Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Iran : le complot avorté de Dick Cheney

Iran : le complot avorté de Dick Cheney

Cet été est riche en révélations de complots américains, ourdis par les plus hauts dirigeants de l’administration. Zoom sur les "complots estivaux" de Dick Cheney et George W. Bush.

Le vice-président américain, Dick Cheney, a envisagé plusieurs scénarios, une dizaine, pour provoquer une guerre contre l’Iran. C’est ce qu’a révélé le journaliste d’investigation au New Yorker Seymour Hersh, lors de la conférence sur les médias Think Progress en juillet 2008.

Il a décrit l’un de ces scénarios, rapportant certains des propos de Dick Cheney.

« Le plan qui m’a le plus intéressé est "pourquoi ne pas construire, à partir de notre flotte, quatre ou cinq bateaux qui ressemblent à des vedettes lance-torpilles iraniennes ? Mettez dessus des soldats de la Navy SEAL puissamment armés. Et la prochaine fois qu’un de nos bateaux passe par le détroit d’Ormuz, ouvrez le feu" ».

Il s’agissait donc de "déguiser des commandos de la marine américaine en Iraniens qui, à bord de vedettes copiées sur les iraniennes, se seraient précipitées sur les bateaux de guerre américains, qui, ripostant, auraient fini par entrer en guerre contre l’Iran".

« Cela pourrait coûter quelques vies, a continué Hersh. Et la proposition a été rejetée parce qu’on ne peut pas faire tuer des Américains par des Américains. C’est le genre de chose, c’est le niveau de discussion dont on parle ici. De la provocation. »

Le scénario fut discuté lors d’une réunion au bureau de Cheney après l’incident du détroit d’Ormuz, en janvier dernier, lorsque des navettes iraniennes avaient "provoqué" (selon la Maison-Blanche) des navires de guerre américains. Les Etats-Unis, criant à la provocation iranienne, auraient donc voulu eux-mêmes provoquer une guerre peu de temps après...

Hersh ne semble pas se faire trop d’illusion sur la capacité de réaction du peuple américain face à une éventuelle manipulation. S’il arrive, soutient-il, que Washington manigance « l’incident qu’il faut  », les Américains soutiendront la guerre contre l’Iran.



Le journaliste a indiqué que la proposition n’avait été rejetée qu’in extremis, en toute fin de discussion.

C’est d’ailleurs sous le prétexte que cette option n’avait pas été choisie que le New Yorker refusa d’inclure ces informations dans l’article de Hersh. Un article paru le 7 juillet, et dans lequel il est question des opérations clandestines que les Etats-Unis mènent en Iran.

La manipulation envisagée par Cheney rappelle, selon le site ReOpen911, l’opération Northwoods qui avait été imaginée en 1962 pour justifier l’invasion de Cuba et qui avait été, en fin de compte, refusée par le président John Fitzgerald Kennedy. Elle rappelle aussi l’incident du Golfe du Tonkin qui avait permis aux Etats-Unis de justifier leur entrée en guerre au Vietnam.

Pour Bakchich, elle "rappelle le fameux « incident de Gleiwitz » du 31 août 1939, quand sur les ordres de Heydrich des Allemands déguisés en soldats polonais ont attaqué l’émetteur radio allemand frontalier de Gleiwitz et ont diffusé un message appelant la minorité polonaise de Silésie à prendre les armes pour renverser Adolf Hitler. Ce prétexte, repris par la propagande nazie comme casus belli, permit à Hitler dès le jour suivant d’attaquer la Pologne et ainsi déclencher le Seconde Guerre mondiale."

Plus près de nous, l’opération imaginée par Cheney nous renvoie à celle que George W. Bush avait envisagée contre l’Irak peu avant le début de la guerre.

Le 25 juillet dernier, l’ancien procureur de Los Angeles, Vincent Bugliosi, déclarait en effet, devant la commission judiciaire du Congrès des Etats-Unis que, le 31 janvier 2003, le président américain, très inquiet de l’échec des inspecteurs de l’ONU à trouver des armes de destruction massive en Irak, avait évoqué dans le bureau ovale, en présence de Tony Blair, trois moyens possibles pour « provoquer une confrontation » avec Saddam Hussein.

L’un de ces moyens consistait à faire voler un avion de reconnaissance U2 au-dessus de l’Irak, peint aux couleurs des Nations unies, pour provoquer des tirs irakiens, ce qui aurait mis Saddam Hussein en violation des résolutions de l’ONU et aurait justifié l’entrée en guerre des Etats-Unis.




Cette option ne fut pas retenue. Les Etats-Unis attaquèrent l’Irak sans provocation préalable de leur ennemi.

Non sans avoir, si l’on en croit Ron Suskind, ancien reporter au Wall Street Journal et vainqueur du Prix Pulitzer, fait fabriquer par la CIA, à l’automne 2003, une fausse lettre attribuée au chef des services secrets irakiens, qui "prouvait" que Saddam Hussein était lié à Al-Qaïda et aux pirates du 11-Septembre, et aussi qu’il avait acheté de l’uranium au Niger avec l’aide d’Al-Qaïda.

Le plus incroyable dans ces histoires, c’est qu’elles deviennent si banales qu’elles n’étonnent plus personne.

Moyenne des avis sur cet article :  4.87/5   (240 votes)




Réagissez à l'article

78 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 12 août 2008 14:17

    super la photo en mini-moi ! qu’est ce qu’il vont pas inventer pour devenir maitre du monde !
    d’ailleurs , voilà une autre photo de dick cheney et debeulyou

    http://accel11.mettre-put-idata.over-blog.com/0/06/34/88/articles-divers/6juin-minus-cortex.gif

     smiley


    • dante haguel 12 août 2008 17:57

      @ LeChat

      merci pour la photo : LOL

      j’aurais pas trouver mieux pour resumer l’article !!! 

      Bref, pour l’article, si je ne m’abuse, ca s’appele les operations false-flag, et c’est pas recent... le plus inquietant, c’est qu’avec les moyens de communication actuel, ca se sais, et pourtant c’est toujours aussi efficace !

      POur rappel, Serbie-Bosnie, les gars tiraient sur un marché de leur peuplade, pour que les journalistes arrivent, et dire, voyer ce dont son capable les autres mechants d’en face...

      Je sais pas comment des gens qui font des trucs pareils, font pour vivre, sans culpabilité...
      surement en se raccrochant au vieu ladage : la fin justifie les moyens ?

      Bah bravo, en tout cas faut pas cherchez plus loin pourquoi le monde tourne pas rond !


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 12 août 2008 21:37

       Le problème, c’est que lorsqu’il est généralement admis que le Père Noel est une ordure, on ne croit plus à rien et l’on n’ouvre plus les cadeaux.  Ainsi, je refuse de croire à l’innocence virginale de Obama, je ne crois pas que les USA veuille vraiment lutter contre le réchauffement climatique, je ne crois pas qu’ils donnent un seul sou sans en tirer un avantage, je ne crois pas qu’ils respectent leurs traités plus longtemps que ça les arrange, que la liberté des médias ne soit pas surveillée, ni que la justice américaine ne soit pas aux ordre du pouvoir.    Je reste ouvert a tout geste qui serait le commencement d’un indication que l’Amérique veut redevenir un pays  civilisé, mais il faudra quelques gestes bien tangibles avant que la confiance ne revienne.

      Pierre JC Allard 

      http://nouvellesociete.wordpress.com


    • Lairderien 12 août 2008 21:53

      Entièrement d’accord avec vous !!! Quel que soit le président en exercice, il privilégiera toujours les interets US (enfin des nantis US)


    • TALL 13 août 2008 08:44

      Le problème, mon cher Allard, c’est que la plupart des pères noël sont des ordures.
      Qu’ils soient ricains ou non.


    • petite baffe petite baffe 13 août 2008 09:40

      Le problème, mon cher Tall, c’est que lorsque le Père Noël est américain, ça influence bien plus la marche du monde que lorsqu’il est botswanais.


    • TALL 13 août 2008 11:06

      Et quel autre père noël préféreriez-vous ?

      Plutôt que de parler de gens, on ferait peut-être mieux de parler de système, donc.
      Alors, a-t’on trouvé mieux que la démocratie pour l’instant ?
      A propos, où-est-il le présidentiable black européen ?

      Que Bush soit un sale con, je le pense depuis le 1er jour, avant le 0911 déjà ( normal, je suis anti-clérical ).
      Mais le système est ainsi fait, qu’il vole quand même avec sa tronche dehors l’an prochain. Alors ?

      Aussi, la démarche qui consiste à déjà traiter Obama de salopard avant même qu’il ait bougé le petit doigt, je trouve ça d’une débilité monumentale. Car c’est de l’intégrisme anti-système finalement. Donc, de l’anti-démocratisme.

      Parce que les USA, ce n’est pas une communauté de races, ni de religions, ni de rien du tout. C’est un énorme patchwork d’immigration à dominance ex-européenne. Bref, les USA, c’est donc avant tout, un système.


    • L'enfoiré L’enfoiré 13 août 2008 14:20

      Salut Tall,

       Les USA, c’est avant tout, un système.

      >>> Absolument. Je me souviens lors d’une de mes dernières interventions sur cette antenne, j’avais dit : « vivement la fin de 2008 ». La seule manière pour ce système « Bush » de rester en place, c’est d’avoir une guerre. Un 3ème mandat a eu un précédent en la personne de Franklin Delano Roosevelt. La limitation à 2 mandats date de 1951. Avec la machine à billet, il y a celle des armes.

      Pas répondu à mon dernier commentaire sur les PC filtés, Tall ?


    • TALL 13 août 2008 14:43

      L’enfoiré
      Dac, je vais lire, sinon tu vas me scier en 4, zoech.... smiley


    • adermex adermex 15 août 2008 07:40

      Hola Tall,

      Vous connaissez vraiment une démocratie ? C’est une révélation, il faut absolument avertir le monde....


    • stephanemot stephanemot 13 août 2008 04:14

      Powell a fait la betise de sa vie en acceptant ce job, et la seconde betise de sa vie en ne demissionnant pas devant les mensonges ehontes ayant conduit a la guerre en Irak.

      pour l’Iran comme pour l’Irak, le pire c’est le pourquoi de la chose (http://blogules.blogspot.com/2007/09/iran-qui-veut-la-guerre-et-pourquoi.html )


    • ZEN ZEN 12 août 2008 14:29

      Dick est tout de même un bosseur et un grand coeur... smiley

      "...Il s’est aussi illustré par la défense des intérêts pétroliers et du monde des affaires.

      ...A partir de 1989, il devient le secrétaire à la défense du président George Bush père (1989-1993)

      C’est dans cette fonction qu’il supervise l’opération « Juste cause » au Panama et l’opération « Tempête du désert » au Koweït en 1991, année où il reçoit la médaille présidentielle de la liberté pour avoir « assuré la défense de l’Amérique dans des temps de grands bouleversements internationaux ».

      En 1993, Cheney rejoint le think tank (cercle de réflexion) néo-conservateur American Enterprise Institute (Institut de l’Entreprise Américain) après la défaite de George Bush à l’élection présidentielle.

      De 1995 à 2000, il dirige la société d’ingénierie civile Halliburton spécialisée dans l’industrie pétrolière. Le fait que cette société ait pu décrocher de gros contrats en Irak en 2003 lui sera très fortement reproché par ses opposants politiques.

      En 1997, avec Donald Rumsfeld et d’autres, il fonde le think tank néoconservateur PNAC (Project for the New American Century) - « Projet pour un nouveau siècle américain » - dont le but est de promouvoir le leadership global des États-Unis au XXIe siècle.

      En 1998, il est un des signataires d’une lettre adressée à Bill Clinton pour demander le renversement de Saddam Hussein en Irak.

      En 2000, en dépit d’une santé fragile suite à plusieurs attaques cardiaques, il se choisit lui-même pour être candidat républicain à la vice-présidence aux côtés de George W. Bush sous l’instigation de ce dernier, démissionne de ses fonctions à Halliburton et cède une grande partie de ses titres à des organismes de charité. La même année, Cheney rejoint comme membre le Conseil consultatif du Jewish Institute for National Security Affairs (JINSA) [1].

      En janvier 2001, il devient vice-président des États-Unis...." (Wiki)



      • Philou017 Philou017 12 août 2008 15:21

        Pour apporter un petit complément :
        En 1999, le vice-président Dick Cheney, à la tête du géant pétrolier Halliburton, s’inquiétait : "En 2010, nous aurons besoin de 50 millions de barils supplémentaires chaque jour. D’où proviendra ce pétrole ?" En janvier 2001, une semaine seulement après l’investiture du nouveau président, Cheney crée et préside une commission sur l’énergie dont les objectifs, les participants et les séances de travail sont entourés d’un mystère absolu. Au point qu’une journaliste réputée du Washington Post, Dana Milbank, la qualifie de "société secrète".

        Le 17 juillet 2003, au terme d’un long affrontement juridique, la cour d’appel fédérale a ordonné de rendre public un certain nombre de documents de travail utilisés par la commission Cheney. Le plus saisissant est une carte de l’Irak, datée de mars 2001 où la commission Cheney a nettement découpé, en huit blocs d’exploitation, une vaste zone qui représente à peu près un tiers du pays, situé à proximité de la frontière avec l’Arabie saoudite. L’Irak est considéré comme le deuxième pays détenteur de ressources pétrolières de la planète. Bagdad constitue peut-être, pour des responsables américains, une alternative au déclin énergétique de Riyad.
        ........ ;
        La requête FOIA : www.judicialwatch.org/printer_iraqi-oilfield-pr.shtml



      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 12 août 2008 21:43

         Cheney, c’est mon favori.   Le premier qui devrait être pendu. Mais je vous parie qu’il ne sera plus là, mais à Dubai, quand les proces commenceront

        Pierre JC Allard



      • Onegus onegus 12 août 2008 14:40

         Pour les non anglophones, traduction du passage du témoignage de Bugliosi devant la Chambre Judiciaire du Congrès US concernant cette proposition de peindre des U2 aux couleurs de l’ONU...

        "Bush et le premier ministre Tony Blair se sont réunis dans le bureau ovale avec 6 de leurs principaux conseillers, incluant le conseiller de politique étrangère en chef de Tony Blair, David Manning. Après la réunion, Manning prépara un compte-rendu de 5 pages, extrêmement sensible, résumant ce qui avait été dit durant la réunion. Il écrivit que George Bush, pas Tony Blair, George Bush était si inquiet de l’échec des inspecteurs à trouver des armes de destruction massive en Irak, qu’il évoqua 3 moyens possibles pour, je cite « provoquer une confrontation », fin de citation, avec Hussein, dont l’une était, je cite, je cite George Bush, « faire voler un avion de reconnaissance U2 au-dessus de l’Irak, peint aux couleurs des Nations-Unies, et si Hussein tire dessus », disait Bush, « il serait en violation des résolutions de l’ONU et cela justifierait notre entrée en guerre ». Donc Bush disait aux Américains, disait au Monde, que Hussein représentait un danger imminent pour la sécurité de ce pays, mais derrière les portes closes, George Bush parlait de comment provoquer Hussein pour la guerre."


        • Constantin 12 août 2008 15:21

          En effet, ce cynisme et ces manipulations n’étonnent plus personne. Mais je ne comprendrai jamais l’apathie de la presse, car leur responsabilité devant l’histoire est immense. L’époque que nous vivons, avec son culte affiché de la transparence et de la chasse au secret, devrait être propice à l’épanouissement d’un journalisme éclairé, d’opinion, de révolte. Dans quels media ces sujets sont-ils évoqués ?

          Au lieu de ça, on observe une forme de résignation indécente chez les journalistes, voire de complicité. Pour eux, dénoncer les agissements des faucons néo-libéraux, c’est sombrer avec la lie, dans la théorie du complot. 

          Cet article confortera ceux qui pensent que seuls les paranoïaques survivent. J’en fais partie.


          • HELIOS HELIOS 12 août 2008 15:32

            Et apres on s’etonne que les Russes jouent avec les Georgiens ?


            • Alexandre 12 août 2008 15:41

              Russie-Etat-Unis : même combat ?


            • bobbygre bobbygre 13 août 2008 12:45

              Russie-Chine-Etatzunis : même combat pour la suprématie mondiale (j’aurais bien voulu rajouter Europe mais c’est pas crédible)


            • Alexandre 12 août 2008 15:51

              Concernant l’Iran, un des dirigeants religieux a lancé une charia contre les armes atomique, sous prétexte qu’elle ne sont pas compatible avec l’Islam.

              Question : peut on donner du crédit à la parole de fanatiques religieux en sachant que la bombe atomique leur donneraient une sorte "d’invulnérabilité" et encore plus de poids sur le plan géo-politique ?


              • Olga Olga 12 août 2008 16:54

                " a lancé une charia  " ?


              • Djanel 12 août 2008 19:15

                Olga

                .

                Des branleurs tous ces retraités qui n’assument même pas ce qu’ils écrivent et qui ne reviennent jamais sur leur pas pour se relire.

                Comment comprendre la déclaration d’Alexandre qui affirme qu’une autorité religieuse a décrété que les bombes atomiques étaient incompatibles avec l’islam et dans la phrase suivante, il conclue en se demandant quelle confiance peut-on accorder à des religieux fanatiques s’ils possédaient la bombes atomiques qui leur donnerait une sorte d’invulnérabilité.

                Comment peut-on être aussi crétin ? Si les autorités religieuses décrètent que les bombes atomiques sont incompatibles avec l’islam comment fait-il après pour penser le comportement de ses mêmes religieux possédant des armes atomiques ? Ce n’est plus une cervelle que possède Alexandre mais je m’excuse de vous le dire, Olga, mais un ris de veau dans son crâne.

                Nous ne pouvons pas prendre Alexandre au sérieux.

                Il n’y a que les autorités religieuses reconnues comme telles qui peuvent rédiger des « fatwa » et non pas une charia d’ailleurs. Il ne faut pas charrier non plus. Les fatwa sont des ordres d’exécution et d’obéissance lancer par une autorité religieuse à tout les musulmans se reconnaissant sous cette autorité.


              • Alexandre 12 août 2008 22:17

                Monsieur Djanel
                je crois que vous m’avez mal compris, je reformule donc ma question pour être sûr : peut-on faire confiance à ces fanatiques lors qu’ils disent qu’il ne veulent pas de la bombe atomique ?

                Concernant la fatwa, effectivement mea culpa mais vous avez de suite vu ce que je voulais dire, et de plus la fatwa fait partie de la charia non ? Mais vous devez surement mieux vous y connaitre que moi, votre nom en dit long sur votre identité (oups).

                Ensuite pour les "Des branleurs tous ces retraités" je vous prie de rester poli monsieur, votre grossièreté ne vous sert pas, d’ailleurs ma retraite je suis encore un peu jeune pour y penser déjà.


              • Zenon Zenon 13 août 2008 11:07

                Citation Alexandre :
                "Mais vous devez surement mieux vous y connaitre que moi, votre nom en dit long sur votre identité (oups)."

                Est ce bien une attaque de type xénophobe sur l’origne supposée du commentateur ?




              • fred 12 août 2008 15:55

                 Ben tiens...

                Ces déclarations fumeuses viennent juste faire croire qu’ils seraient incapables de tuer des Américains pour le compte de l’Amérique...

                N’empêche au niveau communication, ça devient le cirque !

                Russie et Etats-Unis même combat, dites-vous ? Souvenez-vous de l’intervention sur le nouvel ordre mondial de l’historien sur agoravox. Créer de grands empires et faire pêter les nationalismes partout !



                • Alexandre 12 août 2008 16:44

                  Désolé Fred mais je ne suis pas trop fan des histoires de NWO, j’y croyais il y a quelque temps mais j’ai vite delaissé ces délires d’adolescent boutonneux pour quelque chose de plus "rationnel".

                  A mon avis dans ce grand cirque les "artistes" font leurs petit numéros dans leurs coins sans Maître supreme au sommet de la pyramide pour les commandés.


                • dante haguel 12 août 2008 18:01

                  Libre a toi de ne pas croire au theorie du NWO, cela dit si tu t’y interesser, tu dois connaitre un peu !

                  Alors comment as tu reagis au propos tenu par sarkoy au US, fin 2007 pronant la mise en place de ce fameux NWO ?

                  c’est donc bien le delire d’un adolescent boutonneu, helas... qui dirige notre pays !!!

                  http://www.youtube.com/watch?v=Cg06hEhRQj8

                  c’est une version amputé (zapping), vous trouverez plus par vous meme, je fais confiance a votre intelligence, lecteur d’AV !


                • Alexandre 12 août 2008 22:37

                  c’est tout ? Juste parce qu’il a prononcer cette phrase je doit considérer ça comme une preuve ?
                  Mais en fait savez vous au moins en quoi consiste ce fameux NWO ? Pouvez vous me donnez la definition précise de nouvelle ordre mondiale ?
                  Cordialement


                • fonzibrain fonzibrain 12 août 2008 16:03

                  Le plus incroyable dans ces histoires, c’est qu’elles deviennent si banales qu’elles n’étonnent plus personne.

                  exactement et c’est ca qui est super grave


                  en fait pour les gens qui sont au courant de ce genre de chose,c’est banal et pour ceux qui ne connaissent pas ce genre de mesure,ils n’y croit pas


                  • Roger05 12 août 2008 16:05

                    Cheney est la pire des ordures parmi les dirigeants actuels du monde. Il est vraiment le mal incarné sur cette terre. Rien qu’à voir son rictus de haine on imagine qu’il peut imaginer les pires saloperies qu’il peut inventer pour arriver à ses fins. Imaginez-le à la place de Bush ! Une guerre atomique aurait déjà eu lieu !!


                    • Alexandre 12 août 2008 16:26

                      trop gros et pas assez subtil ! Tu va rien attraper avec ça.


                    • FYI FYI 12 août 2008 16:47

                      J’appuis les dire de l’auteur !

                      Cheney a failli provoquer une guerre contre l’Iran
                      4 août 2008 

                      Lors de la conférence Think Progress en juillet, le journaliste d’investigation américain Seymour Hersh, connu pour ses positions courageuses contre les néo-conservateurs américains, a révélé l’un des scénarios envisagé par Dick Cheney pour provoquer une guerre contre l’Iran.

                      Le scénario prévoyait tout simplement de déguiser des commandos de la marine américaine en Iraniens qui, à bord de vedettes copiées sur les iraniennes, se seraient précipitées sur les bateaux de guerre américains, qui, ripostant, auraient fini par entrer en guerre contre l’Iran.

                      Hersh a dévoilé que ce scénario fut discuté lors d’une réunion au bureau de Dick Cheney après qu’un incident, lorsqu’une des navettes iraniennes avait heurté un bâtiment de guerre américain, fut monté en épingle. Une dizaine de scénarios furent discutés dans le bureau de Dick Cheney sur comment provoquer une guerre. Au final, le scénario fut écarté car il impliquait trop de morts américains.

                      Le New Yorker a refusé d’inclure ces informations dans l’article de Hersh sous prétexte que de toutes façons cette option ne fut pas choisie.

                      Pour creuser le sujet  : focus



                      • gnarf 12 août 2008 17:06

                        J’espere quand-meme que les lecteurs ne prennent pas ce genre d’articles comme source fiable.

                        Un indice : dans ce genre d’article vous ne verrez jamais un Khadafi ou un Poutine etre cynique ou provoquer un accrochage avec un autre pays au moyen d’un attentat. Nan, c’est toujours les USA.

                        Sur Agoravox, le rapport entre les articles decrivant les turpitudes des USA et les articles decrivant les turpitudes des 200+ autres pays du globe est de 10 contre 1. Mais a part ca tout va bien y’a pas de fixation.


                        • gnarf 12 août 2008 17:22

                          Les deux personnes citees plus haut, Hersh et Bugliosi, sont des specialistes du complot. Ils rapportent tous les deux des evenements dont ils n’ont pas ete temoins, et qui leur ont ete racontes par des sources (bien sur anonymes). Un nombre incroyable de sources d’ailleurs....dans chaque lieu important, chaque cabinet, chaque sommet secret.

                          Ce sont deux personnes qui font des bouquins-reportages sensationnels et en vivent. Un peu dans le genre de Thierry Meyssant. Et c’est curieux, mais ils ont toujours acces a des trucs sensationnels, alors que les autres journalistes n’entendent pas les memes choses. Visiblement leurs sources leur reservent le croustillant, et laissent le reste a leurs concurrents.


                        • Alexandre 12 août 2008 22:43

                          @ gnarf
                          J’espère moi aussi que les lecteur d’agoravox ne prenne pas au serieux cet article, mais il faut croire que j’ai trop d’esperence certain sont irrécupérable.


                        • Onegus onegus 12 août 2008 23:05

                           Petit HS...

                          C’est marrant cette obsession des peigne-culs sur Meyssan, toujours un crétin pour le ramener sur le tapis... Bref, inutile de ce fatiguer à demander aux nains débiles ce qu’est une source fiable... Pour ce qui est du témoignage de Bugliosi, il a eu lieu au Congrès et se fonde sur un compte-rendu du conseiller en politique étrangère de Blair, tout ce qu’il y a de plus fiable et sourcé, sans quoi ce très respectable monsieur ne se risquerait pas à faire de telles déclarations au Congrès. Idem pour Seymour Hersh (mais sans doute les trous du cul à la gnarf vont-ils nous dire que le massacre de My Lai qui lui a valu le pulitzer était un délire complotiste)

                          Je crois qu’aujourd’hui, les gens d’un minimum d’intelligence ont compris que dès qu’un troll ramène Meyssan ou le "conspirationnisme" dans le débat, on a affaire à un abruti de la dernière espèce ou à une ordure de la première...

                          Fin du HS...


                        • Alexandre 12 août 2008 23:09

                          Onegus, pas besoin d’écrire tout un roman votre image parle pour vous.


                        • Onegus onegus 12 août 2008 23:24

                          T’es trop percutant, mon petit pépère... Allez, je vais me mettre à ton niveau :
                          commence par te faire remplacer le cerveau que t’as sucé le serpent, ça te rendre peut-être intelligible...
                          Drôle, non ? 

                          Allez bye, et bonjour chez les clowns...


                        • Medkorp Medkorp 13 août 2008 13:04

                          Salut !

                          C’est droles comme certains changent continuellement le sujet...ici on parle des tentatives de Cheney pour créer une guerre avec l’iran.

                          Ne vous inquietez pas d’autres pays usent de ce genre d’arguments, mais tous ne sont pas les champions de la liberté dans le monde et tous ne se posent pas comme le gendarme du monde !

                          Mais continuez de demander aux faibles de faire les efforts que les puissants ne souhaitent pas faire...


                        • millesime 12 août 2008 18:15

                          Voir mon article : " extrait d’un interview du président iranien sur la chaine US, NBC"

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès