Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Les contre-sanctions russes menacent l’Occident d’une sévère (...)

Les contre-sanctions russes menacent l’Occident d’une sévère dépression

Le président Poutine vient de transmettre à la Douma (parlement) l'un des ensembles les plus redoutés de lois jamais vues dans l'histoire moderne de la Russie qui, une fois promulguées, créeraient le pire " cyclone économique " que le monde occidental ait jamais connu et plongerait les États-Unis et l'Union européenne dans une dépression immédiate, sinon un effondrement économique pur et simple.

Ces nouvelles lois ont été établies  par le Conseil de sécurité de la Fédération de Russie, qui a chargé le célèbre économiste Sergueï Glaziev de l'élaboration de ce qui est étiqueté comme une « réponse ultime démilitarisée » de la Russie aux sanctions occidentales, considérées comme une agression par la Russie. Elles ordonnent à toutes les entreprises russes, publiques et privées, de cesser immédiatement de rembourser plus de 700 milliards $ de prêts à toute banque ayant la nationalité d’un pays appliquant des sanctions ou des menaces de sanctions contre la Russie, ou même ayant des succursales dans un tel pays.
 
Une fois adoptées, ces lois permettraient de récupérer l’argent perdu par la Russie suite à la manipulation par l'Ouest des prix mondiaux du pétrole et suite aux attaques contre le rouble. La manipulation occidentale a consisté à inonder le marché mondial du pétrole par plus de cinq millions de barils d'excédants par jour (par l'Arabie saoudite), en plus de la manipulation, par la New York Mercantile Exchange (NYMEX), à la baisse des prix du pétrole. 
 
Le président Poutine a été contraint de soumettre ces lois à la Douma en ce moment, suite au rapport sombre donné au Conseil de sécurité de Russie par le ministre du développement économique, Aleksey Ulyukayev, avertissant que la période actuelle de faible prix du pétrole peut durer plusieurs décennies, et que les experts britanniques disent que ce prix pourrait même tomber à 10 $ le baril.
 
La soumission par le président Poutine de ces lois à la Douma, est concomitante à l'ouverture réussie de la bourse de St. Petersbourg (spimex), qui vient de dé-dollariser le pétrole russe du système mondial des pétrodollars US, brisant ainsi l'hégémonie américaine et sa capacité à financer ses guerres en utilisant l'argent des autres nations.
 
Armes de destruction de la dette
 
Dans la même tentative de lutte contre l’hégémonie mondiale et contre les menaces de guerre mondiale par les Américains, la Chine a ordonné, la semaine dernière, à l'ensemble de ses banques de cesser immédiatement l'achat de dollars américains.
 
La "presstituée" et les grands médias américains ne disent rien à leurs concitoyens de l’impact terrible de ces nouvelles lois russes sur leur propre situation. Par contre, mis au courant, les oligarques occidentaux ont, dans la dernière quinzaine seulement, fait perdre à leurs marchés boursiers plus de 1000.000.000.000$ (mille milliards). C’est comme si on effaçait d’un seul coup la valeur combinée des géants technologiques suivants : Google (508 milliards $), Facebook (281 milliards $), Intel (154 milliards $), Netflix (50 milliards $) et Yahoo ($ 29 milliards).

 

Encore plus étonnant, et malgré cette perte massive de richesse pour le peuple américain (retraites, épargnes, fonds en actions et obligations), le président Obama n’a pas hésité à dire à ses concitoyens, hier soir, que leur économie allait bien et que ses détracteurs faisaient de la "politique fiction". Peut-être qu'Obama visait le légendaire gourou du marché boursier, Art Cashin qui, hier, a averti que la panique dans ce marché "va choquer le monde », ou bien visait-il la Royal Bank of Scotland (RBS) qui, hier aussi, a exhorté tous ses clients : "Vendez Tout ! 

" RBS a averti ses clients de s’attendre à une « année cataclysmique », ainsi qu’à une crise globale déflationniste. Il est temps de vendre ses actions avant qu’il ne soit trop tard," a-t-elle averti.

L’équipe de crédit de la RBS a indiqué que la situation des marchés était aussi alarmante que celle qui prévalait juste avant la crise financière de 2008. Les principaux marchés d’actions pourraient notamment perdre jusqu’à un cinquième de leur valeur, tandis que le baril de pétrole atteindrait 16 dollars. « Vendez tout excepté les obligations de haute qualité. Il s’agit de tout faire pour retrouver son capital de départ. Dans une salle bondée, la porte de sortie est petite », a-t-elle indiqué à ses clients dans une note, rapporte The Sydney Morning Herald.
 

 
La Russie étant le plus grand producteur mondial de pétrole, elle peut en exporter plus de 75%. Les nouvelles lois du président Poutine vont protéger ces exportations, et peu importe le prix du baril. On ne peut pas dire autant du meilleur allié d’Obama au Moyen-Orient, la sinistre et barbare Arabie saoudite, dont le despotique chef, de facto, le prince héritier Mohammed ben Salmane, a amené sa nation au bord de la ruine, en menant deux guerres simultanées : celle de Syrie et celle du Yémen. Dès l’effondrement probable de l’Arabie, il est certain que les nations occidentales vont déclencher une nouvelle série des guerres du pétrole.
 
 
Mais avant qu'elles ne se lancent dans de nouvelles guerres du pétrole, elles devraient d'abord se re-familiariser avec leur propre histoire, comme l'a récemment écrit l'écrivain américain, spécialiste de la politique étrangère américaine Michael Peck :
"Durant les cent dernières années, le pétrole a été un motif fréquent de guerres. Des nations ont mené des guerres, d’autres ont construit leur stratégie militaire en vue de la conquête de champs de pétrole ou d'empêcher leurs rivaux de contrôler cette marchandise qui est considérée comme étant la pierre angulaire des économies industrielles et militaires modernes. Mais à quoi bon mettre la main sur un champ de pétrole lorsque vous ruinez votre pays pour y arriver ? Plusieurs nations ont appris, à leurs dépens, que le prix pour la capture du pétrole peut être beaucoup plus grand que sa valeur. L’histoire récente le prouve.ʺ

 

En attendant le krach et la fin du système du pétrodollar, Poutine vend le pétrole et le gaz russes contre de l’or

 
Évidemment, il ne le crie pas sur tous les toits. Et, bien sûr, il accepte toujours le dollar comme moyen de payement… intermédiaire. Intermédiaire car dès qu’il reçoit ces dollars, il les échange contre de l’or physique.
Ainsi, durant le 3e trimestre 2014, la Russie a acheté 55 tonnes d'or, c’est plus que les achats officiels de toutes les banques centrales du monde réunies !

En résumé , le cours du pétrole est sous-évalué, mais ce facteur est compensé par le fait que la valeur du dollar est, elle, surévaluée. Avec cet actif surévalué, Poutine achète de l’or, qui lui est… sous-évalué. Si la Russie semble perdre en ce moment, elle sera gagnante à moyen terme.
Cette brillante combinaison économique de Poutine met l’Occident, mené par les États-Unis, dans la position d’un serpent qui se mange agressivement la queue.
Cette idée de piège « en or » est probablement de son conseiller économique, Sergueï Glaziev. Cette idée brillante est exécutée de main de maître par Poutine avec le soutien inconditionnel de son collègue chinois, Xi Jinping.

L’Occident peut faire tout ce qui est en son pouvoir pour augmenter artificiellement le pouvoir d’achat du dollar, faire baisser le prix du pétrole et faire baisser artificiellement le pouvoir d’achat de l’or, il reste un problème insoluble : le stock d’or physique en possession de l’Occident n’est pas illimité. Donc, plus l’Occident dévalue le pétrole et l’or par rapport au dollar, plus il perd son or physique.

Lorsque l’Occident n’aura plus d’or à fournir aux Russes et aux Chinois pour qu’ils recyclent leurs dollars, la partie sera terminée. Quand cela aura-t-il lieu, que se passera-t-il exactement ? 
Ce sera "Échec et mat" pour l’Occident. 
Ce sera aussi un séisme monétaire et économique, dont les conséquences sont difficilement prévisibles, et dont nous serons tous les victimes. 
Les oligarques et les élites gouvernantes et financières en sortiront, encore une fois, quasi indemnes.
 
Hannibal GENSERIC 
 
http://numidia-liberum.blogspot.com/2016/01/contre-sanctions-une-nouvelle-loi-russe.html
 
Envoyer par e-mail

Moyenne des avis sur cet article :  4.54/5   (69 votes)




Réagissez à l'article

138 réactions à cet article    


  • Jeussey de Sourcesûre M de Sourcessure 15 janvier 09:42

    Ça s’appelle un « casus belli ».


    • doctorix doctorix 15 janvier 16:23

      @M de Sourcessure

      Oui, c’est aussi l’art de faire la guerre sans bombes et de la gagner sans morts.
      Si Poutine fait ce qu’il dit, alors l’arrêt des sanctions ne devrait pas tarder.
      A moins que les fêlés au pouvoir n’y voient prétexte à la WWW3.
      Depuis le temps qu’ils le cherchent, ce prétexte...

    • JMBerniolles 15 janvier 18:15
      @M de Sourcessure

      Vous devriez lire un article de Paul Craig Roberts sur les sanctions que les USA imposent au monde entier sur la base de décision de leur propre justice :
      « Ainsi, en 2014, les 9 milliards de dollars d’amende pour la BNP qui n’a pas suivi les règles de sanctions américaines contre l’Iran »
      « les décisions américaines obligeant la Suisse a abandonner son secret bancaire ce qui lui a fait perdre une partie de son statut de paradis fiscal d’où des problèmes économiques »....

      Les USA n’ont pas besoin de cela pour être agressifs, voir la provocation de ses embarcations militaires dans les eaux iraniennes, et la Russie, la Chine, l’Iran, mais aussi la Corée du Nord qui, rappelons le est toujours dans un état de guerre suspendue sans traité de paix, s’arment pour résister à la guerre, - humanitaire et préventive bien entendu-, que les USA brûlent de lancer tout azimut MO, extrême orient, Europe centrale ....






    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 15 janvier 20:38

      @JMBerniolles
      Les USA menacent Volkswagen d’une amende de 20 milliards de dollars.
      Mais bizarrement aucun compte bancaire de Daesh n’est bloqué, aucun argent récupéré, aucune sanction envers les pays qui achètent du pétrole pillé... Pas plus que les sites Internet salafistes ne sont bloqués... Toujours deux poids, deux mesures.... 


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 16 janvier 04:46

      @M de Sourcessure


      En fait, si cette menace russe est exécutée, c’est une déclaration de guerre..  Je refuse d’y croire. Le temps travaille contre les USA ; pourquoi la Russie précipiterait-elle les choses ?

      PJCA

    • lsga lsga 16 janvier 13:31

      des fois, on se demande sur quelle planète vous vivez.
      Pour rappel, la Russie n’arrive même plus à payer les salaires de tous ces fonctionnaires...

      Le baril de pétrole va passer sous les 20$ au cours de l’année, finissant de mettre à genoux ce petit marché ridicule d’à peine 150 millions d’habitants (dont 50 millions de chinois).

    • roman_garev 16 janvier 15:35

      @M de Sourcessure

      Ça pourrait s’appeler comme ça, si ça correspondait à la réalité.
      Mais, comme toujours dans le cas de cet auteur qui nous nourrit toujours par des sensations (à lire, p.ex., cette autre belle intox 
      http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/que-cache-l-escale-mystere-de-176542
      avec la belle Nuland qui aurait exigé la rencontre avec Poutine vu le crash de deux hélicoptères de Marine US au large d’Hawaii - !!!!!! - tandis que sa rencontre avec Sourkov était bel et bien prévu lors du coup de téléphone entre Poutine et Obama)
      il n’y a aucun lien vérifiable, sauf des acclamations d’auteur aux yeux écarquillés.
      À noter que l’info sur l’achat d’or par la Russie date de 2014 et a été publié fin 2104. On est à 2016 quand même...
      PONDEUR DES INTOX, CALMEZ-VOUS !

    • Vladimir Vladimir 17 janvier 14:59

      @lsgaкогда следующий раз будете вещать о том что бы поставить русских на колени вспомните что Гитлер захватил захватил фрацию за 43 дня, а брестская крепость в советском союзе сражалась в полном окружении 32 дняя русски живу в России и не вам говорить мне о тои кого поставят на колени, кстати откуда такой бред 50 млн китайцев ?!!

      @lsgaà quand la prochainefois que vousdiffusersur cequi l’aurait misrussessur les genouxrappelez-vous queHitlera capturécapturéфрацию43 jours, etla forteresse de brestdans l’union soviétiques’est battue dansl’environnement des32 joursje suisrusse,j’habiteen Russieetde ne pas vousme dire surtoi,quimettrontà genoux, d’ailleursd’où un teldélirede 50millions de chinois ?!! (la traduction est faiteкомпьюером)

    • Vladimir Vladimir 17 janvier 15:01

      @lsga
      меньше верьте всякой ерунде 


    • Alren Alren 17 janvier 19:23

      @lsga

      La force de Poutine c’est le sentiment partagé par la grande majorité de la population qu’elle est la victime innocente de la vindicte des dirigeants des pays capitalistes même après « l’effondrement » du « communisme », comme si le peuple russe était « maudit ».

      Face à cette hostilité incompréhensible (notamment des actuels dirigeants français, la France étant là-bas un pays respecté pour son histoire et sa culture), le repliement patriotique comme durant la Grande guerre du même nom leur paraît la seule défense.
      Il faut pour cela l’union derrière les chefs, le Chef qu’incarne parfaitement Poutine.

      À côté de cela, un retard sur le versement des salaires, explicables par les manœuvres économiques de l’ennemi doit être supporté comme un sacrifice du temps de guerre.
       Oui, les « sanctions » économiques voulues par les USA et leurs vassaux font mal à l’économie russe.
      C’est pourquoi il faut faire mal en retour, économiquement bien sûr, à cet ennemi avec qui on aurait aimé s’entendre.


    • trobador 17 janvier 22:24

      @Vladimir

      Vladimir, ne vous inquiétez pas, LSGA n’a pas encore digéré la défaite des nazis. Les familles de collabos sont revanchardes mais pas très dangereuses.


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 18 janvier 02:22

      @roman_garev


      Je me permets de vous souligner que répondre à ISGA risque de distraire les lecteurs des questions sérieuses que vous traitez d’habitude.

       Pierre JC Allard

    • roman_garev 18 janvier 11:13

      @Pierre JC Allard


      Bonjour Pierre,
      Ce que vous dites est parfaitement vrai, sauf que je n’ai pas répondu à ce personnage.
      Vous avez dû vous méprendre, ma réponse en haut était à M de Sourcessure.

    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 30 janvier 00:19

      @roman_garev


      Merci de m’avoir rassuré.


      PJCA

    • marie13010 29 mars 21:40

      @lsga
      Pas très fufu hein ?!


    • colere48 colere48 15 janvier 10:04

      Ça s’appelle la « réponse du berger à la bergère ».


      • Le421 Le421 15 janvier 18:24

        @colere48
        Ou comment prendre les capitalistes à leur propre jeu.
        Pas moi qui vais pleurer !!

        Et comme j’attends avec impatience que ça pète pour de bon, histoire d’en profiter pour en pendre quelques-uns par les couilles... C’est une image, bien sûr !! Ca tient pas longtemps !!  smiley


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 15 janvier 20:43

        @Le421
        Si vous croyez qu’un effondrement financier de l’Occident ne vous concerne pas, vous devriez regarder du côté de la crise de 1929... Achetez des conserves et des croquettes pour le chat, c’est plus sûr, car ce sont les plus pauvres qui paient le prix le plus fort .


      • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 15 janvier 10:05

        @ll’auteur.
        Excellent billet.
        Tout y est.
        On peut éteindre les lumières : le spectacle va commencer.
        Ps. Il a déjà commencé.


        • fred.foyn Le p’tit Charles 15 janvier 10:07

          +++++

          L’occident à vouloir jouer contre Poutine se retrouva le bec dans l’eau...Un juste retour des choses pour ces mafias qui mettent le bordel sur la planète...
          Quand on manque d’intelligence (voir à l’élysée..) mieux vaut réfléchir un peu plus et éviter des collaborations douteuses..
          Je le répète depuis très longtemps, Poutine est le seul maître du jeu.. !

          • bourrico 7 15 janvier 10:16

            @Le p’tit Charles

            Hey Charlus simplex, ça roule ?

            Toujours aussi tarte dans tes com’s à ce que je vois.

            Je t’envie d’avoir une vision aussi simpliste du monde, je t’envierai presque d’être aussi bête, j’ai bien dit presque hein. smiley

          • colere48 colere48 15 janvier 11:13

            @bourrico 7

            Époustouflant de pertinence vos posts cher ami !
            Pas du tout orientés, impartiaux s’il en est, on en redemande !
            Que serai l’Agora sans son H’mar préféré !

            Toutefois il est probable, voir certain, que l’ensemble des lecteurs de ce site, vous juge à l’aune de vos monuments de « assholerie », et je crains qu’immanquablement il ne vous prennent pour un véritable asshole .

            Cher ami, au plaisir de ne plus vous lire.....


          • fred.foyn Le p’tit Charles 16 janvier 08:03

            @colere48...Faut pas faire attention à lui, il est payé par le PS pour mettre la pagaille sur Agora..Voir ses soutiens.. !


          • marie13010 29 mars 21:46

            @Le p’tit Charles
            Très vrai ! ...et pas besoin de prendre des chemins tortueux comme le suggère « bourricot » pour voir arriver la vérité de très loin... Personnellement, quand je vois l’intelligence et le patriotisme de Poutine, j’ai honte d’avoir un françois hollande ou un sarkosy au pouvoir !!!


          • zygzornifle zygzornifle 15 janvier 11:07

            les Russes sont des durs a cuire, a coté les Américains et les Européens ne sont que des chouineurs qui piaillent au moindre bobo , Poutine met vite un bon coup de pieds la dedans
            ça les sortira de leur léthargie contre productive ....


            • Hannibal GENSERIC Hannibal GENSERIC 15 janvier 11:29

              @zygzornifle

              25 déc. 2015 ... Pourquoi l’Occident ne pourra jamais vaincre la Russie ... Bien sûr, les choses ne sont pas toujours énoncées ou définies dans ces termes. Pourtant, en plusieurs ..... Voici la preuve que les attentats de Paris sont un false-flag.
              numidia-liberum.blogspot.com
              9 mars 2015 ... Les raisons données par les médias sont nombreuses : la Russie a essayé ... On n’a pas dit aux gens en Occident pourquoi leurs dirigeants bellicistes ... Pas une force suffisamment importante pour battre la marine US, mais .... que les dirigeants à l’Occident ne célèbrent pas cette guerre qui n’a pas eu lieu.
              numidia-liberum.blogspot.com
              2 déc. 2014 ... Voici pourquoi l’OTAN a peur d’attaquer la Russie .... Comme si ce n’était pas assez, personne ne connaît l’étendue exacte des ... selon lesquelles la Chine pourrait prendre position auprès de la Russie pour l’aider à résister ...
              numidia-liberum.blogspot.com

            • Aristide 15 janvier 11:55

              Ce sera « Échec et mat » pour l’Occident.


              La Russie avec son PIB inférieur de 50% à celui de la seule France ou du Royaume-Uni. La Russie mettrait à genou l’Occident entier .

              En réserves d’or la moitie de ce que possède la France en 2015.

              Encore la traduction d’un article de propagande à destination des russes avant l’Hiver qui vont en chier quand on va arreter le chauffage dans leurs appartements en ruine.

              • Doume65 15 janvier 13:15

                @Aristide
                « Encore [...] de la propagande à destination des russes avant l’Hiver qui vont en chier quand on va arreter le chauffage dans leurs appartements en ruine. »

                Vu le gaz dont dispose la Russie, ce serait étrange que ses dirigeants décident de le laisser sous terre juste pour se faire détester de la population.


              • Attilax Attilax 15 janvier 13:16

                @Aristide
                Sauf que l’auteur parle d’or physique, vous d’or papier. L’or papier n’a même pas un dixième de la valeur de l’or physique, je vous laisse deviner pourquoi...


              • Rincevent Rincevent 15 janvier 14:37

                @Attilax

                Bonne remarque ! En cas de crash financier (et il rôde) cet or papier ne vaudra que… son poids en papier, les banques étant très loin de posséder son équivalent en or physique. Par ailleurs, essayez de demander (pour rire) à votre banque de vous vendre de l’or (lingots où pièces) et vous verrez la réaction…


              • Pierre Pierre 15 janvier 14:37

                @Aristide
                Justement, un PIB exprimé en dollars ne veut rien dire pour la Russie. L’économie russe fonctionne en roubles. 

                Par exemple quand la Russie produit un avion, tout est de fabrication russe, même le kérosène qui le fera voler. La dévaluation peut amener les cours à 100 roubles pour un dollar, cela ne changera rien en ce qui concerne la production de l’avion. Il coûtera toujours le même prix en roubles alors que le PIB de la Russie exprimé en dollars aura diminué. 
                De plus, le principal de la production russe est consommé sur le marché national, donc hors de l’influence du dollar. C’est un peu comme si vous cultivez des légumes dans votre jardin pour les manger. Les prix des légumes peuvent flamber dans les magasins, cela n’a pas d’importance pour vous, vous aurez toujours la même assiette de légumes à votre repas. 
                La Russie mise sur le développement de secteurs vitaux qui, quoi qu’il arrive, seront toujours indispensables : l’agriculture, la production industrielle, l’extraction des matières premières et l’accumulation d’or comme garantie pour sa monnaie si l’économie mondiale s’effondrait. 
                Attention, Vladimir Poutine croit encore dans l’économie de marché pour le moment. Il écoute encore les conseillers économiques de cette école. Le jour où il n’y croira plus, ce sera la fin de la récré. Surveillez bien le gouvernement. Si vous voyez Sergueï Glaziev l’intégrer, c’est que Vladimir Poutine ne croira plus en l’économie de marché. 
                Pour le PIB des économies européennes, méfiez-vous des statistiques et regardez bien de quoi il est composé. (lien)
                 

              • Aristide 15 janvier 15:28

                Il s’agit bien d’or en tonnes Autour de 1200 tonnes en Russie contre plus de 2400 tonnes en France. C’est pour le russophile qui gobe toute la propagande.


                Pour un autre, la Russie est un petit pays par sa puissance économique, exprimé en roubles ou en dollars. La convertibilité du rouble est acquise depuis 10 ans. Quand au PIB, sa consommation intérieure est bien évident intégrée. Le coût de l’avion russe donné en exemple est assez significatif de l’incompréhension complète de ce qu’est l’économie. 

                Pour le reste, il suffit de voir les conditions de vie des russes, pas celui des apparatchiks anciens communistes transformés en spoliateurs de la richesse du pays pour s’apercevoir que toutes ces « menaces » promises par quelques allumés sont des éléments de propagande d’une grande faiblesse. Un pays qui évolue deux fois moins vite que tous les anciens pays du pacte de Varsovie, libéré de la « gentille protection du frère russe »". Les tchèques et les Hongrois ne regrettent pas ce temps. 

                Maintenant, si cela rassure les quelques poutinolatres de croire toutes les sornettes de la propagande russe qui va faire plier l’Occident, etc , ... cela n’a pas grande influence tellement la Russie est à la traîne sur toutes les nouvelles technologies, l’économie réelle, la finance, ... pas un seul constructeur automobile, pas un constructeur électronique, parlons pas d’informatique ou de télécommunications, le reste à l’avenant ... Malgré la taille du pays et le potentiel agricole, un déficit pour nourrir sa population.

                Les seules richesses sont celles des ressources liés aux matières premières, spoliés par une minorité qui s’empresse d’investir à l’étranger et de se batir des fortunes exprimés en livres ou en dollar.




              • Pierre Pierre 15 janvier 16:25

                @Aristide
                Avant la crise du rouble déclenchée il y a un an, le PIB par habitant en Russie était de 18000 € par ans, largement au-dessus de celui de presque tous ses anciens satellites. La Russie est partie d’un PIB par habitant 4 fois inférieur en 2000, à l’arrivée de Vladimir Poutine à la présidence.

                Vous partez d’un raisonnement conformiste, comme si la Russie va continuer à encaisser les coups. Moi je pars d’une autre réalité, celle proposée par Sergueï Glasiev dont vous devriez lire les essais avant de parler.
                Si la Russie mettait ces propositions en oeuvre, ce serait une bombe comme décrit dans l’article. La Russie prend des dispositions pour être le moins vulnérable possible lors de la prochaine crise. Croyez-moi, la Russie ne va pas s’effondrer.
                Qui vous parle des Hongrois et des Tchèques ? Les Russes aussi ne regrettent pas ce temps. 
                Je vous fais d’ailleurs remarquer qu’à l’époque communiste, le niveau de vie était largement supérieur dans les pays satellites. 
                J’ai voyagé en Russie ces dernières années. En Bulgarie et en Ukraine (avant Maïdan) aussi. Je peux vous certifier que le niveau de vie en Russie était largement supérieur.
                Que la France garde bien son or. Elle risque d’en avoir besoin pour payer ses importations dans quelques temps.
                Le niveau de vie des apparatchiks. D’abord, c’est un terme désuet qui date du temps du communisme. Aujourd’hui, on parle des oligarques. Il faut parfois tourner les pages du calendrier, non ?
                Allez en vacances en Turquie, en Egypte, en Grèce, au Monténégro etc. Ce ne sont pas les oligarques qui occupent les hôtels, c’est la classe moyenne russe. Ouvrez les yeux que diable !
                Il y a 20 à 30 % de pauvres en Russie. On le sait. C’est comme en France et ailleurs en Europe. Au Etats-Unis, il y a 50 millions de gens qui mangent grâce à des tickets alimentaires. Il faudrait peut-être aussi en parler avant d’évoquer les inégalités en Russie.
                Mon problème, ce n’est pas d’être pour ou contre Poutine. Poutine est le président des Russes et ils sont majoritairement satisfaits de lui, donc je ne m’en occupe pas
                Mon problème, c’est chez nous. La démocratie fout le camp, l’insécurité augmente comme le chômage d’ailleurs, il y a une insatisfaction générale mais ce qui est important, c’est s’en prendre à des pays qui ne nous ont rien fait. 
                 
                 

              • doctorix doctorix 15 janvier 16:33

                @Aristide

                Vous en êtes resté à l’ère stalinienne.
                Contrairement à vous, sclérosé dans votre optique rétrograde et dépassée, la Russie à évolué.
                Ce qui n’a pas change, c’est sa capacité indémodable de vous le mettre dans le c.. bien profond.
                Parce que les Russes savent se battre et savent souffrir.
                De plus, ils ont des systèmes d’armement parfaitement adaptés à la guerre moderne, et pourraient couler les 8 ou 9 porte-avions américains en dix minutes sans coup férir.
                Et ça, ce n’est pas de l’intox.
                D’ailleurs, si ça n’était pas le cas, il y a longtemps que les USA auraient attaqué.

              • Hannibal GENSERIC Hannibal GENSERIC 15 janvier 17:07

                @Aristide
                « article de propagande » ! si vous savez lire l’anglais, vous verrez que toutes mes références (liens hypertextes) sont américaines ou anglaises. Ce serait donc de la propagande anglo-saxonne en faveur de la Russie. Si vous le dites...


              • Aristide 15 janvier 17:57

                @Hannibal GENSERIC et @Pierre

                Le PIB par habitant de la République Tchèque, la Pologne, la Slovaquie, la Hongrie sont largement au dessus de celui de la Russie, et le taux de progression de la Russie stagne alors que celui de ces mêmes pays s’améliore malgré la crise de 2008. Je vous accorde qu’à l’époque communiste, les pays satellites ou colonies étaient mises à contribution pour participer largement au bonheur du grand frère russe.

                Vous pouvez continuer à vous mentir. Je parle des apparatchiks car il s’agit des mêmes personnes qu’au temps du communiste, ils ont quitté leurs fonctions ou leurs uniformes mais continuent dans le même comportement de parasite de leur nation.

                Maintenant que la Russie face économiquement peur à l’Occident est trop ridicule pour que l’on passe plus de temps sur ce sujet. Les rserves d’or en arme de masse alors que la France possède à elle seule 2 fois plus d’or( en tonnes pour le nul, pas en papier)

                @Doctorix

                A part que vous ayez une position particulière vis à vis des Russes, si comme vous le dites avec style la Russie la met dans le C... de l’Occident, vous serez aussi au première loge. Mais ne craignez rien, tout cela c’est du flan, un conte pour groupie poutinienne, une blague, ...

              • Le421 Le421 15 janvier 18:30

                @Hannibal GENSERIC
                On ne fait pas boire un âne qui n’a pas soif !!


              • Pierre Pierre 15 janvier 19:11

                @Aristide
                Nous sommes vendredi soir, je dois m’absenter. Je n’ai pas le temps de vous donner une réponse complète. Je suppose que vous partez des chiffres de Wikipedia. Je vous donne le lien vers les chiffres de la Banque mondiale. (lien) C’est le PIB par habitant à parité de pouvoir d’achat. 

                Normalement, le PIB de la Russie est diminué de 20 % dans les statistiques parce que la BM considère que la Russie est une économie de rente mais je ne sais pas si c’est aussi appliqué sur le PIB à parité de pouvoir d’achat. Je vais vérifier demain.. 
                Le PIB russe est largement supérieur à ses anciens satellites sauf l’une ou l’autre exception. 
                Bonne soirée.

              • eau-du-robinet eau-du-robinet 15 janvier 19:53

                Bonjour Aristide,
                .
                « ... parlons pas d’informatique ou de télécommunications, ... »

                Si, parlons en ...
                Des nombreuses personnes dans le monde utilisent Kaspersky Lab (un éditeur renommé d’antivirus / firewall) de renom dans l’informatique !
                .
                En janvier 2012, Kaspersky Lab a été officiellement classé « Leader » dans l’étude « Magic Quadrant » de Gartner consacrée aux plates-formes de protection des postes de travail. Cette distinction intervient en partie à la suite du lancement par la société, en 2011, de sa nouvelle solution d’entreprise, Kaspersky Endpoint Security 8, qui fait appel à ses toutes dernières technologies de sécurité intelligentes hybrides, combinées à la protection antimalware la plus approfondie possible et à une gamme étendue d’outils de sécurité, à l’image de la console de gestion assortie Kaspersky Security Center.
                .
                En Russie, Yandex est surtout connu pour être le moteur de recherche le plus populaire : www.yandex.com est jugé plus efficace. Mais la marque russe compte bien concurrencer Google – et consorts – sur un autre terrain : celui des navigateurs web.
                .
                C’est pourquoi elle propose aujourd’hui un tout nouveau « web browser », lui aussi appelé Yandex. A l’instar de ses concurrents Firefox, Chrome, Internet Explorer, Opera ou Safari, Yandex Browser est librement téléchargeable à l’adresse suivante :
                https://browser.yandex.com/
                .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès