Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Impunité de « l’armée la plus morale au monde » : Le calvaire des (...)

Impunité de « l’armée la plus morale au monde » : Le calvaire des enfants palestiniens prisonniers

« Qu’il soit un démon, qu’il soit noir ou blanc, Il a le coeur pur, il est toute innocence, Il vole au marché, un gâteau, une orange, Et on le poursuit, il faut le rattraper, On donne l’alerte, on arrête un ange, Et pour se défendre il se met à pleurer. Malheur à celui qui blesse un enfant. »
Enrico Macias

 Dimanche et lundi 6 et 7 décembre s’est tenu à Alger un colloque sur la condition des prisonniers palestiniens au vu du droit international. Vaste sujet s’il en est ! Dans cette contribution, nous allons aborder la question d’une catégorie particulière de prisonniers : les enfants. Quel crime abominable ! Le chef d’accusation est connu, jet de pierre contre des véhicules, voire des soldats israéliens Par contre, les peines encourues varient en intensité en durée et en...horreur. M.Ramsey Clark, ancien ministre de la Justice aux Etats-Unis, a estimé que « la loi internationale, la simple justice et la décence humaine exigent qu’Israël se retire des terres palestiniennes définies par la résolution 181 de l’AG de 1948, et quitter toutes les colonies et structures qui ont été construites ». L’orateur estime également, qu’Israël est redevable au gouvernement palestinien de réparations pour les persécutions, exploitations et injures subies durant des décennies par le peuple palestinien. L’ancien député britannique George Galloway a souligné « la nécessité d’appeler la communauté internationale, et les Nations unies à débattre de la question des prisonniers politiques » jugeant impératif « que ce soutien commence à partir du Monde arabe ».(1)

Comment se traduit en pratique le sionisme combattant des enfants qui n’ont connu que la guerre, que les bombardements, que le bruit des hélicoptères Apache ou des F16 ? On ne peut qu’être décontenancé par les trésors d’imagination de l’armée d’occupation pour terroriser sans discernement aussi bien les enfants, les femmes et les personnes âgées que les personnes adultes. Cette contribution parue dans Haa’retz, le journal israélien de gauche, est plus éloquente que cent discours. Nous lisons : « Des soldats israéliens témoignent « Six heures du matin. Rafah est sous couvre-feu. Y a pas un chat dans les rues. Seulement un petit enfant de quatre ans qui joue dans le sable. Il bâtit une espèce de tour comme ça dans la cour de sa maison. Celui-là se met tout à coup à courir et tous, nous courons avec lui. Il était du génie. Nous courons tous avec lui. Il attrape le gosse.(...). Il lui a brisé le bras, ici, à l’articulation. Il lui a cassé le bras à hauteur du coude. Il lui a cassé la jambe ici. Et il a commencé à lui marcher sur le ventre, trois fois. Puis il est parti. Nous étions tous bouche bée, le regardant, choqués... Le lendemain, je repars en patrouille avec lui et déjà les soldats commençaient à faire comme lui. »(2)

Etat des lieux du calvaire des enfants détenus

« En 1973, une brochure officielle destinée aux militaires israéliens pieux contenait les recommandations suivantes : ‘’Quand au cours d’une guerre, ou lors d’une poursuite armée ou d’un raid, nos forces se trouvent devant des civils dont on ne peut être sûr qu’ils ne nous nuiront pas, ces civils, selon la Halakhah, peuvent et même doivent être tués [...] En aucun cas l’on ne peut faire confiance à un arabe, même s’il a l’air civilisé [...] En guerre, lorsque nos troupes engagent un assaut final, il leur est permis et ordonné par la Halakhah de tuer même des civils bons, c’est-à-dire les civils qui se présentent comme tels.‘’ » Dans le même ordre, Jacqueline Rose écrit : « Aujourd’hui, à titre de politique constante, l’armée israélienne brise les os des Palestiniens.

Au début de la première Intifada, Rabin avait donné cet ordre à l’armée : ‘’Brisez-leur les os’’. Et les soldats exécutent avec discipline, l’ordre qui leur a été donné : briser, avec la crosse de leurs armes, les bras et les jambes des Palestiniens. » Elle rapporte également que les soldats et les officiers israéliens « exécutent sommairement des enfants palestiniens, et se justifient en proclamant que le souvenir de l’Holocauste les conduit à perpétrer, de manière routinière, ce qui est considéré comme de patents crimes de guerres perpétrés contre des civils ne représentant aucun danger ! »(3)

Quand Israël ne tue pas les enfants comme lors de la boucherie de Ghaza en 2008-2009, Israël terrorise les enfants, les torture, les affame et les abîme. Nous allons relater d’abord la situation actuelle, nous aborderons après le problème des manquements graves à la IVe Convention de Genève relative aux prisonniers et aux enfants en tentant de décrire les dérives les plus criantes de « l’armée la plus morale du monde ». En août 2006, Israël détenait 10.073 prisonniers palestiniens dans plus de 30 prisons et centres de détention. Depuis 1967, plus de 650.000 Palestiniens ont été arrêtés, soit près de 20% de la population des Territoires palestiniens occupés ! En septembre 2006, la majorité de ces prisonniers palestiniens étaient des hommes, mais on comptait aussi parmi eux 115 femmes et 450 enfants. Ils sont incarcérés en Israël, au mépris de la IVe Convention de Genève qui interdit un tel transfert. L’occupation des Territoires palestiniens par l’armée israélienne et la violence de la répression qui l’accompagne touchent de plein fouet les enfants. Ainsi, depuis le début de la Deuxième Intifada, plus de 4000 enfants palestiniens ont été arrêtés. En septembre 2006, 450 détenus dans les prisons et les maisons d’arrêt israéliennes avaient moins de 18 ans.

Promulgué le 24 septembre 1967, l’ordre militaire 132 décrète que l’enfant palestinien peut, dès l’âge de 12 ans, être poursuivi, arrêté, incarcéré et condamné par une juridiction militaire. Et encourir ainsi des peines réservées aux adultes. Les enfants sont arrêtés pendant les manifestations mais également dans leurs foyers, généralement en pleine nuit, sur la foi de photos, de témoignages d’autres détenus ou d’indicateurs. Les enfants emprisonnés sont aussi des élèves qui ont été arrachés à leur école. Or, ils ne disposent d’aucun moyen pour poursuivre leur scolarité ou ne fût-ce que pour jouer. Il n’y a pas de bibliothèque dans les prisons ni de matériel éducatif qui permette de préparer des examens de fin d’études secondaires. (...) Un thème souvent ignoré, ou à peine abordé, est la torture. (...) les techniques de torture ont été légalisées par Israël en 1987. »(4)

Eric Silverman raconte le parcours du combattant de parents voulant rendre visite à leurs enfants prisonniers : « Nabil et Huda Ward, ainsi que leurs deux filles adolescentes, allaient visiter leur fils Naseem, âgé de 26 ans, pour la première fois depuis son incarcération en avril 2002.. [Nabil et Huda Ward ] sont des vétérans de la souffrance sous l’occupation israélienne ; la fille de Ward, Riham, a été tuée à l’âge de dix ans par les forces israéliennes en 2001, à l’intérieur de sa salle de classe à l’école de filles Al-Ibrahim à Jénine. (...) En novembre 2006, Israël retenait environ 700 Palestiniens en détention administrative. (...) Le Cicr surveille les conditions de détention et le traitement de tous les prisonniers palestiniens, estimés à 11.500 et dont près de 400 sont des enfants et 120 des femmes. »(5)

Lors de la Journée nationale des prisonniers palestiniens, le 17 avril, la Délégation générale de Palestine en France a rédigé le rapport suivant. Nous lisons : « La question des prisonniers politiques palestiniens dans les prisons israéliennes ne se limite pas à des chiffres ou à des statistiques, mais pour connaître leur situation, il faut connaître leur nombre, leurs lieux de détention et leurs conditions de vie. Le nombre d’arrestations de l’année 2009 a atteint le nombre de 5200, soit une moyenne de 14 arrestations par jour. Ces milliers de prisonniers hommes, femmes et enfants sont retenus dans les 13 prisons et 3 centres d’immobilisation à travers Israël..(...) Selon un récent rapport de « Friends Of Humanity International » paru le 1er avril 2010, l’année 2009 a été l’une des années les plus difficiles pour les prisonniers palestiniens. (...) Les forces d’occupation israéliennes ont continué, en 2009, à pratiquer toutes sortes d’arrestations, perquisitions et enlèvements. (...) Il y a plus de 1000 détenus dans les prisons israéliennes, atteints de maladies chroniques, qui sont soumis à une négligence médicale. (...) Considérant qu’en vertu de la Convention des Nations unies relative aux droits de l’enfant, dont Israël est signataire, un enfant s’entend de tout être humain âgé de moins de dix-huit ans ; considérant que les prisonniers palestiniens, enfants compris, sont soumis à des traitements humiliants et dégradants ; considérant que les autorités israéliennes continuent de recourir à la contrainte physique dans les interrogatoires, ainsi qu’à des menaces physiques et psychologiques allant jusqu’à la torture, notamment pour intimider les détenus et obtenir d’eux des aveux, la Délégation générale de Palestine en France demande le respect de l’interdiction absolue de la torture comme l’impose le droit international.(6)

Le nouveau supplice

Parmi les exactions, le ministre palestinien des Prisonniers, Issa Qaraqa’, rapporte un nouveau scandale : des soldats israéliens ont uriné sur deux enfants de 13 ans et les ont obligés à rester tout nus dans les WC pendant deux jours. Il a dit que le pire toutefois était quand les soldats entraient et que, au lieu de se soulager dans les toilettes, ils pissaient sur la tête et la figure des deux garçons. Puis les soldats se moquaient d’eux et riaient en prenant des photos. Après deux jours de ce cruel traitement, on les a emmenés dans la colonie de Binyamin et on les a interrogés de 10h du soir à 3h du matin, puis on les a emmenés au camp militaire de Ofer. Ils y sont restés pendant 3 mois avant d’être transportés à la prison des enfants de Rimonim. Ils n’ont jamais été présentés à la justice.(7)

Dans le même ordre, le responsable des Affaires des prisonniers auprès de l’Autorité palestinienne et ancien prisonnier Abdul Nasir Farawneh a déclaré lundi à Alger, lors du Colloque international de soutien aux prisonniers palestiniens, qu’Israël continuait de se servir des prisonniers pour tester les effets de différents médicaments. « Israël n’a pas cessé un seul jour », a dit Farawneh. « Au contraire, il a accru ses crimes et a autorisé le ministère de la Santé à augmenter de 15% sa quote-part annuelle de médicaments. Progressivement, de plus en plus de prisonniers sont exposés à ces traitements, ce qui explique l’augmentation du nombre de prisonniers malades dans les prisons de l’occupation israélienne et l’émergence de nouvelles maladies étranges. » Selon Farawneh, environ 3000 prisonniers palestiniens dans les prisons Nafaha, Ramon et Néguev - soit 45%du total de prisonniers - sont soumis à des essais de médicaments et les prisonniers de la prison du Néguev sont exposés à des toxines nocives en raison de la proximité du réacteur Dimona. (...) Depuis 2007, Al-Farawneh affirme que les autorités carcérales israéliennes traitent les Palestiniens comme des « cobayes ».(8)

Il y a pire ! Stephen Lendman rapporte une information parue le 10 septembre sur le site israélien Ynetnews.com : « L’IDF (Forces de défense israéliennes) a commis des abus sexuels sur des enfants palestiniens » dans lequel on lisait : « des rapports accablants de CNN (9 septembre) font état d’accusations non corroborées d’abus sexuels sur des enfants palestiniens détenus par l’IDF. » Les officiels militaires ont refusé de « répondre à ces accusations d’abus sexuels car aucune précision n’a été fournie´´, a déclaré un porte-parole. ´´CNN´´a parlé d’un enfant palestinien non identifié qui affirmait que des soldats de l’IDF avaient essayé de lui enfoncer un objet dans le rectum´´ et que des douzaines d’officiers regardaient ça en riant. La source de CNN était l’association ´´Defense of Children international´´ (DCI). En mai 2010, l’organisme a demandé au Rapporteur spécial de l’ONU sur la torture d’enquêter sur 14 cas d’abus sexuels dont il avait eu connaissance et qui avaient été commis par des soldats, interrogateurs et policiers de janvier 2009 à avril 2010. Les enfants, qui avaient été victimes de ces abus, avaient de 13 à 16 ans et avaient été arrêtés pour avoir lancé des pierres qui n’avaient blessé personne. Dans son rapport d’avril 2008, le ministère palestinien des Affaires des détenus et des ex-détenus a écrit que plus de 7000 enfants avaient été arrêtés depuis septembre 2000, date du début de la seconde Intifada.(9)

Environ 360 enfants, dont certains n’avaient que 10 ans, étaient toujours en détention et traités avec autant de dureté que les adultes, en violation avec le droit international qui prescrit un traitement spécial pour les enfants. Sur ces 360 enfants 145 avaient été condamnés, 200 attendaient d’être jugés, et 15 étaient en détention administrative. Le rapport dit qu’environ 500 jeunes avaient atteint leur dix-huitième année en détention. Environ 75 étaient tombés malades et n’avaient pas été soignés et presque tous avaient été torturés et victimes de mauvais traitements. Chaque année, environ 700 enfants sont arrêtés, la plupart pour avoir lancé des pierres, puis interrogés sans l’assistance d’un avocat et condamnés. Plus de 80% d’entre eux ont signé des confessions forcées, pour un tiers écrites en hébreu qu’ils ne comprennent pas".(9)

"Le 10 mai, la journaliste d’Haaretz, Amira Hass écrit (...) : ´´69 enfants se sont plaints d’avoir été battus, 4 d’avoir été victimes d’abus sexuels et 12 autres enfants ont affirmé avoir été menacés d’abus sexuels´´. Elle a ajouté que la plupart avaient été terrorisés, brutalisés et insultés pendant leur détention, avant et pendant les interrogatoires. De plus, on les privait de nourriture et de boisson des heures durant et on ne cessait de les martyriser que s’ils donnaient des noms. (...) En fait, les enfants et les adultes sont souvent détenus des semaines, voire des mois, avant d’être jugés ou de pouvoir négocier leur peine (plea bargain). Il n’y a pas de justice en Israël pour qui n’est pas juif, même s’il n’a que 9 ou 10 ans. » (9) Tout est dit il n’y a pas de justice pour les enfants palestiniens. L’impunité jusqu’à quand ?

 

1.Forum sur le soutien aux détenus palestiniens APS 05-12-2010

2.Des soldats israéliens témoignent : Haaretz 21 septembre 2007

3.Jacqueline Rose : La Question de Sion, Presses universitaires de Princeton 2005

4.http: //www.association-belgo-palestinienne.be/ 13 juillet 2009 IVe Convention de Genève, les-prisonniers-politiques

5.http: //www.palestine-diplo.com/ spip.php ?article327 Les prisonniers politiques

6.Erica Silverman : Prisonniers palestiniens en Israël : perdus dans la machine www.info-palestine.net/article.php3 ?id_article=705 25 janvier 2007

7.http://www.legrandsoir.info/Nouveau-scandale-de-torture-d-enfants-prisonniers-Des-soldats-urinent-sur-des-enfants-de-13-ans.html PNN 10 novembre 2010

8.Israël continue de tester des médicaments sur les prisonniers palestiniens. PNN 06.12.10 http://english.pnn.ps/index.php?option=com_content&task= view&id=9236&Itemid=68

9.Stephen Lendman http: //www.legrandsoir. info/Des-soldats-israeliens-coupables-d-abus-sexuels-sur-des-enfants-palestiniens.html 18.09.2010

Pr Chems Eddine CHITOUR

Ecole Polytechnique enp-edu.dz


Moyenne des avis sur cet article :  4.17/5   (48 votes)




Réagissez à l'article

51 réactions à cet article    


  • ali8 15 décembre 2010 11:52

    nous avons la preuve que le droit international ne concerne pas les juifs d’israël : piratage, assassinats, spoliation des Palestiniens, bombardement de Ghaza et j’en passe

    Belgrade fût bombardée pour moins que çà et Milosevitch traîné au TPI

    on attend que la justice dîte internationale s’applique à tous

    quant à Macias, nous savons qu’il est juif et s’il verse une larme sur des enfants blancs ou noirs pense-il à ses enfants et aux enfants de ceux là

    www.fjn-123.fr

     smiley


    • ali8 15 décembre 2010 15:17

      je t’ai plussé Egosum car je comprends l’humour même noir


    • dogon dogon 15 décembre 2010 16:28

      Le pire de tout, dans cette affaire, est que si l’armée d’occupation israélienne, déjà convaincue de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité à l’encontre de la population palestinienne, n’hésite pas à expliquer ses exactions en se référant à l’Holocauste, alors sa propre conduite donne, pour certains esprits faibles, une justification à ce même Holocauste. Il ne faut donc pas s’étonner que certaines personnes n’hésitent pas à dire aujourd’hui encore « qu’il aurait fallu finir le travail », formule immonde s’il en est.


      D’autre part, si la Halakhah leur donne le « droit » de faire ça, alors leurs ennemis ont aussi le « droit » de leur faire subir les mêmes traitements. Pour mémoire, cela s’appelle la Loi du Talion, loi dont l’Europe s’est définitivement débarrassée au Moyen-Age car elle ne pouvait déboucher que sur une spirale inepte du couple agression/vengeance qui privait les états de cette époque d’une partie significative de leurs élites.

      Là où les responsables israéliens d’aujourd’hui sont, non seulement, des criminels et des salauds mais aussi des abrutis, c’est qu’ils s’imaginent que cette situation pourra perdurer et qu’Israël vivra toujours. Ils ne se souviennent même pas qu’Israël, par rapport à l’histoire de l’Humanité, n’est qu’un petit état qui n’a pas existé très longtemps, que ce soit dans l’antiquité ou aujourd’hui.

      D’autre part, il est à noter que le premier état antisémite de la planète n’est autre qu’Israël puisque les palestiniens sont autant, voire plus, d’origine sémite que les israéliens d’aujourd’hui dont la plupart viennent d’Europe de l’Est et sont, au mieux, métissés de sémitisme. Rappelons qu’est sémite, toute population parlant une des langues sémites, à savoir, entre autre et aujourd’hui, l’amharique, l’arabe, l’hébreu et le syriaque (version moderne de l’araméen).

      Comme d’habitude, les thuriféraires des idéologies les plus exécrables (ici, il faut parler du sionisme qui avance à visage couvert derrière un pseudo-sémitisme à sens unique et qui, à l’instar du nazisme, prône la supériorité d’une race sur toutes les autres) imposent à l’ensemble du peuple juif, les contrecoups de leur conduite amorale et criminelle.


      • dionysos 15 décembre 2010 17:03

        les juifs ont tous les droits, puisqu’ils sont le peuple élu. Au fait, c’était quand l’election ?


        • Cogno2 15 décembre 2010 17:36

          Et oui, fini l’image de martyr, ils sont passés de l’autre coté de la barrière, sans même s’en rendre compte.

          Je suis surpris de ne pas retrouver ici la crème des adorateurs idolâtres d’Israël.


          • jeghi jeghi 15 décembre 2010 18:41

            Non, n’en déplaise aux assimilations pernicieuses de Finkelkraut, être contre la politique d’Israël n’est pas être anti-sémite !
            Oui, je m’opposerai à toute personne, de conviction politique, d’obédience de pensée, de confession juive ou autre, qui tentera d’expliquer et/ou cautionner les exactions de Tsahal en terre de Palestine.
            Depuis trop longtemps le peuple Palestinien paye, malgré lui, une facture que les occidentaux ne parviennent à solder, en raison de la culpabilité qui les mine.


            • Dahmane 15 décembre 2010 20:25

              Israël n’a jamais respecté le droit internationale grâce aux complicités des pays « démocratiques » et  dirigeants corrompus arabes bien entendu.


              • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 15 décembre 2010 20:28

                Mouais.
                Depuis Outreau, la parole des enfants on sait un peu ce que ça peut dire. Mais bon, vous allez rétorquer que ce n’est pas pareil, c’est pas des enfants français, donc ils disent vrai.
                Toujours est-il que ce genre de nartic affiche et heureusement une perte de vitesse dramatique.


                • 2102kcnarF 15 décembre 2010 20:42

                  Mouais.
                  Une perte de vitesse dramatique déjà dénoncée par cosmic, le jour du premier article d’AV sur l’entité juive.... donc *  :) 


                • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 15 décembre 2010 20:45

                  Ah, c’est « l’entité juive », maintenant ? Il y a peu, c’était « l’entité sioniste »...


                • 2102kcnarF 15 décembre 2010 21:01

                  ...elle est pas juive l’entité sioniste ?


                • OMAR 15 décembre 2010 21:36

                  Omar 33


                  Cosmic : nous savons distinguer un Juif d’un sioniste.

                  Un sioniste s’appelle Moussa dans un pays musulman.

                  Il se fait appelé Maurice, quand ce même pays est occupé...

                  Et dés qu’il émigre en Israél, il devient Moshé puis va casser les véritables Moussa....


                • Serpico Serpico 16 décembre 2010 00:15

                  Cosmic

                  Inutile de jouer avec les mots : entité juive et sioniste.

                  Les israeliens eux-mêmes définissent leur Etat comme juif.

                  Vous allez arrêter d’être malhonnête ?


                • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 16 décembre 2010 00:17

                  Ah bon ? C’est des Juifs ? Putain... Trop fort, Serpico.


                • Serpico Serpico 16 décembre 2010 00:49

                  Cosmic : « Ah bon ? C’est des Juifs ? Putain... Trop fort, Serpico. »

                  *******************

                  D’après ta réponse, tu dois être juif jusqu’aux yeux.


                • 2102kcnarF 16 décembre 2010 00:50

                  Elle vous va bien votre nouvelle coupe ....


                • OMAR 15 décembre 2010 21:28

                  Omar 33

                  Il n’y a pas d’armée morale.
                  Car l’armée est composée de soldats : des types formés pour oter la vie.....

                  Par contre, il y des armées criminelles, barbares, inhumaines :
                  Celles qui larguent des bombes au phosphore, au napalm ou a fragmentation, sur des civiles composés essentiellement de femmes, enfants et vieillards.

                  Il y a aussi ces armées lâches, qui combattent, mais de loin, trés loin, par satellites, awacs ou drones interposés, et quand ils se « trompent » de cibles, ce ne sont que des dommages collatéraux, même s’il s’agit d’enfants ou d’hopitaux..

                  Il y a enfin, ces armées diaboliques qui pour débusquer un lanceur de pierres, détruisent et brulent tout ce que Dieu et l"être humain ont créé ou construit, même un atbre, un champs de blé ou une haie de rosier, car considérés comme risques potentiels.

                  ET quand le satanique BHL bénit une armée, il le fait avec les canons de la Géhenne... 

                  Quelle honneur, quelle bravoure, quelle grandeur, que de tirer de trés loin, derriere un engin blindé et avec un fusil à lunettes, sur un enfant qui va lancer un cailloux....


                  • thaumaetopea 16 décembre 2010 10:59

                    Et quand il faut y aller « à la baionnette » ils font dans leur frocs... et les ventes de Pampers dont un bond !


                  • thaumaetopea 16 décembre 2010 11:01

                    oups... FONT un bond !


                  • armand armand 16 décembre 2010 11:30

                    Thauma,

                    M’est d’avis que tu ne sais même pas ce que c’est qu’une baïonnette. Et que pour un flingue, tu ne saurais même pas le pointer dans le bon sens.

                    Quant à tes copains là-bas, tout ce qu’ils savent faire c’est se cacher pour déclencher une bombe à distance (ça a l’air d’être génétique, chez vous) ou torturer des prisonniers.


                  • thaumaetopea 16 décembre 2010 12:19

                    @armand
                    Lee Van Cleef c’est bien celui qui joue l’ordure dans le trio... non ?
                    Quant aux baionnettes je connais et le MAS 35 aussi.... hélas.... 1962.... le bled !... et sans Pampers !


                  • Serpico Serpico 16 décembre 2010 00:13

                    L’auteur : « L’impunité jusqu’à quand ? »

                    *************************

                    L’Occident est complice actif de cette injustice.

                    L’Occident entretient cette injustice.

                    L’Occident contribue activement à cette injustice et au massacre de gosses.

                    L’Occident SAIT très bien qu’Israel est un Etat assassin, terroriste, criminel et il le soutient tout en donnant des leçons de droits de l’Homme et autres foutaises de bonimenteur de foire.

                    Les palestiniens ne lâcheront pas leur terre : Israel finira par disparaître.

                    Israel disparaîtra dans les égouts de l’Histoire.


                    • thaumaetopea 16 décembre 2010 10:51

                      @serpico
                      Mieux vaudrait une fosse septique... les égouts vont toujours à la mer... vous voulez pourrir les océans ou quoi ?


                    • armand armand 16 décembre 2010 11:19

                      C’est ça - une armée d’assassins occupée à martyriser un peuple de bisounours qui ne cherche qu’à vivre en paix avec ses semblables !

                      Des jérémiades et des hurlements de faux-culs qui, en tant qu’arabes, savent très bien COMMENT SE COMPORTENT LES LEURS DANS TOUT CONFLIT.

                      Quant on voit les massacres, tortures, humiliations infligées par les Libanais d’une confession aux Libanais d’une autres, par les Jordaniens aux Palestiniens, et vice versa, par une faction palestinienne à une autre. Quand on égrène les massacres au Soudan, en Algérie, partout où l’Arabe affronte (et martyrise) un autre Arabe, alors on comprend très bien comment l’armée « la plus morale du monde » peu parfois péter les plombs.

                      Bien entendu, en pleurnichant à propos des Palestiniens emprisonnés, vous vous en foutez de savoir ce qui arrive à un Israëlien qui tombe vivant entre les mains de ses adversaires. La pire geôle israëlienne est un paradis du club Med à côté.
                      Tenez, cherchez à savoir ce qui advenait des aviateurs tombés vivants entre les mains des Egyptiens (pourtant une armée régulière) lors de différentes guerres.
                      Vous voulez un description de ce que vos copains font subir aux civils enlevés ? Allez - cherchez su google, vous allez voir que dans les pires slasher movies on manque d’imagination à côté.

                      D’ailleurs, pourquoi s’en étonner - quand on voit ce que vous vous infligez les uns aux autres...
                      Franchement, ce qui m’étonne chez les Israeliens ce n’est pas leur extrémisme, mais leur MODERATION.


                    • Serpico Serpico 16 décembre 2010 12:31

                      tauma

                      Ça se dilue dans la mer. Une fosse, ça pollue le sous-sol et nous, on n’a pas les moyens de régler ça : les israeliens volent tout ce qui est destiné à la Palestine.

                      Parce qu’en plus d’être des sauvages sans frein, ils piquent tout ce qui bouge.


                    • celuiquichaussedu48 celuiquichaussedu48 16 décembre 2010 16:08

                      Armand, je ne savais pas que les soudanais sont des arabes smiley

                      une citation de wikipedia sur la page soudan : « La République du Soudan abrite plus de cinq cents peuplades ou tribus appartenant à plus de cinquante ethnies différentes. »

                      Fail.


                    • armand armand 16 décembre 2010 19:21

                      celuiqui :

                      Nuance - si les victimes ne sont pas toujours des arabes, les massacreurs le sont, en revanche.


                    • La sentinelle La sentinelle 17 décembre 2010 19:25

                      Bonjour

                      @Armand

                      ........ Allez - cherchez su google, vous allez voir que dans les pires slasher movies on manque d’imagination à côté.

                      Un crime n’en absout pas un autre.

                      A+


                    • celuiquichaussedu48 celuiquichaussedu48 19 décembre 2010 17:42

                      Je crois que pour Armand, arabophone c’est arabe smiley

                      c’en est risible.

                      (désolé pour nla latence)


                    • toubab 16 décembre 2010 00:50

                      Heureusement que le Hamas (cette extrème droite religieuse fanatique )peut offrir aux gosses des perspectives de vie saine comme de devenir des enfants soldats de l’Islam .


                      • Serpico Serpico 16 décembre 2010 01:15

                        toubab "Heureusement que le Hamas (cette extrème droite religieuse fanatique )peut offrir aux gosses des perspectives de vie saine comme de devenir des enfants soldats de l’Islam ."

                        *****************

                        Vous préférez qu’ils soient sainement écrasés par les soldats israeliens ?

                        Vous êtes bouché ou quoi ? on vous dit que des gamins se font massacrer, vous répondez que sinon ils seraient recrutés par le Hamas.

                        Vous êtes fou à lier ou vous êtes israelien ?


                      • toubab 16 décembre 2010 01:30

                         où avez vous lu SINON ?il s’agit de comprendre que ces gosses méritent mieux que le Hamas pour gagner un avenir serein , l’Autorité Palestinienne par exemple.
                        En quoi un Israélien serait INTERDIT sur A.V ?
                         Quant à la folie c’est un problème de vérité.


                        • Serpico Serpico 16 décembre 2010 12:03

                          Je n’ai pas besoin de lire « SINON » : on vous expose une situation, vous décrivez ce qui se passerait si ces enfants n’étaient pas massacrés.

                          Il suffit de relire votre prose pourrie.

                          Israelien interdit ? encore des pleurnicheries ? tout de suite l’interprétation orientée : c’est une déduction à partir de votre attitude et RIEN ne suggère une interdiction. Je constate juste que vous vous positionnez selon le point de vue israelien.

                          Comment d’ailleurs, qui que ce soit pourrait interdire à un israelien de participer sur AV ?

                          Quant à la folie, vous dites que c’est un problème de vérité.................ah.


                        • COVADONGA722 COVADONGA722 16 décembre 2010 07:10

                          yep question moralité
                          je me pose des questions sur l officier de tsahal qui autorise son snipper à allumer un gosse qui jette des pierres.
                          je me pose des question sur l educateur ou l’iman du hamas qui conseille ce gamin et l envoie en premiere ligne sachant pertinement qu’il vas se gagner un martyr
                          je me pose des questions morales sur les colons qui annexe un territoire dont la logique de la guerre fut qu’il serait rendu en échange de garantie
                          in fine je me pose des question morales sur quelqu’un qui sur un site n’a d’autre argumentaire que vous etes juif jusqu’au yeux ou vous etes israeliens.
                          @Omar
                          derniere immoralité que nous soulevons tout deux « il me semble » c’est l’immorale
                          alliance objective entre certains regimes arabes et les tenant d’un grand israel


                          • thaumaetopea 16 décembre 2010 10:02

                            En fait l’armée la plus lâche du monde ne fait pas de prisonnier ... elle stocke sur pied des organes de rechange même pas cashers !


                            • armand armand 16 décembre 2010 11:31

                              Thauma,

                              En tout cas, à Fonzi et à toi, elle ne risque pas de prélever le cerveau - rien à trouver de ce côté là.


                            • thaumaetopea 16 décembre 2010 12:21

                              parfaitement... j’en ai fait don à la science !


                            • armand armand 16 décembre 2010 19:19

                              Plutôt au musée des miniatures...


                            • fonzibrain fonzibrain 16 décembre 2010 10:24

                              chaque jours quand je vais déjéuner, je m’arrette à l’eglise et je prie

                              je prie pour que ces tarés meurent tous.

                              esperons que je sois enttendu !!


                              • armand armand 16 décembre 2010 11:25

                                Les plus laches au monde, ce sont ces Arabes qui viennent éructer sur ce forum, bien au chaud dans ce pays d’accueil sur lequel ils crachent.
                                Mais c’est bien connu, les grandes gueules se font tout petit sur le terrain.
                                Ils n’ont qu’à aller lutter aux côtés de leurs frères. A commencer par l’auteur de l’article, petit polytechnicien d’Alger.
                                Comment, il n’a plus peur en ce moment, sur un barrage, de se faire arrêter par quelques islamistes de son cru et subir l’opération que ses aînés, grands patriotes, faisaient subir volontiers à NOS soldats, de préférence morts.
                                Et si tu t’occupais un peu de la merde dans ton pays, que vous êtes incapables de gouverner correctement depuis l’Indépendance, au lieu de donner des leçons de morale à la c...n ?

                                Quant à No-Brain, il s’enfonce chaque fois dans la débilité la plus profonde.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès