Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La contagion de l’espoir

La contagion de l’espoir

18 jours, et pas un de moins, c’est le nombre de jours qu’il a fallu aux Egyptiens pour faire tomber la dictature.

Les Tunisiens avaient ouvert la marche

Et d’autres peuples s’agitent : Algérie, Yémen, Bahreïn, Maroc, Cote d’Ivoire, ou Gbagbo s’accroche, mais aussi Iran, Syrie, Libye, Grèce, Portugal…l’espoir de liberté est-il en train de gagner le monde entier ?

La Tunisie a montré la voie.

En un mois, elle s’est débarrassée de son tyran.

Le 17 décembre  Mohamed Bouazizi, bachelier sans travail, s’était vu confisquer son étalage de fruits et légumes sur les marchés, métier qu’il pratiquait pour faire vivre sa famille, finissant par s’immoler de désespoir, et provoquant la première révolte d’Afrique du Nord.

Adama Gaye, journaliste et consultant sénégalais vient de le proposer pour le prix Nobel de la paix 2011. lien

Son agonie a duré 18 jours, et le despote Ben Ali a eu l’indécence de venir s’enquérir de la santé de Mohamed Bouazizi, prétextant que les terroristes étaient les responsables de sa situation. lien

18 jours, c’est le temps qu’il a fallu à l’Egypte pour se débarrasser de Moubarak.

Lui, il est parti avec une petite fortune qui, d’après certains médias se monterait à 70 milliards de dollars, soit le tiers du PNB.

Une pétition pour geler ses avoirs est en cours sur ce lien.

L’histoire semble s’accélérer.

On a envie de se dire : « à qui le tour maintenant ?  »

En Iran, la révolution verte, couleur choisie par les opposants pour s’identifier, ne désarme pas.

Malgré le refus des autorités, le CCCE (conseil de coordination du chemin vert de l’espoir) avait annoncé pour le 14 février, 15h à Téhéran qu’elle manifesterait de la Place Imam Hossein à la Place Azadi. lien

Des leaders de l’opposition, Mir Hossein Moussavi, ancien premier ministre, et Mehdi Karoubi, ancien président du parlement, ont publié un communiqué défiant le gouvernement Iranien.

Ce communiqué est un monument de subtilité, car il tente de piéger le gouvernement, en prenant comme référence l’article 27 de la constitution, lequel garanti «  le droit de manifester et oblige le ministre de l’intérieur d’informer le public de toutes les mesures prises pour assurer la sécurité des citoyens, et la tenue pacifique des manifestations  »

Le communiqué continue affirmant « qu’un refus déshonorerait gouvernement iranien tant sur le plan national qu’international, et contredirait sa déclaration officielle selon laquelle il soutient les mouvements populaires de Tunisie et d’Egypte ». lien

En réponse, le gouvernement à déployé des forces anti-émeute, utilisé des gaz lacrymogènes, bloqué les accès au centre de Téhéran pour empêcher la manifestation, assigné à leur domicile les deux leaders réformateurs, et empêché leurs enfants de les voir, ces derniers se demandant si leurs parents n’ont pas été amenés ailleurs ?

Quant aux médias étrangers, on leur a fait savoir qu’ils n’avaient pas le droit de se rendre sur place pour observer ce qui se passait.

Par ailleurs on a appris que des personnalités issues du courant réformateur ont été emprisonnées (lien) des manifestants arrêtés, l’un d’entre eux ayant été tué par balles.  lien

La Libye aussi connait de l’agitation.

En effet, les ressemblances sont nombreuses entre la Tunisie et la Libye : comme pour la Tunisie de Ben Ali, le régime libyen s’appuie surtout sur des forces spéciales, mieux équipées que l’armée, en plus grand nombre que celle-ci, et aux ordres du dictateur.

Le 1 septembre 1969, Kadhafi avait profité de l’absence du roi, parti faire sa cure annuelle, pour le renverser avec l’aide d’un groupe d’officiers : il avait 27 ans, et depuis, il règne depuis 41 ans en despote sur un pays d’un peu plus de 5 millions d’habitants.

La Libye est un important producteur de pétrole et entend passer d’1,7 millions de barils par jour à 3 millions d’ici 2012.

Ces richesses permettent au dictateur de s’offrir une voiture, appelée « Rocket », dont il a été le designer, et qui a été fabriquée à 2 exemplaires.

Réalisée par la firme italienne « Tesco TS », avec son intérieur de tapisserie et de cuir, chaque exemplaire a couté 2 millions d’euros. lien

Et puis Kadhafi a une idée originale, il voudrait que toute l’Europe se convertisse à l’Islam. lien

La liberté du culte ne semble pas être une valeur chère au dictateur Libyen.

Il s’était déjà illustré en lançant des imprécations contre la Suisse qui par référendum a maladroitement voté l’interdiction des minarets sur son territoire.

« C’est contre la Suisse mécréante et apostâte qui détruit les maisons d’Allah que le jihad doit être proclamé par tous les moyens ».  lien

A l’évidence, la Suisse, et beaucoup d’autres démocraties, devraient se réjouir de la possibilité d’une révolution en Libye.

Mais si les Libyens empruntent bientôt les chemins de la liberté, cela ne devrait pas faire l’affaire de certains pays européens.

A l’instar des britanniques, dont les forces spéciales ont entraîné en 2009 les troupes d’élite libyennes.

C’est le « Daily Telegraph » qui a dévoilé le scandale affirmant « un petit groupe de formateurs du SAS (Special Air Service) s’occupe d’entraîner des libyens aux techniques du contre-terrorisme » lien

Le gouvernement français pourrait aussi s’inquiéter des retombées d’une possible révolution libyenne car dès 2007, le Chef de l’état français entretient des rapports commerciaux liés à l’armement avec le dictateur Libyen. lien

Heureusement, la ligue des droits de l’homme, ainsi que la coordination nationale d’action pour la paix et la démocratie veillaient au grain, et ont réussi à faire annuler la transaction par le conseil d’état. lien

En attendant, les libyens sont rentrés dans la danse (lien) et ont manifesté à Benghazi, suite à l’arrestation d’un militant des droits de l’homme, dans la nuit de mardi à mercredi, et ont annoncé qu’ils allaient recommencer cette « journée de colère ». lien

En Algérie, la manifestation du 12 février a réussi a rassembler 3000 citoyens qui ont eu fort à faire devant les 30 000 policiers que le gouvernement avait mobilisés, mais ce qui est moins connu, c’est qu’à Ghardaïa, dans le Sud du pays une manifestation pacifique a été une totale réussite, d’autant qu’à l’issue de la marche, des débats se sont tenus, avec prise de parole de défenseurs des droits de l’homme.

Par ailleurs, des manifestations ont eu lieu avec succès  à Oran, Constantine, Annaba, Tizi Ouzou et Bejaia.

On peut lire le compte rendu de cette journée sur ce lien.

En attendant, la CNCD (coordination nationale pour la démocratie et le changement) appelle à une nouvelle manifestation samedi 19 février, et les jeunes d’ACA (action pour le changement en Algérie) appellent à une manifestation pacifique le 18 février.

Au Maroc, Najib, un blogueur citoyen annonçait déjà en juin 2008 : « 30 mars 2012, la révolution marocaine  ». Il n’était peut être pas suffisamment optimiste. lien

Aujourd’hui, d’autres voix marocaines commencent à s’interroger. lien

Même Bahreïn s’agite, et malgré la prime de 2700 $ accordés par les dirigeants du royaume à chaque famille du pays, les Bahreïnis se préparent à manifester, en réclamant la libération de 450 prisonniers politiques, et des réformes.

Mauvaise nouvelle pour les USA qui ont installé stratégiquement là-bas toute leur 5ème flotte. Lien

Où ce jeu de domino va-t-il s’arrêter ?

Quel est le prochain dictateur qui sera obligé de « dégager » ?

Comme dit souvent mon vieil ami africain :

« Partout où on tape, çà enfle »

L’image illustrant l’article provient de « undergroundrepublik.com »


Moyenne des avis sur cet article :  4.14/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

27 réactions à cet article    


  • Gabriel Gabriel 17 février 2011 10:35

    Bonjour Olivier,

    C’est l’éveil d’une conscience universelle basée sur l’humaniste avec comme principaux composants : « Respect, intégrité et liberté de l’individu et de sa communauté ». Les éléments déclencheurs sont légions : « Interdiction des libertés d’expressions, confiscation des éléments vitaux à la vie par les spéculateurs, torture et emprisonnement des opposants aux régimes en place, désinformation par les médias aux ordres des dictateur, chômage de masse savamment orchestré par les divers dirigeants etc etc…. ». Seulement voilà, grâce à Internet l’information n’est plus captive et elle éduque, informe et fait réfléchir les citoyens qui jusque là étaient maintenu dans l’ignorance sous des chapes de mensonges. Une partie des derniers dominos du continent Africain risque de tomber sur l’Europe et l’Asie. Nous allons à court terme assister à un changement radical de société issu de l’évolution des mentalités et du refus de la manipulation des peuples par le mensonges d’une poignée de dirigeants gavés de pouvoir et d’argent.

    Cordialement


    • olivier cabanel olivier cabanel 17 février 2011 11:01

      Gabriel
      oui, c’est exactement çà !
      c’est amusant de se souvenir qu’au départ internet était un outil militaire, autant qu’universitaire, plutot fait pour contrôler, et qui a été détourné par le peuple,
       smiley


    • dominique 17 février 2011 10:56

      Bonjour Olivier
      A la question « Quel est le prochain dictateur qui sera obligé de « dégager » ? » la r$éponse pourrait etre :

      Si c’était notre Sarko national avec sa bande de politicien(nes) vereux ??


      • olivier cabanel olivier cabanel 17 février 2011 11:04

        dominique,
        oui, je pense qu’il serait temps qu’il s’en aille, qu’il se tire, qu’il dégage, qu’il se casse, avec sa bande de bras cassés, de repris de justice, d’affairistes de tout genre.
        il parait que 60 % des français sont favorables à une révolte.
        çà fait quand même 40 millions de personnes, et si on enlève les trop jeunes, et les trop vieux, il reste quand même pas mal de monde.
        faudrait occuper la place de la concorde, et venir avec des tentes, de la lumière, de la musique, jusqu’a ce qu’ils se tirent.
        la honte !
        obligé de partir suite à une manif, lui qui affirmait que quand les gens manifestaient on ne les voyait plus !
         smiley


      • cathy30 cathy30 17 février 2011 11:51

        Salut Olivier
        bonne analyse. Le Moyen-Orient s’enflamme, j’imagine l’impact que cela va avoir sur l’occident, sur nos vies très consommatrices en énergie. Le goulet se resserre. Pour le partage entre pauvres ça va être dur.
        Les banquiers pourraient justement profiter de cette contagion pour remettre le grapin sur l’Iran. Pour l’instant tout est encore sous contrôle.


        • olivier cabanel olivier cabanel 17 février 2011 13:02

          cathy
          ce qui me surprend, c’est notre timidité française.
          si on regarde de plus près, un sondage récent affirme que 60% de nos concitoyens sont prets pour une révolte,
          çà fait 40 millions de personnes.
          si on enlève ceux qui ne sont pas encore des ados, et ceux qui ne peuvent plus se déplacer, il reste quand même du monde.
          je crois me souvenir que la commune de Paris est socialiste, et qu’il y a au centre de la capitale une place appelée « place de la Concorde ».
          tout un symbole.
          concorde...c’est la fraternité, l’amitié, les convergences de pensée.
          il suffirait que nous occupions cette place, avec du matériel de camping, et de nous installer durablement jusqu’au départ de l’autocrate présidentiel pour le faire tomber.
          la mairie de Paris ira-t-elle envoyer des « forces de l’ordre » ?*
          l’armée est-elle prête à tirer dans le tas ?
          je me demande ce que nous attendons ?
           smiley


        • brieli67 17 février 2011 16:10
          Dans tous les cas de figures

          dégager le Phallus volé, rapiné 

          La faire porter à bout de bras par la clique au pouvoir jusqu’au Nil 

          sur un air très entraînant qui a fait ses preuves ce jour 

          ps faudrait vérifier si dans les soutes de la Marine ou du Crillon ne traînent les chiffons de la Veuve 




        • brieli67 17 février 2011 11:56

          Contagion ?

          On oublie : plus proche

          L’Abcès MAM suppure bien profond, pas de veine ! ce sera la septicémie et de la gangrène...
          Cet imbroglio n’attend qu’un coup de chauffe


          • Pyrathome pyralene 17 février 2011 12:19

            La gangrène ?? oui Doc ! amputons, amputons à tour de bras....

            Oui,Olivier, la pandémie se répand, faisons appel à la grosse Bâche.... smiley


          • brieli67 17 février 2011 12:26

            en aparté  :

            belle parabole qu’on peut encore lire au Bar :

            Sur ce je n’aime guère le procédé « d’inviter à peindre sur un mur blanc offert » comme içi avec Lord, et de tuer le peintre, pour se faire un « trophée » ( autrement apellé « massacre » chez les Nemrods quand ils les mettent au mur de leur salon…).

            sans vergogne, Fanfan le Morse qui nous adresse ses trolls et ses shrapnells.


          • olivier cabanel olivier cabanel 17 février 2011 13:04

            brieli
            et si on se donnait rendez vous au centre de la capitale, pour l’occuper pacifiquement.
            tu amènes ta choucroute et j’amène quelques diots...
            une belle fête en prévision.
            et on s’installe jusqu’au départ du naboléon.
            chiche ?
             smiley


          • olivier cabanel olivier cabanel 17 février 2011 13:09

            pyralene
            comme je l’ai proposé sur d’autres commentaires, avec 60% des français prêts à une révolte, même si on enlève les trop jeunes et les trop vieux, et ceux qui inévitablement se dégonfleront, il doit rester tout de même 30 millions de nos concitoyens.
            et si on occupait pacifiquement la place de la concorde, qui pourrait à ce moment mériter son nom, avec tentes et sac de couchages ?
            je vois mal le maire de Paris, dont on me dit qu’il est à gauche, déloger les manifestants.
            je vois mal l’armée tirer dans le tas...
            et on s’installe jusqu’au départ du naboléon.
            çà aurait de la gueule, non ?
             smiley


          • Pyrathome pyralene 17 février 2011 13:38

            je vois mal l’armée tirer dans le tas...

            Une paire de lunette, sans doute ??....ils feraient la même chose, ils tireraient en proclamant leur arrêt de mort, t’as encore des doutes sur le genre de crapules qui nous gouvernent ? enfin ils donneraient l’ordre, mais un ordre est fait aussi pour qu’on désobéisse , d’autant que les militaires ou policiers font aussi leur course...
            Ton idée est intéressante sur la place de la Concorde ! mais il faut être patient, ça arrive.....
            par chez-nous, surveillons la Grèce ou l’Irlande.....ce sera le signal !!


          • brieli67 17 février 2011 13:39


            UN LUNDI par exemple ?

            nicolas ca me dit bien quelque chose

            Pendant la Foire début septembre c’était encore bon enfant.
            de retour le 16 octobre .... je me suis barré du cortège - insoutenable - à la vue du matos en face
            pour « untertauchen » -

            Je n’ai aucune confiance « humaniste » en Hortefeux


          • Pyrathome pyralene 17 février 2011 13:47

            Je n’ai aucune confiance « humaniste » en Hortefeux...

            Depuis qu’il veut se présenter à Vichy.... ?
            Mais les Auvergnats ne rigolent pas, eux....surtout quand ils sont nombreux...


          • brieli67 17 février 2011 14:44

            des voix populaires , nous donne le mode d’emploi


            le 16 Février 2011 á 22h38 :

            « ma méthode á moi : on provoque un peu,on énerve l’animal,il met le nez á la fenêtre et á 300métres on lui colle une balle entre les deux yeux au M24
            demande á Asinus »


          • olivier cabanel olivier cabanel 17 février 2011 16:18

            pyra,
            je serais plus inquiet avec les troupes spéciales formées dans le sud ouest, dans une ancienne base de l’otan que j’avais évoqué dans un article récent,
            idée de sarko, et depuis 2007, ce sont les forces spéciales prêtes à mater les insurrections nationales...


          • JL JL 17 février 2011 14:01

            Personnellement, je trouve bizarre que Ben Ali et Moubarak soient déjà quasiment morts !

            Je vous rappelle l’analyse de Chomsky :

            « Nous ne devons pas oublier qu’il existe une longue série de situations où il était impossible de soutenir quelques uns des tyrans favoris et il y a une routine standard pour répondre à cette situation : vous les soutenez aussi longtemps que possible, lorsque cela devient impossible, par exemple lorsque l’armée se retourne contre le tyran, alors il faut effectuer un virage à 180°, prétendre soutenir la révolte populaire, effacer le passé – à l’évidence le passé est embarrassant – ensuite il faut travailler dur pour essayer de restaurer une situation à peu de choses près identique à celle qui précédait. »

            ce qui vient corroborer cette analyse est encore plus explicite :

            « Alex Jones explique les raisons du pourquoi les mondialistes ont financé un coup d’état militaire sur l’Égypte et comment ils flouent, se débarrassent de leurs allié quand ils ne suivent pas leurs ordres. A prendre avec des pincettes pour l’instant mais il est toujours intéressant d’avoir plusieurs versions surtout quand on se rappel qu’ Alex Jones avait prédit les attentats du 11 septembre ! »

            C’est là : http://www.agoravox.tv/actualites/international/article/les-raisons-de-la-chute-de-hosni-29278 


            • brieli67 17 février 2011 14:07

              Devant le Palais Bourbon

              pour une Assemblée Constituante

              « Wir sind das Volk »

              ça aurait de la gueule.
              Rien à foutre des autres Palais de la République ni du lupanar de la Pompadour 


              • Pyrathome pyralene 17 février 2011 14:27

                sie alle weg ? 
                 ja ,ja, ja woll !! herr Doktor ....


              • brieli67 17 février 2011 14:37

                du moins beaucoup Moins 

                pour cette Chambre qui entérine les Textes du gouvernement de Bruxelles

                sans oublier de fermer la Boutique des Lords du Luxembourg.

                Nos présidentielles ne sécrètent que des « malades » et baillonnent toute la Politique de la Cité .
                Trop facile pour les merdia et les lobbies.

              • hpspt 17 février 2011 22:42

                Amusant de lire tous ces articles sur les révolutions spontanées dans le monde arabe.

                Les peuples qui se prennent enfin en main pour lutter contre le tyran.
                Comme s’il n’y avait personne derrière pour tirer les ficelles.
                Comme si les foules avaient leur libre arbitre et que tout ça n’était pas plus ou poins planifié...

                La question plus intéressante c’est de savoir qui, pourquoi et comment.

                Quand on voit les facebook, twitters se mettre en branle, les petits drapeaux qui vont bien qui sont là au bon moment, 

                Encore une fois il seraient intéressant de savoir qui tire les ficelles de tout ça comment et pourquoi au lieu de s’extasier sur la volonté des peuples à se libérer des tyrans et du joug de l’oppresseur...


                • Razzara Razzara 17 février 2011 23:42

                  Bonsoir Olivier,

                  En ce qui concerne les évènements récents en Tunisie et en Egypte il me semble qu’il convient de rester prudent .... Parce que si la chute des tyrans en place est une chose louable, il y a loin jusqu’à l’établissement d’un vrai système démocratique dans ces pays. En réalité je dirais que de virer les affreux fut certainement la partie la plus facile, et que le plus difficile reste à faire : assemblée constituante, constitution, élections, etc, etc ...

                  Un processus complexe dans ces états gangrenés depuis des dizaines d’années par un système qui à infecté toutes les strates des institutions. La zone de turbulence est maintenant, lorsque retombe l’effervescence de la révolte et qu’il s’agit de construire .... C’est à ce moment que les rats tapis dans l’ombre, ceux évoqués avec à propos par hpspt, agiront de toutes leurs forces pour corrompre le cours des évènements. Mais il y a une indéniable prise de conscience et beaucoup de choses positives qui se passent, je vais donc faire confiance à l’intelligence de nos amis du Maghreb pour ne pas se faire rouler, pour rester vigilants et déterminés. Nous avons nous aussi un rôle à jouer de ce point de vue pour aider à débusquer et mettre en pleine lumière les manœuvres des rats.

                  Chez nous la situation est en quelque sorte inversée. En effet, notre histoire fait que les processus démocratiques et républicain que j’évoquais précédemment sont connus. Ils ont servis et sont susceptibles de servir à nouveau sans grande problématique de fond. D’autre part, les institutions française sont fonctionnelles même si elles ont besoin d’un renouvellement très net d’une partie du personnel. Par contre, en ce qui concerne l’éviction de la clique en place c’est une autre affaire ! Sans un évènement déclencheur qui vienne cristalliser la rancœur de la masse de façon (enfin) synchronisée il n’y aura pas des millions de personnes qui iront en douceur faire une visite à l’Élysée ... Et de ce point de vue nos maitres gèrent la situation habillement, aidés en cela par des médias inféodés et des syndicats qui distillent la grève perlée à bon escient. Je n’ai d’autre part aucun doute sur la capacité de cette clique à user de tous les moyens de contre insurrection à sa disposition pour casser les velléités de révolte. D’aucuns vantant même il y a peu le savoir faire en la matière ...

                  Au final, il faudra probablement attendre que le même facteur qui est à l’origine du début des soulèvements dans le Maghreb produisent ses effets en Europe : la hausse des prix des matières premières. Il se trouve simplement que les pays en questions sont bien plus exposés que nous à ce facteur, en particulier l’Égypte qui importe une grande partie de ce qui sert à nourrir sa population (à noter : les troubles ont débutés il y a déjà plusieurs mois dans ce pays, puis c’est allé crescendo avec l’augmentation des prix). Mais nous allons nous aussi très prochainement sentir passer ces hausses du sucre, de la farine, du riz, du pétrole, du coton ... D’ailleurs la préparation psychologique bat déjà sont plein dans les merdias ! ( genre : ’êtes vous prêt à payer votre baguette 1,50 Euro’ ? Ah, ah, ah, 10 FF pour une baguette, on croit rêver !!!!)

                  Patience, patience ... tout ceci n’est qu’une question de ’masse critique’ et de ’détonateur’.

                  Bien à toi Olivier

                  Razzara


                  • brieli67 18 février 2011 00:01

                    JE COPIERE la prop’ de l’hôte AUX Z’ALSACIENS


                    et si on se donnait rendez vous au centre de la capitale, pour l’occuper pacifiquement.
                    tu amènes ta choucroute et j’amène quelques diots...
                    une belle fête en prévision.
                    et on s’installe jusqu’au départ du naboléon.
                    chiche ?
                     


                  • Arthur 123 21 février 2011 00:53

                    Je ne crie pas à la victoire, car il y a un leurres dans ces révolutions. Cela à été possible par une pression international et plus particulièrement de la par des États Unies sur les armées de ses deux pays.
                     La communautés occidental est trop heureuse de changer les têtes de ses pays surtout quand on sait qu’il y a un vaste programme américain de prendre sous contrôle l’ensemble du Sahara. Rien de tel pour avoir des hommes neufs qui seront se montrer compréhensif quand le moment ou il devront faire allégeance à cette nouvelle réalité Américaine. Nous allons avoir d’autre surprise dans un avenir proche en se qui concerme l’Algerie et la Libye.

                     .
                     


                    • olivier cabanel olivier cabanel 21 février 2011 06:27

                      Arthur,
                      ne jetons pas le bébé avec l’eau du bain,
                      souvenons nous du temps qu’il a fallu à notre révolution de 1789 pour aboutir à une démocratie,
                      et observons ce qui se passe aujourd’hui en France ou elle est de nouveau menacée
                      rien n’est jamais gagné définitivement
                      j’ai confiance en ce qui va naitre de l’autre coté de la méditerranée
                      ne nous affolons pas : ils veulent une démocratie laïque.
                      enfin, nous verrons bien.
                      c’est à nous d’agir maintenant en France !
                       smiley


                    • Arthur 123 21 février 2011 16:11

                      Ces révolution n’est pas dans le contexte de 1789 où l’idée de la patrie en europen n’excitait pas. nous sommez en 2011 après les évènements du 11.9.2001 ; où l’idée de la liberté est devenue un corps sans ames.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès