Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > L’Iran peut-il bloquer le détroit d’Ormuz ?

L’Iran peut-il bloquer le détroit d’Ormuz ?

Sésame vers les ressources pétrolières du golfe arabo-persique, le détroit d’Ormuz effraie car cette voie de navigation pourrait bien constituer la carotide de notre économie, nécessaire à son irrigation, mais aussi terriblement vulnérable. Et cette vulnérabilité est renforcée par le risque toujours plausible de l’éclatement d’un conflit dans cette région. Mais au-delà de la rhétorique belliqueuse des protagonistes de cette crise et de leur gesticulation diplomatique qui alimente les médias, l’examen factuel des forces en présence restreint considérablement le champ des possibilités.

Aux sources de notre économie, le golfe

A l’endroit le plus resserré, le détroit d’Ormuz ne mesure que 55 km de large pour une profondeur de 70 m. Si le sabordage d’un pétrolier en travers de la voie de navigation pour bloquer le trafic reste un fantasme, ces caractéristiques physiques facilitent néanmoins les attaques depuis la terre, et en particulier depuis les nombreuses îles qui bordent la partie Nord et la sortie du détroit. En 2005, la production de pétrole du golfe arabo-persique s’élevait à 24 millions de barils par jour (Mbj) soit 28 % de la production mondiale et 17 Mbj transitaient vers les pays consommateurs par voie de mer. Ainsi, 12 % du pétrole brut utilisé aux Etats-Unis passe par Ormuz, 25 % de celui utilisé en Europe et 66 % de celui utilisé au Japon. Ce pétrole est acheminé par des VLCC (Very Large Crude Carrier) qui embarquent de 200 000 à 300 000 tonnes à chaque voyage. La seule alternative au transport par super tanker repose sur les réseaux d’oléoducs – souvent mal entretenus – pouvant transporter le pétrole irakien en Turquie et en Syrie ou qui traversent l’Arabie saoudite d’est en ouest jusqu’au port de Yanbu, sur la mer Rouge. Mais la capacité totale de ces voies de transport n’excède pas 7 Mbj et leur développement exigerait des investissements coûteux et des délais importants. Il n’existe donc aucune alternative immédiate et crédible au transit des super tankers via le détroit d’Ormuz. De plus, la dépendance de l’Occident envers cette région du monde ne cesse de croître. En effet, les deux tiers des réserves de pétrole mondiales sont concentrées au Moyen-Orient. Cette situation, ajoutée au fait que les autres régions de production auront totalement épuisé leurs réserves conventionnelles dans une vingtaine d’année, fait que notre dépendance pétrolière à l’égard du golfe « arabo-persique » ne peut que croître. Confirmant ce constat, l’EIA (Enery Information Administration) prévoit que les exportations de pétrole via le détroit d’Ormuz devraient doubler d’ici 2020.

Blocage du détroit

L’histoire récente montre que le scénario d’un blocage du détroit n’est peut-être pas irréaliste. En effet, la guerre Iran-Irak de 1980 à 1988 généra de fortes restrictions de navigation dans le détroit, les deux ennemis ayant abondamment recours aux attaques contre le trafic commercial afin d’étouffer l’économie de leur adversaire. La compagnie d’assurance Lloyd’s, de Londres, estime que 546 navires commerciaux ont été endommagés durant la « tanker war » de 1984 à 1988 et que 430 marins civils ont été tués. La plupart des attaques ont été prononcées par les Iraniens à l’aide de missiles antinavires, de mines dérivantes et de vedettes rapides à l’encontre des navires s’approvisionnant au Koweit. Les Etats-Unis payèrent un lourd tribut à la préservation de la liberté de navigation dans le détroit et dans le golfe. En effet, la frégate de type OH Perry USS Stark fut touchée par un missile exocet lancé depuis un aéronef irakien en mai 1984 et l’USS Samuel B Robert sauta sur une mine iranienne en avril 1988. C’est également durant cette guerre, le 3 juillet 1988, que le croiseur USS Vincennes, alors qu’il luttait contre des vedettes rapides iraniennes, engagea par erreur le vol 655 de l’Iran Air, tuant 290 pèlerins qui se rendaient à la Mecque.

Ainsi, la fermeture du détroit n’est pas qu’une vue de l’esprit et les moyens iraniens actuels se sont considérablement perfectionnés par rapport à ceux employés en 1980.

Les moyens iraniens

Les forces armées iraniennes se répartissent entre une armée régulière comptant 150 000 hommes et les gardiens de la révolution (Pasdaran), armée de libération nationale à forte identité idéologique, composée de 120 000 hommes. Ces forces comportent classiquement des composantes navales, aériennes et terrestres. La marine iranienne est en mesure de jouer un rôle important dans le détroit d’Ormuz avec ses 3 sous-marins de type Kilo, ses 30 vedettes rapides lance-missiles de conception russe ou chinoise, ses 200 embarcations rapides diverses et sa capacité de mouillage de mine. Ces moyens sont dotés d’un armement performant, comme le missile 3M54 (Klub-S) de conception russe, qui peut être lancé depuis un sous-marin pour toucher une cible située à 220 km avec une vitesse finale supérieure à Mach 2, ou la torpille VA111 (Skhval) qui se déplace à plus de 300 km/h. Il ne s’agit pas ici de dresser un inventaire exhaustif de la puissance navale iranienne, mais uniquement d’appeler l’attention sur sa réalité. Mais le véritable danger provient certainement des batteries côtières de missiles anti-navire comme le rappelle cruellement l’engagement de la frégate israélienne de types SAAR-V Hanit par un missile C802 Silkworm de conception chinoise le 14 juillet 2006, au large des côtes libanaises. Ce missile subsonique transporte une charge de 165 kg à 120 km avec une altitude de vol comprise entre 5 et 7 mètres. Il est doté de capacité antibrouillage et peut être lancé depuis la terre, depuis un avion ou depuis un bateau. L’Iran a déployé des Silkworm montés sur camion tout le long de la côte Nord du détroit d’Ormuz et du golfe persique, sur les îles Abu Musa, Qeshm et Sirri. De plus, une usine d’assemblage de missile C802 est installée à Bandar Abbas ce qui permet de penser que l’Iran ne connaîtra pas de pénurie sur ce type de matériel. Mais il ne s’agit pas de l’arme la plus redoutable de cette catégorie puisque l’Iran dispose également du missile de conception soviétique SSN22 Sunburn, spécialement conçu dans les années 80 pour attaquer les croiseurs AEGIS américain. Ce missile combine une vitesse importante, supérieure à mach 2, avec de violentes manœuvres terminales et un fort durcissement aux contre-mesures électroniques afin de contrarier la majorité des défenses antimissiles. Sa portée de 120 km et sa charge militaire de 600 kg le rendent tout particulièrement menaçant. Lui aussi est déployé à bord de camions sur les pourtours du golfe. Lors de la guerre de 1980, la capacité de minage de l’Iran se limitait à de vieilles mines hors d’âge achetées en Corée du Nord. Mais, là encore, la situation a bien évolué et l’Iran dispose désormais de plusieurs milliers de mines modernes, furtives, dotées de systèmes de mise à feu évolués. Ainsi, la mine autopropulsée EM-52, de conception chinoise, qui peut être mise en œuvre dans des eaux très profondes, élargit la capacité de minage iranienne à l’ouvert du détroit. Cet inventaire des systèmes navals les plus emblématiques de l’Iran souligne la réalité d’une menace qu’on ne peut sous-estimer sous peine de graves déconvenues. Cette prise de conscience est tout particulièrement nécessaire car l’Iran ne fait aucun mystère de sa stratégie entièrement orientée vers l’interdiction du trafic maritime, mais aussi naval, dans le golfe. Mieux, elle l’affiche ouvertement en organisant périodiquement des manœuvres navales dans le détroit d’Ormuz.

L’Iran a-t-il intérêt à bloquer le détroit d’Ormuz ?

L’Iran, par la voix de Mohammed Saïdi, le représentant adjoint iranien auprès de l’AIEA, a brandi plusieurs fois la menace de bloquer le détroit d’Ormuz en cas de partialité de la communauté internationale sur le dossier du nucléaire iranien. Même si ses propos ont aussitôt été démentis, probablement afin de ne pas perdre l’appui d’une Chine dépendante à plus de 50 % du pétrole du golfe Persique, il n’en demeure pas moins que l’idée est souvent avancée. Mais la situation est singulière puisque les sanctions onusiennes censées contraindre l’Iran seraient également préjudiciables aux économies occidentales. Les marges de manœuvre sont donc ténues, aussi bien des deux côtés, et l’Iran en joue habilement. En effet, si l’économie iranienne a tiré profit de la hausse des prix du pétrole, c’est également là son talon d’Achille : un effondrement des cours aurait des conséquences économiques, sociales et probablement politiques immédiates. En son temps, l’économie soviétique, également totalement dépendante des cours des hydrocarbures, n’avait pas survécu à la baisse du baril en 1989, faisant suite à la fin du conflit Iran-Irak et à l’inondation du marché par les flux saoudiens. Aujourd’hui, cette éventualité semble écartée car les marges d’extraction supplémentaires des pays producteurs ne sont pas suffisantes pour espérer une baisse des cours. De plus, une majorité d’entre eux ne sont pas acquis à la cause occidentale. Conscient de ces réalités, le président Ahmadinejad a su jusqu’à présent tirer habilement profit d’une fébrilité structurelle du marché des matières premières qui voit le cours du pétrole monter à chacune de ses provocations. Provocations dont il n’est pas avare depuis son accession au pouvoir : son gouvernement refuse systématiquement les propositions de la communauté internationale sur le dossier de l’enrichissement d’uranium, il a armé les milices irakiennes, soutenu le Hezbollah afin qu’il puisse défier l’Etat d’Israël, tenu des propos révisionnistes sur l’Holocauste, organisé des exercices à proximité du détroit d’Ormuz et confirmé sa volonté de détruire l’Etat d’Israël. Toutes ces provocations ont contribué à faire monter le cours du pétrole, permettant au gouvernement iranien d’acquérir de substantielles devises. Mais, au-delà des gesticulations, si le blocage devenait une réalité, les répercussions seraient importantes. Tout d’abord, locales, puisque l’accès aux grands ports de la région serait interdit aux navires transportant les produits nécessaires au fonctionnement des économies du golfe. L’économie locale en pâtirait et les populations pourraient même connaître une famine liée à l’extrême dépendance de cette région aux approvisionnements maritimes. Le soutien logistique des troupes américaines stationnée en Irak souffrirait des mêmes difficultés. Plus globalement, Standard and Poor’ a évalué les conséquences d’un blocage de six mois du détroit d’Ormuz. Les chiffres produits sont évidemment à prendre avec la plus grande précaution compte tenu de l’extrême volatilité des données économiques, en particulier des cours. La fermeture du détroit d’Ormuz bloquerait l’accès au pétrole des plus gros producteurs du marché et la capacité de production supplémentaire n’est pas suffisante pour amortir ce choc. Cette situation induirait une tension susceptible de faire monter le cours du baril à 250 $. Et seul le recours massif des pays occidentaux aux réserves stratégiques permettra de limiter l’envolée du cours à cette valeur qualifiée d’acceptable. Le monde plongera dans une récession similaire à celle connue entre 1980 et 1982. Les conséquences en Iran ne seront pas plus favorables puisque, paradoxalement, l’Iran souffre de problèmes de ravitaillement en essence. En effet, compte tenu de la faiblesse de ses capacités de raffinage, le pays exporte du brut, mais importe de l’essence : le pays produit chaque jour 42 millions de litres d’essence et en consomme 72 millions. Par ailleurs, 75 % des recettes budgétaires de l’Iran reposent sur les revenus du pétrole. Cette dépendance parfois qualifiée d’extrême constitue inévitablement un talon d’Achille. Enfin, à plus long terme, l’industrie pétrolière iranienne nécessite de forts investissements pour maintenir et développer sa capacité de production, mais le comportement actuel des Mollah éloignent durablement les capitaux nécessaires à la valorisation des puits. Ainsi, après l’élection d’Amadinejahd en 2005, la bourse de Téhéran aurait perdu 25 % de capitaux, principalement en direction de Dubaï. La politique agressive actuelle n’est pas de nature à rassurer les investisseurs et risque donc de compromettre durablement l’avenir pétrolier du pays.

Ainsi, si l’Iran apparaît comme tactiquement en mesure de bloquer le détroit d’Ormuz, cette option semble politiquement intenable. En effet, elle induirait un effondrement de l’économie iranienne qui aurait certainement des répercussions sociales et donc politique potentiellement funestes pour le régime des Mollahs. Mais les conséquences sur l’économie mondiale seraient également très néfastes. Le blocage du détroit constitue donc une option perdant-perdant sur laquelle s’appuie Amadinejhad pour dicter ses conditions à la communauté internationale. Il reste donc une question fondamentale : la communauté internationale doit-elle accepter l’implacable avancée du nucléaire militaire iranien et des vecteurs pouvant le porter au-delà des mers pour éviter les conséquences économiques d’un affrontement avec l’Iran, parmi lesquelles celles induites par une fermeture du détroit d’Ormuz ?


Moyenne des avis sur cet article :  4.25/5   (69 votes)




Réagissez à l'article

51 réactions à cet article    


  • miwari miwari 27 août 2008 12:05

    "La communauté internationale doit elle accepter l’implacable avancée du nucléaire militaire iranien et des ..."

    Les Iraniens parlent de nucléaire civil et jusqu’a nouvelle information on a rien trouvé qui prouve le contraire, mais si vous avez des infos exclusifs on est preneur.

    Quand j’entends ou je lis le mot "communauté internationale" j’ai comme une fou rire nerveux, comment une poignée de pays représenté par l’UE, USA et Israël (qui vont toujours de pairs) peut elles s’identifier et oser parler au nom des autres nations.

    Foutons leurs la paix, voilà qui devrait éloigner le spectre de la guerre.


    • Zalka Zalka 27 août 2008 12:12

      Sauf que manque de pot, parmi les informations données par l’Iran, nous avons une usine qui s’occupe d’un traitement particulier de l’uranium. Ce traitement peut être aussi bien à usage militaire qu’à usage civil.

      Là où cela devient interressant, c’est que la centrale fournie par les russes ne nécessitent pas un tel traitement.

      Si l’aspect civil de ce traitement de l’uranium n’est d’aucune utilité à l’Iran, il ne reste potentiellement plus qu’un usage militaire. Et je ne parle même pas de la taille disproportionnée de ladite usine. Ces infos n’ont malheureusement rien d’exclusif, mais il est vrai que la source (l’ONU) n’est pas considérée comme fiable par les supporters des nazislamistes.

      C’était une source fiable quand il s’agissait de l’Irak et que l’information allait dans leur sens.


    • ASINUS 27 août 2008 14:06

      bonjour zalka

      le nucleaire pakistanais subventionné par le waabisme seoudien allié des usa vous inpire t il la meme
      préocupation ? croyez vous irréaliste la supposition* qu un iran nuclearisé face a un israel nuclearisé,
      verrez czs deux theocratie contrainte au dialogue tel les russes et les americains






      que je fais mienne


    • Zalka Zalka 27 août 2008 16:22

      Oui et non.

      D’une part, le Pakistan, malgré un climat régulièrement violent, connait également des épisodes de démocratie. Le régime est "moins pire" qu’en Iran. D’autre part, la bombe pakistanaise a surtout pour but de faire pière à la bombe indienne et induit donc un équilibre de la peur régional.

      Néanmoins, le risque de prise de pouvoir par des islamistes proches des talibans (avatars pakistanais des putes wahabites ) changent grandement la donne. Alors, oui, cette bombe me préoccupe.


      J’imagine que vous espériez que je n’y vois aucun inconvénient au fait que les allié des méchants ricains aient la bombe ?


    • ASINUS 27 août 2008 18:05

      j imagine que .......


      je ne pretes rien a qui s explique clairement , je ne suis pas de votre avis pour le " moins pire" qui est d ailleurs a venir convenez que cet etat est tout sauf stable contrairement a l iran .
      je reste persuadés que le veritable
      hiatus dans la region est l arabie seoudite etat "allie"de l occident ou je vous le rappelle ont passe
      a la lapidation et decapitation sans passer par la case avocat s en que cela n’ emeuve outre mesure
      du coté de Washington


    • toutoune 27 août 2008 14:09

      L’auteur nous dit dans le texte :
      "la production de pétrole du golfe arabo-persique etc..."

      Depuis la révolution iranienne, depuis que l’Iran n’est plus le paillasson des americains le golfe Persique connu et reconnu sous ce nom depuis 2500 ans de façon continue dans l’histoire est le jouet des occidentaux avec l’appui en gosses liasses des miniuscules monarchies du golfe Persique.

      Que l’auteur déforme ce nom alors même que dans ses manuels d’histoire il a appris "Golfe Persique" est lamentable. De plus dans la suite du texte cela lui echappe et il revient avec golfe Persique mais ouf il se rattrappe en placant "Golfe".

      Il me semble indéniable qu’utiliser Golfe Arabo-Persique ou pire Golfe Arabique montre tout de suite ou souffle le vent et l’on peut-être certain après de lire "menace", "arme nucléaire" , "rayer de la carte", "holocauste", "communauté internationale" blabla.......

      Cet article est pour moi totalement dénué d’un quelconque interêt.
      Je conseille à l’auteur puisqu’il aime etudier les comportements qu’il commence par la sienne propre.



      • non666 non666 27 août 2008 14:30

        55 km , c’est aussi la portée de certaines torpilles.
        Ce n’est pas tres rapide et manoeuvrant, un supertanker...

        Beaucoup plus sournois, beaucoup plus facile a nier, si cela apporte quelque chose.

        Mais bon, les gesticulations US sont belles et bien limitées par le detroit et le fait qu’ils sont incapable d’occuper militairement l’Iran.
        Leur echec en Irak serait encore pire en Iran.
        Les gardiens de la revolution evoyaient des vagues d’assauts composée de gamins avec ceinture d’explosif contre la garde presidentielle irakienne et c’etait d’autres combattant que les GI...

        Les iraniens ont perdus 1 millions d’hommes contre l’irak et personne ne croit que les etats unis accepteraient d’avoir 100 000 pertes en occupant le pays.

        Quand aux frappes nucleaires, elles tueraient tout les arguments de la non proliferation.
        Deja qu’on tolere l’arme nucleaire israelienne ! 


        • Serge Serge 27 août 2008 14:41

          Parmi les "clichés les plus en vogues celui de "communauté internationale"dont la signification réeelle est : DANS L’INTERÊT DES U.S.A. !!!
          Cela dit le sous-titre ,"Aux sources de notre économie..."est plus que révélateur des vrais raisons du "prurit"américain ( malheureusement soutenu par Sarkozy et "son toutou" Kouchner !) de déclarer la guerre à l’Iran !Tout le reste n’est que "poudre aux yeux" comme les "armes de destructions massives" en Irak !
          Il est d’ailleurs très instructif de relire notre "presse de pensée unique" qui a largement préparé l’opinion publique française à cette intervention en Irak !On attend toujours de leur part la suite du feuilleton des A.D.M. de S.Hussein ?


          • HELIOS HELIOS 27 août 2008 14:43

            Fermer le golfe Persique me semble une operation tres risquée, même du coté des Iraniens.

            Comme l’auteur le fait remarquer, les chinois et les japonais ont leur petrole qui passe aussi par là, ainsi que les americains et l’Europe.
            Au dela d’une crise de quelques jours je pense que les votes a l ’ONU serait rapidement identiques : re-ouvrir le passage.

            Mines, fusées et usines n’auraient plus alors qu’une durée de vie relativement courte. Au dela des quelques inevitables accidents la zone nord-est deviendrait une zone de combats et les iraniens auraient bien du mal a s"y maintenir même si aucun debarquement international ne s’y fait.

            Le "golfe" sera alors aussi surpeuplé de bateaux armés jusqu’aux dents que ne le sont les champs z’Elysées un soir de victoire de l’equipe de foot.


            • katalizeur 27 août 2008 15:15

              @ crapeau
              vous avez deserté hier pour ne pas me repondre sur l’afghanistan
              il est difficile de defendre des conneries et aneries une fois exposées ;non content dde votre prestation vous recidivez sur ce fil.
              pourriez vous nous faire le detail de ceux qui seront sur les champs du golf PERSIQUE ,, ?
              je vous prie de compter pour quantité negligeable ,les marines du : mali, gana,slovene,croate etc.......................
              pour vous faciliter la tache

              propagandiste ,raciste je t’ai demasqué


            • HELIOS HELIOS 27 août 2008 19:06

              t’inquiete
              helios regarde beaucoup la television , puis viens ici pensant etre au bistrot, avec comme auditoire mesdames michu et compagnie, leurs paye une carafe de rouge
               ;puis leurs fait un exposé de la geostrtegie qu’il a tout compris a l’ecole de "c’est d’en l’air" et meme qu’il est diplomé de TF1 et il continu sa formation continu dur la france 24 EN ANGLAIS s’il vous pli


              clown DHLien tu es demasqué


              C’est bien de ce commentaire dont vous voulez parler ?
              Parce que je n’ai pas vraiment relevé de question dans ce texte. J’hesite a le considerer comme de l’humour, de la derision ou de la connerie. Etant a priori poli et respectueux, je choisi l’une des deux premières options et je vous dit tout de suite que je ne me cache pas donc je n’ai pas besoin de me demasquer, par contre il me semble que votre profil est absolument vide, même pas votre metier ou votre activité ce qui nous aurait renseigné sur votre "competence".

              Si on considère donc, que vous avez voulu indiquer que quelque part dans mes commentaires, ceux ci etaient orientés et influencés par la télévision, cela est probable car c’est un media que je regarde et qui participe evidement a mon information. Mais ce n’est pas le seul, j’ai d’ailleurs plus d’autres sources notament professionnelles et j’ai surtout un libre arbitre qui me permet de me faire une opinion et de la partager avec ceux qui comme moi, et vous, ecrivez sur ce site.
              Vous affirmez ensuite que je prends les intervenants d’Agoravox comme des "mme Michu" laissant sous entendre qu’ils sont limités dans leur perception des problèmes de ce monde. D’abord, mme Michu n’est pas bête mais pleine de bon sens. Dommage que vous ne preniez pas quelques leçons de ce bon sens qu’elle vous prodiguerait volontier, cela vous eviterait probablement de ne pas respecter ces intervenants et le site lui même dans ce propos humoristique qu’on vous pardonne, la rentrée est toujours plus difficile, il faut reprendre le boulot.

              A propos de diplome, bien oui, j’en ai aussi, mais pas ceux que vous indiquez... Croa, croa croa.....


            • HELIOS HELIOS 27 août 2008 19:15

              Reponse :

              Comme pour la coalition lors de la première guerre du Golfe, vous allez trouver les americains, les forces de l’OTAN, (bien oui, nous ausi notre petrole passe par là), probablement l’assistance de quelques bateaux japonais, des "supports" australiens et probablement quelques unités de petits pays.
              Les chinois n’ayant pas de marine, je ne les vois pas tres chaud pour s’impliquer dans un mauvais coup, mais je les vois tres bien signer les résolutions de l’ONU permettant d’intervenir.

              Si l’Europe n’a pas vraiment envie de faire la guerre a l’Iran, par contre le verrouliiage du detroit modifie profondement la donne et a moins de laisser les USA seuls se demerder, nous serons evidement partie prenante.

              Malgre l’eventuelle "guerre froide" entre l’occident et la Russie, ces derniers seront trop content de laisser un nouveau front ouvert et ne s’y opposeront pas, dans le cadre d’un de ces marchandages d’arriere boutique dont les tchechene ont déjà fait les frais, et probablement d’autres les feront encore.

              Voila, je vous ai répondu.


            • Marc Bruxman 27 août 2008 22:04


              Les chinois n’ayant pas de marine, je ne les vois pas tres chaud pour s’impliquer dans un mauvais coup, mais je les vois tres bien signer les résolutions de l’ONU permettant d’intervenir.


              Surtout ils savent très bien que les américains leur laisseront accès au pétrole parce que ce sont eux, chinois qui achétent des bons du trésor et maintiennent l’économie US à flot.

              Donc ils peuvent laisser les occidentaux se fatiguer à faire la guerre, récolter les fruits de cette guerre. Et attendre tranquillement leur heure. 

              Eventuellement on négocie le vote à l’ONU contre un p’tit silence sur deux trois massacres au Xinjiang et le tour est joué.

              Si l’Europe n’a pas vraiment envie de faire la guerre a l’Iran, par contre le verrouliiage du detroit modifie profondement la donne et a moins de laisser les USA seuls se demerder, nous serons evidement partie prenante.

              Oui la encore, on bénéficie des actions américaines en matiére de pétrole et ce avec un budget militaire bien moindre. Mais on n’a pas l’arme financiére des chinois et cette fois ci on aura un motif légitime pour y aller. 

              Notre refus d’y aller pour la premiére guerre en Irak me fait un peu penser au mafieux dans Gomorra. Au fond, on irait bien pour avoir un deal plus favorable sur le pétrole (Total !) mais bon que va en penser le reste du village planétaire. On ne sera plus crédible ! Alors on va officiellement pas le faire en sachant bien que de toute façon les américains le feront. 

              Et puis en plus c’est vrai que nous Européens on aurait pu s’arranger et faire ami ami avec Saddam hussein. On aurait p’tetre eu plus de pétrole comme cela. 

              Malgre l’eventuelle "guerre froide" entre l’occident et la Russie, ces derniers seront trop content de laisser un nouveau front ouvert et ne s’y opposeront pas, dans le cadre d’un de ces marchandages d’arriere boutique dont les tchechene ont déjà fait les frais, et probablement d’autres les feront encore.

              Ca clairement. Au hazard la géorgie en ce moment ;) Quoique ils ne sont pas musulmans comme les tchétchénes, ils sont moins marchandables aux yeux de l’opinion publique occidentale. (dit cruement mais c’est malheureusement la vérité). 



            • katalizeur 27 août 2008 23:45

              reponse a la reponse
              vont ils aussi aligner leurs deux navire /
              FREDDIE MAC ET LE FANNIE MAE
              comme a dit le president MEDVEDEF : OCCUPEZ VOUS DE VOTRE ECONOMIE. ET LAISSEZ LA GEOPOLITIQUE AUX AUTRES

              J4AI PAS COMPRIS COMBIEN DE CIBLES POTENCIEL DANS LE DETROIT  ??
              en irak avec un telephone a 20 euros environ 600 000$ de degat combien de cibles coulés avec 1000$,, ??


            • Jeune Cadre Dynamite Jeune Cadre Dynamite 28 août 2008 11:59

              J’étais tombé sur ça sur un autre site désormais hors-ligne. A prendre à l’ultra conditionnel concernant les tenants/aboutissants, par contre, l’exercice « opération Brimstone » à bel et bien eu lieu et à bel et bien « impliqué » le SNA français Amethyste et des avions de l’aéro-navale.

              http://suzieqq.wordpress.com/2008/08/08/massive-us-naval-armada-heads-for-iran/


              • Bateleur du Tarot Bateleur du Tarot 27 août 2008 15:56

                Argh...

                C’est pas bien ça Thierry de balancer comme ça sur AgoraVOX des liens vers des sites de l’opposition au régime des mollah iraniens, vous méritez une bonne fatoua, vivement que soit définitivement adoptée la charia sur AgoraVOX.

                Il ne saurait y avoir QU’UNE SEULE vérité ici, c’est ça la démocratie participative !

                ...


              • el bourrico 27 août 2008 15:01

                On s’en fous de ton machin Jacob, je te connais avec ton discours martial, toi et ton peuple élu vous me faites chier, peut être même plus que les Iranien et les Américains, c’est pour dire. Puis t’es hors sujet, alors ferme la et va voir ailleurs... puis restes y.

                Un blocage total, peut être pas, mais une interdiction à certaines nationalités, déjà, ça permettrait d’évacuer les navires de guerre de la zone, c’est fragile un navire de guerre, et l’Iran a des côtes toutes proches, sur tout un coté, avec tout ce qu’il faut pour obliger les côuteux portes avions US à aller jouer dans des eaux plus sures, et plus lointaines. Ensuite, il est toujours possible de savoir la destination d’un pétrolier, donc de faire des attaques sélectives.


                • Thierry Israël JACOB 27 août 2008 15:28

                  Bien sur que l’Iran peut bloquer le détroit d’Ormuz...il peut aussi en subir les conséquences...le probléme c’est le pouvoir islamo maffieux iranien...complétement ailleurs, dans une autre dimension, au moyen âge...encore...alors que le peuple, lui, a avancé dans la modernité...mais c’était sous un autre régime, un autre temps...


                  • ASINUS 27 août 2008 15:34

                    a propos de mafieux j ai croisé enormement de russes a la richesses ostentatoire a Tel-aviv
                    le mois dernier par ailleurs il me semble bien qu un premier ministre est contraint a la demission
                    pour quoi rappelez moi ?


                    a propos de Theocratie Monsieur Jacob a un avis sur le retour du fait religieux a l interieur
                    de Tsahal j en discutais il y a 3 semaines avec deux offs qui y sont eux la bas


                  • katalizeur 27 août 2008 16:16

                    @ usrael
                    le retour du fait religieux dans la pauvre armée usraelienne defaite en 2006 par le hizbollah,vient du fait qu’ils aimerai tant singer les combattantS du hizb qui avec leurs foi n’ont pas peur du sacrifice suppreme donner sa vie pour la cause.
                    seulement voila pour donner sa vie ,il ne suffit pas de mettre une kippa et de laisser pousser les papillottes il faut changer profondement,reellement,changer de paradigme ;mais si ils changent de paradigme ,ils n’ont plus de raison de combattre car leur cause est fausse pour etre gentil et moderé
                    voila le parodoxe...........
                    le sionisme va etre rayer de la page du temps

                    un fan de POUTINE


                  • Thierry Israël JACOB 27 août 2008 17:32

                    katalizeur 

                    en irak une jeune femme a été attaché et ceinturé d’explosif par sa famille pour tuer aveuglément des innocents...la cause "suprême" des barbares n’est pas la sienne...elle a appelé les soldats irakiens en aide...elle est en vie ...contrairement à tous ces islamiques sanguinaires et attardés...

                    En Algérie aprés l’attentat islamique un BERBERE dit : "en tuant les "infidéles" ils se rapprochent d’allah" 

                    tout est dit !


                  • katalizeur 27 août 2008 18:22

                     @ usrael
                    tinkiet pour l’Algerie ; tout le monde sauf toi et les nazicon sait que c’est l’Empire anglosaxon qui commmet les attentats que se soit en algerie ou ailleurs
                    au sujet de l’algerie j’ai fait une reponse sur un autre fil. je reproduisais la demonstration faite par les journalistes algeriens : la cocomitance des bombes et les decisions politiques,idem pour la turquie.

                    enfin si tu etais un peu plus informé si tu lisais autres choses que les merdias occidentaux tu le saurai

                    enfin ton monde est entrain de s’effondrer et tu ne le sais meme pas ,c’est desolent,je suis triste pour toi.lol LOL LOL


                  • Bateleur du Tarot Bateleur du Tarot 27 août 2008 15:48

                    Bonjour,

                    Il arrive parfois de trouver de très bonnes analyses sur AgoraVOX, et cet article en est une. Par contre il est déplorable de lire des commentaires parfois à la limite de la décence, comme l’on peut en lire quelques-uns sur ce fil de commentaires, sans doute de jeunes fachos de gauche persuadés de détenir la vérité absolue, un poil xénophobes comme l’on peut en rencontrer à la LCR et au PC soucieux de la ré-éducation des masses à leur vision du monde.

                    Ces réactions épidermiques de certains ne font que nous rabacher toujours la même propagande altermondialiste stérile, anti-capitaliste, anti-américaine, anti-sioniste, anti-libérale, avec un arrière goût de regret pour ces bons vieux goulags.

                    Nous atteignons parfois le fond de cette belle démocratie directe qui s’exprime ici sous son plus mauvais jour.

                    Merci à l’auteur pour cet article très bien documenté et qui reste, malgré ce que disent certains, très objectif.

                    ...




                    • Serge Serge 27 août 2008 16:11

                      Pouvez-vous nous annoncer avoir enfin trouvé les A.M.D. irakienne ?Ce serait un "grand soulagement"depuis le temps que les américains cherchent !Ont-ils enfin capturé Ben-Laden et le mollah Omar ?Vous savez,celui dont les américains nous ont dit qu’il s’était enfui "à moto" à travers la montagne afghane !


                    • Bateleur du Tarot Bateleur du Tarot 27 août 2008 18:18

                      Oui Katalizeur,

                      C’est exactement ce que je disais, relisez donc mon commentaire, peut être qu’à la deuxième lecture vous comprendrez mieux.

                      ...


                    • katalizeur 27 août 2008 18:29

                      @ BATELEUR
                      JE VOUS PRESENTE MES EXCUSES
                      je vous ai pris pour un autre, j’ai un peu de beton a finir il faut que je me depeche ;


                    • Bateleur du Tarot Bateleur du Tarot 27 août 2008 18:37

                      Mon cher Serge,

                      Pour répondre à votre question je vous invite à lire ces deux rapports, le premier concernant des barils de Yellowcake (oxyde d’uranium) trouvés par hasard dans le port de Rotterdam provenant d’Irak, et cet autre un peu plus détaillé montrant entre autre des moteurs de lanceurs de missiles et autres fantaisies du même genre provenant d’Irak également.

                      Nous ne devons pas avoir les mêmes sources d’informations...

                      ...


                    • Gilles Gilles 28 août 2008 11:48

                      Bateleur

                      Je suis allé voir vos lien, et franchement du grand minable. Un peu léger comme preuve non, surtout que les commentaires disent en gros que c’est quedalle et ça pourrait venir de n’importe où. L’Irak apparait juste comme une destination de départ éventuelle ("it believes originally came from Iraq,").......et nond e destination !!!

                      "Experts said that around 2 pounds of yellowcake, the amount found, would not be useful for either a bomb or fuel."
                      Anybody can dig it up and purify it to make the yellow stuff," he said. "It’s the separation of U-235 that people are concerned about."("yellowcake contains less than 1 percent of U-235 used in nuclear weapons"
                      )
                      "It could be from anywhere in the world,"

                      Voilà le genre d’indices non concluant qui dérive en preuve à la mord moi le noeurd que les néocons va t-en guerre adore.
                      Vous êtes aussi idéoloque que ceux que vous décriez


                    • Serge Serge 28 août 2008 11:52

                      Et surtout pas "les mêmes oeillères" !
                       "Par hasard à Rotterdam,provenant d’Irak..."C’est mieux que J.Bond !!!
                      Quand on connaît la propension de la CIA a organiser des "coups fourés" ???
                      La question que je vous ai posée ,toujours sans réponse,..."SUR LE SOL IRAKIEN AVEZ-VOUS ENFIN TROUVE LES A.D.M. ?"


                    • Serge Serge 28 août 2008 12:05

                      Merci Gilles...c’est vrai que la réponse et "l’argument avancé"sont tellement nuls que je n’ai même pas pris la peine d’aller voir ces sites.


                    • Gilles Gilles 28 août 2008 14:08

                      Le plus nuls c’est que les néocons eux mêmes, comme Paul Wolfowitz ont depuis longtemps avoués en direct aux news que l’argument des ADM était bidon, que ça avait été juste le meilleur argument trouvé avec le soutient de l’Iraq a Ben Laden pour avoir l’assentiment de la masse

                      Bush lui même a reconnu qu’il n’y avait en fin de compte pas le poil d’une ADM en Iraq

                      Faut donc être néoTRESTREScon pour continuer sur ce thème. Les néocons les moins cons l’ont compris et ont trouvé une nouvelle croisade pour faire oublier les précédentes......l’Iran, peut être bientôt détrôné par la Russie, qui sait !


                    • Thierry Israël JACOB 27 août 2008 16:06

                      ASINUS...un premier ministre est contraint à la démission...dans une démocratie...
                      Aux STATES aussi la justice, la presse, les médias et l’opposition...font leur job...c’est beau la liberté, non ???

                      Quant au "retour du religieux"...TSAHAL est l’outil de défense de l’état démocratique d’ISRAËL...pas du rabbin du coin. 


                      • ASINUS 27 août 2008 17:59

                        tout a fait d accord pour la justice et le premier ministre

                        quid du service amenagé et des unités regroupant les religieux en passe d obtenir des casernement
                        non mixte ?


                      • goc goc 27 août 2008 17:47

                        je me demande de plus en plus si l’affaire de la georgie n’a pas pour seul but de detourner les yeux des gens pendant que les neo-cons et leurs amis sionnistes preparent leurs coups foireux en vu d’une attaque massive contre l’iran.


                        je ne serais meme pas surpris d’apprendre qu’un jour tres bientot, des americains et/ou des israeliens ont ete victime d’un pseudo attentat, afin de faire passer ces derniers pour des martyres et permettre une operation militaire qui passerait aux yeux du monde pour un acte de defense legitime


                        • Bateleur du Tarot Bateleur du Tarot 27 août 2008 18:16

                          Argh... ce fameux complot judéo-sioniste, l’on ne s’en débarrassera donc jamais...

                          Merci de nous avoir prévu, nous resterons donc vigilant !

                          ...


                        • non666 non666 27 août 2008 20:45

                          Ce n’est pas le complot judeo-sioniste dont il faut parler, mais du lobby judeo-anglo-saxons qui se completent dans leurs interets, leurs moyens d’actions et de propagande.

                          Vous trouvez d’autres arguments ou je vous donne quelques éléments qui en feront reflechir plus ?


                        • Bateleur du Tarot Bateleur du Tarot 27 août 2008 22:44

                          Ah bon Non666,

                          Donnez-nous un peu plus de détails sur ce lobby judéo-ango-saxon, et que complotent-ils donc ces... judéo-anglo-saxons ?

                          Je me demande juste si vous avez un tant soit peu conscience de vos propos sortis tout droit des groupuscules nostalgiques du gouvernement de Vichy, à l’époque ils mettaient dans le même sac les bolcheviks, les francs-maçons, les homosexuels, et les noirs.

                          Lorsque j’ai envie de voir la France dans le fond des yeux je viens sur ce média-défouloir, c’est édifiant, il nous manquait plus que la médaille d’or de la xénophobie, nous excellons dans ce sport !

                          ...



                        • Gilles Gilles 28 août 2008 14:17

                          Tient bateleur, toi qui aime nous enmener vers des liens bidons et de mauvaise foi , je te donne de la lecture. Je ne vois pas pourquoi tu t’obstines a nier leur existence alors qu’ils ont pignon sur rue. Tu devrais plutôt t’échiner à défendre leur action, mais là c’ets vrai il faut se cultiver, penser... ;que c’est dur !!!

                          http://en.wikipedia.org/wiki/Israel_lobby_in_the_United_States

                          http://www.thenation.com/doc/20020610/massing

                          Le Washington Post, site d’ultra gauchistes (bien que pro Bush au moment les pires de sa présidence)

                          http://www.washingtonpost.com/wp-dyn/content/article/2006/07/12/AR2006071201627.html

                          the Israel lobby, a collection of American Jewish organizations, campaign contributors and think tanks — aided by Christian conservatives and other non-Jewish supporters — that arose over the second half of the 20th century and that sees as a principle goal the support and promotion of the interests of the state of Israel.Thanks to the work of the lobby and its allies, Israel gets more direct foreign aid — about $3 billion a year — than any other nation

                          Et tient le site de Ha’aretz, journal israëlien, probablement antisémite et/ou antisioniste (au choix)
                          http://www.haaretz.com/hasen/pages/rosnerBlog.jhtml?itemNo=975291&contrassID=25&subContrassID=0&sbSubContrassID=1&listSrc=Y&art=1





                        • non666 non666 28 août 2008 17:26

                          Merci gilles, mais il semblerait que j’ai quelques arguments pour me defendre seuls.

                          Le bateleur du tarot s’interroge sur ce que pourraient etre les motivations de ce lobby sorti tout droit de mon imagination (et de mon antisemitisme c’est evident !)

                          1) L’entrée d’Israel dans l’union europeenne par exemple ?
                          Vous ne vous rappelez pas que le president israelien etait venu a Paris, au senat français , presenter la candidature de son pays a l’union europeenne ?
                          Or depuis le referendum loupé et le "cas turc", toutes les références au rapport grandiloquent des senateurs sur les avantages supposés que nous aurions a integrer israel ont disparu des sites de l’elysée et du senat.
                          Etrange transparence democratique d’un pays qui cache ses rapport parlementaires si complaisant, non ?

                          2) Le soutien a ceux qui se declarent ami d’israel, qui soutiennent la politique US qui permet a israel de continuer sa politique de nettoyage ethnique en Palestine occupée.
                          Par exemple( pris au hasard) nous trouvons la totalité des inventeurs du "devoir d’ingerence", ceux qui defendaient aussi la guerre en Irak sur tous nos plateaux de tv derriere sarkozy.
                          Or la presse française est entierement entre leur main aujourd’hui :
                          a) Dassault s’appelait Bloch avant guerre et bien qu’il est changé de nom et officielement de religion pour faire plus français, il envoyait des avions en piece detaché comme "machine agricole" en violation de toute les decisions de notre republiqque souveraine...
                          Il y a eu un reportage sur FR3 il y a quelques mois il me semble.
                          b) Rottshild est lui aussi devenu un magnat de la presse et en partriculier de LIBERATION , journal qui a imposé à gauche le choix de l’idiote qui garantissait la victoire de son adversaire...
                          c) la prise de controle de l’audio-visuel public (la femme de Kouchner n’est elle pas en train de faire le menage quelque part ?)
                          d) Le groupe Bertelsmann
                          e) quel est le vrai nom de Lagardère , nom qui fleure si bon la vielle France ?

                          Dans une democratie, ceux qui controlent l’information controlent la democratie.
                          Or on ne peut pas dire que cette minorité qui pèse 1% de la population totale soit sous representée, dans la defense de leurs interets dans les medias.
                          ça vous suffit ou j’en etale plus ?



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès