Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Il faut sauver Serge Atlaoui !

Il faut sauver Serge Atlaoui !

« Peu avant la guerre de 1914, un assassin dont le crime était particulièrement révoltant (il avait massacré une famille de fermiers avec leurs enfants) fut condamné à mort à Alger. Il s’agissait d’un ouvrier agricole qui avait tué dans une sorte de délire du sang, mais aggravé son cas en volant ses victimes. L’affaire eut un grand retentissement. On estima généralement que la décapitation était une peine trop douce pour un pareil monstre. Telle fut, m’a-t-on dit, l’opinion de mon père que le meurtre des enfants, en particulier, avait indigné. L’une des rares choses que je sache de lui, en tout cas, est qu’il voulut assister à l’exécution, pour la première fois de sa vie. Il se leva dans la nuit pour se rendre sur les lieux du supplice, à l’autre bout de la ville, au milieu d’un grand concours de peuple. Ce qu’il vit, ce matin-là, il n’en a dit rien à personne. Ma mère raconte seulement qu’il rentra en coup de vent, le visage bouleversé, refusa de parler, s’étendit un moment sur le lit et se mit tout d’un coup à vomir. Il venait de découvrir la réalité qui se cachait sous les grandes formules dont on la masquait. Au lieu de penser aux enfants massacrés, il ne pouvait plus penser qu’à ce corps pantelant qu’on venait de jeter sur une planche pour lui couper le cou. Il faut croire que cet acte rituel est bien horrible pour arriver à vaincre l’indignation d’un homme simple et droit et pour qu’un châtiment qu’il estimait cent fois mérité n’ait eu finalement d’autre effet que de lui retourner le cœur. » (Albert Camus, 1957).



C’est tôt ce matin du lundi 22 juin 2015, à cause du décalage horaire, que fut connue la décision de la cour administrative de Jakarta concernant la situation du Français Serge Atlaoui. Son président Ujang Abdullah a annoncé : « Nous rejetons le recours du demandeur. ». Le parquet de Jakarta a par ailleurs affirmé que ce recours était la dernière voie de recours à disposition de Serge Atlaoui. Aucune date n’a été encore arrêtée pour son exécution (il avait déjà échappé de peu à l’exécution le 29 avril 2015), et il semblerait qu’il ne serait pas exécuté avant la fin du ramadan.

Il s’agissait d’un recours fait par Nancy Yuliana, l’une des avocats de Serge Atlaoui, qui avait contesté le refus de la grâce présidentielle.

La position de Serge Atlaoui est donc à ce jour, on ne peut plus effrayante. Il a été condamné à mort pour trafic de drogue. La réalité est tout autre. Il avait accepté un travail illégal (au noir) bien payé (il avait des besoins d’argent) et pensait entretenir (il est soudeur) des machines destinées à la fabrication d’acrylique. Le fait est que ses employeurs étaient des producteurs d’ecstasy. Cela fait presque dix ans qu’il a été arrêté, et après avoir été condamné en première instance puis en appel à la réclusion criminelle à perpétuité, la Cour suprême indonésienne a aggravé sa peine en prononçant contre lui la peine de mort en 29 mai 2007.

_yartiAtlaouiB03

Dans cette affaire, il y a plusieurs considérations qui s’imbriquent.


La souveraineté d’un grand pays

La première, c’est que la justice de l’Indonésie est indépendante des pressions étrangères et que le pays est démocratique. Le nouveau Président de la République, élu en été dernier dans un scrutin libre, Joko Widodo, a voulu se montrer intraitable dans la lutte contre le trafic de drogue et refuse systématiquement toute grâce concernant ce sujet. Il avait pourtant fait campagne sur les droits de l’Homme.

Delphine Alles, professeur à l’Université Paris-Créteil, a expliqué cependant en février dernier, la cohérence de celui qui veut avant tout afficher un nationalisme indonésien : « Je pense qu’il n’y a pas d’incohérence entre la position de Jokowi [Joko Widodo] aujourd’hui sur la peine de mort, et la dimension souverainiste de sa campagne et de son parti. Ces exécutions relèvent selon lui de l’application de la loi indonésienne, et il estime que céder aux injonctions de gouvernements occidentaux souhaitant épargner leurs citoyens serait une abdication inacceptable de la souveraineté nationale. Par ailleurs, l’opinion publique est largement favorable à la peine de mort pour le trafic de drogue. Le fait de gracier ces condamnés aurait été perçu comme un signe de faiblesse au moment où le Président, dont la popularité est en baisse, cherche à affirmer son autorité. Leur exécution lui permet au contraire de donner l’image d’un Président fort notamment face aux pressions extérieures, raison pour laquelle sa position s’est durcie au fur et à mesure que les demandes de grâce s’intensifiaient. » ("Le Monde" du 9 février 2015).


Des réactions éloquentes de la "fachosphère"

Le deuxième point a trait justement au souverainisme et il n’y a pas loin de voir sur les sites Internet francophones des réactions assez affligeantes à propos de cette malheureuse nouvelle. Il suffit d’ailleurs de commencer une recherche sur Google en mettant uniquement le nom "Atlaoui" pour comprendre que le premier mot associé proposé est "juif" et on peut lire des commentaires ou des billets particulièrement puants et antisémites, considérant que le sort de Serge Atlaoui serait un bienfait et qu’il représenterait l’anti-France.

_yartiAtlaouiB02

Au-delà de l’antisémitisme condamnable (par les tribunaux français), il y a aussi une grosse bêtise à tenir de telles réflexions. Richard Sédillot, l’un des avocats de Serge Atlaoui, déclarait ainsi en février dernier : « C’est un bon ouvrier, un bon père de famille, un bon musulman. Il n’a jamais tenu de propos désobligeant envers la justice indonésienne, en qui il garde confiance. » ("Le Monde" du 9 février 2015). D’où vient alors cet antisémitisme sans jamais larvé qui n’attend qu’une occasion supplémentaire pour se déverser en bile sur tout le Web ?


Trafiquant de drogue à 2 000 euros par semaine

Mais évidemment, la religion n’a rien à voir à l’affaire. Le troisième élément, c’est sur les faits et sa culpabilité. À l’évidence, il a fait preuve de beaucoup de légèreté avec la loi, il savait que le travail qu’on lui avait proposé aux Pays-Bas était illégal puisque payé au noir, et bien payé pour son métier d’ouvrier, mais c’est différent d’être un trafiquant de drogue : « Le type de machines sur lesquelles il travaillait est très courant, notamment dans l’industrie cosmétique. » (Richard Sédillot).

D’ailleurs, Serge Atlaoui a compris assez vite qu’il fallait s’en aller mais s’est retrouvé piégé : « Sur place, il réalise que l’ambiance est délétère et demande à rentrer. Mais il ne disposait pas de la somme nécessaire pour son billet d’avion, et ses employeurs l’ont contraint à finir son travail. » (Richard Sédillot).

Ce qui est d’ailleurs étonnant, c’est que ses employeurs (les premier responsables), indonésiens, ont été eux aussi arrêtés et condamnés, mais seulement à vingt ans de prison alors qu’ils auraient directement participé à la confection des pastilles d’ecstasy. Pourquoi une telle différence de traitement alors que Serge Atlaoui n’a eu qu’un rôle subalterne de maintenance de machines ?


En finir avec la peine de mort dans le monde

Enfin, le quatrième point, essentiel celui-ci, concerne la peine de mort. Même si la culpabilité était prouvée, même si la souveraineté de l’Indonésie est effectivement indépendante, cela resterait un scandale non seulement d’exécuter une personne à mort mais aussi, avant, de la condamner à mort.

_yartiAtlaoui02

Cette protestation contre cette condamnation à mort n’est pas là parce que c’est un Français et parce que c’est en Indonésie. Il était aussi scandaleux d’avoir procédé aux exécutions du 29 avril 2015, et c’est aussi scandaleux les exécutions nombreuses commises aux États-Unis, mais aussi en Iran, en Arabie Saoudite et en Chine, pour n’évoquer que les grands pays, tout comme est scandaleux la possibilité juridique de condamner à mort un enfant de 7 ans aux îles Maldives (réfléchissez bien avant de choisir vos vacances) et de prononcer des condamnations à mort collectives sans étudier la responsabilité individuelle de chacune des personnes mises en cause en Égypte.


Que faire pour sauver Serge Atlaoui ?

Il ne s'agit pas de glorifier Serge Atlaoui, il n'est pas un héros, il a commis des fautes graves, mais il s'agit de sauver sa vie, et avec sa vie, de sauver aussi la vie de tous les condamnés à mort partout dans le monde.

_yartiAtlaouiB04

Malheureusement, je crains que de nouveaux recours judiciaires soient désormais impossibles. Alors, même si, intellectuellement, c’est peu satisfaisant de l’envisager, il me semble que la dernière et seule voie de recours capable encore de sauver Serge Atlaoui est la voie diplomatique.

Je ne suis pas sûr que ceux aujourd’hui en charge de la diplomatie française soient suffisamment habiles et discrets pour éviter de renforcer l’inflexibilité d’un Président démocratiquement élu d’une grande puissance économique et politique de l’Asie.

Cela fait pourtant trente-six ans qu’aucun citoyen français n’a été exécuté dans un pays étranger. "Le Figrao" avait recensé le 22 avril 2015 les Français qui étaient condamnés à mort à l’étranger par une juridiction souveraine. Il y en aurait actuellement huit : Serge Atlaoui, très médiatisé ; mais aussi Chan Thao Phoumy, condamné à mort le 7 août 2010 par le tribunal intermédiaire de Canton pour trafic de drogue en Chine ; Jean-Marc Thivind, condamné à mort en 2009 pour meurtre en Thaïlande, puis acquitté en 2011 et en attente d’un troisième procès à Bangkok (il clame son innocence) ; Michaël Legrand, condamné à mort en 2001 pour meurtre aux États-Unis ; Adil Al-Atman et Hakim Dah, condamnés à mort le 9 mars 2012 pour l’attentat meurtrier de Marrakech du 28 avril 2011 (dix-sept morts) au Maroc, mais le Maroc n’exécute plus de condamnés à mort depuis 1993 ; le nom des autres condamnés à mort français n’aurait pas été communiqué par le Quai d’Orsay.


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (22 juin 2015)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Les droits de l'Homme.
Encore la peine de mort.
Chaque vie humaine compte.
Rapport d’Amnesty International "Condamnation à mort et exécutions en 2014" (à télécharger).
Il n’y a pas d’effet dissuasif de la peine de mort (rapport à télécharger).
Serge Atlaoui.
Peshawar, rajouter de l’horreur à l’horreur.
Hommage à George Stinney.
Pourquoi parler des Maldives ?
Maldives : la peine de mort pour les enfants de 7 ans.
Pour ou contre la peine de mort ?
La peine de mort selon François Mitterrand.
La peine de mort selon Barack Obama.
La peine de mort selon Kim III.
La peine de mort selon Ali le Chimique.
Troy Davis.
Les 1234 exécutés aux États-Unis entre 1976 et 2010.
Flou blues.
Pas seulement otage.
Pas seulement joggeuse.
Nouveau monde.
Le 11 septembre 2001.
Chaos vs complot.

_yartiAtlaoui03
 


Moyenne des avis sur cet article :  3.96/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

33 réactions à cet article    


  • robert 22 juin 2015 19:17

    C’est épouvantable , mais j’ai bien peur d’entendre demain matin que c’est « fait », réagir oui boycottons ces pays


    • Le Corbeau Magnifique Le Corbeau Magnifique 22 juin 2015 20:40

      Revoilà les pleurnicheries des gôchistes !

      Ah, si la pleurnicherie s’exporter, qu’est que la France serait riche avec eux !

      Ridicule !

      A la vie des criminels, je préfère celle des victimes !

      Appliquer la peine de mort, c’est empêcher les barbares de récidiver !

      Il faut un certain courage politique pour préférer la vie des innocents à celle des criminels et beaucoup de lâcheté pour privilégier celle des assassins !

      Quand à ton mec qu’a dégueulé après l’exécution, il avait qu’à moins picoler avant le spectacle !

      Les trafiquant de drogue méritent encore plus la peine de mort que ceux qui tuent suite à une dispute ou par vengeance car seul le profit les intéresse, les fourbes parasites, les serpents visqueux, les araignées répugnante de notre Monde !

      Zou !

      Je vous laisse, je passe répondre maintenant à d’autres stupidités publiés sur ce forum ! smiley


      • jumbo11 24 juin 2015 12:23

        @Le Corbeau Magnifique
        maintenant , un criminel , a plus de droits que ses victimes ,on compatit à donf, il a eu une enfance malheureuse, ses rêves n’ont pas été exaustés , sa femme la quitté , il a perdu son job , ect ect , tout est permis pour justifier les mefaits de tueurs , traficants et autres , avez vous remarqué que les victimes sont tres vite oubliées, merde , c’etait leur faute , fallait pas qu’elles soient a cet endroit a ce moment , fallait pas qu’elles aient un peu d’argent , fallait pas , fallait pas ...........quand a ce monsieur , professionel soudeur , allez , ne me dites pas qu’il ne savait pas qu’il s’embarquait dans une affaire + ou- louche , allez, faut pas croire au papa noel , il savait tres bien ou il allez mettre ses pieds et son talent de soudeur .les victimes , elles , non pas eu de choix , les vendeurs de drogues font d’innombrables victimes , ce monsieur a la malchanche de tomber dans les filets d’une justice intrangisante , par apport a la france par exemple, et maintenant , tout le monde se mobilises pour son cas , comme d’autres cas dans le passé proche , n’oublions pas , les souffrances des drogués , leurs vies aneanties , n’oublions pas les personnes innocentes tuées , souvent dans d’affreuses conditions , et qui ne demandaient , rien a personne , oui , oui , oui a la peine de mort , morte la bête , mort le venin , veiullez m’excusez pour mes fautes .


      • TREKKOTAZ TREKKOTAZ 22 juin 2015 21:31

        Le peuple de France n’ en a strictement rien à foutre d’ un criminel trafiquant de drogues dures, qui sème la mort, la perversion, et la débauche parmi la jeunesse.Qu ’ il crève et passons à autre chose.


        • Le Corbeau Magnifique Le Corbeau Magnifique 22 juin 2015 22:57

          @TREKKOTAZ

          Y savait pas ! Y croyait qu’c’était du sucre en poudre !

          https://www.youtube.com/watch?v=TXxTA-fjOJI


        • sls0 sls0 22 juin 2015 21:34

          2000€ par semaine, 40 à 50 fois le salaire local. C’est bizarre.

          Pour avoir eu un problème de pénurie de soudeurs qualifiés dans une industrie de pointe, j’ai discuté par la suite il y a plus de 15 ans avec un soudeur qui m’a dit : je reviens d’Indonésie, comme soudeur indépendant, je me faisais 12000€ par mois sur un pont, en France ça pouvait attendre. C’est moins bizarre.
          Bon avec 2000€ par semaine, un billet d’avion à 500€ c’est possible, il faut disposer de l’argent, c’est pas toujours possible. Dans un pays où la vie est moins chère, certains dépensent beaucoup plus qu’en France, l’influence des tropiques, j’en voit parfois, ce doit être la vue des cocotiers ou l’ambiance locale qui doit atténuer le bon sens.

          Je réside à l’étranger, environ une fois par mois, je rencontre un autre expatrié, il a passé 5 mois en prison, son innocence a été prouvée au bout de 12 jours, c’était un coup monté, tout les pays n’ont pas les mêmes moyens coté justice, ça fait partie des paramètres à prendre en compte quand on s’expatrie. Bon coté des choses, les deux premières années j’ai envoyé 3 personnes qui étaient entré chez moi d’une façon illicite à l’hôpital dont un avec une fracture ouverte qui m’a foutu du sang partout, c’est une seule fois que j’ai dû passer au poste de police, ça m’a pris 1h20’ et en plus c’était pour savoir si je portais plainte et pour boire un coup, le mec était recherché. En France j’aurais eu des problèmes. Autre pays autre vision des choses.

          Il y a des situations qui sont un peu comme les mensonges, au lieu de s’arrêter au plus tôt, on continue croyant que ça va passer, que l’on maitrise la situation pour aller jusqu’à la limite et on s’enfonce ou on chute, c’est une réaction très humaine.

          Comme on a aucun élément on ne peut pas refaire l’enquête.

          Pour la peine de mort, je suis contre car c’est inefficace, il y en a pas chez moi, comme il y a 23 fois plus d’homicides qu’en France ça compense. Tout les 3 mois j’épluche les chiffres d’homicides locaux, il y a une case lynchage qui est de temps en temps remplie. Autre pays autre vision des choses, si ça ne me plait je quitte le pays.

          Ailleurs c’est pas mieux c’est différent, si l’on veut une vie à la française, on reste en France.
          Si on veut imposer notre vision des choses, il faut aussi accepter la vision des autres. Là certains seront d’accord avec le principe, si la mise en pratique c’est mettre un tchador à ses filles et à sa femme pour être en conformité avec une des visions des chose, ils seront beaucoup moins d’accord. Il y a des différences, on fait avec.


          • fred.foyn Le p’tit Charles 23 juin 2015 09:05

            Dans la vie il y a le choix entre le bon ou le mauvais..Il a fait le mauvais choix dans un pays qui lutte contre les trafiquants...
            Quand on installe et fait l’entretien de machines pour conditionner la drogue..on participe au trafic..payé 3.000 euros par semaines pour ce travail..pas pour faire des raviolis..Le voilà condamné par la justice
            Et la France du PS tente de le sauver (ce qui entre nous démontre une fois de plus des implications dans des affaires plus que douteuses..)
            Fallait faire le bon choix.. !


            • Dwaabala Dwaabala 23 juin 2015 09:59

              Le personnage n’est pas intéressant. La position de principe contre la peine de mort l’est davantage.
              Complice de trafiquants, il applique la peine de mort à la clientèle (ce qui justifie la dureté du jugement), sans compter ce qui fait s’entretuer les dealers, mais en bonne justice civilisée la loi du talion ne s’applique pas


              • Fergus Fergus 23 juin 2015 13:08

                Bonjour, Dwaabala

                Je partage votre avis : pas de respect pour l’homme qui - sauf à être le dernier des naïfs* - s’est manifestement comporté en complice conscient des trafiquants, mais non à la peine de mort, une survivance barbare qui devrait être éradiquée du droit pénal de tous les états.

                * Comme Florence Cassez, au moins coupable de recel de trafic de drogue et d’enlèvements.


              • Béo Ulaygues Béo Ulaygues 23 juin 2015 13:53

                @Fergus et Dwaabala

                Que pourrait-on reconnaitre comme le bien le plus cher d’un être humain ?
                 
                Une sorte de droit immuable valable pour tous et qu’il faudrait respecter.

                Sa vie ? Sa liberté ? les deux ?


              • Dwaabala Dwaabala 23 juin 2015 22:23

                @Béo Ulaygues
                le bien le plus cher d’un être humain ?
                C’est de commencer par respecter ses semblables.


              • Béo Ulaygues Béo Ulaygues 23 juin 2015 22:44

                @Dwaabala

                Un peu vague mais admettons : le respect.

                Où peut bien se situer le respect pour un être humain quand il va s’agir de le mettre en cage pour le restant de ses jours ?  smiley

                C’est quand même la punition la plus terrible non ?

                La mort en elle même n’a rien de barbare, elle nous accompagne depuis toujours.et ce pour longtemps encore malgré les envies d’Atalli . smiley 


              • révolQé révolQé 23 juin 2015 10:38

                A certaines frontières de la Malaisie ou de l’Indonésie il y a un mannequin pendu avec dessous une pancarte :
                NO DRUGS TRAFFIC.
                Quand on lit ça et qu’(on donne quand même dans le taz on ne vient pas pleurer après...


                • ZenZoe ZenZoe 23 juin 2015 10:43

                  Je me demande qui paie ses avocats, depuis 10 ans que ça dure.. pas le contribuable j’espère ?


                  • Arjuna 23 juin 2015 11:39

                    Bonjour à tous,

                    Triste nouvelle. J’espère vraiment que le gouvernement français interviendra pour lui éviter la peine de mort, et réussisse à le faire revenir France.
                    Gagner 2000 euros par semaine pour un soudeur français qui part en mission à l’étranger, c’est le tarif normal et il n’y a rien d’étonnant à ça. Les missions sont généralement d’un à trois mois, souvent déclarer, mais aussi seulement payer en cash (ça dépend des sociétés).
                    Dans ces conditions il est facile pour un expat français de se faire avoir, ne sachant pas pour qui on travaille vraiment. C’est le cas pour Serge Atlaoui, et 10 ans passés dans les prisons indonésiennes à payer pour ce manque de lucidité, c’est déjà beaucoup trop.



                    • 6ber 6ber 23 juin 2015 14:10

                      Regardez ses yeux sur la photo avec son avocate, ils transpirent la peur.
                      Messieurs les fiers à bras qui vous fichez du devenir de cet homme, avez-vous connu la peur ?
                      Savez vous ce qu’est la prison ? De plus dans ce type de pays ?
                      Les boss ont pris 20 ans et lui, le lampiste, on va le tuer ?
                      Et même s’il savait ce qu’il faisait, 10 ans de prison, n’est ce pas suffisant ?
                      Et qu’est ce que c’est que ce système féodal où un homme à le pouvoir de vie ou de mort sur un autre homme ?
                      Bonjour la civilisation.
                      Et notre sinistre, avec sa tronche de faux-cul, y fait quoi ?
                      Il joue à un-deux-trois-soleil sur le mur ?
                      D’ailleurs, au vu de ses convictions, on peut se demander s’il est bien l’homme de la situation.
                      Ce monde m’écœure.


                      • Fergus Fergus 23 juin 2015 16:59

                        Bonjour, 6ber

                        « 10 ans de prison, n’est ce pas suffisant ? »

                        Si, sans doute. C’est pourquoi il faut espérer que les pouvoirs publics français pourront exercer une pression suffisante sur les autorités locales. Mais ce genre de démarche peut malheureusement se révéler contreproductif un pays comme l’Indonésie.


                      • 6ber 6ber 24 juin 2015 08:03

                        @Fergus
                        Bonjour Fergus,
                        En effet, c’est toute la question. Il est malgré tout révoltant de savoir que seuls des intérêts réciproques, au sens propre, pourraient être opposables à la vie d’un homme.
                        Cordialement.


                      • Parrhesia Parrhesia 23 juin 2015 15:42

                        Il y a tant de gens honnêtes à sauver prioritairement ... Une telle campagne en faveur de l’un de ces trafiquant de drogue qui mettent la santé de la jeunesse planétaire en danger me semble tout-à-fait excessive...

                         Sans compter que maintenant que l’habitude a été prise, elle risque de devenir indirectement douloureuse pour le contribuable lambda !!!


                        • zygzornifle zygzornifle 23 juin 2015 15:44

                          Gneu gneu n’a qu’a aller leur proposer une poignée de Rafale en échange ou les 2 frégates Russes qui ne vont pas tarder a rouiller depuis le temps .....


                          • steklo steklo 23 juin 2015 16:19

                            Puisque en participant au traffic de drogue, il a tué indirectement des jeunes, je suis pour qu’il paye par la mort ! et de là même, idem pour tous les criminels tels les patrons des marques de cigarettes, d’alcool, de Mc Do et Coca cola, de Nutella et ceux qui donnent du lait de vache et des pesticides à nos enfants, que les criminels politiques responsables de génocide en Irak, Afghanistan, au Ruanda et en Lybie, subissent le même sort. Allez tuons ! tuons ! braves gens !


                            • Ruut Ruut 23 juin 2015 17:09

                              Espérons un miracle et qu’il soit extradés en France pour y subir sa peine qui sera convertie en une peine nationale pour les faits semblables.
                              Mais vue le niveau de compétence de notre gouvernement actuel, ce serait un véritable miracle.

                              Je ne juge pas la justice des autre pays mon pays ayant beaucoup de travail a faire chez lui avant de donner des leçons au reste du monde.

                              La peine de mort n’est jamais une peine juste ni utile.
                              Le condamné a mort il apprend quoi ? Rien, c’est trop tard.
                              Par contre si récidive, au moins il est prévenu et se tien a carreau.


                              • Mr.K (generation-volée) Mr.K (generation-volée) 23 juin 2015 19:34

                                Que penseriez vous d’un indonésien jugé pour des actes criminels en france qui rentre dans son pays pour y subir une peine beaucoup moins conséquentes ?

                                Connaissez vous les ravages que cause ce genre d’activité en indonesie ?

                                Ce monsieur etait prevenu, il a joué , il a perdu. Ce n’est pas à la population française d’assumer ce mauvais pari.

                              • gaijin gaijin 23 juin 2015 18:18

                                j’aime bien les appels a la mort pour ce dangereux criminel........ nul doute que s’il avait été un banquier qui blanchit l’argent de la drogue il serait libre depuis longtemps ........

                                « haro sur le baudet »

                                jean de la fontaine


                                • Le Corbeau Magnifique Le Corbeau Magnifique 23 juin 2015 23:24

                                  @gaijin

                                  Pas faut dis donc ! Un Corbeau de Droite peut-il rendre hommage à un Anar ! Je trouve les posts des anars pas trop cons ! En même à côté de ceux de leurs cousins trotskystes, c’est un peu facile !
                                   smiley


                                • gaijin gaijin 24 juin 2015 11:22

                                  @Le Corbeau Magnifique
                                  un anar n’est ni de droite ni de gauche .......( ou alors c’est un imposteur de plus ) ce qui compte ce n’est pas l’étiquette c’est le sens ........


                                • Aristide 23 juin 2015 18:35

                                  Ce qui est assez désespérant c’est les jugements prononcés ici et qui en appelle à la mort alors que personne ne connait l’implication réelle de ce malheureux dans le trafic.


                                  Quand je vois les « gochistes » accusés ici par certains ignobles, j’aurais envie d’être solidaire avec eux. Comme quoi, s’il y a une vrai fracture entre les citoyens elle est plus dans le domaine de l’humanisme que dans les idées politiques.

                                  Les extrêmes droitiers de tout poil seraient assez judicieux s’ils arrivaient à réfléchir à la valeur de la vie. Mais j’ai peu d’espoir tellement leurs sentiments sont enfermés dans une haine destructrice.

                                  • soi même 23 juin 2015 18:55

                                    Tous devraient lire Albert Camus, il y a beaucoup à apprendre dans cette lecture de son œuvre .....
                                    Cela ne veux pas dire que l’on doit devenir bisounounours, une fois que l’on là lue, juste humain sans plus .....


                                    • smilodon smilodon 23 juin 2015 22:23

                                      @ l’auteur : Bien sûr qu’il faudrait le sauver !... Mais il est emprisonné où déjà ce pauvre mec ????.. Au qatar ??.... Dans les émirats arabes unis ???... Au maroc ???.. En Algérie ???... NON ??..... En « malaisie » ??? En « Indonésie » ??.. Djakarta ???... On vend des « rafales » las-bas ???... Des « sous-marins » ??? On vend quoi en « indonésie » ???.. C’est « OU » d’abord ???.... On peut « marchander » avec ces gens ???...... NON ???!!... Alors il est déjà mort ce pauvre mec !.... Même s’il a rien fait, il est déjà mort !..... Il s’est fait chopper, à tort ou à raison, chez des « sauvages » avec qui on a aucune relation « marchande » !..... Il est mort déjà !...... Je me souviens d’une prière. Je vais la dire pour lui. C’est tout ce que je peux faire. François est sur son scoot ou sa meuf, manu à un match de foot ou une corrida. Donc moi, je vais dire ma prière !.....Pardon mon ami. Pardon. Même si tu es coupable.......Pardon !.....Adishatz.


                                      • DanielD2 DanielD2 24 juin 2015 15:06

                                        Après notre Florence Cassez nationale qui ne savait pas qu’il y avait des otages dans la caves de son chéri Mexicain chef de gang, voilà maintenant le Atlaoui qui se retrouve comme par hasard à bosser au noir dans un labo d’exta en Indonésie.

                                        Manque de bol pour lui, la justice Indonésienne à l’air plus sérieuse que la justice Mexicaine ...

                                        Qu’il commence par avouer, peut-être que les autorités locales auront moins l’impression que lui et ses défenseurs les prennent pour des cons.

                                        PS : combien de gens meurent pas an à cause de la drogue en Asie du sud ?


                                        • BillCLinton 24 juin 2015 18:58

                                          Qui sommes nous pour donner des leçons à un autre pays ? Que la peine de mort soit appliquée dans un pays où elle est légale, ne me choque pas. M Atlaoui a-t-il été condamné alors qu’il était innocent ? 


                                          C’est évidement un drame pour cette famille, et je préférerai qu’il purge une peine à vie plutôt que la peine de mort, mais c’est en toute connaissance de cause que le trafic à été mis en place. Qu’il en accepte les conséquences.

                                          Qui s’y frotte s’y pique. Arrêtez de pleurer et concentrez vous sur les innocents.

                                          • agent ananas agent ananas 26 juin 2015 22:29

                                            Bah, l’exécution d’Atlaoui ne réglera en rien le trafic de drogue mondial. Wall Street et les banksters étant accrocs aux narco-dollars.
                                            Richard Grasso, l’ex boss du NYSE (la bourse de New York) ne s’est jamais expliqué de son trip dans la jungle colombienne en 1999 pour rencontrer Raul Reyes, le boss des FARC. On peut douter que c’était pour convertir la guérilla marxiste à l’économie de marché et aux joies du capital.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès