Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

Accueil du site > Actualités > International > « Le TAFTA ? Comme une odeur de totalitarisme », selon une députée (...)

« Le TAFTA ? Comme une odeur de totalitarisme », selon une députée allemande qui a lu le texte

 Venant s’ajouter aux préoccupations sur le très controversé projet d’accord entre les Etats-Unis et l’Union européenne dénommé TAFTA, la permission a été accordée à quelques députés allemands d’accéder, sous certaines contraintes, au texte de l’accord. Malgré cette initiative plutôt positive, la députée Katja Kipping (ci-contre) nous fait part de son inquiétude quant au manque de transparence de ces négociations.

Même si certains ont accueilli favorablement le fait de pouvoir accéder à la salle de lecture du texte du TAFTA, et ont considéré cela comme une victoire de la transparence, Katja Kipping, du parti Die Linke, a énuméré les nombreuses limitations imposées aux parlementaires à partir du moment où ces derniers cherchent à comprendre les aspects les plus subtils de cet accord.

Selon les procédures annoncées par le vice-chancelier allemand, Sigmar Gabriel,… les parlementaires doivent s’enregistrer avant de pouvoir accéder à la salle et ne peuvent y rester que deux heures maximum pour lire les documents. Les téléphones cellulaires et tout autre dispositif électronique doivent être déposés au préalable dans un coffret sécurisé.

Les documents du TAFTA sont accessibles seulement sur un ordinateur non connecté à Internet. Les parlementaires peuvent prendre des notes, mais il leur est interdit de recopier des extraits du texte, et ils ne peuvent pas partager quelque détail de l’accord que ce soit, ni en public ni au Parlement.

"Cette procédure d’accès à la salle en dit long [sur ces négociations]. Après m’être enregistrée, on m’a fourni les instructions sur comment utiliser cette pièce," écrit Mme Kipping dans son compte-rendu de cette expérience. "La première chose qui saut aux yeux, c’est que les termes de ces limitations d’accès ont fait l’objet de négociations entre la Commission européenne et les Etats-Unis. Avez-vous remarqué que le TAFTA n’est pas encore ratifié formellement, et que déjà les pays concernés par ce traité ont perdu le droit de décider qui a le droit de lire ce texte et sous quelles conditions ?"

Les parlementaires ne peuvent pas demander l’aide d’experts

Mme Kipping a également pris ses distances avec l’une des expressions utilisées dans ces procédures, qui veut que l’autorisation d’accès à cette salle soit le "témoin d’une confiance exceptionnelle" accordée aux parlementaires.

"J’ai toujours pensé que les députés élus avaient le droit à l’information. Pourtant, les personnes en charge des négociations du TAFTA (d’ailleurs, qui leur a donné la légitimité pour ces négociations ?) se comportent comme s’ils accordaient l’accès à ces textes comme une énorme faveur. Qui que soient ceux qui ont écrit cela, pensent-ils vraiment que les parlementaires doivent s’en sentir flattés ? Pour moi, cela a de forts relents de totalitarisme. "Autoriser l’accès" et "accorder sa confiance" ne font pas partie des termes que l’on utilise si l’on croit vraiment dans la démocratie."

"Pour rendre le traité encore plus compliqué à déchiffrer, explique Mme Kipping, les parlementaires n’ont pas le droit d’amener avec eux un expert capable d’interpréter le langage hyper technique utilisé dans le texte, qui est de surcroit fourni uniquement en anglais."

"Nous ne pouvons pas nous faire accompagner d’un spécialiste, sous aucune condition, dans la salle de lecture. Ainsi, tout comme le citoyen ordinaire, les experts eux non plus n’ont aucun moyen d’accéder à ces textes secrets. Pour moi, et quoiqu’en disent certains, cela n’est pas synonyme de transparence," a-t-elle poursuivi.

Lire les documents ne m’a pas fait changer d’avis

Les défenseurs de l’accord TAFTA disent que les pays membres bénéficieront en retour d’une formidable stimulation économique, d’un plus grand marché, et que les petites et moyennes entreprises tireront un grand bénéfice de ce traité, qui vise à abattre les barrières commerciales entre les deux continents.

Même s’il lui est interdit de parler de ce qu’elle a lu, Mme Kipping dit pouvoir partager ce qu’elle n’a PAS vu dans le texte, et affirme que "rien dans ces accords ne soutient de près ou de loin les affirmations de ses partisans."

Elle écrit : "Les deux heures que j’ai passées dans la salle de lecture étaient évidemment loin d’être suffisantes pour lire l’intégralité des documents. Mais cela m’a suffi pour me rendre compte que rien de ce que j’y ai lu ne peut me faire revenir sur l’avis négatif que j’ai depuis le début sur ce TAFTA."

"Il est déjà très significatif de voir que le Ministère des Affaires économiques adopte toutes ces mesures pour empêcher que le texte de l’accord ne soit divulgué. En fait, ils ont toutes les raisons de faire comme cela. Car quiconque voudrait entrer dans ces négociations avec l’objectif de protéger l’environnement, le consommateur et les conditions de travail, n’aurait aucune raison d’avoir peur de la transparence. A l’inverse, ceux qui sont déjà à l’oeuvre pour brader la démocratie n’ont évidemment pas envie de finir sur la sellette de l’opinion publique. Si Sigmar Gabriel (ci-contre) et les négociateurs sont réellement convaincus des bénéfices du TAFTA, pourquoi ne rendent-ils pas le texte public sur Internet ?" a-t-elle conclu.

Source  : VociDalEstero, le 8 février 2016

Traduction : Christophe pour ilFattoQuotidiano.fr


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (58 votes)




Réagissez à l'article

61 réactions à cet article    


  • robin 15 février 16:14

    Mais voyons comme dirait les idiots utiles bien connus sur Agoravox cette députée ne peut être qu’une horrible complotiste smiley

    D’ailleurs c’est même à se demander si ce TAFTA existe (comme dirait jean François Kahn dans une émission C dans l’air en parlant du club Bilderberg) seulement tellement les médias en parlent peu


    • tonimarus45 15 février 17:28

      bonjour— le « grand marche transatlantique »« va finir de mettre a terre notre paysannerie et nos industries c’est pour cela que le commun des mortels et surtout les paysans en savent si peu ,en fait rien

      -Mais que fait la »fnsea« et le »medef" qui devraient exiger de savoir en toute clarte ce qui se trame ????sont t’ils complices de tout cela ????(pour moi c’est oui)

      • Donbar 15 février 20:27

        @tonimarus45
        Oui, et pas seulement eux.


      • tonimarus45 16 février 09:50

        @Donbar—bien, sur pas seulemet eux


      • fatallah 16 février 19:13

        @tonimarus45
        >-Mais que fait la »fnsea« et le »medef« 

        Et vous pensez que les »experts" qui participent aux négociations viennent d’où ? Uniquement de CocaCola / Monsanto / ...


      • fcpgismo fcpgismo 15 février 17:53

        Un référendum pour décider de cet accord ou la France est une dictature, non une ploutocratie soft.


        • Abou Antoun Abou Antoun 15 février 18:03

          C’est un dossier technique qui dépasse ma compétence. Je vais donc me limiter à une très modeste contribution « Katja Kipping est très jolie » ; voilà !
          Maintenant s’il existe une loi qui dit que les jolies filles ont toujours raison il faut voter pour cet article.


          • chantecler chantecler 15 février 18:16

            C’est tout de même totalement ahurissant que de telles choses puissent être traitées de façon totalement opaque et que l’on attende sans rien faire ....

            Ca en dit long sur l’état de nos « démocraties » dites du « monde libre » !
            Et sur ceux qui ont le pouvoir .

            Mais tout le monde devrait se lever ,marcher, investir et détruire les lieux où « ça se négocie » un machin pareil !
            C’est ni plus ni moins qu’une « bastille » contemporaine .
            Il faut la leur faire cracher , la Bastille !.

            Ben , merci l’article , mais comme tout est secret et que même les représentants sont priés de faire patte de velours , j’ai pas appris grand chose sauf qu’il y a des femmes effectivement très jolie en Allemagne , du côté de la gauche à gauche ...

            Et au PG c’est pareil ?

            JL et ses mélenchonettes : attendez- moi , j’arrive !  smiley


            • IlfattoQuotidiano.fr IlfattoQuotidiano.fr 15 février 18:23

              @chantecler

              Le plus effarant dans cet article, C quand même que ça ne soit disponible qu’en anglais, que ce soit limité à 2h (!) par personne, avec l’interdiction de se faire accompagner par un expert, et surtout l’interdiction de « recopier manuellement des extraits du texte », et d’en « parler en public ou au Parlement ». On hallucine. Ou plutôt, on croirait presque avoir affaire aux 28 pages du rapport du congrès sur le 11-Septembre, non ?


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 15 février 21:29

              @IlfattoQuotidiano.fr
              Cette conférence est en français, d’une juriste spécialiste de la fiscalité internationale. Elle explique le contenu et la géopolitique des Traités européens. TAFTA sera le clou sur le cercueil des Nations européennes.


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 15 février 21:33

              @IlfattoQuotidiano.fr
              La zone euro a été créée à Washington en juin 1965, vous n’en n’avez même jamais entendu parler... ! C’est un journaliste anglais qui est allé farfouiller dans les milliers de documents américains déclassifiés en 2000 et qui a trouvé les documents qui l’attestent.


            • tonimarus45 16 février 10:32

              @IlfattoQuotidiano.fr—tout a fait ;et apres on s’etonnaera qu’il y ait des soit disant «  »complotistes«  » ?????


            • chantecler chantecler 17 février 15:44

              @IlfattoQuotidiano.fr

              Désolé , mais « le débat » sur le 11 septembre 2001 ne m’intéresse plus du tout .
              Je sais que l’on est sur Agx qui a laissé largement ouvert ses colonnes sur ce sujet dans les années qui ont suivi , mais il y a des limites...
              En ce qui me concerne tout est résumé ici à 99 % , il suffit de lire attentivement tout ce qui est écrit :
              https://fr.wikipedia.org/wiki/P%C3%A2ques


            • Pyrathome Pyrathome 15 février 18:49
              une odeur de totalitarisme...

              .

              Si ce n’était qu’une odeur.....


              • Donbar 15 février 20:30

                @Pyrathome
                Disons-le : une nauséabondance !


              • Jason Jason 15 février 18:55

                En France on en parle avec la pudeur d’une nonne chargée de donner un cours d’éducation sexuelle.

                A titre de comparaison, la méthode TAFTA existe dans nos communes lors de l’élaboration des cartes communales devant décider de l’usage du foncier de la commune et formuler les plans d’urbanisme. Toutes les délibérations du conseil municipal sont a huis clos. La carte communale et les documents et commentaires du bureau extérieur spécialisé, ne peuvent être consultés que sur place, sous surveillance. Interdiction de faire des copies ou des photos. La correspondance avec le Préfet ou la DDT (ex-DDE) sont secrets.

                La méthode TAFTA est chez nous. Je conseille aux lecteurs d’aller s’entraîner dans les mairies avant d’aller à Bruxelles. Car, que croyez-vous qu’il se passe là-bas ? C’est comme ici.


                • Jean Pierre 15 février 20:14

                  La raison du secret est assez simple. Les négociations sont extrêmement complexes et conduiront à des compromis. Par exemple les Etats Unis(très protectionnistes dans certains secteurs) devrons lever des obstacles. Et en compensation l’Europe peux être amenée à lâcher du lest sur les produits agricoles (ce sont de simples exemples). Ce système de marchandage signifie que des secteurs seront gagnants et d’autres perdants. Et bien évidemment aucun politique ne va ouvertement annoncer que la paysannerie européenne sera ruinée à terme par le traité (c’est encore un exemple). Tout se fait donc en secret et c’est plus tard, quand le traité s’appliquera concrètement que les secteurs sacrifiés prendront connaissance des conséquences réelles du traité. D’ici là les politiques qui ont fait ces marchandages seront à la retraite et n’assumerons rien du tout.


                  L’idée générale du traité c’est le facilitation des échanges et des investissements par l’harmonisation des règles.
                  Des traités ayant cette philosophie générale, les pays en signent en continu depuis des décennies (Organisation Mondiale du Commerce, 
                  Libre marché Européen, Alena). Et plus les pays signent ce genre de traité plus la croisssance ralentit, plus les déséquilibres augmentent (déficit, dettes) et plus l’inégalité et le chômage augmente. Par contre la mondialisation profite a une oligarchie et c’est précisement cette oligarchie qui pousse à ce genre de traité

                  • gaijin gaijin 15 février 20:19

                    @Jean Pierre
                    « La raison du secret est assez simple »
                    oui en effet  ! ce sera la fin pour les gouvernements de tout espoir de controller quoi que ce soit en matière de commerce : vive la liberté de vendre des ogm sans traçabilité de la viande salopée et n’importe quoi d’autre ...... smiley


                  • Donbar 15 février 20:36

                    @gaijin
                    Ce qui s’annonce va bien au-delà ; c’est encore plus de pouvoir pour les transnationales (leurs bénéfices contre nos politiques de solidarité).
                    Le grand bond en avant de la ploutocratie.


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 15 février 21:41

                    @Donbar
                    C’est exactement cela. Les Traités européens interdisent aux Etats de protéger leurs secteurs stratégiques, comme l’agriculture pour la France, l’industrie s’est déjà barrée ou est passée sous contrôle étranger.


                    Les Traités avec la libre circulation des capitaux, interdisent de localiser la richesse produite, les multinationales sont implantées dans des paradis fiscaux comme l’ Irlande. Elles sont devenues indépendantes des Etats dont elles privent le budget de leurs impôts. Il ne va rester aux Etats européens qu’à liquider leur modèle social, faute de rentrées fiscales.

                    Il n’y a qu’une solution, se rassembler pour sortir de ce Titanic !


                  • alinea alinea 15 février 22:46

                    @Fifi Brind_acier
                    je vous ai mis deux plus d’un coup Fifi ; ce n’est pas volontaire mais c’est bienvenu !
                    En effet quoique l’on décide dans notre dos est à jeter.
                    Cet article arrive maintenant mais ça fait un petit bout de temps qu’on le sait.
                    Raoul Marc Jennar n’arrête pas d’insister là dessus mais comme nous devons être toujours les mêmes à le lire, on n’avance pas vite. Ensuite, Fifi, oui, il faut se bouger. Mais qui en donnera le mot d’ordre ? Selon qui c’est, même pour cette bonne cause, les « autres » ne bougeront pas.
                    Il faut non seulement balayer devant notre porte mais faire une sérieuse introspection !


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 16 février 07:01

                    @alinea
                    Ce qui est le plus difficile à faire comprendre, c’est que TAFTA est de même nature totalitaire que les Traités européens, c’est le clou du cercueil. A chaque étape de la construction européenne, les politiques et les médias nous ont menti sur le contenu réel des Traités.


                  • JL JL 16 février 08:57

                    @Fifi Brind_acier,

                     
                    pardon de réagir ici pour un hors sujet :
                     
                    Ce matin Brice Couturier chroniqueur libéral sur France Culture relatait les propos de Georges Soros lequel aurait raconté que les Russes bombardent les positions syriennes tenues par les opposants - personne en Occident ne dit rebelles - dans le but de faire tomber l’UE en l’inondant de réfugiés - càd les rebelles, les gentils égorgeurs comme les nomme Poutine.
                     
                    Outre que Soros mérite la palme du conspirationnisme et qu’il ne s’embarrasse pas de contradictions - en effet, Soros qui n’est pas idiot se garde bien d’expliquer pourquoi ces opposants gentils sur leur sol deviendraient de redoutables djihadistes sur le nôtre - je dirais que si l’action de Poutine, goutte d’eau qui fait déborder le vase de nos turpitudes, pouvait d’une manière ou d’une autre détruire cette UE fascisante et guerrière, ce n’est pas moi qui pleurerais.

                  • Jeekes Jeekes 17 février 10:34

                    @gaijin

                    Mais ont-ils envie de contrôler quoi que ce soit ?

                    Finalement, leurs culs bien au chaud, leurs ventres (et leurs poches) bien remplis, leurs retraites multiples, leurs avantages indécents, n’est-ce pas cela qui contribue à leur bonheur ? 

                  • zrivo 15 février 22:54

                    Une omerta digne de la mafia,cela en dit long sur son contenu....


                      • TSS 16 février 00:38

                        @tf1Groupie

                        L’auteur peut-il alors expliquer ceci ?

                        Tafta : l’Europe rend public le mandat de négociation

                        ADRESSE INTROUVABLE... !!


                      • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 16 février 00:46

                        @tf1Groupie

                        Au moins as-tu lu ce que tu mets en lien ? (lol)

                        C’est le mandat qui est rendu public, et c’est ridicule :
                        - L’accord prévoira...
                        - L’accord devra mettre en place...
                        - L’accord comprendra des engagements...
                        - L’accord devra traiter de...
                        - L’accord devrait être...
                        - L’accord visera à...

                        Ils sont où les débats, les noms et les arrangements ?

                        Tu tu fous de nous ou tu nous prends pour des cons ?


                      • tf1Groupie 16 février 00:51

                        @La Voix De Ton Maître

                        Donc le texte secret dont parle le présent article contient les débats et les noms (quels noms d’ailleurs ) ?

                        Qu’y a-t-il en plus du mandat ? Bref que sais-tu vraiment ?
                        Si tu ne sais rien d’autre va te défouler ailleurs.

                        Je reposte le lien


                      • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 16 février 01:37

                        @tf1Groupie

                        Donc le texte secret dont parle le présent article contient les débats et les noms (quels noms d’ailleurs ) ?

                        Heu, non, le lien que toi fournir : toi rien livrer sur TAFTA

                        Qu’y a-t-il en plus du mandat ? Bref que sais-tu vraiment ?

                        Wikileaks donner 100.000$ pour tout détail sur TAFTA
                        Wikileaks donner detail du TIPP

                        L’auteur peut-il alors expliquer ceci ?

                        Avec un lien foutu dire rien sur TAFTA, même si pas lien foutu

                        Fous-toi de ma gueule, vazi ! smiley


                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 16 février 07:20

                        @tf1Groupie
                        Le mandat, c’est l’accord des pays européens pour transférer à la Commission européenne le droit de négocier TAFTA à la place des Etats. C’est l’expression même de la perte de souveraineté des Etats européens, considérés comme des régions d’un Empire colonial.


                        Et ce n’est pas terminé, comme l’ UE ne fonctionne pas, il faut aller vers plus de fédéralisme et moins de souveraineté des Etats. "Plus d’Europe’, qu’ils disent.
                        Ce qui se mijote, c’est d’enlever aux Etats le droit de lever les impôts et de gérer le budget.

                        Les droits régaliens que les Traités ont enlevé à la France :
                        Les frontières, la gestion de la monnaie, le contrôle des mouvements de capitaux, le droit d’emprunter à taux 0% à la Banque de France, la gestion des règles commerciales, le droit de faire les lois, la Défense et la diplomatie confiées à l’ OTAN etc .
                        Si on enlève encore le budget, c’est la fin de la France en tant qu’ Etat.

                        Si l’ Islande a pu se sortir de la crise, c’est justement grâce à sa souveraineté.
                        Elle a pu appliquer les méthodes interdites par la Troïka et les Traités.

                      • robin 16 février 08:51

                        @tf1Groupie

                        On s’en fout de ton mandat (le principe même de ce mandat n’a d’ailleurs pas été approuvé par les peuples que je sache ?) , ce sont les contenus de ce qui est négocié qui intéresse les gens, remets-tu en cause les informations données par cette députée ? si oui sur quelles bases ? si tu ne les remets pas en cause, est-il normal dans des soit-disant démocraties de traiter des représentants des peuples comme ça ?

                        Pas de diversions et d’attaques ad hominem, je sais que c’est beaucoup demander....merci !


                      • robin 16 février 08:55

                        Le bla bla habituel pour justifier cette omerta c’est de sauvegarder le secret vis à vis des parties adverses. C’est à croire que celui qui pond une explication aussi fantaisiste n’a jamais entendu parler des services secrets et de la NSA en particulier.


                        • thomas abarnou 16 février 09:56

                          Non l’islamophobie est une forme de racisme. Se méfier de la religion oui, mais en fait l’islamophobe ne connait pas son sujet, dans l’immense majorité des cas. Il croit que le voile est systématique de l’Islam alors qu’il n’est même pas une invention musulmane. il croit que la polygamie est courante alors qu’elle est rare. Il croit que c’est écrit, alors que ça ne l’est pas vraiment, que les textes sont ambigus. En clair il juge sans connaitre, comme toujours. Et qu’est ce que le préjugé si ce n’est les prémisses du racisme décomplexé ? Du coup il juge des gens sur leur religion, qu’il associe à une physionomie et à des ethnies, qu’il considère arriérées voire barbares. Il n’y connait rien. C’est malheureux, mais c’est ainsi. L’immense majorité des français méfiants de l’Islam ne la connaissent pas. Doit-on dire que l’Islam est une religion de paix pour autant ? Non, elle est une religion, rongée par des dogmatiques qui la minent de l’intérieur et par des horreurs sans nom. Mais l’Islam a produit aussi de la science, des arts et des idées assez belles, comme la chrétienté. Ce n’est ni blanc ni noir, c’est complexe. 


                          Quant à l’antisionisme il est, pour l’immense majorité, un antisémitisme primaire. Pour les mêmes raisons que l’islamophobie, les dénonciateurs du sionisme sont biberonnés des idées de Soral ou de Dieudonné alors qu’ils ne connaissent rien ou presque à Israel. Ils se cassent les dents sur une notion trop complexe pour eux. Critiquer la politique israélienne est possible, je la trouve actuellement désatreuse mais plus nuancée que ce qu’on en dit mais il faut être suffisament habile pour ne pas se prendre les pieds dans le tapis. L’antisioniste au fond voit le juif comme étant un riche complotiste très puissant. Hitler disait la même chose. Dramatique de ne pas le voir. 


                          • robin 16 février 10:02

                            @thomas abarnou

                            Quel rapport avec le sujet de l’article ?


                          • thomas abarnou 16 février 10:05

                            @robin Je me suis trompé de sujet ^^ tout simplement ! Ce commentaire va sur un autre article. Mea culpa. 


                          • hervepasgrave ! hervepasgrave ! 16 février 10:05

                            Bonjour,
                            Il est bien évident que cela n’est pas démocratique du tout.Mais dans le même ordre d’idée,faire parler cette députée n’est pas non plus beaucoup mieux !
                            Pourquoi,me direz vous ?
                            « Même s’il lui est interdit de parler de ce qu’elle a lu »
                            Elle prétend être une élu du peuple, critique la manière,mais dans le même temps, lancer cela comme un alerte et respecter un interdit qui devrait être caduc , car représentante du peuple et normalement à l’abri,je ne vois pas bien le but final, la démarche positive. C’est un attrape couillon !
                            couillonné des deux côtés « devant,derrière ».


                            • leypanou 16 février 10:16

                              @hervepasgrave !
                              ,je ne vois pas bien le but final, la démarche positive : cherchez bien, vous finirez par trouver !


                            • hervepasgrave ! hervepasgrave ! 16 février 13:36

                              @leypanou
                              Bonjour,
                              Écoute ta réponse a mon commentaire fait figure de leçon d’un être supérieurement au dessus ? Je n’ai pas a chercher dans un flot de M... une réponse il n’y en a pas. Toi haut maitre explique moi cela ,mais tu es comme bon nombre de trou du cul incapable de le faire. Je suis certainement critique (même un critique nulosse) mais je peux continuer le dialogue.Vous vous êtes enfermé dans des idées,mais vous n’assurez pas du tout. Alors ,je me permet d’en rigoler.
                              Et pour bien faire comprendre les choses,je viens ici pour m’informer des tendances . Car ici ce n’est qu’un laboratoire d’observation d’opinions,mais le jour ou vous pourrez vous en servir ,ils vous fraudais vivre dans le monde commun. Mais j’attends de pied ferme ton explication.Avoue que ce serait mieux qu’une critique dans le vide sans finalité,conclusion.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès