Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La « guerre » à tout prix

La « guerre » à tout prix

Il serait temps que l’on se demande quel est le pays le plus belliqueux de ces dernières décennies, est-ce la Russie ou les USA ? Alors quand les médias occidentaux quasiment à l’unanimité passent leur temps à diaboliser Poutine, il y a de quoi rire jaune ! Quoi l’homme serait un nouvel Hitler ? Un homme qui aurait les intentions les plus viles ? Et puis quoi encore ? Si le ridicule pouvait tuer, je crois que ce serait l’hécatombe dans la classe politico-médiatique occidentale ! La situation serait à mourir de rire si elle n'était pas potentiellement aussi dramatique.

Jean Pierre Chevènement avait dit que l’Europe avait tout intérêt à faire une alliance avec la Russie pour faire face à l’émergence de la Chine. Sa position sur la crise actuelle est on ne peut plus intéressante (http://www.chevenement.fr/Sans-la-Russie-il-manque-quelque-chose-a-l-Europe_a1603.html et http://www.chevenement.fr/Crise-ukrainienne-crise-de-l-Europe_a1616.html). Il est clair et je le pense aussi que les russes, Poutine en tête auraient aimé faire une alliance « naturelle » avec l’Europe. Les deux camps auraient eu beaucoup à y gagner. Mais il semble évident que la victime aurait été l’ogre étasunien, véritable Titanic qui se débat pour ne pas sombrer trop vite quitte à couler tous ses « amis ». Et cet ogre s’agite dans tous les sens. Il a joué les va-t-en guerre en Iraq et en Afghanistan avec les résultats que l’on sait. A part enrichir certains intérêts privés, le peuple étasunien y a perdu ! Des milliers de morts, des milliers d’handicapés et des milliers de jeunes détraqués qui se sont suicidés au retour de la guerre. Car la guerre c’est autre chose qu’un jeu vidéo, certains l’ont appris à leurs dépens. Incapable de gagner une guerre, l’ogre s’agite, complote et fomente des révolutions « colorées » (https://www.youtube.com/watch?v=9xFechIRTT0). Toute nation civilisée devrait aspirer à la paix, mais pas les USA. Pourtant Eisenhower avait prévenu (https://www.youtube.com/watch?v=IUsXFf2v4j4) mais combien l’ont écouté alors et combien tiennent compte de ses avertissements aujourd’hui. Mais les USA ont perdu leur capacité à faire peur et de nouvelles puissances se dressent face à eux, notamment la Chine et la Russie.

Il est évident que le but de la Russie est de se développer et en paix si possible. Poutine s’est appuyé sur les immenses ressources énergétiques de ses contrées pour relancer l’économie de son pays. L’homme n’est pas un saint mais un homme d’état, ce qui implique être ferme et dur quand nécessaire et souple si la situation l’impose. C'est un homme rationnel et incroyablement pragmatique. Comme tout état normal, l’état russe espère avoir la paix à ses frontières. Mais les USA ont décidé d’encercler et d’étouffer la Russie comme le montrent certains de leurs écrits. De plus on connait la haine quasiment irrationnelle de l’influent serpent Zbigniew Brzezinski (http://www.voltairenet.org/article15298.html), qui rêve de terminer le travail commencé en Afghanistan ou par ses bons soins certains « combattants de la liberté » ont mis en échec la machine de guerre soviétique. Zbigniew Brzezinski a parlé de la nécessité de soustraire l’Ukraine à la Russie pour porter un coup fatal à cette dernière (http://www.nonalaguerre.com/NG/pages/articles/article273.pdf). La révolution colorée en Ukraine prend tout son sens alors ! Mais à jouer avec le feu, on finit par se brûler surtout quand on a affaire à un maître tacticien de la trempe de Poutine. On lui prête les plus viles intentions ? Il fait tout pour montrer sa bonne foi au point de faire douter pas mal d’européens pas encore conscients d’être dirigés par des élites inconscientes et irresponsables. Il conviendrait d’ailleurs de demander à ces élites, quel serait l’intérêt de l’Europe de rentrer dans un clash avec la Russie ? Et comment des gens supposés être des hommes d’état peuvent-ils faire preuve d’autant de légèreté ?

Deux possibilités me viennent à l’esprit. Soit ces gens sont d’une médiocrité incroyable, soit ils adhèrent à un plan complètement dingue pour faire plier Moscou. Mais je pencherais pour la première option car se sont des idéologues et vu l’état économique de l’Union Européenne je pense que ça tombe sous le sens. Quant à ce délire de fourniture de gaz de schiste par le premier importateur d’énergie que sont les USA, qu’on me laisse rire tant que je le peux encore. Mais les étasuniens (Chevron) auraient signé des accords pour exploiter du gaz de schiste en Ukraine (http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2014/01/20/97002-20140120FILWWW00355-gaz-de-schiste-la-russie-critique-l-ukraine.php). Si tel est le cas cela serait une double provocation contre la Russie. Car si les Etats-Unis parviennent à attirer l’Ukraine dans l’OTAN on peut sans peine imaginer la tension incroyable qui règnera dans la zone. La Russie je le pense est en train de comprendre qu’elle perd son temps à vouloir se faire accepter par l’Europe et risque donc naturellement de se tourner vers l’Asie. Il reste à savoir quelles seront les modalités d’un accord avec les pays asiatiques, la Chine en tête (http://www.realpolitik.tv/2014/04/ukraine-gaz-de-schiste-eurasie/). L’ogre étasunien et ses caniches jouent un jeu dangereux, preuve selon moi qu’ils sont désespérés. Je pense que Poutine gardera son calme et cherchera les voies et moyens d’essuyer cette tempête et d’en sortir gagnant. Il a déjà eu la Crimée, son but serait sans doute de préserver les intérêts vitaux russes à l’est de l’Ukraine. Je le vois mal envahir l’est de l’Ukraine. Et ce n’est pas les délires des journaleux occidentaux qui me feront changer d’avis !

Je pense que la raison symbolisée par Poutine fait face à la folie symbolisée par le camp occidental. On destitue un président démocratiquement élu pour le remplacer par des nazis. On provoque une puissance nucléaire avec laquelle, il serait plus prudent de dialoguer et de signer des partenariats. A force de chercher la petite bête sur la tête de Poutine on pourrait provoquer de sacrés remous. Et qui sortira gagnant ? On se le demande…

JPEG - 65.1 ko
Zbigniew Brzezinski

Moyenne des avis sur cet article :  4.74/5   (47 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 10 mai 2014 09:38

    À l’auteur :

    « Il serait temps que l’on se demande quel est le pays le plus belliqueux de ces dernières décennies, est-ce la Russie ou les USA ? »

    Il est absolument certain que la solution à la « crise » ukrainienne doive être recherchée dans une perspective historique Ouest-Est remontant à près de 25 ans.

    Depuis 1989, quant tombèrent le Mur de Berlin et le Rideau de Fer (il y a 23 ans déjà) et que l’Empire Soviétique disparut, en 1991, les USA semblent continuer de vouloir considérer la Russie comme un ennemi potentiel ainsi qu’au temps de l’URSS.

    Si cette attitude américaine devait persister, les pays de l’Europe de l’Ouest devraient quitter l’OTAN et s’allier à la Russie pour constituer une Union Européenne de l’Atlantique à l’Oural (et au Pacifique, via la Sibérie).

    Dans ce cas de figure, si le Royaume-Uni persistait à se refuser d’être résolument plus europhile qu’il l’est aujourd’hui, il devrait être contraint de quitter l’Union Européenne.

    En revanche, si les USA venaient à considérer la Russie comme un allié potentiel, la Russie pourrait intégrer l’OTAN, qui deviendrait l’Organisation du Traité de l’Atlantique et du Pacifique Nord (OTAPN), ainsi que l’Union Européenne.

    L’intégration de la Russie à l’Union Européenne, ainsi que 

    celle du Bélarus, de la Moldavie et de l’Ukraine exigerait une période transitoire durant laquelle ces quatre pays se mettraient en conformité avec toutes les valeurs de l’Union Européenne.


    • mmbbb 10 mai 2014 10:09

      l’otan a perdu sa premiere vocation de proteger l’europe puisque nous europens fumes incapables d’avoir une defense commune est de s’opposer durant la guerre froide a l’URSS Nous aurions ete incapable d’etablir un pont aerien a berlin afin de venir en aide aux allemands de l’ouest comme nous fumes bien incapbles de mettre fin a la guerre du kosovo qui fut une petite guerre combien de porte avion ? De notre division et l’aliance de l’allemagne ( l’allemagne a refuse a sa propre defense ) a l oncle Sam,l’Otan est devenu le bras armee de la diplomatie americaine Nous restons la passif desunis gesticulons de reunions de bonnes paroles convenues mais sans effets Poutine avait comme vue de de redresser son pays nous aurions du faire une alliance avec ce pays et comme le dit Vedrine nous avons ete maladroit et provocateur ; l’otan qui installa des missiles en pologne en pretexant que les frappes iranniennes etaient un danger imminent L’europe politique n’existe pas l’europe est une tour de babel divisee dont l’elargissement voulu par les USA la rendent impuissante Les USA sont arrive a leur fin, leur dessein d hegemonie elabore apres la guerre par les peres fondateurs de l’europe et la vassalisation de l’europe sont desormais une realite geopolitique par exemple l’achat du futur avion F35 par differents pays europeens qui s’alignent de facto sur la defense americaine Tout ceci est tres intelligent puisque la russie a tout interet de renforcer ses liens avec la Chine l’europe est trop versatile inconstante Quant a l’ Ukraine ne me dites pas ( BHL en tete ) que les USA comme naguere en iran et amerique latine n’ont pas travailles en sous main pour destabiliser ce pays Nous avons ce que nous meritons de notre impuissance comme la seche nous dissipons un brouillard afin de mieux cacher notre faiblesse La fin de la guere froide est une relalite le retour du nationalisme en Russie une autre


    • filo... 11 mai 2014 18:27

      Votre commentaire c’est du charabia et n’importe quoi.
      Vous croyez que la Roussie va s’abaisser et entrer dans ce machin de l’OTAN qui en réalité n’a pas lieu d’exister ?
      Vous prenez vos désirs pour de la réalité.


    • Abou Antoun Abou Antoun 10 mai 2014 10:14

      En fait avant d’être américain, Zbigniew Brzezinski, reste avant tout polonais, héritier de tous les préjugés de ce peuple, fondés ou non.


      • Jelena XCII 10 mai 2014 18:43

        Pologne/Russie, Croatie/Serbie, Hongrie/Roumanie... smiley

        Cela dit beaucoup de jeunes polonais aujourd’hui, sont bien plus anti-Bruxelles que anti-Moscou. Les temps changent....


      • claude-michel claude-michel 10 mai 2014 10:49

        Le système économique actuel (créé par les USA) est en bout de course...il s’essouffle..pire il s’effondre...et le meilleur moyen de recommencer les magouilles est une bonne guerre (même nucléaire)..ça ne dérange en rien le 1% qui gouverne... !


        • millesime 10 mai 2014 20:04

          lire le livre écrit par Paul Jorion intitulé « le capitalisme à l’agonie »

          http://millesime57.canalblog.com


        • zygzornifle zygzornifle 10 mai 2014 11:12

          L’essoufflement de la mondialisation nous amène soit à la guerre soit à la crise qui débouchera sur des guerres civile .....


          • Furax Furax 10 mai 2014 13:27

            Qui veut la guerre ?
            L’Amérique, depuis ses grands débuts internationaux. Toujours. Regardez « Une autre histoire de l’Amérique » d’Oliver Stone sur Daylimotion. Dix épisodes d’une heure. Voivi celui qui concerne Hiroshima :
            http://www.dailymotion.com/video/x1boora_une-autre-histoire-de-l-amerique-3-10-la-bombe_new
            Pour ce qui est de l’actualité voilà celle des pro UE/USA
            http://reseauinternational.net/odes...


            • colere48 colere48 10 mai 2014 14:45

              La stratégie de l’empire US de domination du monde est un long calvaire d’échecs en echecs... Ce monstre hyper-bodybuldé devient extremement dangereux !!

              Ne pas ce tromper, la seule faute des dictateurs détruits par « l’occident étasunien » a été de vouloir s’émanciper du dollars pour la vente de leur pétrole.
              Les étasuniens sont prêts à la guerre pour préserver la suprématie du dollars pour toute les transactions dans le monde.

              Khadhafi à payer son projet de devise pan-africaine

              Attention les prochains candidats c’est du lourd !!!
              Russie, Iran, Chine.... envisagent également une émancipation du dollar

              A qui le tour d’être la proie du pédateur ???


              • nofutur 10 mai 2014 16:20

                Dans cet article, tout est dit et bien dit !
                Punaise la photo à la fin de votre article, cet...cet... ça y est j’y suis : énergumène fait peur. Il m’arrive de me tromper, mais il a la tête d’un malade imbu de sa puissance et capable de tout pour satisfaire son égo.


                • mortelune mortelune 10 mai 2014 16:52

                  Pas de guerre, plus d’OTAN... 

                  Pas d’OTAN, la Russie et la Chine l’emportent.
                  Pour vendre l’OTAN il faut un marché potentiel avec du sang ou au moins la peur d’en avoir. La CIA prépare les questionnaires et interrogent les gens. Le commercial OBAMA fait du porte à porte sur la planète. L’animation sur les points de vente est assurée par BHL où d’autres et les médias passent la pub.
                  On comprend mieux pourquoi il faut que ça pète de temps en temps et si possible pas loin de chez nous ; la Syrie c’est un peu trop loin, l’Ukraine c’est mieux...

                  • millesime 10 mai 2014 19:57

                    Zbi Brzezinski a été le conseiller du président Carter, mais il est aussi depuis longtemps le mentor d’ Obama, qui, lui, est une marionnette au mains des membres de « l’ Etat profond US » (dont fait partie Zbi)
                    Cet « Etat profond » est aveuglé par les questions géopolitiques et sa volonté de dominer le monde. Ils appellent cela le leadership US, mais en fait Zbi a utilisé un terme plus juste lorsqu’il parle de « l’hégémonie américaine »
                    Ce sont ces faux objectifs qui aveuglent cet « Etat profond US » et sa marionnette Obama.. !
                    http://millesime57.canalblog.com


                    • coinfinger 10 mai 2014 20:22

                      Quelques détails me chiffonnent . C’est l’expression la guerre à tous prix . Là je pense que çà renvoie au paiement en nature , par le sang et les larmes répandues . Parce qu’autrement si on parle argent c’est faux , les Américains n’ont plus les moyens financiers d’une guerre sérieuse .Il leur faut juste des conflits durables pour entretenir les lobbies du complexe de façon à ce que çà rentre dans le cadre des budgets sans provoquer de coupes .
                      Pour ce qui est de l’inflation verbale ( Obama , Brzezinsky ) çà s’explique par le coté Polonais de l’affaire . Obama a un fort électorat Polonais localement dans sa circonscription . çà vote Démocrate tout çà puisque catho . En outre la Pologne et les cathos Polonais ne se sentent plus les chevilles depuis qu’ils croient au miracle selon lequel c’est eux suite à l’appel du Pape ( n’ayez pas peur !) qui sont à l’origine de la chute de l’URSS . Ainsi ils révent éveillés maintenant à une Grande Pologne , comme au Moyen-Age qui comprenait L’Ukhraine et les Pays Baltes . Les plus extremistes d’entr’eux on été calmés par un béte accident d’avion , non élucidé , où ont péris rien de moins que les principaux personnages de l’état et de l’état-major .
                      On comprend que là il doit rester une certaine amertume coté Polonais d’autant que c’était lors d’un voyage commémoratif du massacre de Katyn où les Russes allaient enfin reconnaitre leur culpabilité .

                      Donc j’en viens à Poutine , parce que çà s’est passé quant il était au pouvoir . On ne peut parler là de fin tacticien . La Tchétchénie avec ses 200 000 morts çà c’est pas fait dans la finesse non plus . Et actuellement en Ukhraine il y a un petit probléme qui ne va pas non plus permettre d’agir dans la finesse , les referendums sont prévus pour le 10 . C’est pas dans le calendrier de Poutine . C’est çà le pb Russe c’est un pays grand et divers et la diversité ne se fait pas dans l’unité . Pour que çà marche il faut une poigne de fer , pas de la finesse .

                      Que ce soit bien clair , j’approuve l’annexion de l’Ukhraine par Poutine , quoique j’estime nécessaire de laisser un os aux Ukhrainiens sous forme , de reserve pour les cul-terreux qu’ils sont .
                      Je l’approuve parce que nous Européens avons besoins que çà se calme , pour nous émanciper des Américains . Et qu’il vaut mieux que l’Ukhraine n’aille pas jusquà la mer,
                      parce qu’alors il y aurait un boulevard pour la domination des Allemands à l’Est .
                      Pas pour ces connards idéalistes de Polonais qui n’ont pas compris que le mur de Berlin est tombé suite aux accords sur le gaz par Schroder .

                      Maintenant pour terminer ce point de vue purement Français , je ne tiens pas non plus à une entrée dans l’Europe de la Russie çà revient à dormir dans le méme lit qu’un éléphant .C’est pourquoi je ne vais pas tomber en admiration devant Poutine , il est pas fin du tout .


                      • CASS. CASS. 11 mai 2014 10:26

                        Cependant la RUSSIE faisant partie de l’immense continent europeen, c’est De Gaulle le sage et bien averti visionnaire qui avait viré les yenkees gouvernés par nous savons qui et quoi et envoyé promener leur OTAN etc.. ahala les cohendendits sayanim de 68 les bhl and co, De Gaulle ( l’helleniste ) contre lequel plusieurs attentats avaient été mis en oeuvre et que les us et gb etc des ignobles comme sur cette photo proposée avait traité de terroriste, Il avait averti le Charles à propos de cet OTAN et etc non ? Il n’est plus la sinon bien évidemment qu’il serait du côté de Poutine.


                      • millesime 11 mai 2014 10:28

                        nous émanciper des américains ???
                        cette émancipation s’éloigne à la vitesse de la lumière hélas !

                        pas étonnant puisqu’à Bruxelles ce sont des anglo-saxons (non élus) qui dirigent


                      • berry 10 mai 2014 22:33

                        J’aime bien la citation d’Edouard Limonov :

                        "Les Etats-Unis sont comme un tueur en série qui erre à travers la planète à la recherche de sa prochaine victime."


                        • claude-michel claude-michel 11 mai 2014 10:24

                          Des mercenaires américains présents en Ukraine...Environ 400 mercenaires d’une entreprise américaine opérent en Ukraine aux côtés des soldats et de la police ukrainienne dans des opérations contre les séparatistes pro-russes, affirme le journal allemand Bild am Sonntag. Selon des informations, basées sur des communications radio entre des centres de commandement de l’armée russe, interceptées par l’agence de surveillance américaine NSA et transmises ensuite aux services secrets allemands (BND), les mercenaires américains coordonnent et dirigent des opérations de guerilla contre les séparatistes pro-russes autour de l’enclave de Sloviansk...Ces 400 mercenaires travaillent pour Academi, plus connu sous son ancien nom de Blackwater..(Le Figaro)...Voilà la soupe servie par les USA pour protéger les nazis qu’ils ont installé en Ukraine...C’est qui qui fout la merde dans le monde.. ?


                          • CASS. CASS. 11 mai 2014 10:39

                            claude michel il doit bien y avoir aussi quelques mossadiens de service, les uns n’allant pas sans les autres.surtout quand il s’agit de fals flag, utilisation du drapeau russe, pour accuser les ukrainiens patriotes et Poutine bien evidemment.


                            • ANTI-NOVLANG ANTI-NOVLANG 11 mai 2014 10:55

                              Avec les USA ,les relations c’est : - régression pour ceux qui s’y soumettent
                               - agression pour ceux qui ne sont pas d’accord

                              Avec notre valet à lunettes qui se couche quant on lui demande de s’assoir, il est évident que c’est la soumission ....en un ou deux mots , pour sa pratique du pouvoir ou du vouloir .


                              • filo... 11 mai 2014 18:47

                                « Ami, invité et libérateur » américain partout où il est venu, c’est toujours le même scénario. Il fait tout pour ne plus repartir.
                                En Ukraine c’est UE qui est poussée à faire la guerre à la Russie. Tout pour séparer Europe de la Russie. Et dans ce jeu de dupe votre président de la république est un pitoyable guignol.
                                Si par hasard se divorce se concrétise, ce sera alors pour toujours.
                                Quel dommage...


                                • Lucide bdpif@laposte.net 12 mai 2014 17:53

                                  « Il est évident que le but de la Russie est de se développer et en paix si possible »

                                  A pouffer de rire, en Syrie, nous en sommes déjà à 140 000 mort, des millions de refugiés. Une horreur sans nom.

                                  • le moine du côté obscur 13 mai 2014 13:09

                                    Oui et la faute à qui ? N’avez vous pas vu ce qu’a dit le général Wesley Clark à ce sujet ? Attendez je vous rafraichis la mémoire : http://www.reopen911.info/News/2011/10/18/le-general-wesley-clark-affirme-quun-plan-etait-pret-des-le-12-septembre-2001-pour-envahir-7-pays-dont-la-libye-et-l%E2%80%99irak/
                                    Après si vous êtes un de ces niais qui se croient dans « disneyworld » ça vous regarde ! Poutine n’est pas un saint et je l’ai déjà dit à de multiples reprises. Il n’y a pas de bon ou de mauvais ici bas, il y a le mauvais et le pire. Le pire étant le plus nuisible à mes yeux et franchement pour moi, l’OTAN remporte la palme ! Concernant la Syrie il n’y a pas à ce que je sais 140000 morts mais probablement plus de deux cent mille morts. Et des dizaines de milliers de soldats loyalistes et autres forces de défense comme la police sont au nombre des victimes. Et pour qui suit l’évolution de cette guerre, l’Armée Arabe Syrienne (l’armée loyaliste composée de centaines de milliers d’hommes) aidée par le Hezbollah libanais (qui aurait des milliers de soldats aguéris là bas), le Hezbollah syrien (fraichement créé sous la supervision de l’Iran), la brigade Badr (milice chiite irakienne venue s’aguérir en Syrie), les Forces de défense nationale (des dizaines de milliers de volontaires encadrés par des militaires) a repris le dessus grâce au soutien de l’écrasante majorité des syriens. De plus une politique de réconciliation nationale (dont on ne parle pas dans les médias pourtant elle est diablement efficace) a permis a de nombreux « rebelles » de déposer les armes et d’être épargnés (étonnant pour un boucher qui massacrerait son peuple). D’ailleurs à Homs (troisième ville du pays) une trêve est intervenue permettant d’évacuer 2250 rebelles (des combattants et leur famille) vers la Turquie sous la supervision de l’Iran et de l’ONU. La ville de Homs qualifiée de « capitale de la révolution » est à présent entièrement sous le contrôle de l’armée arabe syrienne qui y a découvert de ce que je sais des charniers. Si certains parrains de la rébellion tels que l’Arabie Saoudite, le Qatar, la Turquie sans oublier bien sûr la France, les Etats-Unis et consort ne mettent pas de l’huile sur le feu, une paix relative pourrait revenir en Syrie d’ici 2015.
                                    Il faudrait que vous expliquiez ce que des chinois, des français, des tchétchènes, des chinois, des saoudiens, des turcs et autres sont venus faire en Syrie ? Que font des groupes ouvertement liés à Al Quaïda comme le Front Al Nosra et Daesh (EIIL) en Syrie ? Alors épargnez moi vos ricanements d’hyène et informez-vous !


                                  • JVSDE 21 mai 2014 01:04

                                    Il est extrêmement clair que les USA font preuve d’ un cynisme à couper le souffle. Leur coup d’état de février pour installer des nazis afin de créer un prétexte à une guerre avec la Russie ne trompe (presque) personne. Les médias font preuve du même cynisme et ne parlons pas des politiciens Européens. Ils sont tellement transparents qu’ils en deviennent ridicules à un point qui pose question. On peut, en effet, comprendre (même difficilement) que les USA décident de poursuivre leur stratégie coûte que coûte car, même s’ils ont beaucoup à perdre, et on l’a vu avec l’humiliation que Poutine leur a infligée en récupérant la Crimée avant qu’ils n’aient eu le temps de dire ouf, ils ont, de leur point de vue beaucoup à gagner :

                                    - Destruction des liens économiques entre l’UE et la Russie, ce qui entraîne un affaiblissement profond des deux « blocs » avec leur cortège de misère sociale.

                                    - Affirmation, aux yeux des peuples (enfin pour les crédules) de l’intérêt de l’UE selon l’idée qu’à 28, voire plus, on est plus forts.

                                    - Relégitimisation de l’Otan qui n’a en réalité plus de raisons d’exister depuis la fin de la guerre froide.

                                    - Prétexte parfait pour renforcer le pouvoir et le positionnement de l’Otan ainsi que pour amener des troupes et des armes au plus près de la Russie. Le fou furieux qui commande l’Otan est, d’ailleurs, passé à la seconde étape qui consiste à nous vendre l’idée lumineuse que nos pays doivent inverser la tendance aux restrictions budgétaires de nos armées. On finit de détruire des économies qui n’en demandent pas tant en cessant de commercer avec la Russie et on en rajoute une louche en finissant de nous ruiner dans un effort de guerre que nous sommes incapables d’assumer.

                                    - Prétexte parfait pour les USA qui ont l’objectif fondamental de maintenir leur force militaire dans son dimensionnement actuel en créant un nouvel ennemi rendu indispensable par la disparition des ennemis précédents (afgha, libye, irak, etc...)

                                    - Faire payer à la Russie son implication dans la guerre en Syrie et la protection EFFICACE qu’elle a prodiguée à Bachar, ce qui a beaucoup frustré les faucons atlantistes. Idem, bien entendu pour l’Iran.

                                    Tout ceci pourrait être considéré comme un bénéfice suffisant. Malheureusement, je pense que l’objectif des américains n’est pas d’affaiblir la Russie mais de la détruire militairement. Pourquoi ?

                                    Les USA ont toujours été habitués à imposer leur hégémonie sans résistance autre que désespérée, à des nations militairement très inférieures. Ils en ont nourri un sentiment de supériorité toujours plus grand qui les empêche de tolérer la moindre résistance.

                                    Cette hégémonie a atteint ses limites il y a quelques années lorsqu’ils se sont trouvés, non pas face à une Nation capable de se défendre, mais face à une Nation, la Russie, qui se permettait de leur interdire d’en détruire une autre, la Syrie. A ce moment, ils ont compris que leur mode de fonctionnement était sérieusement menacé les obligeant à changer de stratégie.

                                    Nouvelle stratégie : détruire les empêcheurs de détruire en rond : Russie puis Chine. Ces Nations ont développé leur potentiel militaire à marche forcée depuis une décennie car elles avaient compris que la clique étasunienne ne tolèrerait jamais la perte de son leadership. Les Etats-unis sont, de mon point de vue, obligés d’aller à la confrontation maintenant, chaque jour qui passe voyant ses adversaires se renforcer.

                                    Il semble, toutefois, que les américains aient beaucoup trop attendu et que cette guerre préventive ne se passe pas telle qu’ils l’imagine.

                                    J’en reviens donc à l’attitude ridicule et honteuse de nos dirigeants politiques. On a vu que les américains pouvaient trouver leur intérêt dans cette situation déplorable, mais quid de l’attitude de nos gouvernants ! Quel intérêt pour nos Nations ? absolument aucun ! Pour nos peuples ? absolument aucun ! pour nos gouvernants ? franchement je ne vois rien qui puisse expliquer leur soumission ! Et nos journalistes ? la même soumission ? Pourquoi ?

                                    On pourrait peut-être les interpeller ?

                                    Si les peuples ne font rien, la troisième guerre mondiale est imminente.

                                    Je me pince encore et encore mais rien à faire ! je ne parviens pas à me réveiller.

                                    Serait ce vraiment la réalité dans laquelle je vis ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès