Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > L’Islande envisage une révolution monétaire

L’Islande envisage une révolution monétaire

C’est une nouvelle qui devrait faire la une de toutes les rubriques économiques car elle pourrait représenter une véritable révolution monétaire : l’Islande, décidemment en pointe de grands débats démocratiques, envisage de reprendre le contrôle de la création de la monnaie aux banques  !

Les prémices de la révolution ?
 
Il faut remercier les médias belges, qui couvrent cette nouvelle ignorée en France. Le Premier ministre a commandé un rapport intitulé « Un meilleur système monétaire pour l’Islande  », recommandant au parti au pouvoir de confier l’intégralité de la création de monnaie à la banque centrale. Cette étude souligne que « l’île a connu plus de 20 crises financières depuis 1875, avec six crises graves qui se produisent environ tous les 15 ans  ». Elle note que « les banques centrales n’ont pas le pouvoir de restreindre cet emballement du crédit, ce qui fait grimper l’inflation, favorise les prises de risque excessives et la spéculation, fragilise les banques et mènes à des interventions coûteuses de l’Etat  ».
 
L’étude note que « les banques commerciales en Islande ont créé environ 91% de l’argent en circulation, comparativement à 9% pour la banque centrale islandaise  ». Elle pose le problème démocratique que cela représente, à savoir que « de façon essentielle, le pouvoir de création de la monnaie est isolé du pouvoir de décider comment cet argent sera utilisé (…) Comme pour le budget de l’Etat, le Parlement débattra sur la proposition du gouvernement concernant la répartition de la monnaie nouvellement créée  ». Ce qui est finalement surprenant, c’est de se dire que nous ne fonctionnons pas déjà comme cela aujourd’hui et que le pouvoir de créer la monnaie a été donné aux banques
 
Le retour d’un vieux débat
 
Contrairement à ce que souhaiteraient croire quelques néolibéraux monétaristes, qui ont inventé la théorie commode du voile monétaire, qui justifie l’indépendance des banques centrales (en fait, leur sortie du champ démocratique pour les confier à des bureaucrates généralement trop prompts à défendre les intérêts des banques et du secteur financier), la monnaie relève du champ démocratique. Car la monnaie a souvent été un sujet de débat politique opposant des camps différents, comme le rappelle David Graeber dans son livre ou Jean-Claude Werrebrouck. Aux Etats-Unis, cela a été un sujet majeur il y a plus d’un siècle. Au Japon, cela a fait partie du programme politique de Shinzo Abe.
 
Bref, il est bon de constater dans notre zone euro, qui a sorti la question monétaire du cadre démocratique, affaiblissant ce faisant la démocratie, que cela est en réalité une anomalie et qu’il est parfaitement possible de reprendre le contrôle de la monnaie. Les théories chartalistes, ou du 100% monnaie, sont sans doute à la base de la réforme aujourd’hui envisagée en Islande. Il faut remercier ce petit pays aux grandes idées pour sa vibrante démocratie qui remet en cause des choses qui semblent malheureusement impossibles à une majorité des citoyens, alors qu’elles ne le sont pas. L’Islande est, à date, le seul pays qui a pleinement tiré les leçons de la crise financière, aussi dures soient-elles.
 

Il sera donc essentiel de suivre l’avancée de cette possible réforme monétaire. L’Islande pourrait encore éclairer l’Europe de sa vigueur démocratique. En attendant, je vous invite à suivre les écrits de Jean-Baptiste Bersac, un prometteur des théories chartalistes dont je dois lire le livre.


Moyenne des avis sur cet article :  4.67/5   (49 votes)




Réagissez à l'article

103 réactions à cet article    


  • Rincevent Rincevent 10 avril 2015 10:28

    Ce serait effectivement nettement plus révolutionnaire et plus efficace que de défiler le samedi avec toujours les mêmes pancartes et les mêmes frustrations…


    • lsga lsga 10 avril 2015 15:59

      @Rincevent
      mais oui, donner le statut de fonctionnaire aux banquiers, ça va tout changer... mais bien sûr...


    • mac 10 avril 2015 17:15

      @lsga
      Avec vos idées soi-disant révolutionnaires vous semblez constituer en réalité un défenseur du système car ne manquez pas de dénigrer tout changement comme étant une continuité de celui-ci. A bien des égards vous semblez constituer son « idiot utile » ou son « troll utile ».
      Peut-être ne supportez-vous les changements que sur la papier et que les choses se conservent reste le moindre mal ?
      Finalement vous êtes peut être le plus grand conservateur qui s’ignore ?


    • lsga lsga 10 avril 2015 17:20

      un changement ? fonctionnariser les banquiers ? C’est un retour en arrière, dans le passé. Le changement, c’est apporter du neuf.


    • Grandi Grandi 10 avril 2015 17:22

      @Rincevent
      Bonjour
      entièrement d’accord avec vous. Tant qu’on braille ils rigolent. Ce dont ils ont peur, c’est de l’action, la désobéissance les effraient beaucoup plus.
      La vérité commence à transpirer, les banquiers aussi.
      Vive l’Islande et vive la France.


    • lsga lsga 10 avril 2015 17:26

      À mort la France ! À mort les États Nation !’ : ça c’est de la désobéissance, ça ça effraie les réacs, ça c’est de l’action, ça c’est du changement.
       
      Vos États Nations Providences appuyés sur des banques nationales et des bureaucraties fascitoïdes : c’est le passé, le conservatisme.


    • mac 10 avril 2015 17:37

      @lsga
      D’aucun pourrait penser que vous êtes un vrai libéral :
      « Fonctionnariser les banquiers serait un retour en arrière », voilà bien un message ultralibéral !
      D’ailleurs à lire tous vos posts depuis plusieurs semaines, je peux me tromper mais c’est comme cela que je vous perçois : un défenseur déguisé du système libéral assez prompt à ce que rien ne change finalement.

      Fonctionnariser les banquiers c’est les remettre sous l’autorité des gouvernements et donc indirectement du peuple, du moins dans une démocratie qui se respecte.
      C’est ce qu’à fait le CNR en 45 et jusqu’à ce qu’on privatise le système bancaire, on ne s’en portait pas plus mal avec moins de déficits et surtout moins de bonus pour les banquiers.
      Mais ISGA va sans doute nous prouver le contraire ?
      Le retour en arrière n’est pas toujours mauvais. Par exemple, si on peut revenir à un peu moins de bouffe congelée dans nos restaurants et dans nos cantines, je ne vois pas forcément ça comme un retour en arrière négatif...mais chacun ses goûts !


    • lsga lsga 10 avril 2015 17:45

      @mac
      Je suis marxiste, socialiste, c’est à dire ultra-libéral. Voir mon débat-monologue à ce sujet avec le Parisien-faussement-libéral.


    • rotule 10 avril 2015 18:29

      @Grandi
      Qui aurait peur de quoi ?

      Une loi vient de restreindre les possibilités de payer en liquide. c’est donc bien que le « liquide » effraie les banquiers (qui sont certainement à l’origine de la loi.)

      Et maintenant, allez expliquer à vos proches, l’importance de ne plus (autant) utiliser la carte bleue, de payer autant que possible en liquide, voire de garder un peu de liquide à la maison (vu que cela ne rapporte rien en le laissant la banque) ... et vous ferez face à un tir de barrage.

      Il n’y avait même pas besoin d’une loi, les moutons sont contents que leurs bons bergers les conduisent à l’abattoir !


    • mac 10 avril 2015 18:52

      @lsga
      Vous avez raison, le marxisme a de commun avec l’ultra libéralisme qu’il aboutit à la concentration du pouvoir et des richesses entre le mains d’une minorité et à la misère de la majorité, bref ils mènent tous les deux à l’oligarchie.
      L’abolition des nations, la belle idée !,
      C’est aussi ce que veulent les ultralibéraux...Décidément !
      La nation ce n’est pas l’exclusion des autres et la guerre, c’est la mise en commun de gens qui savent se parler, l’union faisant la force. Supprimez les nations et ce sont les mafias qui prennent le plus pouvoir et le rétablissement de la loi du plus fort.


    • lsga lsga 10 avril 2015 18:58

      @mac
      tu n’as visiblement pas lu le débat, c’est exactement et strictement l’inverse. Au passage, l’URSS était un pays fasciste, pas communiste.


    • mac 10 avril 2015 19:35

      Et qui dit le communisme ne se termine pas systématiquement en régime fasciste de part sa nature plutôt autoritaire ?
      Pour le savoir il faudrait qu’il y ait enfin un seul pays communiste qui ait grâce aux yeux d’ISGA.
      Je propose de lui attribuer un pays pour faire ses expériences mais pas trop gros tout de même car vu ses commentaires ça risque de faire peur !
      Une autre solution c’est que ISGA ne souhaite pas que les choses changent et nous balance sa grosse utopie pour discréditer toute autre alternative à l’ultralibéralisme ambiant.
      Je pencherais peut-être pour cette solution...


    • Allexandre 10 avril 2015 21:42

      @Grandi
      L’Etat doit redevenir, sous le contrôle absolu de la NATION SOUVERAINE, le seul dépositaire du droit de battre monnaie !! L’UE n’a été créée que pour prendre le contrôle des Etats et des peuples par Wall Street et ses banquiers véreux judéo-sionistes (juifs et protestants essentiellement). Cela a assez duré. C’est à nous de dicter notre loi aux banques, sinon elles n’ont aucun intérêt. Il faut que nous reprenions l’habitude de payer en cash et abandonner l’électronique qui nous a truandés en beauté.


    • plancherDesVaches 12 avril 2015 00:18

      « le seul dépositaire du droit de battre monnaie »

      Certes.
      Comme la Corée du Nord, anciennement Cuba, qui est bien rentrée « dans le rang », qui d’autre, encore, subit la colère de Sam.. ??

      Eeeet y’a un péquin qui osera défier les US.. ??

      La Chine, avec le Yuan, a réussi à éviter les bombes. Mais, de peu. Et là, tu vois que les US auraient dû nucléariser la Chine plutôt que le Japon. Erreur grave...
      Ils sont en train de le payer.


    • plancherDesVaches 12 avril 2015 00:19

      Houps, du coup, j’ai oublié l’article.

      Une vraie merde à jeter d’urgence.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 avril 2015 20:43

      lsga aime l’ Union européenne, il n’aime pas la souveraineté des Etats....
      Que l’ Etat batte monnaie, quelle horreur !
      Il n’aime pas que la Banque de France de 1801 à 1974 ait prêté de l’argent à 0% à l’ Etat et aux Collectivités locales.
      Il est pour la « modernitude », = emprunter aux banques privées.


      Isga ne cite jamais aucun article des Traités européens, dont l’article 123 qui oblige les Etats à emprunter avec intérêts aux banques privées.
      Et dont voici le brillant résultat sur la dette publique de la France.

      Isga déteste l’ UPR qui est pour un retour à la souveraineté nationale, au rôle de la Banque de France et ses prêts à taux 0% , et qui propose un audit de la dette et de nationaliser tous les organismes bancaires qui ont été aidés par l’argent public..

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 avril 2015 06:54

      @lsga
      Et les intérêts de la dette, rackettés par les banques privées, c’est de la « modernitude », pas vrai ?


    • sleeping-zombie 10 avril 2015 10:31

      Hello,

      Pas vraiment une révolution, tout au plus un ajustement....

      La révolution, ce serait que les Islandais (ou autres) décident collectivement de bosser pour autre chose que l’argent, relégant le « système monétaire » au passé...


      • gerard5567 10 avril 2015 12:15

        @sleeping-zombie
        C’est-à-dire ?


      • sleeping-zombie 10 avril 2015 14:55

        @gerard5567
        C’est à dire.... abandonner la monnaie tout simplement.

        Là c’est juste un changement d’opérateur technique. Lequel sera soumis aux mêmes contraintes que les anciens, et donc finira par faire la même chose.


      • Mmarvinbear Mmarvinbear 10 avril 2015 20:39

        @sleeping-zombie
        Et le remplacer par quoi ?


        Revenir au troc ? Trois bouteilles d’huile de morue pour deux kilos de sucre ?

      • Mowgli 11 avril 2015 01:34

        @Mmarvinbear
         
        Il est hors de prix, votre sucre  smiley


      • Mmarvinbear Mmarvinbear 11 avril 2015 01:48

        @Mowgli
        Normal, les produits d’importation, cela coute un max quand on a une monnaie qui ne vaut plus rien.


        Le sucre, on le fait à partir de la canne. Niveau climat, vous pouvez oublier pour la faire pousser sur l’île. Pareil pour la betterave.

      • Mowgli 11 avril 2015 09:43

        @Mmarvinbear
        Vous aviez pensé à tout ! Vous m’avez eu comme un bleu  smiley


      • plancherDesVaches 12 avril 2015 00:40

        @sleeping-zombie
        Non. Vous partez perdant.

        Le tout est de fortement réfréner l’accumulation, c’est à dire TROP de pouvoir.

        L’abus est mauvais en tout.


      • sleeping-zombie 12 avril 2015 22:52

        @Mmarvinbear
        Par exemple.
        Ou à une forme de travail forcé mais socialement accepté, à l’image de ce qu’était le service militaire avant qu’on ne le supprime (en France tout au moins).
        Ou à une monnaie qui n’en serait plus une, comme par exemple une forme de crédit-temps : tu bosses 7h, tu gagnes 7h sur ton crédit-temps. (Là, tu vas me dire qu’on rejoint la monnaie).
        C’est pas les options qui manquent si on creuse un peu.

        La monnaie, c’est juste la réponse au problème « Comment faire pour qu’on travaille tous ensemble et pas chacun dans notre coin ? »
        Tu ne vas pas me faire croire que c’est l’unique solution de ce problème...


      • sleeping-zombie 12 avril 2015 22:56

        @plancherDesVaches
        Refréner l’accumulation, mais par quel moyen ?
        Les lois, ça se contourne.
        Les impôts aussi.
        Le problème de la monnaie, c’est qu’elle est fondamentalement anonyme et amorale.
        Si ça se trouve, demain je vais bosser pour un assassin qui a obtenu son argent en kidnappant et torturant. Et j’ai aucun moyen de contrôle.

        On pourrait créer un système d’échange mieux fait. Notre système monétaire date de l’antiquité, avec quelques ajustements depuis, mais les fondements datent de l’antiquité.


      • colere48 colere48 10 avril 2015 10:40

        Un retour au bon sens !


        • Fergus Fergus 10 avril 2015 15:31

          Bonjour, Colere48

          Certes ! Néanmoins, une question se pose : le modèle d’une société composée de moins de 310 000 personnes et capable de vivre en quasi autarcie, eu égard à ses richesses naturelles et touristiques, est-il transposable dans des pays comme l’Allemagne et ses 81 millions d’habitants (253 fois plus), la France et ses 66 millions d’habitants (203 fois plus) ou l’Italie et ses 60 millions d’habitants (187 fois plus) ?


        • goc goc 10 avril 2015 15:40

          Bonjour Fergus
          si j’osais, je comparaitrais plutôt l’Islande avec les USA qui eux font justement ce que l’Islande rêverait de faire
          donc pourquoi pas les autres pays de l’Europe
          Et puis si on parle plus particulièrement de la France, il faut non seulement reprendre le contrôle de notre monnaie mais surtout annuler la loi « Pompidou » et interdire constitutionnellement à l’État d ’emprunter à un organisme autre que la Banque de France et à un taux supérieur à 0%


        • ObjectifObjectif 10 avril 2015 15:44

          @Fergus
          Vous avez tout à fait raison ! Si déjà dans un aussi petit pays les 3 banquiers principaux pouvaient faire ce qu’ils voulaient sans aucune surveillance, puisqu’ils s’accordaient à eux-mêmes et à leurs amis 80% des crédits (cf rapport parlementaire islandais sur le sujet) et achetaient eux-mêmes les actions de leur banque avec leur propre crédits (ie leur création monétaire privée) alors on imagine ce qui se passe en Europe sans aucune surveillance démocratique possible !

          Il a fallu leur faillite (ensembles, ils étaient tellement reliés entre eux smiley ) pour que les parlementaires daignent enfin s’intéresser au sujet et (découvrent ? vraiment ? ) publient le pot aux roses...

          Vous ne comprenez pas la création monétaire par les banquiers ? Regardez cela, seulement UNE minute !

          Devenir banquier en UNE minute chrono !

        • nicolas_d nicolas_d 10 avril 2015 16:09

          @Fergus
          Et qu’est ce que la création monétaire a à voir avec le nombre de personnes ?


        • Fergus Fergus 10 avril 2015 18:08

          Bonjour, nicolas_d

          Ce que je veux dire, c’est tout simplement que l’Islande étant si minuscule et potentiellement si capable de vivre sans réelle interdépendance financière, il lui est permis par les instances internationales des initiatives beaucoup plus difficiles à prendre par les grands pays qui se tiennent tous par la barbichette.

          Cela dit, je salue l’initiative des Islandais. Et, comme Goc, je souhaiterais voir abrogée la scandaleuse loi Pompidou.


        • malitourne malitourne 10 avril 2015 18:30

          @Fergus
          Les islandais n’ont pas choisi l’autarcie. Ils ont choisi l’indépendance. Vous comprenez la nuance ?


        • rotule 10 avril 2015 18:32

          @goc
          > interdire constitutionnellement à l’État d ’emprunter à un organisme autre que la Banque de France et à un taux supérieur à 0%

          Oui ... bien sur .... mais aussi exiger des budgets à l’équilibre et pas comme cette année en France, avec un déficit de 80 milliards, soit 25% des recettes ...

          (Comparer le déficit au PIB est une connerie d’économiste)


        • Fergus Fergus 10 avril 2015 19:56

          @ malitourne

          Sans doute. Mais il vous a peut-être échappé que la première aide grandement la seconde !


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 avril 2015 20:50

          @Fergus
          Je ne connais aucun pays au monde qui vive en autarcie, à part peut-être la Corée du nord ?
          Vous utilisez l’argument mensonger de tous les européistes : « Vous voulez vivre en autarcie ? »


          Ben non, regardez les pays des BRICS, ils passent leur temps à signer des accords de coopération !

          Le niveau de vie n’est pas non plus une question de taille. La Suisse, la Norvège et l’ Islande ne sont ni dans l’ UE, ni dans l’euro, ce sont de petits pays, mais ils ont des économies qui pètent de santé.

          Remplacer la soumission aux banksters par des coopérations dans le monde entier, c’est ça l’ Internationalisme !


        • César Castique César Castique 10 avril 2015 10:46

          « ...l’Islande, décidemment en pointe de grands débats démocratiques,... »


          Je vous signale quand même que le projet de constitution citoyenne a été boudé par une grande majorité d’Islandais et que, désormais, il roupille au fond d’un tiroir, dont la clef aurait été balancée à la mer, selon des sources dignes de foi.

          • mikib95, I2a mikib95, I2a 10 avril 2015 13:02

            « Si les Américains permettent un jour aux banques de contrôler l’émission de leur monnaie, les banques et les sociétés qui grandiront autour d’eux priveront le peuple de toute propriété jusqu’à ce que leurs enfants se réveillent sans abri sur le continent de leurs pères. »
            Thomas Jefferson, 1802.
            On y est.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès