I- Carton plein

Trump Defeats Clinton. Le « nincompoop » a bien gagné, battant à plate couture le favori donné gagnant, déjouant tous les pronostics, les manœuvres frauduleuses, les propagandes éhontées, renvoyant pour un temps aux oubliettes les courtisans et zélateurs empressés, réduisant les contributeurs et les stipendiés à de probables et sanglants règlements de comptes. Rien ne s'est effectivement passé comme prévu. La machine s'est enrayée et D.Trump a amplement gagné.

http://www.nytimes.com/video/us/politics/100000004708088/video-trump-speech-election-day.html

L'élection de Donad J. Trump comme 45ème président des Etats-Unis d'Amérique constituera donc à n'en pas douter une remise en cause profonde du monde politique, économique et social tant du côté de l'Amérique que de l'Europe. En se débarrassant d'Hillary Clinton et, comme on peut le souhaiter, de tout ce que le parti démocrate représente comme système financier et politique particulièrement néfaste, il est tout à fait possible que la redéfinition des bases du parti républicain signifie aussi l'aube d'une ère nouvelle qui verra la disparition de toute une ancienne équipe. Le spoil-system va plus que jamais devenir une obligation aux Etats-Unis comme en Europe et, venons-en au fait, en France plus particulièrement.

Aux Etats-Unis tout d'abord, car il appartiendra à D. Trump, s'il veut réellement gouverner et remplir sa promesse de restaurer l'Amérique, de se débarrasser de tous les obstacles empêchant le fonctionnement harmonieux du pays en réformant et purgeant de toute urgence les administrations défaillantes et leurs dirigeants (DoJ -Justice-,F.B.I.), mais surtout en mettant un coup d'arrêt au système Clinton, à ses acteurs principaux comme à ses complices et stipendiés, quitte à encourir la prison si leurs agissements venaient finalement à être reconnus comme repréhensibles.

Sur le plan personnel, l'avenir dira si Hillary Clinton aura la capacité tant physique que mentale de supporter l'implacable réalité des chiffres.

En Europe et en France, ensuite, car il est tout à fait probable que le bouleversement survenu aux Etats-Unis génèrera une onde de choc sur la remise en cause de structures européennes viciées dans leur construction comme dans le système de pensée qui les anime, ce logiciel économique et financier contraire aux intérêts mêmes des pays européens et qui ne fonctionne plus, cette politique internationale inexistante, inféodée à des intérêts particuliers, ces politiques sociales, stratégiques, sécuritaires désastreuses avec une immigration dont on ne dira pas qu'elle est incontrôlée mais plutôt qu'elle est – ce qui est inconcevable – sciemment conçue pour nuire aux intérêts, à la solidité et à la sécurité même des nations qui en sont les victimes, et cela aussi bien en Amérique du Nord (Etats-Unis et Canada) qu'en Europe (pays scandinaves, Allemagne, France), avec des « dirigeants » pour lesquels la notion même d'intégrité nationale est devenue vide de sens.

 

II- « Collabos »

Alors oui, réjouissons-nous de la disparition de la sorcière, mais surtout, faisons en sorte de nous débarrasser à notre tour de tous ces apprentis-sorciers qui font et disent n'importe quoi, ce qui est déjà inacceptable et le devient encore plus chez nous, en France, en Europe, lorsque la dangerosité des comportements adoptés et des décisions mises en œuvre se révèlent purement catastrophiques à très court terme.

On aura vu, lu, entendu les media français en vitesse de croisière, pseudo éditorialistes, journalistes, commentateurs plus « collabos » que jamais, sans nuance, mauvais joueurs, souhaitant ouvertement la victoire d'Hillary Clinton et concédant difficilement la victoire de D. Trump. « On n'a rien vu venir », comme on pouvait l'entendre ce matin sur France Culture. Non, la réalité est que tous les éléments étaient là et que tous ces gens ont plutôt voulu ne rien voir venir. Pitoyable « causerie » de C. Ockrent, entre « anti-trumpisme » (macho, grossier, blanc, sexiste, misogyne, raciste, xénophobe, menteur compulsif, aimant les motos et les courses du Nascar et surtout – tares fondamentales – « populiste » et « milliardaire ». Impardonnable, sans compter au passage le petit coup de patte obligé contre V. Poutine. Janet Jackson, France Inter, chanson anti-Trump, « le Rock contre Trump ». « Campaign Speech », Eminem très en colère, naturellement, mais qui oublie qu'il était très ami avec Trump. Bling-Bling, Réussite et Système, inféodation complète telle que le montre l'émission radiophonique Pop & Co de Rebecca Manzoni https://www.franceinter.fr/direct

 

III- Vider le marécage

« Choose hope ! Choisisssez l'espoir ! » a déclaré le président Obama, grand perdant de cette consulation électorale.

Alors oui, son message a parfaitement été entendu. L'explication est très simple : la victoire de D. Trump aura été, sous couleur républicaine cette fois-ci, celle de l'Amérique réelle, celle de toute une population dont l'histoire est finement décrite par Howard Zinn, la poussée profonde de toute une société inquiète, consciente du glissement tout entier du pays vers un futur incertain, compliqué et menaçant plus que jamais de disparition les vestiges comme la pérennité d'une prospérité dont le rêve est désormais sérieusement mis à mal.Une réalité volontairement ignorée, cécité « politiquement correcte » qui passe sous silence, qui fait dire tout et n'importe quoi à des « analystes » économiques dont tout le discours a été et demeure articulé sur le rejet du candidat républicain, comme si les conséquences de son élection étaient susceptibles de générer un changement catastrophique alors que la catastrophe est déjà là et s'en trouvera accrue avec la folie libérale d'une démocrate totalement en roue libre, déconnectée de la réalité politique, économique et sociale des Etats-Unis, parangon de ploutocratie inféodée à des gouvernements étrangers https://www.washingtonpost.com/politics/foreign-governments-gave-millions-to-foundation-while-clinton-was-at-state-dept/2015/02/25/31937c1e-bc3f-11e4-8668-4e7ba8439ca6_story.html et qui aura montré qu'elle était prête à tout pour être élue coûte que coûte. http://www.lesechos.fr/finance-marches/marches-financiers/0211453434587-la-remontee-de-donald-trump-dans-les-sondages-inquiete-les-marches-2039950.php

En France, le « débat de la Primaire », cet étouffoir politique dans lequel tout finira par se focaliser sur une candidature déjà hors-jeu, évite quant à lui d'aborder les seules questions de fond qui sont tranquillement en train d'exploser au visage du pays : l'économie et le chômage, l'immigration et le terrorisme islamique.Tout plutôt que de voir les vrais problèmes qu'il ne faut surtout pas nommer.

Alors oui, aux Etats-Unis comme en Europe et en France, il va falloir « vider le marécage » et tout repenser, à commencer par la politique internationale. (A suivre).

 

« You have many contacts
Among the lumberjacks
To get you facts
When someone attacks your imagination
But nobody has any respect
Anyway they already expect you
To just give a check
To tax-deductible charity organizations »

Bob Dylan

 

Sources :

http://www.chicagotribune.com/news/nationworld/politics/chi-chicagodays-deweydefeats-story-story.html

Discours :

http://www.nytimes.com/video/us/politics/100000004708088/video-trump-speech-election-day.html

Howard Zinn, A People’s History of the United-States : 1492-Present (Harper Collins, 1999)

http://agone.org/memoiressociales/unehistoirepopulairedesetatsunis/index.html

Site du film "Howard Zinn, une histoire populaire américaine" (Olivier Azam & Daniel Mermet, 2015) : http://www.histoirepopulaireamericaine.fr/# !home

Mr Jones, Bob Dylan, Ballad of a Thin Man, Copyright © 1965 by Warner Bros. Inc. ; renewed 1993 by Special Rider Music

 

Documents joints à cet article

Carton plein pour le 45ème président des Etats-Unis : Hillary ! You're fired and you are going to jail !

Moyenne des avis sur cet article :  3.96/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

27 réactions à cet article    


  • flourens flourens 9 novembre 12:45

    tient, en voila un qui va voter Marine


    • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 9 novembre 13:15

      @flourens
      Bonjour !
      Pourquoi irais-je voter pour quelqu’un d’autre ?
      Comme si le « choix » qu’offre l’arc politique français était à même de proposer un candidat sérieux.
      Atterrissez, voulez-vous.

      Les Etats Unis étaient dirigés par une maffieuse inféodée clairement aux pouvoirs financiers, dont le bellicisme mettait la planète en danger, qui était le symbole d’une mondialisation catastrophique pour une majorité d’êtres humains, outil d’une paupérisation régulière du plus grand nombre, et certains regrettent désormais que cette course à l’abîme soit peut-être, sinon stoppée, du moins ralentie ?

      Un coup d’oeil à cei à propos de bellicisme :
      https://www.thesun.co.uk/news/1921458/us-army-chief-mark-milley-fires-terrifying-threat-to-russia-over-syria-and-warns-well-beat-you-any-where-any-time/

      Il est aisé de critiquer le nouveau président en le qualifiant de tous les défauts, les pire d’entre eux étant, naturellement, de vouloir aimer, défendre et reconstruire son pays tout en étant - ô horreur !- milliardaire, c’est-à-dire suffisamment riche pour mener une campagne présidentielle sur ses propres deniers sans avoir à compter sur une aide financière qui lui aurait naturellement fait défaut car il n’était pas le « bon candidat ».

      Ne serait-il pas plus avisé de pointer cet événement comme parfaitement contemporain, et réserver par exemple le bon vieux terme de totalitarisme au système qui jusqu’à ce jour tient d’une main de fer la stratégie terrible qui menace notre avenir, nos vie, et le devenir écologique de la planète ? Le fichage de 65 millions de français vous laisserait-il de marbre ? Le tsunami migratoire en Europe et les perspectives d’embrasement d’une guerre ethnique et religieuse sur fond d’islamo-fascisme vous sont-elles étrangères ? En quoi Mme Clinton représentait-elle une solution à un quelconque des problèmes américains comme des nôtres ?

      M. Trump, sous réserve d’inventaire, est une porte ouverte dans le long corridor du néolibéralisme qui nous exténue. On verra bien. Pour le moment, félicitons-nous, sinon de la victoire de M. Trump, du moins de la défaite de Mme Clinton.

      Vale !


    • Bertrand Loubard 9 novembre 23:18

      @Renaud Bouchard
      Tout à fait d’accord.....Est-il plus à craindre celui qui dit qu’il faut « parler avec Poutine » et que « Bruxelles est un trou à rats » que celle qui dit : « Nous sommes venus, nous avons vu ...et il est mort !Ah !Ah ! Ah ! » et encore « je rayerai l’Iran de la carte du monde » ?
      Merci de votre article.


    • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 9 novembre 23:25

      @Bertrand Loubard
      Merci pour votre compliment.


    • Odin Odin 9 novembre 13:07

      « La photographie d’un Truman hilare montrant ce cauchemar journalistique est restée célèbre. »

      Le cauchemar ne fut-il pas, en premier lieu, pour la population japonaise avec l’élection de ce dégénéré.

      Heureusement la sorcière, en ce mercredi, n’est pas hilare, elle aurait pu faire encore pire.


      • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 9 novembre 13:23

        @Odin
        Autre époque, mais si vous voulez voir un type encore plus inquiétant et actuel vous serez amplement servi avec celui-ci :
        https://www.thesun.co.uk/news/1921458/us-army-chief-mark-milley-fires-terrifying-threat-to-russia-over-syria-and-warns-well-beat-you-any-where-any-time/


      • Odin Odin 9 novembre 16:07

        @Renaud Bouchard

        Ce général Mark Milley est un néo cons psychopathe de première il aurait fait un beau tandem avec la perdante « démocrate » pour vitrifier la planète. Espérons que Trump lui réserve une retraite anticipée. 


      • Bertrand Loubard 9 novembre 23:27

        @Renaud Bouchard
        A voir aussi ...le Général ALLEN.....Hallucinant : le Pentagone est remplis de Dr Stangelove

        https://www.youtube.com/watch?v=epsCLgXLE6w

        C’est peut-être ce qui est le plus à craindre pour l’avenit de Trump .....et du monde....


      • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 9 novembre 23:45

        @Bertrand Loubard
        Personnage intéressant, quelque peu « allumé ». Fort heureusement il est à la retraite mais demeure entouré d’excités qu’il va falloir tenir en laisse.Quelques officiers assez sûrs d’eux existent aussi en face même si on ne les entend pas.
        http://english.cri.cn/6909/2013/08/01/2361s779267.htm
        http://www.ecns.cn/2016/04-16/206974.shtml


      • jaja jaja 9 novembre 13:11

        Trump vient de féliciter Hillary Clinton : « Elle a travaillé durement et pour longtemps et on lui doit énormément pour ce qu’elle a fait pour notre pays. »  smiley

        Lui qui menaçait Clinton de prison en cas de victoire a déjà amendé son discours sur ce point. Pour ceux qui pensent qu’il changera quoi que ce soit aux USA et ailleurs ce n’est que le premier petit signe... Le titre de l’auteur n’est déjà plus d’actualité...

        http://www.public.fr/News/Photos/Donald-Trump-elu-j-ai-felicite-Hillary-et-toute-sa-famille-1185215


        • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 9 novembre 13:25

          @jaja
          Déclaration de circonstance dont il aurait pu s’abstenir. Nous verrons la suite.


        • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 9 novembre 15:23


          Communiqué de M. F. Hollande qui a félicité mercredi Donald Trump pour sa victoire, « comme il est naturel entre deux chefs d’Etat démocratiques », soulignant toutefois que l’élection du républicain à la tête des Etats-Unis « ouvre une période d’incertitude ».

          On tremble en lisant la mise en garde de notre zombie politique national :

          « Ce qui est en jeu, c’est la paix, c’est la lutte contre le terrorisme, c’est la situation au Moyen-Orient, ce sont les relations économiques et c’est la préservation de la planète », a déclaré le président, promettant de discuter de tous ces sujets avec la nouvelle administration américaine « avec vigilance et franchise ». Naturellement « Nous devons trouver les réponses, elles sont en nous et elles doivent justement être capables de dépasser les peurs mais aussi de respecter les principes qui nous fondent : la démocratie et le modèle social », a encore déclaré M. Hollande.

          Quant à la période d’incertitude,parlons-en ! Comme le dit un commentateur, l’incertitude n’a jamais cessé.Pusillanime durant 5 ans , calculateur, cynique, méprisant, menteur face à tous ceux dont il a peur (syndicats, zadistes, zombies des "nuit debout", jeunes, enseignants, infirmiers, médecins, avocats, juges, chauffeurs de taxis, exploitants agricoles), distribuant l’argent que le pays n’a plus, dénonçant des contrats de vente internationaux (navires Mistral) comme des engagements commerciaux ineptes (Ecomouv), scooteriste nocturne, se faisant insulter par des Leonarda etc..et dévoilant des secrets défense en se livrant à des propos complaisants, M. Hollande n’a rien compris aux nouveaux défis de la globalisation à la différence de Trump qui est parfaitement en phase avec la modernité, prêt à dialoguer avec la Russie et Bachar-al-Assad, prêt à rendre pouvoir, fierté et prospérité au peuple américain...En France, l’incertitude procède de la perspective peu engageante que répètent à longueur de journée des media qui, au moyen de « Primaires » qui ne sont qu’un club de copains sur le retour, veulent nous imposer un vieux schnock condamné en correctionnelle, ouvert à toutes les influences de " young leaders" pro immigration et Soros-compatibles.Du balai ! Il va falloir assainir notre propre marécage.


          • Piere CHALORY Piere CHALORY 9 novembre 15:31

            @Renaud Bouchard



             smiley

          • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 9 novembre 16:04

            @Piere CHALORY
            Bravo pour ces trouvailles que sont le Twitterator et la Mégère Klingon !
            http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-twitterator-a-detruit-la-megere-186314


          • Piere CHALORY Piere CHALORY 9 novembre 16:49

            @Renaud Bouchard


            Mci, j’aime l’élégance de votre écriture, simple mais chargée de sens ; utilisant la syntaxe française précisément !



          • Bertrand Loubard 9 novembre 23:31

            @Renaud Bouchard
            Hollande à eu la précaution de ne pas dire « comme il est naturel entre deux Chefs d’Etat normaux !! »


          • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 9 novembre 23:46

            @Piere CHALORY
            Merci.


          • Abou Antoun Abou Antoun 10 novembre 00:15

            .@Renaud Bouchard
            En France, l’incertitude procède de la perspective peu engageante que répètent à longueur de journée des media qui, au moyen de « Primaires » qui ne sont qu’un club de copains sur le retour, veulent nous imposer un vieux schnock condamné en correctionnelle, ouvert à toutes les influences de " young leaders" pro immigration et Soros-compatibles.Du balai ! Il va falloir assainir notre propre marécage.
            Bien d’accord, la France ne peut plus se payer le luxe de 5 ans de Juppé après les deux mandats précédents. Juppé est un Hollande-bis, formaté exactement de la même manière aussi mou, indécis, inconscient et qui plus est, âgé. Pour ce qui concerne son passé judiciaire il n’a fait qu’assumer les fautes de Chirac ce qui est une nouvelle preuve de sa docilité et sa soumission. L’élection de Juppé que les merdias sont en train de nous ’vendre’ serait une vraie catastrophe. Pire qu’Hollande c’est possible, Juppé relèvera le défi ! On ne sait jamais quand on touche le fond...


          • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 10 novembre 07:51

            @Abou Antoun
            Bonjour et merci pour l’avis que vous formulez et que je partage.

            Effectivement, la France ne peut plus - ne peut pas - se payer le luxe de 5 ans de Juppé après les deux mandats précédents.Je ne sais pas si M. Juppé est un " Hollande-bis, formaté exactement de la même manière aussi mou, indécis, inconscient« , mais une chose me semble certaine : il n’a pas changé et est exactement tel qu’il était voici vingt ans.

            La France a besoin d’autre chose que d’un »chiraquisme réchauffé". On passe à autre chose en évitant sans exception toutes les têtes de gondole et produits périmés qu’offre actuellement l’arc politique.
            Bien à vous RB


          • agent ananas agent ananas 9 novembre 18:36

            Cela serait qu’un juste retour des choses si Hillary devait être condamnée pour ses nombreuses magouilles et autres malversations mais aussi surtout pour avoir été l’instigatrice de la guerre en Libye, à mes yeux son pire crime - et dont les conséquences se font plus que jamais ressentir aujourd’hui (terrorisme, immigration de masse) - et qui s’est ensuite métastasé en Syrie.
            Toutefois, je pense pas que Trump poursuivra Hillary en justice, mais se servira des preuves contre elle comme tactique pour la mettre hors d’état de nuire au cas où elle ne ferait pas « profil bas » ...
            En dernier ressort, tout dépendra du congresman Jason Chaffetz qui lui ne semble rien vouloir lâcher.
            A suivre donc ...


            • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 9 novembre 18:44

              @agent ananas
              Bonsoir et merci pour votre commentaire.
              Vous écrivez : « En dernier ressort, tout dépendra du congressman Jason Chaffetz qui lui ne semble rien vouloir lâcher.A suivre donc ... »

              Jason Chaffetz est effectivement particulièrement incisif si l’on en juge la manière dont il cuisine un ponte du FBI à propos des mails d’Hillary Clinton.

              https://www.youtube.com/watch?v=v7S8Z3FW__Q

              Il reste que les bandits auxquels il a affaire sont eux aussi très coriaces.
              Il faudra donc les faire tomber pour atteindre H. Clinton.
              There will be blood...


            • mmbbb 9 novembre 20:45

              en 2017 je souhaite que nous ayons ce meme mouvement foutre dehors cette bo bo sphere


              • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 9 novembre 23:23

                @mmbbb

                500 parrainages et je m’en occupe. Sans état d’âme.


              • Abou Antoun Abou Antoun 10 novembre 11:23

                @Renaud Bouchard
                Vous voulez vous lancer ?


              • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 10 novembre 09:21


                A tous les lecteurs.

                Afin de corriger l’affirmation qui tendrait à accréditer le fait qu’Hillary Clinton aurait eu le vote populaire et que - hélas - le décompte des grands électeurs lui aurait « volé » sa victoire, on trouvera ci-après une analyse intéressante montrant la répartition géographique de l’électorat républicain :

                https://mishtalk.com/2016/11/09/trumps-geographic-landslide/

                Donald Trump won the presidency, but Hillary won the Popular Vote by a margin of 206,379 or so.

                That fact caused Simon Rosenberg, a veteran Democratic strategist and the president of the NDN think tank to moan about a Democratic Party in Crisis.

                “We are the only democracy in the developed world where if you win more votes you don’t control the government and the legislature. There is not a wholesale rejection of the Democratic party and the Democratic brand, that’s not what happened last night despite the fact we now have less power than we’ve had since 1928.”

                Let’s investigate Rosenberg’s complaint another way.

                Geographic Landslide

                Geographically speaking, Trump won at least 80% of the Nation. The only states Hillary carried are Vermont, Massachusetts, and Connecticut.

                Trump won every county in Oklahoma and West Virginia. Trump won all but one county in Wyoming, and Kansas. Trump won all but two counties in North Dakota, Kentucky, Tennessee, Utah, and Nebraska.

                Nearly the entire state of Minnesota, Illinois, New York, Oregon, Iowa, Missouri, Ohio, Michigan, etc., went for Trump.

                Geographically speaking, except for big cities and a few isolated areas, the country cannot stand Hillary.


                • Olivier Perriet Olivier Perriet 10 novembre 11:50

                  @Renaud Bouchard

                  ça tient tout simplement au système de vote indirect par Etat combiné avec un scrutin majoritaire à un tour :

                  celui qui fait le plus de voix remporte tous les délégués de l’Etat.

                  Que le premier dépasse de 200 voix ou de 2 millions de voix le suivant, ça revient strictement au même.
                  Il vaut mieux saupoudrer partout que d’avoir des gros points forts.

                  Clinton a fait un carton en Californie et à New-York, dégageant plusieurs millions de voix en plus, mais il n’y a aucun avantage à ça, c’est la règle du jeu.

                  De mémoire, Obama lors de sa réélection avait fait quasi le même score - en nombre de voix- que son concurrent.


                • agent ananas agent ananas 10 novembre 12:16

                  @Renaud Bouchard
                  The Wiener, euh les « whiners » peuvent toujours se plaindre...
                  Ils doivent s’en prendre qu’à eux mêmes d’avoir pipé les dès en faveur d’Hillary alors que Sanders aurait certainement été un meilleur candidat face à Trump... au moins un candidat sans casseroles !
                  Bref, le DNC s’est débarrassé de Sanders en trichant sans que cela ne suscite aucune protestation, à part chez une poignée de « sandernistes ». Que les démocrates assument les conséquences maintenant.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès