Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La Syrie à feu et à sang

La Syrie à feu et à sang

JPEG - 6.4 ko
courrier-picard.fr

La répression à Deraa continue. Cette ville de 75 000 habitants est pilonnée par des chars, des blindés. Les services de sécurité et des paramilitaires dévoués « corps et âme » au clan Assad, «  nettoient  » la région, poursuivent « le grand œuvre », la contre-révolution. Des manifestants, des familles, tombent sous les balles des snipers, perchés sur les toits. Le pouvoir traque les contestataires dans les rues. Les chasses à l’homme sont la rançon de la révolte. Car tout a un prix. Surtout en Syrie, « le pays de la culture », répétaient aux sceptiques, les orientalistes, fascinés d’exotisme…

On dénombre 450 victimes depuis le début de la contestation. Le mouvement embrase, désormais, tout le pays. Nul besoin d’être un expert pour comprendre les enjeux du « châtiment. » Surveiller et punir pour acheter la paix. Mater des « irréductibles », épris de justice… de liberté. « Pendez les haut et court. »

Il est des contrées où la lucidité est très mal perçue. Encore plus, lorsqu’elle fustige la répartition des richesses, le pouvoir…la corruption. La Syrie, soutenue par la Russie et la Chine- faut-il s’en étonner- en est un exemple criant. On disait le fils « différent du père », proche du peuple, moins autoritaire, « moderne. » Pour un peu, on le faisait passer pour un libéral. Son père était, à lire Antoine Sfeir, franc-maçon en terre d’Islam ! Cette affiliation valait bien que l’on réajuste nos jugements.

Erreur ! C’était le discours relayé par l’Élysée pour justifier la venue de Bachar al Assad à Paris, en 2010. Les masques tombent, les faits d’armes se répètent, survolant les générations. « Tel père, tel fils. » En février 1982, les troupes d’Hafez al Assad entrèrent à Hama - une ville dissidente, située à 200 kilomètres au nord de Damas – et tuèrent entre 10 000 et 40 000 personnes. Objectif …éradiquer les civils qui appelaient à un soulèvement général. Selon Robin Wright, c’est « l’acte le plus sanguinaire commis par un gouvernement arabe contemporain contre sa propre population.  » Une « hécatombe  » qui a assuré, jusqu’à aujourd’hui, la suprématie du parti Baas et de la famille Assad.

Pour conjurer le sort, sauver la lignée et « les biens mal acquis », le fils, en « historien avisé », utilise les mêmes méthodes, les mêmes subterfuges, espérant bénéficier de la confusion qui règne en Libye, pour reléguer les massacres au rang de fiction. Ou de propagande « israélienne. » Comme son « défunt de père », il justifie des atrocités au nom de la lutte contre les Frères musulmans, dénonçant « le parti de l’étranger » qui vise à déstabiliser la région.

Incapable d’accéder aux demandes de son peuple, jugées « légitimes », il y a encore quelques semaines, le président, fort du soutien des Forces de sécurité et de son armée, prend le risque irréversible de s’aliéner la société civile. Or l’Histoire montre que les systèmes totalitaires s’effondrent lorsqu’ils jouent la carte de l’autisme…de la déconnexion avec les hommes, des idées. On ne gouverne pas un pays dans la terreur, dans le déni de la réalité. La crainte du pouvoir n’a jamais été, d’ailleurs, un gage de loyauté des citoyens… ni de « servitude volontaire. » Bâillonner la liberté d’expression, miser sur les rivalités confessionnelles et entretenir en amont un climat d’insécurité, c’est enclencher des bombes à retardement. C’est au mieux, pour des dirigeants sur le déclin, repousser la chute, malgré une armada d’espions qui maillent les quartiers. Et surveillent le passant au moindre geste.

La garde rapprochée de Bachar al Assad a sous estimé le nationalisme des Syriens, leur fierté, leur amour pour la dignité. Un chiite, un sunnite, un chrétien sont prêts à « mourir en martyrs » pour leur patrie s’ils la jugent occupée, cadenassée. En un mot : en danger. En s’accaparant les richesses du pays, en favorisant un clan au détriment des administrés, ostensiblement et en tirant sur la foule à l’aveugle… cette dynastie s’est comportée en colons, en voyous. Aussi « indignes » en renommée que leurs ennemis historiques, réels ou supposés.

Ce carnage est un récit de famille. L’histoire d’un fils « mal aimé », prêt à tout pour plaire à ses pairs. Montrer à ses contempteurs- Maher al Assad, le petit frère – qu’il est aussi respectable que son géniteur, érigé en héros de la nation. Établir sa virilité, sa filiation au grand dam de ses détracteurs. Persuader la vieille garde qu’il est tout, sauf « un faible. » Un pusillanime, contrairement aux rumeurs de palais. Une « nécessité » pour le jeune président, avide de métamorphose… d’adoubement, de stature. Une thérapie à rebours, une psychanalyse sur fond de crise et d’atonie ne justifie pas le meurtre, ni les purges.

Le fils ne voulait pas de l’héritage. Il pensait ne pas être à la hauteur de la commanderie. Il préférait exercer la médecine à Londres et vivre avec sa femme, en bon « ophtalmologue », loin de la géopolitique, des forfaitures…de l’immonde. En quelques années, à force d’opiniâtreté, de mimétisme… de myopie, il vient de rejoindre son père pour la postérité. La sidération atteint son paroxysme.

Les ambassadeurs restent encore en poste à l’étranger. Les militaires ne débrayent pas. Les hauts-fonctionnaires ne bronchent pas. Aucune condamnation. Pire : aucune protestation de l’élite. Étrange code de l’honneur. Pas l’ombre d’un coup d’État ne se profile à l’horizon, non plus. Tout cela n’annonce rien de bon pour les manifestants. Mais une chose est certaine. Ce gouvernement a encore quelques jours devant lui mais son temps est compté.

On ne peut régner sur un pays impunément. C’était la leçon de Machiavel à Florent de Médicis. C’est une loi intemporelle…aussi. Il y a eu Hama. Maintenant Deraa, le nouveau Budapest, le Tian an’men syrien. Une autre « ville sœur » prendra le flambeau, sous peu.

La mémoire a horreur des injustices. Elle le fera payer au parti baasiste qui-comme toutes les monarchies quand elles ne sont pas « éclairées »- montre sa vision de la société. Son aversion pour le pluralisme, la volonté populaire, le droit commun et le vivre ensemble. Le crime, la brutalité sont les réponses politiques d’un royaume aux abois, qui fait de la répression, un programme pour colmater des problèmes économiques, sociaux. Les fissures du pouvoir.

Pendant ce temps, l’Europe appelle « à la retenue ! » Et le Conseil de sécurité de l’ONU se distingue…lui, par son mutisme.

Voir les vidéos :

Répression du gouvernement à Deraa (source Euronews) :

Attention, cette vidéo risque de choquer. Cliquer sur ce lien (source Agora Vox).

Un témoignage qui contredit un média français (source Europe1.fr) :

Le confessionalisme à l’origine des heurts en Syrie ?

Cliquer sur ce lien.

(Source France24)


Moyenne des avis sur cet article :  3.59/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • fonzibrain fonzibrain 29 avril 2011 12:56

    lol article de propagande pourri ecrit par un perroquet dresse par les atlanto/sioniste

    dis moi l auteur, combien de francais meurent de l amiante parceque l etat francais a decide de ne pas interdire ce poison, hein combien ?

    combien de gens vont ils mourrir a causde decisions similaires voulu par les dirigeants, hein ?

    ton article est risible

    qui fou la merde en syrie, lis la presse us, c est ecrit noir sur blanc et tu crois que bachard va laisser des gens finance par les usa zapper sont autorite ? lol 

    arretons d’ emmerder ces gens et de les agiter pour pouvoir ensuite les critiquer.

    j ai honte pour toi, je ne pense pas que tu sois de bonne foi sinon j aurai pitie.

    je m en fous des syriens, qu il fasse leur vie, ce qui m interesse c est l eau empoissonne a l aluminium et autres scandale qui vont causer ds milliers de morts

    en plus tu mefais rire avec tes cense 450 morts a derra et alors, hein et alors, buhm blair et conpagnie ont tue des millions de gens et pas un mot, pas un proces en vu , rien

    moi mon critere c est le nombre de gens assassine et, nous les occcidentaux tenons le haut du pave......

    donc occupe toi de ta sphere proche au lieu d aller critiquer les autres pays


    • epapel epapel 29 avril 2011 18:30

      Risible, le mot est très juste, s’il s’applique à vous.


    • fonzibrain fonzibrain 29 avril 2011 13:05

      lol article de propagande pourri ecrit par un perroquet dresse par les atlanto/sioniste


      dis moi l auteur, combien de francais meurent de l amiante parceque l etat francais a decide de ne pas interdire ce poison, hein combien ?

      combien de gens vont ils mourrir a causde decisions similaires voulu par les dirigeants, hein ?

      ton article est risible

      qui fou la merde en syrie, lis la presse us, c est ecrit noir sur blanc  et tu crois que bachard va laisser des gens finance par les usa zapper sont autorite ? lol 

      arretons d’ emmerder ces gens et de les agiter pour pouvoir ensuite les critiquer.

      j ai honte pour toi, je ne pense pas que tu sois de bonne foi sinon j aurai pitie.


      je m en fous des syriens, qu il fasse leur vie, ce qui m interesse c est l eau empoissonne a l aluminium et autres scandale qui vont causer ds milliers de morts


      en plus tu me fais rire avec tes cense 450 morts a derra et alors, hein et alors, buhm blair et conpagnie ont tue des millions de gens et pas un mot, pas un proces en vu , rien

      moi mon critere c est le nombre de gens assassine et, nous les occcidentaux tenons le haut du pave......

      donc occupe toi de ta sphere proche au lieu d aller critiquer les autres pays


      • fonzibrain fonzibrain 29 avril 2011 13:08

        Depuis quelques jours, des groupes mystérieux tirent sur les manifestants et, surtout, sur les participants aux funérailles qui ont suivi les événements sanglants. De qui sont composés ces groupes ? Les autorités syriennes soutiennent qu’il s’agit de provocateurs, essentiellement liés aux services secrets étrangers. En Occident, par contre, même à gauche on avalise sans aucun doute la thèse proclamée en premier lieu par la Maison-Blanche : ceux qui tirent sont toujours et seulement des agents syriens en civil. Obama est-il la bouche de la vérité ? L’agence syrienne Sana rapporte la découverte de « bouteilles de plastique pleines de sang » utilisé pour produire « des vidéos amateurs contrefaites » de morts et blessés chez les manifestants. Comment lire cette information, que je reprends de l’article de L. Trombetta dans La Stampa du 24 avril ? Peut-être les pages qui suivent, tirées d’un essai qui sera bientôt publié, contribueront-elles à jeter quelque lumière là-dessus. Si quelqu’un se trouvait étonné voire incrédule à la lecture du contenu de mon texte, qu’il n’oublie pas que les sources que j’y utilise sont presque exclusivement « bourgeoises » (occidentales et pro-occidentales). (Voir aussi addenda en fin de texte, NdT).

        suite ici
        http://www.alterinfo.net/Extension-du-domaine-de-la-manipulation-Que-se-passe-t-il-en-Syrie_a58074.html


        • epapel epapel 29 avril 2011 18:32

          Tout le monde apprécie la dictature en Syrie et personne ne songe à la contester, c’est évident.


        • MAYA 29 avril 2011 13:30

          les assad...une longue tradition de massacres du peuple Syrien...à l’instar d’autres dictatures.


          • fonzibrain fonzibrain 29 avril 2011 13:38

            oui d accord, mais nous on vaut pas mieux, donc on a rien a dire

            d autant plus que c est nos gouvernement qui fomantons ces troubles


          • fonzibrain fonzibrain 29 avril 2011 13:38

            oui d accord, mais nous on vaut pas mieux, donc on a rien a dire

            d autant plus que c est nos gouvernement qui fomantons ces troubles


          • epapel epapel 29 avril 2011 18:33

            Même les israéliens dont inquiets de l’évolution de la situation, c’est dire.


          • fonzibrain fonzibrain 29 avril 2011 13:37

            oui d accord, et nous on vaut pas mieux, donc on a rien a dire , surtout quand c est nous qui fomantons ces troubles....


            • epapel epapel 29 avril 2011 18:34

              C’est vous qui le dites.


            • fonzibrain fonzibrain 29 avril 2011 13:40

              putwin desole pour les doublon
              je suis en birmanie et ca foire

              d ailleurs je vous conseille de visiter ce pays, vous y rencontrerez les gens les plus souriant du monde entier


              • ELCHETORIX 29 avril 2011 14:54

                Le monde musulman que ce soit du Maroc jusqu’en SYRIE est déstabilisé par le sionisme et impérialisme bancaire de la haute finance basée à wall-street et la city de londres , il ne faut pas chercher plus loin les fauteurs de troubles qui veulent imposer le NWO càd la domination mondiale par les mafias bancaires de la FED soient les 12 banques privées les plus puissantes du monde !
                Votre article l’auteur est nul et non avenu car la vérité de tous ces crimes apparaîtra toujours , càd dire les complots fomentés par les réactionnaires qui veulent imposer leur économié ultralibérale fasciste et impérialiste .
                Au sujet de l’EMPIRE , lisez le livre de Alain SORAL , qui vous renseignera sur la géopolitique du monde actuel et en particulier en Méditerrannée .
                RA .


                • epapel epapel 29 avril 2011 18:28

                  Je ne vous dirais pas de quoi, mais vous êtes vraiment impressionnant.


                • ELCHETORIX 29 avril 2011 19:40

                  Aucune importance , sachez seulement que ne pouvant « blairer » la soldatesque surtout galonnée , en face de vous je le serais d’autant plus .
                  Hasta la victoria siempre !
                  RA .


                • edouard 29 avril 2011 21:35

                  Nous on a le Bachar de l’Hotel de Ville de Neuilly qui nous a fait un nouvel enfant dans le dos : une guerre en bonne et due forme contre un autre soit disant tyran... Kadhafi
                  Du pareil au même le méchant tire sur son peuple et va le génocider...2 mois plus tard on apprend que les rebelles étaient armés et noyautés par des enfoirés de salafistes. En plus le tyran bombardé, sa population uraniumisée tient toujours et sans ces frappes la paix serait revenu depuis longtemps...
                  El Assad défend son pays contre une attaque occidentale orchestrée par l’entité sioniste et perpétrée par des nervis hariristes, saoudiens et les frères musulmans, des assassins...
                  Pourquoi ? pour faire sauter un verrou permettant d’attaquer l’Iran.
                  Quand on apprendra que les snipers étaient islamistes je parie que le connard qui a écrit cet article ne fera même pas un rectificatif....


                  • Hijack Hijack 30 avril 2011 10:58

                    Je commence vraiment à me demander si on ne nous raconte pas des bobards sur la Syrie  :

                     smiley 

                    http://www.voltairenet.org/article169576.html


                    • Hijack Hijack 30 avril 2011 11:48

                      Le rôle de la chaîne qatarie Al Jazeera dans la manipulation contre la Syrie.

                      Extraits :

                      La campagne contre la Syrie a débuté depuis plusieurs années. Elle fonctionnait suivant la règle qui prévoyait de diffuser cinq bonnes informations et une fausse, pour se faire une crédibilité auprès des téléspectateurs.

                      Madame Chebel a travaillé pour Al Jazeera entre 2002 et 2010 et a confirmé la présence de chambres noires dans cette chaîne comme dans les autres chaînes satellitaires arabes. Elle croit à l’existence « d’un complot contre la Syrie et contre le monde arabe ; des rumeurs et des informations fabriquées ou sélectionnées en fonction des politiques des Etats, sont diffusées ». Elle a accusé ces chaînes de diffuser certains reportages montés de toutes pièces, sur la situation syrienne, notamment ceux qui montrent en Syrie « des manifestants tabassés ou blessés par les forces de sécurité, alors qu’ils le sont par des fauteurs de troubles ».

                      http://www.palestine-solidarite.org/analyses.Yahia_Gouasmi.290411.htm


                      • Hijack Hijack 30 avril 2011 14:41

                        Aveux de terroristes syriens  :
                        (Ceux qui nous font croire que l’armée syrienne tire sur les manifestants ...)

                        En Syrie, les forces de sécurité poursuivent la chasse aux terroristes. Mercredi soir, la télévision syrienne a diffusé les aveux de deux membres de deux réseaux terroristes démantelés à Deraa et Lattaquié. Les deux détenus ont reconnu avoir agressé l’armée et les forces de sécurité, ouvert le feu sur les voitures circulant dans les deux régions, et brulé des biens publics.

                        Ahmad Mohammad Hussein, membre d’une cellule terroriste rattrapée par les forces de sécurité, a dit avoir ouvert le feu sur les voitures circulant à l’autoroute de Deraa lundi dernier, dont une appartenant à la banque commerciale syrienne.

                        Suite et source :

                        dont traduction française : http://www.alterinfo.net/Aveux-de-terroristes-syriens-Les-manifestations-sont-armees-non-pacifiques_a58119.html

                        http://www.almanar.com.lb


                        • Hijack Hijack 1er mai 2011 11:34

                          Syrie : Fiasco à l’ONU !

                          Extraits :

                          Les Etats-Unis et l’Union européenne ont souhaité obtenir de l’ONU une condamnation du gouvernement syrien, suite aux émeutes qui ont éclaté dans le pays. C’est un échec : la Russie et la Chine avec leur droit de veto et le Liban s’y sont opposés. Cette fois, la caution onusienne, premier pas vers l’agression contre la Syrie, ne pourra pas être utilisée.

                          La réalité des événements de Syrie n’est pas ce que nous disent les médias sionisés. Il y a manipulation et ingérence des services secrets occidentaux (américains et européens, le Mossad se tenant en arrière-garde, mais demeurant actif) et des snipers ont ouvert le feu sur les forces de l’ordre à Deraa. L’USraël est derrière la déstabilisation de la Syrie, et le complot sioniste évoqué par le président Bachar al-Assad devant le Parlement syrien est une réalité.

                          Suite et source :

                          http://www.partiantisioniste.com/communications/syrie-fiasco-a-l-onu-0694.html#

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès