Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Et à présent Khadafi

Et à présent Khadafi

Bis repetita placent.

Un grand homme politique déclara jadis que la guerre était une affaire trop sérieuse pour être confiée aux militaires. Il se pourrait bien aujourd’hui que la politique soit une affaire elle aussi trop sérieuse pour être confiée aux hommes qui nous gouvernent tant les erreurs fatales se succèdent dorénavant avec une unanimité qui fait froid dans le dos.

Par inertie nous avons laissé autrefois la population mondiale prendre une croissance exponentielle qui sera le véritable tsunami des jours à venir. Cette vague submerge tous les continents. Des flots continus de réfugiés affluent sur les cotes des pays les mieux gérés et ils y répandent les superstitions, les croyances et les atavismes qui ont abouti dans leurs pays au sous développement qui les en chasse.

La solution autrefois aurait été, tant qu’il en était temps encore, d’établir des règles contraignantes comme l’a fait la Chine. Nous ne l’avons pas fait et dorénavant les barrières éclatent. Il nous faudrait alors nous résoudre à les laisser gouverner par ces potentats dictatoriaux qui seuls semblent dorénavant à même de préserver l’ordre.

Ainsi aurions nous dû sans doute laisser Saddam Hussein maitre de l’Irak. Or au contraire nous sommes allés dans son pays lui faire la guerre parce qu’il avait fait assassiner 148 villageois chiite en 1982 motif d’accusation pour lequel il fut condamné à mort et pendu en 2006. Mais il faut vraiment ne pas vouloir voir les choses pour prétendre qu’à présent la situation est meilleure qu’elle ne l’était sous son odieux régime. Non seulement nous sommes entrés dans une guerre qui pour le moment à fait plus de 100 000 morts parmi les civils irakiens, et plus de 4 000 chez les soldats américains, en a blessé 250 000 chez les civils irakiens et 32 000 chez les américains et enfin a provoqué l’exode de plus de deux millions d’irakiens, mais surtout nous avons exacerbé la haine de l’occident dans un pays dont la seule préoccupation était la lutte ancestrale des sunnites irakiens contre les chiites iraniens.

C’est donc en quelque sorte de notre plein gré que nous avons allumé cet incendie que nous ne savons plus éteindre, encouragés que nous étions au début par les appels deschiites en butte aux exactions d’Hussein. Grisés par leurs encouragements nous les avons protégés, soutenus et même armés. Et à présent que nous les avons débarrassés de celui qui leur rendait la vie impossible ils retournent les armes contre nous et font chorus avec les sunnites pour nous vouer aux gémonies.

Notre sottise est tellement incommensurable que nous recommençons la même erreur avec ce despote sanguinaire et à moitié fou de Khadafi. Dés le début pourtant il nous a mis en garde. Il connait son pays et il nous a avertis. Et voici qu’ayant bombardé ses troupes et soutenu ses opposants de Cyrénaïque, on commence à remarquer que les musulmans de cette contrée sont le vivier des troupes d’Al Quaida.

Citons la presse « Les Libyens ont été parmi les premiers à établir leur propre camp d’entraînement en Afghanistan au milieu des années 1980. Et, aujourd’hui, ils jouent un rôle important autour de Ben Laden, qu’il s’agisse d’Abou Yaya, le numéro 3d’al Quaida, ou d’Abou Laith, l’un des plus importants chefs militaires de l’organisation terroriste.

Darnah, un des fiefs de la rébellion contre Kadhafi, est la ville qui fournit le plus de djihadistes, devant Riyad, la capitale saoudienne. Sur les 112 Libyens infiltrés dans l’ancienne Mésopotamie, 53 venaient de Darnah et 21 de Benghazi, la capitale de l’insurrection contre Tripoli. Enfin, les moudjahidins libyens étaient les plus déterminés à se transformer en kamikazes. 85 % d’entre eux avaient délibérément choisi de mourir en martyr. Opposés de longue date au régime de Kadhafi, Darnah et Benghazi sont en fait des bastions de l’islamisme radical. Ces dernières années, la montée en puissance des Libyens dans le djihad mondial fut le résultat direct de l’adoubement donné par Ben Laden en novembre 2007 à la succursale libyenne al Quaida : jama’ah al-libiyah al-muqatilah.

Et plus prometteur encore « Un vétéran afghan Abdul Hakim al-Hasadi, s’est livré récemment à un journal italien. « Les membres d’al Qaida sont de bons musulmans et luttent contre l’envahisseur », a déclaré ce moudjahidin de Darnah, rentré d’Afghanistan en 2002. Selon Il Sole/24 Ore, une radio de la ville diffuserait le message suivant : « Frères qui avez combattu en Irak et en Afghanistan, il est temps maintenant de défendre votre terre. »

Ainsi grâce à nos diplomates qui sont vraiment des spécialistes dans ce domaine, et à notre angélisme constant, nous allons réussir dans cette nouvelle guerre à avoir le beurre et l’argent du beurre. C'est-à-dire que nous aurons à la fois les dépenses d’une guerre qui sont loin d’être négligeables, les réfugiés qui en découleront comme cela se passe dans tous les conflits et enfin la vindicte des vainqueurs qui n’accepteront pas ensuite de devoir leur victoire à des infidèles car c’est contraire aux injonctions du Coran. Félicitations Messieurs.


Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • gaijin gaijin 4 avril 2011 16:38

    " En effet je voudrais pouvoir supprimer tous mes articles qui recueilleront plus de 50% d’avis favorables, s’il y en a, car je trouve en effet inutile d’exposer des idées pour lesquelles les autres sont déja d’accord."
    j’ai voté oui
    désolé


    • hans 4 avril 2011 17:59

      mouais bof


      • Cyprès Cyprès 4 avril 2011 18:31

        Votre pseudo et démarche fait foi a l’école des cyniques.

        et je voterai négativement a votre papier, non pas pour vous faire plaisir ou qu’il reste publié plus longtemps..
        Mais pour votre préambule qui fleure le malthusianisme cher a Julian Huxley (frere d’Aldous) Directeur de LUNESCO en 1946 et president de de 1959 a 62 de la British Eugenic Socieity (renommé entre temps Galton institute), cofondateur avec le prince Philip du WWF ou l’on retrouve le Prince Bernhard of Lippe-Biesterfeld ancien SS, .je m’arreterai là pour le hors sujet

        Pour le reste de l’article pas grand chose a dire, si ce n’est que vous avez oublié de citer le second interview d’El Hasisdi au quotidien Anglais the Independent


        • OMAR 4 avril 2011 19:19

          Omar 33

          Bonjour Diogène : nous sommes allés dans son pays lui faire la guerre pour...

          Désolé Diogène, mais c’est plutot pour rendre ce pays à l’age de pierre et pomper son pétrole...

          Tout comme la Lybie, et en plus, en bombardant ce pays avec des tomahawks contenant de l’uranium pauvrement enrichi.

          Comme si les catastrophes naturelles touchant les centrales ne suffisaient pas au malheur de l’Humanité.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès