Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Dalaï Lama : 25e anniversaire du prix Nobel dans un contexte de répression (...)

Dalaï Lama : 25e anniversaire du prix Nobel dans un contexte de répression au Tibet

Dans un contexte de répression de la culture et du peuple tibétain au Tibet, les Tibétains en exil vont commémorer le 25ieme anniversaire du prix Nobel de la Paix attribué au Dalaï Lama en 1989. En France, madame la ministre des Affaires étrangères du gouvernement tibétain en exil Dicki Chhoyang sera reçue à Bordeaux et à Paris.

Au Tibet, deux musiciens ont été condamnés à de lourdes peines de prison par la Cour populaire intermédiaire de Chengdu pour des chansons à "connotation politique" selon le tribunal chinois. Ainsi, le producteur de musique Pema Rigdzin, 44 ans, et le chanteur Kelsang Yarphel, 39 ans, ont été condamnés fin novembre 2014 respectivement à deux ans et demi de prison avec une amende de 50 000 yuans (6 500 €) et à quatre ans de prison et à une lourde amende de 200 000 yuans (26 000 € environ).

Fin novembre, on a appris que la Chine a expulsé plus de 100 nonnes tibétaines du couvent de Changlo à Tingri dans la région de Shigatsé. Cette expulsion visait les nonnes vivant dans le couvent sans « permis de résidence », qui furent renvoyées chez elles et contraintes de quitter la robe. Nombre d’entre elles sont amenés à se cacher dans les montagnes. L’association Campagne internationale pour le Tibet a récemment dénoncé dans un rapport une tendance à des peines sévères imposées non seulement sur les individus mais des communautés entières dans le but de contraindre les Tibétains à s’aligner sur les politiques gouvernementales. Ainsi, début novembre, les autorités chinoises ont expulsé 26 nonnes tibétaines qui ne sont pas répertoriés dans les documents du gouvernement chinois du couvent de Jhada à Bhenkar dans le comté de Driru parce qu’elles avaient refusé de dénoncer leur chef spirituel, le Dalaï Lama. Le mois dernier, les Tibétains ont été condamnés à retirer les membres de leur famille inscrits dans les monastères et les couvents du comté de Jomda à Chamdo au Tibet. Les Tibétains sont menacés de se voir privé de toute aide du gouvernement entre autres sanctions s’ils ne parviennent pas à retirer les membres de leur famille des monastères et couvents.

C’est dans ce contexte morose que Dicki Chhoyang, ministre des Affaires étrangères du Gouvernement tibétain en exil à Dharamsala en Inde est reçu en visite en France. Le vendredi 5 décembre, elle donnera une conférence de presse ouverte au public sur la situation au Tibet de 11h 30 à 12 h 30 à la Marie de Bègles. L’après-midi, de 15h – 17h elle animera une conférence débat à l’Université Sciences Po Bordeaux, Amphithéâtre C, Premier Étage, 11 Allée Ausone à Pessac.

Le mercredi 10 décembre 2014, à partir de 17 h, salle Olympe de Gouges, 15 rue Merlin dans le 11ième à Paris est organisé la commémoration du 25ème Anniversaire de la remise du prix Nobel de la Paix décerné au Dalaï Lama. On y trouvera une exposition de photos relatives à la vie du Dalaï Lama. Madame le ministre des Affaires étrangères Dicki Chhoyang donnera une allocution en présence de Monsieur Tseten Samdup Chhoekyapa, représentant officiel du Dalaï Lama à Paris. Plus que jamais, le Tibet à besoin d'une démonstration de solidarité.


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • Tibet Libre Tibet Libre 5 décembre 2014 11:38
    Le 6 décembre à Toulouse, Mme Dicki Chhoyang donnera une Conférence à 20 h 30, salle Osète, dans l’Espace Duranti, au 6 rue du Lieutenant-Colonel Pélissier, entrée est libre 
     Le 9 décembre à Grenoble, à l’invitation du maire, elle participera à une conférence-débat à 18 h à la Maison de l’International Agora, Parvis des Droits de l’Homme - Jardin de Ville -
    sur le Thème : « La Voie médiane : une résolution pacifique aux conflits du 21ème siècle ».


    • njama njama 5 décembre 2014 11:42

      Chhoyang, ministre des Affaires étrangères du Gouvernement tibétain en exil ... elle donnera une conférence de presse ouverte au public sur la situation au Tibet de 11h 30 à 12 h 30 à la Marie de Bègles.

      encore un coup politique monté par Noël Mamère
      décidément c’est une manie politique en France depuis quelques temps de recevoir des gouvernements virtuels off-shore


      • Gabriel Gabriel 5 décembre 2014 11:46

        Merci pour vos informations sur la situation tibétaine. L’épuration ethnique et la destruction de cette culture par la chine ne fait pas trop de bruit dans les médias pourtant, c’est d’une triste réalité. Cordialement


        • Simple citoyenne Simple citoyenne 6 décembre 2014 10:28

          Bonjour à vous auteur ! Pardon je n’ai pas lu votre article, mais que je lirai après avoir écrit ceci, voici que je veux m’empresser de vous donner cette histoire surprenante !

          Rencontrer le dalaï-lama ? Non, la Norvège préfère vendre son saumon aux Chinois

          Ça a fait l’effet d’une bombe. Aucun membre du gouvernement norvégien ne rencontrera le dalaï-lama lors de sa visite à Oslo du 7 au 10 mai, et ce pour tenter de sauver des rapports déjà très tendus avec la Chine.

          Le pays du prix Nobel de la paix envoie un message effrayant aux Tibétains et nous sert une leçon étonnante de lâcheté et d’opportunisme.

          Source ! http://blogs.rue89.nouvelobs.com/chemin-du-nord/2014/05/05/rencontrer-le-dalai-lama-non-la-norvege-prefere-vendre-son-saumon-aux


          • Simple citoyenne Simple citoyenne 6 décembre 2014 10:34


            "Le mois dernier, les Tibétains ont été condamnés à retirer les membres de leur famille inscrits dans les monastères et les couvents du comté de Jomda à Chamdo au Tibet."

            Que faire ? C’est écœurant !


            • njama njama 6 décembre 2014 22:39

              On ne peut que soutenir que la culture tibétaine soit respectée ...
              ce qu’il adviendra d’elle avec le temps, sera proportionnel à son rayonnement spirituel ...
              ...
              par contre soutenir le projet politique de rétablir le dalaï-lama au Tibet comme chef spirituel et politique, et donc une théocratie au Tibet ne fait pas partie de mes empathies politiques, c’est un peu comme si il fallait soutenir une forme de sionisme tibétain. Et quand on sait les dégâts du sionisme en Palestine, cela mérite quelques méditations avant d’adhérer franc bon à ce genre de revendication politique...
              .
              Dans la tradition bouddhiste tibétaine, le dalaï-lama est « un dieu incarné », et pas moins  !!!
              Tibet Libre vient régulièrement publier ses articles ici sur Agoravox, je l’invite à clarifier nettement ses positions à ce sujet.
              La culture tibétaine, son bouddhisme particulier, ...etc. , et le soutien à une idéologie politique sont deux choses bien différentes.
              Si existence d’un projet politique du dalaï-lama au Tibet, quel est le programme ?
              merci de nous le faire savoir, après on appréciera suivant le projet ...
              Il me semble nécessaire que vous n’avanciez plus masqué ... derrière l’image du gentil moine bouddhiste, fût-il le dalaï-lama
              Ici nous ne sommes pas des enfants de chœur qu’on peut embobiner facilement, on a passé l’âge ...


              • kedjey 7 décembre 2014 02:33

                Quelle tristesse que le peuple tibétain soit représenté et incarné par un agent américain smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès