Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Internet, le moteur de la révolte

Internet, le moteur de la révolte

Sans oublier une seule seconde le rôle décisif qu’a joué Mohamed Bouazizi, lequel en s’immolant par le feu a été le déclencheur de la révolution tunisienne, on ne peut passer sous silence le travail souterrain et intelligent des blogueurs tunisiens.

Mohamed Bouazizi avait 26 ans, son bac, et un stand ambulant de fruits et légumes, avec lequel il faisait vivre sa famille.

Le 17 décembre 2010 une femme flic, au sein d’un groupe de policiers, tente de lui extorquer un peu d’argent, chantage coutumier du temps de Ben Ali, afin de permettre à Mohamed de continuer d’exercer son métier d’épicier ambulant.

Mohamed refuse, se prend une baffe de la part de cette femme et son étal de forain lui est confisqué.

Il se rend donc à la Préfecture pour récupérer son outil de travail, mais les bureaucrates de l’administration refusent de le recevoir, malgré les menaces de celui-ci d’attenter à ses jours.

Quelques minutes plus tard, il s’immole par le feu devant la Préfecture.

Ben Ali va même avoir le culot de s’inviter au chevet de Mohamed agonisant, menaçant « le terrorisme », qui d’après lui est le responsable de cette situation. photo

Son agonie durera 18 jours. lien

Cette tragique immolation va mettre le feu à tout un pays qui va réussir en quelques jours à chasser le dictateur du pays.

Ce n’est pas une raison pour oublier les sacrifices qui ont suivi celui de Mohamed Bouazizi, tel celui d’Allaa Hidouri qui se donne la mort en se jetant sur un câble à haute tension, ou d’Ayoub Amdi, d’Ayem Namiri, qui vont chacun s’immoler par le feu.

Les 78 morts sous les balles de la police de Ben Ali vont s’ajouter à ces sacrifices et mener la révolte à son paroxysme, multipliant les manifestations, les barrages, jusqu’au jour décisif ou malgré les gestes d’apaisement du dictateur, utilisant le célèbre « je vous ai compris », le peuple continuera a résister, et qu’un général, Rachid Amar, refusera de faire tirer sur la foule en colère.

C’est ce geste ultime qui provoquera la fuite honteuse du dictateur déchu.

Au-delà de ce drame décisif pour la victoire, c’est aussi tout le réseau de la toile qui, via FaceBook, Twitter, et tous les relais numériques possibles vont permettre aux citoyens de se débarrasser en 29 jours du despote.

Voila par exemple un échange d’infos entre internautes :

« Tu viens de dire que notre situation est chaotique. Mais alors pas du tout. Il ne faut pas suivre les infos toutes crétines de F2 ou TF1. Vraiment jusqu’ici, il y a un « sans faute » très clair pour continuer à tracer les chemins de la révolution de jasmin. Le danger de la milice de Ben Ali n’est plus qu’un souvenir. Les destructions et pillages n’ont touché que les maisons et les boites des mafiosos. Quand aux débats sur nos 4 chaines de télé depuis l’abolition totale de la censure, ils sont d’un niveau ahurissant pour le tunisien moyen. Jamais il n’a entendu des analyses aussi profondes et des vérités très vérifiables… »

Les internautes tunisiens ont très habilement réussi à contourner les « erreurs 404 » symptômes habituels de censure, et ont appris, entre autres, à surfer anonymement. lien.

Un groupe d’internautes anonymes appelé fort judicieusement « Anonymous » estime avec raison avoir joué un rôle prépondérant dans la chute de Ben Ali.

On peut découvrir leur site sur FaceBook sur ce lien.

Ils se mobilisent maintenant pour faire tomber les régimes contestés d’Egypte, Arabie saoudite, Algérie, Libye, Syrie, Jordanie, et Maroc.

Ils ont mené des attaques informatiques, appelées « DDos » contre de nombreux sites gouvernementaux, en rendant inaccessible par exemple celui du premier ministre.

Ils savent aussi manier l’humour caustique comme on peut le découvrir sur cette vidéo.

Dans un texte rédigé collectivement les Anonymous appellent à poursuivre leur mouvement en faveur de la liberté d’expression et affirment que la peur a changé de camp. lien

Ils élargissent maintenant leurs attaques contre tous les autres dictateurs d’Afrique du Nord, comme on peut le découvrir sur ce lien.

Le blogueur Slim Amamou, qui après avoir quitté les geôles tunisiennes est devenu ministre, affirme que le rôle des Anonymous, dont il était membre,  à été déterminant, et que sans eux, la révolte n’aurait pas eu autant de répercussion internationale.

Il était accusé d’avoir participé à l’opération internationale de hacking des sites gouvernementaux tunisiens lancé par les  Anonymous. lien

Ceux-ci viennent de refaire parler d’eux en piratant le site de la bourse d’Alger.

Wikileaks a aussi son importance dans ces luttes.

Après avoir ridiculisé les services secrets algériens en faisant savoir que les américains les qualifiaient « incompétents, sclérosés, paranoïaques  », ils nous ont appris que les services secrets algériens avaient accepté de coopérer avec les services secrets américains, et que les algériens ne voulaient surtout pas que çà se sache et qu’on puisse le prouver un jour. lien

Alors maintenant, la révolution de jasmin va-t-elle faire tache d’encre dans toute l’Afrique du Nord.

En tout cas, en Algérie, la contestation continue, et le 22 janvier, malgré l’interdiction du gouvernement, une marche de la dignité devait dérouler avec des mots d’ordre très clairs :

« Ne pas répondre aux provocations, empêcher violence et pillage, filmer tout au long de la marche, identifier les infiltrés et les filmer, dire aux policiers et aux militaires qu’ils sont des nôtres, marcher fièrement convaincus que personne n’a le droit de s’accaparer notre rue, dire que nous avons des alliés à travers le monde, ne pas se laisser intimider, refuser la violence, concluant : nous n’avons pas peur, la peur à changé de camp ». lien

Le pouvoir à envoyé 3000 policiers pour bloquer le rassemblement en blessant 42 manifestants sur les quelques 500 qui étaient parvenus malgré tout à se retrouver. lien

Le groupe APCA (action pour le changement en Algérie) est l’un des moteurs des actions menées actuellement.

Rappelons qu’en Algérie, Il y a eu entre le 6 et le 9 janvier des émeutes qui ont fait déjà au moins 5 morts et plus de 800 blessés. lien

Il y a aussi la crainte des « infiltrations ».

Quand on voit de quelle manière les « infiltrés » peuvent agir en toute impunité lors des manifestations, ils ont raison de s’inquiéter.

Sur cette vidéo, on voit un homme, masquant une arme dans un parapluie, tuer froidement un manifestant.

Au Maroc, les manifestations sont régulièrement interdites. lien

La dernière en date a été sévèrement réprimée.

En Egypte, l’attentat du 31 décembre masque un profond sentiment de révolte, porté par des égyptiens qui se plaignent de ne pouvoir manger à leur faim, de respirer de l’air pollué. lien

Ils pratiquent volontiers l’humour noir en racontant cette histoire :

« Nous sommes comme Adam et Eve : nous sommes nus, nous n’avons qu’une pomme à manger, et nous nous croyons au paradis ».

Interrogé par Médiapart sur la situation, Elias Sanbar, représentant la Palestine au sein de l’Unesco, tire les leçons de la révolution tunisienne :

« Il est intéressant de constater à ce propos la vitesse supersonique à laquelle l’admiration de certains pour Ben Ali a cédé la place à un appui sans bornes au peuple tunisien et à son amour de la liberté » déclare-t-il et il ajoute « la liberté ne relève pas de l’import-export et doit se penser plus profondément. Il est cependant de la plus haute importance de se rendre compte que, plutôt que de « contagion », il s’agit surtout d’un spectacle exemplaire, une scène qui montre à des millions d’Arabes que la liberté est possible, qu’il est possible d’être dans la modernité sans forcement se renier  ». lien

En Europe, on sent le gène de quelques dirigeants, dont celle du gouvernement français, suite à l’énorme gaffe d’Alliot Marie, qui proposait « généreusement » l’aide de « nos forces de sécurité françaises » pour ramener l’ordre en Tunisie. Lien

Pas étonnant qu’elle ait été humiliée récemment  à Gaza comme on peut le voir sur cette vidéo.

Les liens d’amitié connus qui unissaient Sarközi et Ben Ali n’ont rien arrangé sur la popularité de notre gouvernement de l’autre coté de la Méditerranée.

N’avait-il pas récemment félicité Ben Ali des « progrès de la démocratie en Tunisie » ? Lien

Alors pour faire contre mauvaise fortune bon cœur, on assiste a un virage à 180° de Sarközy.

Comme l’a fait fort justement remarquer «  arrêt sur image  » Le site de l’ambassade de Tunisie a rapidement fait disparaitre une photo d’accolade entre l’ancien dictateur et Sarközi. lien

Un vent de révolte se lève donc au Sud, et pourrait bien relancer la contestation en Europe, qui au fond, n’est guère mieux lotie que nos voisins d’outre méditerranée.

Car comme dit souvent mon vieil ami africain :

« Quand un chien aboie, il faut être prudent avant de lui retirer son os ».

L’image illustrant l’article provient de « nawaat.org »


Moyenne des avis sur cet article :  4.38/5   (45 votes)




Réagissez à l'article

83 réactions à cet article    


  • olivier cabanel olivier cabanel 24 janvier 2011 10:25

    ce cher marc,
    toujours en forme à ce que je vois,
    on sent de l’aigreur mal digérée dans votre prose,
    faites attention, vous allez tacher le clavier.
    vous devriez vous intéresser aux activités de plein air,
    je vous l’ai déjà dit plusieurs fois.
    mais j’y pense ?
    vous vous êtes fait vacciner contre la grippe !
    ne cherchez pas,
    ç’est çà !
    vous auriez pas du,
    pourtant vous avez été prévenu.
     smiley


  • Reflexions 24 janvier 2011 18:18

    BEN-ALI-HADOPI-SARKOZY-CA-SUFFIT  ! ! ! !


    Dans ce monde désespérant où nos dirigeants croient encore aux vertus du totalitarisme (fut-il mou comme avec Sarkozy, ou plus violent comme en Roumanie) un immense espoir nous a été apporté par la jeunesse Tunisienne.

    Elle a mis fin à la dictature d’un vulgaire voyou qui voulait les dominer notamment en leur « confisquant » la liberté du Net.

    Celui qui nous sert de Président a, semble-t-il, les mêmes phantasmes, car on sait que c’est LUI qui s’est acharné pour faire adopter cette loi anti-liberté, anti-jeunes d’Hadopi pour protéger les privilèges des nantis (des exploiteurs) de la culture, au détriment de la Culture....et nous mettre au ban des nations dignes de ce nom.

    Il doit comprendre que le peuple Français refuse ce tour de force...
    que la jeunesse Française réfute son diktat ; que ce qu’il a fait (avec la bénédiction de parlementaires couards qui desertent l’Assemblée au lieu de venir y défendre les intérêts du Peuple ) est honteux . Que la révolte gronde....

    Tous les Français, jeunes et moins jeunes, nous sommes indignés devant ce comportement dictactorial. Le flot de ceux qui reçoivent ces courriers délateurs et inquisiteurs d’Hadopi va grossir le fleuve de ceux qui sont révoltés par ces méthodes.

    Pourquoi ? Croit-il naïvement que l’on peut arrêter le fleuve de la Liberté que représente Internet ?

    Sous le mauvais prétexte de préserver les droits des « privilégiés »...au détriment du Peuple .... en punissant le Peuple ? !

    C’est ridicule ....

    C’est vulgaire, puéril, et dangeureux

    VOILA LA LISTE DE CEUX QUI SONT CONTRE HADOPI à cette adresse : http://www.laquadrature.net/wiki/Contre_hadopi

    Cette cette liste grossit tous les jours....

    La révolte gronde......

    Faudra-t-il descendre dans la rue pour que le pouvoir retire cette loi qui musèle le Peuple et le met sous surveillance ? Alors que le pouvoir sait que le Peuple est contre cette loi ?

    Faudra-t-il que le Peuple descende dans la rue pour que sa volonté soit appliquée alors que ce sont les députés absents qui devraient tenir ce role ?

    Faudra-t-il que le Peuple se révolte pour que soient abolies des lois qui offensent sa dignité ?

    Faudra t il que Sarkozy connaissent les mêmes problèmes que Ben Ali pour comprendre qu’il est président d’un régime démocratique et non un tyran qui peut agir a sa guise ?

    CELA SUFFIT

    Et que MAM ne se berce pas d’illusion sur ses capacités sécuritaires pour museler le Peuple......

    On connaissait l’ingérance militaire ( innacceptable en soit ) ; il y a un pseudo socialiste qui nous avait inventé l’ingérence humanitaire ( sournoise) ......MAM fait fort : elle a inventée l’ingérance sécuritaire  ! ! ! !

    Cela augure mal de ses intentions envers le Peuple en général qu’il soit de France ou d’ailleurs ........

    Les forces de Police de France, l’Armée de France ne sont pas là pour servir les intérêts d’une clique de nantis .....

    La Police est la Police du Peuple pour le Peuple et non contre lui

    L’Armée est l’Armée du Peuple pour le Peuple et non contre lui.

    Ces deux grands corps de la République sont deux expressions du Peuple Français dont ils sont fiers. Ils sont là pour protéger le Peuple, pour protéger la Nation.

    Si des lois scélérates, indignes, si une clique de nantis, d’apparatchiks veulent écraser la volonté du Peuple, lui enlever sa Liberté, sa Dignité, le Peuple se révoltera.

    Et sa Police et son Armée seront à ses côtés.

     


  • olivier cabanel olivier cabanel 25 janvier 2011 07:52

    reflexion
    pas mieux
    permettez moi de signer aussi votre judicieuse déclaration.
     smiley


  • jako jako 25 janvier 2011 09:49

    Bonjour Olivier
    Merci de votre article.
    Le lien de reflexions mêne à une page vide, la liste a t’elle été otée ?


  • olivier cabanel olivier cabanel 25 janvier 2011 10:53

    jako,
    oui, c’est étrange.
    censure ?
    je ne sais franchement pas, c’est possible, mais il ne faudrait pas donner dans la parano ?
    je vais faire en message à l’intéressé.
    à+


  • olivier cabanel olivier cabanel 25 janvier 2011 10:54

    refléxion,
    le lien proposé sur hadopi mène a une page vide !
    avez vous une explication ?
     ?
    ou un autre lien pour le remplacer ?


  • jako jako 25 janvier 2011 15:17

    En fait c’est le lien qui est mauvais, le bon lien est ici : les élus qui disent non à hadopi


  • olivier cabanel olivier cabanel 25 janvier 2011 18:43

    jako
    merci de la rectification,
    à+


  • olivier cabanel olivier cabanel 24 janvier 2011 11:10

    je viens de recevoir de Nacera Kherbouche, qui est l’administratrice ACA group, le texte que j’aimerais faire partager :
    "voici un message que j’ai reçu d’un algérien exilé : je suis ému et encouragé par cet immense mouvement de conviance qui est en train de se former parmi certains/es Algériens et Algériennes sur ce FaceBook. ce message résume le succès de la démarche. Au delà de la marche, sur le net, nous contribuons comme beaucoup de citoyens à recréer ce sentiment de solidarité, d’appartenance et de confiance en nous, et en notre peuple. Samedi, le pouvoir qui a carrement assailli les concitoyens qui marchaient sur Alger, ne nous a pas atteints, nous les milliers d’algériens qui marchions ensemble sur le net. nous étions là. Solidaires à échanger des vidéos instantanées filmées par des gens sur place, communiquer et nous encourager entre nous. Les algériens éparpillés à travers l’Europe, les Amériques, l’Orient relayaient les nouvelles aux algériens des autres wilayas de l’Algérie. Samedi sur la toile, il n’y avaient plus de partis, ni de divisions, nous étions, chacun de nous, un citoyen algérien qui condamnait cette violence du pouvoir contre des compatriotes. le pouvoir a muselé les chaines d’information, n’a pas réussi à couper le peuple algérien d’Alger et du monde. la prise de conscience est en train de faire son petit bout de chemin malgré vents et marées. Les tentatives de lutte du pouvoir contre cet ennemi virtuel ! mais oh combien menaçant sont pratiquement caduques.
    quand le pouvoir bloque des sites de réseaux sociaux, les jeunes algériens se mobilisent et diffusent aussitot des dizaines de solutions pour contrer le museleur et redonner à leurs concitoyen le droit à l’information.Quand le pouvoir pratique un véritable embargo sur des journaux virtuels pour étouffer la vérité, ils se trouvent toujours des bénévoles en Algérie ou quelque part dans le monde pour soutenir le journal afin qu’il garde son droit de dire la vérité.
    je crois vraiment que la bataille du pouvoir contre notre e-solidarité est perdue d’avance !
    bien sur le pouvoir a souvent recours aux taupes et aux infiltrés mais l’objectif étant de recréer notre unité nationale et l’acclamer haut et fort, il n’y a absolument rien à cacher et ces taupes deviennent completement inutiiles et inoffensives.
    la toile du net est magique.. elle nous a permi d’exorciser nos peurs et de nous rassembler pour dire non à la dictature. certes cela reste une e-solidarité, une solidarité à travers des canaux virtuels mais qui crée cependant un vrai sentiment d’appartenance à la nation.
    le pouvoir qui ne possède pas grand controle sur la toile, comment une erreur monumentale en continuant de bloquer l’information sur les autres canaux. samedi suite au quadrillage d’alger, et ce juste a ma connaissance, il s’est crée sur facebook 4 nouveaux groupes rassemblant des algériens qui veulent eu aussi lutter pour leur dignité.
    en plus de la solidarité que nous développons et de la libre circulation de l’information, internet nous permet de réaliser qu’il existe des milliers d’algériens locaux ou a travers le monde qui sont intègres, solides, efficaces et qui participent chacun à sa façon à la sensibilisation et l’éducation de ces compatriotes.
    en fait la e-solidarité a commencé il y a quelques années déjà, elle ne que se structurer, s’organiser, et continuer
    .


    • Ariane Walter Ariane Walter 24 janvier 2011 11:18

      Quel merveilleux article Olivier !! Quelle information riche et précise.

      Pourriez-vous élucider pour moi un autre pb. Pourriez-vous me donner les liens qui évoquent l’action des US dans cette affaire ?
      Car ma grande crainte vient de là.
      Ils ont fait partir ben Ali. Choisiront-ils son successeur ?
      Là encore la vigilance et le courage du peuple Tunisien seront nécessaires.

      A 13H aujourd’hui ? Ou 14h ?


      • olivier cabanel olivier cabanel 24 janvier 2011 11:25

        Ariane,
        va falloir enqueter...
        pour l’instant, la seule implication que les USA ont, nous le savons depuis les envois de wikileaks, qui semblent prouver que les services secrets algériens et américains travaillaient ensemble,
        il est probable qu’il en était de même avec la Tunisie, mais il faudrait le prouver,
        peut etre que wikileaks va nous aider la dessus.
        pour aujourd’hui c’est rappé, j’ai une animation dans deux écoles, (je leur fait réaliser une bd !) et je ne serais la qu’en fin d’après midi.
         smiley


      • Ariane Walter Ariane Walter 24 janvier 2011 11:47

        Cher Olivier,
        ce seraient les américains dont les grosse entreprise en avaient marre de payer la dîme aux Trabelsi qui auraient donné l’ordre à ben Ali de se casser.
        Ce qui ne diminue pas le sacrifice et le courage des tunisiens.
        Il y a toujours dans la bataille des ouvertures dont il faut profiter.


      • Alpo47 Alpo47 24 janvier 2011 16:48

        Si l’on en croit ce texte de T.Meyssan, beaucoup de ces gens ou de ces groupes ne sont pas vraiment ce qu’ils paraissent être.
        Autrement dit, le peuple a pris la rue, mais la partie continue de se jouer en coulisses.

        Assez inquiétant pour la Tunisie. Juste la géopolitique de « l’empire » ...


      • olivier cabanel olivier cabanel 24 janvier 2011 16:54

        Alpo,
        on ne peut s’empêcher d’y penser...
        espérons que la rue va vraiment réussir a virer du gouvernement tous ceux qui ont participé à celui de ben ali,
        ensuite, la situation sera plus ouverte.


      • ChatquiChouine ChatquiChouine 24 janvier 2011 22:00

         Ariane, concernant la supposée intervention des Etats Unis dans la fuite de Ben Ali, je vous joins ce lien qui confirme la dite supposition.


      • olivier cabanel olivier cabanel 25 janvier 2011 07:55

        Soulmanfred,
        merci de cette vidéo qui résume en quelques secondes une cruelle réalité,
        à+
         smiley


      • olivier cabanel olivier cabanel 25 janvier 2011 07:59

        chatquichouine,
        cette vidéo montre indéniablement la possible responsabilité américaine,
        elle met en scene des experts incontestables,
        l’idéal serait d’avoir des preuves formelles,
        peut etre que wikileaks va nous les proposer sous peu ?


      • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 24 janvier 2011 11:55

        Salut Olivier,


        Et MAM ( madame merde devant les yeux ) sinistre des étranges affaires !

        et du savoir faire français est toujours en fonction !!!


        @+ P@py


        • olivier cabanel olivier cabanel 24 janvier 2011 12:55

          bonjour Gilbert,
          s’il fallait que tous les bras cassés de ce gouvernement démissionnent après les erreurs commises, il ne resterait plus grand monde,
          entre hortefeux condamné pour racisme
          bachelot et ses combines de vaccins,
          estrosi et ses casseroles niçoises
          les cigares, les appartements, les avions affrètes sur notre dos,
          la liste est longue
          alliot marie, et sarkozi pour fermer le ban.
          pas de doutes, nous avons hérité de champions.
          merci de ton commentaire.
           smiley


        • zelectron zelectron 24 janvier 2011 12:08

          L’immolation de Jan Pallach a permis la chute définitive du communisme en Tchécoslovaquie et la trainée de poudre ... jusqu’au mur, puisse que tous ces régimes de folie meurtrière se disloquer !


          • olivier cabanel olivier cabanel 24 janvier 2011 12:58

            zelectron,
            oui,
            de la a encourager tous les militants à le faire ?
            si on pouvait trouver une voie sans autant de sacrifices...
            au rythme ou çà va, en afrique du nord, les immolations par le feu se multiplient,
            et pas seulement là,
            merci d’avoir rappelé le sacrifice de Jan Pallach, mais en Chine, combien sont-ils à croupir en prison ?
            il y a un éveil des consciences, et la tunisie a donné le coup d’envoi d’un match dont la liberté pourrait sortir gagnante.
            merci de ton commentaire.


          • Alpo47 Alpo47 24 janvier 2011 16:50

            Une seule chose est vraiment certaine pour nous : Cette vie a une fin.
            Alors, si, en même temps, ça peut être utile ...
            Quelqu’un a du feu ?


          • CAMBRONNE CAMBRONNE 24 janvier 2011 12:11

            Salut

            Marc Gelone a parfaitement raison . D’autre part j’ai écouté ce matin Fadella Amarha et c’est la seule qui ose parler du danger islamiste en Tunisie et du sort qui risque d’être fait aux femmes .

            Comme je l’ai déja dit je connais ce pays pour y avoir vécu deux ans (de 82 à 84)et de plus au sein de l’Armée tunisienne . J’ai contribué à former les officiers de ce pays . Ils étaient jeunes sous lieutenants en 1984 et sont soit en retraite soit à la tête de l’armée . Ces gens là étaient très religieux et sans être radicaux ils étaient plutôt bienveillants à l’égard des « purs » .Que sont ils devenu dans leur tête et dans leur coeur ? J’avoue ne pas le savoir avec certitude .

            On dit et on rabâche que c’est de la blague que pas un barbu n’est apparu au cours des émeutes !
            Et alors que font des clandestins normalement ? Ils se planquent en attendant des jours meilleurs et ils tissent des résaux en imprimant des revues clandestines . Cela soyez en surs ils l’ont fait .

            Je dis donc que seuls les islamistes seront capables de présenter des candidats partout en Tunisie et qu’ils ont de beaux jours devant eux .

            La crise économique qui a vu disparaitre beaucoup d’emplois hors tourisme comme le textyle ne va pas cesser du jour au lendemain et les mêmes causes produiront les mêmes effets : chômage massif = révolte et révolte =répression .

            Les islamistes selon leurs méthodes habituelles seront là pour aider les plus pauvres et montrer qu’ils sont purs et non corrompus ce qu’ils sont en général .

            Je vous garantis qu’en six mois ils vont faire leur trou dans la mesure où ils seront libres d’agir . Les prisonniers politiques qui viennent d’être libérés sont des barbus (rasés " pour le moment .

            Merci à tous ceux qui vont hurler , je leur donne rendez vous dans quelques temps en souhaitant évidemment m’être trompé car j’aime bien les tunisiens que je prétend en plus connaitre mieux que beaucoup sur ce site.

            Merci aussi à ceux , très rares qui osent dire que ce n’est pas de 23 ans de dictature qu’il faut parler mais de cinquante cinq ans . Bourguiba était un dictateur éclairé et je crois que c’était de cela que la tunisie avait besoin à cette époque . Cela a permi à ce peuple d’évoluer et d’être mur pour une forme de démocratie arabe encore à inventer car notre modèle n’est pas exportable partout .

            Vive la république quand même .
             


            • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 24 janvier 2011 12:35

              S

              Salut Cambronne,


              Je suis d’accord avec toi, on en reparle dans 6mois !!


              @+ P@py

              alut Cambronne,


              Je suis d’accord avec toi, on en reparle dans 6 mois !!


              @+ P@py


            • CAMBRONNE CAMBRONNE 24 janvier 2011 12:49

              Salut Papy

              Peut être avant !!!

              Cordialement


            • olivier cabanel olivier cabanel 24 janvier 2011 13:02

              Cambronne,
              je pense que la référence que vous faites avec fadela amarra n’est pas la bienvenue.
              elle a servi de caution au régime sarko pour faire croire que les banlieues seraient au coeur des préoccupation de ce régime,
              privée de moyens et manquant de soutien , elle aurait du rapidement démissionner,
              mais elle est restée, et a logé ses freres dans un appartement de la république, avec maitre d’hotel et le reste.
              alors non, mille fois non, je ne crois pas qu’il faille encore évoquer son nom.
              l’amalgame qu’elle tente de faire entre cette révolution citoyenne et certains extrémistes islamistes est une honteuse manipulation.
              ne soyez pas dupe.
              et vive la république.


            • CAMBRONNE CAMBRONNE 24 janvier 2011 14:06

              Bonjour

              Comme je n’ai pas de certitude je me contente de vous donner rendez vous dans quelques temps et je le répète en espérant me tromper .

              Bien à vous


            • CAMBRONNE CAMBRONNE 24 janvier 2011 16:46

              RE

              D’accord avec vous ! De plus j’ai quelques raisons de croire que les militaires ( Les chefs, ceux qui comptent) regardent les islamistes d’un oeil plutôt favorable . Donc il est tout à fait envisageable de voir un gouvernement islamique soutenu discrêtement par l’armée .

              Je rappelle que j’ai connu et bien connu il y a 25 ans les futurs chefs de l’Armée et qu’ils étaient plutôt plus « religieux » que la moyenne des tunisiens .

              Que sont ils devenus ? je n’en sais rien car je n’ai plus de contact , mais on garde toujours une part des idéaux de sa jeunesse .

              Bien à vous


            • Hijack Hijack 24 janvier 2011 12:17

              Les problèmes actuels du Monde sont intervenus après le 11/09 ... et la solution de tous ces problèmes n’interviendra qu’après avoir résolu l’énigme puzzle du 11/09 ... sans internet, nous aurions attendu un demi siècle ou plus pour oser se poser les questions.

              Les réalisateurs du 911 ont fait plusieurs erreurs qui seraient passées inaperçues pour la majorité des gens ... mais ont fait une très grave erreur smiley en n’ayant pas prévu la puissance de la circulation d’information sur ce média ...  smiley


              • olivier cabanel olivier cabanel 24 janvier 2011 13:05

                Hijack
                il ne faut pas tout rattacher au 11 septembre dont on sait qu’il y a eu de probables manipulations ;,
                il s’agit de dictatures que nos dirigeants ont couvert délibérement.
                c’est internet qui permet aujourd’hui avec Wikileaks, et les réseaux de faire émerger certaines réalités,
                et les peuples sont en train de réaliser a quel point ils ont été floués
                le réveil est brutal,
                mais salutaire.
                merci de votre commentaire.


              • Hijack Hijack 24 janvier 2011 14:21

                @ olivier cabanel,

                 smiley ??? Probables manipulations ??? Comme tu y vas fort ...

                Pour ma part, je dirai probable False Flag assassin génocidaire ... Comme d’hab, si on se réfère au passé.

                Et rassure toi, je ne rattache rien au 911 ... car tout est déjà lié à cet évènement ...


              • FRIDA FRIDA 24 janvier 2011 15:11

                @O. Cabanel
                Vous dites « c’est internet qui permet aujourd’hui avec Wikileaks, et les réseaux de faire émerger certaines réalités,
                et les peuples sont en train de réaliser a quel point ils ont été floués
                le réveil est brutal,
                mais salutaire »
                Ce genre de commentaire et d’analyse m’ulcère. Des peuples piétinés, et vous pensez qu’ils ne se rendaient pas compte de leur aliénation, de degré de l’humiliation, de déni de justice, les mensonges et la brutalité par laquelle ils sont traités. Il faut internet et wikileaks pour comprendre leur souffrance ? Décidément, cela ne peut venir que d’un profond mépris pour ces peuples.
                Je suis indignée d’entendre que c’est un câble diplomatique traitant la famille Ben Ali de clan mafieux pour que les Tunisiens réalisent l’ampleur de la corruption. Vous déniez aux gens même la capacité de comprendre leur situation. Ils resteront pour vous d’eternels incapables.
                Vous dites qu’internet permet, tout cela est ...foutaises ; pourquoi il ne permet rien en Chine, en Corée du Nord et en d’autres endroits dans le monde, tenez par exemple au Népal.
                Et avant internet, l’information ne circulait-elle pas ?, moins vite mais elle circulait. N’y a-t-il pas eu de révolté ou de révolution ??.


              • olivier cabanel olivier cabanel 24 janvier 2011 16:24

                Frida
                il n’y a la aucune raison de vous ulcerer,
                bien sur qu’ils se rendaient compte de la privation de liberté dont ils étaient l’objet
                ils savaient les tortures, et le reste
                mais ils étaient dans la peur,
                de nombreux témoignages convergent dans ce sens,
                personne n’osait parler à l’autre de peur d’avoir parlé aux « mauvaises oreilles »
                je n’ai jamais dit qu’internet ait été le seul outil, mais un outil essentiel, çà c’est certain.
                bien sur, il est arrivé un moment de « rupture » lorsque le général a refusé les ordres de tirer dans la foule, ce qui a provoqué le départ du dictateur, mais si vous avez bien lu l’un des premiers commentaires, ce témoignage de l’algérien exilé, vous aurez compris que l’outil internet a été salutaire.
                alors oui, l’information circulait, mais mal.
                et les outils informatiques lui ont permis de mieux circuler.
                enfin, c’est ce que je tire des nombreux témoignages.
                merci quand même de votre commentaire.
                 smiley


              • FRIDA FRIDA 24 janvier 2011 16:57

                @O Cbanel

                Vous dites et vous n’êtes pas le seul par ailleurs, « il est arrivé un moment de »rupture« lorsque le général a refusé les ordres de tirer dans la foule, ce qui a provoqué le départ du dictateur »,

                En voilà un mythe « urbain » qui vous propagez naïvement. Vous ne vous posez même pas la question sur les fondements et les effets de cette désobéissances. Il n’a pas refusé de tirer à balles réelles mais il y a des moyens pour disperser la foule sans faire de victime ?? entre le sang qui coule à flot et l’inaction n’y a-t-il pas de juste milieu ???
                Les journalistes ne posent pas les bonnes questions et ne font pas leur travail d’investigation. Ils lisent les dépêches et les notes que les diplomates, les politiques leur donnent. C’est ainsi que l’on fabrique des faits qui n’en sont pas.
                Cette même armée qui a refusé de tirer sur la foule n’hésitera pas à le faire dans peu de temps si les tunisiens se mettent à croire sérieusement à leur mythe de révolution. Et vous verrez ainsi face aux chars et aux balles, si le peuple fait encore le poids. 
                Vos analyses sont trop hatives et superficielles, elles vont dans le sens attendu. Faire croire que c’est le peuple tunisien qui a chassé Ben Ali passe mieux que de révéler encore une fois, ce que d’ailleurs tout le monde sait, que l’on a changé de pantin pour des raisons non avouables et c’est loin d’être dans l’intérêt « uniquement » du peuple tunisien.


              • olivier cabanel olivier cabanel 24 janvier 2011 17:25

                Frida,
                j’ai la naiveté de croire que ce général en refusant de tirer sur la foule, a eu du courage.
                il a été d’ailleurs destitué immédiatement par ben ali,
                mais l’armée s’est mise du coté du peuple,
                pourquoi refuser cette réalité ?
                vous dites qu’il y avait d’autres moyens ?
                lorsque vous avez 10 000 personnes (ou plus) qui manifestent, comment estimez vous la situation ?
                croyez vous que quelques grenades lacrymogènes suffisent ?
                je crois qu’ils étaient arrivés à un point de rupture, et que le général par son geste a provoqué la fuite du dictateur.
                et tant pis si vous pensez que c’est de la naïveté.
                l’histoire nous dire qui a raison.
                 smiley


              • JL JL 24 janvier 2011 12:35

                Interventionnisme américain or not ? That is the question ! Peut-être.

                Au sujet du 11/9 évoqué ci-dessus par Hijack, j’aimerais dire une chose : que vaut le devoir de mémoire, bafoué par ceux qui veulent nous imposer une vision erronée de l’histoire ? Qui sont les vrais négationnistes ?

                La réponse est évidemment dans la question.


                • olivier cabanel olivier cabanel 24 janvier 2011 13:07

                  JL
                  la question, lorsqu’elle est bien posée, contient sa réponse,
                  c’est ce que vous avez fait.


                • olivier cabanel olivier cabanel 24 janvier 2011 13:07

                  parway
                  pas mieux.
                  mais merci de l’avoir écrit.
                   smiley


                • Yvance77 24 janvier 2011 12:54

                  Bonjour,

                  Le net a joué un grand role, tout comme les faucons US qui ont pris sous leurs ailes bienveillante la tête de l’armée tunisenne. Le boulot ensuite est à finir par la rue.

                  Là ou la France elle, envoye les élites de dictateur à Saint-Cyr, puis les financent pour un retour au pays sanglant estampillées : « Bon pour 20 ans de sévices ».

                  Voyez maintenant ou en est Sarko, il désire un « G20 du NET » au prochain sommet de Cannes.

                  Il voudrait museler cela qu’il ne s’y prendrait pas autrement.

                  Bon post

                  Bye


                  • olivier cabanel olivier cabanel 24 janvier 2011 13:09

                    Yvance,
                    mais le sarko a beau multiplier les G20 ou G8, il ne fait plus illusion et son barratin qui a fait mouche auparavant ne marche plus,
                    il s’agite et s’enfonce,
                    le fameux syndrome des sables mouvants.
                    c’est émouvant.
                    et cruel.
                    les tunisiens nous ont montré la voie.
                    merci de ce commentaire.
                     smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès