Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La Chine : une menace militaire ?

La Chine : une menace militaire ?

C’est à 238,2 milliards de dollars que le budget de l’armée chinoise devrait tendre en 2015. Chiffre à rapprocher des 232,5 milliards de dollars des 12 autres puissances militaires de l’Asie-Pacifique. Ces chiffres ont été communiqués par un bureau d’étude et de recherche américain IHS. Avec ses 1,25 millions d’hommes sous les drapeaux l’armée chinoise est déjà la plus grande armée au monde.

C’est donc avec un budget en croissance de 18,5%/an que la Chine exécuterait un des plus gros efforts de militarisation de la planète. Bien plus important que l’effort actuel qui est de 13%/an avec un budget de 119,8 milliards de dollars cette année. Le Pentagone américain a publié un rapport détaillé de cet extraordinaire effort de guerre : lancement d’un porte avion, modernisation des systèmes radar, augmentation du nombre de ses sous marins, et de son aviation, création de drones ultra performants….A juste titre la défense nationale américaine tire la sonnette d’alarme quant à la nouvelle configuration militaire qui se dessine ainsi dans l’Asie-pacifique. Déjà Pékin a fait savoir ses prétentions territoriales en mer de Chine au grand dam des Japonais.

C’est un pays qui revient de très loin. Un chercheur français précise qu’en 2002 l’armée chinoise correspondait en la moitié de l’armée espagnole en termes de matériel et de formation.

Les américains ne sont donc pas inquiets pour eux-mêmes. En consacrant 768 milliards de dollars pour leur armée en 2011, il reste pour encore un bon moment la première et la meilleure armée au monde. Le Chine a donc encore un long chemin à parcourir, mais la vélocité qu’elle manifeste en matière économique et industrielle pourrait lui permettre de rattraper très vite son retard.

Grâce aux américain son connait à peu près l’entendue du potentiel militaire chinois.

  • 50 à 70 missiles balistiques nucléaires intercontinentaux (ICBM) avec une portée de 5 500 km et 5 à 20 missiles balistiques à moyenne portée (3 000 à 5 500 km), ce qui en fait une puissance nucléaire plus que significative.
  • Pour les missiles de croisières, la Chine a installé entre 1 000 et 1 200 missiles face à Taïwan, ainsi que 200 à 500 missiles sol-sol d’une portée de 1 500 km.
  • Par ailleurs les chercheurs chinois sont sur le point de réussir la conception d’un missile anti-navire de longue portée censé menacer les portes avions américains.
  • La marine chinoise est équipée de deux sous-marins nucléaires lanceurs d’engins dits de classe Jin (arme nucléaire absolue !), de cinq sous marins nucléaires d’attaques, de 48 sous-marins diesels. A cela s’ajoute le porte avion mise en service cette année, 79 navires de combats (26 contre-torpilleurs et 53 frégates), 51 navires de transports amphibies, 86 patrouilleurs lance-missiles et un inventaire de 5 000 mines navales.
  • L’armée de l’air peut aligner 1 570 chasseurs, 550 bombardiers et avions d’attaque (490 de ces appareils peuvent atteindre les côtes de Taiwan sans aucun ravitaillement en vol). Comme pour la marine ses ingénieurs et ses chercheurs sont sur le point de réaliser leur premier chasseur furtif.
  • Son dispositif anti-aérien est l’un des premiers au monde doté de missiles anti-aériens russes S-300.
  • L’armée de terre est l’une des plus puissantes au monde : 1 250 000 hommes, dont 400 000 face à Taïwan, 7 000 chars et 8 000 pièces d’artilleries. Un nouvel hélicoptère de combat, le Z-10 devrait accroitre encore sa puissance d’intervention.

On comprend que les occidentaux s’inquiètent d’une telle montée en puissance. Aux balcons, si je puis dire, les Japonais sont les plus inquiets. L’archipel des îles Sensaku-Diaoyu sont au cœur de cette polémique sino-japonaise. Les premières ont administrées par le Japon, la seconde à la Chine (mais revendiquée par Taïwan).

Le contentieux prend une mauvaise tournure depuis les années 1970, date à laquelle d’importantes réserves pétrolières et gazières ont été découvertes.

Cet été la tension a été à son comble avec des patrouilleurs chinois et japonais face à face et s’invitant mutuellement à quitter les eaux territoriales. Une tentative de négociation entre les deux pays à Phom Penh a échoué. Pour l’heure les menaces sont encore verbales, mais demain ?


Moyenne des avis sur cet article :  2.75/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

51 réactions à cet article    


  • Javascript Javascript 26 décembre 2012 16:49

    Qu’une nouvelle superpuissance militaire menace l’hégémonie des USA est plutôt une bonne nouvelle en soit. En effet on a pu constater que durant ces années où les USA ont été le « gendarme du monde » (effondrement du bloc soviétique jusqu’à aujourd’hui) ils en ont profité pour multiplier les guerres d’intérêts partout sur le globe afin d’assoir leur domination.

    Le but des USA ? Diviser par ethnie les pays à forte identité en mini-états plus facilement corruptibles et faire main-basse sur leurs ressources naturelles.

    Je me réjouis que la Chine et la Russie puissent freiner les WASP dans leur course à la domination.
    Le monde façonné uniquement par les anglo-saxons c’est finit ! Et c’est tant mieux !


    • Pelletier Jean Pelletier Jean 26 décembre 2012 19:18

      Je ne partage pas votre enthousiasme au surarmement mondial


      http://jmpelletier52.over-blog.com/.&nbsp ;

    • Javascript Javascript 26 décembre 2012 19:27

      Le surarmement mondial est de la responsabilité exclusive des USA, il suffit de reprendre dans votre article le chiffre ridiculement démesuré de leur budget militaire pour s’en convaincre.


    • Al West 26 décembre 2012 16:53

      Bonjour,

      Faudrait voir à pas se foutre de la gueule du monde quand même. A votre avis, quelle est la raison de cet investissement massif dans le militaire par les Chinois ? Cela fait des années que les Etats-Unis ont un budget militaire qui dépasse celui de tous les autres pays de la planète réunis, qu’ils déploient leurs bases militaires un peu partout dans le monde, qu’ils concluent des alliances avec les pays opposés à la Chine et, si l’on en croit les dires de M. Panetta, ils s’apprêtent à rediriger la majorité de leurs navires de guerre vers l’Asie-Pacifique. C’est pas demain la veille qu’on verra un porte-avions chinois au large de Los Angeles.

      La menace militaire, elle existe depuis 60 ans et ce sont les Etats-Unis, même s’ils partent en guerre contre les intérêts de leur propre pays sous couvert d’instaurer la démocratie sur Terre, merci aux dirigeants corrompus.


      • amipb amipb 26 décembre 2012 20:17

        Vous vous trompez, Al West, comme bon nombre d’admirateurs du parti communiste chinois ici.

        La Chine menace non seulement les Etats Unis, au travers du Japon et des îles Senkaku, mais également le Vietnam et les Philippines. L’arrogance du parti unique et la montée dangereuse du nationalisme en Chine sont les 2 raisons majeures de la progression du budget militaire.

        Les 2 autres raisons sont : la guerre énergétique qui a déjà commencé (la Chine est très pauvre en pétrole, notamment) et le recul progressif de la croissance, qui risque de raviver les tensions internes (Tibet, dont la centaine d’immolations est quasiment passée sous silence par nos médias, mais également Ouïghours ou autres communautés chrétiennes).

        Je partage toutefois votre avis sur les dépenses militaires américaines mais, malheureusement, ils n’ont pas l’exclusivité de la corruption.


      • Pelletier Jean Pelletier Jean 27 décembre 2012 11:20

        @Al west,

        A cette heure, l’armée chinoise n’est pas tout à fait prête, mais c’est une importante puissance nucléaire, ne l’oubliez pas... pour une guerre conventionnelle elle a besoin encore  e moderniser son armement, elle a les moyens financiers de le faire et possède toute la technologie nécessaire.

        Pour autant est-ce son intérêt d’ouvrir un front, avec une communauté internationale prête à répondre par l’embargo. Sa puissance la chine la tient de sa population et de ses richesses naturelles (les métaux rares en particulier), amis elle la tient de son commerce… Elle restera sage le temps de conquérir la 1er place en tout, ensuite c’est un monde nouveau, car ses concurrents premiers ne seront pas les USA ou l’Europe mais l’Inde, le Brésil ou la Malaisie…


        http://jmpelletier52.over-blog.com/ 



      • nicolas_d nicolas_d 27 décembre 2012 11:55

        Faut pas oublier que ce sont les américains qui disent ça. Qu’ils aiment bien faire peur. Ca justifie leur propre armement.
        Faut pas oublier non plus que pour faire la guerre il faut du pétrole. La chine en a-t-elle suffisamment ?
        Donc la chine s’arme oui, certainement, ça doit faire faire des gros profits à certains. Mais pourra-t-elle se servir de son armée ?


      • DanielD2 DanielD2 27 décembre 2012 14:07

        « avec une communauté internationale prête à répondre par l’embargo »


        Avec toutes les usines qu’on a délocalisé là-bas et 90% des bidules qu’on consomme qui y sont fabriqué ? Vous plaisantez ? 

        Bref, la Chine est une grande civilisation qui a eut quelques siècles difficiles mais qui va logiquement reprendre sa place dans le monde. Je vois pas ce qu’il y a de choquant ni d’étonnant. Reste que leur retard par rapport à l’OTAN est gigantesque, ça va leur prendre 50 ans.

      • Tarouilan Tarouilan 27 décembre 2012 14:36

        Bien évidement, l’Empire du Mal, Usraëlien, .....avec un machiavélisme terrifiant, nous prépare une guerre mondiale, dont la Chine sera le prétexte...... les USA attaquent constament, la terre entière et les larves immondes et obséquieuses de l’UMPS .... ne sont que leurs créatures à 100%, et sont totalement inféodées à leurs ordres, en Lybie, Syrie... etc.. avec notre argent en plus, alors que cela ne rapportera rien à la France, bien au contraire...... et que nous n’en avons PAS les moyens financiers.....

        La Chine, est notre seul espoir de contre-pouvoir, à éventuellement un jour, être en mesure de contenir cet épouvantable Empire du Mal, que sont USA...... mais aujourd’hui, avec aussi peu d’investissements financier dans ses capacités de défense, elle est incapable, d’assurer sa sécurité face aux USA... son retard technologique est énorme...

        La Chine, n’a jamais, et c’est quasi, le seul pays dans ce cas.... attaqué le moindre pays, au cours du millénaire passé...... Contrairement à l’épouvantable... système Usraëlien, qui domine le monde occidental, et qui est d’une agressivité délirante telle, qu’il va finir, par nous détruire tous......

         


      • foufouille foufouille 26 décembre 2012 17:57

        faut vite apprendre le chinois ........
        vite
        vite


        • Pelletier Jean Pelletier Jean 26 décembre 2012 19:17

          Quand on voit ce qu’ils ont fait en 15 ans sur le plan industriel et l’urbanisation il ne leur faudra pas 20 ans pour moderniser leur armée 
          http://jmpelletier52.over-blog.com/.&nbsp ;



        • antyreac 26 décembre 2012 19:23

          Ça fait longtemps que les forces de la Chine sont des forces impérialistes

          N’oublions pas le Tibet et la guerre contre l’Inde et contre le Viertnam

          • Javascript Javascript 26 décembre 2012 19:31

            Dans l’article il est également sujet du Japon, sans excuser la Chine on pourrait peut-être remettre les pendules à l’heure et parler également de l’impérialisme japonais.

            Un impérialisme qui ne fut pas sans conséquence pour la Chine justement....


          • antyreac 26 décembre 2012 19:34

            De la vielle histoire 

            aujourd’hui on a rien à craindre du Japon

          • Javascript Javascript 26 décembre 2012 19:41

            Ok le Tibet est d’actualité mais.....

            .......c’est pas de la vieille histoire l’Inde et le Vietnam ?


          • amipb amipb 26 décembre 2012 20:19

            Oh non, le Vietnam est très fortement préoccupé par les manœuvres chinoises et l’Inde subit régulièrement des incursions à différents endroits sur sa frontière avec la Chine.

            On n’a clairement plus rien à craindre du Japon (sauf peut-être de ses centrales), mais la Chine devient une menace grandissant, pour ses voisins comme pour le reste du monde.


          • Abdu Abdu 27 décembre 2012 11:50

            Évidement qu’on n’a rien à craindre du japon !
            Les USA s’en servent selon leur stratégie et leur stratégie n’est pas de nous menacer militairement puisque nous ne montrons pas l’ombre d’un signe d’insoumission.

            Ce sont les chinois qui ont tout à en craindre.
            Le Japon est une des portes ouvertes à la guerre en Chine et s’il y a un pays au monde qui ne veut pas entrer en guerre, c’est bien la Chine. En effet, elle a tout à y perdre. Absolument tout.


            • travelworld travelworld 26 décembre 2012 19:34

              Ils viennent de réussir leurs premier «  »atterrissage" sur leur porte avion (fabrication Russe).
              Les US construisent une immense base militaire en Australie.
              Le Japon Va intensifier son effort militaire vu le résultat des élections.
              Obama en Birmanie marche sur les plates bandes chinoises qui soutenaient la dictature.
              Je suis souvent en Asie, la Navy est très présente (Thaïlande, Cambodge) Porte avion R Reagean par ex.
              Les Chinois ont une revanche à prendre sur l’Occident, il faut le savoir.....la guerre de l’opium, ils n’ont pas digéré !!! Pas plus que Nankin avec les Japonais......
              Reste que les généraux Chinois sont inexpérimentés et le pouvoir politique bien plus fragile qu’on imagine et en plus totalement paranoïaque.....Donc nous allons vers l’inconnu !!!!


              • antyreac 26 décembre 2012 19:42

                Les chintoks sont des revanchards....


              • antyreac 26 décembre 2012 19:55

                On oublie trop souvent que les chinois ont du peuple à perdre 

                Une surmasculinité qui devient dramatique
                Une petite guerre nous pend au nez ça c’est sûr

                • Javascript Javascript 26 décembre 2012 20:13

                  Sans jouer les oracles à deux balles il y a effectivement des chances que vous ayez raison mais ce qui me gène c’est que vous sous-entendez que c’est la Chine qui déclencherait les hostilités et je ne vois pas quel serait son intérêt la dedans.

                  Je vois deux facteurs qui à mon sens empêcheront la Chine de tirer la première :

                  1 - Son économie est basé sur l’exportation, son marché intérieur étant encore trop faible. Si la Chine s’en prend à l’Occident elle coupe le distributeur à billet. Pas vraiment une bonne idée.

                  2 - Elle est en position d’infériorité militaire et on peut être sûr que les USA multiplieront toujours leur propre budget militaire pour que ça reste ainsi. Il faut être fou pour attaquer plus fort que soi, surtout quand on parle d’arsenal moderne donc en partie nucléaire.

                  C’est mon avis.


                • Pelletier Jean Pelletier Jean 26 décembre 2012 20:25

                  Les chinois n’ont pas intérêt pour l’instant à une guerre à grande échelle, mais un ou ds conflits locaux pourquoi pas. Ils sont beaucoup trop impliqués dans le commerce international dont ils tirent leur extraordinaire croissance.


                  http://jmpelletier52.over-blog.com/.&nbsp ;

                • antyreac 26 décembre 2012 21:01

                  La Chine est d’autant peu sûr que son gouvernement est une dictature donc instable


                  • antyreac 26 décembre 2012 21:23

                    Si l’Allemagne était démocratique en 1939 il n’y aurait pas eu de guerre mondiale..


                  • epicure 26 décembre 2012 21:13

                    j’ai pas de sympathie pour une chine nationaliste agressive, mais d’un autre côté, il faut se rappeler que la chine c’est un grand pays avec la première population mondiale, donc nécessite une grosse armée, sauf si les relations sont pacifiées avec les voisins, ce qui n’est pas du tout le cas.

                    1.25 millions de soldats cela fait environ 1 soldat pour 1000 habitant, soit environ 60 000 soldats pour la France environ alors qu’elle en compte presque 300 000, et 250 000 soldats pour les américains qui ne sont en guerre ou risque de guerre avec aucun de leurs voisins, alors qu’ils ont plus de 1.4 millions de soldats toutes armes confondus.
                    Donc au niveau soldats, ils sont plutôt modestes.

                    Quand au porte avion c’est le navire russe déjà obsolète qui a erré pendant des années dans les mers ?

                    D’un côté c’est bien qu’il y ait un pays qui puisse opposer quelque chose aux USA pour éviter qu’ils puissent se permettre n’importe quoi, mais que ce soit la chine, n’est pas forcément une bonne chose au vu des orientations politiques vis à vis des pays voisins ( et qu’ils défendent avant tout des dictatures ).


                    • antyreac 26 décembre 2012 21:31

                      Armée modeste pour instant mais un potentiel énorme sans équivalent d’où les inquiétudes.

                      Maintenant ce n’est plus qu’une question de temps pour armer ces immenses masses avec des armes de qualités

                    • antyreac 26 décembre 2012 22:02

                      En 1934 l’armée hitlérienne compte 100 000 appelés en 1942 ils sont plus de 10 millions


                    • foufouille foufouille 26 décembre 2012 22:21

                      1.25 millions de soldats cela fait environ 1 soldat pour 1000 habitant,

                      juste l’armee de terre


                    • filo... 26 décembre 2012 22:23

                      "A juste titre la défense nationale américaine tire la sonnette d’alarme quant à la nouvelle configuration militaire qui se dessine ainsi dans l’Asie-pacifique"

                      Après cette phrase au début de votre article il devient claire que vous roulez pour les USA. Et vous êtes inquiet.
                      Et je vous comprend car il y de quoi être inquiet voir même très inquiet.

                      Les Occidentaux en général et les USA en particulier depuis qu’ils existent ont semé partout la destruction, la mort, la misère et la désolation. La domination par tous les moyens.

                      Quelle myopie et manque d’intelligence. Ne pas comprendre que tous se paye un jour !

                      Au lieu de faire un monde basé sur la coexistence et le partage, vous avez faits un monde basé sur la domination (la votre en particulier).

                      Maintenant que les chinois devient une puissance militaire est tout ce qui a de plus normal. Surtout tout est bon pour contrer la machine de guerre USA.

                      Et le jour viendra où la marine militaire chinoise croisera au large des côtes américaines. Ce jour viendra bientôt je le sais et les américains élèverons tout au plus que des protestation verbales.
                      Ensuite les chinois continuerons, n’étant pas cons pour arrêter, et soutiendrons (par tous les moyens) séparatisme des états américains.
                      Et ainsi de suite... 


                      • Pelletier Jean Pelletier Jean 27 décembre 2012 11:24

                        @Filo,


                        Non je ne roule pas pour les USA, je ne roule pour personne, j’essaye de décrypter et de mieux comprendre le monde.
                        Quant aux américains il m’est difficcile d’oublier que nombre de ses fils sont morts sur le sol de la France pour nous préter main forte...

                        bien à vous.

                        http://jmpelletier52.over-blog.com/ 


                      • Jimmy 27 décembre 2012 12:26

                        les américains n’ont jamais et ne prêteront jamais main-forte à qui que ce soit,

                        ils ne font que défendre leurs intérêts ou plutôt les intérêts de l’oligarchie qui les gouverne

                        ils ont débarqué en 44 pour ne pas laisser en entier aux russes le gateau européen


                      • Pelletier Jean Pelletier Jean 27 décembre 2012 12:38

                        @Jimmy,

                        Oui ils défendaient aussi leurs intérêts, mais qu’est-ce qu’on était content qu’ils soient là.

                        http://jmpelletier52.over-blog.com/


                      • Jimmy 27 décembre 2012 14:48

                        oui mais maintenant on aimerait bien qu’ils s’en aillent


                      • filo... 27 décembre 2012 23:29

                        Du pipeau tout ce que vous dites. Vous êtes un grand naïf ou bien vous faites exprès ? Les autorités américaines de l’époque ont sacrifiés des milliers des jeunes recrus afin que leur complexe militaro industrielle envahi l’Europe.
                        Les soldat russes ont pris une avancée décisive dans la guerre et il été devenu claire qu’Allemagne perdra.
                        L’idée de la guerre froide était déjà dans la tête des américains, Ceci a permis installation de manière durable de leur troupes en Europe.
                        Leur raisonnement été tordu depuis toujours. N’oublions pas que les américains étaient au départ des voyous et des gangsters européens qui étaient obligés de traverser l’océan pour échapper à la potence.
                        Après avoir exterminé des amer indiens ( 20 millions au départ et seulement 600’000 un siècle plus tard) ils continuent de vivre de et par la violence.
                        Partout où ils ont passés ils ont laissés derrière eux la mort, la désolation et la misère. Ils sème que de la haine. Et qui sème la haine...
                        Et je vous dis encore une fois tous se paye un jour... 


                      • ung do 31 décembre 2012 01:30

                        @pelletier . Mais si , vous êtes proaméricain , ça se voit à votre argument éculé : las zuniens sont venus nous sauver en 45 ; c’est tout ce que les thuriféraires pro-US arrivent à leur trouver de bien . M. P. , vous n’arrivez pas à trouver autre chose pour prouver leur bonté , leur noblesse,c’est tout ce qu’ils ont fait depuis 1945 !!! . Vous voyez la paille qui est dans l’oeil chinois mais vous ignorez la poutre nord-américaine . comme vous le dites vous même , les Chinois n’auraient que la capacité de menacer leurs voisins . Alors que vous visez effrayer les Européens avec la menace chinoise , avec leur million et demi de soldats . On peut avoir plein d’armes , de soldats ; mais chez les experts en stratégies , il faut parler de capacité de projection de forces ; je crois que la Chine n’en a aucune qui menacerait l’Europe ou les E.-U. Vos nord-américains , vous oubliez de mentionner qu’ils ont plus de mille bases militaires dans plus de 130 pays ( sur 190 ) et que leur capacité de projection de forces menace le monde tout entier .Vos idoles sont en train de chercher un autre épouvantail après l’effondrement de l’URSS ; ils avaient utilisé le terrorisme islamique depuis 2001 et maintenant , ils essaient d’ériger la Chine en épouvantail mondial et la diabolisent de tous côtés . pour faire marcher leur démoniaque commerce d’armes . Allez vous rhabiller avec votre article et arrêtez de nous bourrer le mou avec la menace chinoise 


                      • Aristoto Aristoto 27 décembre 2012 00:00

                        Ca c’est de l’investigation !!!

                        Et ou en sont déjà les américains avec leur armes à anti-matières ( voilà bien une arme que je souhaite voire réaliser !!! triste hélas oui ! )


                        • Spip Spip 27 décembre 2012 00:52

                          A propos du porte-avions, il faut arrêter de faire une fixation sur lui. L’ex Varyag n’en est d’ailleurs pas un, techniquement parlant. Ne disposant pas de catapulte mais d’un bout de pont en toboggan, il est classé comme porte-aéronefs. Cette différence n’est pas une subtilité sémantique : sans catapulte, les avions sont limités dans leur poids et donc dans ce qu’ils peuvent emporter en armement offensif et en carburant et limite donc leurs possibilités


                          Il ne sert que de navire-école pour la future aéronavale chinoise. Peut-être qu’on le verra faire des ronds dans l’eau du côté des îles contestées, si ça ne s’arrange pas, mais ce serait une pression purement diplomatique, IL N’EST PAS OPERATIONNEL.


                          Des bruits font état de la construction deux unités made in China (sans précisions sur leurs caractéristiques) mais, même si c’était vrai, il faudrait encore longtemps pour réunir toutes les conditions opérationnelles. Un porte-avion ne se déplace pas comme ça, il lui faut : escorteurs anti-sous-marins, anti-aériens, ravitailleurs, avions de reconnaissance et hélicoptères longue portée, etc. Et surtout apprendre à faire manoeuvrer tout ça ensemble... Une Task-Force chinoise, sur le modèle américain, n’est pas pour demain. On parle de dix ans au mieux.


                          • Pelletier Jean Pelletier Jean 27 décembre 2012 08:31

                            @Spip,


                            Merci pour ces précisions, l’article voulait juste pointer l’extraordinaire vitalité de la Chine et sa montée en puissance militaire.

                            http://jmpelletier52.over-blog.com/&nbsp ;

                          • L’immigré 27 décembre 2012 09:33

                            @Pelletier Jean :
                            Joyeux Noël !
                            Ravi de vous lire et de commenter votre article. J’essaierai de faire de mon mieux : je suis là pour comprendre.

                            Dans une certaine mesure, la Chine est une menace pour un certain équilibre du monde. Mais, n’oublions pas que récemment, il y eut la guerre froide qui mettait bien en avant la présence de deux forces antagonistes (États-Unis et URSS) qui s’affrontaient par pays interposés (Guerre du Vietnam et de Corée, par exemple). Cette guerre froide créa de facto une sorte d’équilibre qui fut brisé après la fin de la guerre froide.
                            Une autre forme de menace remplaça le bloc soviétique : les entreprises terroristes. La plus tristement célèbre est, bien entendu, celle dont la responsabilité des attentats du onze septembre fut attribuée. La particularité de ce genre de menace est qu’il reste ‒et restera‒ essentiellement invisible par rapport au temps de la guerre froide.

                            Numériquement, la Chine reste la première armée de la planète, mais, si on ramène cela au nombre d’habitants pour une comparaison plus pertinente, on constatera que l’armée chinoise est plus faible en effectifs que l’armée française : environ 1 pour 650 habitants pour la France, contre 1 pour plus de 1000 habitants pour la Chine populaire. En d’autres termes, il est peu probable que la Chine chercherait un conflit majeur avec un pays donné, même si c’était, en quelque sorte, dans ses intérêts.

                            Je dirais que l’armée chinoise, en faisant savoir au monde qu’elle possédait un porte-avions, fut-il de mauvaise facture, voulut lancer au monde un message symbolique du genre : « On ne compte pas pour du beurre. » Et, sur ce plan, la Chine a réussi quoi qu’on en dise. Hormis les États-Unis, les pays possédant un porte-avions, même obsolète, se comptent, il me semble, sur les doigts.

                            À mon humble avis, le problème est ailleurs. Je m’explique. En général, pour s’implanter en Chine, une entreprise est tenue de faire une concession importante : le transfert de technologie. Derrière cette expression, il est à noter la notion d’assistance technique qui inclut, sans y être limitée, la formation. Le constructeur de TGV français refusa, je crois bien, de telles exigences. C’est le constructeur allemand Siemens qui obtint le marché. Qui prit la bonne décision stratégique ? Je n’ose répondre : trop de facteurs et d’enjeux.

                            Quant à dire, au vu de certains commentaires, que les enjeux seraient dans le Pacifique, je crains que cela ne soit vrai. Les industries de pointe s’installent dans cette partie du monde : Chine, États-Unis, Japon, Russie, Thaïlande, Vietnam, etc. J’ai même ouï dire qu’on chercherait à y délocaliser la recherche, pour des raisons de rentabilité (et, pas seulement de rentabilité financière). Bien que l’Inde et le Brésil ne soient pas des pays limitrophes à l’océan Pacifique, on peut les considérer comme faisant partie des enjeux : l’Amérique du Sud est à l’Ouest du côté du Pacifique, l’Inde est plus proche du Pacifique que de l’Europe. Bref, dire que « avoir les yeux rivés sur le Pacifique » est exagéré est, de mon point de vue, une erreur d’analyse stratégique pour un pays qui en sous-estimerait l’importance. La Chine l’a compris et manifeste sa présence en ces lieux par un porte-avions pour devenir une pièce importante sur l’échiquier international dans la région et non un simple pion.

                            Enfin, au pays de « L’art de la guerre » de Sun Tzu, je doute fort que la Chine, même en position de force ‒ce qui n’est pas son cas‒, s’amuse à déclencher quelque hostilité tant qu’elle peut l’éviter.
                            Un homme responsable n’accuserait jamais l’autre en premier, avais-je écrit sur ce forum, et, donc, par extension, ne tirera pas le premier, même si j’admets qu’on ne fasse plus dans la dentelle de nos jours.

                            Bien entendu, j’invite les lecteurs à apporter la contradiction : je ne demande qu’à comprendre.

                            « Les américains ne sont donc pas inquiets pour eux-mêmes. »
                            Et, ils ne le risquent pas : les meilleurs centres de recherche au monde sont essentiellement basés sur leur sol, le record du monde des prix Nobel remportés l’atteste indiscutablement.

                            « la vélocité [que la Chine] manifeste en matière économique et industrielle pourrait lui permettre de rattraper très vite son retard. »
                            C’est sur ce plan que la Chine doit inquiéter à plus d’un titre le monde : j’ai lu quelque part que toute l’Europe ne produit pas plus d’ingénieurs que la Chine elle-même. Certains pourraient ergoter sur la qualité de leur formation, mais, on oublie beaucoup que les meilleurs chinois qui décident d’étudier à l’étranger étudient logiquement dans le top ten des meilleures universités de la planète (classement de Shanghai).
                            Par exemple, au début des années 2010 ‒je ne me rappelle plus quand‒, le meilleur supercalculateur du monde était chinois, c’est-à-dire, la conception et la fabrication de son (ses) processeur (s) principal (aux) sont, à ce que j’ai compris, entièrement chinoises bien que certains processeurs additionnels soient américains (notamment ceux de la firme Intel, Inc.). J’entends par « conception », la conception dite « sur papier » ‒c’est-à-dire, au moins un schéma technique‒ jusqu’à la maquette finale ou le prototype. J’entends par « fabrication », la réalisation matérielle (au moins, sous forme de prototype) d’un modèle répondant à un cahier des charges donné (normalisation technique, technologique, économique et sociale, par exemple) en vue d’une exploitation techniquement viable.

                            « l’étendue du potentiel militaire chinois  » révélée par les Américains
                            Évidemment, les Chinois sont loin d’être naïfs. Ils savent comme tout le monde que les satellites espions américains les observent. La Chine sait ce que l’Amérique sait de la Chine, sur le plan militaire. Ce qui me paraît intéressant est de savoir ce que l’Amérique a caché au reste du monde et pourquoi.

                            « Le contentieux prend une mauvaise tournure depuis les années 1970, date à laquelle d’importantes réserves pétrolières et gazières ont été découvertes. »
                            Partout dans le monde, c’est pareil : dès qu’on découvre un gisement stratégique qui risque d’empiéter chez le voisin, les revendications territoriales sont des prétextes à querelles, surtout en mer où la notion de frontière est extrêmement vague ‒sans vouloir faire de jeu de mots‒ dans l’esprit des gens.
                            Le contentieux de la Chine avec l’Inde concernant le Tibet n’est pas à sous-estimer non plus : l’Inde et la Chine sont les deux plus grands marchés du monde et possèdent toutes les deux l’arsenal atomique. C’est sur le plan juridique que la Chine détiendra toujours un avantage sur l’Inde : le droit de veto devant l’ONU.
                            Au niveau mondial, la Chine détiendrait un atout fondamental : les fameuses terres rares. Ce sont a priori les produits stratégiques du futur. Pour comprendre leur importance osons un schéma sur les produits stratégiques :
                            ‒ alimentation : le blé et le riz, par exemple
                            ‒ énergie : fossiles, nucléaire, par exemple
                            ‒ technologie : les terres rares, par exemple
                            La Chine dispose, il me semble, de ces trois produits stratégiques. La France dispose-t-elle de terres rares ? Certes, je l’ignore, mais, je crois bien que non.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès