Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Ehud Barak qualifie le nouveau cabinet Netanyahu de « fasciste (...)

Ehud Barak qualifie le nouveau cabinet Netanyahu de « fasciste »

La semaine dernière M. Netanyahu a attribué le ministère de la Défense à M.Avigdor Lieberman, un ancien ministre des Affaires étrangères né en Union Soviétique qui est considéré comme l'une des figures les plus controversées de la politique israélienne.

Suite à cette nomination liée au remaniement du gouvernement de coalition où la droite dure se trouve renforcée, M. Ehud Barak, ancien Premier ministre et soldat le plus décoré d'Israël, a critiqué l’aggravation de la crise qui met en péril le leadership militaire et politique du pays.

« La survie du sionisme et les graines du fascisme ne peuvent pas cohabiter. Il s’agit d’une prise de contrôle hostile du gouvernement israélien par des éléments dangereux", a déclaré M. Barak à un journaliste de la télévision ce week-end.

Dédaignant le rôle du ministre des Affaires étrangères qu'on lui avait offert pour digérer sa mise à l’écart M. Moshe Ya'alon, un allié de longue date de M. Netanyahu qui était ministre de la Défense ces trois dernières années, a annoncé amèrement qu'il « prenait une pause dans sa vie politique".

Comme M. Barak, M. Ya'alon est un ancien général de premier rang, et il a lancé lui aussi une invective envers les méthodes de M. Netanyahu. "Les manifestations de l'extrémisme, la violence et le racisme menacent la société israélienne et entament le moral de l’armée » a-t-il déclaré.

L’affrontement en public révèle une opposition entre le Premier ministre et l'élite militaire, ce que M. Netanyahu a longtemps redouté. Il s’est brouillé spectaculaire avec M. Ya'alon et d'autres personnalités de l’état-major israélien après que le chef adjoint des forces armées, le général Yair Golan, ait établi un lien entre l’Israël moderne et l'Allemagne nazie dans un discours lors de la commémoration de l'Holocauste ce mois-ci.

Le Général Golan a déclaré : "S'il y a quelque chose qui me fait peur dans le souvenir de l'Holocauste, Ce sont les tendances nauséabondes qui ont existé en Europe en général, et en Allemagne en particulier il y a 70, 80 et 90 ans, et de les retrouver parmi nous en 2016. "

M. Netanyahu a qualifié cette déclaration de « scandaleuse », mais M. Ya'alon a refusé de désavouer le Général. Le soutien de M. Ya'alon aux accusations d'homicide involontaire contre un soldat israélien de tir mortel sur un palestinien blessé et immobile a également contribué à mettre les deux hommes en désaccord.

Avec la nomination de M. Lieberman, on s’attend à la promulgation de nouvelles lois visant les Palestiniens. M. Barak a condamné la règle instaurée par M. Netanyahu qui permettrait aux procureurs de cibler les membres palestiniens de la Knesset en levant leur immunité par rapport aux lois sur le « terrorisme ». Or, en 2006, M. Lieberman aavait appelé à l'exécution de ces « collaborateurs ».

Les médias israéliens ont rapporté que dans ses négociations avec M. Netanyahu la semaine dernière, M. Lieberman avait demandé l'introduction de la peine de mort pour les Palestiniens en vertu du droit militaire en Cisjordanie. Israël n'a pas exécuté un prisonnier depuis Adolf Eichmann qui a été pendu pour crimes de guerre nazis en 1962.

Le nouveau projet de loi contre le « terrorisme » est susceptible d'accorder aux juges le pouvoir de doubler les peines jusqu'à un maximum de 25 ans pour les crimes tels que les coups de couteau récents de Palestiniens. Le projet de loi permettrait également une répression contre les personnes qui financent des groupes « terroristes » tels que le Hamas et contre l'incitation aux affrontements dans les médias sociaux.


Moyenne des avis sur cet article :  4.4/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • njama njama 24 mai 09:05

    de « fasciste », à nazi il n’y a pas loin
    y-a de l’eau dans le gaz en Erezt Israël, des querelles de familles !  smiley

    Un chef militaire israélien compare les pratiques israéliennes à celles nazies
    5. 5.2016
    Un haut responsable militaire israélien a provoqué une controverse en invitant à un « examen de conscience national » à l’occasion de la journée de commémoration de la « Shoah », ses détracteurs l’accusant de fournir des arguments aux ennemis du pays.

    Le chef d’état major adjoint Yaïr Golan, connu pour son franc parler, a déclaré mercredi soir que "si il y a quelque chose qui m’inquiète dans les commémorations de la Shoah, c’est de voir les processus nauséabonds qui se sont déroulés en Europe en général, et plus particulièrement en Allemagne, il y a 70, 80, 90 ans et de voir des signes de cela parmi nous en cette année 2016".

    "Après tout, il n’y a rien de plus simple et de plus facile que de haïr l’étranger (...) de susciter la peur et d’intimider (...) de devenir bestial, d’oublier les principes et d’être content de soi", a-t-il ajouté, selon l’AFP.

    Ses propos ont provoqué une levée de boucliers au sein de la droite israélienne.

    Le ministre de l’Education Naftali Bennett, chef de file du parti nationaliste religieux Foyer juif, a exigé qu’il les rectifie "immédiatement (...) avant que les négationnistes ne transforment ces paroles erronées en étendard et que nos soldats ne soient comparés à des nazis avec un sceau d’approbation venu d’en haut".

    Le chef de l’opposition travailliste Isaac Herzog a de son côté salué le courage de M. Golan. "Les fous qui vont commencer maintenant à hurler contre lui doivent savoir que c’est ce qui s’appelle moralité et responsabilité", a-t-il dit.

    Le chef d’Etat-major Gadi Eisenkot avait lui aussi provoqué une polémique en mars en prônant un usage proportionnel de la force par les soldats confrontés à une série d’opérations palestiniennes à l’arme blanche.


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 24 mai 09:12

      @njama

      Merci pour ces précisions complémentaires.

    • MAIBORODA MAIBORODA 25 mai 12:33

      @njama

      Durant la guerre d’Algérie, le général Jacques De Bollardière fut une remarquable exception.
      En Israël les De Bollardière sont nombreux. 
      Rendons cette justice à ces hauts responsables militaires israéliens, qui osent s’élever contre l’idéologie fascisante de Netanyahou et l’extrémisme fondamentaliste des « religieux ».


    • fred.foyn Le p’tit Charles 24 mai 09:42
      « fasciste »...seulement.. ?

      • Phoébée 24 mai 09:56

        Ehud t’y va fort quand même !


        • Montdragon Montdragon 24 mai 11:06

          @l’auteur
          vous pourriez citer vos sources, même excellentes !

          Il s’est brouillé spectaculaire avec M. Ya’alon : pas une faute de frappe ça.


          • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 24 mai 11:12

            @Montdragon

            « The Times » pour la plus grosse part.

          • njama njama 24 mai 17:33


            @Montdragon

            « Israël » : Yaalon démissionne en pleine querelle avec Netanyahu

            20 mai 2016
            « J’ai dit au Premier ministre ce (vendredi) matin qu’étant donné son comportement au cours des derniers évènements et mon manque de confiance en lui, je démissionnais du gouvernement et de la Knesset (Parlement israélien) et je prenais mes distances avec la vie politique », a dit Yaalon sur Twitter.

            La politique israélienne est en pleine turbulences depuis que Netanyahu a offert mercredi le portefeuille de la Défense à Lieberman, actuellement dans l’opposition.
            [.........]

            Pourquoi l’abandon par Netanyahu de Yaalon n’est pas une manœuvre politique ordinaire
            David Horovitz 22 mai 2016

            « Pourquoi Netanyahu a-t-il échangé l’expert militaire loyal et moral Yaalon contre l’inexperimenté déloyal et démagogue Liberman ? Finalement parce que Netanyahu avait besoin d’étendre son instable coalition, et que Liberman ne l’aurait pas rejoint s’il n’obtenait pas le poste de la Défense. »


          • njama njama 24 mai 17:49

            @Mondragon

            encore une petit louche de Ya’alon du TIMES OF ISRAËL !

            Avant de partir, Yaalon implore l’armée de “rester humaine”
            Alors qu’il quitte la vie politique, le ministre sortant de la Défense salue les hauts gradés de Tsahal pour leur usage “réfléchi” de la force
            Judah Ari Gross 23 mai 2016

            "Yaalon a démissionné de son poste et de la Knesset vendredi, en pleine lutte avec le Premier ministre Benjamin Netanyahu, disant qu’il ne lui faisait plus confiance. Netanyahu était en discussion pour remplacer Yaalon par Avigdor Liberman dans le cadre d’un accord pour faire entrer le parti Yisrael Beytenu dans la coalition gouvernementale.

            Si les pourparlers de coalition se déroulent comme prévu, Yisrael Beytenu devrait rejoindre le gouvernement mardi, le jour où Liberman commencera officiellement à être ministre de la Défense.

            Yaalon a démissionné samedi soir de la Knesset. Il sera remplacé lundi par le prochain candidat sur la liste du Likud, l’activiste du mont du Temple et rabbin Yehuda Glick

            http://fr.timesofisrael.com/avant-de-partir-yaalon-implore-larmee-de-rester-humaine/


          • olala (---.---.49.188) 24 mai 12:01

            Et dans le même temps :

            France/Israël : de la soumission considérée comme une politique étrangère :
            http://arretsurinfo.ch/franceisrael-de-la-soumission-consideree-comme-une-politique-etrangere/

            En début de mois, passé pratiquement inaperçu,

            Le Likoud a fait son entrée au “Parlement” Européen :
            http://www.mondialisation.ca/le-likoud-a-fait-son-entree-au-parlement-europeen/5523320


            • olala (---.---.49.188) 24 mai 12:43

              @Jeussey de Sourcesûre

              oui d’une certaine façon, mais il allait surtout rendre des comptes :

              "A Tel Aviv, Manuel Valls va pouvoir fièrement présenter son bilan. Non seulement l’inversion entre la victime et le bourreau résume la politique française, mais le procédé est aussi à usage interne. Exigé par la Kommandantur sioniste, l’ordre règne dans l’hexagone. L’assimilation frauduleuse entre antisémitisme et antisionisme est désormais une doctrine officielle, enseignée dans les écoles de la République. La justice française, servile, criminalise Boycott-Désinvestissement-Sanctions, campagne pacifique lancée à l’initiative de la société civile palestinienne. Des rassemblements populaires en faveur de la Palestine sont régulièrement interdits dans certaines villes ; le président français a tenu des propos équivoques lors de la cérémonie en hommage à Stéphane Hessel ; des journalistes, des fonctionnaires, des citoyens sont sanctionnés ou intimidés. Tout, dans la politique gouvernementale, stigmatise la solidarité avec un peuple opprimé et conforte l’allégeance faite à ses oppresseurs."


            • njama njama 24 mai 14:49

              @Jeussey de Sourcesûre

              On se demande bien pourquoi Ayrault puis Valls qui lui emboitait la pas ont fait le déplacement puisque Le Likoud a fait son entrée au “Parlement” Européen

              La France est certainement le meilleur allié d’Israël, elle soutient la solution à deux États sachant pertinemment que Netanyahu et les irrédentistes néosionistes , ces fanatiques intégristes, n’en veulent pas.

              C’est du foutage de gueule, on sait très Netanyahu a tout fait pour saborder les Accords d’Oslo, il s’en vantait même

              dans une entrevue de 2001 ne sachant pas que les caméras tournaient.

              Vidéo Netanyahu : This is how I broke the Oslo Accords with the Palestinians
              https://www.youtube.com/watch?v=3-5hUG6Os68&list=PLr3Hcr8NfiqT1u3biii9_zwle0MvSRynQ

              Tant que l’on entretient la zizanie, la colonisation se poursuivra, Valls n’a fait que pisser dans un violon.


            • Albert123 24 mai 15:57

              « La survie du sionisme et les graines du fascisme ne peuvent pas cohabiter. »


              au contraire l’un ne va pas sans l’autre, et tous deux sont la conséquence du républicanisme.

              Il serait temps par ailleurs que les adorateurs d’une modernité déjà vielle de plus de 250 ans (bref tout ce qu’il y a de plus moderne) en prennent conscience (si tant est qu’il en soient encore capables) et laissent de nouveau des gens compétents aux manettes.



              • njama njama 24 mai 18:09

                fascisation ? décidément les opinions convergent ...

                Maliki : la nomination de Liberman montre qu’Israël n’est pas un partenaire pour la paix

                Le ministère palestinien des Affaires étrangères [Ryad al-Maliki] a déclaré que les discussions pour faire entrer Liberman, tenant d’une ligne dure, au sein du gouvernement de Netanyahu « confirme l’absence d’un partenaire pour la paix en Israël ».

                Ce développement « ne surprend par le ministère des Affaires étrangères. Quiconque suit quotidiennement les procédures et les violations menées par le gouvernement extrémiste de Netanyahu contre le peuple palestinien [voit] la nature raciste, radicale et violente de la politique du gouvernement Netanyahu depuis le premier jour. L’arrivée de Liberman, connu pour sa position d’extrême-droite envers les Palestiniens, est une nouvelle preuve que Netanyahu, comme d’habitude, a préféré promouvoir l’extrémisme dans son gouvernement, qui est devenu, comme décrit par les médias hébraïques, le gouvernement le plus extrémiste de l’histoire d’Israël. »

                Le ministère a souligné que cette décision de Netanyahu est une réponse aux efforts français, internationaux et régionaux pour ressusciter le processus de paix entre Israël et les Palestiniens, et qu’elle envoie un message fort au monde disant qu’Israël « préfère l’extrémisme et la continuation de l’occupation et la colonisation à la paix ». Le ministère voit l’action de Netanyahu comme une confirmation de l’absence de vrai partenaire pour la paix en Israël, dit-il.

                http://fr.timesofisrael.com/maliki-la-nomination-de-liberman-montre-quisrael-nest-pas-un-partenaire-pour-la-paix/


                • Milla (---.---.1.10) 24 mai 19:47

                  Israël va renforcer ses relations avec l’Otan en ouvrant une représentation permanente auprès du siège de l’Alliance à Bruxelles, a annoncé mercredi le Premier ministre Benjamin Netanyahu. 


                  • Milla (---.---.1.10) 24 mai 19:50

                    https://youtu.be/KZk0eJPNVPA

                    Congrès juif au coeur des institutions européennes


                    • Milla (---.---.1.10) 24 mai 19:52

                      "https://youtu.be/KZk0eJPNVPA

                      Congrès juif au coeur des institutions européennes "

                      Ce racisme est soutenu par les européens et les USA


                      • Milla (---.---.1.10) 24 mai 19:57

                        L’expression « plan Yinon » se réfère à un article paru en février 1982 dans la revue Kivounim (« orientations » en hébreu), publiée par l’Organisation sioniste mondiale, basée à Jérusalem. L’article, intitulé Une stratégie pour Israël dans les années 80, est signé par Oded Yinon, qui se présente comme journaliste et ancien fonctionnaire du ministère israélien des Affaires étrangères.


                        • Milla (---.---.1.10) 24 mai 19:59

                          L’article estime que l’intérêt de l’État hébreu est de favoriser la création, dans le monde arabe, de mini-États antagonistes trop faibles et trop divisés pour s’opposer efficacement à lui : « L’éclatement de la Syrie et de l’Irak en régions déterminées sur la base de critères ethniques ou religieux doit être, à long terme, un but prioritaire pour Israël, la première étape étant la destruction de la puissance militaire de ces États. […] Riche en pétrole, et en proie à des luttes intestines, l’Irak est dans la ligne de mire israélienne. Sa dissolution serait, pou


                          • Milla (---.---.1.10) 24 mai 20:02

                            Pour certains, les idées défendues par Yinon auraient été en grande partie reprises par les gouvernements israéliens successifs depuis 1982. Elles auraient ainsi largement contribué à forger la doctrine géopolitique de l’État hébreu depuis les années 80. L’invasion américaine de l’Irak en 2003, la chute de Saddam Hussein, la guerre civile en Syrie (depuis 2011), l’éclatement de ce pays, la balkanisation du Proche- et du Moyen-Orient ou encore l’essor de l’État islamique seraient ainsi autant de preuves que le « plan Yinon » a bien été suivi par Israël. Cette thèse est défendue par plusieurs militants antisionistes comme Israël Shahak, l


                            • Milla (---.---.1.10) 24 mai 20:04

                              La syrie federale de shalomov Poutine avec l’accord turquie- UE qui confirme la purification ethnique de plusieurs regions, d’ailleurs le mossad dit deja sur son site que la syrie est divisee en 6 regions... detruire les pays musulmans pour assurer l’hegemonie israelienne...


                              • Phoébée 24 mai 20:38

                                Milla

                                On ne peut suivre ta logorrhée, soit gentille résume nous ta pensée, synthétise ! 


                                • agent ananas agent ananas 24 mai 21:20

                                  Pour avoir tenu des propos similaires à ceux du Général Ya’alon, Ken Livingston et d’autres membres du Labour ont été accusés d’antisémitisme en Grande Bretagne fin avril...
                                  Enfin des personnalités israéliennes respectables commencent à se rendre compte que l’ignominie sioniste est préjudiciable à Israël et aux juifs à travers le monde.
                                  Est-ce que cela va finir en guerre civile entre les différentes tribus d’Israël ? Un sondage récent montre que 50% des juifs étasuniens ne supportent pas Israël ou du moins la politique likoudiste de Bibi.


                                  • Milla (---.---.1.10) 24 mai 22:07

                                    « Un sondage récent montre que 50% des juifs étasuniens ne supportent pas Israël ou du moins la politique likoudiste de Bibi »

                                    C’est un vrai mensonge !


                                    • MAIBORODA MAIBORODA 25 mai 12:38

                                      Il est à tout le moins difficile d’assimiler ces généraux et ces hiérarques militaires israéliens à des antisémites.

                                      En tout état de cause ils sont l’honneur d’Israël.


                                      • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 25 mai 14:18

                                        @MAIBORODA

                                        Tout-à-fait d’accord.
                                        Ce qui m’impressionne, à part ça, c’est le fait que se mettre à dos les leaders de l’armée et des services de renseignement paraît suicidaire dans un pays confronté à situation géographique, politique et historique comme celle d’Israël. Les alliances politicardes avec les religieux et les extrémistes pour se maintenir en place en brûlant ce qu’on a adoré et en repoussant ceux qui vous ont aidé parait une manœuvre dangereuse pour celui qui s’y livre. 
                                        Est-ce une fuite en avant ou une stratégie calculée et évaluée ?

                                      • MAIBORODA MAIBORODA 25 mai 15:32

                                        @Jeussey de Sourcesûre

                                        Un certain H s’était bien mis à dos la vieille aristocratie militaire prussienne .


                                      • Doume65 26 mai 00:05

                                        Où est passé Massada ?

Ajouter une réaction


    Si vous avez un compte AgoraVox, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page (bouton «Connexion»)

    Vous pouvez vous inscrire ici pour en créer un.



FAIRE UN DON

:-) :-)) ;-) :-| :-/ :/-) :-( :-(( :-p :-O :->

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Attention : ce forum est un espace de débat civique et civilisé qui a pour but d'enrichir cet article. N'hésitez pas à signaler tout abus en cliquant sur le lien présent en bas de chaque commentaire pour nous indiquer tout contenu diffamatoire, injurieux, commercial, raciste... et qui sera supprimé dans les plus brefs délais (Consulter la Charte de bonne conduite).

Sachez également que des informations sur votre connexion (telle que votre adresse IP) seront mémorisées et partiellement affichées avec chaque commentaire posté si vous n'êtes pas connecté.

Pour repérer rapidement l'auteur de l'article, son pseudo s'affiche en rouge.

Si vous constatez un bug, contactez-nous.







Les thématiques de l'article


Palmarès