Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

Accueil du site > Actualités > International > Etats-Unis, la plus grande prison du monde ? les USA c’est deux fois (...)

Etats-Unis, la plus grande prison du monde ? les USA c’est deux fois plus de prisonniers que le Goulag !

« C’est un fait incontestable que les Etats- Unis qui représentent moins de 5% de la population mondiale compte 25% de la population total de prisonnier du Monde » Hillary Clinton 29 avril 2015

Ce n’est pas de fumeux gauchistes qui le disent, mais bien Hillary Clinton qui le dit, les Etats Unis sont l’une des plus grande prisons du monde. Chiffres confirmés par le fort peu suspect de sympathie anticapitaliste Washington Post.

L’Union Américaine pour les Libertés Civiles relèvent elles les chiffres suivants qui font froid dans le dos :

  • Entre 1978 et 2014 la population en prison a augmenté de 408% soit une multiplication par 5 !
  • Un adulte sur 110 est incarcéré en prison
  • Un adulte sur 35 fait l’objet d’une mesure de privation de liberté (contrôle pénal, emprisonnement, liberté conditionnelle et liberté surveillée etc…)

Le dernier rapport officiel du Bureau des Statistiques Judiciaire (BJS) indique que

  • Près de 7 millions de prisonniers : 6851000 personnes étaient soumises à une privation de liberté par le système judiciaire à la fin 2014
  • Correspondant à 2,8% de la population adulte des Etats-Unis.

Les Etats Unis emprisonnent plus de personnes qu’il n’y en a jamais eu au Goulag.

Sur le gratte-ciel en haut à droite « Wall Street ».
A gauche, en haut « liberté de la presse » à travers un porte-voix qui produit tous les journaux (les canards) ; en bas « liberté d’opinion » sur un arrière plan de prison…
À droite, en haut « liberté individuelle » devant un arbre auquel est pendu un noir, des membres armés et cagoulés du Ku-Klu-Klan ; en bas « liberté de réunion et de manifestation » un camion bourré de policiers et de soldats fonce sur une manifestation.

 

Rappelons qu’à son pic la population emprisonnée, internée dans les camps de travail du Goulag ou déplacée en URSS n’a jamais dépassée les 2,5 millions de personnes ni durant la période des Grandes Purges, ni même durant la seconde guerre mondiale. [Victims of the Soviet Penal System in the Pre-war Years : A First Approach on the Basis of Archival EvidenceJ. Arch Getty, Gdbor T. Rittersporn, and Viktor N. Zemskov – American Historical Revue 1993 ] C’est moins de la moitié du nombre de prisonniers aux Etats Unis.

En 2008, 7,3 millions de personnes étaient privées de liberté, dont 2,3 millions emprisonnés et 4,3 millions en liberté surveillée (probation). En 2014, l’état du Texas à lui seul emprisonne 700 000 personnes ! Dans 34 états plus de 3% de la population est privée de liberté. Et l’on parle ici d’un pays les Etats Unis se trouvant en état de paix, ne souffrant d’aucune menace extérieure.

Pour comparaison, en URSS ce taux n’a jamais dépassé les 1,5% !

Alors les USA pays symbole du système capitaliste c’est le pays de la liberté ? assurément non !

 http://www.initiative-communiste.fr/articles/international/etats-unis-la-plus-grande-prison-du-monde/


Moyenne des avis sur cet article :  3.78/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

44 réactions à cet article    


  • César Castique César Castique 16 février 08:56

    « Les Etats Unis emprisonnent plus de personnes qu’il n’y en a jamais eu au Goulag. »



    C’est chouette comme comparaison, mais elle vaut pas tripette sans précisions sur la durée moyenne de la détention et sur les taux de mortalités respectifs...

    • taktak 16 février 14:01

      @César Castique

      un commentaire peu constructif, qui ne vaut pas tripette, puisqu’il n’apporte aucune information. En revanche, le fait de savoir que les USA emprisonne deux fois plus que l’URSS c’est bel et bien une information en soit qui mérite d’interpeller chacun d’entre nous.

      je me permet une précision qui n’est pas évoqué par l’article : la population carcérale des USA c’est des pauvres et des minorités principalement et essentiellement. Bref, oui les chiffres faramineux du taux d’emprisonnement aux USA sont révélateurs d’un système capitaliste particulièrement oppressif contre son peuple.


    • Pyrathome Pyrathome 16 février 15:05

      @taktak
      qui mérite d’interpeller..
      .
      Et s’il n’y avait que ça pour nous interpeller......
      Tu vois ce que je veux dire ? smiley


    • César Castique César Castique 16 février 18:42

      @taktak

      « ...’est bel et bien une information en soit qui mérite d’interpeller chacun d’entre nous. »



      Pas du tout. D’abord, c’est l’affaire des Ricains - qu’ils se démerdent entre eux, avec leurs racailles à eux -, et on ne peut admettre une affirmation qui met sur le même plan la « vipère lubrique » salavataise qui faisait dix ans de bagne pour "tiédeur socialiste* et le Kalamazouan qui fait trente jours de placard pour ivresse au volant. 


    • mmbbb 16 février 20:00

      @taktak je vous apporte cette precision . Lors du temps du Goulag il s’agissait avant tout de prisonniers politiques au USA il s’agit de droit commun Cette différence comme a l’auteur ne vous a pas effleure l’esprit Il est vrai que le PC nouvelle version est aussi malhonnête que celle de ses aieux du temps de Marchais Le droit penal s’applique a tout citoyen. Si ces jeunes font les cons et si leurs parents sont incapables d’apporter une education a leurs morveux ce n’est quand meme pas la faute de la societe. il est toujours facile de reporter la faute sur les autres je vous ferais remarquer a toute fin utile que le peuple en france est le premier a subir la délinquance ’ par exemple les voitures qui fambent en fin d’année ) Votre rhétorique est surannée


    • taktak 16 février 21:54

      @mmbbb
      Ce qui est surannée c’est vos réflexions dénotant une mentalité de pilier de comptoir datant du mc carthysme et de la guerre froide.

      1) « c’est pas la faute de la société » Ah bon que les USA soit le plus gros emprisonneur de la planete cela n’a rien à voir avec l’organisation de leur société ? vous êtes un comique.

      2) L’ouverture des archives a permis de tordre définitivement le cou aux conneries des Conquest et autres propagandistes dans votre genre. L’historien Zemkov évalue à moins de 10% de la population du goulag pour motif politique.


    • lsga lsga 17 février 22:19

      le PRCF se garde bien d’appeler à vider les prisons françaises (ce que l’on fait SYSTÉMATIQUEMENT dans le cadre d’une Révolution), et se garde bien de condamner la confiscation scandaleuse des armes des banlieues.
      Pour critiquer les USA : le PRCF est toujours là.
      Pour critiquer l’impérialisme Français : le PRCF est aux abonnés absent.


    • Laurent 47 18 février 18:47

      @mmbbb
      Ah bon ? Edgar Snowden ( en Russie ) et Julian Assange ( à l’ambassade d’Equateur à Londres ), seraient des prisonniers de droit commun s’ils avaient le malheur de se trouver aux Etats-Unis ?
      Et Manning, ce militaire qui est emprisonné pour je ne sais combien d’années, c’est aussi un prisonnier de droit commun ?
      La différence entre la France et les Etats-Unis est dramatiquement simple :
      En France, une personne sans ressource bénéficie d’aides de l’Etat.
      Aux Etats-Unis, elle va en taule, car faute de moyens de subsistance, elle est condamnée à voler pour rester en vie !
      C’est ce qui explique que les prisons américaines sont pleines à craquer et qu’il s’en construit chaque année de nouvelles ( c’est mieux et moins cher que de venir en aide aux plus démunis ).
      In Gold we trust ! ( dixit Wall Street ).


    • Etbendidon 16 février 09:50

      Encore un tract de nostalgiques du GOULAG
      Ah quand un immense goulag dans le larzac pour y mettre tous les ripoublicains de gôche et de droate ?


      • devphil30 devphil30 16 février 10:04

        @Etbendidon


        Faudrait pas salir cette belle région avec les ripoux politiques.

        Déchéance de droit et de nationalité pour les politiques traitres à la France et aux Français ...

        Ca va faire de la place 
        Philippe

      • gaijin gaijin 16 février 17:34

        @devphil30
        tout a fait il n’y a qu’a les donner aux ricains puisqu’aussi bien ils bossent pour eux .....
        ( mais ils en voudront pas ....pas fous .... )


      • zygzornifle zygzornifle 16 février 10:00

        et avec la signature du futur traité Transatlantique l’Europe sera son charnier ou sera enterré toute l’agriculture la pêche et l’élevage dans un premier temps puis viendra l’industrie et les labos pharmaceutique etc .... sous les applaudissement des fossoyeurs c’est a dire de toute la classe politique LRPS soudoyés grassement pour donner l’EU a l’oncle Sam pieds et poings liés .....


        • sarcastelle 16 février 10:06

          La politique carcérale des Etats-Unis est suffisamment navrante pour être attaquée sans qu’il soit besoin de comparaisons imbéciles avec les prisons d’un système politique autrement plus criminel. 


          • maQiavel maQiavel 16 février 18:51

            @sarcastelle
            L’auteur compare les chiffres, je ne vois pas ce qu’il y’a d’imbecile dans la démarche... 


          • marceau 16 février 13:37

            La répression qu’a connu l’URSS était la conséquence d’un système totalitaire, collectiviste, inégalitaire qui a échoué à atteindre ses objectifs de prospérité, de progrès, d’égalité.

            La répression que connaissent les USA est la conséquence d’une société multiethnique, multiculturelle qui a échoué à atteindre ses objectifs de faire vivre ensemble , pacifiquement des gens appartenant à des aires culturelles, civilisationnelles différentes .

            Dans les deux cas il s’agit de l’échec de la mise en œuvres d’idéologies abstraites, globalisantes, hors sols, coupées des réalités, remplie de bons sentiments et de grandes idées.


            • taktak 16 février 14:16

              @marceau

              La répression qu’a connu l’URSS était la conséquence d’un système totalitaire, collectiviste, inégalitaire qui a échoué à atteindre ses objectifs de prospérité, de progrès, d’égalité.

              -> c’est une appréciation très personnelle de votre part. Pour le moins discutable et fausse.
              D’une part, l’URSS était un système bien plus égalitaire qu’aucun des systèmes capitaliste occidentaux. Quant à la prospérité au progrés et à l’égalité, ce sont au contraires des objectifs très largement atteint puisque le système socialiste a permis de transformer - malgré les agressions permanentes et totaltes des pays capitalistes - un pays ultra arriéré en la seconde puissance mondiale capable de rivaliser dans la plupart des domaines avec un pays initialement bien plus développé et épargné totalement par la guerre.
              D’autre part, pourquoi parler de totalitarisme pour l’URSS et pas pour les USA alors qu’en matière de repression, justement les chiffres sont plutot à l’avantage de l’URSS dans un contexte bien plus multiethnique et multiculturelle qu’aux USA. Et alors que la brutalisation (première guerre mondiale, guerre lancée par les armées blanches et les puissances européenne, puis seconde guerre mondiale) n’ont rien de comparable entre l’URSS et les Etats Unis .

              La répression que connaissent les USA est la conséquence d’une société multiethnique, multiculturelle qui a échoué à atteindre ses objectifs de faire vivre ensemble , pacifiquement des gens appartenant à des aires culturelles, civilisationnelles différentes .

              Faire vivre ensemble pacifiquement ? est ce bien un objectif de ces USA qui ont génocidé l’ensemble des populations natives, organisés des déplacements massifs et systématique des indiens, utilisés à outrance un régime exclavagistes puis ségrégationniste jusque très tardivement ? Non les USA n’ont rien d’une société ayant des objectif de vivre ensemble. les usa c’est une société de classes, utilisant à fond les divisions communautaristes .

              Rien d’une société pacifique non plus. Il suffit de compter le nombre d’année ou ce pays n’a pas été en guerre ces 200 dernières années....

              Dans les deux cas il s’agit de l’échec de la mise en œuvres d’idéologies abstraites, globalisantes, hors sols, coupées des réalités, remplie de bons sentiments et de grandes idées.

              C’est un peu facile...
              Autant, le système répressif soviétique directement généré par la guerre totale menée par l’oligarchie capitaliste mondiale pour tenter de défendre un système ultra répressif (le tsarisme) est aisé à comprendre sans avoir à faire appel à une « idéologie abstraite », autant le système répressif capitaliste est lui aussi facilement explicable. Car cette répression est le résultat direct de la violence de l’exploitation capitaliste qui ne peut fonctionner que dans une société brutale et brutalisant son peuple.

            • tf1Groupie 16 février 14:21

              @taktak

              Bien sûr : les purges Staliniennes étaient parfaitement justifiées.
              La Russie était à peine plus totalitaire que les autres pays !

              Tu ne devrais pas insister , car là tu deviens carrément ridicule.

              L’honnêteté est parfois quelque chose qui paie, et cela devrait t’être d’autant plus accessible que tu n’es pas un apparatchik ... il me semble.


            • Trelawney Trelawney 16 février 15:25

              @taktak
              le système socialiste a permis de transformer - malgré les agressions permanentes et totaltes des pays capitalistes - un pays ultra arriéré en la seconde puissance mondiale capable de rivaliser dans la plupart des domaines avec un pays initialement bien plus développé et épargné totalement par la guerre.

              Entre 1917 et 1941, les russes n’ont pas vraiment étaient agressés la les « pays capitalistes ». Ils ont donc pu à loisir mettre en place leur système socialiste.

              Figurez vous qu’en Aout j’ai fait une cure dans un établissement hospitalier russe à Goryachinsk au bord du Lac Baikal. Il y a eu des incendies de forêts mais on n’était pas concerné. J’ai pu visiter des Goulags qui existes encore aujourd’hui. Ils sont même devenus des villages où les descendants des gardiens et les prisonniers vivent ensemble.

              Quand Staline a voulu créer le transsibérien, il a envoyé pas mal de prisonniers politiques pour servir de main d’œuvre. Sur le tracé du projet ils ont envoyé des prisonniers avec un petit nombre de gardien, des pelles du matériel et de quoi se nourrir pendant 2 mois Charge aux prisonniers et gardiens de se dépêcher de construire des abris et de se trouver de la nourriture pour passer le premier hiver. Au printemps l’armée revenait et s’ils avaient réussit à survivre, elle leur donnait du matériel plus conséquent (tracteurs, semences, matériel de construction) et la vie s’organisait en attendant l’arrivé du train. Des fois les plans changeait et le train n’arrivait jamais. C’est dans un de ces villages que j’ai pu voir le musée du goulag avec plein d’histoires intéressantes, comme ces 2 collégiens qui chahutaient dans une gare et on fait tomber sans le faire exprès le buste de Lénine. Hop les deux familles complètes au Goulag.

              C’était aussi cela la vie en Russie socialiste


            • marceau 16 février 15:26

              @taktak
              La seule puissance de l’URSS était sa puissance atomique.

              Des pays qui furent développés, en leur temps, (Allemagne de l’est, tchécoslovaquie, hongie, pologne...) ont sombré, décliné en tombant dans l’orbite soviétique.

              La chine ne s’est pas développée sous le régime communiste , le progrès, la modernisation elle l’a connu avec le libéralisme.

              L’URSS fut un des état les plus inégalitaires du monde avec des magasins, bien approvisionnés, réservés à la nomanklatura communiste et le reste des magasin pour le reste de la population.

              -Le communisme ce fut l’échec de l’agriculture, l’échec de l’industrie.

              Comme les états communistes vous vivez dans le mensonge, dans le déni, dans l’aveuglement.La vérité étant trop dure à admettre, à supporter, vous vous réfugiez dans le mensonge, dans l’idéologie, dans la théorie, dans l’abstraction , dans le verbe et les phrases.

              L’échec du communisme c’est aussi l’échec des gens comme vous qui pensez faux ! 


            • taktak 16 février 18:38

              @Trelawney
              Faut pas dire des énormités. et vous en dites. je vous cite "Entre 1917 et 1941, les russes n’ont pas vraiment étaient agressés la les « pays capitalistes ». Ils ont donc pu à loisir mettre en place leur système socialiste."

              jusque dans les années 1920 la russie soviétique a subi la guerre des puissances capitalistes européenne.

              • Après leur victoire de novembre 1918 que les Alliés prennent ouvertement position contre les Rouges et aux côtés des Blancs
              • À partir de l’été 1918, Anglais, Allemands, Français, Américains, Grecs, Polonais, Roumains et Japonais interviennent. Avant l’armistice de Rethondes, l’Ukraine reste occupée par les troupes allemandes, qui renversent le gouvernement et privent la Russie d’approvisionnement en blé. Les troupes autrichiennes occupent Odessa, les Japonais débarquent à Vladivostok, les Turcs pénètrent dans le Caucase.
              • Anglais et Français arment le général tsariste Denikine, les Allemands la division cosaque de Krasnov. Clemenceau conçoit même une intervention française de grande envergure en Ukraine en utilisant des troupes prises sur l’armée d’Orient, mais l’action tourne court à cause du manque de moyen engagés et de l’hostilité de la population locale (mars-avril 1919). Le général blanc Lavr Kornilov (mort en 1918) écrit : « Même s’il faut brûler la moitié de la Russie et verser le sang de trois quarts de la population, nous le ferons si c’est nécessaire pour sauver la Russie ». L’écrivain blanc Andreiev écrit : « là où on fusille les gens comme des chiens, règnent la paix, la prospérité et un sens très fin de la légalité ». Les pogroms antisémites que perpètrent ou laissent perpétrer les généraux blancs font plusieurs centaines de milliers de victimes et constituent les pires massacres anti-juifs jamais perpétrés avant la Shoah.
              • En 1920, la Pologne, mécontente de la ligne Curzon qui fixe ses limites à l’est, envahit la Russie bolchevique et le général Piłsudski, aidé de la mission militaire française fait face à l’armée rouge

              Quant à la repression, il ne faut pas oublier qu’elle nait d’abord de la brutalisation par le camps capitaliste. En Finlande pour écraser la révolution, les capitalistes exécutent près de 1% de la population et jettent dans des camps de concentration 6% de la population !

              • En janvier 1918, la révolution en Finlande est réprimée par les « blancs », aidés par la division allemande du général Rüdiger von der Goltz. La répression est brutale. Les prisonniers rouges sont abattus à la mitrailleuse dans des fossés. La Terreur blanche fait 35 000 morts dans un pays de 4 millions d’habitants. Début mai 1918, on compte 64 camps de concentration comprenant 81 000 prisonniers (soit 6 % de la population adulte finlandaise)

            • mmbbb 16 février 20:11

              @taktak arretez votre char T34 Si votre ami Staline n’avait pas envoye autant de scientifiques au Goulag la Russie aurait depasse les USA par exemple le genial Korolev retire de ces camps et qui permit a la Russie d’envoyer le premier homme dans l’espace Il mourut prématurément affaibli par ce sejour d’une part et mal opere d’autre par Quant a Soljenistysne son archipel du Goulag est peut etre un recit fictif Ce qui est bien avec les cocos est que vous ne bouger pas d’ un iota la meme dialectique



            • mmbbb 16 février 20:24

              @marceau voir les aberrations de Lyssenko ( biologie de classe et ces theories debiles combattues par Monod et jean Rostand ) et l éminent biologiste Vavilov qui mourut au Goulag Notre stalinien se croit encore a l’ere la Pradva Mais Internet grand mechant outil capitaliste permet d’avoir une autre analyse


            • Jean Pierre 16 février 20:27

              @marceau


              Tout n’est pas faux dans ce que vous dites mais tout est tellement simplifié que cela en devient caricatural. 
              En 17 la Russie était un pays arrièré, féodal, rural et pratiquant le servage. En 43 ce pays infligeait la première défaite (au prix de pertes humaines énormes) à l’armée Allemande qui avait pourtant triomphé partout. Ce qui a rendu cela possible, c’est une industrialisation et une militarisation à marche forcée dans les années 30. Cette industrialisation s’est faite au détriment de la main-d’oeuvre dans les campagnes et c’est en partie cela qui explique les grandes famines des années 30. Dans ces conditions attribuer les millions de morts en Russie au seul communisme est un peu trop simpliste.
              Les bourgeoisies occidentales ont laissé monter Hitler pour contrer le communisme à l’Est et c’est le peuple russe qui a payé le prix de ce calcul cynique. Et nos pays sont largement co-responsables (avec Staline) de ces millions de morts. Je vous rappelle également que ce n’est qu’à partir du moment ou l’armée Russe a battu Hitler et a commencé a avancer en Europe que les Etats-Unis se sont préoccupés de cette même Europe. Avant cela le capitalisme s’accommodait très bien du nazisme comme il s’est très bien entendu avec des tas de dictatures plus ou moins sanglantes.
              Inversement, l’existence du communisme et la menace qu’il faisait peser sur le capitalisme ont imposé une certaine prudence à ce dernier. Les progrès sociaux à l’Ouest lors des 30 glorieuses sont en partie dus, même si cela semble paradoxal, à l’existence du communisme à l’Est. D’ailleurs, depuis la fin du communisme le capitalisme ne lâche plus rien aux salariés et l’enrichissement exponentiel des possédants (le fameux 1 % qui possède plus que la moité des habitants de la planète) recommence à la fin du communisme.
               Compte tenu du fait que vous ne pensez pas du tout, je ne vous reproche donc pas de penser faux.

            • marceau 16 février 20:50

              @mmbbb

              Je l’avais oublié le gars Lyssenko avec son idéologie de biologie prolétarienne différente de la biologie bourgeoise.

              Le crétinisme idéologique à son paroxisme !


            • Laurent 47 19 février 15:06

              @tf1Groupie
              Allez lire de véritables livres d’Histoire, écrits par de véritables historiens, avant de dire des âneries en répétant bêtement ce que les « démocrates » américains ( 20.000.000 d’indiens exterminés lors du vol de leurs terres ), vous serinent à longueur de temps !
              La majeure partie des prisonniers des goulags ( qui ont bien existé ) était constituée de délinquants de droit commun, auxquels le régime soviétique ne faisait aucun cadeau, c’est vrai.
              Il n’y avait pas que des intellectuels contestataires, aux quatre coins de l’archipel du goulag !
              L’URSS, ce régime « odieux » avait fait fermer les églises, les temples, les mosquées, et les synagogues, ( la religion c’est l’opium du peuple, disait Staline ), et les frictions que nous connaissons actuellement au Moyen-Orient entre juifs, musulmans chiites ou sunnites, chrétiens maronites ou orthodoxes, avec des milliers de morts, ne se sont jamais produites en URSS.
              Le chômage n’existait pas, tout le monde avait un salaire ( petit, mais suffisant ), un logement, et les soins étaient entièrement pris en charge par l’Etat.
              Il n’y avait aucun clochard dans les rues, même en été !
              Quand j’étais jeune, j’avais une correspondante qui étudiait en fac à Moscou, et qui prenait l’avion pour Irkoutsk une fois par mois, pour passer le week-end en famille. Or Irkoutsk est en Sibérie Orientale, de l’autre côté des monts Oural, à l’opposé de Moscou !
              Quel étudiant français peut se payer un voyage A.R. en avion de 5.000 km une fois par mois ?
              Pour finir, quels sont les avantages que nous a apporté la démocratie de la finance, par rapport à ce que je viens de décrire ? ( a part la violence, le chômage, l’analphabétisme, le fascisme, les droits de l’homme foulés aux pieds, et j’en passe ).
              Je précise que je suis de droite, et que je n’ai rien à voir avec les bolchéviques aux yeux injectés de sang qui mangent les enfants et violent les grands-mères ( d’après ce qu’on raconte ).


            • tf1Groupie 16 février 14:07

              Quand les Communistes cherchent à effacer les saloperies du Communisme tel le Goulag ça donne ce genre d’articles pitoyables.

              D’abord les chiffres :
              L’auteur compare la population Américaine d’aujourd’hui (320 millions) à la population Russe des années 1950 ( moins de 110 millions) !!
              J’espère que vous voyez l’arnaque : au final, en proportion le Goulag est toujours bien « placé ».

              Ensuite, dans l’esprit : le Goulag recevait des condamnés qui souvent n’avaient pas eu la chance d’avoir un procès ou tout simplement qui avaient de « mauvaises opinions ».
              Combien de prisonniers américains sont dans ce cas ?

              Tant que les Communistes n’arriveront pas à assumer les horreurs du passé Communiste, ils continueront à déverser cette propagande de mauvais goût.


              • Pyrathome Pyrathome 16 février 15:02

                @tf1Groupie
                J’espère que vous voyez l’arnaque
                .
                Oui on la voit, et comme d’habitude, tu viens ici la défendre....smiley
                Guantanamo, Abou Grhaid et les « camps »de l’OTAN ne sont pas des goulags où la torture y a été légalisée en toute impunité par tes amis néo-cons....
                Tais-toi un peu le neotroll à la solde, tu es GROTESQUE dans tes bourres....
                Grossier personnage...


              • tf1Groupie 16 février 15:28

                @Pyrathome

                Est-ce que tu as compris le sujet de l’article abruti ?
                L’auteur aurait pu parler goulags de l’OTAN ... mais on serait très loin des 2 millions de personnes.

                Tu ne comprends rien, tu ne vois rien alors je ne vais même pas de te demander de savoir compter !


              • marceau 16 février 21:03

                @tf1Groupie

                -Goulag de l’OTAN

                -Et Obama c’est le « petit père » du peuple américain


              • Phalanx Phalanx 16 février 16:03

                Sauf qu’aux USA il n’ya pas de zones de non droits et que les malfaiteurs y réfléchissent à deux fois avant de passer à l’acte (contrairement à la légende, Chicago est devenu une ville trés sure).


                Je ne dis pas que ce système est merveilleux, mais il est certainement mieux que le notre qui consiste a remettre dans la nature des gens dangereux dont on sait que le taux de récidive est de 100%.

                L’auteur oublie par ailleurs un point sur le système US qui fait effectivement froid dans le dos : c’est la privatisation du système carcéral (donc logique capitaliste : au plus il y’a de gens emprisonnés au plus les profits des corporations de gestion de prison augmentent).

                La comparaison avec l’URSS est assez mal vue je trouve (de ce qu’on sait de la fiabilité de leurs chiffres).

                • mac 16 février 16:37

                  @Phalanx
                  30000 morts par armes à feu chaque année, presque l’équivalent d’un Batclan en nombre de victimes par jour, ça fait rêver !


                • CN46400 CN46400 16 février 16:51

                  @Phalanx


                   La comparaison est effectivement mal venue. Dans l’URSS de Staline le goulag au delà de la répression, visait, consécutivement à l’abandon de la NEP, à fournir de la main d’oeuvre à bas coût, voire gratuite, pour l’accumulation primitive du capital (Combinats, plan quinquennaux etc)....Il concernait surtout des « voleurs de poules » ou des désignés d’office pour remplir des quotas !

                    Au USA le pénitencier a un rôle essentiellement répressif contre tous ceux (minorités en priorité) qui n’ont pas les moyens d’acquérir légalement des produits qui dégoulinent des étalages...

                • mac 16 février 16:51

                  Ce chiffre de 30000 qui a, il me semble, été multiplié par 3 en une quarantaine d’année devrait évidemment nous interpeller aussi...


                • tf1Groupie 16 février 16:57

                  @CN46400

                  Oui, des intellectuels voleurs de poules smiley  smiley  smiley


                • CN46400 CN46400 16 février 19:17

                  @tf1Groupie


                  Les milliers d’intellectuels seraient-ils plus à plaindre que les millions de simples gens...... ?

                • marceau 16 février 20:57

                  @mac

                  Ca ce sont les conséquences de la joie du multiculturalisme.

                  Aux USA ils connaissent ça depuis longtemps, en France et en Europe nous le découvrons, mais nous rattrapons notre retard à marche forcée  !


                • Phalanx Phalanx 16 février 23:29

                  @mac

                  Vous mélangez deux problèmes : le taux d’incarceration et le nombre de morts par arme à feux (qu’il faut relativiser car il inclut je crois les suicides).

                  Par ailleurs, ce sont les etats qui ont la legislation la plus souple qui sont les plus surs.

                  Il faut relativiser cette histoire d’arme a feux qui est aussi culturelle (les armes, pas les morts). Je prefere une population armée, craint par l’Etat et n’importe quelle force d’invasion, qu’une population de bisounours offerte aux hordes violentes.

                  Les suisses aussi sont tous armés, ca ne les a pas empeché dêtre un des pays les plus surs du monde (jusqu’au début de l’invasion migratoire qui commence a changer la donne).

                • mac 16 février 16:42

                  En tout cas moi, ça ne me fait pas rêver du tout et je trouve ça tout à fait tragique...


                  • Eric P 16 février 19:10

                    @tf1 groupie

                    "Quand les Communistes cherchent à effacer les saloperies du Communisme tel le Goulag ça donne ce genre d’articles pitoyables. D’abord les chiffres :
                    L’auteur compare la population Américaine d’aujourd’hui (320 millions) à la population Russe des années 1950 ( moins de 110 millions) !!« 

                    D’où tient tu tes chiffres ?
                    En 1939, la population soviétique était estimée aux environs de 190 millions, en 1955 environs 200 millions. La guerre à fait 17 millions de morts sur son sol, combien pour l’Amerique ?
                    http://www.persee.fr/doc/pop_0032-4663_1956_num_11_3_4681
                    En 1989,population de 286 millions dépassant celle des états unis (248 millions)  https://fr.wikipedia.org/wiki/Recensement_sovi%C3%A9tique_de_1989
                    Aujourd’hui, grâce au bain de jouvence du capitalisme des années 90 c »est 146 millions.
                    https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9mographie_de_la_Russie

                    Je te cite tfi1groupie : "Tu ne devrais pas insister , car là tu deviens carrément ridicule. L’honnêteté est parfois quelque chose qui paie..."

                    Qui est ridicule tf1groupie ?


                    • tf1Groupie 16 février 21:57

                      @Eric P

                      Youhouh, Eric, tu comprends le mot russe dans ’population russe’ ??

                      Alors oui tu peux continuer à me citer et apprendre à lire pour ne pas être ridicule ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès