Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > L’intervention américaine en Libye paraît inéluctable

L’intervention américaine en Libye paraît inéluctable

Alors qu’aucune piste n’est pour l’instant privilégiée pour enrayer l’enlisement de la crise actuelle en Libye, de nombreux facteurs indiquent que seuls les Etats-Unis auront la capacité et la volonté d’arbitrer ce conflit meurtrier.

Une escalade de la violence

Les premières manifestations contre le pouvoir autoritaire de Kadhafi, débutées mi-février, se sont transformées en une réelle guerre civile entre pro et anti Kadhafi.

Aujourd’hui, avec plus de 6.000 morts et des affrontements incessants, le pays est plongé dans le chaos. L’ONU fait état de plus de 190.000 personnes ayant déjà quitté le pays - majoritairement des étrangers travaillant en Libye – tunisiens, égyptiens…-

L’équilibre des forces entre les deux camps

L’examen ? des forces en présence renforce l’inquiétude sur la poursuite du conflit. Avec d’un côté l’armée de Kadhafi, regroupant militaires et mercenaires africains, suréquipés et dotés de tous les pétrodollars nécessaires à la poursuite des combats. Et de l’autre une opposition constituée de militaires démissionnaires, et surtout d’un nombre très important de volontaires, qui bien que peu formés, sont extrêmement déterminés et profitent de toute l’artillerie présente dans les casernes des villes dont ils se sont emparées. Il n’y a pas de doute quant à la puissance des insurgés, qui possèdent notamment du matériel sol-air et ont déjà détruits plusieurs avions des forces pro Kadhafi. De plus ces derniers commencent à s’organiser, avec la création samedi 5 Mars du Conseil National Libyen qui s’est donné comme mission de coordonner la révolte libyenne par une stratégie militaire et l’élaboration d’un plan de transition politique.

Une guerre civile qui s’enlise 

Les combats de ces derniers jours, qui ont amené rebelles et forces pro-Kadhafi à se reprendre mutuellement le contrôle de certaines villes, est inquiétant pour la suite. En effet cet équilibre des forces, entre offensives et contre-offensives, ainsi que la détermination de chaque camp inquiètent tant la résolution du conflit semble supposer l’anéantissement d’un des deux camps.

Si l’hypothèse d’un essoufflement des rebelles par manque de carburant ou de munitions doit être prise en compte, il semble que les évènements des derniers jours aient prouvé la force de leur mouvement et qu’il y aura toujours des pays étrangers prêts à les soutenir. – des sénateurs américains appellent notamment à un soutien de leur armée auprès des insurgés.

Les raisons d’une intervention

Mais la Libye ne sera pas, contrairement à d’autres pays africains, abandonnée à une guerre civile sanglante. En effet, l’ampleur de la catastrophe humanitaire, les intérêts des plus grandes nations pour le pétrole libyen, la crainte du maintien d’un chef d’état terroriste ainsi que la possibilité de voir éclore Al-Qaeda sur les terres libyennes grâce à l’engrais de la guerre civile supposent une résolution à court-terme du conflit.

Le pétrole libyen

La Libye, deuxième producteur de pétrole d’Afrique après le Nigéria, est un acteur important à l’échelle mondiale. Le tableau ci-dessous illustre la répartition des 1,6 millions de barils produits chaque jour en Libye, et démontre l’intérêt hautement stratégique pour de nombreux états que de se prémunir de tout risque concernant leur approvisionnement en pétrole. Ainsi, même si les estimations divergent, il est admis que la production a déjà été drastiquement réduite depuis le début de la guerre civile libyenne.

JPEG - 31.1 ko
Pays clients du pétrole libyen
Graphique de The Economist illustrant la part du pétrole libyen dans l’approvisionnement total de chaque pays - en % et en valeur

Un Chef d’Etat Terroriste

Alors que les affrontements actuels ne présagent pas d’une chute immédiate de Kadhafi – beaucoup l’ont d’ailleurs enterré trop vite -, comment imaginer, dans le cas où son camp parviendrait à se maintenir au pouvoir, que la communauté internationale accepte cette situation. En effet, la communauté internationale a appris à ses dépens ce dont Kadhafi est capable – attentat de Lockerbie, comportement belliqueux actuel avec le massacre de civils… - ils ne prendront donc pas le risque de laisser sombrer le pays, tout en sachant que Kadhafi sera prêt à tout pour s’accrocher au pouvoir, jusqu’aux actes les plus irrationnels.

Si des chefs d’états encore plus meurtriers, comme Al-Bashir au Soudan, n’ont eux pas été renversés par une force étrangère, les enjeux concernant la Libye et qui sont en train d’être évoqués laissent présager du contraire.

Le risque Al-Qaeda

Une intervention militaire trouverait également sa justification dans la lutte contre le terrorisme. En effet, la poursuite de l’enlisement du conflit apporterait une opportunité unique pour Al-Qaeda, l’organisation pouvant profiter du désordre ambiant pour s’installer, recruter et surtout proposer son soutien à l’un ou l’autre des deux camps en échange de bienveillance à son égard. Pour appuyer cette thèse le meilleur exemple est celui de Ben Laden. Lorsque ce dernier quitte l’Arabie Saoudite pour le Soudan, alors en pleine guerre civile, il a pour objectif de profiter du climat de guerre et du soutien du chef du mouvement islamique Hassan Al-Tourabi pour développer sa propre cellule terroriste, ce qui aurait notamment permis de financer le mouvement d’Al-Tourabi.

Les difficultés d’une intervention

Pour toutes les raisons évoquées plus tôt, il semble clair qu’une intervention étrangère aura lieu, à moins que les insurgés renversent le gouvernement Kadhafi dans les jours qui viennent, ce qui semble peu probable. Mais une intervention de l’ONU paraît compliquée à l’heure actuelle : la Chine – mais aussi la Russie - ont pour principe la non-ingérence et opposeront donc leur veto à toute résolution supposant une intervention militaire. De la même façon il paraît improbable que l’Union Africaine(UA) intervienne, tant les pays qui participent à cette force de paix s’opposent au « droit d’ingérence », notamment parce que cela pourrait créer un précédent.

S’il semble qu’aucune organisation – ONU, UA, Europe – n’obtiendra l’unanimité pour une intervention, l’autre limite provient du fait que l’opposition libyenne ne souhaite pas d’une intervention militaire étrangère dans leur pays, car cela aurait un effet contre-productif en appuyant les discours de Kadhafi qui voit dans la révolte actuelle une manipulation étrangère.

Néanmoins, face à la difficulté des insurgés de faire tomber Kadhafi, face à la folie de cet homme prêt à massacrer des civils en masse pour défendre son pouvoir, le fort probable enlisement de la guerre civile conduira les insurgés à accepter l’aide d’une nation étrangère, qui en l’occurrence ne peut être que les Etats-Unis.

La prudence américaine

Alors que jusqu’à présent les Etats-Unis se montrent très prudents quant à toute intervention en Libye, il semble assez évident qu’ils soient le seul pays en capacité d’intervenir (qui pourrait déployer deux porte-avions dans la zone en si peu de temps),. Néanmoins, qu’ils en aient la capacité n’implique pas nécessairement qu’ils en aient la volonté.

Ainsi, le bourbier irakien n’est toujours pas résolu et le sujet est devenu fortement impopulaire auprès des électeurs ; à un an des élections, Obama ne souhaite pas prendre le risque d’une opération hasardeuse, longue, coûteuse, qui pourrait amener à établir des parallèles avec la politique menée par G.W. Bush dans le passé.

Une intervention inéluctable

Malgré la prudence américaine, des arguments plus forts tendent vers une intervention américaine :

- Tout d’abord, alors que la situation semble empirer jour après jour, la grave crise humanitaire qui va s’en suivre incitera la communauté internationale à vouloir mettre un terme au conflit. Or, comme ni l’ONU ni l’UA ne pourront intervenir faute d’unanimité, les Etats-Unis devront assumer seuls une intervention militaire. Pour ne pas répéter l’échec Irakien, l’intervention américaine sera probablement réalisée en coordination avec les insurgés et pourrait prendre la forme d’une aide aérienne et logistique, afin de limiter les risques de devoir rester présent sur une longue durée. La présence de 2 porte-avions américains dans la mer Méditerranée va dans ce sens.

- Intervenir en Libye serait l’occasion de sécuriser l’approvisionnement en pétrole de cet important pays producteur- enjeu important pour le futur -, et surtout d’acheter une part plus importante de leur production- les Etats-Unis achètent seulement 3% de la production libyenne, contre 23,5% par exemple pour l’Italie, et ce en partie à cause de l’embargo commercial imposé par les Etats-Unis à la Libye de Kadhafi jusqu’en 2003 et qui à longtemps limité les échanges commerciaux avec ce pays.

- L’Amérique post-2001 connaît une paranoïa aigüe et toute menace de voir un nouveau berceau pour le terrorisme islamique doit être supprimée.

A travers les récentes déclarations d’Hilary Clinton, on est à même de penser que les Etats-Unis ne veulent pas donner l’impression aux libyens qu’ils s’impliqueront dans le conflit sans aucun mandat. Néanmoins, l’enlisement du conflit résonnera comme un plaidoyer en faveur d’une intervention, dont les Etats-Unis assumeront la charge.

 Mathieu Joselzon


Moyenne des avis sur cet article :  2.33/5   (42 votes)




Réagissez à l'article

73 réactions à cet article    


  • Alpo47 Alpo47 8 mars 2011 08:57

    Je crois que notre jeune étudiant ... devrait continuer d’étudier, avant de venir ici reprendre tous les arguments de la propagande anglo-saxonne.
    Pas facile de penser par soi même, hein ?
    Inutile donc de contribuer à la propagande des USA pour justifier leurs diverses interventions militaires dans le monde, ils s’en chargent fort bien eux même.
    Al Qaeda s’empare de la Libye ... quelle blague !


    • Mathieu Joselzon 8 mars 2011 10:32

      Bonjour,

      Tout d’abord merci pour votre message condescendant, qui contrairement à mon article n’apporte ni argument ni valeur à la discussion.

      Une lecture plus fine de mon article vous aurait permis de vous rendre compte que je ne cautionne en aucun cas une intervention américaine, je présente simplement le scénario qui me paraît être le plus plausible, que j’appuie par de nombreux arguments.

      Concernant Al-Qaeda je n’ai pas dit qu’ils allaient « s’emparer de la Libye », simplement qu’un pays dans une situation de guerre civile est propice à son accueil, comme au Soudan par exemple, qui, je vous le rappelle, possède une frontière commune avec la Libye et est gouverné par le régime islamiste d’Al-Bashir, où Ben Laden a vécu.

      Pour appuyer le fait que je pense qu’Al-Qaeda s’intéresse à la Libye, je vous invite à aller lire cet article :
      http://www.lemonde.fr/afrique/article/2011/02/24/libye-al-qaida-au-maghreb-apporte-son-soutien-total-aux-manifestants_1484428_3212.html#xtor=AL-32280265

      Cordialement,

      MJ


    • wesson wesson 8 mars 2011 10:44

      « Pour appuyer le fait que je pense qu’Al-Qaeda s’intéresse à la Libye [...] »

      Dites-moi, l’élysée vient d’être victime d’un piratage informatique. Ne serait-ce pas au moins Ben Laden qui du fond de sa grotte ultramoderne a piloté ce hacking ?


    • dawei dawei 8 mars 2011 11:53

      je vous rappelle aussi que le Canada a une frontière avec un pays ou Ben Laden a vécu aussi, les USA, donc le Canada devrait tout autant vous préoccuper ...


    • dawei dawei 8 mars 2011 11:57

       à l’auteur, aqmi n’a rien à voir avec Ben Laden. Aqmi (acme) est un produit manaufacturé made in france and Algerie, Ben Laden est mort bien avant sa creation. Et le monde, donc l’afp, donc la source de l’information monolithique et biasiée (euphemisme), n’est pas parole d’evangile.


    • mrdawson 8 mars 2011 13:31

      C’est bien rigolo tout ça, l’auteur prends la peine d’écrire un article construit et argumenté (qui vaut ce qu’il vaut) et, de manière très mature avouons le, les commentaires se contentent d’attaques ad hominem et de phrases condescendantes (« pfff le naïf, nous on sait bien qu’il existe un complot international qui a créé de toute pièce la notion même de groupes armés extrémistes islamistes »).
      Félicitations, sur une échelle de l’argumentation vous avez tout de même atteint le niveau 2.


    • dawei dawei 8 mars 2011 13:45

      faux, c’est le niveau 4 sur votre échelle : contrargumentation avec peu de preuves, soyez honnête.


    • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 8 mars 2011 09:25

      J’espère bien que le camarade OBAMA ne ferait pas la même erreur que BUSH.

      La violence américaine encouragée sournoisement par le terrorisme français n’est pas la solution !

      Et puis je répète même les Américains feront bientôt face à la révolte des plus que pauvres dans un pays plus que riche ! Même en terre Mariannesque, il y’aura la REVOLUTION POUR LES DEVOIRS HUMAINS afin d’en finir avec la démocratitude hypocrite et la chanson des droits de l’homme !


      Les Français aspirent à redevenir eux mêmes ; il veulent en finir avec la coalition insolite qui miroite la possible réussite d’une Europe des 27, Ilot de paix et de prospérité entouré par les mendiants ! Les Français ont comprit qu’iun monde aussi égoïste, aussi hypocrite, aussi impossible ne peut se construire : LES FRANCAIS VOTERONT POUR LE FRONT NATIONAL ET LA FRANCE REPRENDRA LA PLACE QU’ELLE MERITE AU SEIN DES NATIONS !

      Quant aux Américains, ils doivent mettre de l’ordre chez-eux en rapprochant un peu les extrêmes entre ceux qui veulent aller par leurs propres moyens sur la Lune et ceux qui ne trouvent pas un morceau de pain pour calmer leur estomac : OBAMA ne doit pas écouter les impérialistes Visages Pales qui le poussent à la destruction des « pays arabes » ! 

      OBAMA ne doit pas oublier qu’il a été élu par des millions de noirs qui dorment encore sur des cartons et ne trouvent rien à manger : Avant d’aller bombarder la Libye et avant de massacrer le peuple Libyen pour en faire un deuxième Irak, il a mieux à faire chez lui !

      Mohammed MADJOUR.


      • pilhaouer 8 mars 2011 09:44

        Peut-on parler d’une « erreur » de Bush à propos de l’Afghanistan et de l’Irak ?
        Il s’agit d’ une politique délibérée des néos-cons au profit du lobby militaro-industriel qui a bien réussi au prix de la destruction de ces pays et de millions de morts et de vies brisées.
        Que le peuple états-unien en subisse le contre-coup n’a que peu d’importance pour la classe dominante.


      • dawei dawei 8 mars 2011 10:54

        bonne remarque. D’ailleur on peur en dire de même de la politique de Sarko, c’est ue réussite de A à Z , car son seul but était de ruiner la classe moyenne à l’avantage de la classe riche, désepsperer les peuples pour faire monter le populisme, écraser les plus pauvre, s’excuser de notre indépendance passée aupres des americains, et devenir leur toutou, ruiner le peu d’image indépendante qu’il restait, diviser les populations ,tout en sacrifiant de façon rituelle le social, l’Etat et les petites et moyennes entreprises sur l’autel du CAPITALISME FINANCIER.
        Bravo agent Sarko, mission accomplie avec brio, et avec même un an d’avance !


      • Gérard Luçon Gerard Lucon 8 mars 2011 14:18

        aucune erreur de la part de Bush, c’est pas parce que c’est un ancien ivrogne avec une tete de con qu’il n’a pas envoyé une expédition coloniale en Irak « pour le plaisir », c’était pensé et prémédité, n’oubliez pas que Saddam Hussein dirigeait un Etat laique et qu’il avait décidé de ne plus utiliser le USD comme monnaie de référence ....

        donc son lance-pierre de destruction massive devait être anihilé et lui devait être remis par les forces coloniales occidentales ayant aboli la peine de mort au gouvernement à la solde des occupants, et être pendu

        Bon, je ne vais pas pleurer l’exécution de ce criminel, mais à qui le crime a-t-il profité ? Irak, 450.000 morts depuis l’entrée des troupes de libération occidentales ... et elles peuvent mieux faire, maintenant elles se sont spécialisées dans les groupes d’enfants en Afghanistan, il parait que c’est motivant pour les snipers car ils courent plus vitent que les vieux, et donc ils s’entrainent efficacement


      • dawei dawei 8 mars 2011 14:23

        arrete j’ai la nausée


      • vinvin 9 mars 2011 01:45

        (@MADJOUR).


        Je suis tout a fait d’ accord avec votre « post », et je prie le ciel pour que vous ayez raison sur tous les points.


        Cordialement.



        VINVIN.

      • pilhaouer 8 mars 2011 09:50

        Propagande dans l’air du temps, ou ignorance de l’histoire, ou les deux ?
        Qu’apprend-on dans les écoles de management ?
        Que le colonialisme occidental et l’impérialisme libèrent les peuples ? Un exemple SVP.
        S’il y a ingérence en libye, ce sera comme toujours dans l’intérêt des puissances dominantes.
        Pour ceux qui ne seront pas d’accord, il y aura des Guantanamo, des Abou Ghraïb et plus simplement des « dégâts collatéraux ».
        Savez-vous au moins que les guerres « modernes » tuent essentiellement des civils ?


        • Mathieu Joselzon 8 mars 2011 14:22

          Comment en arrivez-vous à faire ces raccourcis ?

          Je ne cautionne à aucun moment une intervention américaine, preuve en est que je dis qu’une de leurs premières motivations serait le pétrole.

          Au final, malgré votre interprétation erronée - due peut-être à ma mauvaise formulation (héritage de mon école de Management bien sûr) , nous sommes d’accord sur de nombreux points, et ce malgré le fait que je sais bien moins de choses que vous :
          1/ Je ne considère pas que « le colonialisme occidental et l’impérialisme libèrent les peuples »

          2/ Les guerres modernes tuent effectivement essentiellement des civils : en Libye, au Soudan, au Rwanda


        • dawei dawei 8 mars 2011 14:53

          je tiens dans ce cas à m’excuser , car effectivement, le discours monolithique aveuglément pro-occident semblait ressortir de votre article , peut être trop formaté. Désolé donc


        • Domino 8 mars 2011 09:57

          Ces Ricains sont vraiment un danger pour la planète ...


          • Gérard Luçon Gerard Lucon 8 mars 2011 14:26

            n’oublions pas que certains pays, USA, Afrique du Sud, Australie, ont été créés en y envoyant des putes et des criminels,
            ...
            et aussi des orphelins (sur ce sujet ne parlons pas des prêtres homosexuels chargés de la rédemption de ces victimes)

            et tout cela il n’y a pas si longtemps .... guerre de sécession, apartheid, et les images pieuses : Mandela, Martin Luther King ... et l’excellent Nobel de la Pet, le clown triste Obama


          • candide candide 8 mars 2011 10:03

            Ces Ricains sont partout où ça sent le pétrole ...


            • dawei dawei 8 mars 2011 10:37

              hilarant smiley smiley smiley
              surtout la partie concernant l’endiguement contre le terrorisme d’al quaid et Ben Laden GENIAL, que deux mots à dire BRA-VO !!!

              Je ne veux pas refaire le sketch de Bigard avec la chauve souris (ni celui sur le 11 septembre d’ailleur), mais admettons : Al qaida et Ben Laden existent, sont puissants et tres organisé et determiner à répandre le Mal sur Terre , admettons , en quoi la géopolitique américaine serait elle capable d’y regler quelque chose ?? La guerre unilatérale et illégale des américains en Iraq a t elle fait baisser le terrorisme ??? Je laisse l’auteur répondre, histoire de me laisser une chance de rire aux éclats à nouveau smiley smiley


              • dawei dawei 8 mars 2011 10:39

                je savais que les ecoles de management étaient des usines de lavages de cerveau pour laisser place à l’idéologie macabre des anglosaxons, mais pas à ce point smiley smiley !!


                • wesson wesson 8 mars 2011 10:40

                  bonjour l’auteur,
                  bon on a bien compris les arguments ricains, ils ont envie d’y aller, mais si on leur demande, et que on s’engage à régler la petite note ...

                  Et c’est vrai que ce sont des arguments qui sonnent bien à l’oreille de nos dirigeants. La Lybie c’est notre pétrole, notre camp d’internement des immigrés, et notre acheteur d’armes, bref si les ricains doivent y aller, c’est à notre demande et tout ce qui s’en suit. L’exemple historique le plus proche, c’est la 1ère guerre du golfe, ou effectivement nous (et les japonais) avons payés l’addition.

                  Votre article aurait eu beaucoup plus de saveur si vous aviez remarqué que en dernière analyse c’est bien la rente pétrolière qui permet à M. Kadafhi de s’accoquiner les services de moult mercenaires totalement indépendant du peuple Lybien. C’est donc nos achats de pétrole qui ont directement financé le maintien et la survie politique du régime, et qui est donc directement responsable du bain de sang en cours. Privé de cette manne facile, M. Kadafi devrait se contenter de son armée régulière, et cela ferait longtemps qu’il aurait été déposé.

                  Tout le monde a fait mine d’oublier que M. Kadafhi avait échappé à une bonne vingtaine de coup d’état et au bombardement de son palais ... C’est une formidable machine a survivre politiquement, que nous avons financé et qui est toujours assise sur ce tas d’or. Il n’est pas certain à ce jour qu’il ne s’en sorte pas, finalement.


                  • dawei dawei 8 mars 2011 10:45

                    petit lien qui eclaire pourquoi les media ont détourné les propos de Kadhafi en remplaçant le terrorisme d’Israel par Al quaida :
                    http://www.voltairenet.org/article168768.html


                    • paul 8 mars 2011 10:54

                      Si intervention il y a, les Zuniens amèneront les instances internationales à engager une intervention
                      humanitaire , avec les risques que cela comporte, et se contenteront du facile contrôle aérien .
                      Puis attendront l’évolution de la situation pour sécuriser l’approvisionnement pétrolier .
                      Avec Kadhafou ou un autre, dollars et pétrole feront oublier les convulsions de ces derniers jours .


                      • Mine16 8 mars 2011 10:58

                        Devant les réactions d’une majorité d’internautes , je dis : « pourquoi cette haine vis à vis des Américains » ? Leur reprocherait-on d’être intervenus en Normandie , en 1944 ? Je n’ose y croire !


                        • wesson wesson 8 mars 2011 11:22

                          « leur reprocherait-on [les américains] d’être intervenus en Normandie , en 1944 ? »

                          exactement, on leur reproche d’être intervenu en 1944 ... lorsque l’Allemagne avait déjà perdu.

                          418000 morts américains contre 21100000 russes, vous avez là les chiffres de ceux qui ont vraiment intervenu dans le conflit, et décidé de son issue !


                        • dawei dawei 8 mars 2011 11:34

                          tout est là, bien dit !


                        • dawei dawei 8 mars 2011 11:39

                          je parlais bien sur de wesson , et pas de mine16, quoi si tout est là aussi dans son commentaire :
                          croire que l’on est redevable aux ricains, alors que ce sont des imposteurs qui ont financé l’allemagne nazie, et sont intervenus qu’une fois le front est perdu, et donc la guerre perdue par l’Allemagne, car la blitz kraft c’est : ça passe ou ça casse, et là ça avait cassé.
                          Bref, ils sont venu en Normandie pour voler le gateau européen et nous mettre en esclavage. Ni plus, ni moins, et ils ont réussit, Sarko etant le coup fatal.


                        • Gérard Luçon Gerard Lucon 8 mars 2011 12:47

                          @wesson, exact, a 110% ! et comme chantait le fils sardou
                          « un gars venu de Georgie
                          qui se foutait pas mal de toi
                          est v’nu violer en Normandie
                          un jour ou tu n’y etais pas »

                          je rappelle, plus de 100.000 viols en Normandie apres le debarquement, mais c’est pas bien de le dire ....


                        • dawei dawei 8 mars 2011 13:01

                          sans parler de toutes les villes françaises qui ont été rasée pour l’occasion.


                        • Gérard Luçon Gerard Lucon 8 mars 2011 14:09

                          dont la mienne, Orleans ...


                        • dawei dawei 8 mars 2011 14:16

                          orleans aussi ???
                          On a une liste exhaustive du massacre qu’il sont fait ?
                          Je sais qu’il y a aussi Brest, Le Havre + toutes celles la :
                          ils sont beaux les chevaliers ... de l’apocalypse


                        • Gérard Luçon Gerard Lucon 8 mars 2011 14:46

                          tu entres sur facebook et je te transmets les images de ma ville après le passage des ricains


                        • dawei dawei 8 mars 2011 14:55

                          désolé mais je ne me prosterne pas devant la face du bouc, contraire à ma religion smiley


                        • Robert GIL ROBERT GIL 8 mars 2011 11:53

                          A chaque guerre, à chaque coup d’Etat ou agression menée par l’Occident, les grands médias appliquent une véritable propagande de guerre par une manipulation de l’information. Il s’agit de diaboliser l’adversaire, et de  cacher les intérêts économiques, lire la suite...
                          http://2ccr.unblog.fr/2010/12/08/manipulation-internationale/


                          • edouard 8 mars 2011 12:34

                            Les States ne sont plus capables de faire le moindre nouveau coup tordu...Le dernier c’est de déclencher les « révolutions arabes » nettoyage de Ben Ali et Moubarak, ils pensaient que ce serait suffisant pour déstabiliser la Syrie et l’Iran.
                            Manque de bol les peuples ont saisi l’occasion pour se révolter contre les dictatures pro américaines(dont l’Arabie séoudite) . Le Pentagone et les pétroliers sont furieux, ils étaient plutôt contents de la situation avant. La crise qui se développe est imprévisible et énorme et fait peur à tout le monde : Obama a demandé à l’Arabie(réticente) d’armer la résistance libyenne tandis qu’Israël offre ses mercenaires à Kadhafi... c’est le bordel .
                            Personne ne veut ou ne peut intervenir directement militairement ou même assurer une no fly zone, à mon avis personne ne peut dire quand ça se terminera mais ce qui est sûr c’est que Kadhafi et son régime c’est fini .


                            • Arthur 123 8 mars 2011 12:37

                              Al Qaeda est morte en 2002.


                              • Gérard Luçon Gerard Lucon 8 mars 2011 12:44

                                Obama, qui a le nobel de la paix, garantit la production de pavot et d’opium, l’Afghanistan est le 1er mondial depuis 3 ans
                                Ce meme Obama, toujours nobel de la pet, couvre les massacres d’enfants en Afghanistan par les troupes coloniales
                                Bush a reussi a faire assassiner Saddam Hussein avec l’aval d’une coalition de pays dont certains avaient aboli la peine de mort ... ou est le TPI ?

                                Saddam Hussein avait plus de sang arabe sur les mains que de sang chretien, Khadafi, c’est le contraire

                                Saddam Hussein etait le leader (dictateur) d’un pays laique, Khadafi celui d’un pays qui applique la charia

                                mais non, n’intervenons pas, laissons les jeunes et les anciens Lybiens se faire assassiner tranquillement au nom du Devoir de Non Ingerence et des Banques reunies (apres tout geler leurs avoirs c’est faire du profit sans distribuer des dividendes, naboleon sait-il cela ?)

                                Et calculons bien, l’ennemi, notre ennemi, c’est le jeune arabe qui se revolte contre une dictature pour liberer son pays, ou bien l’OTAN qui laisse ce jeune arabe se faire massacrer ?


                                • Depi Depi 8 mars 2011 12:46

                                  Je reste quand même abasourdi par le niveau de la majorité des commentaires, ceux-là même qui réclament une certaine ouverture d’esprit, réflexion intellectuel ou non-assujettissement à toute forme d’idéologie.

                                  Toutefois, je ne pense pas que l’intervention en Libye soit inéluctable, ils n’en ont pas besoin de toute manière car ça ne servirait pas les intérêt de cet immonde capitalisme financier que certains exècrent par ici.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès