Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Le Vermont dit « US go home ! »

Le Vermont dit « US go home ! »

L’état du Vermont réclame son indépendance. C’est ce que révèle le Courrier international. Aujourd’hui, le mouvement séparatiste a le vent en poupe et a organisé une conférence en 2005 sur le thème de la sécession, une chose qui n’était pas arrivée aux Etats-Unis depuis 1861 !

Le Vermont a déjà été indépendant, c’était entre 1777 et 1791. Ce petit état des Etats-Unis n’a jamais rien fait comme les autres. Par exemple sa capitale, Montpelier, est la seule capitale d’un état américain à ne pas avoir de restaurant McDonald’s. Mais au-delà de cette anecdote, le Vermont a toujours manifesté un caractère indépendant. Et avant-gardiste aussi : abolition de l’esclavage en 1777, premier état à instaurer le suffrage masculin blanc, sans condition de revenu (alors que les 12 autres états adoptent le suffrage censitaire), élection du premier sénateur socialiste, Bernie Sanders, en 2000, premier état à autoriser les unions civiles homosexuelles (en 1999, sous la pression de la Cour suprême du Vermont), législation très stricte sur l’environnement. C’est également un des rares états des Etats-Unis à avoir aboli la peine de mort.

L’élément déclencheur de cette flambée de séparatisme est l’opposition radicale à George Bush et la colère grandissante provoquée par la guerre en Irak. Les tee-shirts portant le slogan "US out of Vt" (les Etats-Unis hors du Vermont) font fureur. Derrière ce qui peut paraître du folklore ou de la provocation se dessine un véritable mouvement séparatiste dont le fondateur, Thomas Naylor, a publié en 2003 un Manifeste des montanges vertes sous-titré Pourquoi et comment le minuscule Vermont peut contribuer à protéger les Etats-Unis d’eux-mêmes en quittant l’Union. C’est un minuscule état en effet : 45e par sa taille, 49e - soit avant-dernier - par sa population, seulement sept villes qui dépassent les 10 000 habitants. On se demande donc bien pourquoi il cherche à gagner son indépendance. D’autant plus qu’il s’agit aussi d’un état enclavé qui n’a aucun accès à l’Atlantique. Mais pour remédier à ce handicap, certains sécessionnistes souhaitent s’associer au Québec : à des provinces maritimes (Labrador, Nouveau-Brunswick, Nouvelle-Écosse et Île du Prince-Edouard). D’autres veulent faire du Vermont la onzième province du Canada. D’autres veulent s’unir pour la cause à une ligue sudiste qui a été dénoncée à plusieurs reprises pour ses positions de haine raciale. Ce qui montre la difficulté pour ces courants de s’associer efficacement. D’ailleurs, il existe aussi des séparatistes à Hawaii, en Alaska, au Texas, en Californie et même à New York mais leurs intérêts sont divergents sauf sur un point : ils veulent combattre l’état fédéral qu’ils jugent hypertrophié et surpuissant. Mais ils ont en commun de dénoncer la violation par l’Etat américain de la loi fondamentale (l’équivalent de notre Constitution), ce qui justifie à leurs yeux le recours légitime à la sécession.

En 2005, les miitants séparatistes ont tenu leur première conférence sous le dôme du Capitole de Montpelier, leur capitale. Affaire à suivre.

Photo : Vermont. Capitole.


Moyenne des avis sur cet article :  4.49/5   (47 votes)




Réagissez à l'article

53 réactions à cet article    


  • La Taverne des Poètes 30 octobre 2007 10:25

    Nous comptons donc sur vous pour apporter des éléments utiles supplémentaires.


  • L'Hérétique L’Hérétique 30 octobre 2007 10:28

    @ demian west

    ah bon ? Pourquoi ?


  • LE CHAT LE CHAT 30 octobre 2007 10:45

    C’est très interessant , au contraire , de parler des acadiens , ces francophones méconnus http://frontenac.ameriques.free.fr/drapeaux-francophones.php

    en tant que calaisien , j’y ai retrouvé mes lointains cousins smiley http://fr.wikipedia.org/wiki/Calais_(Maine)

    les horizons du gland bleu sont limités aux égouts où il expose ses croûtes .....


  • snoopy86 30 octobre 2007 11:02

    Demian West a raison

    « Le Vermont réclame son indépendance » est abusif et équivaut à « la Bretagne réclame son indépendance ».

    Quelques activistes qui auraient selon leurs dires le soutien d’environ 8% de la population de l’état (le lien ci-dessous est celui de l’activiste cité par La Taverne), soit probablement beaucoup moins, mais qui font du Buzz.

    http://www.vtcommons.org/node/438

    N’en voulons pas à La Taverne. S’il s’est laissé prendre à un article de Courrier International celà démontre simplement que tout n’est pas sérieux dans ce journal.


  • La Taverne des Poètes 30 octobre 2007 11:28

    Merci pour le lien mais l’avantage incontestable de mon article c’est qu’il est rédigé en français !


  • TALL 30 octobre 2007 11:31

    Le site est digne de foi, Snoopy, mais l’article des 8% date d’avril 2006 (18 mois ), et la cote de Bush s’est considérablement effondrée depuis. Ici en Belgique les Flamands favorables à la scission sont passés de 20 à 40% en moins d’un an. Alors, où est-on au juste dans le Vermont ?

    PS : l’article est du 1er avril même, mais j’ignore s’ils font des poissons aux USA.


  • La Taverne des Poètes 30 octobre 2007 11:56

    Salut Tall, c’est drôle en écrivant l’article hier soir je pensais à la Belgique (plus qu’à la Bretagne contrairement à ce que pense Snoopy).


  • snoopy86 30 octobre 2007 12:07

    Ci-joint le lien sur l’article de Courrier International

    http://www.courrierinternational.com/article.asp?obj_id=79012

    Il est intéréssant de noter que les sécéssionnistes du Vermont sont en contact avec ceux de la Ligue du Sud qui veulent aussi leur indépendance pour des raisons diamétralement opposées.

    Je reste persuadé que le phénomène est plus proche des autonomistes bretons que des sécessionistes flamands


  • TALL 30 octobre 2007 12:19

    Sauf qu’il y a une énorme différence avec les Flamands : ils forment la majorité du pays smiley

    Et je vous le livre en avant-scoop français ( ce n’en est plus un ici ) : il est possible que les Flamands votent BHV au Parlement avant la fin de l’année. Je vous passe les détails techniques du bidule, il faut juste savoir que c’est un casus balli qui va fiche la formation du gouvernement par terre ( 5 mois de négoce pour rien ) et alors bonjour The Big Crise. Mais si ça se gâte ( c’est mon prono ), je vous ferai un article là-dessus, of course. smiley


  • TALL 30 octobre 2007 12:23

    ...belli.

    PS : Taverne, le franglish est nature in Brussels, c’est le terrain qui veut ça. Mais ça ne manque pas de charme smiley


  • snoopy86 30 octobre 2007 12:37

    Voter BHV pour un flamand c’est quand même pas aussi grave que voter BHL pour un wallon ?


  • TALL 30 octobre 2007 12:41

    En fait, il s’agit du découpage de BHV. Alors s’il s’agit du découpage de BHL... smiley


  • alberto alberto 30 octobre 2007 13:24

    Tall, le découpage du BHV : ça fait un peu bazar...


  • TALL 30 octobre 2007 13:40

    Mais la Belgique est un Super Grand Bazar : 6 gouvernements ( fédéral + communautés + régions ) et 85 ministres pour 10 M d’hab.

    Si la France faisait la même chose, ça vous ferait pour 60 M d’hab. : 36 gouvernements et 510 ministres smiley


  • stephanemot stephanemot 31 octobre 2007 09:30

    @tall,

    De quoi pratiquer l’ouverture jusqu’à l’Anschluss total du PS...

    @tous,

    C’est le monde à l’envers : Montreal commence à basculer démographiquement vers la non-francophonie et son voisin du Sud se prend pour le Quebec Libre.

    PS : article original : « Anger over Iraq and Bush prompts calls for secession from the US for Vermont » (http://news.independent.co.uk/world/americas/article3028714.ece )


  • La Taverne des Poètes 30 octobre 2007 11:09

    Ce qui m’a séduit dans ce sujet, ce n’est pas tant la demande d’indépendance du Vermont, c’est la mentalité irréductible et progressiste de cet état qui a aboli l’esclavage avant les autres (etc. voir l’article) et les raisons que les séparatistes mettent en avant : la résistance locale à l’état fédéral surpuissant, à la politique de Bush, la volonté de revenir à un respect plus strict de la loi fondamentale.


    • snoopy86 30 octobre 2007 11:17

      @ Taverne

      La raison en est fort simple

      Ces états du nord-est (Maine, Vermont, Massachussetts) qui sont autant de régions magnifiques sont aussi les plus anciennes régions de peuplement des USA et les plus proches de la mentalité européenne.

      les comportements n’y ont jamais rien eu à voir avec ceux de l’ouest ou du middle-west.


    • La Taverne des Poètes 30 octobre 2007 11:26

      En effet, c’est même Samuel de Champlain qui fut le premier à explorer la région en 1609.


    • snoopy86 30 octobre 2007 11:57

      Et les langoustes y sont beaucoup plus grosses qu’en Bretagne...et excellentes.


    • alberto alberto 30 octobre 2007 13:26

      Un spécialiste des couleuvres, le théoricien du Lézard !


    • snoopy86 30 octobre 2007 17:18

      @ Taverne

      Lisez les jusqu’au bout ces progressistes.

      Ils s’allient avec la League of South (difficile de faire plus conservateur)

      Ci-dessous le lien vers le site de cette ligue (inspirée de la ligue du nord italienne) où Thomas Naylor leader des indépendantistes du Vermont publie un article :

      http://dixienet.org/New%20Site/index.shtml


    • La Taverne des Poètes 30 octobre 2007 17:27

      Certains d’entre eux seulement. D’autre part, une alliance d’intérêt n’est pas un partage de valeurs.


    • Yannick J. Yannick J. 30 octobre 2007 13:06

      c’est vrai que par certains cotés ils font penser à des bretons ou des irlandais ou même des français....

      moi il me plait bien cet article, je le trouve raffraichissant !


      • La Taverne des Poètes 30 octobre 2007 13:13

        Puis garanti « zéro people » et « zéro Sarkozy » !


      • Bobby Bobby 30 octobre 2007 15:03

        Bonjour, Oui, la tendance anti gouvernement dédéral aux USA prend de l’empleur... ce n’est probablement pas pour rien ! Un certain Harry Belafonte (chanteur bien connu de ma génération) vient justement de faire des déclarations incendiaires à ce sujet, à 80 piges, il reste vert ! http://www.stickam.com/editMediaComment.do?method=load&mId=174117826#vote Je ne puis lui donner tord ! Bien cordialement.


        • Yannick Harrel Yannick Harrel 30 octobre 2007 15:11

          Bonjour,

          Voici un article original qui a le mérite de sortir des sentiers archi-battues de la Sarkozie smiley

          C’est tout le problème de savoir si l’on doit dire « United States are » ou « United States is »... Je connaissais effectivement certaines velléités d’indépendance du Texas vis à vis du reste du pays mais là pour le Vermont, c’est vraiment nouveau !

          Du reste, la Sécession est un processus qui hante les constitutionnalistes Américains et Européens (il faut que je vérifie tiens si le processus de sortie de l’Union existe dans le TCE II).

          Cordialement


          • La Taverne des Poètes 30 octobre 2007 15:18

            Oui c’est un sujet qui entraîne d’autres questions, si l’on y réfléchit.


          • slashbin 30 octobre 2007 16:26

            Justement, la constitution américaine est construite de manière à empêcher les sécessions.

            Voir par exemple :

            http://www.boston.com/news/local/vermont/articles/2007/06/03/in_vermont_nas cent_secession_movement_gains_traction/


          • Bobby Bobby 30 octobre 2007 15:26

            erratum : bien évidemment fédéral et ampleur... sorry !


            • Emmanuel Goldstein Pedro 30 octobre 2007 15:43

              Artcile très intéressant, mais qui bute sur la question suivante : « le Vermont, et les indépendantiste du Vermont, combien de divisions ».


              • Dalziel 30 octobre 2007 15:44

                Affaire à suivre.

                Qu’est-ce qu’on s’en fout, de ces caractériels décadents marieurs de tapettes

                Tsssssss...


                • La Taverne des Poètes 30 octobre 2007 16:56

                  Tiens ! encore un homophobe ! Allez voir Regen, à vous deux vous pourrez faire des ratonnades. Ces gens du Vermont sont des démocrates respectables, attachés aux principes révolutionnaires d’origine, abolitionnistes avant tous les autres, résistants à l’impérialisme US et à la mondialisation abêtissante. Bref ! Ils me sont sympathiques, eux...Les homophobes, bof !


                • frédéric lyon 30 octobre 2007 16:03

                  La Taverne des poètes, petit poète politique régional qui n’est jamais sorti de son trou, nous annonce la sécession du Vermont !

                  Jusqu’au faut-il aller quand on se consacre aux délices de l’antiaméricanisme !

                  Le Vermont, soit dit en passant, qui abrite environ 20% de Francophones, pour la plupart venu du Quebec voisin au 18 et 19 ème siècle afin de trouver du travail (principalement dans l’industrie du bois) et de ne pas crever de faim.

                  Et qui tous chieraient sur cet article avec entrain et volupté.

                  Que connais-tu du Vermont, pauvre ignare ?


                  • La Taverne des Poètes 30 octobre 2007 16:45

                    Vous, vous n’êtes pas du Vermont cela se voit. Car les gens là-bas sont très progressistes et humanistes d’après ce qu’on en rapporte. Ce qui est donc le contraire de vous.


                  • faxtronic faxtronic 31 octobre 2007 13:38

                    Le Vermont a quelque chose de special en effet, il est aussi le refuge d’un certain nombre de citoyens americains s’oposant a la vision actuelle majoritaire aus US. Voila tout.


                  • slashbin 30 octobre 2007 16:23

                    Pfff... je serais curieux de connaître les chiffres de ce mouvement. Qui a mis les pieds au Vermont a dû mal à croire cet état séparatiste, tant les drapeaux américains sont omniprésents aux portes des maisons. Ca sent au contraire le patriotisme à plein nez, et on est bien dans les traditions américaines, avec notamment l’autorisation du port d’arme et de la chasse à l’arme de poing.

                    Bref, ce mouvement séparatiste existe, et certains militent même pour le rattachement au Canada, oui. Mais quelle importance réel a-t-il ? Là est la véritable question, et il ne semble pas très imporant. L’anecdote est intéressante, mais ne va guère plus loin.

                    Quant aux points amusants comme l’absence de MacDonalds, c’est surtout le fait que le Vermont est un état très rural (d’où le slogan The Green State), et non le fruit d’un séparatisme exacerbé. Et les habitants sont extrêment sympathiques ! Une région à visiter, surtout avant d’écrire des billets qui à mon avis ne servent à appuyer sa propre position : vous voyez, eux-aussi ! Sauf qu’à mon avis... ben non.


                    • slashbin 30 octobre 2007 16:37

                      J’ai retrouvé la source du Courrier International, où le chiffre de 8% demeure (on se demande pourquoi il a disparu dans la version agoravoxienne... comme quoi cet article ne serait-elle encore une fois qu’une pâle copie de l’orginal ?) : http://www.courrierinternational.com/article.asp?prec=0,4148&page=1&obj_id=79012

                      Affaire à suivre pour le fun, peut-être. Mais très probablement pas d’avantage.


                      • Gzorg 30 octobre 2007 16:44

                        Vous ne comprenez décidément rien....

                        Il existe effectivement une « idée sécessionnistes » qui se répand aujourd’hui dans plusieurs états américains ; mais elle n’est rien de plus qu’un « joke » , une illustration mentale en quelque sorte...ou il est question de la place des états unis dans le monde, de nationalisme, de rejet du mouvement liberal (au sens américain du terme).

                        Et je pense que la taverne des poètes nous fait ici une saine apologie du nationalisme le plus débridé...

                        Un nationalisme nécessaire en quelque sorte prêt a brandir foi et références historiques pour se séparer à jamais de la sous culture boboisante , moralisatrice et anti raciste de façade qui sévît autant aux USA qu’en Europe !

                        Il conviens donc de remercier ici « la taverne des poètes » qui pour une fois semble comprendre a quel point les États unis peuvent être en avance dans leur saint retour a une religion de la patrie ; de l’appartenance a une nation et du rejet de la pensée « bande mou » de la Gogauche Française et Européenne...

                        Gloire à l’idée de Nation , Gloire a l’idée de patrie...bref en un mot :

                        « Gloire à la taverne des poètes ! » Ce grand visionnaire !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès