Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Chavez refuse le nouvel ambassadeur américain : un geste fort et (...)

Chavez refuse le nouvel ambassadeur américain : un geste fort et juste

Samedi, le président vénézuélien Hugo Chavez a confirmé lors d’une réunion son refus catégorique d’accueillir le nouveau diplomate américain Larry Palmer à Caracas.

« M. Palmer n'entrera pas ici » a prévenu Chavez sans sourciller un seul instant. « S'il vient, il faudra l'attraper à l'aéroport international de Maiquetia. Nicolas (Maduro), tu lui apporteras un café de ma part et par la même occasion, bye bye » a-t-il, dans un humour sérieux, briefé son Ministre des affaires étrangères avant d’ajouter : « Il ne peut pas entrer dans le pays ».
Le Président, leader du PSUV, a précisé qu'il avait communiqué "par écrit" la position de son gouvernement à Washington.

« Nous leur avons dit qu'il ne vienne pas. Ils ne nous ont pas dit ce qui lui a pris de manquer de respect au Venezuela, à un groupe de dignes généraux, au gouvernement, à la constitution. Comment va-t-il être ambassadeur ? Il s'est lui-même privé d'accréditation » a-t-il estimé, faisant allusion au questionnaire rempli par ce dernier lors de sa candidature. Dans celui-ci, Larry Palmer avait affirmé que des milices colombiennes sévissaient dans le pays, que l’armée était sous l’influence de Cuba et que son moral était à zéro.

Larry Palmer, un ambassadeur au passé souillé

Si les raisons données pour justifier cette interdiction de territoire se limitent à ce questionnaire, elles sont en réalité bien plus fondées. En effet, Larry Palmer n’est pas un simple ambassadeur qui s’en tient à sa tâche diplomatique. Lors de son passage au Honduras (2002-2005), ce dernier avait fait pression – et même harcelé - le gouvernement afin d’imposer le Traité de libre commerce, et d’accorder l’impunité aux soldats américains ayant commis divers crimes de guerre sur le sol hondurien. Il avait également habilement préparé le terrain à l’infiltration de la CIA dans le pays via l’USAID.

Pas étonnant donc que le Venezuela voit d’un mauvais œil la désignation de ce personnage douteux par les Etats-Unis, accusés à de nombreuses reprises par Chavez d’être derrière différentes tentatives de coups d’Etat et de divisions contrôlées en Amérique du Sud afin d’ouvrir le continent pétrolier résistant à l’ultralibéralisme sacré de l’Empire.

Le renvoi des ambassadeurs, un geste symbolique et fort

Ce n’est pas la première fois qu’Hugo Chavez expulse, ou rappelle, un ambassadeur. En 2008, il avait sommé l’ambassadeur américain à Caracas de quitter le pays, en soutien de la Bolivie, qui avait fait de même, accusant l’envoyé de Washington d’être à l’origine de la division et du séparatisme des provinces boliviennes. « Allez au diable, Yankees de merde ! » allait-il scandé avec la présence et le charisme qui le caractérisent.
En 2009, il avait également renvoyé l’ambassadeur d’Israël après l’offensive à Gaza par l’Etat hébreux, qualifié alors d’ « assassin » et de « génocidaire ».

En renvoyant les ambassadeurs des pays qu’il combat, Hugo Chavez se livre à des opérations coup de poing ayant pour but de faire entendre sa voie et sa détermination dans le monde. Un geste symbolique et fort qui souligne la volonté du Président socialiste antilibéral de ne rien lâcher face à l’impérialisme et aux tentatives de déstabilisation, d’infiltration et de division menées par les Etats-Unis face à ces irréductibles résistants sudistes qui osent partager les revenus du pétrole avec le peuple plutôt qu’avec les élites mondialisées.

Chris Lefebvre (mon blog)

_____________________________________________________________________________________________
Sources : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7


Moyenne des avis sur cet article :  4.32/5   (59 votes)




Réagissez à l'article

51 réactions à cet article    


  • Yvance77 21 décembre 2010 10:54

    Salut,

    Quel dommage que Chavez soit Vénézuélien ... et non pas Français.

    C’est de ce genre de bonhomme dont nous avons besoin, avec des coronès grosses comme des pastèques, pas de petites bites qui ne servent que des intérêts privés made in hamburger, n’est-ce pas Nico !


    • Serpico Serpico 21 décembre 2010 16:33

      Y a-t-il une chance qu’il soit français ?

      Zéro.


    • BOBW BOBW 24 décembre 2010 22:01

      @Serpico  : il y aurait plus de chances si dans le poucentage des votants de N.S. moins de naïfs ne « fumaient pas la moquette » et n’auraient pas cru à toutes ses promesses mensongères !


    • jc de seraing 2 janvier 2012 22:29

      Notre Chavez à nous, en France, est Jean-Luc Mélenchon désigné par le FDG


    • Philou017 Philou017 21 décembre 2010 11:01

      Chavez a bien raison. Il devrait même se méfier quand l’ambassadeur reçoit un évêque ....

      Wikileaks : Des documents confirment les plans de Washington contre le Venezuela

      • Cogno2 21 décembre 2010 11:18

        Oui, on devrait s’inspirer de ce type, qui tiens bon malgré toutes les magouilles de bas étages déployées par les USA.
        Triste de voir que chez nous, on a que des lopettes, prêtes à se mettre à genoux et à prendre en bouche les bush et compagnie.

        Ceci prouve que l’on peut lutter contre l’empire US, qu’on est pas obligé de se soumettre comme des clebards, que l’idée que se faisait De Gaulle de l’indépendance peut encore renaître.


        • cacapoum cacapoum 21 décembre 2010 11:55

          Viva el presidente Chavez ! En espérant qu’il ne finisse pas simplement sur des porte-clefs des briquets ou des T-shirts, bref en produit commercial tant arboré dans nos contrés. Viva Chavez.
          Nous, en zone occupée on t’observe.


          • courville courville 21 décembre 2010 12:00

            bof de la part d’un dictateur


            • Cogno2 21 décembre 2010 12:11

              bof de la part d’un dictateur

              Des preuves ?
              Ou bien serait ce encore des affabulations ?
              Ou trop de TF1 d’un seul coup ?

              Maintenant, si tout ce qui se rebelle contre les USA est une dictature, alors vivement la dictature en France.


            • Pascal J. 21 décembre 2010 13:36

              Aujourd’hui, notre ami a félicité président Biélorusse Loukachenko pour sa « réélection ». Le jour de la proclamation des résultats du scrutin, ce dernier n’a rien trouver de mieux que je jeter ses opposants en prison. A part, ça vous allez me dire que Loukachenko est un chic type peut-être ?

              Même si ce n’est pas (encore) un dictateur comme Loukachenko (ou d’autre), il devrait, comme tout bon démocrate qu’il prétend être, éviter de faire ce genre de déclaration ostentatoire, parce que là, ça devient franchement louche...d’autant plus qu’il est coutumier du fait (il a déjà félicité Ahmadinejad lors de sa « réélection » l’année dernière).

              Alors tous ces types peuvent avoir un point commun, celui d’être anti-occidentaux (et surtout anti-américain), c’est bien leur droit, mais « l’anti-américanisme primaire » qui frise à ce genre conneries, trop peu pour moi.

              http://www.europe1.fr/International/Chavez-felicite-Loukachenko-346159/
              http://www.liberation.fr/monde/0101573946-chavez-felicite-ahmadinejad


            • samir7 21 décembre 2010 13:48

              Que sais tu de Loukchenko ? qu’il a mis des opposants politiques en prison....

              s’agissait il d’activistes ? etaient ils dangereux ? quel etait leur message ?
              Dans les années 50, les usa ont organisé des mouvements d’opposition pour renverser Mossadegh : ils l’ont fait a maintes reprises dans le monde

              La politique mondiale est une piece de theatre dans laquelle nous les spectateurs n’avons pas acces aux coulisses : Chavez, Loukachenko, les USA oeuvrent derriere les rideaux et savent les realités

              Quand on va sur wikipedia on peut lire cela :

              « Élu le 20 juillet 1994 et réélu en 2001 et 2006 » oups elu et réelu ? il n’y avait aps de fraudes puisque personne n’en a parlé mais d’un coup il devient un dictateur

              "Ses détracteurs le qualifient d’autoritaire et dictatorial alors que ses partisans estiment que sa politique a permis d’éviter au pays les pires effets de l’instauration du capitalisme de l’ère post-soviétique."


            • Cogno2 21 décembre 2010 15:06

              Aujourd’hui, notre ami a félicité président Biélorusse Loukachenko pour sa « réélection ».

              Le rapport avec la choucroute ?
              Tu veux qu’on passe en revue le nombre de message de félicitation ou de soutient en directions des dictatures Africaines émises par notre belle et noble démocratie au cours de son histoire ?
              Non parce que si c’est ça ton argument, ben la France ne vaut pas mieux.


            • samir7 21 décembre 2010 15:17

              salut Cogno2 (ou Salam comme tu veux)

              le rapport entre les deux : aucun

              ah si ce sont des fervents opposants au neoliberalisme


            • Pascal J. 21 décembre 2010 15:29

              La Biélorussie de Loukachenko est le seul pays à ne pas être membre du Conseil de l’Europe...justement pour violation systématique des droits de l’homme ! Les réelections successives de type à la présidence de son pays ont été qualifié par le secrétaire général de l’organisation européenne de « farce électorale » (lu également sur Wikipedia... bref il ne faut pas lire en diagonale) je te cite le passage : Loukachenko a été réélu pour cinq ans le 19 mars 2006 avec 82,6 % des voix au terme d’une élection jugée « non conforme aux normes internationales » et non démocratique par l’OSCE. Le Conseil de l’Europe a, pour sa part, qualifié l’élection de « farce électorale » .
              https://wcd.coe.int/wcd/ViewDoc.jsp?id=979293 (lien fournit aussi sur Wikipedia....Oups !)

              Décidement Samir7, il va falloir prendre l’habitude de lire en entier les articles que tu cites, sinon c’est pas la peine de se donner autant de mal pour rien...

              Bref ! J’en sais certainement plus que toi de l’état politique de la Biélorussie et des méthode son dictateur, comme tu le vois, parce que moi je ne fais de lecture sélective sur les articles de WIKI (en plus ça tombe mal, je suis un contributeur assidu à cet encyclopédie...), ceci pour en faire une interprétation tendancieuse et intellectuellement malhonnête.

              Pour ce qui est du coup des manoeuvres obscures hourdis contre les peuples par leurs dirigeants, tout ça ressemble étrangement aux fumeuses « Théories du complot » très en vogue depuis dès années chez certains citoyens paranos aux USA.

              Alors, attention Samir7 tu américanise toi aussi dans le mauvais sens...


            • samir7 21 décembre 2010 15:37

              je m’americanise ?

              mdrrr tu es pris en pleine incoherence la

              il se passe la meme chose en Cote d’Ivoire : irregularités dans le scrutin dans les zones du nord du pays

              ces fraudes ont ete denoncée par le Conseil Constitutionnel Ivoirien qui est garant du respect de la democratie

              Or la Comunauté internationale (a peu pres la meme qui a desavoué Loukachenko avec comme arguments les fraudes dans les suffrages) s’est precipité pour reconnaitre OUatarra comme son nouveau chouchou

              vous avez dit morale à geometrie variable ??

              peut on croire ces gens ?


            • samir7 21 décembre 2010 15:48

              Peut etre que les americains ont raison tu crois pas ?

              et puis c’est quoi cet anatheme : complotiste ?

              l’histoire etant ce qu’elle est : un amas presque initerrompu de complots j’aurais tendance a dire que tu es naif non ?


            • samir7 21 décembre 2010 15:55

              Ben Pascal J.

              j’attends ta reponse pourquoi ce qu’on (on = communauté internationale) autorise a Ouattarra est refusé a Loukachenko et a plus forte raison Chavez et Ahmadinjad

              ils ont pour points communs d’etre tous les trois presenté comme les derniers des tyrans mais ils ont aussi un point commun ideologique FORT : ils sont contre le neo-liberalisme

              Ouatarra est il contre le dogme neoliberal ???


            • Pascal J. 21 décembre 2010 17:12

              Ben figure toi que je n’approuve pas la situation actuelle en Côte d’Ivoire et la réelection truquée de Gbagbo (élu par un conseil constitutionnel en entière à sa botte) ! Bizarre d’ailleurs que Chavez ne l’a pas encore félicité sur ce coup là, puisque de plus Gbagbo s’est subitement découvert lui aussi des sentiments anti-occidentaux, parce qu’on a osez lui lui dire que c’était un tricheur ! Et c’est d’ailleurs un des points communs entre tous ces types qui adulent les élections et la démocratie lorsque qu’elle sert leur soif de pouvoir et crache dessus quand ça se retourne contre eux.

               Moi, le seul point commun que je vois entre tous ces types, ce n’est pas leur anti-libéralisme de « façade », c’est l’exercice qu’il font du pouvoir qu’il détiennent. Tous ce sont fait réélire en truquant les élections et en emprisonnant leurs détracteurs. S’il avaient réellement le soutien de leur électeurs, il n’aurait pas besoin d’en arriver à user ce genre de méthodes minables pour rester éternellement au pouvoir et éventuellement le transmette celui-ci à leur propre enfants (bientôt une troisième génération de Kim en Corée de Nord, le dernier paradis stalinien !)

              Mais moi je vais pas chercher des théories fumeuses de complot obscures, pour tenter expliquer (et d’excuser) ce qui n’est pas excusable.

              Cependant j’ajouterai que, comme hasard, Gbagbo (comme Loukachenko et les autres) comptait en organisant ses élections, sur le soutient des « ignobles capitalistes » du FMI et BCE pour financer leur politique et renflouer les caisses de leurs pays exsangues (on ne crache pas dans la soupe qu’en même...). Sauf que là, ils vont être obliger de s’asseoir dessus !


            • samir7 21 décembre 2010 17:47

              "Ben figure toi que je n’approuve pas la situation actuelle en Côte d’Ivoire et la réelection truquée de Gbagbo (élu par un conseil constitutionnel en entière à sa botte) ! "

              "Mais moi je vais pas chercher des théories fumeuses de complot obscures, pour tenter expliquer (et d’excuser) ce qui n’est pas excusable."

              t’es pas encore en train de te contredire ???

              Le conseil constitutionnel serait a la botte de bagbo ?? des preuves ?

              parce que sinon c’est une théorie du complot obscures et fumeuse

              tu n’as aucune credibilité tu le sais au moins ??


            • Pascal J. 21 décembre 2010 18:39

              Puisque que tu es fana de WIKI (tu sais, c’est très instructif WIKI, surtout lorsqu’on ne lit pas les articles en diagonal... ) que je te conseil vivement lire l’article sur le Conseil constitutionnel ivoirien et son fonctionnement (http://fr.wikipedia.org/wiki/Conseil_constitutionnel_%28C%C3%B4te_d%27Ivoire%29). Tu constatera par toi même que 4 des 8 membres actuels (dont le président) sont nommés par Gbagbo lui-même et sont membres du parti président (tout comme le président de l’Assemblée national qui nomme 3 autres membres du conseil). Le seul a ne pas avoir été nommé par personne c’est Konan Bédié (en sa qualité d’ancien président il est membre de droit), et lui n’a pas hésiter à s’opposer au comportement de Gbagbo (c’est bizarre tout de même !)

              Moi je ne vois pas de contraction avec ce que je dis depuis le début.

              A demander systématiquement des preuves aux autres, c’est que tu n’es très certainement pas au fait de certaines choses (ou que tu veux pas le savoir...) Dans ce cas,je peux douter autant de ta crédibilité quand tu te permet de me juger.


            • Duke77 Duke77 21 décembre 2010 18:56

              Aucune crédibilité d’autant plus que G Bush a truqué les votes lors de sa réélection aussi, il a fait arrêter des gens sur fausse accusation de terrorisme, les a enfermer dans la prison de guantanamo sans défense en violation des droits de l’homme, a inventé des preuves d’armes de destruction en Irak etc... Pourtant jamais on a parlé de Bush comme un dictateur. Pourquoi ? Parce que son peuple ne se rebelle pas beaucoup, se laisse abrutir.

              De notre côté, c’est pas mieux : Sarkozy fait le contraire de ce qu’il disait en campagne et est affilié à la mafia corse etc...
              On n’a pas de leçon de démocratie a donner. On nous donne juste une illusion de démocratie mieux faites grâce à la complicité des médias et d’experts auto-proclamés.

              Le coup de l’anti-libéralisme de facade qui rassemble... mouai, c’est sûr que chez nous les pro-libéraux ne se tapent pas dans dos derrière les cameras, qu’ils soient de gauche ou de droite (la démocratie est-elle présente aux dîners du Siècle ?) :


            • armand armand 21 décembre 2010 19:05

              Mauvaise comparaison,
              D’abord Bush n’est pas plus président, et bien des gens l’ont accusé d’abus de pouvoirs durant son mandat.

              De plus, Bush a fait voter (et abuser) d’une mesure spécifique pour temps de guerre, la même que Lincoln a invoquée pendant la guerre de sécession. Quant au trucage d’élection (il est toujours difficile de le prouver) c’est paradoxalement moins grave que de faire décider, la veille d’un changement de majorité, de se faire attribuer le pouvoir de gouverner par décret.


            • Pascal J. 21 décembre 2010 19:28

              Si Bush avait été réellement un dictateur il serait encore là aujourd’hui et Obama n’aurait jamais été élu (voir même en taule...)
              Ca c’est de la « dictature » soft, moi je parle de vrais dictatures ! avec pelotons d’exécution pour les opposants, torture pour leurs familles, prison pour les journalistes, famine et misère pour presque tout le monde., etc...

              « Sarkozy [...] est affilié à la mafia corse etc... »
              Comme dirait notre ami samir7 (qui se garde bien de la ramener cette fois-ci...), tu affirme des choses as tu des preuves de ce que tu avances ?

              Question crédibilité t’es pas terrible non plus...


            • samir7 22 décembre 2010 14:36

              Faut pas te vexer Pascal

              dictature dictaure

              quand est ce que les gens vont comprendre qu’une dictature ce n’est pas forcement un dictateur

              une dictature cela peut etre un systeme tentaculaire des lors Bush= Obama = n’importe quel quidam

              l’important etant que ces marionettes respectent l’agenda


            • Pascal J. 23 décembre 2010 20:52

              Si je comprend bien selon toi, la démocratie est une utopie car le monde est remplit de dictateurs ?


            • asterix asterix 21 décembre 2010 13:00

              A bas Chavez ...sans pour autant, loin de là, cautionner l’empire US ! Ce va-t-en-guerre est grossier, inculte, dictatorial et menteur. Le premier à subir son castrisme est son propre peuple. Je déteste tous ces soi-disant intellectuels hyper sélectifs dans leur indignation et qui approuvent sans la moindre critique les trop nombreuses exactions du personnage au nom de leurs grands principes de gauche, gauche dont ils ne font finalement pas partie. Des sectaires qui traitent notre vulgaire Président de tous les noms lorsqu’il dérape, mais approuvent bruyamment les anathèmes tous azimuts éructés par ce gros rebut de caserne inculte qui n’admet qu’une seule liberté d’expression, la sienne.
              Comme si la politique se résumait à choisir entre le blanc et le noir. Des staliniens dans la droite ligne de ceux qui votaient communiste par idéal, alors que ce n’était que de l’aveuglement.Comment est-il possible de cautionner un militaire qui bifurque vers la politique ? Qu’il s’appelle de Gaulle, Eisenhower, Pinochet, Thaçi ou Chavez m’importe peu. Franchement, je préfère encore Sarko, c’est dire !
              A moins que vous ne préfériez parader en uniforme militaire comme en zone occupée, occupée par vous bien sûr.


              • sisyphe sisyphe 21 décembre 2010 13:09

                Que viva Chavez ! 


                Il montre la voie aux peuples du refus de la domination US, des magouilles de la CIA, de la mainmise des mafias bancaires sur le monde ! 

                Soutien absolu ! 

                Hasta siempre ! 
                 smiley 

              • Jean Lannes Chris Lefebvre 21 décembre 2010 13:20

                Ca fait plaisir de voir qu’on est au moins d’accord sur un point sysiphe


              • 2102kcnarF 21 décembre 2010 13:23

                Et en plus cet ambassadeur est moche....


              • samir7 21 décembre 2010 13:36

                "Des staliniens dans la droite ligne de ceux qui votaient communiste par idéal, alors que ce n’était que de l’aveuglement.Comment est-il possible de cautionner un militaire qui bifurque vers la politique ? Qu’il s’appelle de Gaulle, Eisenhower, Pinochet, Thaçi ou Chavez m’importe peu. Franchement, je préfère encore Sarko, c’est dire !"

                bah l’histoire semble faire dire que les militaires sont generalement attachés a l’idée de patrie et generalement font de bons nationalistes

                ca se comprend on leur a appris toute leur jeunesse a defendre la patrie alors quand Degaulle ou Chavez arrivent au pouvoir la priorité c’est la patrie et pas les interets annexes

                Et puis faut arreter de croire que la dictature est forcement voyante et incarnée dans un seul tyran : elle peut prendre d’autres formes comme nous le voyons actuellement

                PS : je prefere Chavez ou DeGaulle que Sarkozy


              • asterix asterix 21 décembre 2010 14:48

                Je m’attendais évidemment à être moinssé au maximum pour mon écrit, c’est fait. Allez donc vivre quelques mois au Vénézuela et vous changerez d’opinion. Si vous n’êtes tout simplement pas assassiné avant, Caracas est un coupe-gorge.
                Soutenir Chavez revient à accepter que Sarko monopolise la TV, ferme tous les journaux et radios qui ne lui sont pas favorables, s’occupe seul de notre commerce extérieur, achète des tonnes d’armes, fomente la guerre chez nos voisins, militarise l’économie, nomme papa et maman à des postes de haute responsabilité, néglige nos besoins fondamentaux que sont l’eau et l’électricité, modifie la Constitution pour se présenter à vie, court-circuite le Parlement, fasse copain-copain avec Ahnimedjad, dicte les programmes universitaires.
                Ah oui, c’est vrai : le Vénézuela est un pays libre !
                Et Chavez irremplaçable. ...El papagito, disent de lui ses compatriotes.
                Je remercie néanmoins mes contradicteurs de ne pas m’avoir injurié...

                 


              • samir7 21 décembre 2010 14:58

                bah merde quand je lis sur wikipedia

                « Le Venezuela a connu des changements radicaux en politique sociale sous la présidence de Hugo Chávez (de 1999 à aujourd’hui) s’éloignant du gouvernement qui avait officiellement adopté une économie de marché libre et des principes de réformes neolibéraux en s’orientant vers des programmes quasi-socialiste de redistribution du revenu et de sécurité sociale »

                et puis quand il modifie la constituion il le fait par referendum et LUI respecte les referendums populaires non ?

                J’en connais un autre president d’un pays libre (riez pas au fond) qui nous a enfoncé le traité de Lisbonne dans le cul malgré notre non-consentement


              • asterix asterix 21 décembre 2010 16:08

                D’accord avec toi, Samir. Mais quelle valeur attacher à un referendum quand on est le seul à avoir le droit à la parole avant que celui-ci ne soit organisé. Relis bien mon écrit : nulle part je ne cautionne la politique US et je suis un farouche défenseur d’Evo Morales.
                Je n’ai rien non plus contre la redistribution des richesses, j’estime simplement que Chavez a un discours d’homme de gauche mais pratique une politique d’extrême-droite, c’est tout.


              • samir7 21 décembre 2010 16:14

                tu l’accuses de pratiquer une politique fasciste

                Si nous etions dans un tribunal tu devrais amener tes preuves

                nous ne sommes pas dans un tribunal mais quelles sont les preuves de ce que tu dis ?


              • Pascal J. 21 décembre 2010 17:54

                La majorité des contributeurs applaudissent les dictateurs et leurs méthodes, alors qu’ils sont premiers à pousser des cris d’orfraie lorsque qu’on ose vouloir s’en prendre à la moindre parcelle de liberté dans ce pays, c’est vraiment pitoyable !

                De son temps déjà, De Gaulle était qualifié de dictateur par les gauchistes qui n’hésitaient à porter au nues les Staline, Mao, Castro, Kim Il Sung et d’autres...
                Sauf que nombre de soixante huitards d’hier ont vite oublié leur illusions et sont devenus aujourd’hui de bons petits bourgeois friqués qui n’hésitent pas à profiter allègrement du système capitaliste le plus débridé et se foutent royalement comme une guigne des problèmes que connait la société actuelle, du moment que leur petit confort et leur habitudes ne souffre pas du moindre mouvement social  ! (je sais, certains vont probablement se reconnaître et ne pas apprécier du tout mes propos)

                Lors de l’élection de Sarko, certains d’entre vous avait pris cet air bravache en disant : « Moi, si ce facho passe, je me tire à l’étranger ! » J’ai envie de leur dire : « Tiens vous êtes déjà revenu ? A moins que vous ne soyez jamais partis... »
                Alors une véritable dictature en France dans laquelle vous n’aurez même plus le droit de critiquer un régime que aduliez, parce tôt ou tard, il s’écartera de ses engagements initiaux (car tous les dictateurs profitent des allégrement des largesses que le pouvoir procure, c’et bien connu...), c’est même pas la peine d’y penser.
                Alors arrêter de vous faire des films ! Tout ce vous en êtes, c’est qu’en bon français râleurs et frondeurs (mais néanmoins roublard et hypocrite), vous ne pourriez même pas supporter le moindre excès d’autoritarisme !

                Décidément, ces propos relèvent vraiment du « Café du Commerce » et de ses fameux « Piliers de comptoirs » ! Connaissant la mentalité française d’aujourd’hui, ça en devient presque comique !


              • armand armand 21 décembre 2010 19:07

                Sisyphe,

                Là tu me déçois. Si Sarko se faisait voter le pouvoir de gouverner par décret ainsi que la possibilité de rester président à vie, on te verrait hurler comme un veau.
                Un dictateur c’st un dictateur, peu importe sa couleur politique.


              • Duke77 Duke77 21 décembre 2010 19:49

                Pascal, la démocratie est-elle présente aux dîners du Siècle ?



                En France et dans d’autre pays occidentaux nous sommes en dicature, mais elle est consenti. Dans nos pays civilisés, les milices armées ont été remplacées par le formatage des esprits. La preuve : que l’on vote à droite ou à gauche (ou républicain/démocrate), la même politique se met en place inexorablement. Cette politique est dirigée par une oligarchie derrière les gouvernements qui nous impose « son nouvel ordre mondial ».En terme de décisions politiques, nous n’avons que l’illusion du choix. On fausse nos informations afin d’orienter notre décision si bien qu’à l’arrivée, on a l’impression d’avoir pris une décision qui nous a en fait été suggérée comme seule solution. Sincèrement, si nous avons l’impression de pouvoir influencer les choses grâce aux bulletins de vote, au final, croyez-vous vraiment que nos élections peuvent empêcher les projets de l’oligarchie financière mondiale ? Vous croyez vraiment que Nicolas Sarkozy ou Georges Bush ont défendu les intérêts de leur peuple lors de leur mandat ? Vous n’avez pas l’impression qu’ils représentent les intérêt d’un groupe bien particulier ?
                Pour la fabrique du consentement, je vous invite a étudier les travaux de l’intellectuel Chomsky : http://video.google.com/videoplay?docid=-8506025126009141326#docid=-6422835073569633416

                Aujourd’hui l’heure est grave car en occident, les gens pensent désormais que l’ouverture des marchés est inexorable car il n’y a pas d’autres solutions... Pensez donc que les Français étaient opposés au traité de lisbonne et plutôt anti-européens comme beaucoup d’autres pays d’europe (Ireland, Grande Bretagne etc..). Les européens étaient conscients qu’un regroupement economique nuirait aux forces de chacun et finalement tirerait tout le monde vers le bas. Et bien aujourd’hui, on vous répond systématiquement que le « marché mondial libre » est obligatoire avec la Chine qui se développe etc... Quel pipeau quand on voit comment les USA eux-même font du protectionnisme pour protéger leurs industries ! Vous savez pourquoi le marché mondial est la seule solution ? Seulement parce que c’est « leur Nouvel Ordre Mondial ». Y en a d’autres mais qui les desservent et qui sont donc discrédités systématiquement. Et ceux qui portent ces projets alternatifs sont comme par hasard des dictateurs communistes (comprenez arriérés soutenant la dictature Stalinienne) ou des dictateurs religieux (sauf ceux qui nous vende le pétrole comme l’Arabie saoudite, eux ils sont sûrement de gentils dictateurs).
                Vous n’avez toujours pas compris que nos dirigeant occidentaux sont des pantins ? Vous croyez vraiment que Berlusconi est là parce qu’il est compétent ? Vous trouvez pas étrange que nos dirigeants qui on tle vent en poupe soient des avocats de formation qui n’ont souvent aucune culture générale ? Je vous laisse revoir le débat de la finale présidentielle où Sarkozy ne connait aucun des 5 dossiers du débat... Mais comme ils ont mis une cruche en face, c’est pas grave, on n’a pas le choix... CQFD.

                il y a une bataille mondiale actuellement et les 2 camps sont les suivants : certains chefs d’Etat qui agissent pour leur pays et dans l’autre camps un lobby étend son influence grâce à Ses avocats.

              • Pascal J. 21 décembre 2010 21:54

                Duke,

                Dans une démocratie, seul le peuple est souverain, et personne d’autre que lui ne peut décider de son avenir à sa place. Les théories de complots tramées dans les bureaux de multinationales, les cabinets d’avocats, les palais des émirs du pétrole ou par je ne sait qui encore... pour moi ce sont des élucubrations point barre !

                Si on en est arrivé là c’est que la majorité des électeurs l’ont bien voulu, parce qu’ils en ont tiré des avantages ! Les néo-libéraux se font du fric parce qu’ils jouent avec nos propres turpitudes. La « théorie des pouvoirs obscures », ça permet à certains de se donner bonne conscience sur nos propres responsabilités.

                Le buzz de Cantona l’autre jour à propos des banques est symptomatique de la mentalité de notre société (et lui même à ce niveau là n’est blanc comme neige). J’entends souvent les gens dirent : « Ah ces enfoirés de banquiers ! un de ces quatre il va falloir que l’on ferme tous nos comptes, comme ça, ils se retrouveront sur la paille ! » Combien on lier le geste à la parole ce jour-là : presque personne. Sur les 10000 qui se sont engagés à le faire sur Facebook, beaucoup se sont dégonflés ! Cantona lui, s’est borner a retirer une somme symbolique...

                Personnellement, je n’est jamais été pour un marché unique européen surtout dans les conditions de disparités sociales qui existaient à ce moment là et existent encore plus aujourd’hui. Idem pour l’Euro. Mais il me semble que nous avons été consulté par référendum sur ces diverses questions... donc que l’on ne me dise pas que les gens n’étaient pas au courant des conséquences que cela entrainerait. Ceux qui nous ont mis en garde et continuent de le faire sont trainés dans la boue... mais l’européanisme, puis le mondialisme béat à fait son oeuvre chez les peuples du vieux continent.

                Pour ce qui protectionnisme américain, nous sommes les premiers partenaires commerciaux des USA, et face au diktat de ces derniers, certains n’ont pas jouer la solidarité européenne à fond. Comme dans la « guerre de la banane » où les allemands notamment, on fait des pieds et des mains pour favorisés l’importation des productions latino-américaines supervisées par les multinationales US au détriment des productions des DOM-TOM et d’Afrique. Mais rassurez, les français ne sont pas exempt de se genre de reproche.
                Et là aussi la majorité des consommateurs européens continu malgré tout à se laisser faire. Comme disait Coluche : « Et dire qu’il suffirait que les gens n’achètent pas pour que ça ne se vendent pas ! » Quand les américains boycottent les produits français pour une raison ou pour une autre, ils ne le font pas à moitié. Mais le consommateur européen est lui trop con et trop veule pour lier le geste à la parole.
                Nous sommes donc TOUS responsables de la situation dans laquelle nous sommes, parce que figurer vous que nous ne sommes pas uniquement des électeurs, mais aussi des consommateurs.


              • Croa Croa 21 décembre 2010 23:07

                Pour Astérix « Soutenir Chavez revient à accepter que Sarko monopolise la TV, ferme tous les journaux et radios qui ne lui sont pas favorables. »

                Chavez serait donc un idiot refaisant bêtement les basses besognes que ses amis auraient déjà fait ?

                Sarko, moins con en effet, peut être partout car la pensée unique il n’a plus à s’en occuper !  smiley smiley smiley


              • ELCHETORIX 21 décembre 2010 14:22

                Eh oui , un résistant à l’empire US !
                J’espère que CHAVEZ soit soutenu par d’autres dirigeants de pays , comme la RUSSIE et d’autres .
                Viva CHAVEZ et que la Révolution Bolivarienne chasse l’empire d’Amérique Latine et Centrale !
                RA .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Jean Lannes

Jean Lannes
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès