Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Mais pourquoi les États-Unis s’acoquinent-ils avec les islamistes (...)

Mais pourquoi les États-Unis s’acoquinent-ils avec les islamistes radicaux ?

JPEG - 136.1 ko
Arabie saoudite - Qatar - États-Unis

Quand on parle des États-Unis, on devrait, à les entendre, parler de liberté. Bien entendu, il s’agit de leur liberté… Depuis longtemps, l’Oncle Sam s’est arrogé le droit de diriger le monde. Il le fait forcément avec l’arrogance de celui qui se croit le plus fort, et, persuadé de tout maîtriser, range inévitablement ceux qui ne pensent pas comme lui dans le camp des États voyous. Il suffit en revanche de sacrifier ne serait-ce qu’un peu de son indépendance nationale pour devenir un ami, un allié fidèle de Washington.

Vous en doutez ? Alors, remémorez-vous le 11 septembre 2011, le jour où deux Boeing ont été détournés (paraît-il…) et ont percuté les Twin Towers. On a fait incomber la responsabilité de cet attentat aux islamistes radicaux d’Al-Qaïda, ce qui a été le déclencheur d’une guerre menée par l’Occident au nom de la lutte contre le terrorisme : l’Afghanistan a été envahi, puis l’Irak de Saddam Hussein sur la base de preuves qui se sont finalement révélées n’être qu’une grossière escroquerie.

Au début de l’année 2011, des rebelles islamistes tentent de déstabiliser le régime syrien. Mais, contrairement à ce qu’on pourrait a priori penser, les États-Unis ne se font pas les alliés du gouvernement légitime, laïc et progressiste d’Assad, mais encouragent les extrémistes islamistes proches d’Al-Qaïda, qui ont fourni et les armes et les fonds aux combattants djihadistes. En Libye, Washington s’est appuyé sur les salafistes et les fondamentalistes musulmans pour renverser Mouammar Kadhafi et mettre fin à la Jamahiriya arabe libyenne. Enfin, Obama a soutenu sans sourciller les Frères musulmans qui ont adopté en 2012 une constitution d’un autre âge

Alors, comment se fait-il que le président étasunien parle de démocratie et de progrès social tout en s’acoquinant avec les pires groupes et États islamistes ? Pourquoi défier Assad tout en faisant des affaires avec le Qatar et l’Arabie saoudite qui ignorent tout des droits humains ? Et surtout, pourquoi les media dominants ne mettent pas en avant ces évidentes contradictions de l’Oncle Sam ? Comment expliquer qu’ils ne soulignent pas sans équivoque que Washington a combattu le terrorisme islamique pendant des années avant de le financer maintenant en Syrie pour de basses raisons de realpolitik ?

La réalité est que les États-Unis ne se soucient pas de savoir qui ils financent du moment que leurs intérêts sont bien servis. Et s’il le fallait, ils feraient des affaires avec le diable… tout comme nos media d’ailleurs.

Capitaine Martin


Moyenne des avis sur cet article :  4.59/5   (39 votes)




Réagissez à l'article

27 réactions à cet article    


  • Daniel D. Daniel D. 3 août 2013 15:04

    La majorité des supposés terroristes ayant participé au 9/11 étaient, officiellement, Saoudiens, donc très logiquement on as envahi l’Afghanistan ...

    Al-Qaïda ou Al-CIA pour les intimes,ainsi que d’autres organisations servent a récupérer les désespérés et les utilisent au mieux des intérêts Americano-sionistes, selon les situations. Controler les mouvements de l’opposition permet de pouvoir neutraliser les élements qui seraient vraiment dangereux et ne garder que ceux que l’on peut manipuler sans difficultés. L’avantage supplémentaire est de pouvoir se servir d’eux pour amener les populations a accepter la perte de leurs libertés au profit d’une sécurité de façade étant donné la nature fabriquée du risque...

    http://www.humanite.fr/02_05_2011-l%E2%80%99%C3%A9l%C3%A8ve-exemplaire-de-la-cia-s%E2%80%99est-retourn%C3%A9-contre-son-ma%C3%AEtre-471333

    http://www.internationalnews.fr/article-osama-ben-laden-a-creation-of-the-cia-74025079.html


    Les liens de ce personnage avec les USA ? Regardons du coté des Bush...

    http://www.humanite.fr/node/305628

    Extrait :

    Devenu député en 1966, Bush père, dit « Poppy », prend en 1964 le relais politique du sénateur Prescott, qui part en retraite. Il accède en janvier 1976 à la direction de la Central Intelligence Agency, un poste clé pour son avenir politique et ses affaires. Il assumera discrètement les mauvais coups de l’agence, en Iran, au Pakistan, en Afghanistan. Mais, surtout, grâce à ses fonctions et à son goût pour le pétrole, il établira des relations durables avec la famille royale d’Arabie saoudite et une banque, la BCCI (Banque of Credit of Commerce International), dirigée par Khalid Mahfouz, une banque véreuse liée à la richissime famille Ben Laden, mêlée au scandale du financement des « contras » (les mercenaires américains engagés contre le régime élu au Honduras), une banque accusée aujourd’hui d’avoir servi de relais pour les activités des taliban et d’Oussama Ben Laden.

    Les liens financiers occultes des Bush et des Ben Laden

    par Thierry Meyssan

    http://www.voltairenet.org/article7613.html



    • appoline appoline 5 août 2013 13:00

      Il suffit de savoir que le grand-père Bush Prescott a subventionné le IIIème reich, on a tout compris. Effectivement si les Gi américains avaient su cela en 44, ils ne seraient pas allés se faire casser la gueule sur Omaha beach.


      Quand vous connaissez les dessous de l’affaire, vous comprenez à quel point on se fout de nous. Que croyez vous, qu’une nation qui est capable d’orchestrer des attentats comme le 11/9, veut le bien de la populace ? Non, elle l’a vomi, pour preuve, les banquiers qui expulsent les crédules qui leur ont confié leur argent. Et il ne faudrait rien dire

    • Crab2 3 août 2013 15:36

      L’islam politique


      « Il ne peut exister d’ islamisme modéré, ni de charia light. » Cette phrase de Jeannette Bougrab ( datée, et fortement décriée, sous le gouvernement F. Fillon ) dont la justesse est toujours d’actualité, doit inciter le gouvernement à changer de fond en comble sa politique internationale


      Le spectre de l’absolutisme :

      http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2013/08/03/l-islam-politique-5134609.html




      • Christian Labrune Christian Labrune 3 août 2013 16:36

        C’est assez drôle de lire ça aujourd’hui ! Quand on ne comprend pas grand chose à ce qui se passe dans le monde, il vaudrait peut-être mieux ne rien écrire, ça éviterait de tomber dans le ridicule.
        On apprenait deux choses, ce matin. La première : John Kerry reconnaît - l’Amérique y aura mis le temps ! - que l’armée, en destituant Morsi, n’a fait que réaliser l’objectif visé par des millions d’Egyptiens. Autrement dit, s’il s’agit bien d’un coup d’état, il s’accorde, paradoxalement, avec une exigence tout à fait démocratique. On pouvait s’attendre ces derniers jours à des massacres, ils n’ont pas eu lieu. Ce qui ne signifie évidemment pas que le nouveau pouvoir est tiré d’affaire : les Frères feront tout ce qui leur sera possible pour obtenir quelques centaines de « martyrs » supplémentaires. De préférence des femmes et des enfants. C’est une stratégie qu’on connaît bien, que le Hamas a déjà brillamment illustrée en maintes occasions.
        Seconde information intéressante : Al-Qaïda soutient les Frères musulmans et les engage à ne pas céder. C’est un soutien particulièrement imbécile qui achève de discréditer complètement la confrérie. Qui soutiendrait Al-Qaïda et ceux qu’Al-Qaïda soutient, dans les pays civilisés ?
        A cette dernière question il y aurait peut-être, il est vrai, une réponse : les néococos du groupe Résistance.


        • Fifi Brind_acier Pilou Camomille 3 août 2013 19:46

          Christian,

          L’armée égyptienne possède autour de 20% de l’économie du pays. Elle a un intérêt direct à ce que l’économie fonctionne... , ce qui n’est pas le cas avec les islamistes.

          Il ne s’agit pas d’un coup d’état, mais d’un état de fait, les Égyptiens sont descendus massivement dans la rue, l’armée a pris le train en route.

          Il s’agit d’une révolution populaire, pas d’un coup d’état, mais les dirigeants occidentaux, et les médias préfèrent parler de coup d’état de l’armée, donc illégitime, plutôt que de donner de mauvaises idées à d’autres peuples....


        • Christian Labrune Christian Labrune 3 août 2013 21:01

          @Pilou Camomille
          Nous sommes bien d’accord. C’est un coup d’état si on veut, mais un coup d’état paradoxal. En 58 en France, les copains de Guy Mollet, lesquels avaient allègrement torturé et guillotiné en Algérie et créé un bordel indescriptible au nom d’une Algérie française qui n’était plus viable, ont aussi parlé, et pendant des années, d’un coup d’état, et du « pouvoir personnel » de De Gaulle. Mais ça n’avait évidemment rien à voir avec l’installation d’une junte militaire comme en Espagne ou, plus tard, dans bien des pays d’Amérique du sud.
          On ne peut évidemment pas se faire trop d’illusions sur l’armée égyptienne, et vous avez raison d’insister sur son rôle majeur dans l’économie et sur ses intérêts que la politique imbécile de l’entourage de Morsi compromettait sérieusement. Mais pour l’instant, après les premières bavures, l’armée essaie de donner des gages de modération. Certes, ce n’est pas demain que le système économique risque de devenir harmonieux et qu’on gouvernera en Egypte au nom de la res publica. La corruption ne disparaîtra pas du jour au lendemain. D’autant moins qu’elle aurait plutôt tendance à se mondialiser ; témoin les scandales que nous voyons en France quasi quotidiennement. L’essentiel est tout de même qu’il soit donné un coup d’arrêt à l’islamisme. En France aussi, ce serait nécessaire, où l’UOIF est complètement à la botte des Frères.


        • Fifi Brind_acier Pilou Camomille 4 août 2013 07:55

          Christian Labrune,

          L’armée égyptienne qui prend le train en route, ce n’est donc pas un coup d’état, c’est une conjoncture qui l’arrange économiquement, et qui rejoint les revendications économiques de la population qui ne voit rien changer...

          Le retour de De Gaulle n’a pas grand chose à voir avec cette situation.
          Les combinaisons de la IVe République avaient affaibli l’ Etat, ce qui le rendait incapable de régler l’indépendance de l’ Algérie.

          Ceux qui ont craché sur De Gaulle étaient capables de faire tomber les gouvernements, mais pas d’en faire fonctionner un seul correctement ils auraient mieux fait de la mettre en veilleuse..., d’autant que c’était souvent les mêmes qui avaient voté les pleins pouvoir à Pétain.

          Il fallait restaurer l’autorité de l’ Etat et en finir avec l’instabilité des gouvernements de la IVe.

          C’est De Gaulle qui s’y est collé, il a toujours considéré que l’ Algérie, ce n’était pas la France, mais une colonie, et qu’il fallait faire cesser cette situation. Il n’y a pas de rapport, il me semble, avec l’ Egypte.

          Les médias dans leur totalité, et la classe politique nostalgique des magouilles de la IVe République, nous ont beaucoup menti sur De Gaulle.

          On le redécouvre maintenant que les Partis européistes -atlantistes- mondialistes nous ont mis dans la merde où nous nous trouvons....

          L’ Europe telle que la souhaitait De Gaulle était faite d’accords entre pays souverains, ( Pas de monnaie commune, pas de défense commune, pas de disparition des frontières et des Nations, et sans les anglais ni les américains).

          Il voulait que les Etats soient indépendants et souverains et pas d’intégration dans un ensemble fédéral dirigés par les anglo-saxons, les lobbys de la finance et les Monsanto and Co.

          A lire, « C’était De Gaulle » de Peyrefitte, c’est une compilation des déclarations et des analyses de De Gaulle.


        • le moine du côté obscur 3 août 2013 18:25

          Disons que les étasuniens fraient avec la vermine salafiste parce que c’est leur intérêt de le faire. Leur but n’est-il pas assez clair ? Contribuer à créer un nouvel ordre mondial des « lumières » ? Attali, un des griots du mondialisme ne prédit-il pas un monde cauchemardesque chapeauté par un odieux gouvernement mondial ? Une telle vision des ténèbres ne peut se manifester que par la destruction des états et des peuples, afin d’enfanter un peuple bâtard coupé de tout et entièrement soumis aux élites. Mais actuellement ce qui est en cours c’est la destruction des états et la prise de contrôle d’intérêts privés et obscurs. Cette logique conduira sans aucun doute à une conflagration mondiale entre le bloc sioniste et celui dit des non alignés. Pour ma part cela est presqu’inéluctable. Il y aura la guerre, le tout est de savoir quand, quant au comment avec toute la merde semée cela est évident. Avec la crise syrienne entre autres les clans vont se radicaliser et les alliances seront plus fortes. Le clan antisioniste je le pense se renforcera pour que le choc soit inévitable et suffisamment violent pour semer le « chaos créateur » de certains dégénérés. Roger Dommergue disait que ceux qu’ils appellent les juifs (encore un concept bâtard spécialité des mondialistes) étaient des spéculateurs maladifs ! Je crois que ce sont les mondialistes (qu’ils se prétendent juifs ou pas peu m’importe pour moi ce sont des rejetons de la mort) qui le sont. Ils iront jusqu’à tout détruire si nécessaire, croyant sans doute pouvoir rattraper le coup comme justement les idiots qui vont se ruiner à Las Végas. Mais il y a une chose qu’ils ne peuvent comprendre c’est l’amour. Et oui l’amour véritable ça ils ne peuvent le comprendre. Ils essaient de le manipuler mais il faudra bien qu’ils acceptent que des choses dépassent leur entendement dans ce monde. Mais quand on veut tout calculer on passe à côté de l’essentiel et c’est cette part d’incompréhensible pour leur esprit froid et inhumain qui les détruira j’en suis sûr. 


          • appoline appoline 5 août 2013 13:06

            La CIA est capable de tout et à la base de tout. Hoover était un sale homo perfide et déséquilibré qui ne s’assumait pas, un frustré et la frustration lui a fait commettre des horreurs. Ah oui mais c’est les américains alors on pardonne, on ne parle pas. Pourtant ils continuent et ce con de Sarko nous a replongé dans l’Otan alors que le Général ne voulait plus du « machin » comme il appelait ces cercles puissants qui dirigent l’économie.


          • Fifi Brind_acier Pilou Camomille 3 août 2013 19:39

            Les USA soutiennent les Islamistes contre des gouvernements qui refusent de se soumettre.

            Ils préfèrent de loin les islamistes aux gouvernements élus démocratiquement...

            En Bolivie, Evo Moralès a nationalisé toutes les ressources naturelles , chassé les entreprises américaines et viré MacDo et Coca Cola.... , une vraie plaie, la démocratie....

            L’ Equateur, le Paraguay, l’ Uruguay, le Brésil, la Bolivie, l’ Argentine et le Venezuela viennent de créer « La Banque du Sud », pour se passer du FMI et le Banque mondiale...
            La démocratie ? Un plaie !

            L’Arabie Saoudite s’est soumise, elle fournit aux USA tout le pétrole dont ils ont besoin, les USA a laissé la famille régnante au pouvoir.

            Mais en échange d’un drôle de deal, que l’argent du pétrole serve aux entreprises américaines à construire « l’ Arabie Saoudite du futur », et qu’elle achète des Titres d’Etat américains..... ( Livre « les confessions d’un assassin financier » de John Perkins).
            Ainsi l’argent du pétrole revient aux USA...

            Ils ont la tête près du bonnet.... et le bonnet côté en bourse.

            Et puis, il a le cas de ceux qui ne veulent pas se laisser faire, l’Irak, l’Iran, la Syrie, la Libye..., alors on déclare que c’est eux qui ont déclaré la guerre avec le 11 septembre.... , on les envahit, enfin... si on peut, et on liquide leurs dirigeants.

            Certains dirigeants, (Panama, Equateur), peu enclins à l’obéissance, trouvent une mort brutale dans un accident d’avion ou d’hélicoptère...

            Et qui mettre à la place ? Sinon des gens qui sont vos obligés parce qu’on les paye et qui ne sont pas des démocrates ?

            Les idiots utiles sont peut-être ceux qui chez nous mènent « le choc des civilisations » contre les musulmans, alors que l’OTAN les propulse au pouvoir...


            • Christian Labrune Christian Labrune 3 août 2013 21:04

              @Pilou camomille
              Là, je crains fort que nous ne soyons plus du tout d’accord : les thèses complotistes préfabriquées ne sont pas du tout ma tasse de thé !


            • Fifi Brind_acier Pilou Camomille 4 août 2013 08:00

              Christian Labrune,

              Vous devriez lire « La stratégie du choc » de Naomi Klein, vous vous faites bien des illusions sur les USA, grands défenseurs de la démocratie.

              Je suppose que lors du coup d’état contre Allende au Chili, vous n’étiez pas né ?

              Il y a deux sortes d’imbéciles, ceux qui voient des complots partout, et ceux qui n’en voient jamais nulle part...


            • Jean-Paul Foscarvel Jean-Paul Foscarvel 5 août 2013 11:34

              Il y a complot et complot.
              On peut faire une thèse complotiste à partir de l’imagination pure, ou de l’interprétation plus ou moins délirante des faits (Meyssan, les illuminatis, etc.) et une autre à partir des éléments qui sont réellement à notre disposition.

              Que les USA ne tiennent compte que de leur intérêt propre peut se voir à travers de leur histoire. C’est constant et implacable.
              Ils n’hésiteront sur aucun moyen : invasion, meurtres, espionnage universel, manipulation, désinformation, etc.

              Alors, oui, l’utilisation du contraire de la démocratie pour déstabiliser les peuples en mal de démocratie est une option plus que valide pour les USA.

              Mais face à cela, nous pourrions attendre de l’Europe qu’elle défende ses propres intérêts, au moins la France.

              Eh bien non, l’UE et Hollande suivent.


            • Fifi Brind_acier Pilou Camomille 5 août 2013 17:52

              Pour défendre les intérêts de son pays, son indépendance et sa souveraineté, il faut avoir des coucougnettes...

              Vous pouvez faire le tour du globe, ils ne sont pas si nombreux que cela, certains pays d’Amérique du sud, Poutine ... et Asselineau. Les autres se prosternent.

              Quant aux complots, il faut s’entendre sur le mot. Les USA cachent leurs coups fourrés, comme les « révolutions oranges », mais sur leurs objectifs, ils sont très clairs :

              Leurs doctrines n’ont pas variées, dès 1812, « Nous allons nous prévaloir de notre droit au libre échange et ouvrir le marché aux produits de notre sol, afin d’égaler les exploits de Rome. »

              Leur doctrine a été formulée sous la Présidence de James Polk, c’est la doctrine de la « Destinée manifeste » qui attribue une mission divine aux USA, avec la tâche de répandre « la civilisation » et « le progrès », sur le continent américain, et dans le monde entier, par la force si nécessaire.

              Et les théories de l’amiral Alfred Mahon prenant exemple sur les Empires passés, qui préconisent d’annexer de nouveaux territoires afin de favoriser le commerce et la puissance de Washington.

              C’était aussi, soyons clairs, les doctrines de tous les pays européens qui ont fondé leurs empires coloniaux ... Il se trouve que l’indépendance des colonies a modifié le regard des Européens sur le sort des populations colonisées, et que plus personne n’a envie de coloniser.

               Mais les USA n’ont toujours pas compris que les peuples n’ont aucune envie d’être colonisés, et que les Empires se sont effondrés les uns après les autres, ce n’est qu’une question de temps.


            • Antoine Diederick 3 août 2013 21:06

              parce que « Asinus asinum fricat ».


              • Fifi Brind_acier Pilou Camomille 4 août 2013 08:13

                Sur les billets verts il y a une pyramide avec un oeil, symbole maçonnique, (les Francs maçons sont largement à l’origine de l’indépendance des USA contre l’ Angleterre), et il est écrit :

                « Novus ordo secularum », ce qui signifie « Le nouvel ordre des siècles ».

                C’est Andrew Jackson en 1812 qui a formulé les objectifs des USA :

                « Nous allons nous prévaloir de notre droit au libre échange, et ouvrir le marché aux produits de notre sol, AFIN D’ EGALER LES EXPLOITS DE ROME. »

                L’impérialisme, c’est de vouloir soumettre le monde entier à ses intérêts.

                Ils n’ont jamais dit : « Nous allons respecter les autres peuples qui ont bien le droit de vivre comme ils l’entendent... »

                Mais tous les Empires se sont effondrés, les peuples finissent toujours par se révolter.


                • Fifi Brind_acier Pilou Camomille 4 août 2013 08:18

                  Cette histoire de menaces sur les Ambassades ne vous semble pas cousue de fil blanc ?

                  Comment croire des gens qui ont menti sur les armes de dissuasion massive en Irak, où les attentats entre Chiites et Sunnites s’ajoutent désormais aux millions de morts, de blessés et de réfugiés de cette guerre ?

                  Faire croire que leurs alliés Islamistes préparent des attentats permet de justifier les écoutes par les Grandes Oreilles américaines, et de faire croire que les Islamistes sont des ennemis.
                  Coup double, non ? 


                  • Ronald Thatcher Ronald Thatcher 5 août 2013 10:27

                    à l’auteur « Alors, remémorez-vous le 11 septembre 2011... »  ??? !!!


                    • Jean-Paul Foscarvel Jean-Paul Foscarvel 5 août 2013 11:20

                      Dénoncer les USA sur l’appui de ces régimes théocratiques barbares, c’est bien, mais la France ne s’accoquine-t-elle pas également avec le Qatar ?

                      Ou plutôt, la Qatar n’est-il pas en train de se payer le France ?

                      C’était vrai sous Sarko, ça le reste sous Hollande.

                      Et l’un est allé en Lybie, l’autre rêve de la Syrie.

                      Voilà pourquoi la France soutien Ehnada, Morsi, etc.

                      Et vend nos banlieues au Qatar, quoiqu’en dise le gouvernement.

                      Nous voici en route vers la régression universelle, et la négation du droit des femmes et des enfants, pour celui, unique, répressif et archaïque du droit des patriarches barbus.


                      • yoananda 5 août 2013 12:09

                        Un peu léger comme article, non ?

                        on n’y apprends rien qu’on ne sache déjà en long en large et en travers...

                        genre « hé ho les gars je viens d’inventer le fil a couper le beurre » ...

                        j’aurais apprécié qu’on m’explique plus en profondeur pourquoi les islamistes, c’est quoi le deal entre eux et les USA ? pourquoi faire chuter Assad dans ce cas ?


                        • Robert GIL ROBERT GIL 5 août 2013 12:17

                          parce que les islamistes ne remettent pas en cause la valeur de l’argent, lorsqu’il y a eut des greves dans les pays musulman comme en egypte il y a quelques années, les freres musulmans n’y ont jamais participés, il ne font rien pour compromettrent la domination de systeme, il en change seulement l’envellope, un peu comme le fn chez nous, c’est pour cela que les usa et plus generalement l’occident les soutient via l’arabie saoudite et les emirats du golfe.


                          • fcpgismo fcpgismo 5 août 2013 12:27

                            Les Etats unis par leurs représentants politiques et affairistes deviennent le premier Etat TERRORISTE de la planète pour conserver tous leurs privilèges de dominants.


                            • BlackListed BlackListed 5 août 2013 13:30

                              Mais pourquoi la France s’acoquine t’elle avec les islamistes radicaux ?


                                • Proudhon Proudhon 5 août 2013 20:18

                                  Quand on parle des USA il ne faut jamais oublier ceux qui dirigent cette nation, Israel !
                                  L’Islam est le cheval de Troie d’Israel en vue de diriger le monde.


                                  • smilodon smilodon 5 août 2013 21:48

                                    L’europe est une mauvaise chose pour les U.S !.. Un des deux « coins » du monde où elle n’a pas de « prise » !.. (avec la Chine) !... Quand l« europe sera sous la coupe de l’islam, dans une vingtaine ou une trentaine d’années (environ), les »U.S« , en faisant leurs petites affaires avec les grands pays moyen-orientaux, alliés d’aujourd’hui (et d’hier), feront aussi, sans même sans soucier, affaire avec »l’europe«  !... Le calcul est stratégique, mathématique, financier !.... Seuls les »forts« survivront !... Prenez une »mapemonde« et regardez mieux la taille de la France !... La taille de l’ EUROPE !..... Vous comprendrez !.... Nous deviendrons musulmans, nous le sommes déjà !!! Regardez mieux autour de vous !.... Pour le bien des U.S...De la Chine !.. Pour le »bien« du MONDE !... Pas une question de philosophie religieuse !.. Une »histoire d’argent« et de »paix«  !.. Pas NOTRE histoire !!.... Pas la NOTRE !..Non !... La leur !... Et nos »élites« , le savent bien déjà !.... Nos élites et quelques »trublions" tels que moi.. Et d’autres !.... Cette histoire est courue d’avance !.. Regardez mieux autour de vous !... Regardez mieux !.. Et pas qu’à la télé !.. Surtout pas à la télé !....


                                    • David 6 août 2013 14:30

                                      Les États Unis et leurs alliés ont toujours soutenu les plus débiles. On ne veut pas de Nationaliste qui pourrait malheureusement travailler pour le bien de leur peuple. Cela est aussi vrai pour la France. Les plus débiles sont plus facilement manipulables. Comme autre exemple on peut parler de Sabra et Chatila ou les Israéliens ont envoyé des commandos pour tuer des intellectuels avant et après les milices chrétiennes

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès