Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La pauvreté en Afrique : RDC sur la liste des pauvres

La pauvreté en Afrique : RDC sur la liste des pauvres

Sur les 50 pays les plus pauvres du monde, classés selon l’indicateur de développement humain (IDH) du PNUD, 33 sont situés en Afrique subsaharienne. Malnutrition, pauvreté, illettrisme, situation sanitaire désastreuse... le continent est la première victime du creusement des inégalités dans le monde. Si de 1960 à 1980, les pays d’Afrique ont enregistré des progrès sensibles en matière de développement économique et social, ces progrès se sont ralentis, notamment du fait des effets désastreux des plans d’ajustement structurel menés par les institutions financières internationales.

La pauvreté peut toucher des personnes isolées ou des groupes et populations entières ; elle touche principalement les pays en développement, mais elle existe également dans les pays développés. Les Etats mènent des politiques d’aide aux pays pauvres (économie du développement) et, pour leurs propres citoyens, mettent en place des programmes d’aide sociale pour réduire ou supprimer la pauvreté. A Kinshasa près de 7 enfants sur 10 en RDC sont affectés par la pauvreté. C’est le résultat de l’étude menée sur la pauvreté des enfants et les disparités en RDC. En regardant le reportage sur les enfants perdus de la rue de Kinshasa, j’ai été surpris de voir les enfants de 13 à 15 ans se prostituer. Que ne fut le choc pour moi d’observer des reportages pareils ? Dans une ville où la plupart des enfants vit sous le seuil de la pauvreté qui représente près de 80 %. Ce qui revient à dire que 9/10 de la population vit de la prostitution.

Imaginez-vous qu’après avoir vécu longtemps en Europe, je me sens responsable de la situation qui prévaut actuellement dans mon pays. Et ayant retourné une seule fois à Kinshasa, en 2005, j’ai eu l’occasion de rencontrer les shegués en plein milieu de la capitale. J’avais pensé que les autorités en place auraient pu faire quelque chose pour aider ces fils et filles du pays à se reconstruire. Il semble que nous sommes en retard sur tout point de vue. Et d’ailleurs, le phénomène shegués a engendré le pire des pires qu’on appelle Kuluna. (Traduisez : colonne en français). Des jeunes désoeuvrés qui tuent et volent au su et au vu des autorités en place. Devrions-nous interpeller les parents qui sont responsables de l’éducation de base ? Pas de boulots, rien a faire, on se retrouve dans les rues. Nous avions été encadrés par nos vieux tant par les activités de vacances que certaines activités à l’Eglise. Ce fut l’époque de l’Abbé Joseph Mpundu et Djamba Yowé, pour ne citer que ceux-là.

Quelle stratégie adopter en vue d’élaborer des programmes de lutte contre la pauvreté ? Il faut trouver des pistes de solutions mais en avons-nous les moyens ? Que des questions se posent et nous ne trouverons peut-être pas de solutions. Ne serait ce pas possible de retourner à la base de l’éducation pour enfin endiguer ce fléau qui n’arrête pas de s’accroître. Nous devrions aussi penser à ce que nous sommes en tant que parents vis-à-vis de nos enfants ?

Sommes-nous réellement pauvre ? Afrique Centrale : réveillons-nous. Ceci est à voir aussi avec nos partenaires de développement en vue d’aider nos enfants à reprendre un souffle de vie normal. Quand le Fonds Monétaire International visite notre pays par le canal de son Président, je me demande de quoi ont-ils pu parler ? Oui certainement. Et quand deux chefs d’Etat se rencontrent : de quoi parlent-ils ? Les membres de l’Assemblée ont aussi le temps de parler des lois. Ont-ils déjà trouvé le temps d’épingler des sujets de ce genre ? Ils gagnent bien leurs vies et se battent pour en avoir d’avantage. Je respecte bien les morts mais je suis choqué quand j’entends qu’un chef d’état avait financé la campagne de Mr. Jacques Chirac. La pauvreté est l’insuffisance de ressources matérielles, comme la nourriture, l’accès à l’eau potable, les vêtements, le logement, et des conditions de vie en général, mais également de ressources intangibles comme l’accès à l’éducation, l’exercice d’une activité valorisante, le respect reçu des autres citoyens. Des analyses économiques et des débats portent sur la mesure de la pauvreté, ses causes, et les moyens à mettre en œuvre pour réduire cette pauvreté. La République Démocratique du Congo n’a pas eu de chance avec la guerre que nous venons de connaître à l’Est et dans la province Orientale. Et le grand RDC commence à compter sur les ONG et d’autres associations charitables. A fortiori, nous attendons de l’espoir avec la jeunesse montante qui œuvre dans la réalisation des cinq chantiers du Chef de l’Etat : Joseph Kabila Kabange. Topesa tango na temps « patience » comme le dis si bien l’artiste musicien Antoine Agwepa alias Koffi Olomide.

On parle du changement des mentalités : faut-il changer des têtes ou seulement la façon de faire et concevoir les choses. Entre temps, nous figurons sur la liste des pays pauvres. Nous déplorons également l’abandon par les bailleurs de fonds internationaux. Peut-être n’exigent-ils la rigueur dans la gestion ? Je serai peut être parmi les hommes du changement ? La descente est imminente.

Rangot Tsasa

 

De Manchester /U.K.


Réagissez à l'article

36 réactions à cet article

  • plancherDesVaches (---.---.---.81) 29 juillet 2009 16:12

    Merci la city.... (et le pouvoir de l’argent)

    Vous habitez où, déjà.. ????

  • plancherDesVaches (---.---.---.81) 29 juillet 2009 18:35

    L’Afrique aura ainsi droit à l’aumône :
    http://www.lemonde.fr/organisations-internationales/article/2009/07/29/le-fmi-suspend-les-interets-payes-par-les-pays-pauvres-et-accroit-ses-prets_1223987_3220.html
    « Le FMI suspend les intérêts dus par les pays pauvres et accroît ses prêts »

    Sachant que le FMI impose des règles d’exploitation financières qui ouvrent grandes les portes aux requins de tous genres, on comprend mieux leur intérêt.

    L’aumône, jadis, permettait d’exonérer sa conscience, mais ce n’est plus suffisant : il faut gagner un max.

  • loxlove (---.---.---.100) 29 juillet 2009 20:16
    loxlove

     Bonsoir mon frère Rangot Tsasa Ngoma,
    j’aime bien souvent te lire mais je me permets de glisser un petit commentaire par rapport à tes écrits.
    Le problème de la RDcongo est une affaire de la classe dirigeante prémièrement avant de voir le complot extérieur.
    Dites-moi mon frère,les pays comme le Bénin et le Burkina Faso pour ne citer que ce
    2 exemples,comment avec rien arrivent-ils à s’organiser ?
    J’avais eu l’opportunuité de lire ton article d’hier sur les estimations de richesse de notre sous-sol,dites-moi si nos dirigeants connaissent les grands enjeux de ce 21ème siècle sur l’eau,les hydrocarbures,les forets et terres fertiles.. ?
    Non,ils ne connaissent pas cela car c’est leurs ventres qui passent en premier et non la République.
    Mon frère, nous ne devons pas etre fanatique des dirigeants mais de la finalité du travail
    qu’ils abbatent,nous n’avons pas encore la race des dirigeants éclairer qui font passer l’intéret du pays avant les leur.Merci

    • Rangot (---.---.---.254) 1er août 2009 15:00
      Rangot


      A vous Loxlove : La classe dirigeante est condanable mais laquelle parlez vous ? Si je suis d’accord avec vous, je dirai que le début des problemes Congolais c’est 1960. L’indépendamce que nous avions acceptés a la hate n’était que éphémere. C’était peut etre pas le moment . Et comme bonne chance on tombe sur le Vieux S.S. qui a dirigé trop longtemps le pays et a réussi a instaurer un system qui nous a conduis au chaos que nous sommes entrain de murir avec les dirigeants actuels car, nous le savons bien, les éléphants du pouvoir du Vieux Sese Seko sont des collaborateurs influents du régime en place. Je ne condanne pas les dirigeants mais le systeme. D’ailleurs le Président de la République J.K. Kabange est entrain de jeter un coude dans les fléaux qui tuent le pays. La corruption a commencé avec les occidentaux qui ont réussis a corrompre le régime qui ont précédés les Kabila. Le vrai proble, c’est aussi la mentalité. 2 mandats de 5 ans suffirait pour la présidence et non 15 - 40 ans au pouvoir. Mais il faut que le 1er Citoyen du pays change la mentalité aussi a l’exemple de Hugo Chaez : dire non quand il le faut car les multinationales sont la pour profiter. En passant : mme Clinton sera bientot chez nous.

  • Internaute (---.---.---.101) 29 juillet 2009 21:36
    Internaute

    Qu’à fait l’Afrique de tout l’argent qu’on lui a déjà donné et de toute l’aide technique et scientifique ? Rien.

    Le sujet est clos.

  • beneolentia (---.---.---.20) 29 juillet 2009 22:38
    beneolentia

    1789


    révoltez vous, si vous avez des c......

    la réponse est : 

    seulement la façon de faire et concevoir les choses

    +

    • Rangot (---.---.---.254) 1er août 2009 16:25
      Rangot

      Il ne fait aucun doute que l’augmentation de la misère favorisera la violence, et que la nécessité de faire respecter l’ordre public passe par le contrôle des moyens de communication.

      La révolution a la congolaise est bloquée par les occidentaux qui veulent encore profiter de nos richesses. La route est longue

      Tant qu’ils souffrent ils reviendront vers nous. Disent ils peut etre ? Ces multiprofiteurs éparpillés dans le monde des multinationaux. Hahaha
  • Rangot (---.---.---.185) 29 juillet 2009 22:48
    Rangot

    Je ne suis pas du genre a incriminer les dirigeants mais en meme temps j’incrimine le systeme mis en place. Nous avons interet a changer le systeme. A titre d’exemple, lea corruption instauré dans la politique de notre pays. Comment peut on vivre pauvre tout en étant riche ? Meme Obama ne nous donnera pas la réponse a cette question ; surtout s’il regarde plus les intérets américains. Et qu’on en parle entre nous. J’aime pas la révolution mais je suis pour la bonne gouvernance.

  • Echo (---.---.---.84) 30 juillet 2009 12:43
    Echo

    Je connais bien la RDC, ex-Congo belge, ex-Zaire.

    Mes parents et mes grand-parents etaient « coloniaux » pour, entre autres compagnies, Afridex et Minoteries du Katanga. C’etait dans les annees 1950.

    Ensuite, tout au long de ma jeunesse, j’ai vecu les retours precipites de mes parents vers l’Europe suivis de leurs reengagements mefiants lors d’accalmies de ce qu’il fallait bien appeler une guerre civile, voire ethnique, inter-congolaise.

    Le commentaire de Loxlove un peu plus haut exprime tres exactement ce que j’ai toujours ressenti. Apres l’independance, les dirigeants congolais n’ont jamais cesse de vendre leur pays pour leur seul profit. En cela, ils n’ont fait que remplacer les colons.

    En 1960, le Peuple congolais a cru etre independant, alors qu’il venait juste d’echanger une tyrannie pour une autre.

    Et depuis... ? Et bien, c’est tres simple, rien n’a change.

  • ZEN (---.---.---.222) 30 juillet 2009 13:34
    ZEN

    Echo
    Je fais écho, mais avec un bémol
    On ne peut rien comprendre de ce qui se passe là-bas sans faire cette analyse
    Partiel, mais incontournable...

    J’avais aussi de la famille(française à Lubumbashi

  • ZEN (---.---.---.222) 30 juillet 2009 13:37
    ZEN

    Vous trouverez ce document dans mon article

    • Echo (---.---.---.80) 31 juillet 2009 04:19
      Echo

      Bien recu Zen. Tres bon votre article.

      Le systeme est verrouille certes. Mais ce n’est pas avec les pantins qui les spolient que les Congolais connaitront des jours meilleurs.

      Je me prends parfois a rever que l’Afrique se decouvre son « Hugo Chavez ». Un leader honnete et charismatique, qui serait un exemple pour tous les autres et qui poserait ses conditions aux Occidentaux et aux Chinois. Ce serait un bon debut.

  • Rangot (---.---.---.21) 31 juillet 2009 01:21
    Rangot


    Tant qu’il n’yaura pas une véritable pacification de l’Est de la RDC, je crois que nous continuerons de ronger nos ongles. Les pilleurs sont encore la et les réseaux sont énormes. Et le pire, on a beau dénoncer mais comment l’achever ? Pas de solution .... Et le Congo risque de figurer encore 100 ans sur la liste des pays pauvres. A qui profite la crise ?

  • Rangot (---.---.---.254) 1er août 2009 13:54
    Rangot

    Après la magistrature, Joseph Kabila révoque dans l’administration publique

    http://www.radiookapi.net/index.php?i=76&word_tag=administration%20publique

    R.

  • loxlove (---.---.---.100) 1er août 2009 14:19
    loxlove

     Merci ECHO pour ton commentaire et j’aimerais dire une chose à Rangot,
    ta conclusion est une attitude défaitiste car toute action ou révolution passe par la prise de conscience d’un groupe d’individu et petit à petit l’idée gagne la masse.
    N’oublie pas mon frère aujourd’hui,la plupart de nos frères et soeurs sont comparables aux moutons ou agneaux qui est décrit dans le psaume 23,ils se font embobinés et amenés à l’abbatoir sans un mot.
    Nous devons avoir le courage devant nos pseudo dirigeants et d’autres institutions à faire valoir notre vision des choses concernant notre Pays car comme tu le sais nos pseudo représentants dans les institutions internationales sont des bénis oui oui,ils n’ont aucun plan,aucune approche...souvient toi de tout les diplomates qui ont représentait la RDcongo pendant de décennie soit à l’ONU ou ailleurs.
    des exemples de nos betises:l’affaire Ramazani baya,l’affaire des massacres des pretendus étudiants de Lubumbashi révélée par colette braeckman et aujourd’hui tout
    le monde sait que c’était une histoire bidon et monté par ceux qui ne voulait plus de Mobutu......Nos diplomates s’il y a seulement des diplomates était incapable d’apporter la preuve de la cabale,il s’en est suivi un embargo de 1990 jusqu’à nos jours.
    Réflechissons,n’est il pas dit que si tu veux noyer ton chien tu dois l’accusé d’avoir la rage !
    Aujourd’hui,nous avons des moyens pour se faire entendre comme internet,profitons-en et militons car un combat trop facile a toujours un piège quelque part.
    Et c’est dans la grande adversité que l’homme arrive à utiliser son intelligence de la manière la plus extraordinaire.
    Pour moi,nous devons avancé avec ceux qui veulent avancé,le monde a évolué,évoluons aussi en encourageant Européens,Américains,Asiatiques,Africains...qui veulent avoir la
    Nationalité Congolaise et à travailler avec amour pour l’épanouissement de la RDcongo
    en leur octroyant la Nationalité et travaillons comme on le voit ailleurs, c’est la Solution .
     Merci

  • loxlove (---.---.---.100) 2 août 2009 11:20
    loxlove

     Rangot mon frère soyons quand meme sérieux quand tu me parles de l’imposteur
    qui dirige notre pays en lui octroyant le nom de jk kabange,tu profannes la mémoire de tes frères et soeurs qui ont été massacré par lui et ses compaires tutsis en 1997-1998 à
    tingi-tingi,walikale....
    Il prétend s’attaquer à la corruption mais lui meme sa gestion est flou,combien gagne t’il ?
    quels sont les frais de fonctionnement de la présidence ?ou loge t’il son argent ? comment se fait-il payer ?les contrats Areva-PPRD quelles sont les clauses ?et le contrat Chinois ?Tu vois Rangot comme l’a si bien dit quelqu’un avant de voir la paille ds l’oeil de l’autre voit d’abord ce que ton oeil a.
    Une Nation ne se batit pas sur les mensonges comme nos dirigeants parrachutés font,
    l’histoire nous apprend tant de choses référont nous à elle ;Houphet Bouany de la cote d’ivoire a travaillé avec des ressortissants étrangers
    Africains pour faire avancé les choses en leur octroyant la nationalité ex:Alassane ouatara
    est d’origine Burkinabaise et à meme représentait le B.faso au FMI dans les années 70-80 meme si aujourd’hui par malhonneteté et égoisme veut etre président.
    Un autre cas Raim emanuel l’actuel sécretaire général à la maison Blanche est citoyen
    Israelien et colonel en réserve de tshaal mais a aussi la nationalité Américaine,son ambition restera ministérielle et non présidentielle.
    La plupart de nos dirigeants ont la double nationalité ,mais ne le disent pas car c’est contraire à la constitution du pays(kengo,kamerhe,....)
    Notre imposteur qui en réalité se nomme Hypollite Kanambe christopher aurait pu se présenté comme tel cela ,mais il a préferait mentir,usurpait et falcifiait......
    Rwakabuba sujet Rwandais s’est retrouvé des années et années à graviter autour du pouvoir de l’ex zaire et tout le monde savait son origine et on s’en fouté car il ne visait pas la magistrature supreme, un autre cas Micko de telecel,Bisengimana( directeur de cabinet de Mobutu et inspirateur de la zairinasation),Gaiga.....
    Le départ était mauvais comme tu l’as dis ,la suite est pire.
    L’exemple venant d’en haut qu’il déferre Katumba mwanke ,Boshab....en justice pour délit d’initié car ils utilisent leurs positions pour s’enrichir.
    Tu vois Rangot,il ne s’agit pas de dire que Mobutu ceci Mobutu cela,il est déjà mort et passons à autre chose meme l’allemagne qui a souffert tant après le régime Nazi d’Hitler
    n’a pas campé sur son passé pour se justifier mais ont avancé.
    Konrad Adenaeur le chancellier Allemand exhorté son peuple au travail et l’Allemagne
    s’est rélévé. Aidons notre peuple à se débarasser de la complexité car on est le seul peuple au monde à considérer un plat des frites comme un luxe....
     Merci

    • Rangot (---.---.---.42) 2 août 2009 12:20
      Rangot

      Le message que je veux faire passer dans mon texte c’est le Congo riche reste gravé sur la liste des payspauvres. Le vrai débat pour moi, c’est comment sortir notre pays du gouffre ? Je n’ai pas octroyé un nom a une personne quelconque. C’est une analyse personnelle que je fais pour pouvoir engendre une discussion digne de foie et trouver des voies et moyens pour sortir notre pays de cette crise. En passant, j’ainmerai vous faire comprendre que je suis rédacteur indépendant avec l’esprit d’informer et analyser la situation de mon pays. Le probleme de la double nationalité ne sera jamais un débat pour moi car vous venez de citer plusieurs noms. A votre place, j’aurai pu dire c’est tout le gouvernement qui ont deux passeports chacun. Il est vrai que Mobutu a dirigé le pays et tous ceux qui suivent dirigent aussi. Si vous etes encore au stade ou l’on considere les frites comme un plat de luxe, il est grand temps de changer les idées. Mais se débarasser de la compléxité, je suis d’accord.

  • loxlove (---.---.---.100) 2 août 2009 13:41
    loxlove

    Rangot,je pense que c’est un fait que tu négliges car si tu te renseigne ,tu verras que les lobbys tutsis opérant en occidents et aux usa en particuliers en ont fait leur cheval des batailles.Si Sarkozy ou Herman Cohen ont officiellement demandé à la RDCongo grand pays ,aux immenses richesses et étendues mais à la gestion bizarre pour citer Sarko
    à partager ses richesses avec ses voisins,tu ne comprends pas que c’est ça la nouvelle donne .La double Nationalité est une épine pour Nous en RDCongo car elle est perçue comme une trahison or dans ce 21ème siècle ou la mondialisation nous a été imposé
    Nous devons sérieusement pensé si notre constitution sur la double nationalité doit etre
    revisée ou maintenue de la sorte ?
    Mon frère Rangot, aujourd’hui regardons un peu les pays qui s’en sorte comme :le Brésil,l’Afrique du sud,Argentine....puisent leurs forces sur la flexibilité de leurs constitutions sur la double nationalité.
    Un autre fait,les informaticiens indiens sont aujourd’hui l’or grise de la planète et tu le vois partout :Allemagne,suède,France,Uk,USa....mais ils ne sont jamais reniés aux Indes,ils sont plutot la fierté des indes mais ils ne font pas de l’espionnage pour l’Inde ni tentede destabiliser leur pays d’adoption.
    Par contre chez-nous ceux -là qui sont au pouvoir ne travaille pas pour la RDcongo mais pour les interets de son pays d’origine.Nous devons :
    1) Assouplir la rigidité de la constitution.
    2) Conscientiser la population à accepter une société au pluriel.
    3) Demander aux dirigeants ayant la double nationalité à ne pas en avoir honte et à le déclarer.
    4) Chaque porteur de double nationalité doit savoir clairement qu’il pourra tout brigué sauf la présidence.
    5) En acceptant de travailler pour la RDcongo,tu dois la plaçait au dessus de tout.

    Car mon frère Rangot,tout ce qui se passe chez-nous tourne autour de ça ne nous voilons pas la face,j’ai connu Jean Munyapenda comme étudiant Rwandais au Zaire
    mais aujourd’hui il n’accepte pas cela ,au moindre pépin il est à Kigali cela pour dire si on accepte un compromis on doit y aller jusqu’au bout.Au plus fort du conflit aux Kivu,les chaines Allemandes qui faisait l’apologie du CNDP,les disaient clairement que tant que ces problèmes liés à la Nationalité n’était pas résolu,il n’y aura pas dévéloppement
    de la RDCongo.merci

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès