Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

 Accueil du site > Actualités > International > La sale guerre de l’OTAN en Libye

La sale guerre de l’OTAN en Libye

Moyens insuffisants, stratégie inexistante, soutien populaire absent : faute d'avoir gagné sa "guerre humanitaire" en quelques semaines, l'OTAN n'est pas seulement enlisée en Libye. Elle y est piégée dans une sale guerre qu'elle doit aujourd'hui mener contre le peuple libyen, au risque d'y détruire son soi-disant modèle démocratique.

Officiellement, il n'y a pas ou peu de soldats occidentaux engagés au sol en Libye depuis le mois de mars. Pas de pertes non plus. C'est un point extrêmement important puisque l'opinion publique, qui ne soutient cette guerre que du bout des lèvres, se retournerait très vite si le compteur des pertes occidentales venait à s'affoler.

C'est un élément important des guerres que mène l'OTAN (et les Etats-Unis) sur toute la planète depuis vingt ans : limiter ou éliminer toute perte officielle. C'est vital, non seulement au regard de l'opinion publique, mais aussi au regard des capacités militaires de nos démocraties. En effet, si l'on fait exception du cas américain (un déficit budgétaire doublé entre 2001 et 2001 presqu'exclusivement à cause du financement de la "guerre contre le terrorisme", un budget militaire officiel qui, à lui seul, est égal aux budgets cumulés de tous les autres Etats de la planète), les pays occidentaux n'ont pas les moyens militaires de leurs ambitions géopolitiques.

C'est en particulier le cas de la France qui, avant d'intervenir en Lybie, était déjà au maximum de ses capacités humaines (et financières) de déploiement de troupes en dehors du territoire national. Au point de faire appel, pour boucher ses manques d'effectifs en métropole, à des réservistes ou retraités.

Manque de moyens

Le manque d'effectif et la professionnalisation des armées occidentales sont en partie compensés par la haute technologie et par le recours à des sociétés de mercenaires. En Lybie, ces deux artifices sont utilisés au maximum.

Mais cela ne peut suffire pour renverser un régime qui bénéficie du soutien d'une grande partie de la population. De même, les rebelles manquent cruellement d'effectifs depuis le début du conflit. Il y a une grande différence entre mener une insurrection armée pour s'emparer d'une ville et investir tout un pays.

Il a donc été nécessaire d'aller chercher des troupes. Il est presque certain aujourd'hui que la composition des forces rebelles est très hétéroclite. Elles comptent bien sûr des autochtones anti-Kadhafi, ceux que l'on exhibe volontiers. Mais elles comptent une grande partie d'islamistes, de repris de justice, de mercenaires recrutés à la va-vite en Egypte ou en Tunisie. Une masse de combattants sans expérience ni formation, qui forment la chair à canons et qui animent le story-telling pro-occidental. Ils sont encadrés par des forces spéciales occidentales. ils sont soutenus par d'autres soldats professionnels originaires du Qatar ou de Jordanie, ainsi que par les salariés de sociétés occidentales de mercenariat.

Tout cela est suffisant pour mener des coups de main, pour parader dans les rues désertes de villes soi-disant prises aux loyalistes. Mais cela ne peut suffire à conquérir le pays, ni même à mener de véritables combats urbains, voraces en troupes expérimentées. Aujourd'hui, comme hier, on ne prend pas une ville correctement défendue sans livrer de combats au corps à corps. On ne les conserve pas non plus sans y laisser des garnisons suffisantes. Or, en Lybie, les positions stratégiques sont essentiellement des villes.

Sièges moyen-ageux

A défaut de disposer de la nécessaire infanterie, manquant aussi d'un véritable soutien dans l'ensemble de la population, l'OTAN et les rebelles en sont réduits à mener une guerre de siège. Fin août, Tripoli n'a pu être prise que grâce à la trahison d'un des commandants loyalistes. Aujourd'hui encore, la ville n'est toujours pas sous contrôle des rebelles. Les autres cités favorables aux loyalistes, notamment Bani Walid, Syrte et Sabha, sont assiégées. La population civile y est prise en otage, non pas par les loyalistes, mais par l'OTAN, qui utilise l'écran des forces rebelles pour interdire la fuite à ces malheureux civils. On leur coupe l'eau, les vivres, les médicaments, l'électricité. On les bombarde au quotidien, par concentration d'artillerie, par avions et par drones. On les terrorise en organisant des exactions. On interdit l'accès de ces villes au Croissant rouge ou à la Croix-Rouge, ainsi qu'aux journalistes. On les bloque donc dans des zones de combat, en misant sur le fait qu'ils se révolteront contre ceux qui les défendent, à savoir leur propre armée. En même temps, en contraignant les civils à rester sur place, on limite d'autant plus les ressources nécessaires aux combattants loyalistes.

Ce n'est donc pas une guerre "humanitaire" que livrent les croisés de la démocratie, mais exactement le contraire, à savoir le plus moyen-ageux des conflits, où l'on préfère hypocritement sacrifier des civils plutôt que de risquer des pertes militaires. C'est la plus sale des guerres.

C'est la plus sale des guerres, dans laquelle l'OTAN s'enlise, contraint de s'allier aux barbares d'Al Qaida. C'est la plus sale des guerres, qui est la conséquence d'une stratégie de départ erronée. Bluffé par Bernard-Henri Lévy, aveuglé par ses calculs de politique intérieure, trompé par l'apparence d'un succès en Côte d'Ivoire, où Gbagbo n'a résisté que quelques jours, Nicolas Sarkozy pensait mener une guerre éclair en Lybie. Il était certainement persuadé que le colonel Kadhafi ne tiendrait pas longtemps sous ses bombardements, avec contre lui son propre peuple. L'erreur, c'est que Kadhafi, n'en déplaise aux démocrates de salon, est effectivement soutenu par son peuple. Il n'y a pas d'autre explication au fait qu'il a résisté à plus de six mois d'agression aérienne et maritime. Aujourd'hui, pour gagner la guerre de Lybie, l'OTAN en est réduit à vaincre le peuple lybien. On est à l'opposé complet des objectifs de la résolution 1973. Et c'est non seulement un peuple que l'Occident déboussolé est en train de massacrer, mais c'est aussi son propre modèle de démocratie.



Sur le même thème

Les mercenaires de Vladimir, défaits en Syrie et réapparus en Ukraine
James Foley - La découverte « soudaine » de l'atrocité !
Le chaos en Irak : Le Nouveau Moyen-Orient en actes
Convoi humanitaire russe vers l'Ukraine, un pas de plus vers la guerre nucléaire ?
Les maillons faibles de l'OTAN


Les réactions les plus appréciées

  • Par ROBERT GIL (---.---.---.190) 26 septembre 2011 10:08
    ROBERT GIL

    L’entière « reconstruction », sous la régie du FMI, sera payée avec les fonds
    souverains libyens et avec les nouveaux revenus de l’export pétrolier Ils seront gérés par
    la nouvelle « Central Bank of Libya », qui avec l’aide du FMI sera transformée en une
    filiale de HSBC (Londres), de Goldman Sachs (NEW York) et d’autres banques
    multinationales d’investissement. Elles pourront de cette façon pénétrer encore plus en
    Afrique, où ces fonds sont investis dans plus de 25 pays, et miner les organismes
    financiers indépendants de l’Union africaine (la Banque centrale, la Banque
    d’investissement et le Fonds monétaire) nés surtout grâce aux investissements libyens. Lire :

    http://2ccr.unblog.fr/2011/09/16/main-basse-sur-la-libye-apres-lotan-le-fmi/

  • Par Alexis_Barecq (---.---.---.175) 26 septembre 2011 13:08
    Alexis_Barecq


    Attention :

    Il s’agit d’une agression coloniale. Point. L’humanitaire n’est que le prétexte. Les circonstances ne sont que circonstancielles.

    Prétendre que cette guerre est sale, c’est admettre qu’elle pourait être propre. Il y a là déjà une forme d’abdication morale.

    Peut importe que cete guerre soit « sale » ou « propre » (il faudra m’expliquer comment ce serait possible, d’ailleurs...), le fait important, le fait central, c’est que c’est une guerre d’agression, autrement dit un crime contre l’humanité, qui est parée d’une licéïté extrèmement ténue et contestable.


    Et, un jour, les auteurs de ces crimes, et de leur dissimulation, devrons rendre des comptes. Vous n’y croyez pas ? C’est que vous avez perdu tout espoir. Coyez-y ! Indignez-vous ! Engagez-vous !

    C’est une guerre criminelle, et la place des criminels est en prison.


  • Par herve33 (---.---.---.101) 26 septembre 2011 15:14

    La dernière info intox « on aurait découvert des charniers en lybie » , évidemment de telles horreurs sont attribués au régime de Kadhafi que Sarko recevait en grande pompe il y a à peine 2 ou 3 ans , cela me rappelle les charniers de la guerre dans les balkans qui n’aurait jamais existé .

    C’est évident , la nouvelle arme de l’OTAN , la propagande médiatique , au moment où à la crise sévit partout dans le monde , on trouve toujours les moyens de financer une guerre pour soit - disant exporter la démocratie . Or la démocratie ne s’exporte pas , il faut que le peuple adhère , l’occident à une drole façon d’imposer la démocratie par la guerre , la terreur et la peur .

  • Par goc (---.---.---.14) 26 septembre 2011 10:53
    goc

    la crainte c’est qu’a la suite de l’impasse dans laquelle s’enfoncent l’Otan et la « clique » du CNT et après la « démoralisation » des troupes, l’OTAN passe à la vitesse supérieure et se lance dans un massacre systématique des populations soutenant Kadafi

    et comme les médias sont plus qu’aux ordres, on risque de n’avoir que très peu d’échos, voir pire, on pourrait assister à une campagne de désinformation à grande échelle (ADM, pseudos-massacres, etc) afin de justifier l’injustifiable, c’est à dire le bombardement sur des civiles

Réactions à cet article

  • Par marco (---.---.---.102) 26 septembre 2011 10:07

    Bjr,

    Merci, enfin la vérité. Belle article smiley

  • Par ROBERT GIL (---.---.---.190) 26 septembre 2011 10:08
    ROBERT GIL

    L’entière « reconstruction », sous la régie du FMI, sera payée avec les fonds
    souverains libyens et avec les nouveaux revenus de l’export pétrolier Ils seront gérés par
    la nouvelle « Central Bank of Libya », qui avec l’aide du FMI sera transformée en une
    filiale de HSBC (Londres), de Goldman Sachs (NEW York) et d’autres banques
    multinationales d’investissement. Elles pourront de cette façon pénétrer encore plus en
    Afrique, où ces fonds sont investis dans plus de 25 pays, et miner les organismes
    financiers indépendants de l’Union africaine (la Banque centrale, la Banque
    d’investissement et le Fonds monétaire) nés surtout grâce aux investissements libyens. Lire :

    http://2ccr.unblog.fr/2011/09/16/main-basse-sur-la-libye-apres-lotan-le-fmi/

  • Par goc (---.---.---.14) 26 septembre 2011 10:53
    goc

    la crainte c’est qu’a la suite de l’impasse dans laquelle s’enfoncent l’Otan et la « clique » du CNT et après la « démoralisation » des troupes, l’OTAN passe à la vitesse supérieure et se lance dans un massacre systématique des populations soutenant Kadafi

    et comme les médias sont plus qu’aux ordres, on risque de n’avoir que très peu d’échos, voir pire, on pourrait assister à une campagne de désinformation à grande échelle (ADM, pseudos-massacres, etc) afin de justifier l’injustifiable, c’est à dire le bombardement sur des civiles

  • Par nilasse (---.---.---.241) 26 septembre 2011 12:07
    nilasse

    toute cette affaire n’est pas fini,l’occupation ne pourra durer eternellement. nos dirigeants pérorent devant les cameras et sont,a ne pas en douter,terrorisés parce qu’y se passe en coulisse. si la population ne se rangent pas derrière eux,leur plan risque bien de se retourner contre eux.

  • Par javanabal (---.---.---.80) 26 septembre 2011 13:07

    Deux précisions :

    La dette publique des Etats-Unis est passée de 6 800 milliards de dollars en 2001 à plus de 14 000 milliards en 2011. Entre 40 et 50% de cette augmentation de l’endettements seraient dûs aux guerres et aux opérations secrètes anti-terroristes. (source Le Canard Enchaîné 21 septembre 2011).

    Le coût de la guerre en Lybie serait, pour la Grande-Bretagne, à fin août de 1,75 milliards de livres, soit environ 5 fois plus que ce que prétend le gouvernement Cameron. (source http://www.guardian.co.uk/politics/2011/sep/25/libya-conflict-uk-defence-bill)

     

  • Par Alexis_Barecq (---.---.---.175) 26 septembre 2011 13:08
    Alexis_Barecq


    Attention :

    Il s’agit d’une agression coloniale. Point. L’humanitaire n’est que le prétexte. Les circonstances ne sont que circonstancielles.

    Prétendre que cette guerre est sale, c’est admettre qu’elle pourait être propre. Il y a là déjà une forme d’abdication morale.

    Peut importe que cete guerre soit « sale » ou « propre » (il faudra m’expliquer comment ce serait possible, d’ailleurs...), le fait important, le fait central, c’est que c’est une guerre d’agression, autrement dit un crime contre l’humanité, qui est parée d’une licéïté extrèmement ténue et contestable.


    Et, un jour, les auteurs de ces crimes, et de leur dissimulation, devrons rendre des comptes. Vous n’y croyez pas ? C’est que vous avez perdu tout espoir. Coyez-y ! Indignez-vous ! Engagez-vous !

    C’est une guerre criminelle, et la place des criminels est en prison.


    • Par cevennevive (---.---.---.109) 26 septembre 2011 14:07
      cevennevive

      Bravo Alexis. C’est exact ! D’ailleurs, qui ayant un peu de bon sens et une relative culture géopolitique, a cru à la résolution 1973 et à une intervention HUMANITAIRE ?

      Lorsque nous disions cela, il y a quelques mois, l’on nous accusait d’aimer Kadhafi, de vouloir défendre un dictateur...

      Qui sont les dictateurs dans cette affaire ? Qui sont les criminels ?

      Pauvre peuple Libyen... Que l’on massacre et malmène en mon nom, car j’appartiens aux peuples massacreurs et criminels.

      Et si l’on parle aujourd’hui de « guerre » en Libye, c’est parce que nous l’avons provoquée et que nous sommes (et serons) incapables de la faire cesser.

      Cordialement.

    • Par Croa (---.---.---.157) 28 septembre 2011 18:20
      Croa

      Non, je n’y crois pas ! smiley
       Il n’y a que dans les films que le crime ne paye pas !

      Les Malheurs sont pour les vaincus. Les honneurs sont pour les vainqueur, fussent-ils d’infâmes criminels.

  • Par katalizeur (---.---.---.231) 26 septembre 2011 13:10

    bonjour a tous

    l’echec ...85% de la libye est encore sous l’autorité du gouvernement legitme....et encore je suis tres large

    tripoli des combats encore et toujours, benghazi idem, syrte , ben-wlad en vert ausi les point strategique et petroliers tant convoités de brega et de ras lanouf sont fermemnt tenus par les forces speciales libyenne...

    comme le dit son Ecellence MOUAMAR EL KADHAFI :

    — «  »-non seulement ils ne tiennent rien, mais la legitimité du CNTraitre est dans les airs, elle disparaitra dés que disparaitrons les avions de l’otan "

    quand aux calculs de reconstruction dont se pourlechent les babines les uns et les autres, je puis vous assurer que se ne sont que des plans tirés sur une comete en tres, tres eloignée..

    je le dis en connaissance de cause ;

  • Par captain beefheart (---.---.---.199) 26 septembre 2011 13:19

    Dernières nouvelles de la Libye :
    L’armée loyaliste progresse.
    Tripoli : Des combats dans la ville, et en banlieue nord-ouest avec de l’artillerie lourd. Ainsi, dans le Edden Salah trois jeeps rebelle avec 6 de ses occupants ont été détruits. Il y a des informations sur les progrès d’une équipe lourdement armés des force spécial de Khamis al-Kadhafi, à Tripoli, dans les banlieues sud vers Az Zawiya.
    Bani Walid : cheikhs et chefs tribaux Rafla ont décidé de ne pas laisser les rats entrer dans la ville, les défenseurs sont confiants dans leurs capacités et sont déterminés à lutter contre la coalition coloniale jusqu’ à la fin. Il ya eu des conflits des rapports sur le nombre de bandes, les assiégeants Bani Walid (7 fois la différence). Hier également été on nous a informé que des forces de la coalition ont tenter d’effectuer une attaque dans la ville, dans laquelle les défenseurs et membres de tribus ont tuer une centaine de rats.
    Selon des informations, un grand nombre de rebelles sont morts aux périphéries de la Jamahiriya Bani Walid après l’échec des négociations entre le CNT et la Tribu Bani Walid pour entrer dans la ville.
    Un convoi estragon de la coalition est tombe dans une embuscade – 14 rebelles tués. L’OTAN n’a pas arrêté le bombardement de Syrte.
    Les combats dans Az Zawiya- ITAR-TASS a reporté les atrocités des rebelles dans cette ville.
    Misruata – L’armée Libyenne a utilisé contre les factions de la coalition coloniale, basée dans la région de missiles a haute précision «  Scud » (grosses explosions Septembre 5).
    Il est intéressant de mettre en évidence ce qui se passe à Benghazi : l’entropie sociale dans les relations entre les quatre centres de pouvoir Cyrénaïque (Obeid tribu et Haruba, les gangs islamistes de Benghazi et au Moyen-Orient mercenaires), il semble, a atteint une masse critique.
    On nous a rapporté que des affrontements entre différentes factions des rebelles, et même l’utilisation de la puissance aérienne de l’OTAN contre les rebelles de Benghazi. Peut-être, les tribus de la Cyrénaïque, pleine liberté et le vent du changement, a décidé d’adhérer au syndicat de tribus qui soutiennent la Jamahiriya du gouvernement Libyen.
    Toujours à Benghazi un journaliste de Reuters a été blessé lors d’explosions en ville. Les forces de l’Otan sur place battent en retraite et cherchent à se rassembler. L’armée libyenne continue les combats dans Benghazi pour déloger les derniers éléments rebelles. Le gouvernement du CNT à été évacué à bord du navire de guerre francais Mistral . Comme dit précedement ils sont maintenant en mer au large de benghazi .

    Ceci est un copier coller . J’espère que tout ça est vrai. J’ai remarqué que quand mes infos de la Libye parlent d’avances des troupes du colonel et que ça va mal pour l’Otan ,tout d’un coup il n’y a plus la Libye sur google actualités.Comme les journalistes ne font rien d’autre que diffuser les communiqués de L’Otanazi je suis bien obligés de me renseigner auprès d’autres sources.

  • Par javanabal (---.---.---.80) 26 septembre 2011 14:38

    Au cas où qulequ’un douterait encore de la protection très sélective accordée par l’OTAN aux civils lybiens, ci-après un lien youtube vers un reportage de CNN, la chaîne de propagande américaine, qui prouve le pillage et la déportation (pour ne pas dire le massacre) de toute la population (noire) de la ville de Tawarga.

    L’OTAN couvre donc des massacres ethniques en Lybie.

    http://www.youtube.com/watch?v=-dN3nt_l62k

  • Par herve33 (---.---.---.101) 26 septembre 2011 15:14

    La dernière info intox « on aurait découvert des charniers en lybie » , évidemment de telles horreurs sont attribués au régime de Kadhafi que Sarko recevait en grande pompe il y a à peine 2 ou 3 ans , cela me rappelle les charniers de la guerre dans les balkans qui n’aurait jamais existé .

    C’est évident , la nouvelle arme de l’OTAN , la propagande médiatique , au moment où à la crise sévit partout dans le monde , on trouve toujours les moyens de financer une guerre pour soit - disant exporter la démocratie . Or la démocratie ne s’exporte pas , il faut que le peuple adhère , l’occident à une drole façon d’imposer la démocratie par la guerre , la terreur et la peur .

    • Par Croa (---.---.---.234) 28 septembre 2011 23:48
      Croa

      Même Arté s’y met !
      Au programme du 27 à 20h35 « Le piège », un docu bien au début montrant des noirs émigrant en Libye (le commentateur parle plutôt d’Europe) mais qui tourne à moitié film en propagande anti-Khadafi (J’ai coupé, c’était trop gros !)
      Par contre cette même chaîne avait présenté (après 22h ) la semaine dernière un docu pas mal sur la guerre du Rif. C’est de l’Histoire mais on évite de parler de ça aux écoliers ! Ce truc ressenblait étrangement à la guerre actuelle en Libye avec Franco, Pétain et d’autres moins connus à la place de Sarkozi mais tout à fait les mêmes cons criminels et fiers de l’être !

  • Par ykpaiha (---.---.---.10) 26 septembre 2011 15:24

    Comme en France il est diff..euh imposs.. euh..bref on ne sait pas le cout de cette guéguerre, on se tourne vers nos amis anglais :
    ...« the operation to the end of August took between $2.13 billion and $2.74 billion »...
    En bref une pécadille pour virer un affreux diKtateur :

    Alors luste pour le fun, enfin a la mode OTAN, un petit calcul :

    2.7Billion$= 2,700,000,000$ /50000 civils tués c’a fait 54,000 par personne.
    Pas mal, le double de la dette des francais par habitant Sarko-bhl doivent etre content voila un programme pour les prchaines élections.
    J’espere qu’ils vont envoyer la note aux survivants et avec les intérets...faut pas déconner !!

    • Par ykpaiha (---.---.---.10) 26 septembre 2011 15:39

      Et pour ceux qui douteraient encore de la raison du Mohamar,
      Un site nous apporte de ses nouvelles, qui vont réjouir encore plus ceux qui disent (croient) avoir gagné ;
      http://www.debka.com/article/21335/

      "Qaddafi enlists new 12,000-strong army of Touareg tribal fighters


      En bref Khadafi et son fils, ont recu le soutien des tribus Touareg qui vont se balader librement entre le Mali ; l’algérie, le niger, la libye ... de quoi préparer de beaux soirs aux bombardiers de la Sarkosie.

      Quels cons a l’OTAN !!
       

  • Par TARTOQUETSCHES (---.---.---.2) 26 septembre 2011 17:14
    TARTOQUETSCHES

    Merci pour l’article. Il est temps que se massacre cesse.

    La guerre en Libye est une véritable « Busherie » dans tous les sens du terme =
    - déclenchée pour de faux pretextes (adm et 911 en 2003, massacre de civils en 2011)
    - propagande honteuse = mercenaires bourés de viagra, massacres de manifestants...)
    - but coloniaux =pétrole, pillage des fonds libyens, tuer le dinar or pour preserver le dolar
    - médias aux ordres (tous les médias de tous les pays occidentaux ,plus fort qu’en Irack...)
    - préméditée depuis plusieurs mois...

    Surtout ne croyez pas que Sarko a été abusé par qui que se soit, les plans du coup d’état était prêt depuis oct 2010.
    Il pensait certainement que l’affaire serait vite pliée, mais il sait (l’otan, obama et cameron savent...) que les bombardements actuels sont un véritale massacre à huis clots de civils qu’ils sont censés protéger. Mais il n’ont pas cessé de bombarder dans une fuite en avant macabre pour faire gagner leur camps (qui est tout sauf celui des libyens).

    1) Sarkosy et consort sont donc des criminels de guerre.
    2) nos politique sont soit complices (Juppé, Fillon, Longuet ) soit des pleutres ou des niais (mention spéciale pour le PS ...)
    3) nos journalistes n’en sont plus pour les même raisons.
    4) nous avons le devoir d’informer les gens autour de nous de la situation réelle en Libye.

    Il ne s’agit pas « d’ Affaires », de magouille, financement occultes... auquels nous sommes hélas habitués, mais de MASSACRES à grande échelle.

    Plus nous seront nombreux à le dénoncer, plus vite les médias seront obligés d’infléchir leur discours et plus vite le massacre cessera !

  • Par Magnon (---.---.---.243) 26 septembre 2011 17:47

    S’il vous plait, ne dénigrez pas les révoltés, les damnés du désert, qui se sont levés contre l’oppresseur et ses domestiques. Ils sont aussi courageux, aussi indisciplinés et aussi inconscients que les soldats de l’an II.

    http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/carnets-de-libye/20110926.OBS1112/libye-charniers-d-abou-salim-l-horreur-de-trop.html

    No comment

    • Par javanabal (---.---.---.80) 26 septembre 2011 18:55

      L’an II, 1794, Robespierre, la Terreur, les Comités de Salut Public. Le parallèle se tient, entre les bouchers jacobins et les égorgeurs islamistes. D’un côté l’intégrisme républicain, de l’autre l’intégrisme religieux.

      Mais j’ai encore trop de respect pour notre mytholgie révolutionnaire française pour laisser passer une telle comparaison. En 1789, les Français se sont soulevés tout seuls contre la monarchie absolue. Ensuite, ils se sont battus seuls contre l’Europe des monarchies coalisées. Rien à voir avec votre CNT de pacotille, qui réunit des traîtres de l’ancien régime Kadhafi, des repentis d’Al Qaida et autres bandits de grand chemin et qui n’est pas capable de mener sa révolution sans appeler à l’aide l’empire occidental.

      Merci de ne pas insulter notre Révolution ou plutôt celle de nos ancêtres. Elle est déjà assez bafouée par les pitres qui nous gouvernent.

      Quant à cet article du nouvel observateur que vous linkez, je vais le garder en mémoire, comme exemple remarquable de la propagande de l’OTAN, relayée par un magazine qui, il y a bien longtemps, très très longtemps, se réclamait d’ascendance jacobine.

      On a les Robespierre qu’on peut.

    • Par TARTOQUETSCHES (---.---.---.85) 27 septembre 2011 07:16
      TARTOQUETSCHES

      Magnon...

      pour votre charniers....lisez l’article de libé ce matin (faux charnier, encore...)

      quand je vous dit que sur la Libye la propagande est la désinformation fonctionnent à plein...

  • Par bigglop (---.---.---.143) 26 septembre 2011 18:04
    bigglop


    Bonjour ,

    Aujourd’hui le danger est la privatisation des marchés de la sécurité, de l’intervention militaire à la place des forces « classiques », qui permettraient aux Etats de ne plus être poursuivis pour crimes de guerre. Pour preuve, le nombre de civils irakiens, afghans qui ont été assassinés et dont les familles n’ont aucun recours.

    Cependant, les bailleurs de fonds de ces SMP anglo-saxonnes sont les fonds de pension, des multinationales (Carlyle, Monsanto, un temps), mes aussi des acteurs des marchés financiers.

    Après le passage de Kristina, le maintien de l’ordre à été assuré par les contractors d’une SMP US

    Pour la France,

    A terme, la police, gendarmerie seront privatisées, puis le défense nationale, mais de façon rampante par des contrats de prestations de services « anodins » ( hôtellerie, entretien des matériels..) pour arriver à des prestations para-militaires dans la formation, des interventions sur des TOE, en l’absence de mandat de l’ONU, par exemple.
    En France, des tentatives ont avorté comme la privatisation de l’Ecole des Troupes Aéroportés de Pau (ETAP) par Vitruve DS dirigée par Didier Raoul, ancien commandant des forces spéciales.
    L’Elysée veut introduire, en douceur, un mercenariat privé en France pour ne pas laisser ce marché aux compagnies anglo-saxonnes.
    Cependant, « Franck Hugo » mercenaire en Irak (2003-2004) a négocié avec l"antenne de la DGSE à Bagdad la libération de Christian Chesnot et Georges Malbrunot.
    Nombre de français se sont « exilés » dans les pays anglo-saxons :
    - EHC (Earthwing Holding Cie) dirigée par Bruno Trinquier
    - Eagle Black Group
    - Philippe Legorjus, ancien patron du GIGN, patron d’Atlantic Intelligence a créé une filiale avec le Stirling Group britannique pour accéder à la « gestion des risques internationaux » sans enfreindre la loi de 2003.
    - GEOS, fondée par Stéphane Girardin (es-service action DGSE) est présidée par la général Jean Heinrich ancien patron de la DRM (Direction du Renseignement Militaire)
    - GALLICE est dirigée par Frédéric Gallois, ancien chef du GIGN
    - ANTICIP dirigée par Richard Terzan, ancien expert des « risques spéciaux » de la Lloyds.

    Il est évident, qu’aujourd’hui, ces « français » ne représentent pas grand-chose en termes de chiffre d’affaires et d’interventions face aux SMP anglo-saxonnes.
    Ce qui est le plus grave, c’est la « porosité » entre l’Etat de droit, la Défense Nationale, la DCRI, le GIGN et les SMP, les « bailleurs de fonds » que sont les marchés financiers internationaux, les fonds de pension, les multinationales transnationales (Carlyle avec Olivier Sarkozy, Monsanto, etc)

    La guerre d’Irak a tuée la Convention Internationale contre le recrutement, l’utilisation, le financement et l’instruction des mercenaires, votée par l’AG des Nations Unies en 1989 et ratifiée par 32 états.

    Petite précision, le promoteur de cette « activité » n’est autre que Boris Boillon, ancien ambassadeur de France en Irak, en Tunisie de février à avril 2011 et viré pour son comportement envers les journalistes tunisiens. Il s’affirme comme un pur produit de la Sarkozie.

    En mai 2011, le directeur de la SECOPEX ,Pierre Marziali,(Société Militaire Privée) s’est fait flinguer lors d’un contrôle à la sortie d’un restaurant à Benghazi, les quatre personnes (contractors) qui l’accompagnaient ont été arrêtés et l’on est sans nouvelle d’eux.

    En février, c’est une équipe de six britanniques (cinq SAS et un agent du MI6) qui ont été capturés à leur descente d’hélicoptère à 25 km au sud de Benghazi.

    http://www.afrique-asie.fr/index.php/category/moyen-orient/politique/article/des-mercenaires-francais-en-irak

    http://www.comite-valmy.org/spip.php?article1522

    http://www.alvinet.com/actualite/ar...
    http://www.france24.com/fr/20101023...
    http://www.agoravox.fr/actualites/i...

  • Par zany (---.---.---.109) 26 septembre 2011 18:46

    Il faut voir cette guerre comme un porte monnaie, le but n’est pas vraiment de gagner, mais de la prolonger (argent).

    Il faut prendre garde car la propagande est active de chaque côté, et est sujet à l’exagération.

    Cette guerre deviens désormais une guerre civile nationale, certain rebelle par le manque de logistique rentre tous simplement chez eux, ils sont courageux oui les rebelles mais se battent du mauvais côté.

    Là sa vas être la guerre d’embuscade, et des fidèles du régime, l’otan dis 3 mois, je dis 10 ans, ce qui vas probablement être fait comme en irak (au niveaux des infrastructure marché etc....)

    Le terrain est favorable aux libyens, cela n’est qu’une question de temps, comme le dis kadhafi pour les avions de l’otan, combien de mort encore vont faire les « humanistes droit de l’hommisme » ouvre-ils les yeux ?

    Le corps humain contient 6 litre de sang, les deux millions de morts suite au 11 septembre font 12 millions de litre de sang versé, ce ne semble pas suffisant il en faut plus plus......

    Parlez leurs comme ça, car la tv, les jeux vidéo, les films rendent un mort normal voir abstrait dans le subconscient.

    Les sociétés de mercenaire.... des ripoux qui s’entretue entre ripoux pour des marchés, la routine...

  • Par zany (---.---.---.109) 26 septembre 2011 19:26

    Ah oui ça s’écris Libye et non pas Lybie, pour certain commentaire qui font des fautes sur le nom d’un pays sa craint...

  • Par citadelle (---.---.---.87) 26 septembre 2011 19:31

    L’OTAN participe aujourd’hui à une guerre civil en Libye. On ne parle plus de troupe de Kaddafi ou de militaire mais des fidèles de Kaddafi.

    L’Otan bombardent donc les civils qui refusent de se soumettre au CNT. Elle participe à cette guerre civils en bombardant les villes qui refusent d’etre des toutou d’enfoiré de sioniste comme BHL et tous ces amis d« israel ».

    C’est un crime, ça violent toute les règles de la guerre, et ça n’a rien a voir avec la protection de civils libyen. Si la cour penal international n’était pas une tromperie, un outil au service de quelques puissance, les pays de l’OTAN qui bombardent les gens dans cette guerre civils seraient poursuivit pour crime de guerre et pour le viol de la souveraineté libyenne dans un conflit interne

  • Par quartiersauvage (---.---.---.64) 26 septembre 2011 21:18

    Ce n’est même plus une guerre civile mais une véritable guerre coloniale.

    Elle échouera malgré les dizaines de milliers de victimes qu’elle aura causé. 
    Mais je retiens la conclusion de l’auteur :
    « c’est non seulement un peuple que l’Occident déboussolé est en train de massacrer, mais c’est aussi son propre modèle de démocratie. »
    Cette sale guerre aura peut-être ainsi une utilité en nous obligeant à construire une autre société.

  • Par lloreen (---.---.---.129) 27 septembre 2011 09:06

    Voilà l’ unique conception du monde que connaissent ces psychopathes.

    http://www.youtube.com/verify_contr...

    Et ce n’est pas parce que cela ne se passe pas sous votre fenêtre que cela n’existe pas.
    Nous n’avons pas encore de telles horreurs chez nous, mais nous en vivons les prémices tous les jours sous une forme atténuée tous les jours de la semaine,soyez-en bien sûrs.

    Le fait d’être en eurodictature est déjà la première étape.

    Que des millions de personnes vivent dans la précarité et craignent pour le lendemain est la seconde.

    Que ceux qui ont encore un travail tremblent de le perdre et de perdre le peu qu’ils ont acquis pour assurer le confort de leur famille est la troisième.

    Lorsque ces trois conditions sont réunies, tout ce que fait un gouvernement devient « excusable » et « justifiable » : sauvegarder l’emploi ou courir après, taper sur tout ce qui bouge pour se « défendre » et attaquer tout régime, qui ne soit pas dictatorial comme cela se passe en Libye où personne jusqu’à présent n’avait besoin de l’Otan pour pouvoir vivre tranquillement.

    Nous sommes dans une dictature en France, au cas où vous ne l’auriez encore pas remarqué.

    J’espère que vous soutiendrez tous les mouvements des indignés et c’est au plus tard à ce moment que vous pourrez vous en rendre compte...

  • Par Serpico (---.---.---.206) 27 septembre 2011 09:09
    Serpico

    Il suffit que la télé dise qu’Untel est un dictateur et le choeur des perroquets reprend.

    Alors qu’ils se font mettre en permanence par des « démocrates ».

  • Par lloreen (---.---.---.129) 27 septembre 2011 09:10

    Dorénavant vous saurez que l’OTAN est l’Organisation Terroriste de l’Atlantique Nord.

    Et que par conséquent, tous ceux qui en font partie sont des terroristes.
    J’espère que c’est clair pour tout le monde.

  • Par lloreen (---.---.---.129) 27 septembre 2011 09:16

    Serpico
    Quand on a compris qu’on est gouverné par des psychopathes et que l’on connaît la perversité de leur raisonnement (le « méchant, c’est l’autre »), ce que radotent leurs caniches dressés, quels qu’ils soient, sont toujours des mensonges.

    Il suffit de voir l’abîme qui existe entre leur version des choses et la réalité.

  • Par lloreen (---.---.---.129) 27 septembre 2011 09:24

    A chaque seconde et dans chaque coin du monde, les citoyens font les frais des agissements de psychopathes qui se sont hissés dans les sphères du pouvoir, car ceux qui tirent les ficelles ont besoin de ce « profil » pour soumettre la population.

    Tant que nous continuons à accepter ce mode de fonctionnement en France,qui est contraire à toute éthique et à la déclaration SOUVERAINE des droits de l’homme et du citoyen ,nous sommes leurs complices consentants.

    Voilà une contribution dont je voulais vous informer ;c’est ce genre de chose que nous devons initier aussi en France (et ailleurs) pour contrer ces psychopathes partout où ils sont.
    Nous avons notre propre modèle national, inutile de le nommer...

    http://www.youtube.com/watch?v=bny3...

  • Par chapoutier (---.---.---.91) 27 septembre 2011 11:27

    un article interressant

    LOUISA HANOUNE APPELLE À LA VIGILANCE
    « Préparez-vous aux menaces extérieures »
    Par Kamel LAKHDAR-CHAOUCHE - Dimanche 25 Septembre 2011 - Lu 1977 fois

    La sonnette d’alarme est tirée La sonnette d’alarme est tirée

    Elle a indiqué que son parti est en train de mobiliser et de sensibiliser ses militants pour ces éventuelles menaces.

    La secrétaire générale du Parti des travailleurs(PT), Louisa Hanoune, a appelé les Algériens « à rester vigilants et à se préparer à d’éventuelles menaces qui viendraient de l’étranger » en ces moments de troubles régionaux, lors d’une conférence de presse qu’elle a animée hier, à la bibliothèque communale d’El Harrach à l’est d’Alger.
    Face à cette situation, elle a indiqué que son parti est en train de mobiliser et de sensibiliser ses militants et sympathisants pour d’éventuelles menaces. Cependant, la première dame du PT a estimé que le phénomène de la contagion des révoltes arabes n’est pas possible en Algérie.
    « Le peuple algérien s’inscrit dans un processus de changement révolutionnaire tranquille et ordonné » a-t-elle déclaré lors de la même conférence. Abordant les retombées de la crise libyenne pour la région, la SG du PT a souligné que cette dernière a ouvert une brèche dans la région pour les forces du mal. « Ce sont les souverainetés des pays voisins qui sont directement menacées » a-t-elle estimé.
    Décortiquant ce qui se passe à présent au plan régional et mondial, Mme Hanoune a annoncé un printemps européen qui se profile à l’horizon. « L’échec de l’impérialisme arrogant et sauvage devient une réalité évidente ressentie même par les forces qui l’incarnent », a déclaré la secrétaire générale du Parti des travailleurs (PT), Louisa Hanoune. « Aujourd’hui, la machine impérialiste grince dans tous ses rouages », a-t-elle soutenu, avant de souligner que « les peuples européens se sont, enfin, rendu compte du danger de l’impérialisme ravageur dévastateur, qui les a ruinés et assujettis ».
    Mme Hanoune avance alors des exemple concrets pour appuyer ses propos : « En Espagne, en Grèce, en Grande-Bretagne et en France, les manifestations dans les rues se multiplient. Le mécontentement des populations s’exprime et celles-ci dénoncent leurs conditions de vie, jugées des plus défavorables. Le chômage croissant touche toutes les catégories sociales ».
    Catégorique, la première dame du PT fait savoir que « les peuples européens s’en prennent à leurs gouvernements et aux politiques mises en oeuvre aussi bien par la Banque mondiale, l’Union européenne, le Fonds monétaire international (FMI) et l’Organisation mondiale du commerce (OMC) accordant plus de crédits aux multinationales et au patronat, qui s’enrichissent sur le dos des citoyens et au détriment de la sécurité des peuples européens ».
    Aujourd’hui, a-t-elle fulminé, la crise mondiale est provoquée par les multinationales et les stratégies mises en place par les gouvernements européens ayant accordé des crédits faramineux et sans intérêts à ces dernières, constituant les mamelles nourricières de l’impérialisme occidental.
    « Toutes les firmes industrielles se nourrissent des largesses des gouvernements et des institutions financières mondiales », a relevé Louisa Hanoune, avant de noter que le capitalisme qui porte en lui-même, les germes de sa décadence a montré ses limites aussi bien dans la gestion économique mondiale que de la sécurité des peuples.
    La secrétaire générale du PT en veut pour preuve la crise financière mondiale et les guerres déclenchées, par-ci par-là, par les puissances impérialistes, venant, d’ailleurs, de relancer l’industrie de l’armement, tout en réduisant le nombre des ouvriers.
    Abordant la crise libyenne, Louisa Hanoune n’est pas allée avec le dos de la cuillère pour qualifier ce conflit « d’un coup d’Etat impérialiste », s’inscrivant dans le cadre du projet américain pour le Grand Moyen-Orient « GMO) arrêté par l’administration de George Bush, en 2002.
    C’est un projet, a-t-elle poursuivi, qui englobe, outre le Moyen-Orient, les pays du Maghreb et les pays de la bande sahélienne, par le biais de « l’Africom », un Commandement militaire américain pour l’Afrique.
    Pour la secrétaire du Parti des travailleurs : « Le monde entier assiste à la lumière de l’évolution de la crise libyenne à la mise en oeuvre d’un processus de la somalisation de la Libye. » Et de renchérir : « Même le pseudo-Conseil national de transition (CNT) est constitué essentiellement de croupions, de supplétifs, de terroristes et d’agents au service des Anglais et des Américains, survivant sous le protectorat de l’Otan et des puissances impérialistes. »

  • Par Laurent T (---.---.---.226) 28 septembre 2011 03:23

    A mon avis vous n’etes pas « au diapason » avec les faits sur le terrain ; vous dites que Kaddafi a l’appui de son peuple,alors comment se fait il que sa femme et au moins 4 de ses fils ont pris la fuite vers l’Algérie et le Niger ,en emportant une ,grande quantité d’or. Et pour preuve ,hier le ministre de l’intérieur algérien a déclaré qu’il interdisait toute action politique aux Kaddafi réfugiés en Algérie ,et que son paysles a accueilli pour raison humanitaire. Votre article est vraiment curieux .

  • Par Laurent T (---.---.---.226) 28 septembre 2011 03:38

    L’objectif de l’intervention des occidentaux en Libye, n’est nullement la défense du peuple Lybien qui , il est vrais a subit la dictature implacable d’un tyran psychopathe durant 42 ans ,mais des intérêts électoraux politiques et économiques ultérieurs . Et le rôle de l’OTAN est de détruire au maximum ,pour avoir à construire par la suite . Rappelez vous la guerre de l’Irak !

  • Par Laurent T (---.---.---.226) 28 septembre 2011 04:17

    Autant je voudrai que ce tyran de Kaddafi soit jugé un jour par son peuple ,pour avoir massacré ses opposants et étouffé toute opposition par le fer et le sang( Rappellez vous le massacre des 1200 prisonniers« D’Abou Salim »),autant je suis dégouté de l’hypocrisie des gouvernements de nos pays (occidentaux) , et de leur politique de 2 poids et 2 mesures ,s’agissant d’un peuple ou d’un autre .Pourquoi ne pas faire pression sur le tyran du Yémen qui martyrise son peuple ,pourquoi ne pas faire pression sur le régime féodal et moyenâgeux de l’Arabie Saoudite qui liquide ses opposants sans que personne de nos dirigeants ne lève le petit doigt, sur Israel, qui continue sa politique d’annexion des terres palestiniennes , d’agression ,d’emprisonnement ...... quand nos dirigeants parlent des droits de l’homme ,de la justice ,de la tolérance ETC.... j’ai envie de dégueuler .

    • Par javanabal (---.---.---.101) 28 septembre 2011 10:51

      Ne vous laissez pas abuser par la propagande des terroristes de l’OTAN. Les « massacres » d’Abou Salim n’ont jamais été prouvés.

      Les media occidentaux ont relayé sans discernement la découverte d’un charnier tendant à prouver ce massacre, à grands renforts de gros titres depuis le 25 septembre.

      Les mêmes media se taisent ou publient discrètement depuis hier des démentis à propos de ce charnier, qui n’est en fait qu’un tas d’os de dromadaires : http://www.youtube.com/watch?v=_eOVLE2zvBw

      Les mêmes media ne disent rien des populations civiles tuées par les bombardements de l’OTAN, ni de celles massacrées par les rebelles (cf l’affaire Tawarga).

      Le CNT accumule mensonge sur mensonge : après avoir repoussé plusieurs fois d’une semaine l’annonce de la constitution d’un gouvernement, il vient de reporter celle-ci jusqu’à la « victoire finale ».

      Le CNT est dirigé par deux anciens ministres de Kadhafi, qui ont fait défection dès le début de la rébellion. L’un des deux, le nommé Jibril, est associé dans une société commerciale avec Bernard Henri Lévy, l’apôtre de la rébellion. L’autre est le responsable direct de la condamnation et de l’emprisonnement des infirmières bulgares.

      Benghazi est, de notoriété publique et depuis des années la plaque tournante de trafics mafieux de clandestins vers l’Europe occidentale.

      La branche armée du CNT est aux mains de membres d’Al Qaida soit-disant repentis.

      L’aviation libyenne n’a jamais bombardé de manifestants.

      L’OTAN arme les rebelles depuis le début en violation de la résolution 1973. Son porte-parole, le général Bouchard, le reconnaît lui-même.

      L’OTAN a laissé mourir en mer des centaines de réfugiés fuyant la Libye, en parfaite connaissance de cause.

      L’OTAN a engagé des troupes au sol en Libye dès le début des opérations. La précision, même relative, de ses bombardements, requiert des guidages au sol. Pour démentir cela, au printemps, un général français a osé vanter la « bravoure » de nos pilotes de Rafale qui attaquent en rase-mottes, ce qui est un non-sens militaire et technique absolu.

      etc etc

  • Par javanabal (---.---.---.101) 29 septembre 2011 10:31

    Défaites des rebelles sur tous les fronts le 29 septembre (sources loyalistes, aucune confirmation ou démenti côté rebelles et OTAN) :

    -Syrte : 1000 rebelles auraient été tués blessés ou capturés dans une contre-offensive loyaliste lancée le 28 septembre au soir sur tous les fronts. Un assaut amphibie des rebelles sur le port de Syrte se serait achevé en déroute sanglante.

    -Bani Walid, Ghadames, Sabha : les rebelles abandonneraient le terrain.

    -Il y a aussi des indications de soulèvement loyaliste dans l’est du pays (Derna, tobrouk et même Benghazi).

    Aucune information sur les media français, curieusement silencieux depuis que l’OTAN a annoncé, en choeur avec les rebelles, un enième assaut final sur Syrte le 27 septembre.

  • Par karina (---.---.---.190) 5 octobre 2011 11:51

    Le calvaire des civils de Syrte, peu relaté par les médias télévisés, détruit l’argument de la résolution qui autorise l’intervention en Libye.

    • Par javanabal (---.---.---.115) 6 octobre 2011 12:42

      Depuis le début de la semaine, l’OTAN fait le pressing à coups de bombes, obus et autres rockets pour faire tomber Syrte avant la fin de sa réunion des 5 et 6 octobre.

      Les bandes armées du CNT, aux ordres de l’OTAN, interdisent l’accès de l’aide humanitaire à la ville de Syrte.

      En Libye, depuis le mois de mars, l’OTAN tue des femmes, des enfants, des vieillards, des hommes et se rend complice d’exactions barbares : viols, pillages, bombardements aveugles, meurtres, exécutions sommaires, nettoyage ethnique.

      L’OTAN ne doit pas gagner cette guerre, sinon ces crimes ne seront jamais punis.

  • Par javanabal (---.---.---.115) 6 octobre 2011 13:05

    Par la voix de son ministre des affaires étrangères, Serguei Lavrov, la Russie commence à dénoncer, en termes très diplomatiques, la « sale guerre » de l’OTAN et les pertes civiles causées par cette agression.

     

    http://rt.com/politics/lavrov-nato-libya-victims-201/

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

javanabal


Voir ses articles

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès







Partenaires