Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Chaine allemande DW : L’Etat islamique est approvisionné depuis la (...)

Chaine allemande DW : L’Etat islamique est approvisionné depuis la Turquie, membre de l’OTAN

La chaine allemande Deutsche Welle (DW) a publié un reportage vidéo d’une importance capitale ; c’est sans doute le premier grand média occidental à admettre que ce qu’on appelle l’EIIL (ou ISIS, ou encore Islamic State) est alimenté, non pas par le marché noir du pétrole, ou par les prises d’otage avec rançons, mais par des approvisionnements et du matériel pour plusieurs milliards de dollars, transportés quotidiennement par camion jusqu’en Syrie à travers la frontière avec la Turquie, pays membre de l’OTAN.

Le reportage qui s’intitule ‘IS’ supply channels through Turkey (" Les circuits d’approvisionnement de l’EIIL viennent de Turquie") confirme ce qui avait été rapporté par plusieurs analystes politiques dès 2011, à savoir que la Turquie, bien que membre de l’OTAN, permet le passage d’énormes quantités de fournitures, d’armes et de combattants à travers sa frontière avec la Syrie à destination des positions tenues par l’EIIL.

Dans une scène surréaliste du reportage de DW, on voit des terroristes anti-syriens traverser tranquillement la frontière et une fois arrivés de l’autre côté, être abattus par des combattants kurdes.

Les habitants et les commerçants locaux interviewés par DW admettent que le commerce qu’ils exerçaient avec la Syrie s’est interrompu dès le début du conflit et que les camions de marchandise qui traversent la frontière proviennent de « l’ouest de la Turquie. » Le reportage de DW ne s’attarde pas sur ce que signifie l’expression « ouest de la Turquie », mais cela désigne visiblement Ankara, les différents ports utilisés par l’OTAN, et bien évidemment la base aérienne de l’OTAN à Incirlik.

Bien que le reportage de DW affirme que personne ne sait vraiment qui est derrière toutes ces expéditions, on n’y apprend néanmoins que le gouvernement turc d’Ankara nie l’existence même de ces convois de camions filmés par les reporters allemands. Il est cependant certain que la Turquie, non seulement est au courant, mais qu’elle en est directement complice, de même que l’OTAN, laquelle fait semblant de vouloir combattre l’EIIL, mais n’est pas parvenue jusqu’à maintenant à dénoncer et à éradiquer les sponsors internationaux de l’EIIL, et chose plus importante, l’OTAN a refusé de couper purement et simplement les lignes d’approvisionnement de l’EIIL – ce qui constitue pourtant l’un des principes de base de toute stratégie militaire.

Depuis le début, derrière la menace de l’EIIL, l’OTAN

Comme expliqué depuis 2007, les USA et leurs complices dans la région ont comploté pour utiliser al-Qaïda et d’autres groupes armés extrémistes dans le but de réorganiser la carte de l’Afrique du Nord et du Moyen-Orient. Le célèbre journaliste lauréat du prix Pulitzer Seymour Hersh écrivait dans son article de 2007 intitulé “The Redirection : Is the Administration’s new policy benefiting our enemies in the war on terrorism ?” :

« Pour affaiblir l’Iran qui est majoritairement chiite, le gouvernement Bush a décidé de revoir ses priorités au Moyen-Orient. Au Liban, le gouvernement a coopéré avec l’Arabie Saoudite – qui est sunnite – dans le cadre d’opérations clandestines destinées à affaiblir le Hezbollah, l’organisation chiite soutenue par l’Iran. Les États-Unis ont aussi pris part à des opérations clandestines visant l’Iran et son alliée la Syrie. Un des effets de ces activités a été le développement de groupes extrémistes sunnites qui épousent une vision militante de l’Islam, sont hostiles aux États-Unis, et sont proches d’al-Qaïda. »

Bien sûr, le terme « groupes extrémistes  » qui «  épousent une vision militante de l’Islam  » et « sont proches d’al-Qaïda », désigne clairement l’État islamique. L’EIIL constitue la force expéditionnaire de mercenaires de l’OTAN, dévastant par procuration les ennemis de cette dernière depuis la Libye en Afrique du Nord, jusqu’au Liban et à la Syrie, en passant par l’Irak et même aux frontières de l’Iran. Son approvisionnement apparemment inépuisable en argent, en armement et en combattants ne peut s’expliquer que par l’aide de plusieurs pays étrangers et par l’existence de territoires refuges que l’OTAN protège du feu de ses ennemis que sont la Syrie, le Hezbollah, l’Iran et l’Irak. Le reportage de la chaine allemande DW met bien en évidence la façon dont les terroristes de l’ISIS s’échappent régulièrement de Syrie et trouvent refuge en Turquie.

L’un des principaux objectifs de l’OTAN dès 2012 fut d’utiliser tous les prétextes possibles pour étendre ces territoires refuges, ou « zones tampons » à l’intérieur de la Syrie elle-même, en les faisant protéger par les forces militaires de l’OTAN, et depuis lesquelles les « rebelles » pourraient opérer. S’ils y étaient parvenus, les équipes de caméraman de DW auraient probablement filmé ces mêmes convois de camions, mais cette fois traversant les villes d’Idlib ou d’Alep, et non le long de la frontière avec la Syrie.

Le complot des États-Unis et de leurs alliés visant à créer une force mercenaire sectaire alignée sur al-Qaïda ayant été mis en évidence, tout comme le fait que les soi-disant « rebelles modérés » que les US ont officiellement soutenus en Syrie ne sont rien d’autre que des extrémistes sectaires, le reportage de DW filmant les convois d’approvisionnement en provenance de la Turquie vient confirmer, si besoin était, que la menace posée par l’EIIL vis-à-vis de l’OTAN provient de l’OTAN elle-même. Cela lève le voile sur une politique étrangère si incroyablement insidieuse que l’on a du mal à y croire, même après la diffusion par de grands médias comme DW d’images montrant que les voies d’approvisionnement de l’EIIL proviennent de territoires contrôlés par l’OTAN.

Tony Cartalucci
28 nov. 2014
Land Destroyer Report

Sélectionné et traduit par ilfattoquotidiano.fr


Moyenne des avis sur cet article :  4.7/5   (40 votes)




Réagissez à l'article

47 réactions à cet article    


  • alinea alinea 3 décembre 2014 22:03

    Pas du tout Constant ; je n’ai rien à en dire, mais j’ai fait passé l’article à tous ceux que je connais !! smiley


  • Lucide bdpif@laposte.net 4 décembre 2014 10:57

    L’otan ne perfuse rien du tout. Ils ont laissé crever l’opposition Syrienne contre Assad et les Russes. Ils n’ont aucuns intérets à aider les amis du regime d’ Assad. Ho non, ce n’est pas les états unis qui ont fabriqués les djiadhistes de l’Horreur mais bien le régime d’Assad.



  • Lucide bdpif@laposte.net 4 décembre 2014 11:01

    Mais on sera d’accord, tout le monde s’en fout. Les moutons de « la voie de la Russie » sont occupés à manger leur gamelle Ukrainienne. Ils s’indignent sur commande.


    La syrie, ils n’ont pas le droit d’en parler ou alors pour sortir la propagande officielle
    .
     De maniere générale, ils ne comprennent pas grand chose, on leur demande de repeter, pas de comprendre. Et ils le font plutôt bien

  • COVADONGA722 COVADONGA722 3 décembre 2014 22:18
    bof , eil combat la syrie et l’iran tout simplement donc ça arrange les turcs de voir ces deux la dérouiller et j’imagine que ça fait pas pleurer l’Otan .
    perso djihadistes ou bassidjis c’est du pareil au même « léger faible pour les iraniens , dame la civilisation perse n’est pas neuve sous le soleil »


    pauvres peuples irakiens et syriens on leur désignes l ’occidents comme sources de leurs maux 
    il n’en est pas totalement absout ; mais ceux qui arment leurs bourreaux sont dans des palais du golfe ou chez les séouds ...


    • Lucide bdpif@laposte.net 4 décembre 2014 11:17

      Vous avez raison, mais n’oublions pas le principal marchand d’arme de la Syrie : La Russie



      Pour s’en foutre plein les poches, concretement, sur le dos des Syriens. %

      Et pour Gazprom, la société, 100 fois plus puissante que Coca Cola, dont Poutine detient 5 %.

      Cà vaut donc le coup pour Poutine d’ armer Assad.

      Comme tout les dictateurs qui font la guerre dans le monde, Poutine a un sacré compte en Banque, qui se chiffrerait à plus de 40 000 000 000 de dollars

      Que les Russes, bouffés par la propagande et des medias controlés par l’état, y croient à POutine, on le comprends. Ils n’ont pas accés à l’info. Et pour cause, en Russie, il est permis de tuer les journalistes, mais en occident, je comprends pas qu’on puisse le soutenir.






    • Jelena 3 décembre 2014 22:39

      Le Daesh vendant des femmes à Londres sous le regard des policiers.
       
      Il n’y a que les toxicos de TF1 qui n’ont pas encore compris que le trio USA-FR-UK + barbus cannibales = 1.


      • 1984 4 décembre 2014 12:46

        Regarde peut-être la video jusqu’au bout !


      • Gollum Gollum 4 décembre 2014 14:01

        N’importe quoi, faut en effet regarder jusqu’à la fin ou même y aller directement…


        Et évidemment plussage maximal on est sur Avox.

      • Lucide bdpif@laposte.net 4 décembre 2014 14:11

        Entre l’article et les commentaires, on assiste à une lessive des informations.


        Dans les sociétés futures dictatoriales, ce sera certainement comme cà. Des infos comme agoravox, manipulés, jesuités.

        Une info manipulée dans le sens ou l’on a bien compris que le lecteur, abrutis, ne lit plus que les titres. Et n’a plus les neurones pour réflechir.

        La turquie est permeable dans ses frontières ?
        Des marchandises pas toujours controlés passent donc la frontière ?
        Ce pourrait être des armes ?
        La turquie fait partie de l’otan ?

        Conclusion que voudraient les propagandistes faire rentrer dans le crane des lecteurs : 
        L OTAN arme le DAECH

        Et dans la masse, le procédé marche. mdr

        Il ne reste plus qu’à répéter le mensonge 10 000 fois, et tout le monde de se mettre en lien pour soit disant vérifier les sources, et c’est parti pour une info manipulée.

      • njama njama 4 décembre 2014 14:54

        pour répéter le mensonge 10 000 fois il faut les moyens de la presse AFP, REUTEURS, Al Jazzera, CNN, autres TV et radios ...
        le pouvoir d’Internet et des médias alternatifs est très faible par rapport à cette big machinerie de l’Info

        Conclusion que voudraient les propagandistes faire rentrer dans le crane des lecteurs : 
        L OTAN arme le DAECH

        L’Otan ne s’y oppose pas, ce qui est déjà significatif ... , disons qu’il y a une répartition des rôles avec un enjeu régional

        Les alliés des États-Unis financent et soutiennent le groupe djihadiste de l’EIIL/ISIS !

        Quand est évoquée la question du financement, des soutiens des djihadistes de l’EIIL/ISIS (État islamique d’Irak et du Levant), la réponse semble « complexe », « obscure », rétive aux explications « simples ». Or, même s’il subsiste des zones d’ombre, des noms reviennent systématiquement : ceux des alliés des USA à savoir Arabie Saoudite, Turquie, Koweït.
        ...
        Il faut pourtant prêter une oreille au « faucon » John McCain, en février 2014, à la Conférence de sécurité de Munich : « nous remercions Dieu pour les Saoudiens, le prince Bandar et nos amis qataris ».
        [...]
        L’Arabie Saoudite, l’épicentre du djihadisme
        [...]
        Le Koweït, et les autres pays du Golfe : la plaque tournante du financement
        [...]
        La Turquie, base logistique des rebelles islamistes
        [...]
        http://www.legrandsoir.info/les-allies-des-etats-unis-financent-et-soutiennent-le-groupe-djihadiste-de-l-eiil-isis.html

        -----------------------

        Vingt-six vérités sur le groupe État islamique (EI) qu’Obama veut vous cacher
        [...]
        8. L’OTAN et le Haut commandement turc étaient responsables du recrutement de mercenaires pour l’EI et Al-Nosra dès le début de l’insurrection syrienne en mars 2011. Selon des sources du renseignement israélien, cette initiative consistait en « une campagne visant à enrôler des milliers de volontaires musulmans dans les pays du Moyen-Orient et le monde musulman pour combattre aux côtés des rebelles syriens. L’armée turque logerait ces volontaires, les formerait et assurerait leur passage en Syrie. (DEBKAfile, NATO to give rebels anti-tank weapons, 14 août 2011.) **
        [...]
        http://www.mondialisation.ca/vingt-six-verites-sur-le-groupe-etat-islamique-ei-quobama-veut-vous-cacher/5415419
        ** :
        NATO and Turkey Support Armed Rebels in Syria. Campaign to Recruit Muslim “Freedom Fighters”
        Michel Chossudovsky
        Global Research
        Aug 15, 2011

        Recent developments in Syria point to a full-fledged armed insurgency, integrated by Islamist “freedom fighters”, supported, trained and equipped by NATO and Turkey’s High Command. According to Israeli intelligence sources :

         NATO headquarters in Brussels and the Turkish high command are meanwhile drawing up plans for their first military step in Syria, which is to arm the rebels with weapons for combating the tanks and helicopters spearheading the Assad regime’s crackdown on dissent. Instead of repeating the Libyan model of air strikes, NATO strategists are thinking more in terms of pouring large quantities of anti-tank and anti-air rockets, mortars and heavy machine guns into the protest centers for beating back the government armored forces. (DEBKAfile, NATO to give rebels anti-tank weapons, August 14, 2011)

        http://www.infowars.com/nato-and-turkey-support-armed-rebels-in-syria-campaign-to-recruit-muslim-%E2%80%9Cfreedom-fighters%E2%80%9D/

        ...


      • Lucide bdpif@laposte.net 4 décembre 2014 16:09

        Boarf, je n’ose vous dire ce que je pense des liens que vous m’avez donnés.


        Les infos sont souvent difficelment vérifiable et ils sont tous orientés Pro Russe et anti américains.

        La limite entre journeaux, medias alternatifs et outils de propagande est mince.

        Ils peuvent dire ce qu’ils veulent, inventer, biaiser l’information, nul ne les poursuivra.

        C’est différent pour la presse mondial (hors dictature). Si ils s’amusent à sortir une contre vérité, ils se font attaquer pour diffamation. C’est un gage d’un peu plus de credibilité. Quand au grand complot mondial de la CIA qui dirige l’information, vous vous doutez bien que c’est impossible à faire.


      • boris boris 4 décembre 2014 16:59

        C’est une mise en scène , certainement pour démontrer la réalité cachée.


      • fred.foyn Le p’tit Charles 4 décembre 2014 07:34

        Tout le monde le sait depuis longtemps...même les blessés graves sont soignés en Turquie... !


        • agent ananas agent ananas 4 décembre 2014 15:19

          Et même en Israël...


        • ARMINIUS ARMINIUS 4 décembre 2014 08:52

          JELENA : J’ai regardé votre lien : il s’agit d’une mise en scène visant justement à dénoncer le DAESH :
          Les filles rigolent sous leur voile et les chaines ne sont pas attachées. La police est là pour assurer la sécurité de la manif ( comme toujours à Londres) Publier ce lien sans notice explicative relève de l’intox !


          • Jelena 4 décembre 2014 09:47

            @Arminius C’est involontaire, je n’ai pas vu que c’était un fake... Mais connaissant le comportement « des élites atlantistes », plus rien ne m’étonnerait à vrai dire.


          • Gollum Gollum 4 décembre 2014 14:07

            A Jelena : 


            votre réaction illustre tout à fait ce que j’écrivais récemment et raison pour laquelle j’ai été abondamment moinssé, c’est que vous êtes tous dorénavant prêts à croire n’importe quoi et de ce fait êtes devenus manipulables à souhait.

            Dès le début de cette vidéo cela m’a sauté aux yeux que cela ne pouvait pas être, mais apparemment le bon sens a déserté beaucoup..

          • Lucide bdpif@laposte.net 4 décembre 2014 14:12

            Ils ne font que lire les titres ! 

            De la chair à mouton pour propagandistes.

          • ARMINIUS ARMINIUS 4 décembre 2014 09:03

            J’ai regardé le reportage DW :
            1/ il ne s’agit que de biens ce consommation courante et non d’armes, la destination n’est effectivement pas clairement définie...il ne faut pas oublier que la population occupée par l’Islamic State continue à avoir des besoins de matériaux courants et que c’est bon pour le business des trafiquants de tout poil
            2/ le reportage suppose aussi effectivement que des armes et des combattants peuvent passer cette frontière illégalement. Ce genre de« trafic » a toujours existé dans tous les conflits armés de par le monde.
            Le reportage précise que des combattants Kurdes patrouillent le long de la frontière pour essayer de limiter les fuites...
            Donc un reportage courant sur des faits hélas courants qui n’a absolument rien de capital !


            • njama njama 4 décembre 2014 13:31

              L’administration Erdoğan organise un transfert d’armes pour l’Émirat islamique
              Réseau Voltaire International | 21 novembre 2014

              Le député d’Antioche Dr. Mehmet Ali Ediboğlu (Parti républicain du Peuple - CHP) a révélé que, le 19 novembre 2014, un cargo états-unien est entré au port d’Iskanderun transportant illégalement des armes.

              La police anti-émeutes a protégé le port durant le déchargement de la cargaison, laquelle comprenait notamment des missiles et des lanceurs lourds. Le matériel a été chargé dans deux convois de douze véhicules qui se sont dirigés vers le camp d’Al-Qaïda situé à Osmaniye [1].

              L’administration Erdoğan soutient activement les groupes armés en Syrie en général, y compris l’Émirat islamique. La Justice turque a établi qu’il avait reçu secrètement le banquier d’Al-Qaïda au moins 12 fois depuis le début de la guerre contre la Syrie [2]. Depuis la mi-octobre, le CHP l’accuse de soutenir secrètement l’Émirat islamique [3].

              [1] “Israeli general says al Qaeda’s Syria fighters set up in Turkey”, par Dan Williams, Reuters, 29 janvier 2014.

              [2] «  Erdoğan recevait secrètement le banquier d’Al-Qaida », Réseau Voltaire, 2 janvier 2014.

              [3] «  Kılıçdaroğlu * accuse Erdoğan de soutenir activement l’Émirat islamique », Réseau Voltaire, 15 octobre 2014.
              (* Le président du principal parti turc d’opposition)


            • Lucide bdpif@laposte.net 4 décembre 2014 14:52

              @Njama


              Le reseau voltaire ne sort que des conneries. C’est un organe de propagande Russe. Thierry Messian est d’ailleurs payé par la Russie pour ecrire et faire des documentaires pour la PRAVDA.

              Source :


              Votre info est donc difficilement vérifiable. Ce dont on est sur c’est queles cargos d’approvisionements sont surtout Russes. mais cà le reseau VOltaire ne l’ecrira pas.

            • njama njama 4 décembre 2014 15:09

              @ bdpif
              Et le député d’Antioche Dr. Mehmet Ali Ediboğlu (Parti républicain du Peuple - CHP) a RÊVÉ (?) révélé que, le 19 novembre 2014, un cargo états-unien est entré au port d’Iskanderun ...
              la même info sur un journal turc :
              http://www.denizhaber.com.tr/araba-tasiyor-denen-gemiden-fuze-ve-agir-silah-cikti-iddiasi-haber-58866.htm

              ...
              et ça « Israeli general says al Qaeda’s Syria fighters set up in Turkey » c’est une info de REUTERS, qui a peut-être inventé un génénal isarélien euh pardon un Major-General Aviv Kochavi
              http://www.reuters.com/article/2014/01/29/us-syria-crisis-turkey-israel-idUSBREA0S18X20140129#
              ...

              oui, je sais Meyssan est grillé partout depuis qu’il a contesté la VO du 9/11
              mais le RV a beaucoup de contributeurs et de traducteurs
              http://www.voltairenet.org/spip.php?page=auteurs-liste&lang=fr


            • Lucide bdpif@laposte.net 4 décembre 2014 15:53

              Allez, je veux bien vous croire qu’il y ait eu un Cargo USA qui soit venu livrer des armes.

              Obama l’avait annoncé d’ailleurs.

              Mais c’est de l’hypocrisie de la part des USA, ils n’ont pas voulu armer la resistance syrienne lorsqu’elle a appelé à l’aide, et maintenant , les USA voudrait qu’elle se débarasse des djiadhistes.


              Pendant ce temps des centaines de cargos Russes d’armement sont passés par les ports Syriens. Je vous mets un lien sur les Helicoptéres russes, ceux là qui bombardent les marchés, et laissent des petits morceaux d’enfants dechiquetés aprés leur passage.

              Même si l’armement Russe est archaique par rapport au reste du monde, il n’en reste que pour un dictateur, c’est assez puissant pour tuer des des centaines de milliers de personnes avec.



            • njama njama 4 décembre 2014 17:07

              @ bdpif@laposte.net
              faut suivre l’actualité ...
              .
              Des tas d’armes ont été livrées dès le début du conflit c’est simplement l’évidence, des armes venant de Libye, et beaucoup d’autres venant de Croatie, donc de bases de US ou OTAN ?
              ...
              Début 2012 soit moins d’un an depuis les premières manifestations (mars 2011) c’est l’époque à laquelle le Qatar fournit plein d’armes aux rebelles [déjà alimentés avant avant les armes libyennes] via une base de l’Otan en Croatie : Arms Airlift to Syria Rebels Expands, With Aid From C.I.A. The New York Times
              "The airlift, which began on a small scale in early 2012 and continued intermittently through last fall, expanded into a steady and much heavier flow late last year, the data shows. It has grown to include more than 160 military cargo flights by Jordanian, Saudi and Qatari military-style cargo planes landing at Esenboga Airport near Ankara, and, to a lesser degree, at other Turkish and Jordanian airports. « 
              Saudis Step Up Help for Rebels in Syria With Croatian Arms
               »Saudi Arabia has financed a large purchase of infantry weapons from Croatia and quietly funneled them to antigovernment fighters in Syria ..."
              http://www.nytimes.com/2013/02/26/world/middleeast/in-shift-saudis-are-said-to-arm-rebels-in-syria.html?pagewanted=all&_r=3&

              Brown Moses Blog (une référence !!!) :
              > More Background On Croatian Weapons In Syria
              > Croatian Weapons Arrive In Homs
              ...
              SYRIE : Pont aérien Cia pour armer les « rebelles »
              Depuis que l’opération a commencé en janvier 2012, au moins 3.500 tonnes d’armes, selon une estimation par défaut, ont ainsi été transportées par pont aérien. Les premiers vols ont été effectués, par des avions militaires de transport C-130, du Qatar en Turquie. Depuis avril 2012 ont été utilisés de gigantesques avions cargos C-17, fournis par le Qatar, qui ont fait la navette entre la base aérienne de Al Udeid et celle turque de Esenboga. Détail non négligeable : la base aérienne qatari de Al Udeid abrite le quartier général avancé du Commandement central Usa, avec un personnel de plus de 10mille militaires, et fonctionne comme hub pour toutes les opérations au Moyen-Orient. Dans ses dépôts sont stockés des armes de tous types, y compris certainement aussi celles non made in Usa, plus adaptées pour les opérations « couvertes ». Depuis octobre 2012, des avions jordaniens C-130 ont atterri dans la base turque de Esenboga, pour charger des armes à transporter à Amman pour les « rebelles » syriens.

              En même temps, des avions cargos jordaniens ont commencé à faire la navette avec Zagreb, en transportant à Amman des armes d’arsenaux croates achetées avec les financements saoudiens. Pour cette opération on utilise de gigantesques avions Iliouchine de la Jordanian International Air Cargo. Depuis le mois de février 2013, aux vols des avions cargos qatari et jordaniens se sont ajoutés des saoudiens, effectués par des C-130 qui atterrissent sur la base turque d’Esenboga.

              Malgré les démentis de Zagreb, l’enquête a amplement documenté l’engagement de la Croatie dans ce trafic international d’armes, dirigé par la Cia
              http://www.mondialisation.ca/syrie-pont-aerien-cia-pour-armer-les-rebelles/5328739
              .
              Syrie : la CIA favorise la livraison d’armes aux rebelles
              Alors qu’un pont aérien avait été mis en place début 2012, celui-ci a été de plus en plus utilisé au fil de l’année pour renforcer le soutien devenu nécessaire aux rebelles.

              Plus de 160 avions militaires jordaniens, saoudiens ou qataris transportant du matériel ont ainsi atterri sur l’aéroport Esenboga, près d’Ankara, ou sur d’autres aéroports turcs ou jordaniens. Si les autorités de ces différents pays nient toute implication officielle dans le conflit syrien, les différents témoignages de responsables anonymes de plusieurs pays ou de commandants rebelles attestent de ces agissements répétés.

              http://www.45enord.ca/2013/03/syrie-la-cia-favorise-la-livraison-darmes-aux-rebelles/

              ------------------------
              L’article que vous citez remonte au 19 juin 2012 ... je le signale pour que chacun remette dans le contexte. il n’ y avait pas encore d’embargo sur les armes décrété unilatéralement par l’UE le 25 juin 2012

              De plus la Russie n’était pas tenue par cet embargo décrété au niveau européen, et elle a toujours dit qu’elle livrerait les commandes qui lui avaient faites avant le début du conflit , y compris les missiles S300. Le port de Tartous est e seul port dont la Russie dispose en Méditerranée. Il est donc logique qu’elle veille à protéger ses intérêts
              Sur la qualité de l’armement russe vous faites erreur ... s’il était si nul que cela la Syrie aurait déjà été attaquée par voies aériennes
               

               


            • njama njama 4 décembre 2014 17:39

              des armes il en arrive aux mercenaires rebelles d’un peu partout ... smiley

              Des armes israéliennes et prohibées retrouvées à Qousseir
              [...] 
              Le correspondant d’almanar présent sur place a transmis des images sur des maisons remplies d’armes et de munitions ainsi que les images de tunnels utilisés par les groupes armés dans la ville de Qousseir, Dabaa et Boueyda.
              Certaines armes portaient des inscriptions en hébreu et des fusils d’assaut israéliens de type Uzi ont été retrouvés. Alors que les dirigeants de l’opposition déploraient l’absence d’armes efficaces dans les rangs des groupes de rebelles, les images transmises dans cette vidéo montrent des armes sophistiquées, de multiples roquettes, des armes prohibées, ainsi que des masques à gaz.
              http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?fromval=2&cid=37&frid=18&seccatid=37&eid=115509


            • Lucide bdpif@laposte.net 4 décembre 2014 18:22

              Oui, bon, je suis le conflit Syrien des les premieres manifestattions pacifiques contre le regime réprimés sauvagement par l’armée.


              Si les rebelles avaient été effectivement armés par la CIA, il y a longtemps que Assad serait tombé.
              De simples missiles perching aurait suffis à abattre les helicopteres russes qui bombardent les villes et les marchés.

              On a surtout vu une resistance abandonnée par la communauté international qui s’est demerdée comme elle a pu , avec tout son courage, sa determitation à devenir un peuple libre. Je vous mets quelques photos de l’armement

              Maintenant, face à l’aprovisionement Russe en munition et les djiadistes de l’autre coté, à moins d’une veritable intervention de l’OTAN et des forces democratiques pour l’aider, celle ci aura perdu la guerre.

              Vous trouvez logique que la Russie « defende » ses interets geostratégiques et gaziers dans un pays qui ne lui appartient pas, mais qui appartient au peuple Syrien. 


              Pour ma part, je trouve cà immoral. Et cà me revolte, evidement ;)

              Bonne soirée
              Cordialement

            • COVADONGA722 COVADONGA722 4 décembre 2014 18:57

              yep , njama d’habitude vos infos sont plus crédible je parles de la vidéos sur les armes israéliennes , un malheureux pistolet mitrailleurs uzi quelques roquettes un lrac datant des 70s comme le uzi d’ailleurs ya du matos certes mais vus le conditionnement caisses ect...c’est tout sauf du récent que les hommes d’assad soient content ça se conçoit de la à prendre pour argent comptant ce petit tract de propagande ;

              je ne parles que de la vidéo sur les armes dites israéliennes ....
               

            • njama njama 4 décembre 2014 19:05

              Oui, bon, je suis le conflit Syrien des les premieres manifestattions pacifiques contre le regime réprimés sauvagement par l’armée.
              @ bdpif@laposte.net
              ça c’est le story-telling ... bâti à la hâte par les médias sur les 4 premiers morts des manifestations à Daraa
              et il faut reconnaître qu’avec le buzz des grandes agences de presse cela a très bien marché. E tout s’est très vite aggravé avec ces accusations fallacieuses ...
              Cela n’en fait pas pour autant une vérité sur ce qui s’est passé réellement. Pas plus que Bachar al Assad désigné immédiatement coupable serait devenu subitement du jour au lendemain un dictateur sanguinaire ainsi que la presse le présentait aussi subitement et bizarrement à l’unisson.

              Je vous remets un post que j’avais écrit en 2013
              Par njama (---.---.---.93) 12 juin 2013 20:39
              « Il sera utile et capital à cet égard, de retracer l’identité, l’origine et les intentions précises des protagonistes armés des premières escarmouches au sein des manifestations pacifiques qui ont conduit à ce désastre humain. »

              « Encore faut-il vraiment chercher des éléments de réponses ! Certains l’ont fait comme ce documentaire anglophone d’octobre 2012 produit par les journalistes (l’inoubliable et émouvante) Lizzie Phelan (journaliste britannique indépendante qui était correspondante de PressTV à Tripoli lors de l’assaut de l’OTAN) et Mostafa Afzalzadeh. »

              Fabriquer la contestation : la vérité en Syrie - (Manufacturing dissent )

              http://www.youtube.com/watch?v=84YzV9gTf_I

              Dans cette vidéo de 44:03) le témoignage d’Alaa Ebrahim, journaliste dont le frère dans l’armée syrienne a été tué, me touche particulièrement et apporte un très net éclairage sur cette question très trouble des responsabilités des uns ou des autres au tout début de ces manifestations pacifiques. Il dit :

              (à 3:29 > 4:31) :
              « Jusqu’à ce jour,  les 4 premiers morts des manifestations à Daraa [le 18 mars] , j’ai interviewé des manifestants qui étaient à leurs côtés ainsi que des officiers de sécurité et des policiers. En fait leurs récits ne s’accordent pas toujours très bien , mais il y a une chose sur lequel ces personnes sont toutes d’accord, personne ne sait qui a tiré sur les manifestants qui furent tués le premier jour. Les manifestants m’ont dit que les coups de feu venaient du haut d’un château d’eau de la ville. Et en fait ils ne pouvaient identifiés les tireurs. »

              puis il dit à 11:53 > 13:08

              « Au début, l’histoire qu’ils ont racontée c’était que des manifestants pacifistes étaient réprimés par un état policier. Selon eux l’armée et les forces de sécurité ont été utilisées. Ils n’ont pas précisé que jusqu’à mai l’armée ne fut pas impliquée, pas même lorsque 50 policiers furent tués comme à Daraa les premiers jours. Personne ne mentionne que le jour où l’armée a décidé d’entrer dans Daraa, les soldats portaient leurs tenues de combat, gilet pare-balles et casques, 70 soldats furent tués le jour où ils entrèrent dans Daraa, ce qui témoigne d’une violente attaque sur l’armée et une très grosse attaque de snipers. J’ai vu de mes yeux un colonel de l’armée, il reçut un tir provenant d’une distance de plus de mille mètres, ce qui indique un haut niveau d’entrainement. Ils n’ont pas mentionné cela parce que les nouvelles disaient »Ok, il y a des manifestants pacifistes et cet état autoritaire qui réprime les manifestations. Et ils ignoraient tout le reste"


            • njama njama 4 décembre 2014 21:05

              @ COVADONGA722
              pertinente prudence dans votre remarque, j’admets.
              merci d’essayer de me lire un peu moins en diagonale
              je ne vous jetterai pas la pierre, car lire parfois en diagonale, il m’arrive parfois de le faire (faute d’avoir le temps de pouvoir tout explorer, et décoder entre les lignes ... ), sauf sur des sujets qui m’intéressent de très près, comme c’est le cas pour la Syrie que j’ai eu l’occasion de connaître et d’aimer énormément !!!

              « des armes il en arrive aux mercenaires rebelles d’un peu partout », je disais
              je citais juste auparavant pour répondre @ bdpif@laposte.net que des armes venaient de Libye, comme beaucoup d’autres de Croatie, donc de retrouver des armes russes dans les mains des djihadistes ne veut absolument rien dire puisqu’il était le fournisseur de ces pays, et cela ne prouve en aucun cas qu’elles auraient été saisies sur les stocks de l’armée syrienne.
              Cela dit, d’où viennent ces « quelques » armes israéliennes ? (dont la faible quantité ne saurait être déterminantes dans le conflit ? vous pensez que des fusils uzi se vendent au black ?


            • leypanou 4 décembre 2014 09:26

              Que ceux qui ne le savent pas se renseignent pourquoi Chris Hagel a été démissionné du gouvernement.

              Aux Etats-Unis, on entend des voix qui critiquent les contradictions de la politique de l’empire : soutenant et combattant l’EIIL en même temps ; en France, tout le monde combat l’EIIL, ...en paroles.

              Que la Turquie qui n’est critiquée par personne concernant son comportement vis-à-vis de l’EIIL est déjà suffisant en soi comme hypocrisie mais avec C dans l’air et autre 28 minutes, on est renseigné.


              • agent ananas agent ananas 4 décembre 2014 16:07

                Article qui corrobore les liens entre les djihadistes et l’OTAN/CIA.
                La presse mainstream avait déjà évoqué la CIA dans son rôle d’acheminement d’armes pour les djihadistes. Quelques morceaux choisis :
                http://www.nytimes.com/2013/03/25/world/middleeast/arms-airlift-to-syrian-rebels-expands-with-cia-aid.html?pagewanted=all&_r=0
                http://www.dailymail.co.uk/news/article-2610598/Group-US-switched-sides-War-Terror-facilitating-500-MILLION-weapons-deliveries-Libyan-al-Qaeda-militias-leading-Benghazi-attack.html

                Même l’ultra néo-con signataire du PNAC Frank Gafney le confirme
                http://www.washingtontimes.com/news/2012/oct/22/the-real-reason-behind-benghazigate/
                Il est vrai que ce n’est pas dans Pif Gadget que bdpif trouvera ces infos.  smiley  smiley  smiley


                • Lucide bdpif@laposte.net 4 décembre 2014 16:18

                  Oui, comment dire ...


                  Comme Jelena, ce serait pas mal que vous lisiez vous même les liens que vous postez ....

                  Ils confirment ce qu’a dis Obama, les livraisons d’armes pour l’oposition Syrienne.

                  Mais en aucuns cas des livraisons d’armes pour les djiadistes du Daech comme vous l’affirmez.

                  Pour info, c’est pas du tout le même camp.

                  Je vous invite donc à commencer par lire des Pif Gadgets avant d’apprendre à lire en Anglais ;)

                  Cordialement

                • njama njama 4 décembre 2014 17:12

                  les livraisons d’armes pour l’opposition Syrienne.et les livraisons d’armes pour les djihadistes du Daech procèdent des mêmes financements et proviennent des mêmes mains ...


                • boris boris 4 décembre 2014 17:04

                  Pif la poste qui roule à fond pour les ripoux outre atlantique, allant jusqu’à écrire que l’armement Russe est archaïque.

                  Crise de rire assurée avec Pif le postier.


                  • Lucide bdpif@laposte.net 4 décembre 2014 18:30

                    Archaique mais dangereux ! La Russie possede un des plus gros stocks de tetes nucléaires datant de la guerre froide. 


                  • boris boris 6 décembre 2014 12:58

                    Et la Russie possède ça aussi :

                    • Les missiles balistiques intercontinentaux russes dotés de la technique de mirvage [3], qui atteignent une vitesse d’environ Mach 18. Ces missiles sont plus rapides que tout ce qui se trouve dans l’arsenal des USA. Ils sont en fait imbattables.
                    • La double calamité que sont les systèmes de défense antiaérienne S‑400 et S‑500. Moscou a convenu de vendre le S‑400 à la Chine, ce qui rendra celle-ci imperméable à la puissance aérienne, aux missiles balistiques intercontinentaux et aux missiles de croisière des USA. De son côté, la Russie se polarise sur son tout nouveau S‑500, qui donne au système de défense antimissile Patriot l’allure de missiles V2 remontant à la Seconde Guerre mondiale.
                    • Le missile Iskander russe, qui atteint une vitesse de Mach 7, qui a une portée de 400 km, dont la charge de 700 kg peut varier et dont la précision est d’environ cinq mètres. Bref, il s’agit d’une arme meurtrière contre des installations aériennes ou l’infrastructure logistique. L’Iskander peut frapper des cibles profondément à l’intérieur de l’Europe.
                    • À tout cela s’ajoute le Soukhoï T-50 PAK-FA [4].

                    • njama njama 4 décembre 2014 20:44

                      Ah oui j’avais vu ça aliena
                       les turcs en ont marre des us ? le vent tournerait ? smiley ?

                      Expert militaire turc : la coopération avec Moscou nous libère de la coopération bornée avec l’Ouest

                      [...] L’expert militaire de l’université Bilkent à Ankara, l’ex- président du Conseil des vétérans de la Turquie Koray Gürbüz, a exprimé son avis à ce sujet sur les ondes de Rossiya Segodnya.

                      À mon avis, la politique étrangère russe –c’est la politique la plus transparente dans le monde. Chez les Russes, tout est particulièrement net et clair. Dans leurs déclarations, il n’y a aucune phrase embrouillée et ambiguë.

                      La Turquie doit construire les relations avec la Russie, en comptant sur sa conception de politique extérieure et en lui faisant une entière confiance. C’est que, par sa politique conséquente dans les affaires internationales, Moscou a mérité la confiance.

                      L’Amérique, au contraire, est un maître des pièges et elle a devancé tout le monde en politique de deux poids, deux mesures. À cause d’elle, le Proche-Orient glisse vers le chaos à vue d’œil.

                      À mon avis, nous n’avons pas choisi un bon allié. La Turquie acquiert l’armement seulement à un seul fournisseur. Toute l’arme turque, sous prétexte du respect des standards de l’OTAN, doit correspondre à ses règles. Cela signifie que toutes nos unités de combat se trouvent sous le contrôle de l’Occident. Tous nos systèmes de défense antiaérienne, nos radars sont dirigés en réalité par les Américains.
                      [...]

                      La Turquie doit réfléchir sur cela. Un tel partenariat borné ne peut pas se prolonger. La Russie fabrique des armes puissantes. Ses systèmes de défense antiaérienne sont parmi les plus puissants dans le monde. À mon avis, si jusqu’à présent les Américains n’ont pas réussi à utiliser l’aviation contre Asad en Syrie, c’est parce qu’il possède les systèmes russes de défense antiaérienne.

                      La Turquie doit prendre en compte cela et, à part les mécanismes existants de la coopération militaro-politique dans le cadre du « BLACKSEAFOR » (forces navales internationales des pays-riverains de la mer Noire), créer les nouveaux mécanismes de coopération.
                      Lire l’article > http://french.ruvr.ru/2014_12_03/Lexpert-militaire-turc-la-cooperation-avec-Moscou-nous-libere-de-la-cooperation-bornee-avec-lOuest-9262/


                    • alinea alinea 4 décembre 2014 22:16

                      Quelque chose va péter très fort, ça paraît clair !!


                    • njama njama 4 décembre 2014 22:51

                      Je suis d’accord (chère) alinea (lots of love, j’aime bcp ta participation et l’apport de ta sensibilité AV)
                      Erdogan « semble » faire la pluie et le beau temps sur la météo turque (qu’il aimerait avec son AKP assez fort islamiste smiley -peut-être qu’il se rêve même en futur calife ? - on le comprend c’est un endoctriné), mais en Tuqruie, l’armée a toujours su « recentrer » les dérives de la politique turque.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès