Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Islamisme : est-ce le début de la fin des Frères musulmans ?

Islamisme : est-ce le début de la fin des Frères musulmans ?

A QUELQUE CHOSE, MALHEUR EST BON !

Certains se lamentent et regrettent que les révolutions aient donné naissance à des pouvoirs islamistes. Ils ont tort.
Les « printemps arabes » ont eu, au moins, un mérite, et il n’est pas mince, c’est d’avoir ouvert les yeux aux peuples concernés mais aussi partout dans le monde, sur l’islamisme politique.
 
Il est bon, qu’à la suite du renversement des dictateurs en Tunisie et en Egypte, des islamistes aient été élus et qu’ils aient accédé au pouvoir à la faveur de majorité absolue ou relative et, dans certains cas, grâce au soutien de prétendus démocrates comme cela a été le cas en Tunisie où Messieurs Moncef Marzouki et Moustapha Ben Jaâfar, trahissant l’engagement qu’ils avaient pris devant leurs électeurs, ont permis à Ennahdha d’accéder à la majorité.
 
Que cela a été une bonne chose, ce n’est évidement pas pour le pays lui-même car, en quelques mois, ces islamistes dont certains prétendument "modérés", ont conduit leurs pays à une réelle régression, notamment, économique et sociale. Il suffit de voir l’état de la Tunisie aujourd’hui et l’état de l’Egypte pour voir, sans être expert, la régression provoquée en si peu de temps.
 
Ces islamistes dit "modérés", ont renoué très rapidement, aussitôt devrait-on dire, avec les pratiques des dictateurs chassés : le népotisme ou la nomination des parents et amis sans aucune référence aux capacités, l’affairisme et la corruption, l’instrumentalisation de la justice et les atteintes aux libertés atteinte aux libertés !
 
Tout cela a donc été un mal réel pour les pays, mais cela a été aussi un bien majeur car les peuples ont pu se rendre compte de ce que les islamistes faisaient du pouvoir et ils ont compris que ces « hommes pieux » étaient des ambitieux hypocrites ; et que ce qui les intéressaient avant tout ce n’était pas l’intérêt supérieur de leurs pays mais le pouvoir, l’argent, l'affairisme et favoriser leurs parents et proches.
 
Eh bien je dis que cette leçon partout, est une excellente chose.
Si les islamistes n’avaient pas obtenu le pouvoir, ils auraient continué à se présenter en martyrs et les peuples auraient pu continuer à croire aux miracles qu’ils promettaient.
Les peuples les ont vu aux manettes ! Et c’est très bien.
 
Les peuples ont pu également comprendre, et cette leçon laissera des traces très importantes, que lorsqu’un parti s’appuie sur la religion, il ne peut pas être modéré ni admettre les libertés ; et qu’il a, nécessairement dans sa nature profonde, une tendance totalitaire ; puisqu’il est censé vouloir appliquer la parole de Dieu ... en ce basant sur la chariâa qui, selon les islamistes, est en est le prolongement, des "savants" ayant explicité le Coran ! Et comme tel, la chariâa est aussi immuable que le coran !
Ce qui est une absolue hérésie d'associer la parole de l'homme à celle d'Allah !
Les peuples ont, enfin, compris, qu’utiliser la parole de Dieu pour exercer le pouvoir était la pire des choses.
 
Ces islamistes par leurs incompétences, leurs abus en tout genre, ont aussi montré à une frange de plus en plus large des peuples que la religion ne doit pas intervenir en politique et qu’elle doit rester là où elle aurait dû demeurer : dans le cœur des hommes et dans les mosquées !
 
Finalement les islamistes auront, à leur cœur défendant, fait progresser comme jamais l’idée de laïcité dans les pays arabes.
 
Les peuples ont aussi bien mesuré que l’Islam qu’il prenait pour un tout, comportait des obédiences diverses et variées et que, notamment, le Wahhabisme, mal connu en Afrique du Nord, qui fut rejeté en son temps, était un cancer mortel, propagé à coup de milliards parles pétro monarques d'Arabie et de Qatar !
 
Ces peuples ont ouvert les yeux et ont compris que le Wahhabisme était en réalité un système politico religieux machiavélique, une idéologie totalitaire instrumentalisant la religion pour mieux asservir les peuples et les rendre plus facilement colonisables !
C'est pourquoi les patriotes les plus pieux, ont commencé à comprendre et à se révolter contre ce nouveau colonialisme et ceux qui le permettent : les islamiste "Frères musulmans" au pouvoir aussi bien en Egypte qu'en Tunisie.
 
Qui dira, après cela que les printemps arabes n’ont pas été bénéfiques ?
L’islamisme, j’en suis convaincu, sera vaincu, éliminé sans violence par les urnes, ou par la violence s’il ne s’incline pas devant la volonté populaire ; et il ira mourir de la mort des idéologies inhumaines. On le retrouvera dans le cimetière des grandes idéologies liberticides : le nazisme, le fascisme, le communisme, le pan arabisme et pan islamisme.
 
N'assiste-t-on pas, déjà, aux prémisses de ce déclin avant coureur de la chute finale ?
Il semble - l'avenir nous le dira plus clairement - que le changement d'Emir au Qatar n'est pas seulement un changement d'homme mais un refus clair de soutenir aveuglément les islamistes de tout bord.
 
Si l'expulsion du cheikh Youssef Qaradaoui, celui par qui le malheur est arrivé dans le monde dit "arabo musulman" quand il pondait les "fatouas" contraire à la philosophie même de l'Islam, pour appuyer et servir la politique hégémonique de son maître l'émir du Qatar, se confirmait ; ce serait bien un signe sérieux que l'islamisme va vers sa chute. Ce qui se passe en Egypte avec le mouvement "tamarroud" (rébellion) contre les islamistes, est un autre de ces signes.
 
Je prends date, ici, et je prédis la chute de l'islamisme politique, demain, après demain, dans quelques années, probablement dans la douleur ? Je ne sais. Mais une idéologie aussi liberticide, aussi mortifère, aussi régressive et qui n'apporte strictement rien à l'humanité en terme de progrès, ne peut avoir d'avenir !
Et gare à ceux qui, par ambitions personnelles où parce qu'ils ne sont pas à la hauteur de ce que l'histoire attend d'eux, feraient des alliances contre nature avec les islamistes.
Les peuples et l'histoire ne le leur pardonneront pas.
 
Blog de l'auteur : http://latroisiemerepubliquetunisienne.blogspot.it/2013/07/a-quelque-chose-malheur-est-bon.html

Moyenne des avis sur cet article :  3.4/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • BlackListed BlackListed 2 juillet 2013 09:57

    Je prends date, ici, et je prédis la chute de l’islamisme politique, demain, après demain, dans quelques années


    puissiez-vous avoir raison !


    • cassandre cassandre 2 juillet 2013 19:44

      Ça fait 20 ans qu’on nous dit que l’islamisme, maladie de l’islam, est moribond.
      Juste un épisode passager dans l’histoire de l’islam. Bientôt un mauvais rêve qui se termine...

      Mais de qui se moque t-on ?

      Comme si les textes de l’islam, à foison, n’appelaient pas à l’intolérance la plus extrême ! (sourate 9 verset28...etc...)
      Comme si la sunna, jusqu’à la nausée, ne relatait pas fièrement les meurtres commis par le prophète ! (muslim 17/4216..etc...)

      Je trouve au contraire que l’islamisme se porte très bien.

      En France, il est en pleine progression. Mais les grands médias tournent pudiquement les yeux.

      Ailleurs, il inspire la constitution de tous les pays musulmans, contrôle des Etats entiers, ou se prépare à les contrôler.
      Non, Monsieur, ce n’est pas l’islamisme qui meurt. Ces 3 Syriens sont bien placés pour en témoigner... (attention, le film n’est pas pour les enfants...)

      Pour ce genre d’article lénifiant, nul besoin d’Agoravox. Les médias officiels sont déjà là pour éduquer les esprits, il me semble...


    • Gabriel Gabriel 2 juillet 2013 09:59

      Une religion qui a le pouvoir ne peut être tolérante. Il n’y a nulle démocratie dans une religion et la liberté de l’individu obligé de s’y soumettre est contre nature. Les intégristes de quelques bords qu’ils soient, ne pratiquent jamais une religion d’amour, ce n’est que le prétexte derrière lequel ils s’abritent pour la recherche et la prise de pouvoir à laquelle ils aspirent.


      • Yvance77 2 juillet 2013 10:36

        Salut,

        Sans doute le peuple égyptien s’est finalement aperçu qu’on les a niquer sur la marchandise. La promesse c’était « le changement c’est maintenant » et ils y ont cru. Un an plus tard, nada !

        Alors ils remettent du cœur à l’ouvrage, pour atteindre leur but qui est une démocratie et une vie décente. Pas plus... ni moins.

        Au moins, respect à eux, ils se bougent le fion... par contre ici ????


        • Alpo47 Alpo47 2 juillet 2013 11:10

          D’accord pour les islamistes, et appliquez également cela à toutes les autres religions basées sur une « révélation » , par définition indiscutable.

          Un jour, peut être, davantage d’hommes s’affranchiront des ces systèmes religieux qui prétendent détenir et imposer LEUR « vérité » pour rechercher une compréhension nouvelle, certitude intérieure ... là où elle se trouve, c’est à dire au plus profond d’eux mêmes. Sans aucun concours de ces institutions dont l’objectif essentiel est de gagner et conserver du pouvoir.


          • jaja jaja 2 juillet 2013 11:38

            Les révolutions arabes sont loin d’être terminées.... Se débarrasser de Morsi et sa clique ...oui bien sûr !Mais ne pas oublier que le vrai pouvoir en Égypte c’est l’armée qui se veut la garante du statu-quo actuel qui laisse la bourgeoisie Cairote aux affaires et se plie aux injonctions US sur le respect des engagements internationaux de l’ancienne dictature...

            Ainsi on attend toujours du concret en soutien à la Résistance palestinienne et donc l’ouverture sans conditions du terminal de Rafah et le boycott total de l’État sioniste en matière commerciale....
            Tant que l’armée, soutenue par l’impérialisme américain, sera véritablement aux manettes rien ne changera vraiment pour les couches populaires égyptiennes !


            • Traroth Traroth 2 juillet 2013 14:47

              Vous avez une vision très étrange du développement. Que ferait l’Egypte aujourd’hui avec la production électrique de la Chine ? L’important est que sa production produise sans problème les besoins actuels et puisse couvrir les besoins du futur proche. La production se développera en même temps que lesdits besoins. C’est ce qui s’est passé partout ailleurs...



            • LE CHAT LE CHAT 2 juillet 2013 12:51

              une raison de l’effondrement total des islamistes au Mali est l’abscence totale de soutient de la part d’une population qu’ils avaient oppressés .

              Ces gens sont des cinglés , qu’ils crament en enfer avec leur bouquin de merde !


              • Traroth Traroth 2 juillet 2013 14:41

                Dans son ouvrage « après l’empire », Emmanuel Todd démontre déjà que l’islamisme n’est qu’une forme de réaction à la transition démographique dans les pays musulmans. Avec le « printemps arabe », les pays concernés ont fait un pas dans la bonne direction. De nos jours, les islamistes sont largement démasqués pour les obscurantistes et les despotes en puissance qu’ils sont. Le soufflé va retomber, oh, pas sans soubresaut, mais il est déjà très clair qu’en Tunisie et en Egypte, les gens en ont déjà plus qu’assez des islamistes et que leurs jours sont comptés. Ils n’auront pas mis longtemps à décevoir.


                • popov 2 juillet 2013 16:14
                  Comme je disais l’autre jour ici, moins délicatement que l’auteur : http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/egypte-les-freres-musulmans-au-137999#forum3761729

                  « En même temps, avec allah au pouvoir maintenant dans beaucoup de pays, tout le monde va pouvoir découvrir sa sale gueule.

                  Ça va être une révélation. »

                  Ce qui m’étonne, c’est que tous les autres commentaires ont été supprimés, sauf le mien, qui n’avait pourtant rien de politiquement correct.

                  • OMAR 2 juillet 2013 19:56

                    Omar 33

                    Bonjour Rachid : "Si les islamistes n’avaient pas obtenu le pouvoir, ils auraient continué à se présenter en martyrs et les peuples auraient pu continuer à croire aux miracles qu’ils promettaient....".

                    Faux.....
                    Rappelez-vous ce qu’ils ont fait subir aux algériens
                    http://anglesdevue.canalblog.com/archives/2009/10/07/15342469.html

                    et à l’Algérie.
                    http://fr.wikipedia.org/wiki/Groupe_islamique_arm%C3%A9

                    Alors, est-ce le début de la fin des frères musulmans, salafistes, wahabites et autres barbares ?

                    IN CHA’ALLAH......


                    • le moine du côté obscur 3 juillet 2013 09:29

                      Moi je pense que les « printemps arabes » sont des créatures des mondialistes dont le but avoué est de mener l’ordre ancien au chaos puis de le détruire. Les « printemps arabes » mèneront aussi à la destruction de l’Islam en tant que tel. Les « frères musulmans » et autres joyeusetés du genre sont des fabrications des mondialistes, des pions jetables après usage. Maintenant ils sont et seront vomis dans le monde arabo-musulmans mais ne soyons pas trop optimistes car les mondialistes apatrides et démoniaques ont plus d’un tour dans leur immonde sac. Ils ont eu la peau des « dictateurs », ils sont en train d’avoir la peau des oulémas et autres savants principalement sunnites et après ils essaieront de rendre le monde arabo-musulman soluble dans la mondialisation. Pour cela il faut entre autres convaincre les peuples que leur classe politique est incompétente et pourrie. Le « Nouvel Ordre Mondial » se bâtira sur les ruines des nations, des religions bref de l’ordre ancien. 


                      • mortelune mortelune 3 juillet 2013 10:35

                        Ce qui s’applique aux Islamistes s’applique malheureusement à beaucoup d’autres, notamment aux aristocrates bourgeois des pays occidentaux ou pas, qui gardent le pouvoir en prenant les peuples pour des abrutis. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès