Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

De la Libye

Et maintenant ? Maintenant que Kadhafi est tombé (enfin presque), que fait-on de la Libye ? Ben, on instaure la démocratie, tiens, c’est bien pour cela que nous sommes allés là-bas non ? Pour libérer le peuple d’un tyran.

Pas si sûr.

Nous avons d’un côté un Nicolas Sarkozy affaibli, qui chute dans les sondages à moins d’un an des présidentielles. Un Nicolas qui a tellement été pris de court par les révoltes arabes qu’il en était encore à proposer l’aide de sa police pour aider Ben Ali en Tunisie alors que ce dernier avait déjà quasiment quitté le pays. Rien de tel qu’une bonne guerre pour redorer son blason. Surtout s’il s’agit d’aller défendre la démocratie et les intérêts du peuple. Les Français fondent quand ils entendent cela. Voilà donc celui qui voulait nettoyer au Karcher les banlieues remplies d’immigrés louches qui prend subitement la défense des peuples arabes. Donc acte.

Ce n’est pas tout. Nous avons aussi une Amérique et une Europe qui stagnent économiquement et qui sont endettées jusqu’au cou. Cela commence à se savoir. Dans un tel contexte, il faut assurer la relance en allant de l’avant. C’est le vieux principe des guerres coloniales : aller puiser dans le portefeuille du voisin et lui voler toutes ses richesses naturelles.

Et puis, tant qu’à faire de voir tomber les vieux amis comme Ben Ali et Moubarak, autant profiter du vent de révolte qui secoue les pays arabes pour se débarrasser d’ennemis séculaires, qui vous défient depuis quarante ans. Or Kadhafi est dangereux. Que ce soit un dictateur et un mégalomane, nul le conteste. Mais ce n’est pas cela le problème. On a sympathisé avec tellement de tyrans qu’on n’y regarde plus de si près, surtout quand ils servent vos intérêts. Mais voilà. Kadhafi, ce grand égoïste, garde pour lui et pour son peuple tout l’argent provenant des richesses de son pays. Ainsi n’octroie-t-il qu’un bénéfice de dix pour cent aux compagnies pétrolières occidentales et empoche-t-il les quatre-vingt-dix autres. Quel scandale ! A-t-on jamais vu cela ? En plus il se présente comme l’unique survivant du panarabisme de Nasser, ce qui peut toujours être dangereux, surtout pour notre allié israélien. Et ce n’est pas tout. Ce tyran authentique, qui s’enrichit personnellement, a le culot et l’intelligence de redistribuer une partie de l’argent qu’il récolte. Son régime comporte un volet social. On distribue des aides, on offre des logements gratuits, bref, on fait de l’état, qui est riche, un état social, protectionniste et presque paternaliste. Voilà qui est à contre-courant des principes libéraux de l’OMC.

Et comme si cela ne suffisait pas, voilà Kadhafi qui aggrave son cas en aidant l’Afrique. L’Afrique, vous vous rendez compte ? Ce continent sous-développé qui n’est jamais arrivé à rien malgré un bon siècle de colonialisme ! Un continent qui ferait bien de souscrire un emprunt auprès du FMI s’il voulait s’en sortir (il parviendra toujours bien à rembourser les intérêts puisque son sous-sol regorge de richesses). Mais voilà que le pays le plus riche de ce contient, la Libye, se propose de financer de nombreux projets et de relever l’Afrique (mise en orbite de satellites, etc.). Impardonnable. Bientôt on n’aura plus besoin de nous et tous les anciens peuples colonisés auront les moyens d’exploiter eux-mêmes les richesses de leur sol. Mieux vaut donc prendre les devants et se débarrasser de Kadhafi.

Comment ?

On l’a vu. En légitimant une guerre coloniale sous le couvert d’une intervention humanitaire ponctuelle et limitée, d’ailleurs avalisée par l’ONU. Une fois le mandat en main, on l’interprète comme on veut.

Bien sûr, il faut un peu endormir l’opinion, qui n’accepterait pas que l’argent de ses impôts serve à spolier un peuple de ses richesses. Alors on parle de défense de la démocratie. On prend prétexte du soulèvement de la Cyrénaïque (spontané ?) pour parler d’un soulèvement populaire alors qu’on assiste en fait à la sécession d’une province. Rien de comparable donc à la situation tunisienne ou égyptienne où 95% de la population se soulevait contre le pouvoir. Ici, c’est autre chose, mais on feint de l’ignorer et on brouille les cartes.

On défend donc la démocratie, c’est-à-dire les rebelles, un ramassis hétéroclite d’anciens royalistes pro-occidentaux et de religieux extrémistes proches d’Al-Quaïda. Ceux-là même contre lesquels on est allé faire la guerre en Afghanistan. Mais peu importe si en Asie on se bat contre eux, ici on leur offre des armes. Il n’est pas question d’engager nos soldats sur le terrain, alors ces Libyens rebelles peuvent se montrer fort utiles pour servir nos intérêts. On va donc les aider de toutes les manières (argent, armes, reconnaissance diplomatique). On va même chercher d’anciens ministres corrompus de Kadhafi, qui ont retourné leur veste à temps, pour diriger le mouvement. Après tout ils ont l’habitude de diriger.

Et la guerre commence. Elle devait durer quelques jours. Puis quelques semaines. Elle durera plusieurs mois. Plusieurs mois durant lesquels on se servira des médias pour nous désinformer au maximum. On parlera de la lente mais inexorable avancée des rebelles. Jamais des frappes de l’Otan. Forcément ! Comment expliquer qu’on tue des gens pour leur bien, pour les défendre contre un tyran et leur imposer notre conception de la liberté ? Par contre on va utiliser le vieux stratagème du mensonge, celui qui a déjà bien fonctionné avec l’Afghanistan (un repaire de terroristes) et l’Irak (la possession d’armes de destruction massive). Alors on rapporte des atrocités soi-disant commises par les troupes régulières de Kadhafi : bombardements de civils (où sont les preuves ?), viols (aucune preuve) etc. On se garde bien de dire par contre que là où les rebelles ont progressé, ils ne se sont pas privés pour se venger d’une population qui finalement restait fidèle au régime en place. Il y a eu des massacres gratuits, des viols, des familles emmurées chez elles. On n’en a pas parlé. Des journalistes indépendants ont essayé de s’exprimer pourtant. Ils n’ont trouvé aucun échos. Il a fallu attendre la prise de Tripoli pour qu’un chef rebelle écœuré parle de démissionner. Il est prudent et ne veut pas qu’on le rende un jour responsable des exactions barbares commises par ses troupes à l’encontre de civils terrorisés.

Pendant ce temps, l’Otan continue ses bombardements, détruisant des objectifs militaires, mais aussi civils. Cela permettra de reconstruire après la guerre et puis en attendant cela porte un coup au moral de la population. Sans eau, sans électricité, sans hôpitaux, elle ne souhaitera plus qu’une chose : que Kadhafi s’en aille et que tout soit enfin fini.

Mais le régime résiste. On s’enlise. On accroît l’aide aux rebelles : on parachute des milliers d’armes, on offre des véhicules, de l’argent. Nos conseillers militaires sont sur place pour former tous ces apprentis soldats et surtout pour coordonner leur action. On finit par investir Tripoli par la mer, pour frapper le régime en plein cœur. Quelques centaines de personnes bien entraînées et de fausses informations (la capture des fils de Kadhafi par exemple) suffisent pour tout faire vaciller. Les communications entre les états-majors de Kadhafi sont probablement coupées (on a suffisamment bombardé » au cours des derniers mois) et le régime s’effondre lentement. La Russie, la Chine, l’Egypte en prennent acte. Pourtant le lendemain la situation reste confuse. Le fils de Kadhafi, qu’on disait captif, se promène en rue, libre et Kadhafi lui-même reste introuvable. Le régime tient donc encore ? Peu importe. La communauté internationale a reconnu sa défaite.

De quoi demain sera-t-il fait ?

Il n’y aura plus d’Etat-providence en Libye, mais plutôt des privatisations. Certes, on se sera débarrassé d’un dictateur, mais l’argent du pétrole ne sera plus redistribué. Il ira enfin, comme c’est justice, remplir les coffres de quelques multinationales. Les ressources naturelles du pays serviront à rembourser la guerre. C’est là la moindre chose que peuvent faire les Libyens pour récompenser les troupes occidentales qui leur ont ouvert les portes du monde (capitaliste). Quant à L’Afrique, elle pourra dire adieu à son idée d’une banque centrale et d’une monnaie unique africaine. Elle ira s’endetter auprès du FMI et de son nouveau patron (ou patronne). Il y a donc fort à parier que le taux d’immigration vers l’Europe augmentera en proportion de celui de la pauvreté. Cela nous fera de la main d’œuvre pas cher et pas mal d’étrangers en plus dans nos banlieues, lesquelles s’agiteront chaque jour davantage. Pas grave. Il y aura bien un nouveau Sarkozy pour proposer de nettoyer tout cela au Karcher. Les gens voteront pour lui et une fois au pouvoir il ira faire une autre guerre ailleurs. Pourquoi pas en Syrie tiens ?


Moyenne des avis sur cet article :  4.56/5   (64 votes)




Réagissez à l'article

34 réactions à cet article    


  • chapoutier 2 septembre 2011 09:00

    Sarkozy s’est offert son petit 11 septembre !

    La résolution de l’onu a été voté le 17 mars
    moins de 24h plus tard la France frappait Tripoli

    Il faut au moins 6 mois pour planifier, préparer, rassembler de quoi bombarder la Libye.

    Maintenant nous savons que les rebelles étaient en réalité des mercenaires. et Kadafi disait juste la vérité en accusant alquaida.

    Sarkozy devra être jugé




    • Feuilly 2 septembre 2011 10:47

      Ce qui veut bien dire, en effet, que tout était programmé d’avance.


    • anarcococo 2 septembre 2011 12:08

      « Bien sûr, il faut un peu endormir l’opinion... »

      Comment ne pas noter aussi « l’incroyable » télescopage de l’actualité entre la chute de Tripoli et la libération de DSK le 23 août 2011 !


    • Reflexions 2 septembre 2011 15:17

      Oui, tout est programmé d’avance, mais depuis plus d’un siècle .

      Les Atlantistes ( dont les USA sont les champions ) ont conceptualisé le monde géopolitique que nous connaissons aujourd’hui depuis plus d’un siècle. Seul le gaullisme avait empéché ce concept ( ce délire ) de se déployer dans toute ses dimensions.
      L’arrivée de Sarkosy au pouvoir en France et l’adhesion à l’OTAN permet au « délire » de s’épanouir Sarkosy est un féroce Atlantiste et refractaire à toute idée d’histoire commune entre l’Europe et l’Orient.

      J’ai exprimé cette thèse il y a plus de 4 ans sur Agoravox.
       ....................................................................

        LE CONCEPT EN OEUVRE DANS LA GUERRE EN LIBYE 


        LA MANIPULATION DE LA FRACTURE NORD/SUD AU XXI EME SIECLE



        ( notamment avec les attentats du 11 Septembre qui restent douteux quant aux auteurs )



        Les Etats Unis sèment les fractures communautaristes ( ici l’islamisme radical, là, le gangstérisme maffieux, plus loin la division des Européens...) ; ensuite ils viennent « libérer »les Pays......

        Dans le cas de l’Islamisme Radical, comment s’organise la manipulation américaine ? :

        En semant l’intégrisme musulman partout dans le monde, entre autres actions ..........

        Le choix par les E-U de la manipulation de l’Islam est ancienne et remonte au XIX en, avant la 1er guerre mondiale.... En effet, les américains ( il faudrait dire Etats-uniens), comme leurs parents anglo-saxons, sont des férus de prospectives, et celles ci, dès la fin du siècle dernier, avaient dû leur fournir les scénarios des développement géopolitiques futurs, notamment en Europe et en Orient ..... Si la modernisation des deux rives de la méditerranée s’était poursuivie de façon naturelle, les rives Sud de l’Europe et les rives Nord de l’Afrique auraient connues un développement économiques beaucoup plus important. Ce développement intense aurait construit un bloc économique Euro Oriental puissant, avec d’une part, le bloc France Allemagne Italie Espagne Russie( et Angleterre ) et le Bloc Maroc- Algérie- Tunisie- Libye- Egypte- Palestine- Syrie Turquie. Etant entendu que ce bloc oriental était, avant la 1ere guerre mondiale, regroupé sous l’influence Ottomane.......

        Si cette agglomération économique s’était poursuivie, les Etats Unis aurait été marginalisé sur la scène économique mondiale au second rang ; la première zone économique mondiale serait aujourd’hui Euro Orientale avec la méditerranée comme centre ......

        Cela, les Etats Unis ont tout fait pour l’empêcher.

        Après la 2eme guerre mondiale, alors que l’Europe en avait pour 50 ans pour se remettre de l’aventure nazie ( dont en se demande bien qui a pu leur souffler ce délire ? ? ? ..), toute une stratégie a été développée pour construire une fracture en pleine méditerranée. D’abord une couveuse maffieuse a été créée aux Etats Unis (notamment New York )dans le but d’exporter de la maffia et de l’installer en Sicile pour couper ainsi la 1ere voie de communication économique possible entre l’Europe et le Maghreb ; il faut reconnaître que l’objectif a été atteint au delà des espérances américaines : l’Europe s’arrête à Naples ! Au dessous, c’est le Mezzogiorno sous développé.....la Sicile, pont naturel entre l’Europe et l’Orient reste en panne ! ! !

        Et puis, un Mezzogiorno sous-développé, c’est plus pratique pour installer une base atomique..

        Les Anglo-saxons on toujours eu un comportement prospectif ; on ne peut pas leur faire le reproche de ne pas avoir une politique étrangère constante : c’est pour cela que le petit rocher de Gibraltar est Anglais.....

        Et oui....ils ne s’en cachent pas : il veulent dominer la Méditerranée..... oui, mais tout seul ; par-dessus les Espagnols ; par dessus les Français, par-dessus les Italiens ......

        Leur prétention n’a pas d’égal

        Au passage, il faut savoir que les Etats Unis sont des spécialistes de couveuses en« isme » ; partout ou il y a un activisme en « isme », il faut rechercher si la couveuse ne se trouve pas aux Etats Unis .....

        Mais revenons à notre sujet :

        Puis, il y a eu la fracture franco-algérienne (notamment sur des critères « ethniques ») qui a fini de couper les espoirs de développement communs entre l’Europe et le Maghreb ; il faut aussi se demander quels ont été les intérêts américains dans l’affaire franco-algérienne ...

        Cela pour faire bref ; mais si nous creusons cette thèse, nous voyons qu’elle éclaircie de nombreuses zones d’ombre d’une politique qui semble chaotique sans ce décodage de la manipulation américaine...

        Cependant, cette fracture limitée au Maghreb, ne tiendrait pas longtemps si elle ne trouvait pas une assise idéologique puissante qui permettrait de la maintenir et de l’amplifier ....

        C’est là qu’intervient la manipulation de l’Islam ..... ( qui reste une religion respectable autant que le Christianisme, le Judaïsme ou autres religions )

        Tout comme l’Inquisition ne représentait pas le Christianisme, l’Intégrisme Musulman ne représente pas l’Islam....

        Avec l’Inquisition nous avons assisté à l’instrumentalisation du Christianisme, avec l’Intégrisme Musulman, nous assistons à l’instrumentalisation de l’Islam......

        Pour empêcher au XIX eme siècle l’Europe Économique de supplanter les États-Unis, il fallait empêcher l’ Europe qui commençait son industrialisation d’accéder a l’énorme marché potentiel que représentait l’Orient.

        La méthode utilisée a été de re-fondamentaliser ( d’instrumentaliser )l’Islam et l’empêcher de se séculariser. Cette ainsi que depuis le début du siècle, il y a une alliance tacite entre les États-Unis et les fondamentalistes Musulmans. Ce retour a un Islam archaïque ( obscurantiste et médiéval )fait en sorte que les rives de l’Europe et les rives de l’Orient s’éloignent un peu plus tous les jours depuis la fin de la 2eme guerre mondiale .

        Il faut savoir que toutes les écoles coraniques du monde sont en majeur partie financées par l’Arabie Saoudite, et l’Arabie Saoudite est l’alliée des États-Unis : chercher l’erreur ! ! !

        En y regardant de plus près, on pourrait se demander si les États-Unis n’ont pas fait à la fin du XIX em siècle un marché avec les fondamentalistes : Aux Etats-Unis la domination économique de l’Occident ( hormis la Chine ), aux fondamentalistes, la domination sur toute la sphères Musulmane ( avec , pourquoi pas, un Ben Laden comme « Calife à la place du Calife » ; c’est un délire très « Buschien ».........) . Ben Laden et Al Qauïda ne servent d’ailleurs que les intérêts Étasuniens dans le monde..... Al Quaïda est le cache-sexe du viol conceptuel organisé par les États-Unis sur la planète depuis le 11/09 ......

        Résultat :

         un Orient qui rétrograde et qui ne peut plus être un marché porteur pour les économies Européennes ; un affaiblissement de l’Europe qui reste sous domination américaine ( y compris la Russie )

         Un Orient qui rétrograde et qui reste lui aussi sous une domination américaine relayée par des roitelets locaux ( type Ben Ali et autre Moubarak , ou aujourd’hui un « CNT Libyen ») avec lesquels ils monnayent pétrole et autres richesses.......

        De façon subsidiaire, je pense, contrairement aux idées générales, que les Etats Unis ne sont pas allé voler seulement le pétrole en Irak, mais ils sont allés y voler leur Laïcité. En effet, cette stratégie d’obscurantisme développée par les Etats Unis depuis un siècle, pouvait être mise en danger par l’exemple Irakien, pays arabe qui, petit a petit, était en train de s’ouvrir à la modernité en sécularisant l’Islam .....Saddam Hussein ne devait pas vivre cent ans, et si les Etats Unis n’étaient pas intervenu, on aurait eu une relève jeune et laïque plus porteuse encore d’espoirs de progrès et de relations fructueuses avec l’Europe .... Comme nous avons eu une relève à Franco en Espagne ...sans avoir eu besoin d’intervenir...Les peuples se suffisent à eux mêmes, souvent.( La Tunisie vient de nous en donner un exemple lumineux ! ! ! )

        Au lieu de cela, les Etats unis, en intervenant, essaient de favoriser la mise en place de régimes religieux intégristes qui freineraient les relations Euro Orientales.

        Pourquoi n’ont ils pas déloger Saddam Hussein lors de la 1 ère guerre du Golfe ?

        Parce que, à ce moment là, une relève Laïque était possible puisque les classes moyennes et aisées pouvaient fournir les hommes

        Dix années de blocus avaient pour but de vider le pays de ses classes moyennes et dessécher le terreau Laïque afin de laisser la voie ouverte aux intégrismes.

        Il faut reconnaître que les Etats Uniens ( les dirigeants ) ont de la suite dans les idées...

        Un pays arabe musulman républicain et laïque : voilà un exemple qui pouvait être dangereux pour les Etats-Unis. La Syrie, la Lybie sont dans la ligne de mire des Etats Unis pour la même raison ..........

        Les Etats Unis ne supportent pas ce qui pourrait créer une contagion laïque en terre islamique et permettre la jonction économique Euro Orientale........

        Les capacités technologiques de l’Europe couplées avec les richesses minérales de l’Orient feraient du bloc Euro Oriental le plus grand espace économique pour les mille ans à venir !!!

        Cette perspective les inquiètent plus que le décollage Chinois ! ! !

        Les Etats unis ne supporte pas que les pays musulmans se modernisent car ils deviendraient alors le marché naturel de l’Europe.

        Il y a deux façons de moderniser les pays musulmans :

         1/ par l’installation de Républiques démocratiques laïques. On peut appeler cela la « modernisation » de l’islam. C’est ce qui se passait en Irak. C est ce qui se passe en Syrie. On a vu ce qu’en pense les Etats unis : ils n’en veulent pas ........

         2/ il y a l’Iran qui propose une autre voie : C’est « l’islamisation » de la modernité. Cela aussi ne plait pas du tout aux Etats Unis. Un Iran ou les femmes au tchador siègent comme députés au Parlement, en plus grand nombre que dans certains Parlements Occidentaux, voilà qui fait désordre. Cette modernisation aussi fait peur aux Etats Unis ; cela risque de réussir et d’être contagieux ...et nous avons là, la raison du montage en épingle de l’affaire Iranienne ! ! ! ; L’histoire de la bombe atomique Iranienne c’est le nuage de fumée qui cache la véritable motivation.

        Les Etats unis ont une peur panique de voir la « modernité » éclore ou s’épanouir en Orient....et être le ferment du rapprochement économique Euro Oriental.. Pour eux , l’éclosion de cet espace économique Euro Oriental central ( au niveau mondial ) leur fait plus peur que le décollage Chinois !

        Cette peur, il la nourrisse depuis le XIX em siècle ....et toute leur stratégie se résume à cela :

        EMPECHER LA JONCTION NATURELLE EUROPE ORIENT

        Le credo des Etats Unis c’est donc :

        1/ Islam, oui, mais archaïque et rétrograde , type Arabie Saoudite, ou les femmes sont exclues du champ social et reléguées au seul champ « famillial » .....un Islam moderne et républicain, type « Iran » pas question ! ! !

        2/ Musulmans, oui, mais intégristes et rétrogrades ...des musulmans laïques et modernes, type « Irak », des peuples musulmans qui envoient leurs enfants, filles et garçons a l’Unniversité , pas question ! ! ! Ces peuples musumans modernes pourraient avoir la prétention de maitrisier l’exploitations de leurs ressources ....Pas question ! ! !

        C’est dans ce délire que nous entraîne la manipulation américaine ( depuis le 11 Septembre ) et sa marionnette Ben Laden (on ne doit pas oublier que les deux familles Ben Laden et Bush sont intimes ! ! ! !). Ben Laden, le Guignol des Temps Modernes que les Atlantistes agitent pour amuser ( et apeurer ) les grands enfants occidentaux .....et qu’ils font disparaitre dans un tour de passe passe en Afganistan pour le ressuciter en Libye dans un autre grand islamiste, Beladj ...

        La seule façon de la contrer est de la déjouer et de ne pas s’y laisser prendre .....

        Comment ?

        Pour nous Européens, en soutenant les efforts de modernisation et de démocratisation des pays musulmans.....

        Pour les musulmans de tous les pays, y compris de France ( ou de Libye ) , en refusant l’archaïsme ou veulent les entraîner des prêcheurs fanatiques et manipulés par les Etast Unis et leurs vassaux européens.....

        A ce moment là, ce n’est plus de Choc des Civilisations dont nous parlerons, mais de la Fusion des Civilisations .......

        .....si les Etats unis de Bush ( ou d’Obama et de Sarkozy aujourd’hui ) n’interdisent pas ce rêve à l’Europe et à l’Orient par un chantage aux armes de .......

        Je vous laisse continuer...



    • Horatiu Russin Horatiu Russin 2 septembre 2011 15:41

      Bonjour chapoutier !

      J’apprécie beaucoup vos commentaires pleins de substance, dont celui-ci en fait partie. Je ferais juste une petite remarque, plutôt de nuance, sur ce dernier.

      Vous avez dit : « La résolution de l’onu a été voté le 17 mars moins de 24h plus tard la France frappait Tripoli »

      Vous avez parfaitement raison sauf que ce n’est pas la France, donc le pays tout entier, qui avait frappé Tripoli. Non, pas du tout !

      Personne n’a demandé les français s’ils veulent que la Libye soit bombardée, tout en dépensant de leur argent, de l’argent des contribuables !

      La décision de frapper Tripoli, de déloger le régime du Colonel Kadhafi n’a pas été prise par le peuple français suite a un référendum, mais plutôt par le Président Sarkozy de Nagy Bocsa (d’après son vrai nom) et son entourage proche (Juppé, Kouchner & CO). C’était juste une question de nuance : quand on parle de la France, on parle du peuple français et quand on parle de l’Elysée, on parle plutôt de son locataire.

      Je crois que, si le peuple français, toute proportion gardée, a quelque chose à se reprocher, c’est d’avoir voté « de Nagy Bocsa » en 2007. A part cela, on ne peut aucunement jeter le blâme sur le peuple français !


    • Feuilly 2 septembre 2011 16:34

      @ « Réflexions » : tout est programmé d’avance, mais depuis plus d’un siècle .

      Belle analyse et qui fait réfléchir. Il est certain que L’Irak de Sadam se rapprochait de notre mode de vie occidental. Le pays était riche, prospère, la technologie avancée et le niveau d’études excellent. Il y aurait forcément eu des échanges avec l’Europe. Il y en avait déjà puisque la France et l’Allemagne y étaient bien présentes (ce n’est pas un hasard si ces deux pays n’ont pas participé à la guerre).

      La Libye c’est pareil. Elle a gardé l’argent du pétrole pour elle afin d’assurer son développement. Les images qu’on voit de Tripoli ne donnent pas l’impression d’être celles du tiers-monde... Kadhafi était donc l’homme à abattre et les révolutions populaires(probablement organisées et manipulées) ont été le prétexte. La Libye va retourner au Moyen-Age. Et comme Kadhafi signait des contrats avec la Russie et la Chine, on coupe l’herbe sous le pied à nos concurrents.
       
      Mais je retiens cette idée que l’Amérique a intérêt à voir l’obscurantisme islamique se développer. Tout état arabe moderne et prospère lui fait de l’ombre. Et puis Israël n’est jamais loin, qui préfère conserver son avance technologique .


    • chapoutier 2 septembre 2011 17:27

      horatiu
      vous m’aviez compris mais vous avez parfaitement raison de le rappeler
      seul sarkosy est responsable avec la complicité des partis aussi bien dit de gauche que de droite.

      les langues vont se délier sur l’intervention française au sol
      des petits commencent à filtrer de + en +


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 3 septembre 2011 05:30

      @ L’AUTEUR


      Merci de ne pas oublier. Hommage à Allain Jules qui a inlassablement dit la vérité et a été pris a parti par Le Monde, journal qui a repris sa vieille tradition de collaborer de toutes ses forces au pouvoir ultramontain en place. 

      J’ai essayé moi-même de faire ma petite part ici même au tout début du drame, mais surtout au Canada en soulignant l’ultime ignominie d’avoir bombardé les Libyens à l’uranium appauvri, dernier épisode du plus grand crime contre l’humanité de tous les temps. 

      Que peut-on faire, maintenant que l’on sait que nous sommes gouvernés par des criminels de guerre et que l’Otan est une association de malfaiteurs ? 

      Pour la Libye, bien peu. Les pillards sont dans la place et les massacres ne cesseront pas. L’argent des Libyens a été pris, et leurs ressources ont été partagées comme la tunique du Christ. 

      Pour la France, on pourra se souvenir de chasser au plus tôt de tout pouvoir ceux qui ont commis et ont été complices de cette horreur. Pour chaque citoyen, il faut que vienne la réalisation que rien ne changera si chaque individu n’assume pas lui-meme la responsabilité de tout faire, selon sa propre conscience, pour que ce système s’éffondre. Nous sommes tous les Libyens martyrs d’un banquier anonyme. Anathema sit !

      Pierre JC Allard

    • Feuilly 4 septembre 2011 00:58

      @ Pierre JC Allard


      Oui, « Le Monde » est devenu bien décevant... C’était prévisible, avec le changement de direction. 
      Quant à Sarkozy, j’ai bien peur au contraire que les citoyens ne se fassent avoir suite à son rôle dans cette guerre. Je veux dire que bien peu se rendent compte de se qui se passe vraiment. en Libye. Déjà, ceux qui sont fort à gauche, se réjouissent de la chute d’un dictateur. Quant à ceux de droite... 

    • frugeky 2 septembre 2011 09:28

      Résumé Ô combien pertinent.


      • Horatiu Russin Horatiu Russin 2 septembre 2011 09:37

        Voila que fait-on de la Libye une fois « libérée » de sous la dictature féroce de Kadhafi :

        1. La Jamahiriya Arabe Libyenne était sous Kadhafi un pays sans dettes envers le FMI, la banque Mondiale et/ou envers d’autres institutions financières du pouvoir globaliste. Alors, on va commencer à l’endetter pour l’aligner sur la voie des pays « démocratisés » au point de baïonnette !

        2. La Libye a maintenant une réserve de 144 tonnes d’or dans la Banque Centrale du Gouvernement Libyen. Or cela ne peut pas demeurer dans un pays « libre et démocratique », alors on va partager cette richesse libyenne entre ceux qui ont libéré le pays et le peuple !

        3. La Libye avait une Banque Centrale du Gouvernement Libyen (celle qui appartient encore 100% a l’Etat et qui a le siège social a Tripoli) offrant jusqu’a présent des prêts sans intérêt et sans limite de temps aux citoyens libyens. 
        Epouvantable et intolérable dans un pays libre et démocratique ! Alors, cette banque sera remplacée dans la période « d’après Kadhafi », avec la nouvelle Banque Centrale de Benghazi – autorité auto-déclarée compétente dans les affaires monétaires du pays, ayant déjà nommé un Gouverneur qui siège a Benghazi – ouverte par les rebelles qui ont formé le soi-disant Conseil National de Transition (CNT) !

        4. La Libye a un potentiel pétrolier qui couvre à présent 2% de la production mondiale de pétrole et qui était exploit
        é sous le contrôle étatique du Colonel Kadhafi. Or, dans un pays qui vient de s’ouvrir vers la démocratie,  on ne peut pas laisser le pays exploiter ses propres ressources, parce que ça ne répond pas aux règles démocratiques nouvellement instaurées. Il faut donc laisser les pays qui ont contribué pleinement a la démocratisation forcée du pays d’offrir de « nouvelles solutions démocratiques »  quant a l’exploitation du pétrole libyen.

        5. La Libye offrait a son peuple jusqu’au moment de la « démocratisation » du pays un système de santé et d’enseignement 100% gratuits. Terrible ! Ces services ne peuvent pas être gratuits  depuis que le peuple libyen ait retrouvé sa chère liberté ! Alors les systèmes de santé et d’éducation du pays devront  être sujet à des privatisations « démocratiques » assez précipitées, dans la période d’après Kadhafi.

        6. Le colonel Kadhafi ait réalisé pendant son règne un projet gigantesque déjà accompli – le Great Man-Made River (GMMR) qui a coûté au peuple libyen 33 milliards de dollars US et  qui permet d’assurer l’alimentation avec eau potable pour 70% de la population libyenne – celle qui s’est révoltée « spontanément » contre son dirigeant. Cette eau potable était offerte gratuitement au peuple libyen pendant la dictature féroce de Kadhafi, chose difficilement digérable dans une « vraie démocratie » !  Désormais, cette eau potable va être embouteillée  et vendue « démocratiquement » au peuple libyen, qui vient tout juste de retrouver sa liberté.

        7. La Libye était jusqu’au moment de la tombé du régime du Colonel Kadhafi, un pays pas mal riche, indépendant et souverain, qui était devenu un « exemple négatif » aux yeux des Maîtres du Monde. Maintenant, par l’intermédiaire de ceux qui ont vendu le pays au nom « démocratie » et surtout de la « liberté », voire ceux qui composent le Conseil National de Transition, on va montrer au peuple libyen comment doivent-ils être désormais reconnaissants aux sauveurs : à genou devant les Maîtres du Monde !!!


        • Feuilly 2 septembre 2011 10:59

          Bon résumé de ce qui va se passer en Libye. L’Irak aussi, était un état riche et souverain, avec un taux de scolarité important. Qu’en reste-t-il aujourd’hui ? 

          En gros, ce sont les citoyens des pays riches qui paient une guerre pour que leurs riches à eux puissent piller et appauvrir les citoyens d’un autre pays. Bref, des deux côtés, ce sont toujours les mêmes qui perdent.

          Alors, venir parler de défense de la démocratie, cela fait rire. On ne comprend pas comment la presse officielle se rend complice de ce mensonge. Il est vrai qu’elle appartient plus ou moins à ceux-là qui font la guerre.


          • Horatiu Russin Horatiu Russin 2 septembre 2011 11:36

            Bonjour Feully et félicitations pour l’article !

            Vous avez dit : « En gros, ce sont les citoyens des pays riches qui paient une guerre pour que leurs riches à eux puissent piller et appauvrir les citoyens d’un autre pays. Bref, des deux côtés, ce sont toujours les mêmes qui perdent. »

            Tout à fait ! Ce sont finalement tous les citoyens qui payent la note, et ceux des pays riches, et ceux des pays en voie de développement, mais jamais ceux qui conduisent le monde, voire le groupement restreint des individus, que je n’ose pas les appeler humains, qui se sont érigés en élitistes et qui forment ce qu’on connaît déjà sous le nom de Nouvel Ordre du Monde.


          • Brazouzen Brazouzen 2 septembre 2011 12:09

            Comme diraient les figaronautes :« bah,oui on est pas dans le monde des bisounours.... »,pour eux balancer des bombes sur les lybiens et faire du buisness derriere c’est normal...peut etre que ceux la,si un jour ils se retrouvent devant le cerceuil d’un de leurs enfants ou parents mort dans un attentat sur notre sol revendiqué par des proches de lybiens innocents morts sous nos bombes payées par nos impots,ils reverront peut etre leur histoire de bisounours....
            Certe kadafi n’etait pas recommandable...mais les mecs du CNT ???on risque d’avoir des surprises avec ces gens la...


            • karina 2 septembre 2011 12:30

              Cette intervention comporte tellement de zones d’ombres !


              • SEPH 2 septembre 2011 12:58
                Vidéo : L’OTAN est la source de notre malheur
                http://www.michelcollon.info/Libye-L-OTAN-est-la-source-de.html&nbsp ; Témoignages de résidents libyens fuyant la violence de l’Occident et des rebelles.

                 

                VOIR aussi  :

                Massacre de Noirs par les « rebelles démocrates » - Investig’Action avait rencontré les victimes
                CE QUI ATTEND LES LIBYENS DONT LE PAYS EST DÉTRUIT , C’EST UNE RAZZIA SUR LEURs RICHESSES ( le pétrole, les avoirs et les stocks d’or considérables du peuple libyen dans les banques occidentales) avec une mise SOUS TUTELLE OU DICTATURE de l’Empire US et de ses alliés sionistes.

                • agent orange agent orange 2 septembre 2011 14:34

                  La DEMOCRATIE ça se mange pas (proverbe africain ?)

                  @ l’auteur
                  Excellent article.
                  Le Droit de Protéger* (Right to Protect ou R2P, est devenu Right to Plunder : Droit de Piller).

                  *Ainsi était l’objectif de la Résolution 1973


                  • Feuilly 4 septembre 2011 01:03

                    Et au-delà du drame qui se joue en Libye, c’est toute l’Afrique qui est concernée. Ah, je savais, quand Sarkozy est arrivé au pouvoir, qu’il ne s’en irait pas sans nous plonger dans une guerre. Quelle image la France va-t-elle maintenant donner d’elle-même là-bas ? Si au moins les citoyens se révoltaient, on pourrait dire qu’ils désapprouvent l’action de leur gouvernement, mais non, tout le monde se tait.  


                  • SEPH 2 septembre 2011 15:24

                     VOILA LE SORT DE LA LIBYE « LIBÉRÉE » par l’OTAN

                    Ron Paul :
                    LA CIA CHOISIT LES DICTATEURS DANS LE MONDE

                    Voire aussi la vidéo Vidéo : L’OTAN est la source de notre malheur
                    http://www.michelcollon.info/Libye-...

                    Ron Paul a déclaré dans l’émission d’Alex Jones que l’agence est aussi derrière le choix des dictateurs à mettre en place à travers le monde.

                    “La CIA est véritablement le monsieur loyal du cirque ; elle est impliquée dans la guerre, elle est impliquée dans les activités militaires, ils choisissent les cibles depuis Langley en Virginie (NdT : QG de la CIA), ils peuvent tirer des missiles en tout point de la terre, en général
                    tuant beaucoup d’innocents dans le processus et manquant le cible qu’ils essaient d’éliminer
                    ”, a dit le Dr. Paul, ajoutant que ce type d’activités était même en dehors de la réalité déjà anticonstitutionnelle d’Obama bombardant la Libye.

                    “Maintenant nous avons une personne clef du département de la défense (NdT : Ministère de la Défense états-unien) qui s’en va présider à la CIA et le chef de la CIA qui s’en va à la tête de l’armée », a dit Paul, ajoutant “Je sais que la CIA a été impliquée dans beaucoup d’élections à travers le monde, ils sélectionnent les dictateurs… Je ne pense pas qu’il y ait quelque doute que ce soit qu’elle ne soit impliquée dans ces révolutions qui se déroulent autour de la Méditérannée, nous allons juste sélectionner le bon dictateur”, a dit Paul, ajoutant également que le secret entourant les actions de la CIA était complètement “hors de contrôle”.

                    Les commentaires initiaux du député Ron Paul concernant le “coup” de la CIA furent faits durant la conférence régionale Campagne pour la Liberté, à Atlanta Géorgie, en Janvier 2010.
                    “Savez-vous qu’il y a eu un ‘coup’ ? C’est un coup de la CIA”, déclara Paul. “La CIA gère et contrôle tout, elle dirige l’armée. C’est elle qui lobe des missiles et des bombes sur les pays… et bien sûr la CIA est aussi secrète que la réserve fédérale, pensez simplement aux dégâts qu’elle a fait depuis sa création après la seconde guerre mondiale.

                     Elle est un gouvernement dans le gouvernement. Elle est dans les affaires, le traffic de drogue, ils font et défont les dictateurs.. Nous devons nous débarasser de la CIA”, a t’il ajouté.

                    http://www.alterinfo.net/Ron-Paul-La-CIA-choisit-les-dictateurs-dans-le-monde_a63167.html
                     
                    Url de l’article original : http://www.infowars.com/ron-paul-cia-chooses-dictators-around-the-world
                    /

                    (1) Ron Paul, député républicain à la chambre basse du congrès des Etats-Unis (parlement chez nous), ancien candidat à la présidentielle de 1988 du Libertarian Party (créé en 1971), médecin gynécologue de formation et profession, et très certainement la personnalité la plus attachante du paysage politique nord-américain. Il est aussi membre des comités parlementaires aux affaires étrangères et aux services financiers.


                    • Nomade 2 septembre 2011 17:13

                      Excellent article, rien à ajouter si ce n’est qu’il faut urgemment se débarrasser de cette nomenklatura mondiale cupide aux agissements criminels...
                      REVOLUTION !!!!!!


                      • Feuilly 4 septembre 2011 01:04

                        Bien d’accord avec vous, mais comment s’en débarrasser ? Personne ne bouge. 


                      • Hijack Hijack 2 septembre 2011 17:59

                        Que fais t-on de la Libye ??? Quelle question !!! smiley

                        Ben ... on prend ce qu’il y a à prendre, on élimine ceux qui nous gênent ... et éventuellement, avec la bienveillance des USA on tente une New-colonisation !!!

                        Et ... malgré nos promesses ... qu’on ne nous parle pas des souhaits et désirs des libyens ... on ne peut satisfaire tout le monde ...

                        Bon... blagues part, ça c’est ce qu’ils souhaitent ... mais n’auront rien ... ni eux, ni le peuple et les plus grands perdants dans l’histoire ce sont les libyens ... qui ne retrouveront jamais ... au grand jamais le 10ème du niveau de vie qu’ils avaient auparavant !!!
                        Trop tard pour les regrets !!!


                        • Dzan 2 septembre 2011 18:51

                          Faudra changer d’avion, car le « Smocker » autrement dit le Phantom est rayé des listes depuis quelques années.
                          Néanmoins,un bon point pour l’article


                          • Feuilly 2 septembre 2011 20:55

                            Vous avez raison, le dernier Phantom est sorti des usines en 1981... 


                          • ykpaiha ykpaiha 2 septembre 2011 20:29

                            Que les Atlanto-khasars aient planifié,depuis x temps le NWO avec washingtelavivton comme capitale est patent, mais il est aussi symptomatique qu’ils en aient été a s« en remettre au »Guignol« pour avancer leurs »pillons".
                            Jusque la personne n’était dupe de qui fait quoi, l’arrogance ne les faisait meme pas rougir.
                            S’en remettre a un faquin du genre Sarkouillon en dit long sur leur deliquescence...Ils ont du meme penser a Berlucocu mais l’assoc avec mussolini semblait trop voyante, ce qui a porté ombrage au zizi ambulant.
                            Not’pomm doit se prendre pour un matamor alors qu’il n’est que le factotum d’une histoire qui ne lui laissera rien, Histoire qui ne semble pas aller dans le bon sens, si elle doit passer par ces parias malfaisants,

                            Non pas que de l’autre coté ce soit meilleur, loin de moi cette pensée, mais je suppose que c’a a du tordre un peu le nez pour en etre obligé a cette issue.

                            Alors Libye victoire atlantiste ou chant du cygne ? a regarder j’ai bien le sentiment que nous voyons se dérouler devant nous la déchéance de ce ce qui a été notre berceau depuis 60 ans.
                            Un empire vide de sens (pour la premiere fois de l’histoire !!) qui finit dans le vide qu’iil a lui meme créé.
                            Mon propos n’est pas de dire que c’est la panacée car si l’autre empire a fini avec la sagesse de ne pas tout embraser alors qu’il en avait les moyens, celui-ci me semble plus jusqu’au boutiste.
                             en espérant qu’il finisse et vite.pour le bien de l’humanité.


                            • Feuilly 2 septembre 2011 21:01

                              En faisant rentrer la France dans l’Otan, le petit Nicolas acceptait d’emblée de n’être plus qu’un valet. Je n’aime pas beaucoup De Gaulle, qui en 1968 parlait du peuple en le qualifiant de « chienlit », mais il faut reconnaître qu’en se retirant de l’Otan, il avait eu de l’intuition. 


                            • lacenaire 2 septembre 2011 22:16

                              il faut mettre un terme au mandat de ce psychopathe qui a pris la republique française en otage pourt ses delires megalomaniaques . il faut destituer le tyran malefique . les allemands en 1933 ont subit la même hypnotisation .


                              • SEPH 2 septembre 2011 22:43
                                Massacre de Noirs par les « rebelles démocrates » - Investig’Action avait rencontré les victimeshttp://www.michelcollon.info/Massacre-de-Noirs-par-les-rebelles.html

                                Investig’Action

                                27 août 2011

                                Article en PDF :
                                The Associated Press a annoncé froidement le massacre d’un groupe de personnes noires installées dans un campement en face de la résidence présidentielle libyenne. Des dizaines de corps sans vie ont été retrouvés avec les mains attachées dans le dos. L’agence précise que ce n’étaient pas des combattants. Michel Collon et la délégation qui s’étaient rendus sur place au mois de juillet avaient rencontré ces hommes qui aimaient la Libye.


                                MICHEL COLLON :

                                “J’ai rencontré ces personnes lors de ma mission à Tripoli. J’ai pu converser avec certains. Ce n’étaient nullement des “mercenaires” comme nous le prétendent les “rebelles” et les médias. Les uns étaient des Libyens à la peau noire (une grande partie de la population est de type africain en fait), les autres étaient des civils venus de pays d’Afrique noire et séjournaient en Libye depuis longtemps. Tous soutenaient Kadhafi justement parce qu’il s’opposait au racisme et qu’il traitait Arabes et Africains sur pied d’égalité.

                                Au contraire des “rebelles” de Benghazi, connus pour leur racisme anti-Noirs et qui se sont rendus coupables d’atrocités épouvantables et systématiques dès les premiers jours de guerre. Le paradoxe, c’est que l’Otan prétend apporter la démocratie et qu’il s’allie à une section libyenne d’al Qaeda et à des racistes du type Ku Klux Klan !"

                                Toute l’équipe d’Investig’Action est bouleversée par cette triste nouvelle.


                                Simon de Beer membre d’Investig’Action dans le campement

                                 


                                Simon de Beer, historien, membre d’Investig’Action :

                                "Des milliers d’Africains noirs vivent en Libye. J’ai eu l’occasion de discuter avec beaucoup d’entre eux, notamment au campement de Bab al-Aziziya. La plupart voient en Kadhafi un des pères de l’Afrique. Ils n’hésitent pas à le comparer à Lumumba et Sankara. Cela peut sembler étonnant vu de l’étranger, mais il ne faut jamais oublier que, dans le plus pauvre des continents, la Libye fait figure d’exception : l’espérance de vie y est de 75 ans ; l’eau, l’électricité, les soins de santé et l’enseignement y sont gratuits ; un plein y coûte à peine plus d’un euro... C’est pourquoi des millions d’Africains soutiennent largement Kadhafi. J’ai été bouleversé d’apprendre la mort brutale de ceux qui, en signe de solidarité au régime, campaient pacifiquement devant la résidence de Kadhafi. Leur assassinat est un acte barbare et gratuit.

                                Comment peut-on encore oser qualifier les rebelles de forces « démocratiques » ?

                                 

                                L’indice de développement humain selon les Nations-Unies en 2009. En Afrique, seule la Libye se rapproche du niveau des pays développés. C’est la raison pour laquelle beaucoup d’Africains y émigrent pour vivre et travailler.


                                 

                                Mohamed Hassan, spécialiste de l’Afrique avec un chef africain. Lire son interview à propos de la mission à Tripoli.


                                Tony Busselen, journaliste à, l’hebdomadaire Solidaire, participait à la même mission, il y a quelques semaines : 

                                "Nos photos montrent que ces gens étaient des civils sans armes, il y avait même beaucoup de femmes et d’enfants. Je leur ai parlé, ils étaient très mobilisés contre la guerre et ils ne comprenaient pas ce que l’Europe voulait.

                                Ils me disaient : “Mais ici, c’est un pays qui marche, les réalisations sont bien mieux qu’en Afrique, c’est très bon pour nous, et l’Europe vient bombarder ! C’est incompréhensible. ” Ils étaient très motivés pour défendre la Libye car ils pouvaient comparer avec leur pays d’origine.

                                C’est vraiment barbare qu’on massacre ces gens désarmés en leur attachant les mains dans le dos, c’étaient de simples gens, des travailleurs venus spontanément défendre leur nouvelle patrie. C’est vraiment la terreur et j’ai vu des photos des mêmes actes commis à Benghazi par les “rebelles” qui pratiquement vraiment la terreur. Alors, quand je vois à Tripoli des gens qui “applaudissent” les rebelles, je me dis qu’ils sont terrorisés tout simplement. L’Otan apporte la terreur. “


                                Un mercenaire ?


                                Où sont maintenant ces femmes et ces enfants ?

                                 


                                Ilse Grieten (INTAL) :

                                “Quand je vois ça, je ne parviens pas à y croire. Nous avions déjà entendu tellement de récits d’atrocités, commises par les rebelles, et ce sont ces gens-là que nous soutenons et armons !?
                                Je suis furieuse, encore une fois, et chaque jour ! Ces gens sont si honnêtes, des centaines représentant tant de pays africains, tous dans et autour de leurs tentes, depuis des mois, convaincus qu’il faut soutenir Kadhafi et la Libye comme un exemple pour l’Afrique. Je les entends encore nous dire : “La Libye est la mère de l’Afrique”.

                                Ils nous montraient concrètement l’unité africaine. Ils voulaient tous prendre la parole pour nous faire comprendre qu’il s’agissait d’une attaque contre l’Afrique et ses matières premières. La Libye, c’est la porte de l’Afrique.

                                J’espère que leur voix sera enfin entendue. Pourquoi l’Otan et les rebelles ont-ils refusé cette proposition de paix de l’Union africaine (53 pays) ? Pourquoi n’en avons-nous jamais entendu parler ici ? Pour eux, Kadhafi est un symbole de l’unité africaine, l’homme qui protège son pillage contre le pillage néocolonial. L’homme qui a plus fait pour l’Afrique que leurs propres, dirigeants.”

                                 


                                Nous publierons prochainement le témoignages de ces hommes et de ces femmes.


                                Captures d’écran d’une vidéo de Reuters qui ose dire qu’on ne sait pas encore qui a perpétré ce massacre.


                                Les photos suivantes proviennent d’un compte Facebook de partisans du CNT. Les lieux et dates sont difficilement définissables. Mais ce qui est certain, c’est que les hommes arrêtés ne sont pas des combattants et sont menacés, voire déjà assassinés au moment où nous publions ces photos. Tout cela grâce à l’ONU, l’OTAN, les élus européens et leur sinistre envoyé spécial Bernard-Henri Levy sous le prétexte de protéger les population et instaurer la démocratie.

                                Comment tenir une arme avec un bras dans le platre ?


                                Légitimation du massacre par Le Figaro :



                                Photographie prise à Benghazi par Pierre Piccinin


                                Source : www.michelcollon.info


                                • Feuilly 2 septembre 2011 23:14

                                  Oui, plus on en apprend, plus on est aterré. 


                                • Feuilly 2 septembre 2011 23:16

                                  « atterré » bien sûr ( 2 t)


                                • hacheii 3 septembre 2011 11:07

                                  Ce qui m’indigne le plus dans toutes ces guerres, c’est le silence de la gauche qui a toujours été pacifiste depuis de la guerre du Vietnam qui se menait contre les communistes, et qui se tait aujourd’hui alors que Sarkozy agresse des pays au nom de la France.
                                  .
                                  La gauche ne dit rien, elle ne sait rien, elle ne voit rien, comme pour l’insécurité.
                                  .
                                  C’est cette andouille de BHL qui est allé voir Sarkozy pour l’embarquer dans cette guerre, un vrai homme de gauche, futur ex-conseiller de ségolène en 2007.
                                  .
                                  Regardez la vidéo sur de maitre Ceccaldi avocat de l’état Lybien sur NPI, 4 eme article en bas : 
                                  http://www.nationspresse.info/
                                  .
                                  La gauche est derrière toutes les saloperies, c’est elle qui tire les ficelles, après l’agression de Steeve Briois, c’est Alexandre Gabriac qui a été agressé à coups de barre de fer le 24 Aout. Ce sont les mêmes agresseurs qui manigancent toutes ces guerres.


                                  • Feuilly 4 septembre 2011 01:14

                                    La gauche n’est plus la gauche. Ou c’est une gauche de bourgeois. Comment DSK, milliardaire, peut-il se sentir de gauche ? Il travaille pour sa classe sociale, c’est tout. 


                                    Il faut donc rester indépendant et aller encore plus à gauche (et certainement pas vers l’extrême-droite).

                                  • Quidam 3 septembre 2011 11:40

                                    Une autre facette de l’analyse est qu’il est capital pour les Etats-Unis de protéger le dollar, en enrayant une « maladie » qui pourrait causer leur perte : l’échange de pétrole contre une autre monnaie que le dollar.

                                    Saddam Hussein en Irak voulait échanger du pétrole contre des euros...
                                    Kadhafi créait le Dinar-or, échangeait des services avec le Vénézuéla, fédérait l’Union Africaine...
                                    L’Iran imagine des échanges en euros ou autres monnaies...
                                    Le Vénézuela échange du pétrole contre des soins avec Cuba...

                                    A l’heure où la dette US explose, et ne tient que sur la demande de dollars pour acheter du pétrole, appuyée par une armée sur-puissante financée par le reste du monde, cela est trop dangereux...Il leur est essentiel que chacun comprenne que ces idées ne peuvent même pas exister, sous peine de représailles...

                                    • Feuilly 4 septembre 2011 01:18

                                      @ Quidam :


                                      Tout à fait. Il n’y a pas que le pétrole, il y a aussi le dollar. On dit même que DSK, au FMI, pensait lui aussi instaurer une monnaie « FMI » qui n’aurait pas été le dollar. Il n’a pas été difficile de le faire tomber, il y a contribué lui-même. . 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Feuilly


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès