Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Gigantesque panne d’électricité en Inde...

Gigantesque panne d’électricité en Inde...

René Barjavel, célèbre auteur de science-fiction avait imaginé dans son roman intitulé Ravage une panne d'électricité d'une ampleur inouie qui entraînait une sorte de fin du monde. Il est vrai que l'électricité a envahi notre quotidien : elle est partout et la moindre panne génère inquiétude, angoisse. Tout ou presque fonctionne grâce à l'électricité : réfrigérateurs, ascenseurs, voletsélectriques, internet , feux de circulation etc.

 Ainsi les réseaux électriques du nord, nord-est et est de l'Inde se sont effondrés presque simultanément mardi 31 Juillet : 600 millions d'habitants ont été privés de courant. C'est le deuxième incident en moins de 48 heures en Inde...

Cette panne, d'une ampleur exceptionnelle est due à une surconsommation, à des « États ayant dépassé leurs capacités autorisées d'approvisionnement sur leur réseau », a expliqué le ministre fédéral de l'Énergie, Sushilkumar Shinde. Il faut se représenter une grande partie de ce pays totalement paralysé : dix-neuf états sur vingt-huit ont été touchés. Environ 400 trains ont été immobilisés . A New Delhi, la capitale, le métro et les feux de signalisation ne fonctionnaient plus.

Environ 200 mineurs se sont retrouvés aussi pris au piège, enterrés dans une mine de charbon au Bengale-Occidental. Sans électricité, il était impossible de les faire remonter à la surface. Ils ont donc reçu la consigne de se rendre vers un site souterrain mieux ventilé, alors que les secours tentaient de leur fournir de l' eau et des vivres.

Ces pannes de grande ampleur révèlent bien la fragilité de nos sociétés dépendantes de l'électricité : sans cette énergie, les humains sont quasiment démunis et se retrouvent dans un monde lointain moyenâgeux... où le travail devient parfois impossible : comment travailler sans ordinateur, sans moyen de transport ? comment vivre sans lumière ? comment ne pas paniquer si on est bloqué dans un ascenceur ?

Pays émergent, l'Inde recherche de nouvelles sources d'approvisionnement énergétique pour alimenter sa croissance. Exploitant essentiellement du charbon, l'Inde voudrait se tourner vers le nucléaire pour produire 25% de son électricité d'ici à 2050.

Ce problème de pénurie énergétique risque de se poser de manière de plus en plus aigue, car la Chine, l'Inde, la Russie, le Brésil connaissent des développements d'une grande ampleur.

Il faudra, sans doute, pour régler les difficultés apprendre aussi à restreindre les consommations, à faire des économies, trouver de nouvelles ressources énergétiques non polluantes, un défi pour nos sociétés qui misent sur le progrès et la croissance...

Nous dépendons de plus en plus de l'électricité et nous ne savons plus nous en passer. Il faudrait sans doute repenser un monde où les énergies seraient plus diversifiées...

Documents joints à cet article

Gigantesque panne d'électricité en Inde... Gigantesque panne d'électricité en Inde... Gigantesque panne d'électricité en Inde... Gigantesque panne d'électricité en Inde... Gigantesque panne d'électricité en Inde...

Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

39 réactions à cet article    


  • ung do 1er août 2012 11:19

    Il parait que le pays à côté le Pakistan est en manque chronique d’électricité et qu’il n’en a que 6 h par jour en moyenne . Qui peut nous renseigner sur le Pakistan ( et aussi le Bengladesh ) et apporter des éclaircissements sur la situation du sous continent indien ?


    • rosemar rosemar 1er août 2012 11:47

      Le droit de vote est aussi essentiel...

      En fait ,même en Inde beaucoup de gens n’ont jamais accès à l’électricité...

    • Croa Croa 1er août 2012 13:00

      « Le droit de vote est aussi essentiel... »

      ça dépend... Si c’est pour élire des charlots c’est un piège !

      (Un roi qui consulterait ses sujets régulièrement ce serait plus démocratique !)


    • rosemar rosemar 1er août 2012 17:08

      Si vous n’aviez pas le droit de vote ,je crois bien que vous penseriez différemment....


    • rosemar rosemar 1er août 2012 11:57

      Merci de cette précision :j’aurais dû dire « sources d’énergie »


    • Croa Croa 1er août 2012 13:06

      Il est possible d’avoir des sources d’énergies diversiviées tout en ne disposant que d’électricité... Tu te trompes encore !  smiley


    • rosemar rosemar 1er août 2012 16:26

      Bien évidemment Croa 

      Diversifiées .... je ne suis pas la seule à me tromper....

    • Croa Croa 1er août 2012 19:10

       smiley Le « v » est trop près du « f » et sans lunettes on ne voit pas le trait rouge smiley


    • foufouille foufouille 1er août 2012 12:49

      les sources d’enegies sont trop centralise
      le reseau est aussi mal entretenu


      • Croa Croa 1er août 2012 13:08

        ...et mal géré (en cas de pénurie il vaut mieux délester qu’attendre la panne !)


      • rosemar rosemar 1er août 2012 17:04

        Bonjour foufouille 

        oui ,en fait ,le réseau n’est pas adapté ,il est ancien...

      • Nums Nums 1er août 2012 13:06

        « les sources d’enegies sont trop centralise »


        En effet foufouille. D’autant plus qu’il y a déperdition d’énergie entre le lieu de production et le lieu de consommation.
        En France, on a de grosses centrales nucléaires, un long réseau de lignes à haute tension mais le problème est qu’une part non négligeable de l’électricité est perdue sous forme de chaleur au cours de son acheminement. Et plus la distance entre le lieu de production et le lieu de consommation est grande, plus, bien entendu, la déperdition est importante.

        L’idéal : des mini-centrales localisées au sein de villes, de quartiers voire de chaque habitation. L’idéal de chez idéal : du solaire et de l’éolien chez le particulier avec éventuellement quelques centrales pour compenser lorsque les besoins en énergie sont plus importants.
        Mais je doute que mon idée, qui n’est pas la mienne, plaise à EDF et AREVA et encore moins à leurs actionnaires. smiley

        • HELIOS HELIOS 1er août 2012 13:14

          ... Beaucoup de pays ont fait un choix et installent des compteurs à puissance unique : 20 ou 25 amperes. pour tout le monde.

          Je ne sais pas comment cela se passe en inde, pour ceux qui ont l’electricité....

          PS... l’electricité n’est pas une energie, mais un vecteur energetique (un moyen de transport en fait).... il n’y a pas d’electricité qui apparait ex-nihilo, il y a toujours conversion...
           
          il existe une conversion mecanique :
          — chauffage d’un fluide grace a une energie... nucleaire, gaz, charbon
          — action mecanique decoulant de la temperature, moteur... alternateur

          il existe aussi des conversions chimique (vous connaissez les batteries)
          Il existe egalement des conversions physiques (panneaux solaires, couples thermosensibles... mais egalement nucleaire)

          mais on ne trouve jamais une source electrique ailleurs que dans une prise ! ... et c’est ce qui fait que le choix de l’electricite pour tous les usages de la vie courante ... lumiere, chauffage, deplacement... un formidable outil ecologique car ne necessite aucune transformation si on change la source energetique initiale.... votre voiture roulera de la même maniere si votre batterie est rechargée par une eolienne ou une centrale nucleaire.


          • rosemar rosemar 1er août 2012 17:06

            Merci Helios pour ces précisions techniques....


          • Pierre-Marie Baty Pierre-Marie Baty 1er août 2012 14:21

            Ce qui se passe surtout, c’est que dans beaucoup de pays pauvres, il y a tellement de branchements pirates sur les réseaux électriques (en fait, il n’y a même presque que ça) que les compagnies d’électricité sont obligées de facturer leurs clients au forfait car il est impossible de savoir qui a consommé quoi.

            Du coup, les gens laissent les ampoules allumées toute la nuit, installent des climatiseurs partout, et se fichent royalement de la consommation, étant donné qu’ils payent le même prix que leur voisin. Même les pauvres, et surtout eux, puisqu’ils ne reçoivent jamais les factures étant donné qu’ils sont branchés illégalement sur le réseau avec des pinces crocodile.

            Sans compter les pertes en ligne, les fils coupés qui pendent à terre, les pelotes emmêlées en haut des poteaux électriques...

            Au résultat, les centrales électriques de ces pays-là produisent certainement moitié plus que nécessaire, et les coupures de réseau sont inévitables.


            • foufouille foufouille 1er août 2012 14:43

              valable pour la californie ?


            • Pierre-Marie Baty Pierre-Marie Baty 1er août 2012 17:17

              Je ne sais pas, je ne suis jamais allé en Californie. Et vous ?


            • foufouille foufouille 1er août 2012 17:32

              le reseau est pas entretenu .........
              tu as visite toute l’inde ?


            • Pierre-Marie Baty Pierre-Marie Baty 1er août 2012 17:39

              Je serais étonné d’apprendre que les Californiens paient leur électricité au forfait. Donc la consommation doit y être à peu près contrôlée. Mais dans les pays que j’ai visités (ce qui n’inclut pas l’Inde, il est vrai), c’était le cas.


            • foufouille foufouille 1er août 2012 18:02

              ce qui changes rien au fait que le reseau fonctionnes pas mieux
              comme en france, dans certaines regions ou les fils sont melanges avec les arbres
              et surtout le reseau est centralise


            • Pierre-Marie Baty Pierre-Marie Baty 1er août 2012 22:02

              Non, franchement, je pense que vous ne pouvez pas comparer.

              Google Images m’a permis de retrouver à peu près ce que j’ai vu. Ce n’est pas moi qui ai pris la photo mais c’est exactement ça. Imaginez des villes entières recouvertes de ça :

              http://levoyagedezanzibar.files.wordpress.com/2012/05/img_1535.jpg

              Tous les cinquante mètres il y a un fil électrique qui pend à terre. Une fois sur dix ce fil est chargé et les chiens qui pissent dessus se prennent une poignée de châtaignes. Plus rarement un arrêt cardiaque. Même les pigeons, il leur arrive de tomber électrocutés tellement les fils de potentiel différent sont emmêlés. Vous êtes-vous demandé pourquoi tous ces pays sont encore en 110 volts ? Parce que s’ils passaient en 220, ce serait une tuerie.


            • foufouille foufouille 1er août 2012 22:35

              si on peut comparer
              un compteur se trafique dans tous les pays
              chez nous, c’est le cable qui traines dans les arbres ou par terre


            • Leo Le Sage 1er août 2012 22:38

              @Par Pierre-Marie Baty (xxx.xxx.xxx.144) 1er août 22:02
              Vous dites : « Vous êtes-vous demandé pourquoi tous ces pays sont encore en 110 volts ? Parce que s’ils passaient en 220, ce serait une tuerie »
              Rien avoir avec la tuerie.
              C’est l’absence voire le refus d’investissement qui est à l’origine de cet état de fait.
              J’ai connu un pays où certains quartiers étaient au 110 : çà coûte cher de modifier çà...

              La photo, j’en ai vu des comme çà : aucun danger, juste un risque.
              [J’ai déjà vu un mur dont le fil du poteau passe à 20 cm. [vingt]]

               
              Cordialement

              Leo Le Sage
              (Personne respectueuse de la différence et de la pluralité des idées)


            • Soi même Soi même 1er août 2012 17:32

              La question de la panne en Inde, me parait trop fortuite, dans le contexte géostratégique actuelle. L’inde fait partie des pays qui attire actuellement toute les intentions des intérêts de grand pays.
              Je ne serais pas étonné d’apprendre que l’Inde se désolidarise de l’Iran ?


              • Leo Le Sage 1er août 2012 17:42

                @AUTEUR/rosemar
                Vous dites :
                "Exploitant essentiellement du charbon, l’Inde voudrait se tourner vers le nucléaire pour produire 25% de son électricité d’ici à 2050"
                D’ailleurs ils n’ont pas le choix...
                C’est l’énergie la plus rentable à ma connaissance...

                Pour votre article, le cas de l’inde est le même que le cas des pays qui ont des problèmes de développement.
                [Les pays pauvres quoi...]
                Foufouille a bien résumé le problème : entretien défectueux, et abus divers.
                Pour le cas des pays riches, c’est plus le problème d’investissement qui est à l’origine de certaines pannes, comme le cas de New York notamment.
                En Californie, l’électrique est déjà un problème sérieux.

                 
                Cordialement

                Leo Le Sage
                (Personne respectueuse de la différence et de la pluralité des idées)


                • Leo Le Sage 1er août 2012 18:12

                  @Par foufouille (xxx.xxx.xxx.152) 1er août 18:03
                  Vous dites : « certains ont pas besoin de beaucoup »
                  Tu as raison lorsqu’il s’agit de s’éclairer [j’ai survolé le contenu du lien]
                  Par contre, dans le futur le besoin en éléctricité sera important.
                  [Ordi, domotique, engin hybrides, etc.]
                  Un simple photovoltaïque ne pourra pas résoudre çà...

                   
                  Cordialement

                  Leo Le Sage
                  (Personne respectueuse de la différence et de la pluralité des idées)


                • foufouille foufouille 1er août 2012 18:48

                  dans le futur, on fera mieux
                  donc on verra


                • robert 1er août 2012 18:13

                  Bonjour Olivier
                  Quelle surprise ce matin sur FI une petite rubrique tout de même sur Fuku qui disait que l’opacité régnait depuis 17 mois sur cet événement ainsi que sur la situation réelle du nucléaire surtout suite à un incendie récent (avril2012) dans un réactuer qui n’a pas pû encore être redémarré (ouf).
                  Plus une curiosité : l’Inde vient de vivre une panne gigantesque d’électricité , coupure totale pour 600 mi de foyers tout était coupé, et si je ne m’abuse l’Inde veux se fournir de 2 EPR auprès d’Areva mais mais ( et c’est là ou c’est curieux) la plupart des gouverneurs y sont farouchement opposés, gagons que suite à cette coupure ils seront plus souples non ?


                  • noodles 1er août 2012 18:25

                    OPTIMISME SVP (billet d’humeur)
                    Mais laissez vous vivre un peu ! 
                    Toujours à vous tracasser et jusqu’en 2017 vous n’aurez même plus à voter ! hihi
                    Ce sont les oligarques et leurs grands groupes financiers*qui décident.
                    C’est harassant de discuter par cette chaleur...hihi
                    surtout quand on sait que ça ne servira à rien de remuer lam...non, je veux dire
                    ça ne sert à rien d’agiter des idées ici on n’ameute pas l’opinion.
                    et puis faites comme vous voulez. Restez pessimistes, froncer le sourcil vous va si bien 

                    cordialement
                    noodles

                     * (groupes industriels ça ne veut plus rien dire )


                    • Giordano Bruno 1er août 2012 23:40

                      Témoignage très instructif d’un agent EDF dont le travail est de rétablir l’électricité :

                      http://lesurvivaliste.blogspot.fr/2012/05/preparez-vous-vivre-sans-electricite.html


                      • rosemar rosemar 2 août 2012 00:05

                        Merci pour ce lien et ce témoignage....


                      • Ruut Ruut 2 août 2012 06:20

                        Excellent témoignage.
                        C’est un effet un problème que connaît toutes les administrations et services publics.
                        « la maladie de l’encadrement »


                      • PascalR 2 août 2012 09:10

                        Tous ces pays, l’Inde, le Pakistan, le Bengladesh (et la Chine) souffrent d’un mal commun qui s’appelle surpopulation, et ça s’aggrave d’année en année. Pas étonnant qu’ils souffrent de famine, de misère extrême, de maladies ..., et de problèmes d’approvisionnement en électricité. Quand viendra celui de l’eau, ce sera encore plus dramatique car on ne tient qu’une journée sans boire.
                        C’est un véritable piège qui est en train de se refermer sur eux.
                        Bien sûr qu’ils ont droit au développement, mais à quel prix pour la planète au bord de l’asphyxie.


                        • Rémi Manso Manso 2 août 2012 12:46

                          Je ne peux que souscrire à vos propos et ne rajouterais que ceci.

                          Les pays que vous citez sont tout à fait révélateurs du phénomène de la surpopulation.
                          En effet, selon les prévisions de l’INED pour 2050, à densité de population égale :
                          - de celle du Bangladesh nous serions 866 millions de français
                          - de celle de l’Inde, nous serions 284 millions
                          - de celle du Pakistan, nous serions 218 millions
                          ...
                          Bonjour l’angoisse !

                        • Luxum Luxum 2 août 2012 10:43

                          Richard Duncan, lorsqu’il a formulé sa théorie d’olduvaï, avait prédit des pannes d’électricité intermittentes puis permanentes à partir de l’année 2012.
                          Nous sommes en 2012.
                          Soit cette gigantesque panne est un événement isolé soit c’est la première d’une longue série. Ce dernier cas confirmerait qu’on approche d’une phase critique de l’ère industrielle.

                          http://watd.wuthering-heights.co.uk/francais/fimages/folduvai.gif


                          • eau-du-robinet eau-du-robinet 2 août 2012 12:06

                            Cette coupure électrique a grande échelle n’est pas la première et surement pas la dernière. C’est l’inconvenant de la politique de centralisation d’énergie !

                            J’ai toujours été pour une politique de décentralisation de l’énergie qui offre moins de dépendance et une autonomie.

                            En Allemagne de plus en plus de communes et de particuliers optent pour la décentralisation énergétique.

                            La raison principale est la fulgurante explosion des prix de l’énergie électrique.

                            Le fait d’installer par exemple une centrale thermique (Blockheizkraftwerk en allemand) dans une commune voire chez les particuliers réduit fortement le coût de l’énergie après l’ammortissement de la centrale (voire mini centrale).

                            Voici un exemple d’une très petite centrale thermique (texte en allemand :: puis traduit en français :

                            source (avec images)

                            Das Funktionsprinzip entspricht dem großer Heizkraftwerke : die bei der Produktion von Strom frei werdende Wärmeenergie wird nicht einfach in die Luft geblasen, sondern weiter verwendet. Die Besonderheit bei einem Blockheizkraftwerk ist es, dass die Energie direkt an dem Ort erzeugt wird, wo sie auch genutzt wird. Lange Transportwege entfallen, was insgesamt zu einem deutlich erhöhten Energienutzungsgrad führt.

                            Le principe de fonctionnement correspond à celui des grandes centrales thermiques : L’énergie thermique libéré durant la production de l’électricité n’est pas simplement rejeté dans l’air, mais réutilisé. La particularité chez ses centrales thermiques est que l’énergie (électrique) est directement fabrique sur place, la ou elle est aussi utilisé. Fini les long trajets de transport énergétique et ceci augmente fortement le rendement.

                            Dans les informations (télévison et presse) on nous à annonce une augmentation du prix de l’électricité de l’ordre de 50% pour les dix années a venir et je pense qu’il y aura surement de communes en France (sous la pression des citoyens) qui
                            vont étudier la question de l’indépendance énergétique.

                            Quand je pense aux grandes tempêtes les quelles déferlent chaque année sur la France, avec à chaque fois des dizaine de milliers voire des centaine de milliers d’abonnées (EDF ... etc) qui sont privée de l’électricité ceci parfois pour plusieurs jours voire des semaines on à vite compris que cette centralisation énergétique nous coute de plus en plus cher.

                            Le fait de décentraliser l’énergie aura aussi pour avantage de faire disparaître des lignes de haute tension ... Tout le monde (ou presque) en France gueule contre les éoliennes (c’est pas beau ...) mais tout le monde (ou presque) à accepté les lignes à haute tension.

                            http://www.bmu.de/files/pdfs/allgemein/application/pdf/kommunaler_klimaschu tz_bf.pdf

                            http://wiernsheim.de/fileadmin/BENUTZERDATEN/Seiten/Energiegemeinde_Wiernsh eim/Energieberichte_und_Informationsberichte/Energiebroschuere.pdf

                            http://www.ihr-bhkw-berater.de/nahwaerme/das-geld-fuer-waerme-bleibt-im-dorf

                            http://www.neue-energie-technik.net/de/net-energieautarkes-dorf.html

                            http://www.bioenergiedorf-heimbach.de/wordpress/blockheizkraftwerk/


                            • Rémi Manso Manso 2 août 2012 12:36
                              Avec 1 milliard 250 millions d’habitants pour 3.287.000 km², la densité de population actuelle de l’Inde est de 378 hab/km² (à comparer avec nos 110 hab/km²...).
                              Or, la situation ne risque pas de s’arranger dans un proche avenir puisque la population de ce pays devrait passer à 1,7 milliards et sa densité à 515 hab/km² en 2050.
                              Il faut bien se rendre compte que si nous avions en 2050 (c’est à dire dans seulement 38 ans) la même densité de population en France, nous serions 284 millions ! 
                              Qui peut raisonnablement penser que nous pourrions alors fournir de l’électricité à tout ce joli « petit » monde, alors que nous avons déjà des problèmes en étant QUATRE fois moins ? Et qui peut penser, à fortiori, que l’Inde (à son échelle) y arrivera ?
                              Ne parlons même pas du reste, à savoir nourriture, nature, biodiversité...
                              Seule une Démographie Responsable pourrait sortir les indiens de l’impasse où ils se sont engagés.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès