Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

 Accueil du site > Actualités > International > Hugo Chavez reprend sa croisade pour fermer les medias indépendants

Hugo Chavez reprend sa croisade pour fermer les medias indépendants

Ce texte est traduit d’un article publie Mardi 26 Janvier sur le site web du magazine anglais Index on Censorship, publication trimestrielle étudiant la censure dans le monde entier. L’auteur le traduit pour Agoravox, revenant ainsi après deux ans d’absence pour recommencer à décrire la dérive autoritaire et les échecs du régime de Hugo Chavez.

Samedi dernier (23 Janvier) à minuit précisément l’administration Chavez a ordonné aux compagnies de télévision par câble et la télévision satellite Direct TV de sortir RCTV (et plusieurs autres stations) de leurs grilles. Les entreprises n’avaient guère le choix que de s’y plier. La motivation a été un nouveau règlement annoncé le Décembre 22, pour essentiellement d’élargir le mandat de l’infâme « Ley Resorte" - une loi qui désigne quoi et comment les réseaux de télévision terrestre peuvent diffuser sur les ondes - pour couvrir ce qui est diffusé sur les réseaux câblés. L’excuse pour le blocage est que RCTV n’a pas transmis un cadena surprise (*) le samedi. La vraie raison est le succès de RCTV sur le câble.

Après qu’elle fut d’abord interdite d’accès aux ondes en 2007, la chaine RCTV se redéfinit comme RCTV Internacional, sur le câble uniquement. Depuis lors, elle a eu un succès inattendu, contribuant à l’essor récent de la télévision par câble. En moins de trois ans, la pénétration du câble a progressé d’environ 22 pour cent à 37 pour cent. Et ceci sans compter les connexions illégales qui, dans un pays devenu presque sans foi ni loi, pourrait bien amener le total des foyers vénézuéliens connectés à un fournisseur de TV câblée au-dessus de 50 pour cent. RCTV a atteint parfois presque un 20 pour cent à la part d’audience (share) !

Cela a causé un problème pour Chavez et son administration. Jusqu’à maintenant la télévision par câble avait été exemptée de passer les odieuses cadenas. Cela a certainement contribué à la montée du marché de la télévision par câble dans un pays relativement pauvre, où les abonnements les moins chers peuvent représenter jusqu’à 10 pour cent du salaire minimum selon la région. L’approche gramscienne à contrôler l’information que le chavismo embrasse ne peut pas tolérer les moyens d’échapper au message officiel, d’autant plus lorsque l’émission phare de RCTV est l’émission matinale de Miguel Angel Rodriguez, régulièrement exécré dans les médias pro-Chavez pour ses enquêtes et sa critique pointue du régime.

Pour plus d’excuses à la fermeture de RCTV que l’on pourrait avancer, la vérité est que Chavez est en difficulté. 2009 s’est terminée avec un taux d’inflation reconnue de 27 pour cent et une profonde crise dans les services d’eau et d’électricité, nécessitant un rationnement. Tout est dû à un manque de planification du gouvernement plus que n’importe quelle excuse climatologique. 2010 a démarré avec une dévaluation brutale (de 100 pour cent) qui, en dépit d’un meilleur taux de change pour les importations de nourriture déjà énormes, est susceptible de créer une hausse du taux d’inflation à 50 pour cent pour cette année. Si on ajoute la crise de la sécurité qui fait de Caracas une des capitales les plus dangereuses du monde et la récession qui a commencé au milieu de l’année dernière, on peut comprendre pourquoi Chavez est si désireux de restreindre la liberté d’information.

Il n’y a vraiment aucune excuse pour fermer RCTV. Les accusations de complot régulièrement répétées par le chavismo n’ont jamais été prouvées, aucun journaliste ou directeur de RCTV n’a été condamné, ni même jugé [à 8 ans du coup d’état de 2002 !]. Sur diffusion ouverte l’état chaviste contrôle tout sauf la chaine Globovision, 24 heures d’information,qui ne diffuse qu’à Caracas et Valencia (câble uniquement ailleurs). Elle-même est sous menace de fermeture. Le régime ne peut pas prétendre que le message de M. Chavez ne puisse atteindre le peuple. Si ce message ne l’a pas atteint après 11 ans c’est soit parce qu’il a appris à utiliser sa télécommande, ou parce qu’il a appris à éteindre son téléviseur pendant un cadena. La fermeture de RCTV ne fera pas augmenter le share de M. Chavez, seul celui de la chaîne National Geographic. Ou bien celle-ci sera aussi tenue de passer les cadenas de Chavez ? N’oublions pas qu’il est douteux que le gouvernement puisse régler ce qui se présente à la télévision par câble, outre les clauses évidentes de moralité publique. Un abonnement à la télévision par câble est une transaction privée et l’ingérence de l’État peut être considérée comme une violation du droit à la vie privée. RCTV a été mis hors d’air, car elle refuse de suivre les cadenas, mais la chaine Hustler reste dans la grille, exonérée de cadenas, parce que toute sa pornographie est produite à l’étranger, alors que RCTV produirait plus de 30 pour cent de ses spectacles au Venezuela.

Ce ne serait pas une coïncidence que le blocage de RCTV soit venu le 23 Janvier, le jour où la chute de la dernière dictature du Venezuela en 1958 est commémoré. Il semble que Chavez désire une confrontation pour distraire le pays des malheurs qu’il a fait tomber sur nous. La répression brutale d’une manifestation d’étudiants contre la fermeture de RCTV ce lundi 24 est un signe des choses à venir.
 
-----

* Un cadena est le pouvoir que l’Etat vénézuelien a de réquisitionner simultanément toutes les ondes, TV et radio, au Venezuela aussi longtemps qu’il le souhaite, aussi souvent qu’il le veut. Cette disposition légale a été conçue pour des messages tels que les discours présidentiels sur l’état la nation ou en cas d’urgence nationale. Mais sous Chavez ce droit est devenu un abus constant, en soumettant au pays à plusieurs cadenas par semaine, de plusieurs heures chacune, presque uniquement des discours de Chavez et de la propagande. Il n’y a bien sûr pas de droit de réponse sur les réseaux contrôlés par l’état.
 
 


Sur le même thème

Mélenchon est-il le Chavez français ?
Chavez - Maduro - Capriles : El Yamine Soum, professeur de relations internationales latino-américaine, sur le Venezuela
Chavez présent plus que jamais
25 vérités sur les manifestations au Venezuela
Amnesty International, le Venezuela et les droits humains


Les réactions les plus appréciées

Réactions à cet article

  • Par tylhdar (---.---.---.15) 28 janvier 2010 16:06
    tylhdar

    Article de propagande mensonger.
    L’auteur devrais balayer devant sa porte(BBC), avant de se mêler des autres.
    Pour rappel la description de l’auteur (En haut a gauche), est écrits par lui-même.

    • Par Takuan (---.---.---.161) 28 janvier 2010 18:39
      Takuan

      Très juste,et à propos de télécommande,l’auteur oublie bien complaisamment de préciser d’où émet la chaine cablée qui vient d’être fermée...de Miami....ça ne vous rapelle rien Miami ? les anticastristes,tout ça tout ça...

    • Par Daniel Duquenal (---.---.---.227) 29 janvier 2010 02:58
      Daniel Duquenal

      Pourquoi avez vous besoin de le « rappeler » puisque je le dit clairement ? Je me ne me cache de rien. Par contre, vous, vous semblez essayer de cacher quelque chose. Si vous étiez un peu plus franc du collier vous auriez cherché au moins à démentir une de mes informations. Ne serait ce que pour faire croire à votre objectivité.

    • Par Jean-paul (---.---.---.109) 29 janvier 2010 03:53

      EXCELLENT ARTICLE ,mais l’auteur ecrit sur Agoravox .........

    • Par Yann Amare (---.---.---.157) 29 janvier 2010 11:34

      Papier bidon qui sous prétexte de défense de liberté des médias en profite pour fustiger Chavez et un régime issu d’une vraie volonté populaire. C’est loin d’être parfait certes mais tout de même bien mieux qu’un régime uniquement au service d’une élite bourgeoise corrompue prête à tout y compris à instaurer une dictature fasciste et sanglante (avec bien sûr la complicité de la CIA)...Cet article n’est que de la propagande nauséabonde... smiley  smiley

    • Par sisyphe (---.---.---.248) 29 janvier 2010 14:35
      sisyphe

      Et il y a eu suffisamment de modérateurs pour valider ce torchon, traduit avec les pieds, d’un «  »article« d’une officine US ?

      Quant à »l’auteur" (en fait, le très mauvais traducteur), il réclame sa résurgence, après deux ans d’absence, d’un souci de dénoncer Chavez ; ok, les choses sont claires ; sauf que, vu la traduction, il ne doit même pas être payé pour ça ; quelle misère....
       smiley

    • Par sisyphe (---.---.---.248) 29 janvier 2010 20:48
      sisyphe

      Trop fort, le « CV » de l’auteur je cite :

      Daniel Duquenal est un franco-venezuelien qui écrit, en anglais, depuis 4 ans le blog Venezuela News and Views.

      S’il écrit en anglais aussi bien qu’il le traduit, le blog cité doit être au top !
       smiley smiley smiley

    • Par tylhdar (---.---.---.139) 29 janvier 2010 21:09
      tylhdar

      « Si vous étiez un peu plus franc du collier vous auriez cherché au moins à démentir une de mes informations. Ne serait ce que pour faire croire à votre objectivité. »
      Pas la peine d’autre l’on fait a ma place.

  • Par Julius (---.---.---.146) 28 janvier 2010 16:22
    Julius

    Y at-il radio/télévision libre pour le Venezuela (comme VOA, RFE/Liberty, Marti, BBC ,....) ?

    • Par minidou (---.---.---.238) 29 janvier 2010 12:26

      Y a t’il un grand média libre en France (hors internet ou hors diffusion confidentielle).. ?

    • Par totof (---.---.---.94) 29 janvier 2010 13:27

      ha bon ? La BBC est un média indépendant ???? Ce machin aux ordres du pouvoir central serait libre ? Faut vous renseigner mon cher avant d’affirmer des choses pareilles ! Pourquoi ne pas dire alors que la BBC est un média de qualité pendant qu’on y est. J’ai bouffé de cette saloperie de BBC pendant des années, c’est une soupe infecte, pro-capitaliste, remplie de divertissements abrutissants, de documentaires fait par des incultes pour des incultes, remplie de peigne-culs qui disent aux gens comment il faut vivre. Il ne faut pas s’étonner que les peuples anglo-saxons soient complètement embrigadés actuellement avec des moyens de propagande tels que la BBC. 

      Il n’y a que pour les médias français aux ordres des néo-fascistes qui tiennent actuellement l’Occident que la BBC est une chaine de qualité. Quant à la chaine RCTV dont il est question dans l’article, voici son lien : http://www.rctv.net/. Ca pue la qualité à plein nez, la qualité genre BBC ou TF1 quoi. Hou, vilain Chavez, pour oser fermer un média d’une telle qualité, pas du tout fait pour imposer l’idée de la consommation et de l’exploitation dans la tête des gens, il doit être très méchant ce Chavez, très très méchant !!

  • Par ASINUS (---.---.---.34) 28 janvier 2010 16:46

    manifestement h chavez n est pas le seul a mener une croisade .

  • Par Mat (---.---.---.162) 28 janvier 2010 17:09
    Mat

    Entre interdire de la désinformation ou la promouvoir comme vérité absolue, je ne sais pas qui est le plus totalitaire ...

  • Par latitude zéro (---.---.---.20) 28 janvier 2010 17:19
    DuquenalCa paye bien la dissidence professionnelle contre Hugo Chavez ?
    J’suis intéressé !

    Celle contre Fidel , moyen moyen... pour un Français bien sûr. !
    Pour un « dissident » Cubain c’est rentable !

    Mais pour les fins de mois Castro c’est valable quand même ?... enfin !

    Une idée, peut être en cumulant Castro , Chavez ; Morales, etc..

    Bon c’’est du boulot , plusieurs speudos, des articles, faut s’organiser c’est sûr , mais la y a moyen de gagner sa vie peut être non ?
    Ah mais, les articles arrivent peut être « tout cuit t », y a pu qu’a les « répandre » partout sur le Web.
    Ah pas mal !
    Dîtes moi pour les « indemnités », faut ouvrir un compte en Dollars ou c’est converti directement en Euros ?

    Encore une idée tiens, pourquoi pas un livre « Gagner de l’argent grâce à Internet : Le guide du petit dissident débutant »


     
  • Par Lisa SION 2 (---.---.---.122) 28 janvier 2010 17:21
    Lisa SION 2

    Vénézuéla : Nombre de téléphone mobile pour 1000 habitants : 1010 ... texto ! Source, http://www.statistiques-mondiales.c...

  • Par Triodus (---.---.---.22) 28 janvier 2010 17:22
    Triodus

    Bah.. on a déjà aussi nos « cadenas » quand radio France fait grêve..

  • Par leypanou (---.---.---.106) 28 janvier 2010 17:37

    Les médias indépendants : indépendants de qui ? De la CIA, de l’impérialisme yankee, du lobby réactionnaire vénézuelien ? Votre article est ridicule.

  • Par tylhdar (---.---.---.15) 28 janvier 2010 17:48
    tylhdar

    Ha oui, autre chose, le gouvernement vénézuélien ne cherche aucun prétexte pour installer un filtrage d’internet.
    Y’a vraiment besoin de balayer devant sa porte.

  • Par minidou (---.---.---.238) 28 janvier 2010 17:50

    Aucune chaîne, aucun média ne serait toléré en France si elle appelait au renversement de l’État.

    • Par vergobret (---.---.---.242) 29 janvier 2010 16:08

      mini,

      Exactement ce qu’il fallait souligner.
      Cela sent de plus en plus les méthodes révolution orange, où la cia via sorros (lire el pais, c’est affligeant et très visible, il en est actionaire) vient infliger sa démocratie financière non-violente aux pays producteurs de pétrole qui tentent de s’extraire de l’emprise vicieuse du fmi, et leur premier outil étant la mise en place d’un service de propagande et de subversion.
      Il faudra un jour que l’on fasse le compte des liens qu’ont des journalistes avec les groupes transnationaux et évincer les politiques formés et affiliés à ces groupes.
      Je suis heureux de voir les réactions de rejet des abonés, les gens honnêtes ont un avantage sur les prévaricateurs : ils sont plus nombreux.

    • Par Big Mac (---.---.---.227) 29 janvier 2010 16:23

      Vergoberez,

      Pendant que je vous tiens, je vous informe que la travelot au mille pseudo me poursuit encore de ses obsessions d’onanisme :

      Avant d’imiter et d’en connaître les positions, des connaissances en masturbation solitaire vous sont nécessaires :

      Si je vous informe des agissement de votre protégée, c’est pour vous empêcher d’encore falsifier les faits en prétendant que ce serait moi qui lui ferait des propositions malsaines.

    • Par Simulacredevérité (---.---.---.124) 30 janvier 2010 00:44
      Simulacredevérité

      Ça veut dire quoi renverser l’état ?

      Tu veux dire que si un média africain dit qu’il y a de la corruption et demande aux politiques africaines de se retirer du gouvernement, appelant ainsi le peuple à réagir, il s’agirait d’un média hors la loi ? NON

      Hors politique actuelle, oui !!!

  • Par Marc Bruxman (---.---.---.123) 28 janvier 2010 18:05

    Eh oui les gens découvrent quelle crapule visqueuse et minable est Chavez. Il a eu de la chance de voir les prix du pétrole monter, mais maintenant malheureusement les vénézuéliens vont boire le calice jusqu’à la lie.

    Car comme on l’a vu à Cuba, si on se débarasse bien d’une gastro, on se débarasse mal de Fidel Gastro et sa clique de voyous. Ils ont affamés le peuple alors qu’ils pourraient très facilement développer cette ile.

    Avec la dévaluation, on voit déja ou Chavez va les mener. A la ruine. Il commence par prendre au riche, redistribue un peu au pauvres qui vont claquer la thune. Et bientot il n’y aura plus rien au venezuela. Tout le monde y sera pauvre sauf Chavez et sa bande de gangsters communistes.

    • Par tonimarus45 (---.---.---.186) 28 janvier 2010 19:36

      « alors qu’ils pourraient tres facilement developper l’ile »dites vous---comme haiti ou la republique dominicaine(immense bordel) ??

    • Par Satournenkare (---.---.---.130) 28 janvier 2010 20:15

      "Ils ont affamés le peuple alors qu’ils pourraient très facilement développer cette ile."

      C’est bizarre ces affamés qui ont une des plus forte espérance de vie aux amériques. Et comment développer une ile sous embargo US (si si c’est encore et toujours les seules USA qui refusent la levée de l’embargo, mais bien sur ce n’est pas ce qui affame le peuple cubain c’est Castro et sa clique lol )

    • Par pipo (---.---.---.216) 28 janvier 2010 21:50
      Augustule

      Avec la dévaluation, on voit déja ou Chavez va les mener. A la ruine. Il commence par prendre au riche, redistribue un peu au pauvres qui vont claquer la thune.

      Tiens c’est marrant parce que chez nous c’est l’inverse, on, prend aux pauvres pour donner aux riches mais tout ce que je vois devant moi c’est aussi la ruine....

    • Par Marc Bruxman (---.---.---.68) 29 janvier 2010 01:05

      La république dominicaine est plus riche que Cuba. Suffit d’y poser les pieds pour voir la différence. A Haiti visiblement ils n’ont pas eu beaucoup de chance.

      Quand au Chili, ils se sortent de la merde alors qu’ils venaient de très loin. Le venezuela ca va encore faire une nouvelle démonstration de la merde qu’est le communisme. Espérons que ca soit visible avant qu’Evo Morales ne nique son pays aussi.

    • Par Daniel Duquenal (---.---.---.227) 29 janvier 2010 02:32
      Daniel Duquenal

      Marc Gelone

      Je me suis trompé en finissant la traduction et mon message est parti sans les liens. Vous pouvez aller sur le texte original ou vous trouverez quelques liens en anglais ou espagnol. Bien sur il y a mon blogue en anglais ou si vous avez des questions précises je peux essayer de vous les répondre.

    • Par Jean-paul (---.---.---.109) 29 janvier 2010 03:27

      @satournenkare
      Je vois que tu es un admirateur du dictateur Castro .
      Une question : comment Cuba a t il pu construire des hotels de tourisme internationaux avec l’embargo ?

    • Par Traroth (---.---.---.138) 29 janvier 2010 15:55
      Traroth

      « [les] pauvres qui vont claquer la thune » : Tout est dit. Surtout ne pas redistribuer d’argent aux pauvres, ils font rien que claquer la thune ! Nous n’avons pas les mêmes valeurs. Vous préférez sans doute qu’on prenne aux pauvres pour donner aux riches, comme chez nous ? Eux, ils savent la mettre de coté, la thune !

    • Par Nobody knows me (---.---.---.12) 29 janvier 2010 17:47
      Nobody knows me

      Il commence par prendre au riche, redistribue un peu au pauvres qui vont claquer la thune.

      Vous rendez compte ??? Ces pauvres qui claquent la thune...
      Tout ça pourquoi ?? Pour bouffer ?
      Pffff !! J’vous l’dis, ma bonne dame, les gens sont vraiment inconscients de nos jours...

  • Par Le péripate (---.---.---.61) 28 janvier 2010 18:12
    Le péripate

    C’est rationnel de vouloir contrôler l’information quand on conduit un pays à sa ruine.

    Et comme la plupart des gens se désintéressent d’une lointaine démocratie pétrolière, et qu’un petit nombre a adopté le Lider Rondissimo comme un Che Guevarra vivant louant toutes ses initiatives il y a peu de chance qu’un mouvement de sympathie pour le Venezuela naisse.

    Dommage.

    • Par JahRaph (---.---.---.100) 29 janvier 2010 13:57
      JahRaph

      @Peripate

      Heu honnêtement, pour parler de gouvernements qui mènent leur pays à la ruine, je parlerais plutôt des USA (dette publique, dette des entreprises, dette des ménages), ils sont champions toutes catégorie !!! Pour l’instant, le la politique de l’autruche, qui repose sur le dollar-roi dans les échanges internationaux et comme fausses valeur refuge empêche la digue de s’effondrer... Jusqu’à quand ???

    • Par Traroth (---.---.---.138) 29 janvier 2010 16:50
      Traroth

      "C’est rationnel de vouloir contrôler l’information quand on conduit un pays à sa ruine" : Vous voulez dire, comme en France avec Sarkozy et ses potes Bolloré, Bouygues, Lagardère et consorts ?

  • Par MERLIN (---.---.---.121) 28 janvier 2010 20:23
    MERLIN

    Fachiste pro américain va...Article biaisé...J’oubliais, viva CHAVEZ

  • Par anti-oligarchie (---.---.---.20) 28 janvier 2010 20:25
    anti-oligarchie

    la revolution chaviste sous titré français c’est ici :
    dailymotion.com/CHAVEZREVOLUTION

  • Par Capone13000 (---.---.---.8) 28 janvier 2010 20:32
    Capone13000

    D’ou sortez vous ces informations, du Monde ?

    Regardez plutôt cette vidéo pour vous faire un avis par vous mêmes :
    http://www.dailymotion.com/video/xargri_chavez-censuretil-les-medias-y-sous_news

    • Par amipb (---.---.---.145) 28 janvier 2010 21:31
      amipb

      Merci Capone pour cette vidéo instructive et qui sonne juste dans les propos de Chavez. Toutefois, qui est capable de confirmer que la chaîne télévisée en question émet bien, à Caracas ?

    • Par lejardindesdelices (---.---.---.1) 28 janvier 2010 21:45
      lejardindesdelices

      Euuuh votre vidéo date d’il y a deux mois ... La fermeture de RCTV a été décidé il y a une semaine...

      Pour ceux qui lise l’Espagnol voilà la confirmation sur un journal Venezuelien. Pour ceux qui ne parlent pas une traduction via Google devrait suffire ...

      http://www.eluniversal.com/2010/01/...

      Je rappelle également « ironiquement » que : il a quelques jours Sarko a émis une protestation officielle auprès du gouvernement de Chavez en lui demandant de garantir la liberté de la presse. Chavez l’a envoyé balader en le menaçant de couper les relations commerciales avec la France s’ils ne s’occupait pas de de ses oignons...

      En attendant les rues de Caracas et d’autre villes du Venezuela se remplissent de manifestation
      d’étudiants opposés à la fermeture de RCTV.

      A suivre donc ...

    • Par pipo (---.---.---.216) 28 janvier 2010 21:57
      Augustule

      Tiens ca me rappelle les fameuses révolutions colorées (Iran, Ukraine, etc...) ou on utilise les étudiants pour créer la contestation !

      Humm... !!! .qui pourrait bien se cacher derrière ces manifestations ???

    • Par wesson (---.---.---.231) 28 janvier 2010 22:41
      wesson

      Bonsoir Lejardindesdélices,

      «  La fermeture de RCTV a été décidé il y a une semaine... »

      Faux : sa concession de fréquence arrivant à expiration n’a pas été renouvelée. Et ce non renouvellement était connu depuis des mois.

      "Pour ceux qui lise l’Espagnol voilà la confirmation sur un journal Vénézuelien. Pour ceux qui ne parlent pas une traduction via Google devrait suffire ..."

      Et pour ceux qui lisent les articles jusqu’au bout, on apprends que RCTV continue à émettre sur le câble. On est donc bien en présence d’une décision légitime d’un gouvernement qui estime avoir mieux à mettre sur la fréquence que occupait RCTV, et absolument pas un cas de censure. On aurai pu appliquer d’ailleurs le même principe à TF1 dont la licence a été récemment renouvelé, bien que les engagements que bouygues avait pris lors de la privatisation de TF1 n’ont été en aucune manière respecté.

      Petite précision qui a également son importance : La quasi totalité de la presse papier au Vénézuela est notoirement propagandiste contre le gouvernement. On peut y lire régulièrement les pires ragots concernant Chavez.

      Pour en revenir à l’article, la dévaluation décidée par Chavez est effectivement la pire des nouvelle pour les tenants du libéralisme : Elle a de bonne chance de fonctionner ce qui rendrait totalement caduc toute cette doctrine de la monnaie forte.

      Il n’est à pas douter que cette bonne décision du gouvernement Chavez va déchainer la presse internationale. D’ailleurs l’auteur en guise de profession de foi nous livre une traduction d’une publication Anglaise, montrant par la même le peu d’arguments personnel dont il dispose pour asseoir sa haine anti-Chaviste revendiqué. Cela donne un article profondément stupide qui ne convaincra que les déjà convaincus ou ceux voulant faire payer au Vénézuéliens d’avoir choisi Chavez lors des 13 derniers scrutins électoraux.

    • Par latitude zéro (---.---.---.20) 28 janvier 2010 22:58

      Amipb

      Les locaux de RCTV étaient en face du Palais Présidentiel à Caracas . Elle a été fermée une première fois non par censure mais parce que son signal hertzien arrivait à terme, RCTV a continué à émettre par câble (et satellite) , toujours dans ces mêmes locaux, totalement libre de continuer sa critique (haineuse) du gouvernement Chavez.
      Puis cette chaîne a fait le choix de déménager à ....Miami ( ça rappelle Radio et TV Marti qui émettent illégalement leur propagande vers Cuba).
      De fait cette chaîne, peut ne plus respecter ( et ne respecte plus ) la loi Vénézuélienne.

      "Imaginons qu’une chaîne de télévision française prétende émettre depuis un pays ennemi pour se soustraire à la charte du CSA et prôner la violence politique en France. Sarkozy ne sortirait-il pas son Kärcher ?" Maxime Vivas

    • Par lejardindesdelices (---.---.---.1) 28 janvier 2010 23:11
      lejardindesdelices

      Bonsoir Wesson,

      RCTV continue d’émettre sur le câble mais ne peut être être transmise au Venezuela. Ce qui, dès lors, est apparenté à de la censure pour les Vénézueliens qui souhaitent voir cette chaîne.

      D’autre part, imaginez notre réaction en France si chaque fois que Sarko faisait une allocution, celle-ci devait obligatoirement être retransmise par l’intégralité des chaînes de télés nationales, du câbles ainsi que par les radios. Sachant que « Alo Presidente » c’est souvent plus de 4 heures hebdomadaire de monologue non stop devant un parterre de gens entièrement acquis à sa cause, c’est une drôle de conception de la pluralité de l’information.

      Sinon pour la politique économique de Chavez j’ai de gros doute. Dans un premier temps l’inflation fait surtout perdre du pouvoir d’achat au Vénézueliens qui importent quasiment tout leurs produits de consommation. D’autre part les restrictions sévères en eau et en électricité me font penser que tout n’est pas rose chez les rojo rojito. Et enfin que les revenus des pétrodollar ne sont pas forcément investis à bon escient.

      En attendant l’opposition là-bas est nulle, c’est un peu comme ici malheureusement personne de crédible face à Sarko, donc il est fort possible que Chavez ait encore de beaux jours devant lui. J’imagine que cela vous réjouira...
      Quant au reste l’avenir nous le dira. smiley

    • Par gimo (---.---.---.248) 28 janvier 2010 23:20

      La señal libre de RCTV salió del aire en mayo de 2007, luego que el gobierno se negara a renovarle la licencia de transmisión cuando Chávez lo acusó de ser un canal "golpista

      c’est now.. !! rtv socialista elle emet 24/24/7/7

    • Par latitude zéro (---.---.---.20) 28 janvier 2010 23:33

      Lejardindesdelices

      Savez vous qu’il y a au Vénézuela beaucoup plus de chaînes anti-Chavez que de chaînes pro-Chavez.
      Ce sont des médias qui existaient déja avant l’élection de Chavez et qui étaient au ordre des oligarchies.
      Elles n’ont pas été fermé , mais font un sacré raffut !!!
      Faut être vraiment démocrate pour supporter ça !!!!

      Quand au fameux cadenas, ce n’est ni plus ni moins qu’une disposition qui existe en France et dans de très nombreux pays, c’est à dire la possibilité d’intervenir en direct en cas d’urgence , par le gouvernement..
      Cette disposition a été reprise par les médias occidentaux comme une preuve de la censure de Chavez , quelle hypocrisie !

    • Par latitude zéro (---.---.---.20) 28 janvier 2010 23:45

      Lejardindesdelices

      « Et enfin que les revenus des pétrodollar ne sont pas forcément investis à bon escient. »

      Hugo Chavez , ses ministres et ses conseillers attendent vos conseils, surtout nous comptons sur vous !!!!!

    • Par Marc Bruxman (---.---.---.68) 29 janvier 2010 01:08

      « En attendant les rues de Caracas et d’autre villes du Venezuela se remplissent de manifestation
      d’étudiants opposés à la fermeture de RCTV. »

      Si seulement ils pouvaient avoir la peau de cette crevure de Chavez !!! 

    • Par Jean-paul (---.---.---.109) 29 janvier 2010 03:38

      Sur Agoravox on traite Sarkozy de dictateur ,Chavez et Castro de democrates .
      Evidemment ils vivent en France ,pas dans un bidonville .

    • Par wesson (---.---.---.126) 29 janvier 2010 11:30
      wesson

      Bonjour Jdd,

      "RCTV continue d’émettre sur le câble mais ne peut être être transmise au Venezuela. Ce qui, dès lors, est apparenté à de la censure pour les Vénézueliens qui souhaitent voir cette chaîne.« 

      Et bien tout est là : les amateurs des »feux de l’amour« et autres »voisins voisines« en version télénovelas sont effectivement déçu de ne pas voir leur série favorite entre 2 émissions de bombardement anti-Chavez parce que ils ne veulent pas se payer le câble... Que ces gens là le ressente comme un cas de censure, c’est bien possible. Que ça en soit vraiment, c’est une autre histoire. Pour ma part, dans ma campagne je ne reçoit pas toutes les télés que l’on peut voir à Paris et le câble à oublié de passer devant chez moi. Devrais-je alors vociférer à la censure ? Je crois pas, avec ce que je reçoit déjà, j’ai bien assez avec mon lot de sac à pubs.

       »D’autre part, imaginez notre réaction en France si chaque fois que Sarko faisait une allocution, celle-ci devait obligatoirement être retransmise par l’intégralité des chaînes de télés nationales, du câbles ainsi que par les radios.« 

      Très intéressant comme comparaison. Sommes-nous si loin de cela en définitive ? je ne crois pas. Par exemple, pour des raisons qui sont les siennes M. Sarkozy impose au Français un débat sur l’identité nationale que personne n’a demandé et dont en fait personne ne veut tant on se rends bien compte qu’il est une tribune pour tous les racistes et extrémistes qui peuvent là donner de l’écho à leur haine. Et bien que font les médias Français ? Ils ne parlent presque plus que de cela dans leur immense majorité. Pour le dire autrement, M. Sarkozy dit qu’il faut débattre sur la nationalité, sur la burka, et il n’y a pas un média pour refuser de rentrer dans ce jeux là, y compris ce qui y entrent en faisant mine de ne pas y rentrer.

      En France, le président de la république s’invite sur les chaines de plus grande écoute pour un show de 3 heures en prime time. France 2 il y a quelques mois, et TF1 il y a quelques jours. Est-ce que cette situation est fondamentalement différente de cette du Vénézuela ? Finalement oui car au Venezuela il n’y a pratiquement que VTV (la télévision d’état) qui soit pro-chaviste, tandis qu’en France, toutes les télés sont Sarkozystes.

       »Sinon pour la politique économique de Chavez j’ai de gros doute.« 

      En ce qui me concerne, je pense qu’il faut être plutôt prudent, et laisser le temps à cette politique économique de produire ses effets. Les exemples historiques de dévaluation réussie sont nombreux, il suffit de regarder l’histoire contemporaine de la France pour s’en rendre compte.

      Ce qui est exact, c’est que rien ne sera épargné au Venezuela pour tenter de faire échec à cette tentative d’autre politique économique.

       »En attendant l’opposition là-bas est nulle"

      Elle l’est pour une raison fort simple : elle a perdu toute crédibilité. L’opposition ne s’est attaqué que à la personne de Chavez notamment avec une invraisemblable quantité de ragots à son propos. Elle a également participé au coup d’état manqué contre Chavez, et n’a jamais voulu employer autre chose dans sa critique de Chavez que des arguments grossiers. Pour résumer, comment être crédible comme force de gouvernement lorsque on ne sait se définir que la par haine que l’on voue à un seul homme ? Pour transposer à la France, vous avez eu ici le TSS (Tout Sauf Sarkozy) qui procède du même schémas, et dont on mesure tout le succès.

      En attendant,ce n’est pas la faute de Chavez si son opposition ne sait pas débattre autrement que en employant un argumentaire de cet acabit, aussi fin que ce qu’a écrit l’auteur dans son nartic !

    • Par wesson (---.---.---.62) 29 janvier 2010 12:36
      wesson

      Bonjour M. Bruxman,

      « Si seulement ils pouvaient avoir la peau de cette crevure de Chavez !!!  »

      Voilà certainement un argument qui va précipiter les foules dans l’opposition au Gouvernement Vénézuelien ...

      C’est à des prises de position de cet ordre que l’on juge du sens de la mesure du libéralisme, et de sa crédibilité.

    • Par samir (---.---.---.150) 29 janvier 2010 12:38

      @WESSON

      j’apprécie votre précision et honneteté heuresement qu’il y a des gens comme vous

    • Par parkway (---.---.---.209) 29 janvier 2010 12:57

      bruxman a la haine des humanistes

      moi j’ai la haine des anti-humanistes

      ça sent pas bon pour la suite...

    • Par Nobody knows me (---.---.---.12) 29 janvier 2010 17:28
      Nobody knows me

      « La fermeture de RCTV a été décidé il y a une semaine... »
      Faux : sa concession de fréquence arrivant à expiration n’a pas été renouvelée. Et ce non renouvellement était connu depuis des mois.

      Quand on voit comment ça se passe en France pour la concession de TF1...
      Qui est au courant que cette fréquence a été renouvelée en 2006 jusqu’à 2012, à TF1 ?? Transparence ??
      Ca fait 30 ans que Bouygues s’est payé son petit luxe, que c’est reconduit.
      Qui en parle en France ?

      Ce qui m’amuse c’est tout de même la rage des « libéraux » comme Bruxman, ou Peripate quand un coco est au pouvoir. Comme s’il y avait une différence avec les capitalistes sauvages qu’on a pu voir en Amérique latine... Allez Marc, forza !! Vous les aurez tous ces cocos.
      xD

    • Par lejardindesdelices (---.---.---.1) 30 janvier 2010 15:34
      lejardindesdelices

      @Wesson

      Je vous réponds un peu tard je n’ai pas eu le temps de revenir sur ce fil assez mal défendu d’ailleurs par l’auteur.

      En ce qui concerne les télénovelas, ma foi c’est une addiction qui concerne toute l’Amérique Latine et qui nous paraît avec notre point de vue occidental un peu bizarre. Mais il n’empêche que ce côté fleur bleue romantique agrémentée de drame passionnel, qui également présent dans la musique, fait partie intégrante de l’âme Sud Américaine. Je ne vois pas au nom de quoi on devrait juger et empêcher les gens de les regarder. Ce n’est d’ailleur pas le propos de Chavez qui réclame, je n’ai plus souvenir dans quel article je l’ai lu, que les télénovelas soit entièrement produites au Venezuela.

      En ce qui concerne la dévaluation, et bien celle-ci peut s’avérer bénéfique si elle permet d’être compétitif avec les produits d’exportation. Mais en l’occurrence le seul produit exporté est le pétrole et celui-ci, il me semble, n’est pas concerné par la dévaluation. Donc résultat c’est une augmentation du prix des biens d’importation qui en résulte et je ne vois pas en quoi cela peut être bénéfique pour les Vénézueliens qui souffrent déjà d’une inflation galopante.

      Enfin dernière chose, vous faites bien des contorsions quant aux médias mais il n’empêche que si on ne veut pas regarder Sarko ou Besson à la télé on peut zapper et regarder autre chose ; avec les cadenas de Chavez cela s’avère de plus en plus difficile je vous renvoie à cet article en français sur ce sujet :

      http://www.latinreporters.com/venez...

    • Par wesson (---.---.---.198) 12 février 2010 13:04
      wesson

      Bonjour lejardindesdélices,

      je vous réponds également un peu tard

      " Je ne vois pas au nom de quoi on devrait juger et empêcher les gens de les regarder [les telenovelas]« 

      que le lecteur se rassure : toutes les télés d’Amérique du sud disposant de fréquence nationale ou non diffuse en gros les même telenovelas. De ce coté là le téléspectateur est bombardé à longueur de journée, aucun risque qu’il ne puisse pas regarder ça. Bon, un canal diffusant ce truc n’a plus de fréquence nationale ? C’est surement très embêtant mais en même temps, on va retenir nos larmes et penser que la trentaine d’autres chaines privées qui font exactement pareil que RCTV sauront compenser cette »inestimable« perte ...

      Par contre, qu’est-ce que cela as à voir avec la liberté d’expression ... rien !

       »il n’empêche que si on ne veut pas regarder Sarko ou Besson à la télé on peut zapper et regarder autre chose« 

      On doit pas vivre dans le même pays. Mais réveillez-vous bon sang. M. Sarkozy dit »on doit débattre sur l’identité nationale", et alors que personne n’a rien à foutre de ce débat, on y baigne depuis 3 mois ! En dehors de nos télénovelas (que nous ne produisons même pas nous-même d’ailleurs), on ne peut pas échapper en France à la parole de M. Sarkozy, Besson et quelques autres. C’est assez direct à votre gout ?

      Et pour ce qui est de zapper les propos de M. Chavez, sauf erreur de ma part il n’intervient que sur la seule télévision publique du venezuela (en l’ocurrence VTV), ce qui laisse une bonne trentaine d’autres chaines, et une centaine sur le câble sur lesquelles il n’y a aucune chance d’entendre parler de M. Chavez autrement qu’en des termes négatifs. On est quand même un peu loin de l’enfer médiatique que vous vous plaisez à décrire.

  • Par curieux (---.---.---.18) 28 janvier 2010 20:40
    curieux

    Vive Chavez.
    Qui paye l’auteur ? La CIA ?

  • Par lejardindesdelices (---.---.---.1) 28 janvier 2010 21:48
    lejardindesdelices

    @ l’auteur

    Le même jour où Chavez à annoncé la fermeture de RCTV le ministre de la défense ainsi que sa femme ministre de l’environnement ont posé leur démission « pour raisons personnelles » du gouvernement.

    Ces démissions sont-elles liées à cet évènement ?

    • Par Daniel Duquenal (---.---.---.227) 29 janvier 2010 02:50
      Daniel Duquenal

      Je ne sais pas. Je ne crois pas. Il semblerait plutôt que le chavismo s’approche bien fascistement à sa nuit des longs couteaux. Le gouvernement est devenu un tel antre de corruption qu’avec moins de revenus pétroliers, et bien il faut éliminer la concurrence.

      De toutes façons tout est possible. Peut être qu’un Carrizales plus lucide que son dingue de patron a senti que le prix à payer pour fermer RCTV était trop cher. Les rumeurs les plus crédibles disent que Chavez allait essayer de lui faire porter le chapeau pour la crise de l’électricité et a sa femme le chapeau de la crise de l’eau. Comme 90% de la faute c’est Chavez, Carrizales se serait taillé. On le comprend.

    • Par Nobody knows me (---.---.---.12) 29 janvier 2010 17:33
      Nobody knows me

      Les rumeurs les plus crédibles

      Pas mal celle-là...

  • Par Tony Pirard (---.---.---.170) 28 janvier 2010 23:04

    Ne manque beaucoup de temps pour Chavez ,le discipule de Castro tomber... !Une amie expatriée ,propriétaire d’un Blog française disait : pauvre peuple Vénézuélien.. !.De temps en temps l’Amérique du Sud est peuplée de protótype de dictateurs,caudilhos (chef militaires).

     Je note par les commentaires que les Europenns ne savent rien de l’Amérique du Sud.
     S’ils trouvent Chavez un bon commandant que vont vivre à Caracas... !

  • Par gimo (---.---.---.248) 28 janvier 2010 23:23

    latitude zero bien vu 
    bien sur il ne peuvent plus sucer comme avant ces bourges

  • Par Tony Pirard (---.---.---.170) 29 janvier 2010 00:10

     Les partisans de Chavez sont tous éveillés jusqu’au moment... ! Ils vont occuper tous les moyens de communications comme twiter,facebook.
     Mario Silva ,apresentateur de la Hojilla dit:ne pouvons laisser que les « esquálidos » prennent compte de l’internet.

     Stalin doit être tournant dans le « tombeau » d’envie....

  • Par Bleu Montréal (---.---.---.218) 29 janvier 2010 01:20

    Ça y est, la campagne contre Chavez est relancée !

    Quel article de merde, tellement mal écrit en plus !

    Duquenal, vous vomissez sur le gouvernement vénézuélien, c’est pas nouveau, vous ne faites que ça. Je serais curieux de connaître quels sont vos intérêts dans tout ça.

    Si vous faites partie de l’opposition vénézuélienne et que vous êtes mécontent de ce qui se passe au Vénézuéla, pourquoi ne militez-vous pas pour organiser un référendum révocatoire contre Chavez (le référendum révocatoire de mi-mandat prévu par la constitution vénézuélienne) ? Vous avez trop peur de la démocratie et vous savez que ce référendum serait un échec, la popularité de Chavez est à plus de 60% en ce moment.

    Autrement, me rendant au Vénézuéla plusieurs fois par an, je peux vous dire que les Vénézuéliens se portent bien. Personne ne meurt de faim, l’éducation est gratuite, l’accès aux soins également gratuit pour ceux qu ile désirent, une vraie joie de vivre, ça fait plaisir ! Les gens paraissent heureux.


    Et concernant RCTV, toute cette histoire car Granier (millionaire PDG de cette chaîne sensationnaliste comme il en existe en Amérique Latine) essaie de défier le pouvoir et se fait appuyer par tous ses réseaux internationaux (actuellement, une campagne dans le sens cet article, une campagne anti-Vénézuéla a lieu dans les médias de la pensée unique). 

  • Par Daniel Duquenal (---.---.---.227) 29 janvier 2010 02:41
    Daniel Duquenal

    Bleu de montreal ! Vous êtes toujours des nôtres ! Il ne manque plus que Maugis pour élever le niveau de la discussion au niveau sublime du betisier.

    Je ne vais même pas me me déranger à répondre vos arguments puisque vous ne vous dérangez même pas à répondre au miens, préférant les clichés faciles. Évidement lorsque on voyage au Venezuela avec des dollars canadiens et qu’on peut les échanger au noir à trois fois la valeur officielle, biens sur que le Venezuela est un petit paradis !!!

    • Par Michel Maugis (---.---.---.114) 2 février 2010 03:58
      Michel Maugis

      @ Daniel Duquenal

      « Il ne manque plus que Maugis pour élever le niveau de la discussion au niveau sublime du betisier. »

      Je vous défie de prouver, qu´un seul de mes commentaires relève de la bêtise.
      Vous ne savez qu´affirmer, comme un gosse stupide
      Quant à votre stupidité, elle est facile à prouver.

      Tenez par exemple.

      RCV selon vous a été fermé en 2007. GROS MENSONGE.
      Vous dites maintenant que Chavez a fermé RCTV. De nouveau ? Encore un gros mensonge.

      En fait, c´est RCTV qui censure le gouvernement. Les crapules de votre genre, ne peuvent supporter que la classe travailleuse puisse communiquer et avoir accès aux grands moyens de communication.

      Mais votre classe pourrie jusqu´à l´os, qui bénéficie de la possibilité de déconner en permanence sur Chavez élève sa stupidité à ne pas respecter la loi ? POUR SE FAIRE TEMPORAIREMENT FERMER AFIN D´ALIMENTER UN SCANDALE INTERNATIONAL, repris par tous les larbins de l´oligarchie Occidental dont Zarkosy.

      Votre « texte » est rempli de mensonges. Ce n´est pas étonnant que vous ayez le support des plus grandes pourritures trolienne d´Agarovox.

      Duquenal, vous n´êtes vraiment qu´un pauvre type, qui ne peut gagner sa vie qu´en servant l´oligarchie criminelle.

      Vous avez raison : laissez votre main devant votre gueule si vous ne voulez pas mourir asphyxier par vos paroles.

      Michel Maugis

    • Par Daniel Duquenal (---.---.---.37) 7 février 2010 01:17
      Daniel Duquenal

      Maugis ! Vous voilà ! Fidèle au poste ! Quel bonheur !

      Comme d’habitude vous ressassez des « discussions » que nous avons eu au par-avant, refusant bien sur d’accepter ce qui avait été dit ou démontré. Aussi je ne vais pas me compliquer la vie car il est tout a fait inutile de discuter avec vous puisque à priori tout ceux qui ne sont pas d’accord avec vous mentent. Je vais quand même vous faire l’honneur de vous citer car vraiment vous n’y allez pas de main morte dans le rayon bêtises :

      En fait, c´est RCTV qui censure le gouvernement. Les crapules de votre genre, ne peuvent supporter que la classe travailleuse puisse communiquer et avoir accès aux grands moyens de communication.

      N’importe quel observateur moyennement objectif, ayant séjourné au mois 48 heures au Venezuela verra clairement que ce que écrivez est un mensonge à la con.

      D’abord, comment peut RCTV censurer le gouvernement ? Une télévision câblée n’a l’audience que de ceux qui veulent payer pour la voir. National Geographic aussi censure le gouvernement ? TV5 Monde aussi censure Chavez ?

      Ensuite la classe travailleuse a besoin d’accès. Là nous sommes d’accord. Donc je passe inventaire, en fonction des médias audio visuels qui couvrent une grande partie du pays, (situation depuis 2004) :

      POUR CHAVEZ (en principe le représentant de la classe travailleuse)

      VTV (national)
      TVes (national)
      ViVe (presque national et câble)
      ANTV (semi national et câble)
      TELESUR (semi national et câble)

      NEUTRE TENDANCE CHAVEZ

      Venevision (national)
      Canali (partiel et câble)

      NEUTRE

      Televen (national)

      ANTI CHAVEZ

      Globovision ( seulement deux villes, le reste câble)
      RCTV (câble uniquement depuis 2007, fermée en janvier)

      Il est où l’avantage des médias TV privés ? Sans compter sur les heures de cadena chaque semaine. Arrêtez de répéter cette ânerie je vous prie, vous avez l’air ridicule. 

      De toutes façons la discussion sur l’accès est en fait très pertinente car figurez vous c’est à Globovision et RCTV que la classe travailleuse a le plus d’accès, car chez les pro Chavez, chaudement ou tièdement, la classe travailleuse n’a d’ accès que si elle vient chanter les louanges de notre apprenti dictateur bien aimé.

      La prochaine fois travaillez un peu plus à vous informer afin de pouvoir m’accuser de menteur sur des sujets où il me faudra réfléchir une seconde avant de vous démolir, comme je fais toujours de toutes façons.

  • Par Daniel Duquenal (---.---.---.227) 29 janvier 2010 02:54
    Daniel Duquenal

    Latitude zéro

    Quand on ne sait même pas où est le palais présidentiel de Caracas par rapport a RCTV, et bien on la ferme. Instruisez vous, documentez vous mieux et après on verra si cela vaut la peine de vous lire et vous répondre.

    • Par pyralene (---.---.---.184) 29 janvier 2010 11:47
      Pyrathome

      pauvre type...

    • Par latitude zéro (---.---.---.22) 29 janvier 2010 13:46

      Duquenal 

      Et aussi le pauvre Jean-Paul tant qu’on y est !!

      Hors de question de vous donner mon CV, nom et adresse, numéro de téléphone, livret de famille , certificat de mariage .............

      Sachez juste que je vis au Antilles depuis ...1978
      Que j’aime voyager !
      Que je connais pratiquement toutes les îles des petites et grandes Antilles, du Vénézuela jusqu’en Floride . La liste est trop longue

      Ah , encore un détail, j’étais encore au Vénézuela cet été. et aussi à Grenade ou je connais des médecins Cubains .
      RCTV est bien très proche du palais du gouvernement.
      Voila encore une preuve de votre désinformation.

    • Par Daniel Duquenal (---.---.---.37) 7 février 2010 01:25
      Daniel Duquenal

      latitude zero

      c’est quoi cette paranoïa ? qui vous a demandé un CV ? personnellement je m’en bats l’œil !

      Écoutez, calmez vous et rendez vous compte de l’absurde de faire la proximité de RCTV un argument pour la fermer !

      El Nacional est/était plus proche. El Universal n’est pas loin. Globovision un peu plus loin mais toujours dans la même municipalité ! Et d’autres encore. Pourquoi ils sont pas fermés eux aussi ?

      Voyager est une chose, comprendre ce que l’on voit une autre.

  • Par Jean-paul (---.---.---.109) 29 janvier 2010 03:52

    Exact et aucun commentaires de Venezueliens ,lesgooochistes francais ne connaiseent absolument pas le Venezuela ( apart sur internet )mais comme Chavez est de gauche .......Viva Chavez et pour Cuba comme Castro est communiste ......

  • Par pyralene (---.---.---.184) 29 janvier 2010 10:36
    Pyrathome

    Et une nouvelle campagne de vomissures contre Chavez......toujours le même loustic qui besogne !
    J’en resterai là , sinon je sens que je vais faire des grosses incivilités......
    Ça prend pas ta gerbe nauséabonde !! smiley
    Bouffon  !!

  • Par R.L. (---.---.---.40) 29 janvier 2010 11:33

    Les partisans des ricains, des britishs, d’Uribe l’ancien trafiquant et (petit) agent de la CIA veulent donner des leçons à ceux qui se défendent contre leurs crimes !
    Et Morales, vous allez en dire quoi ?!
    Et comme Morales est ami de ses frères vénézuéliens, donc de Chavez...

    LA-MEN-TABLE !
    Et vouloir donner des leçons avec la couverture de la BBC, ce serait comique si...

  • Par Philou017 (---.---.---.138) 29 janvier 2010 11:47
    Philou017

    Chavez pratiquant la censure. Énième refonte d’un argument qui fait hurler de rire ceux qui connaissent la situation réelle au Venezuela.

    En fait, la presse restant majoritairement anti-Chaviste, et souvent virulente, on peut se dire que la liberté de la presse est infiniment plus effective au Vénézuela qu’en France. Ici, on cherche vainement un média vraiment anti-Sarko.

    L’auteur étant Franco-Vénézuélien, il ne peut pas ignorer la situation réelle là-bas et il apparait donc évident que son article est purement « politique » et n’a aucun vrai but informatif. Regrettable.

    Que ce monsieur passe régulierement sur les médias Anglais est significatif de la partialité de ces mêmes médias.

    Si on m’avait dit un jour qu’en matière de libertés, il faudrait chercher l’exemplarité du coté de certains pays d’Amérique du Sud, je l’aurais pas cru. Et pourtant...

  • Par parkway (---.---.---.209) 29 janvier 2010 11:47

    M. Duquenal,

    Vous avez le droit d’être pro-américain.

    Il faut simplement assumer.

    Par les temps qui courent, c’est dangereux...

  • Par MERLIN (---.---.---.121) 29 janvier 2010 11:53
    MERLIN

    Re....Viva CHAVEZ....Hé Hé

  • Par wesson (---.---.---.198) 29 janvier 2010 11:56
    wesson

    Bonjour l’auteur,

    bon pour votre traduction, rien de plus à dire c’est du Chavez-bashing de bonne facture, on a lu pire !

    Votre CV est plus intéressant que votre vomi anti-Chavez, je vous grasse :

    "une certaine lucidité appreciée par example par la BBC qui l’invite regulièrement à causer lorsque les tensions montent au Venezuela. "

    au delà des 3 fautes que contient ce passage (apprécié, exemple, régulièrement), J’ai quelques craintes sur votre lucidité justement. En fait d’invitation régulière par la BBC, celle-çi as repris un extrait d’un texte de votre blog en Décembre 2006, avec 5 autres textes de 5 autres blogueurs. Je pense d’ailleurs que la BBC avait besoin d’un exemple de ce qui se fait de plus bête et caricatural, et à trouvé dans votre blog un grand choix dans ce domaine !

    Bref, avec une citation en 2006, on est loin du chroniqueur régulier de la BBC que votre lucidité vous fait penser être !

  • Par parkway (---.---.---.209) 29 janvier 2010 11:56

    « une certaine lucidité, appreciée par example par la BBC qui l’invite regulièrement à causer »

    par exemple, c’est français, « example » c’est anglais...

    On « cause » pas français, on parle ou on s’exprime en français.

    quand on « cause », il y a des « effets »...

    parfois néfastes.

    je ne pense pas que vous soyez l’ami des français.

    favoriser les anglo-américains, c’est un signe de malfaisance.

  • Par Philou017 (---.---.---.138) 29 janvier 2010 12:11
    Philou017

    Un article de Tlaxaca sur la situation au Vénézuéla bien plus objectif :

    El Pais baillonne Chavez

    Une fois de plus, le journal espagnol El País nous donne une leçon de journalisme de qualité avec son éditorial du 26 janvier, intitulé “Chávez Amordaza.” (Chavez censure). Cet éditorial marque la ligne idéologique d’un journal et dans le cas présent, il définit très clairement la position du média vis-à-vis du processus vénézuelien

    El País critique la suspension temporaire de 6 chaines de télévision au Venezuela. American Network, America TV, Momentum, RCTV, Ritmo Son et TV Chile, sont suspendues jusqu’à ce qu’elles acceptent de respecter les lois en vigueur. Les points soulignés par El País correspondent parfaitement avec ce qui se diffuse internationalement dans les médias commerciaux.

    L’éditorial s’ouvre en affirmant que “le gouvernement vénézuelien a définitivement coupé le signal au canal de télévision”. Or la suspension de la possibilité d’émettre de ces six chaines n’est pas définitive. Il n’y a aucune déclaration de la part des responsables de cette mesure qui indique qu’elle sera définitive, au contraire il s’agit d’une suspension temporaire. Cela a été dit et redit par la Commission Nationale des Telecommunications, CONATEL (équivalent du CSA) et les compagnies de cable elles-mêmes ont insisté en ce sens auprés des chaînes privées. Ce n’est donc en rien une suspension définitive comme le clame l’article.

    Les chaines suspendues, qui avaient parfaitement connaissance du cadre juridique qu’elles étaient dans l’obligation de respecter, doivent se présenter devant la CONATEL pour s’enregistrer comme production nationale audiovisuelle et ainsi réunir les conditions requises par la Loi de responsabilité Sociale pour la Radio et la Télévision (Resorte). Elle pourront dès lors immédiatement recommencer à émettre. C’est donc une mesure de réajustement vis-à-vis des lois vénézueliennes. Le canal TV Chile, par exemple, voit son signal déjà en cours de rétablissement

    Cependant, dans ce spectacle, Radio Caracas Television ( RCTV) a un autre objectif : créer de l’agitation dans des rues. Il faut rappeler que RCTV a participé activement au coup d’Etat du 11 avril 2002, et à d’autres tentatives de déstabilisation ces dernières années. Son objectif semble être de se victimiser, de maintenir la situation de conflit dans la rue, et de créer de la violence. Le 26 janvier, la mort de deux étudiants dans la ville de Mérida a été confirmée, l’un d’entre eux était membre du Parti Socialiste Unifié du Venezuela, et manifestait pour appuyer les mesures du gouvernement.

    El País continue en expliquant que “Caracas accentue sa politique visant à faire taire les médias d’information critiques”. Depuis que Chávez gouverne, aucun média de communication ne s’est vu interdire pour avoir été critique. Dans le cas en question de RCTV en 2007, c’est la concession pour émettre sur le canal hertzien public qui est arrivée à terme. La chaîne a été transférée vers le réseau câblé et satellite. En 2007, le même journal répétait à l’envie que RCTV avait été fermée. Dans ce cas, si la chaine a été fermée en 2007, comme le claironnaient les grands médias, qu’est-ce qui est fermé aujourd’hui par le gouvernement ?

    El País insiste également sur la question de la répression : “ce n’est pas la première fois que des voix discordantes sont supprimées” ... “en aout passé, Caracas à muselé trente autres stations de radio qui supposément n’auraient pas renouvelée leur concession administrative”. En août 2008 les concessions de diffusion pour 34 radios sur les plus de 800 existantes au niveau national ont été révoquées. Ces stations furent fermées, non pas pour des raisons politiques, mais parce qu’elles refusaient de respecter la Loi Organique des Télécommunications. Certaines d’entre elles n’étaient même pas d’opposition, toutes les stations du pays ayant été inspectées en application de la loi et certaines d’entre elles présentaient des irrégularités.

    Celles-ci eurent un délai de plusieurs mois pour régulariser leur situation, et finalement, celles qui n’y avaient pas remédié ont été fermées. Ces mesures sont habituelles dans tous les pays, les stations qui ne respectent pas la loi sont suspendues. Certaines d’entre elles, héritées de père en fils, dans la totale illégalité, appartenaient à des entrepreneurs de l’opposition qui, une fois de plus, ont profité de l’application de la loi pour générer des troubles et accuser le gouvernement d’attaquer la liberté d’expression. La mise à jour des ondes permet d’ailleurs de libérer certaines fréquences pour les médias associatifs, qui connaissent un boom depuis leur légalisation par le gouvernement bolivarien et de poursuivre ainsi la démocratisation du "latifundio radio-électrique".

    El País, dans son éditorial, cite que “la commission inter-américaine des droits humains considère la mesure comme une attente aux garanties constitutionnelles et ajoute que les chaines fermées n’ont pas eu la possibilité de se défendre devant une autorité impartiale.” Nous ne savons pas à quoi il est fait allusion par “se défendre devant une autorité impartiale”. La CONATEL est l’organisme public qui régule les télécommunications au Venezuela et ses portes sont ouvertes pour que ces chaines présentent les pré-requis édictés par la Loi Resorte et rétablissent leur diffusion. Diosdado Cabello, président de la CONATEL l’a répétée une fois encore : “le signal est resté ouvert pour les autres télévisions qui ont été établies comme productions nationales, la loi est la même pour tout le monde. Nous avons tous les mêmes droits et devoirs”

    ......La suite sur :

    http://www.tlaxcala.es/pp.asp?reference=9879&lg=fr

    Comme on le voit, la « censure » au Vénézuela n’empêche guère El Pais de s’exprimer dt de dire n’importe quoi.

    • Par vergobret (---.---.---.242) 29 janvier 2010 16:36

      Sorros est Grand actionnaire d’El Pais.
      Il est aussi l’instigateur des révolutions orange, et autres coups d’états. Pour leur plus grand bénéfice, sous couvert de démocratie. Un mafieux ciaste à la tête d’un grand journal européen.
      On ne devrais d’ailleurs même pas écrire son nom...

  • Par Philou017 (---.---.---.138) 29 janvier 2010 12:14
    Philou017

     Autre désinfo :

    Nations Unies, 28 janvier (PL-RHC).- Le Venezuela a rejeté des déclarations du rapporteur spécial sur la Promotion et la Protection du Droit à la liberté d’opinion et d’expression, Frank La Rue et l’a accusé d’ingérence dans les affaires intérieures de ce pays.

    Le représentant permanent du Venezuela auprès de l’ONU, Jorge Valero, a souligné que les propos de Frank la Rue concernant la prétendue fermeture d’une chaîne vénézuélienne n’ont pas de fondement et constituent une ingérence dans les affaires intérieures du Venezuela.

    Dans un communiqué rendu public à New York, le diplomate vénézuélien souligne que ce rapporteur cherche à favoriser les plans politiques de l’opposition qui tente de renverser l’ordre constitutionnel au Venezuela.

    Il a rappelé qu’il y a une loi de Responsabilité sociale en radio et télévision au Venezuela, qui stipule les droits pour l’exercice de la liberté d’expression et d’opinion, une loi qui est totalement compatible avec les conventions internationales.

    Il a expliqué que la suspension temporaire de la chaîne par câble de Radio Caracas Télévision répond au fait que ce média n’a pas respecté les normes de la législation nationale.

    L’ambassadeur vénézuélien a exhorté La Rue à ne pas se joindre à la campagne de certains médias engagés avec des actions anti démocratiques, comme le coup d’état de 2002.

    Le diplomate vénézuélien a expliqué que le Venezuela donne toutes les garanties aux médias et des 105 chaînes nationales de télévision,104 respectent les normes légales qui régissent leur fonctionnement.

    Jorge Valero a accusé le rapporteur de l’ONU de mentir et il a souligné que RCTV n’a pas été fermée, mais temporairement exclue de la grille de programmation. Il a fait savoir qu’elle pourrait reprendre ses transmissions une fois qu’elle respecte les régulations.
    http://www.radiohc.cu/frances/a_noticiasdelmundo/enero/10/28/mundo3.htm

    Le Vénézuéla gêne, visiblement.

  • Par Cogno2 (---.---.---.179) 29 janvier 2010 12:26

    Et chez nous, il faut dire quoi sur les médias et leur collusion avec le pouvoir ?
    Le résultat est le même, les gêneurs sont écartés, point.

    Maintenant, entre chavez et les usa, tous les coups sont permis, les ces derniers ont bien plus d’expérience que mon premier.
    Donc non seulement je me méfie plus des usa que de chavez, mais en plus, je comprends que pour lutter contre les méthodes de déstabilisation « made in usa », il ne faille pas faire dans la dentelle.

    Et c’est la que l’auteur arrive avec son oeil borgne... et que je m’en vais.

    • Par bobbygre (---.---.---.100) 29 janvier 2010 14:13
      bobbygre

      Exactement tout est là ! Il nous est impossible, vu de France, de savoir de ce qui relève d’une tendance autoritaire de Chavez d’une simple riposte et défense face aux actions secrètes des USA et aux manipulations de l’opinion de la classe dirigeante vénézuelienne.
      Toujours est-il qu’au dernier référendum qu’il a perdu, les votes ont clairement montré qu’ils disposaient toujours du soutien des plus pauvres et que les classes moyennes qui l’ont quitté n’ont pas pour autant rejoint l’opposition occidentaliste.

    • Par Nobody knows me (---.---.---.12) 29 janvier 2010 17:42
      Nobody knows me

      D’ailleurs, je crois pas trop me mouiller en disant qu’en matière de nuisance (potentielle ou effective), le baromètre a toujours plutôt penché du côté US...

  • Par Mr.K (generation-volée) (---.---.---.164) 29 janvier 2010 13:42
    Mr.K (generation-volée)

    Pathétique.
    Puisque le peuple vénézuelien sombre dans la tyrannie,pourquoi ne pas vous battre a leur coté ??
    parce que vos pitoyables tentative de renversement sont voué à l’échec.Le peuple se méfie de vous et la révolution de chavez ne fait que le renforcer dans cette position légitime.
    Parce que vous avez les moyens de vous abriter et l’ambiguïté de la double nationalité,confort des bourgeois toujours prêt à fuir tellement ils sont coupables.

  • Par Disjecta (---.---.---.110) 29 janvier 2010 13:43
    Disjecta

    Bruxman, ton message est une caricature d’abruti anti-castriste ou tu ne le fais pas exprès ?
    Un petit conseil de lecture immédiat avant d’en venir à ta petite prose écoeurante : La Fabrication du consentement, de Noam Chomsky.
    Au-delà des affirmations gratuites sur le Venezuela évidemment étayées d’aucun lien (je les donne à ta place : http://cia.gouv.us et http://rsf.fr), c’est surtout cette phrase superbe que je voudrais relever :
    Il commence par prendre au riche, redistribue un peu au pauvres qui vont claquer la thune.
    Ton humanité et ta finesse d’analyse socio-psychologique m’impressionnent ! Et puis c’est bien vrai que y’a que les riches qui savent où foutre leur argent : toujours bien placé, à la bourse, pour faire joujou comme au casino et tout perdre à chaque et énième bulle qui crève (remarque, c’est bien, comme ils sont riches, il en reste toujours pour continuer à faire joujou), dans l’immobilier pour se constituer une petite rente un peu plus sûr (qu’on réinvestira en bourse) en faisant payer des trous à rats le juste prix du marché libéralisé (« encore heureux ! si on peut pas faire payer des chambres de bonne 500 euros, comment on va aller faire joujou en bourse nous ? ») ; évidemment jamais dans le clinquant, l’inutile, le m’as-tu-vu.
    Merci vraiment Marc Bruxman pour cette défense courageuse - osons-le dire - des riches contre la plèbe miteuse et dégoûtante. C’est parfois utile de se rendre compte quel niveau de bêtise certaines personnes sont capables d’atteindre.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès







Partenaires