Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Internet, courroie des révolutions modernes

Internet, courroie des révolutions modernes

J'avais relayé ici même des points de vue tiers agrémentés de mes propres interrogations sur les récentes émeutes en Tunisie.

Plus le temps passera, plus les gens anciennement au pouvoir auront tôt fait d'étouffer le mouvement populaire pour n'en faire qu'une révolution de palais.

De même que l'on devra accorder une attention très importante à l'essor attendue des mouvances radicales religieuses qui pourraient tirer profit de la possibilité désormais offerte de se présenter librement aux élections. Encore faudrait-il qu'elles sachent canaliser et capitaliser sur la durée cette désespérance populaire, surtout des plus jeunes.

L'une des théories avancée concernant ces évènements aurait été que les Etats-Unis pressentaient que le maintien d'un régime corrompu et arbitraire favoriserait inéluctablement l'avènement d'un mouvement social d'obédience religieuse. Dès lors ils auraient préféré laisser déposer l'ancien Président afin d'éviter tout scénario à l'Iranienne. Vrai, faux ? Quoi qu'il en soit, les dés ont été jeté et la reprise en main de la situation par un gouvernement provisoire formé d'anciens membres proches du parti au pouvoir laisse plutôt présager une récupération qu'une révolution dans les règles de l'art.

Autre point d'importance que je corrèle avec les récents évènements survenus eux en Egypte : l'impact de plus en plus net des réseaux sociaux et autres outils assimilés transitant par voie numérique. Bref, Twitter et Facebook ont joué un rôle certain dans ces évènements. Dans quelle proportion ? Là c'est plus problématique à déterminer. De l'extérieur, et d'après les éléments que je glane ici et là, je dirais que c'est plus l'accompagnement d'un mouvement qu'une initiation. Les outils, mêmes informatiques, restent des outils et ne sauraient se substituer à des individus restant maîtres de leurs actions. Un outil par définition est neutre, il n'est ni bon ni mauvais à l'état initial : c'est son utiilisation qui lui donne sa force de frappe et son utilité (sociale).

De fait, je préfère évoquer le rôle de ces outils numériques en tant que courroie d'un mouvement social.

Enfin, si nos yeux sont tournés vers le monde Arabe et Perse, n'omettons pas non plus de souligner combien les pays occidentaux cherchent eux aussi à "domestiquer" le phénomène Internet. Le plus souvent par des formules très déresponsabilisantes et savoureuses à la 1984 : "Pour votre sécurité... Dans le souci de protéger vos droits... En raison du risque encouru pour vous et vos enfants... etc.".

Il apparait acquis au vu de l'activisme de divers gouvernements de par le monde qu'Internet et le mouvement des idées qui y transite mettra de plus en plus à mal la réalité des régimes. Tout comme l'imprimerie, Internet est un outil qui remodèle le monde connu et entend de fait bouleverser les équilibres de pouvoir. Et ce à une vitesse encore plus impressionnante que du temps de l'imprimerie en raison de la progression technique des transferts d'informations (dorénavant un mobile permet l'accès à une quantité d'informations tout en opérant le contact avec une quantité de personnes que l'on n'aurait jamais pu soupçonner voici à peine 20 ans !).

Lectures complémentaires : celle de Charles Bwele sur Alliance GéoStratégique, celle de JGP sur Mon Blog Défense et enfin Numérama sur la lutte des autorités Egyptiennes envers l'emploi des réseaux sociaux par les Internautes.


Moyenne des avis sur cet article :  4.27/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • Robert GIL ROBERT GIL 27 janvier 2011 16:36

    souvenons nous des premieres emeutes en Tunisie, le « jeudi noir » de 1978, puis le coup d’etat sfot organisé avec l’assentiment de l’occident pour mettre Ben Ali au pouvoir, voir l’article ci-dessous pour memoire

    http://2ccr.unblog.fr/2011/01/26/26-janvier-1978/


    • zany 27 janvier 2011 17:42

      URGENT formation d’une MILICE en France, SOUTENONS LES FLICS !!!!!!

       http://www.rmc.fr/editorial/145283/un-syndicat-contre-une-milice-armee-dans-la-police/


      • iris 27 janvier 2011 18:13

        c’est grave


      • pmxr pmxr 27 janvier 2011 18:24

        Le pouvoir d"’internet ... et surtout l’aide de l’oncle Sam !


        • Deneb Deneb 28 janvier 2011 08:12

          Pour une fois les amerloques ont été plus intelligents, plus à l’écoute du peuple que les français, pas étonnant avec l’équipe de bras cassés que l’on se paie. A force de tout leur reprocher, ils s’améliorent, une capacité dont la France manque cruellement. Le reconnaitre ne pourrait que nous grandir.

          Le fait que ce soit les USA qui ont contribué ne change strictement rien au fait que c’était un voyou qui a volé des milliards à son peuple et si c’était les Ricains qui leur ont ouvert les yeux, pour une fois je leur dis bravo et je n’ai pas l’impression d’y perdre mon âme.


          • zany 27 janvier 2011 18:45

            pmxr, j’ai mieux pour toi

            site d’information non censuré(détaille bien les manipulations)
            http://www.voltairenet.org/


            • L'enfoiré L’enfoiré 27 janvier 2011 19:24

              Yannick,
               Bonne constatation. On ne détecte pas dans vos propos si vous considérez Internet comme une bonne ou une mauvaise chose.
               Pour moi, pas de doute, Internet peut contribuer à sauver ou à étouffer le monde (la 1ère version est la mienne). Mais, tout dépend de ce qu’il en est fait, s’il est manipulé ou non.
               Cela demanderait une analyse au cas par cas.


              • Tuscany 27 janvier 2011 22:53

                c’est tres grave !
                By Tuscany


                • Chris83 28 janvier 2011 10:44

                  « ...De fait, je préfère évoquer le rôle de ces outils numériques en tant que courroie d’un mouvement social... »

                  Certainement. Les gvts l’ont subodoré c’est évident. Les lois Hadopi, Loppsi etc.. et les erreurs404 ne sont pas là pour faire « joli ».

                  Un texte de Karim Guellaty : Hadopi, Loppsi, csa... analyse d’un franco-tunisien

                  ...« Je reviens de Tunisie où j’ai la tête encore pleine de nos libertés, de nos fraternités, je reviens fier, droit comme un i, tête haute, et je me dis que j’ai de la chance de vivre entre deux pays… libres.

                  Je repense à la vie avant. Je repense à ce ammar404 ; ce droit le plus élémentaire de naviguer librement sur le net, nous ne l’avions pas. Une dictature finalement, ça ne fait pas dans le détail, on coupe l’accès, point barre. On pense le peuple anesthésié… il était juste en train de s’organiser.

                  Je rentre donc à Paris, et je regarde ce que dit la presse, après une si longue absence. Et je suis interpellé par ce Hadopi, je lis, je me documente, et je trouve ça tout de même très limite. Puis je tombe sur un papier qui parle de la LOPPSI. Je lis, je me documente et je trouve que ça commence à faire beaucoup. Mais bon, je suis encore sous l’euphorie, alors je me trouve des prétextes pour ne pas considérer tout ça dramatique. Puis je tombe sur un article sur le CSA qui veut également intervenir sur le web. Je lis, je me documente et je me dis qu’il faut peut-être quand même envisager de regarder tout ça de plus près. Je m’apprête à refermer mon journal pour aller effectuer mes recherches sur le net quand je tombe sur l’ARJEL. Je lis, je me renseigne. Je referme mon journal et je me dis que la France a peut-être refusé l’asile à Ben Ali, mais ammar404 est bien en France et il s’est drôlement bien intégré celui-là.

                  Je résume.

                  Avec Hadopi on est responsable de son accès internet. Et si quelqu’un s’y connecte pour commettre un délit, c’est le propriétaire de l’accès internet qui est juridiquement responsable. Et vous savez quoi ? La défense n’est possible qu’une fois la sanction mise en œuvre. Ça s’appelle, en droit, une présomption de culpabilité. Présomption simple, c’est à dire qui tombe sous la preuve contraire. Et la preuve contraire, c’est soit dénoncer l’auteur, soit prouver qu’on a tout faire pour l’empêcher, mais qu’on n’a pas réussi. Ça s’appelle une obligation de moyen. Vous n’êtes pas tous informaticiens ? Pas de panique, l’état va nous fournir un petit logiciel de sécurité, et ce petit logiciel de rien du tout va surveiller votre trafic sur le web pour censurer les sites dont les contenus sont illégaux. Ce logiciel, même Ben Ali n’aurait pas osé.

                  Il manque 404. Ne bougez pas, on a tout prévu. LOPPSI. Il faut lutter contre la pédophilie, nous sommes tous d’accord. Et pour ça, le ministère de l’Intérieur communiquera aux FAI une liste secrète de sites à interdire. Il n’y a que des sites pédophiles dans la liste ? On ne sait pas elle est confidentielle on vous a dit. Mais ne vous inquiétez pas, elle sera auditée dans 2 ans. En même temps je suis prêt à accepter ce risque de censure discrétionnaire, parce que ça permet que d’innocents petits enfants ne se fassent plus ignoblement abuser… Quoi ? Comment ça, ça ne change rien ? Ce n’est pas parce que ce n’est plus diffusé sur internet qu’il n’y aura pas pédophilie ? Ben oui, c’est évident. Je suis désolé, mais dans mon autre pays, ça fait dix ans qu’on nous bloque internet pour ne pas qu’il n’y ait d’islamistes, alors pour nous quand on ne voit plus, ça n’existe plus. On a encore quelques mauvais réflexes, désolé. Bien sûr que ça ne règle rien au problème et que la pédophilie continuera à exister, sinon à prospérer.

                  Pendant qu’on y est, on contrôle aussi grâce à l’ARJEL les sites de jeux et on censure ceux qui ne paient pas leurs redevances à l’état français. Le CSA qui lève le doigt aussi et veut pouvoir contrôler la VOD, pour le moment. Mais les élections approchent, et à mon avis les sites qui ne respecteront pas le temps de parole des politiques, censurés.

                  Et vous savez quoi, ils ont voulu fusionner tout ce petit monde.

                  Alors moi, je vais vous dire une chose, nous autres tunisiens, nous ne savons peut être pas encore grand chose de la démocratie, mais en revanche on sait comment un régime autoritaire s’installe gentiment dans l’inconscient collectif, on en connaît les ficelles, les mécanismes, les attributs. Certes, nous ne serons jamais sous la dictature d’un homme en France, mais une dictature est sournoise et peut prendre plusieurs formes, croyez-nous. Et l’une de ces formes, c’est aussi la dictature de l’État, la dictature du Système. Mes chers amis du Parti Pirate, il n’est pas très loin le jour où vous devrez agir à partir de la Tunisie. Et vous pourrez compter sur notre coup de main comme nous avons pu compter sur le vôtre. Car au delà d’être peuple d’un pays, nous sommes tous le peuple de la terre, libre de choisir notre destin, mais il faut choisir.

                  En France, on pense le peuple anesthésié, mais s’il était en train de s’organiser ? »


                    • Marina Mars Marina Mars 28 janvier 2011 15:54

                      Bonjour à l’auteur.

                      En effet, au moment des déclarations très « intelligentes »  d’ Alliot Marie, concernant le « prêt » de policier à la Tunisie, j’avais entendu à la radio que les Etats-Unis étaient au courant de ce qui allait arriver quelques heures avant dans ce pays et qu’ils auraient maintenu la France dans l’ignorance et demandé même, à ce que la France ne soit pas au courant.  

                      D’ où d’ailleurs les déclarations d’Alliot Marie qui n’était pas au courant de ce qui se passait réellement. A l’heure actuelle impossible de retrouver cette info pourtant importante.


                      • Yannick Harrel Yannick Harrel 28 janvier 2011 17:06

                        Bonjour, 

                        Cette information a été publiée dans le Canard Enchaîné du 19 janvier dernier. Et, me semble-t-il, n’a pas été démentie à ce jour. Ce qui implique un réel désarroi de la diplomatie Française et une rouerie de première classe pour l’Américaine qui je dois admettre a magistralement bien joué.

                        Cordialement


                      • Marina Mars Marina Mars 29 janvier 2011 08:59

                        Bonjour à vous Yannick !

                        Oui en effet, cette info venait du Canard Enchainé, et relayée par France info lorsque je l’ai entendu. Merci !

                         

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès