Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Le vol MH370 a-t-il été détruit par un satellite ?

Le vol MH370 a-t-il été détruit par un satellite ?

La portée des éruptions solaires

En Janvier 2014, en raison d’une éruption solaire massive, la spaceflight company Orbital Sciences a annulé le lancement d’un satellite destiné au ravitaillement de la Station spatiale internationale.

Selon les informations rapportées par la Nasa, la protubérance repérée était de nature colossale, de la dimension de sept terres réunies, une des plus importantes constatée au cours deux dernières années.

A ce jour, aucune indication n’a été donnée sur l’intensité de son flux thermique lequel permet de mesurer sa puissance. Pour mémoire, l’éruption solaire la plus importante jamais enregistrée date du 4 novembre 2003.

Donc, en janvier 2014, selon un cheminement connu, cette éruption solaire a provoqué une éjection de masse coronale, libérant un vent de particules en direction la Terre.

Le phénomène des éruptions solaires est popularisé sur Terre par l’observation des aurores boréales. Longtemps considérées comme des objets inexplicables, leurs formes variées dépendent de l’intensité de l’activité solaire.

Toutefois, l’aspect le plus inquiétant de l’impact de ce vent céleste sur la Terre concerne le trouble apporté à son champ magnétique.

Mais c’est un autre aspect qui mérite notre attention.

Les conséquences des éruptions solaires seraient-elles à l’origine du décrochage de satellite de leur orbite ?

Par le réchauffement de l'atmosphère extérieure, les radiations des UV et des rayons X endommagent les satellites, notamment, en provoquant des perturbations dans leurs instruments de communication. Lorsque l’intensité de rayonnements solaires est décuplée, ils peuvent affecter leur durée de vie.

C'est la raison pour laquelle le lancement de la mission de fret dirigée vers la Station Spatiale Internationale a été annulé.

Dès lors une question se pose.

Gravement atteint, un satellite aurait-il décroché prématurément de son orbite pour tomber sur Terre ?

Compte tenu de l’impressionnant nombre de satellites en orbite basse autour de la Terre, ce chiffre allant se démultipliant ces dernières décennies, cette possibilité existe.

Néanmoins, il faut rappeler que même dans le cas où les débris d’un satellite sont annoncés sur Terre, connaître exactement l’endroit où ces derniers chuteront est une gageure.

Comme ils pénètrent dans l’atmosphère terrestre à une vitesse vertigineuse, il constitue un « réel danger ».

Heureusement, près de 70,8 % de la surface de la terre est recouverte d'eau. De surcroît, une partie significative de la surface terrestre « solide » n’est pas habitée.

Rares sont les exemples connus de débris de satellites ayant provoqué des dégâts. Le cas le plus connu est celui d’un satellite s'étant écrasé en 1978 dans une partie inoccupée du Canada. Comportant des effets radioactifs, la zone d’impact a été alors l’objet d’un minutieux nettoyage.

Toutefois, deux paramètres suggèrent une double inquiétude

- l’accroissement démesuré du nombre des satellites orbitant autour de la Terre ;

- La circulation aérienne dont la progression année après année est exponentielle.

Un modèle mathématique pourrait être envisagé intégrant outre ces éléments, de multiples paramètres comme les conséquences supposées de l’intensité des éruptions solaires.

Dans l’impossibilité d’en disposer à ce jour, seule demeure une hypothèse d’école sans valeur scientifique.

Le vol MH 370 a-t-il été détruit par un satellite ?

Compte tenu de la vitesse d’accélération des débris du satellite (7 km/s (25 000 km/h) et de la vitesse de l’avion (870 km/h), ce choc « vertical et frontal » a du être d’une invraisemblable violence.

La température extrême de près de 2 000 degrés Celsius du satellite lors de son entrée dans l’atmosphère[1] a encore aggravé l’effet de la collision.

Dès lors, dans de telles conditions, entièrement calciné et décomposé, l’avion s’est retrouvé “en miette » lors de son entrée dans la mer.

Cette situation pourrait expliquer l’impossibilité de trouver des débris visibles du MH 370.

Pire, dans ce cas, la boite noire aura-t-elle seulement résisté ?

Selon cette éventualité - en espérant qu’elle n’existe pas - on peut alors comprendre une autre part d’inexplicable, l’invraisemblable cafouillis et confusion dans les recherches.

Comment se fait-il que la Nasa qui suit avec succès les sondes spatiales Mariner aux abords de Mars, Mercure et de Venus, n’arrive-t-elle pas à repérer les lieux d’un drame situé sur la Terre où le moindre mouvement de chaleur brutal est immédiatement connu, répertorié, classifié  ?

Si donc cette « mauvaise hypothèse » s’avérait pertinente, il est alors logique que les américains, eux seuls ou en liaison avec le pays propriétaire du satellite, marquerait une extrême réticence à faire connaître le déroulé des évènements pas seulement pour les conséquences dévastatrices sur la sécurité aérienne et terrestre mais aussi pour des raisons d’ordre politique.

De là cette hypothèse, le silence partagé

Si donc le satellite appartiendrait à l’empire du milieu, compte tenu du contrôle de l’information existant en chine, le silence serait logique.

Un silence partagé car inévitablement les américains, d’autres encore, disposeraient de l’information.

Nullement cette hypothèse renvoie-t-elle aux théories de la conspiration !

Dans l’histoire, le silence a été souvent le garant du maintien de l’ordre établi, un arrangement convenable au prix de quelques écarts dont certains sont jugés supportables pour le bien de l’humanité, du progrès.

L’intérêt bien compris des parties présentes.

In fine, on s’accommodera de ce mot d’Anxmandae de Leira :

« Un événement extraordinaire est quelque chose qui par nature est imprévisible".



[1] Son bouclier thermique étant de surcroît peut être abimé

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.85/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

46 réactions à cet article    


  • Gasty Gasty 14 mars 2014 11:31

    On se perd en conjecture !....


    • TicTac TicTac 14 mars 2014 11:35

      ? ??????



      • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 15 mars 2014 08:54

        c’est pas du droit kamarade  ????


      • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 14 mars 2014 12:32

        Et MOI qui pensait que c’était un coup de Rastapopulos pour kidnapper le miliardaire Careidas !

        L’était pas à bord Careidas , hein hein hein ?

        Zavez vérifié ?





        • ecophonie ecophonie 14 mars 2014 12:53

          I want to believe.


          • cathy30 cathy30 14 mars 2014 13:09

            Si votre théorie est la bonne, alors on en saura jamais rien.


            • Loatse Loatse 14 mars 2014 13:30

              C’est une hypothèse interessante, malheureusement devant le nombre de paramètres inconnus (satellite ou débris ?, vitesse de l’objet (donc son poids) et de l’avion à l’instant initial du présumé impact) ; Calculer les probabilités qu’un objet mobile dans un espace aussi vaste, rencontre un autre objet tout aussi mobile au même moment s’avère impossible...

              mais à mon humble avis c’est de l’ordre de 0,01 sur des millions... ce qui d’emblée transforme le hasard malheureux en poisse absolue.


              • Chabinpolitain 14 mars 2014 14:17

                Loatse, comme j’aimerais te donner raison, de même qu’un accident nucléaire ou gagner le gros lot ( ça revient presque au même ) est absolument improbable...


              • C.C. C.C. 14 mars 2014 13:39

                Vous prenez les mêmes trucs que Hamed ?


                • Deneb Deneb 14 mars 2014 16:52

                  C’est de la bonne !


                • Loatse Loatse 14 mars 2014 13:45

                  Ahmed carbure aussi au ricoré ??? ;)


                  • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 14 mars 2014 14:04

                    En plus l’auteur aurait pu rallonger le titre : « l’avion a t il été détruit par un satellite .... EN PERDITION » , parce que là on dirait que le satellite lui a délibérément tiré dessus tel un vulgaire canon à ion en orbite basse.

                    Videmment, ça attire le chaland d’écrire qu’un satellite a niké un un avion , on imagine imméditament qu’il s’est fait dézinguer à coup de canon laser ou d’une autre technologie du même tonneau ...


                    • Chabinpolitain 14 mars 2014 14:15

                      Ce qui serait encore plus intéressant dans cette hypothèse est que le satellite en question soit bourré de Pu comme le sont pas mal de satellites russes...
                      Mais on pourra dire que c’est Fukushima, pour une fois la non-maîtrise de l’accident-catastrophe serait un bon prétexte !


                      • zygzornifle zygzornifle 14 mars 2014 14:39

                        Il doit y avoir beaucoup d’irruptions solaire en politique en ce moment vu les affaires....


                        • Grandloup74 14 mars 2014 16:01


                           S’il sagissait d’un satellite russe, la presse aux ordres aurait immédiatement diabolisé le pays possesseur, comme lors de Tchernobyl...
                           S’il s’agit d’un satellite occidental, alors on n’en saura rien ou le sujet sera minimisé, comme à Fukushima ou Three Mile Island, par exemple...
                           Et s’il s’agit d’un missile US alors là, c’est simple, y avait pas de navire US dans la mer !!! Circulez.


                          • doctorix doctorix 14 mars 2014 16:08

                            Rencontre plus qu’improbable...

                            Et titre racolleur.
                            Pas mieux à écrire ou à plusser, les rédacteurs ?
                            Par contre, le vol de 800 TWA détruit par un missile US, ça, c’est intéressant !

                            • Claudec Claudec 14 mars 2014 16:19

                              Une autre hypothèse

                              http://groups.google.fr/group/clathrates  : L’un des plus grands dangers encourus par la planète, dont personne ne parle et qui pourtant pourrait être à l’origine de bien des disparitions inexpliquées, tant d’aéronefs que de bateaux.

                              Une telle éventualité ne peut être écartée dans le cas qui nous intéresse. L’avion pourrait avoir rencontré une colonne de méthane ascendante issue de gisements sous-marin. Il pourrait ainsi avoir été subitement détruit par une gigantesque explosion qu’il aurait lui-même déclenchée.

                              A noter que ces mêmes clathrates sont probablement à l’origine de tsunamis et autres phénomènes liés au bouleversement des fonds marins. Les gisements d’hydrates de méthanes, estimés supérieurs en importance à la totalité des réserves mondiales connues de pétrole et de gaz cumulées, font l’objet d’études et de tentatives d’exploitation précisément gênées par leur instabilité.


                              • TicTac TicTac 14 mars 2014 16:56

                                Faites tourner, nom d’une pipe !!!


                                • lautrecote 15 mars 2014 08:45

                                  non, ceci n’est pas une pipe.


                                • gaijin gaijin 14 mars 2014 17:06

                                  on n’est pourtant pas le premier avril ....


                                  • Gasty Gasty 14 mars 2014 17:23

                                    L’avion a disparu dans une faille temporel et est réapparu à la période du Neandertal. L’équipage et les passagers sont devenus en définitive nos ancêtres, ce sont eux les homos sapiens qui ont mis fin aux autres espèces d’hominidés.

                                    La ou le mystère demeure, c’est pourquoi le pilote a changer de cap pour se diriger sur l’Afrique, ce qui comme nous le savons tous, les ont obligé ensuite de partir à la conquête de l’Asie et de l’Europe à pied...

                                    Nous ne le sauront peutetre jamais.


                                    • francesca2 francesca2 14 mars 2014 17:30

                                      Monsieur de la Chevalerie,

                                       Olivia Dunham est déjà sur le coup. 

                                      • Alex Alex 14 mars 2014 17:40

                                        Pour avoir lu les meilleurs spécialistes en aéronautique du net, je pense que c’est un coup du tandem Ben Laden-CIA. L’avion était bourré de coke, les réacteurs en ont sniffée et ont envoyé le zinc au 7e ciel.
                                        A moins qu’il ne s’agisse d’une dérive du triangle des Bermudes.


                                        • Gasty Gasty 14 mars 2014 18:01

                                          Morice ? 


                                        • rocla+ rocla+ 14 mars 2014 18:22

                                          ca m’ étonnerait quand-même qu’ un sigronavion puisse entrer 

                                          dans le triangle du bermuda .

                                        • MKT 14 mars 2014 18:13

                                          La fin de MIB 3 accrédite votre version.


                                          • rocla+ rocla+ 14 mars 2014 18:27

                                            je crois que j’ ai trouvé , l’ avion a été happé dans un trou 

                                            de la couche  d’ eaux jaunes  due à la pollution .

                                            • lautrecote 15 mars 2014 10:38

                                              le trou de le triangle de la bermuda ?


                                            • rocla+ rocla+ 15 mars 2014 10:42

                                              de LE bernuda 


                                              avec n

                                            • lautrecote 15 mars 2014 16:30

                                              je reste coi derrière tant de la science


                                            • izarn 14 mars 2014 18:31

                                              Faut croire que tous les militaires avec leur NSA, leur matériel sois-disant hyper sophistiqués, sont des cons.
                                              Ou alors on nous cache que l’avion est allé ailleurs pour des raisons secret défense.
                                              Bien sur, seuls les journaleux mongoliens ne se posent aucune question....Surtout les mauvaises...


                                              • Mortargent 15 mars 2014 01:52

                                                C’est une hypothèse comme une autre. Elle a autant de validité et de réalisme que toute autre hypothèse, aussi farfelue soit-elle. Moi j’opterai plutôt pour un gamin qui faisait mumuse avec son lance-pierre. Manque de bol la pierre a traversé le parebrise de l’avion, tuant le pilote sur le coup, puis elle ressort et tue le co-pilote. Ca s’est déjà produit des projectiles qui changent de direction ( regardez la balle de JFK qui lui entre par la tête, puis ressort, puis rerenntre pour lui sortir par la jambe et entrer dans la main du sénateur machin chose à côté ).

                                                A cause de la dépréssurisation de la cabine l’avion implose littéralement en vol ( ben quoi ? moi aussi j’ai vu le film Non-Stop et ses 8000 pieds ). Du coup, plus aucun débris, tout a été vaporisé. Il ne restait plus que les boites noires, mais elles sont tombées dans la soute d’un bateau qui passait par là 15 000 pied plus bas et qui transportait des PC pour la casse. Personne n’a pu voir ces boites noires qui se sont mélangées aux boitiers noirs des PC avant d’être détruites dans le lot...


                                                • Ruut Ruut 15 mars 2014 06:24

                                                  Peut être une défaillance des batteries.
                                                  Pas de batteries, pas de radio.


                                                  • Wendigo Wendigo 15 mars 2014 06:27

                                                    Qu’est ce que l’on peut lire comme conneries !
                                                    Non je ne parle pas de l’article en question mais bien des commentaires qui visiblement sont écrit de bonne fois par des gens se croyants malin !

                                                    Monsieur de la Chevalerie, je suis en accord avec vous, pour dire que ceci est une THEORIE valable. Je met ici en évidence le mot « théorie », pour ceux qui apparemment ne semblent pas connaitre ce mot !
                                                    Pour compléter cette thèse, je soulignerais que quelques jours plus tôt, le réseau de surveillance des activité solaire SDO est tombé en carafe, signe qu’une très grosse perturbation solaire les touchait.
                                                    De plus les satellites ne sont pas indestructibles ni éternelles, bien au contraire ce sont des appareils fragiles mis en milieu hostile. Les probabilités que cet « accident » trouve son origine dans un tel fait sont ultra faibles, mais il n’en demeure pas moins que même à l’échelle infini décimales elles existes et donc ne devraient pas être ignoré ou méprisées comme j’ai pu le lire ici de la main de grand génies qui ne savent rien mais qui causent !
                                                    Maintenant si le réseau satellitaire SDO a pris un jeton, lui qui est justement conçu pour mieux encaisser que les autres, qu’en est il justement des autres, surtout des plus âgés ou de ceux aillant des mal-fonctions ?
                                                    Avec la quantité d’appareils spatiaux en orbite autour de la terre qui à chaque seconde vieillissent un peu plus, ce genre d’incident pourrait devenir un véritable problème un jour, seul un attardé ne pourrait le voir ou le comprendre. 1 Satellite c’est une source de problème, alors des milliers c’est autant de démultiplication.
                                                    J’ai fini mon petit speech les enfants, je vous laisse continuer de débiter vos conneries entre vous, cela semble vous faire un bien fou !


                                                    • Wendigo Wendigo 15 mars 2014 06:31

                                                      Pour ceux qui aurait en vu de venir me contredire en se basant sur mon orthographe et non sur des arguments techniques, scientifiques solides, passez votre chemin, je veux bien discuter mais pas avec des abrutis


                                                    • Denzo75018 15 mars 2014 07:29

                                                      Une thèse « officielle » envisage aussi un détournement par des extra-terrestres !


                                                      • rocla+ rocla+ 15 mars 2014 07:57

                                                        Avant de décoller  au dernier check-up avant le départ 

                                                        un mécanicien de maintenance a détecté une avarie . Il a signalé du
                                                         jeu dans le guidon et une usure du tambour de frein . 

                                                        Mais ils étaient pressés et l’ avion est parti comme ça .

                                                        • claude-michel claude-michel 15 mars 2014 08:18

                                                          Non...a son bord se trouvait une jolie brochette de savants sur des recherches sensibles...de quoi tenter beaucoup de pays pour les avoir chez eux.. !


                                                          • Loatse Loatse 15 mars 2014 12:17

                                                            @Claude michel

                                                            S’il fallait retenir une hypothèse c’est bien celle là, que je choisirai :

                                                            un détournement pour récupérer toutes ces personnes qui travaillaient sur des technolologies de detection des avions, navires etc... D’ou les quelques gus sans passeport à bord qui auraient coupé le transpondeur détournant l’appareil sur une base secrète..

                                                            2) toujours un détournement, mais afin d’obtenir des otages (dont une partie de scientifiques tout de même) pour faire pression sur le pays employeur..

                                                            3) un crash dû aux débris ou satellite égaré bien que les propabilités me semblent faibles..

                                                            4) un crash dû à une éruption volcanique, la zone y étant sujet.

                                                            5) un crash dû à une action terroriste à bord (mais non revendiquée tout de même...)

                                                            6) l’agrandissement ou le déplacement de la zone du triangle du dragon dont la pointe est toute proche de la zone concernée... l’avion s’engouffre alors dans une faille spacio temporelle... :)

                                                            ps : les japonais auraient envoyé un jour un navire avec à bord des scientifiques pour tenter de comprendre le phénomène de disparitions de navires et d’avion dans cette zone appelée aussi triangle du diable.. Personne ne revint..








                                                            • Wendigo Wendigo 15 mars 2014 14:42

                                                              Bien d’accord avec vous Loatse, si la thèse du satellite a une probabilité infinie décimale, celle du rapt de savants elle, a un taux foutrement supérieur. Reste à savoir :

                                                              1) si cette info est vraie et confirmable.

                                                              2) qui aurait la capacité de faire un coup pareil.

                                                              3) qui aurait le plus intérêt à réaliser une telle manigance . Est ou Ouest ?
                                                              L’attitude des USA dans les temps à venir sur le plan diplomatique devrait pouvoir nous éclairer. S’ils en sont responsable, alors ils redoubleront d’arrogance, par contre si c’est un coup de la Chine, de l’Iran, ou autres membre de leur fan club eurasien, alors ils devraient se calmer sérieusement et enfin devenir un peu moins con et franchement plus souple ; pour faire bref, enfin devenir civilisés. Maintenant cela pourrait aussi venir d’un pays allié des USA ....

                                                               A voir, à suivre .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès