Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Les EU et l’UE semblent cacophoniques chez les « arabes » (...)

Les EU et l’UE semblent cacophoniques chez les « arabes » ...

Les EU et l'UE semblent cacophoniques chez les "arabes" ... à moins qu'ils jouent une partition, de laquelle les peuples "arabes" sont exclus !

L'attitude occidentale face aux révolutions arabes est pour le moins étonnante et risque de laisser des traces profondes. Alors que les Etats-Unis et l'Europe font la guerre au terrorisme islamique, alors que la France a combattu, à juste titre au Mali, les islamistes ; ces mêmes pays ont soutenu et continuent de soutenir les islamistes au pouvoir en Egypte en Syrie et en Tunisie !

Ils vont, bien sur, répondre deux choses :

- la première est que ce sont les peuples qui ont choisi, dans des élections libres, d'être gouvernés par des islamistes,

- la seconde, c'est que ces islamistes sont des "islamistes modérés" et qu'ils acceptent le jeu démocratique.

Sur ces deux points, l'analyse occidentale est complètement fausse et ne tient absolument pas compte de la volonté réelle des peuples.

En effet les islamistes ont été élus ... et nous ne chipoterons pas sur les conditions de ces élections, bien que les partis islamistes aient bénéficié de l'aide financière et de propagande notamment du Qatar, créant une véritable rupture d'égalité entre les partis.

Mais admettons que ces élections aient été régulières. Il n'en demeure pas moins qu'une fois élus, ces islamistes se sont comportés de manière totalement contraire aux règles élémentaires d'une véritable démocratie en favorisant la violence (voir les Ligues fascistes en Tunisie, les attentats contre des politiques, contre des artistes, contre la presse, contre le patrimoine religieux, etc ...)

Par ailleurs si les occidentaux avaient été tant soit peu attentifs, ils auraient su très vite que les islamistes tenaient un double langage en application d'une règle admise par les "frères musulmans" appelée "taqia" (le mensonge permis dans l'intérêt de la confrérie), que leur propos sur la démocratie et les droits de l'homme étaient pour la façade et qu'ils avaient un autre agenda : placer leurs hommes partout pour installer une véritable dictature théocratique.

Qu'on ne vienne pas nous soutenir que les services secrets ni les chancelleries occidentales, n'ont pas entendu les cassettes et vidéo qui circulent sur les réseaux, établissant avec certitude le double langage des dirigeants islamistes !

Quant à la Tunisie, les pouvoirs occidentaux ont fait mine de croire à cette fable de la légitimité « perpétuelle » de l'Assemblée Constituante, alors qu'elle n'a été élue que pour un an et que personne n'a jamais expliqué comment une assemblée élue pour un an pouvait se maintenir au delà de ce délai. Et là, les démocrates occidentaux, donneurs de leçon de démocratie aux égyptiens, ne pipent mot sur cette flagrante entorse à la démocratie par l'islamiste "modéré" et "démocrate", Ghannouchi comme le soutiennent la France, l'Allemagne et les américains !

Quant à la fable de l'islamisme modéré, comment les occidentaux ont-ils pu y croire ? Un parti fondé sur la religion ne peut qu'être totalitaire. Comment parlant au nom de Dieu, pourrait-il tolérer une autre vision ? Comment pourrait-il accepter vraiment et loyalement des compromis ? Est-ce par peur d'être taxés d'islamophobes, que les occidentaux rechignent à critiquer les islamistes ? Ce que ceux-ci savent parfaitement pour en jouer.

Alors qu'un parti politique, fut-il islamiste, doit pouvoir être critiqué comme tout parti politique ... sans encourir de violence ou de mise à mort ! Dés lors qu'il refuse pour des raisons religieuses la critique ou le débat contradictoire, c'est qu'il est fascisant ... puisqu'il détient sa Vérité d'Allah !

Les faits ont montré suffisamment que cela n'était pas possible. Les islamistes sont-ils en mesure de s'opposer aux radicaux avec efficacité ? Bien sûr que non car dans leur propre parti il y a, ne nous voilons pas la face, des fanatiques violents et pour se maintenir au pouvoir ils ont besoin de la frange radicale et violente ... dont ils jouent puisqu'elle constitue leur bras armé ! Il faut savoir que dans le salafisme qui fonde tous ces partis islamistes, il y a toujours plus radical et plus extrémiste que soi !

Comment dans ces conditions pourraient-ils lutter avec suffisamment de fermeté ? Alors s'il était normal d'accepter dans un premier temps le verdict des urnes, le maintient de l'appui apporté après les nombreuses et graves dérives, ont constitué de la part des occidentaux une faute grave.

Cette attitude va laisser des traces car la société civile en Tunisie et en Egypte ne comprend pas l'attitude des EU et de l'Europe. L'Egypte alliée traditionnelle des EU vient de leur faire savoir, et avec fermeté, qu'elle se passerait au besoin de son soutient si ce pays persistait à condamner l'action de l'armée voulue par plus de 80 % de la population Égyptienne. Elle se retournera vers d'autres ; et ceux qui auront le plus à perdre ce seront les EU.

Quant aux tunisiens qui ont des rapports privilégiés avec l'Europe et notamment la France, il est clair qu'ils ne veulent plus des islamistes après l'expérience faite. Ils garderont une dent contre François Hollande qui a, qu'il le veuille ou non et malgré les subtilités du langage, apporté une aide aux islamistes. Les Tunisiens auront du mal à lui pardonner.

La position de l'Europe devrait être de soutenir les progressistes et d'éviter des partis religieux à moins que la laïcité ne soit bonne que pour les occidentaux mais pas pour les peuples « sous développés » !

Par ailleurs comment traitent-ils encore avec un pouvoir illégitime juridiquement, moralement et politiquement depuis le 23 octobre 2012 ?

D'ailleurs, comment comprendre que l’Occident partage quelque chose avec des pays dominés par des pétro monarchies qui n’ont jamais eu de Constitution, qui n’ont pas de partis politiques d’opposition, qui n’ont pas de syndicats, où les droits de l’homme ne sont pas respectés ?

Comment comprendre que l’Occident, puisse croire un seul instant, que les petro monarques apporteraient la démocratie dans les pays du printemps arabe, comme ils le prétendent ?

Comment comprendre cela et comment l’expliquer ? Avec une mention particulière des amitiés spéciales qui lient la France aux deux grands pétro monarques ; puisque Chirac était l'"ami" du roi Ibn Saoud et Sarkozy celui de l'émir du Qatar ... quant à François Hollande, il a tenté de garder ses distances de l'émir, pour se démarquer de son prédécesseur ; jusqu'à ce qu'il tombe en disgrâce par les américains, et se tourne alors vers son frère ennemi, le roi d'Arabie, peut-être par amitié pour Chirac ou par pression de la part du monarque au nom de la realpolitik ? Autrement comment expliquer la machine arrière de la France dans la sanction européenne à infliger au général Al Sisi jugé "antidémocrate" ; alors qu'il libère les égyptiens de la dictature que mettent en place le pharaon Morsi et ses "frères musulmans" ?

Comment comprendre l'attitude de l'Occident envers Israël qu'il considère comme un modèle et un exemple de démocratie et de civilisation alors que c’est un pays agresseur, belliqueux, raciste ?

Pourtant, le Palestinien qui essaie de retourner dans sa patrie et qui voudrait avoir droit à la même résolution des Nations-Unies qui accorda un permis de vivre à Israël, et qui aurait dû être accordé aussi aux Palestiniens, est persécuté, traité en tant que terroriste et assassiné par Israël.

Comment comprendre que l’Occident soutienne cela ?

Comment expliquer tout cela ? C'est à se demander si l'occident en général et les américains en particulier, ne traitent pas les peuples dits "arabes" non seulement comme vassaux mais aussi comme des eunuques intellectuels !

Faut-il rappeler que l'Occident avait soutenu les dictateurs que leurs peuples avec beaucoup de courage et de sacrifices ont fini par démettre !

Et voilà que l'Occident refait la même erreur en soutenant des régimes islamistes qui ne cachent plus leur totalitarisme, leur fascisme pour remplacer les anciennes dictatures par de nouvelles, théologiques celles-ci ... comme si l'expérience iranienne ne lui avait pas suffit !

Les occidentaux font comme si n'a rien changé au niveau des peuples, comme s'ils n'ont pas pris conscience des valeurs qu'ils leur refusaient, comme si les indignés ne sont pas entrés dans le jeu politique, comme si les forces nationalistes qui prônent la souveraineté, l’indépendance, la liberté, la revendication des richesses nationales au profit du peuple n'entrent pas en compte ; tant il est aveuglé par son désir d'hégémonie pour contrôler leurs richesses et plus particulièrement l'or noir ; au mépris de ses grandes valeurs héritées du siècle des lumières !

A moins que dans son mépris pour les peuples considérés comme d'éternels sous-développés, il estime qu'ils n'en sont pas dignes !

Je crois que les EU et l'Europe devraient être beaucoup plus attentifs qu'ils ne le sont, à la réelle volonté des peuples ; et surtout militer pour ceux qui partagent leurs valeurs et pas pour ceux qui de toute évidence ne partagent aucune de ces valeurs.

A persister dans ce soutient aux islamistes, ils vont se couper durablement de ces sociétés, car après avoir soutenu des dictateurs aux mépris de toutes leurs valeurs, le soutient qu'ils apportent encore aux islamistes, également contrairement à leurs prétendus valeurs, va définitivement les couper de ces peuples.

On peut ajouter que la presse est, elle aussi, souvent aveugle et qu'elle est d'ailleurs très contestée dans ces pays. Un exemple récent est très significatif : Le monde dans son édition électronique du 21 août a publié un article de Jean Michel Le Tallec qui décrivait de manière très exacte - je puis en témoigner - la situation actuelle crée par les islamiste en Tunisie. Trois heures après, cet article était censuré. Sous quelles pressions ?

Un procédé choquant car si la rédaction n'était pas d'accord avec l'analyse du journaliste elle pouvait faire une critique mais ne pas le retirer ainsi à la lecture.

Cet incident a d'ailleurs fait le buzz sur le réseau ; et à très juste titre.

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.8/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • Massada Massada 28 août 2013 10:24

    Les EU et l’UE semblent cacophoniques chez les « arabes » ...


    Pas uniquement chez les arabes !



    • Jack Umul 28 août 2013 10:32

      What cacophonie ?

      Il n’y a pas de UE army  so, no problem

      • Massada Massada 28 août 2013 10:38

        L’armée britannique est la seule crédible en Europe

        L’Angleterre est en Europe, le seul pays qui possède une industrie d’armement de premier plan.


      • Stof Stof 28 août 2013 19:09

        L’Occident...

        Mais l’Occident mon pauvre ami, il s’en tape le coquillard de la Syrie. Ce qui l’intérersse ce sont les histoires de fesses ( DSK, Lewinsky...), les faits divers et les séries policières, ce qu’il bouffe et le fric qui lui restera pour la retraite. Pour ces sujets, on a démontré une survivance d’activité encéphalographique.
         Pour le reste, adressez vous à l’élite de l’élite, la crème de la crème, en un mot : les gangsters qui nous gouvernent. Mais ceux là ne connaissent pas le mot « peuple ».

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès