Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Flamme de la Vérité du Tibet, changement politique en Chine et solidarité (...)

Flamme de la Vérité du Tibet, changement politique en Chine et solidarité internationale

Un parcours à travers le monde de relais de la Flamme de la Vérité a été lancé par Parlement tibétain en exil le 6 juillet 2012, date anniversaire du Dalaï lama. Il se déroule alors que Hu Jintao cède la place à Xi Jinping à la tête de la Chine et doit se conclure le 10 décembre par la remise d’une pétition à l’ONU, à l'occasion de la journée des droits de l'homme. Les dates du parcours rappellent d’une part, que le Dalaï lama, dans sa volonté de conduire les Tibétains à la démocratie, formulée dès son arrivée en exil en Inde, s’est définitivement retirer en mars 2011 de sa fonction politique au profit d'un exécutif laïc, élu au suffrage universel, et d’autre part que les Tibétains attendent de la Chine et de son nouveau dirigeant le respect des droits de l’homme demandé par l’ONU depuis 1959, et la reprise du dialogue sur la question tibétaine.

La flamme symbolique qui a traversé l'Inde, parcours aussi les États-Unis, Taiwan et l'Australie et fera étape dans 22 pays européens. L'objectif est d'attirer l'attention sur la situation qui s'aggrave au Tibet, et d'engendrer un mouvement de solidarité, sous la forme de signature de pétition, et d'initiatives pour la résolution de la question tibétaine.

En Europe, le parcours mené par le député tibétain Thupten Wangchen a débuté le 2 septembre en Espagne qui a traversé Andorre, la France, l'Angleterre, l'Irlande, le Luxembourg, la Belgique et éclairera Allemagne, Pays-Bas, Danemark, Norvège, Suède, Finlande, Estonie, Lettonie, Lituanie, Pologne, République Tchèque, Hongrie, Autriche, Italie, Suisse et Russie.

Le relais nord-américain de la flamme de la vérité a été lancé à Washington et à Ottawa en même temps. Il passera dans 22 grandes villes de l'Amérique du Nord. Dans son allocution, M. Tashi Namgyal Khamshitsang, député tibétain pour l’Amérique du Nord, a déclaré que l’objectif du relais est de mettre en évidence la situation critique du peuple du Tibet et d’exprimer notre solidarité. Alors que les Tibétains ont dû faire face à une souffrance inimaginable sous la domination chinoise pendant plus de cinq décennies, depuis 2008, ils ont été confrontés à une répression brutale. La Chine a déclenché la répression au Tibet avec plus d'intensité que par le passé. Elle met en œuvre des politiques inhumaines au Tibet tout en délivrant de fausses déclarations. Il a appelé l'ONU et la communauté internationale à mener des enquêtes au Tibet. « Il faut rappeler à l'ONU que les Tibétains, eux aussi, sont membres de la communauté internationale et qu’elle a la responsabilité de les protéger, comme elle le doit dans le cas du peuple de la Libye, de la Syrie, du Timor oriental, etc. ».

Pour les Tibétains en exil, il s’agit d'informer sur la situation actuelle au Tibet, si insupportable que depuis mars 2011, 51 Tibétains se sont immolés par le feu réclamant des droits pour les leurs et une solution négociée de la question tibétaine. Chaque étape est l'occasion d'initiatives solidaires de représentants de la société civile et politique.

En France, où depuis cet été, une nouvelle Assemblée nationale siège au Parlement, les députés élus sont appelés à rejoindre le groupe d’études sur le Tibet. Depuis 1989, régulièrement renouvelé, le groupe d’études sur le Tibet rassemble plus d’une centaine de nos députés et prend des initiatives sur la question du Tibet.

A Bruxelles, les efforts pour obtenir la nomination d'un représentant spécial de l'Union Européenne pour le Tibet, demandée depuis de nombreuses années, ont été repris par le député président de l’intergroupe Tibet, un élément majeur pour promouvoir le dialogue entre le gouvernement chinois et l’administration tibétaine en exil.

Les Etudiants pour un Tibet Libre ont choisi le 3 octobre, jour où Hu Jintao quitte la présidence du Parti Communiste Chinois et va être remplacé par Xi Jinping, pour montrer un soutien au peuple tibétain et sa culture en manifestant à Paris, à proximité de l'ambassade de Chine de 16h à 19h.

Le relais de la flamme de la vérité du Tibet est l'occasion de signer la pétition qui sera remise à l’ONU le 10 décembre. Une campagne de signature est également en ligne sur Internet http://www.thepetitionsite.com/takeaction/198/920/082/


Moyenne des avis sur cet article :  2.18/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • Robert GIL ROBERT GIL 29 septembre 2012 11:32

    liberté pour le tibet, oui, mais si c’est pour mettre en place un regime religieux, non, voir :
    http://2ccr.unblog.fr/2012/01/20/tibet-paradis-des-moines/

    et pendant ce temps la en Palestine, dans l’indifference generale : http://2ccr.unblog.fr/2012/05/09/palestine-prisonniers-en-greve-de-la-faim/


    • amipb amipb 20 octobre 2012 14:04

      Parce qu’en Palestine ce n’est pas un régime religieux qui serait mis au pouvoir ?

      Et pourquoi faire ce genre de comparaison ? Chaque peuple n’a-t-il pas droit à la paix et à choisir ce qui lui convient le mieux ?


    • Yvance77 29 septembre 2012 11:43

      Salut,

      Vous avez connaissance du traitement des femmes qui est réserve au Tibet ? Elles envierraient presque le régimes des talibans !

      Avant de foncer tête baissée regarder l’envers du décor, il est pas triste. Le Tibet est rattaché à la Chine bien avant l’Alsace-Lorraine à la France. On libère Strasbourg, Mulhouse et Nancy aussi ?

      Très mauvais billet façon neu-neu de boboland !


      • Tibet Libre Tibet Libre 1er octobre 2012 15:13

        Pourriez-vous être plus précis ? De quel traitement parlez vous ? Des stérilisations et avortements forcés pratiqués jusqu’au neuvième mois de grossesses par des équipes médicales chinoises ? Des tortures inhumaines pratiquées sur les prisonnières politiques en Chine ? D’une éducation laissant à désirer et qui conduit nombre de parents tibétains à envoyer leurs enfants en Inde, au prix d’un exil dangereux à travers l’Himalaya ?


      • amipb amipb 20 octobre 2012 14:06

        C’est du grand n’importe quoi, Yvance. Allez donc au Bhoutan, au Ladakh ou au Zanskar pour voir le statut de la femme tibétaine. Allez voir combien les nonnes au Tibet sont engagés dans la lutte contre le pouvoir chinois.

        Je vous conseillerai bien d’aller au Tibet, mais c’est impossible actuellement, la police et l’armée ayant bouclé la région. Vous me direz sans doute que c’est le prix à payer pour plus de liberté...


      • Pierre-Marie Baty Pierre-Marie Baty 29 septembre 2012 12:34

        Quand je vois quelqu’un qui manifeste en disant exprimer la vérité, et quand en plus il l’exprime sur des banderoles où elle est inscrite en anglais, j’ai comme qui dirait un léger soupçon qui s’installe...

        Suis-je complotiste ?


        • Tibet Libre Tibet Libre 1er octobre 2012 14:51

          Je ne vois personnellement qu’un simple moine tibétain en exil, cherchant par une démarche non-violente à susciter la solidarité internationale, et s’exprimant en anglais, rien de plus naturel à Londres, alors que nombre de ses compatriotes vivent dans un état de terreurs. Certains, pour avoir manifestés, sont arrêtés, emprisonnés, torturés, bastonnés à mort, d’autres choisissent d’emblée de s’immoler, tant la situation leur est devenue insupportable. Ont-il d’autres choix ? Ceux qui s’expriment sur ce forum en faisant état d’une certaine propagande, ont-ils ne serait-ce qu’un soupçon d’humanité à leur égard ?


        • amipb amipb 20 octobre 2012 13:59

          Vous avez raison, Pierre-Marie, lorsque l’on manifeste, qui plus est en anglais, c’est obligatoirement pour mentir.

          Appelons cela un biais idéologique, voulez-vous ?


        • Thom 29 septembre 2012 15:10

          merci a l’auteur 


          mais il faut croire que le tibet libre n’intéresse pas autant que la Palestine question de priorité sans doute.

          • Lullaby temet 29 septembre 2012 20:03

            Depuis que j’ai appris que le dalai lama avait toucher de l’argent par la CIA (le dalai lama à avoué avoir perçu des sommes de la part de celle ci ) je ne vois plus le tibet de la même façon ,si je retrouve les documents que j’avais téléchargé , je posterais les liens ici ,sinon en attendant vous avez toujours ceci :
            http://www.tibetdoc.eu/spip/spip.php?article161 ou bien http://www.michelcollon.info/TIBET-Vrai-ou-faux-Reponses.html

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès