Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > L’Afghanistan, N°1 de la production mondiale de cannabis et (...)

L’Afghanistan, N°1 de la production mondiale de cannabis et d’opium

On savait que l’Afghanistan était le premier producteur d’opium au monde.Cette production était en 2009 de 6900 tonnes soit 89% de la production mondiale alors qu’en 2001, la culture de pavot à opium était quasi nulle dans ce pays. (1)

Si l’on prend en compte plusieurs facteurs, il est intéressant d’analyser cette situation en Afghanistan. En effet, les données fournies par l’UNODC (United Nations Office on Drugs and Crimes, Office des Nations Unies des drogues et crimes) sont pondérées par quatre principaux facteurs : la météo, le ratio de transformation de l’opium en héroïne (ou en morphine), les stocks disponibles et la situation géopolitique du pays.

Concernant la météo, elle rentre en compte dans les dernières statistiques car elle serait responsable de la baisse importante de production en 2010. (2) En effet, depuis 2007, les surfaces de production seraient passées de 193000 Ha à 123000 en 2009. Cette baisse doit cependant être pondérée par le ratio de transformation qui augmente de 15% en 2009 par rapport à 2008 ainsi que par les larges stocks qui seraient disponibles (3). L’UNODC estime en effet à 10000 tonnes les stocks d’opium soit 2 ans de consommation d’héroïne. Les règles de base de l’industrie préconiserait donc dans une telle situation de réduire la production pour consommer les stocks. Cependant, un champignon inconnu détruirait près de la moitié de la récolte 2010. (4)

Une analyse de la situation géopolitique de l’Afghanistan depuis 30 ans comparée à la production d’opium est intéressante à plus d’un titre.

Rappel de l’histoire de l’Afghanistan depuis 30 ans :

1978 – 1992 : Guerre contre l’URSS, la production d’opium est quasi nulle en 1979 : quelques centaines de tonnes d’opium, soit quelques dizaines de tonnes d’équivalent héroïne. A leur départ, l’Afghanistan est certainement le premier producteur mondial d’opium.

1992 – 1996 : La guerre civile voit les talibans gagner du terrain avec le soutien des Etats-Unis (Madeleine Albright déclara « c’est un pas positif »). (5) En 1995, l’Afghanistan produit plus de la moitié de la production mondiale, soit 2000 tonnes environ.

1997 – 2001 : Les talibans au pouvoir laissent la production augmenter malgré une politique officielle qui préconise une transition vers l’arrêt à long terme. En 2000, la production afghane est supérieure à 3000 tonnes.

2001 : Mais à l’été 2000, les talibans décident de lancer un grande opération de suppression de la production et en 2001, l’ONUDC relève une production afghane réduite à 185 tonnes. Il faut noter que sur ces chiffres, 154 tonnes provenaient du Badakhchan, une des rares provinces avec le Panshir à ne pas être sous le contrôle des talibans. Le 9 septembre 2001, le commandant Massoud est assassiné et le 11 septembre, l’attentat de New-York fait que les Etats-Unis ne soutiennent plus les talibans.

2001 – 2010 : Après l’intervention de l’OTAN, la production d’opium explose pour atteindre 8400 tonnes en 2007 et redescendre à 6900 tonnes en 2009. Le tableau ci-dessous est extrait du dernier rapport de l’UNODC (1).

Production mondiale d'opium

 

En 2008, toujours selon le rapport de l’UNODC (6), la consommation mondiale d’héroïne est de 340 tonnes. Page 16 de ce même rapport, l’Afghanistan aurait produit en 2008 380 tonnes d’héroïne qui permettent largement, malgré les saisies, de couvrir le besoin mondial et faire des stocks.

D’autre part, le cannabis est désormais produit en Afghanistan de manière industrielle. Il passe devant le Maroc selon le dernier rapport de l’UNODC. (7) L’Afghanistan bénéficie d’un rendement exceptionnel avec 145 kilos par Ha contre 40 au Maroc permettant de livrer 1500 à 3000 tonnes de haschich par an. (8) De plus, malgré une conservation moins intéressante pendant les périodes de sécheresse, le cannabis rapporte 300 dollars à l’Ha de plus que l’opium, soit 3900 $.

Antonio Maria Costa, directeur exécutif de l’UNODC, a déclaré : « Le problème de drogue de l’Afghanistan est plus complexe encore que le commerce de l’opium. Mais le remède reste le même. En améliorant la sécurité et le développement dans les régions du pays productrices de drogues, nous pouvons porter un coup d’arrêt au plus gros fournisseur mondial en haschich et en héroïne. »

Comment expliquer alors que, tandis que les talibans ont quasiment éradiqué la drogue en quelques mois, depuis que le pays est sous le contrôle de l’OTAN, c’est exactement le contraire qui se passe ?

 

(1) http://www.unodc.org/documents/data-and-analysis/WDR2010/EXECUTIVE_SUMMARY_-_FR.pdf p.15

(2) http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=21190&Cr=Afghanistan&Cr1=

(3) http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=19985&Cr=Afghanistan&Cr1=drogue#

(4) http://fr.rian.ru/world/20100513/186680726.html

(5) http://fr.wikipedia.org/wiki/Madeleine_Albright#cite_note-3

(6) http://www.unodc.org/documents/data-and-analysis/WDR2010/EXECUTIVE_SUMMARY_-_FR.pdf p.17

(7) http://www.unodc.org/documents/wdr/WDR_2010/2.4_Cannabis.pdf

(8) http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=21589&Cr=drogue&Cr1=


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • Alpo47 Alpo47 30 juin 2010 10:48

    On notera d’ailleurs, mais c’est surement « les hasards de l’histoire », que c’est à partir du moment que les talibans parviennent à éradiquer la production d’opium que les USA et l’OTAN envoient des troupes pour occuper le pays.
    Comme l’indique l’auteur, la production a ainsi pu très vite reprendre.

    Surement une coïncidence...


    • dawei dawei 30 juin 2010 11:05

      Comment expliquer alors que, tandis que les talibans ont quasiment éradiqué la drogue en quelques mois, depuis que le pays est sous le contrôle de l’OTAN, c’est exactement le contraire qui se passe ?
      La question est si candide qu’elle en devient mignone !!

      Il est evident et quasi officiel que la CIA ou d’autres interet occultes financent leurs actions les plus opacs par le traffic ... la Colombie est aussi un grand alier pour ça !
      Ensuite, d’un point de vue geostrategique, cet opium est essentiellement acheminé en Russie, en Chine et en Europe. Cette drogue a donc pour vocation de financer les pires actions de la CIA et autres mafias , de gagner l’approbation des populations locales car elles recuperent un peu de cet argent, ce qui permet aussi de s’installer et de piller les resources minieres, tout en intoxicants les populations des concurrents géopolitiques que sont la Russie, la Chine et l’Europe. D’une pierre 4 coups, comme toujours avec ces dangereux hypocrites !!

      C’est article est fort interessant car il met bien en valeur une rupture de production d’opium en 2001 et amene à poser une autre question candide :
      Et si la raison du 11 septembre qui deboucha sur la guerre en Afghanistan n’est pas simplement due à l’arret de la production d’opium par les talibans ce qui aurait enormement deplu à la CIA ou autre mafia oculte occidentale interessée ?

      PS je rappelle qu’officiellement, les attentats du 11 septembre ne sont pas considérés comme ayant été organisé par Ben Laden selon le FBI et qu’il n’y a pas de traces de vie de Ben Laden fiables depuis ... aout 2001 dans un hopital de la CIA...


      • le naif le naif 30 juin 2010 15:01

        @ Dawei

        Bonjour,

        C’est la thèse développée dans ce film de « fiction » : Who Killed John O’Neill ?

        http://video.google.com/videoplay?docid=-2007933227138676264#

        pour ceux qui ne connaissent pas John O’Neill, une petite biographie ici :
        http://www.reopen911.info/News/2009/12/20/john-o%E2%80%99neill-un-destin-funeste/

        Afin de couper court à toutes polémiques, vous trouverez dans l’excellent ouvrage d’Eric Laurent « La face cachée du 11 septembre » tous les éléments qui corroborent cette biographie.

        Slts


      • liberta 30 juin 2010 11:07

        C’est évidemment l’opium qui sert de bras financiers aux Etats Unis et pas qu’a eux
        Ils ont su au VietNam utilisé l’agent Orange pour éradiquer les cultures 
        Bien sûr que l’occupation américaine a été déclenchée par l’éradication de la production d’opium par les Talibans
        Cette façon de laisser à penser au monde entier qu’ils combattent la drogue est la plus grande forfaiture que l’on connait actuellement
        Ils soutiennent de la même façon les cartels colombiens
        Et pendant ce temps les populations civiles sont décimées
        Mais quand et comment verra-t-on la fin de cet empire maléfique ?


        • dawei dawei 30 juin 2010 11:33

          par contre, ce qui est encourageant dans cet article, c’est que le canabis est plus rentable que l’hero.
          Franchement je suis contre la drogue, mais si la cannabis remplace l’heroine, c’est un mal pour un bien me semble t il. Si seulement ils pouvaient remplacer la prod de cockaine par la ganja egalement, ce serait moins pire, et le monde serait moins constitué de requins, jetseter et autres psudo stars degeneres et surexitées par la cocque au point ou ca en est devenu une norme car la cocque s’est banalisée ces dernieres années. A la place, ou aurait des moumous niaiseux, c’est chiant, mais moins.. ca donne envie de se coucher, et c’est ce qu’on a de mieux a faire parfois.. smiley


          • asterix asterix 30 juin 2010 16:26

            Voeu pieux qui ne repose malheureusement sur rien, ces deux drogues étant fondamentalement différentes tant du point de vue des effets que de l’addictivité. Si un consommateur de shitt passe à l’héro, c’est parce qu’il a déjà franchi le cap de l’interdit et se dit que, là aussi, il n’y a que mensonges et désinformation. Erreur !!! L’héro, c’est deux mois de plaisir et puis l’enfer ...et surtout la quasi-impossibilité de s’en sortir plus le risque de rechute.
            Le shitt, on l’arrête quand on veut ou presque et il n’y a pas d’effet de manque, sauf psychologique. C’est comme boire un verre de vin. Un verre, pas trois bouteilles car là, il y a danger !
            Souvent, le shitt afghan ( très difficile à trouver sauf en Hollande ) est enrichi d’un peu d’opium, c’est pour cela qu’il paraît plus fort, plus planant. C’est d’ailleurs le nouveau moyen trouvé par les trafiquants du Maghreb de s’assurer le contrôle des jeunes consommateurs. On ajoute du henné ( qui fait mal à la tête ) pour gonfler la quantité et de l’héro pour fidéliser le consommateur. Parfois, en allant jusqu’à lui donner le produit jusqu’à création de l’état de manque. Le reste, je vous le laisse deviner...
            L’Etat doit créer une régie des drogues, c’est urgent car il s’agit d’un problème majeur de santé publique. C’en sera dès lors fini des Karzaï, des cartels, du financement de la CIA et de toute une économie souterraine qui, une fois blanchie, s’investit dans d’autres secteurs en donnant les moyens de corrompre.
            Et vous les petits jeunes, méfiez-vous de l’extasy ! Contrairement à ce que vous pensez, il s’agit vraiment d’une drogue de merde qui vous rend marteau en six mois de consommation, disons un peu trop régulière.
            Voeu pieux, encore un voeu pieux...
             


          • frugeky 30 juin 2010 12:01

            Les rendements comparés entre le Maroc et l’Afghanistan sur la production à l’hectare sont intéressants. Une telle différence, alors que le maroc possède une expérience ancienne ne peut s’entendre que par une agriculture productiviste qui n’est pas historiquement afghane mais occidentale .


            • dawei dawei 30 juin 2010 13:12

              ça pue le shit OGM !


            • bumpdat 30 juin 2010 13:26

              C’est surtout dû au fait que ce n’est ni la même plante ni la même méthode de production...

              Et quand on parle du rendement ça ne concerne que le cultivateur, pour le trafiquant l’héroïne est 1000 fois plus intéressante, moins de marchandise à transporter pour plus de bénéfices...


            • morice morice 30 juin 2010 12:19

              par contre, ce qui est encourageant dans cet article, c’est que le canabis est plus rentable que l’hero.


              propos GRAVE d’un irresponsable total.

              Comment expliquer alors que, tandis que les talibans ont quasiment éradiqué la drogue en quelques mois, depuis que le pays est sous le contrôle de l’OTAN, c’est exactement le contraire qui se passe ?
              La question est si candide qu’elle en devient mignonne !!


              euh elle est même RIDICULE...

              faudrait que l’auteur s’intéresse un peu aux sources de financement de la CIA....

              • dawei dawei 30 juin 2010 13:15

                Je peux savoir en quoi c’est grave et irresponsable de considerer que la cullture du cannabis est moins dangereuse que celle de l’hero, meme si je ne la cautionne pas non plus ?


              • Blartex 30 juin 2010 14:06

                Bonjour morice,

                vous croyez tout ce qui est écrit ?


              • yanch yanch 30 juin 2010 12:34

                L’auteur a volontairement laissé la discussion ouverte. L’objet de l’article est d’informer.

                Le forum est là pour en discuter ;)

                • Blartex 30 juin 2010 14:20

                  Sympa, l’auteur.

                  Depuis la guerre en afghan avec les russes, on ne trouve plus que de la merde marocaine.
                  Même plus de libanais rouge...

                  Hein, formons.

                  Pasque ouah !!!


                • Leviathan Leviathan 30 juin 2010 13:11

                  D’après le documentaire « La face cachée de l’Amérique » des Archives Oubliées, George Bush Senior était personnellement impliqué dans ce trafique de drogue, en tant que haut placé de la CIA.

                  Pour en savoir plus lisez également :
                  - « Dark Alliance : The Cia, the Contras, and the Crack Cocaine Explosion » de Gary WEBB.
                  - « Shadows Masters » de Daniel Estulin.

                  Et visionnez  :
                  - « La face cachée de l’amérique » des Archives Oubliées.


                  • Leviathan Leviathan 30 juin 2010 13:17

                    Ainsi que « 90 minutes » de Paul Moreira sur le trafic de drogues de la CIA :
                    http://www.dailymotion.com/video/xabugo_usa-et-trafic-de-drogue-magouilles_news


                  • Blartex 30 juin 2010 14:10

                    C’est mieux de fumer de l’afghan ou du marocain ?


                    • dawei dawei 30 juin 2010 14:25

                      Blartex, c’est mieux de ne pas se droguer,
                      par contre fumer du cana c’est clair que c’est moins pire que de se shooter à l’hero ou au crack, mais je ne l’encourage pas pour autant !
                      Mais bon, le plus lamentable c’est de savoir à qui profite le crime ... et de toujours tomber sur les memes.


                    • asterix asterix 30 juin 2010 16:32

                      Sûrement du marocain. Du Keitama de préférence, celui qu’aucun consommateur occidental ne trouve sur le marché, car il est réservé aux petits camarades exilés dans ce si scandaleux monde occidental.
                      Va lire plus haut ce que je dis en réponse à un autre commentaire.
                      Quant à l’herbe dite ’« hollandaise » ce sont des OGM artificiellement poussés par des engrais pour la plupart toxiques. Danger !!!


                    • Blartex 30 juin 2010 14:27

                      C’est mieux de se souler la gueule au pinard ?


                      • dawei dawei 30 juin 2010 14:38

                        t’es bizar mec, quand je dis que le mieux c’est de ne pas se droguer, ça inclut evidemment l’alcool et même la clope !
                        Par contre, pour info, l’alcool est tres proche de l’hero en terme d’effet, de nuisance et de dépendance, avec ces infos tu en déduit facilement de ce que je pense de se bourrer la gueule au pinard ! Et le cana contient moins de toxine que la clope ... je n’encourange pas à en prendre pour autant n’en consommant pas personnellement, je dis juste que c’est probablement la moins pire de toutes les drogues legales et illegales apres le chocolat , le sport , la musique, le sexe et le débat steril sur des forums.


                      • dawei dawei 30 juin 2010 14:30

                        Quelqu’un a vu Rambo en Afghanistan hier !! C’etait enorme, et edifiant !! Ca rappelait quelques faits fondamentaux, notamment que ce sont les americains qui ont soutenus, formés et équipé les talibans. Et surtout, une belle demonstration de propagande avec la pseudo amitié avec le peuple afghan, et l’heroisme universel du GI...
                        En tout cas ce que j’ai retenu ,
                        « C’est que c’est po not guerre colonel » donc sortons de l’OTAN ou alors profitons d’y etre pour le discoudre.


                        • Blartex 30 juin 2010 14:35

                          Itch cam davaditch, bourniatch choumbilaytch.


                          • yanch yanch 1er juillet 2010 00:05

                            Merci, j’apprécie :)


                          • Jérémy Allemand Jeremy971 30 juin 2010 23:52

                            Dites je n’ai jamais trop compris la relation entre l’opium, l’empire anglais, et la Chine. Ce que je comprends pas c’est qu’un état ait fait la guerre à un pays souverain pour l’obliger à consommer de la drogue.....C’était il y a plus d’un siècle quand même. je veux dire maintenant on est civilisés, c’est pas possible que l’on refasse les mêmes erreurs

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès