Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Obama achève la démocratie américaine

Obama achève la démocratie américaine

Adopté en toute fin d'année 2011, le National Defense Authorization Act autorise l'embastillage de tout citoyen états-unien sans autre forme de procès. Désormais, la loi martiale est en oeuvre outre-Atlantique.

Après le Patriot Act imposé par Georges Bush suite aux attentats du 11 septembre 2001, les libertés fondamentales des citoyens américains, déjà sérieusement mises à mal, viennent de prendre un coup supplémentaire, au prétexte de la lutte contre le terrorisme.

Le Président des Etats-Unis d'Amérique est désormais autorisé à mettre en détention, pour une durée illimitée, en dehors de toute procédure judiciaire et de toute audition, partout dans le monde, tout citoyen américain simplement suspecté d'être une menace terroriste. Pour ce faire, il pourra recourir aux forces armées et non à la police. Cela résulte du National Defense Authorization Act for Fiscal Year 2012, adopté en toute fin d'année 2011 avec le soutien du Congrès, au sein duquel seules quelques voix se sont élevées contre ce coup d'Etat. Parmi ces dernières, celle de Ron Paul, actuel candidat républicain à la candidature présidentielle.

Ce texte a fait l'objet d'une levée de boucliers symbolique dans le monde anglo-saxon. en revanche, pas un mot dans les media francophones.

Ainsi, Barack Obama, qui n'a de cesse de piétiner les libertés fondamentales et le droit international depuis le début de son mandat, dévoile sa véritable nature de tyran ou, à tout le moins, de marionnette au service de l'oligarchie militaro-financière etats-unienne.

A son actif, on peut noter pêle-mêle, outre ce texte liberticide, l'assassinat d'un citoyen américain par des drones au Yémen, la répression brutale du mouvement des indignés anti-Wall Street et de nombreuses agressions militaires et tentatives de déstabilisation contre des Etats indépendants, en particulier en Afrique et au Moyen-Orient. On peut aussi se souvenir de son opposition farouche à une reconnaissance de l'Etat de Palestine fin 2011, alors qu'il avait affirmé le contraire dans son discours du Caire peu après son élection.

Sous son empire, la "plus grande démocratie du monde" aura sans doute fini de basculer vers une nouvelle forme de fascisme néo-libéral, entraînant malheureusement avec lui tout ou partie du monde occidental, à commencer par ses alliés de l'OTAN, France et Grande-Bretagne en tête.


Moyenne des avis sur cet article :  4.94/5   (65 votes)




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • dawei dawei 6 février 2012 16:50

    les states ont glissé à la 47 eme place de la liberté de la presse selon RSF (pourtant plutot pro-americain)
    http://fr.rsf.org/press-freedom-index-2011-2012,1043.html
    derrière une vingtaines de pays dits du tiers monde europe de l’est, d’Asie, latino , caraibeens et africains ! A egalité avec la Roumanie et l’Argentine !
    Ca s’appelle une veritable degringolade , c’est officiel, les states ne sont plus une democratie (si tant est qu’ils en eusent été un jour)


  • Nums Nums 6 février 2012 17:28

    En tous cas, nous, on est remonté de 6 places mais toujours derrière la Papouasie nouvelle-Guinée qui nous devançait d’un cran et qui remonte de 9 places. Woow !


    PS : Norvège et Finlande en tête, ça ne m’etonne pas.

  • dawei dawei 6 février 2012 17:48

    on a remonté de 6 ... ou alors c’est que y en a 6 qui ont glissé plus vite que nous .... dont les states ...


  • ilan ilan 6 février 2012 16:01

    Bonjour,

     Je recherche une vidéo qui se baladait sur le Net, il y a encore quelques jours. Celle-ci à disparu.
    Il s’agissait d’Obama qui expliquait que la constitution américaine, avait été écrite dans un moment où elle correspondait à certains besoins pour la nouvelle nation. Mais qu’aujourd’hui, elle n’était plus d’actualité, et de ce fait, devait être réadaptée aux « nouveaux besoins » de l’Amérique.
    Quelqu’un a-t-il croisé cette vidéo ?

    Merci


    • xray 6 février 2012 16:50


      Le 9 11
      Une opération menée par l’armée américaine
      http://mondehypocrite501.hautetfort.com/ 



      • OMAR 6 février 2012 17:21

        Omar 33

        Vous appelez ça la « plus grande démocratie du monde » alors que la création des USA s’est faite sur l’extermination des indiens et la spoliation de leurs terres.
        Puis, dés leur « indépendance » par une série de guerres contre des pays de tous les continents.

        Sans oublier l’utilisation de l’arme atomique et chimique..

        Et ceux qui pensent qu’il y a une différence entre démocrates et républicains américains, se trompent dangereusement.

        En fait, les américains pensent USA, et à,la limite Israël et la Grande Bretagne...

        Le reste, tout le reste, ça existe pour faire du tourisme, la guerre ou le pillage.


        • soi meme 6 février 2012 20:24

          Détrompez vous, l’Europe et l’Amérique du Sud dans leur esprit sont des territoires suzerains de leurs hégémonie. Le reste du Monde est livré à d’autre influence qui veulent contrôlé. Et l’Afrique sous saharienne est une terre qui n’existe plus. C’est d’ailleurs ce qui est en trains de se produire.


        • soi meme 6 février 2012 20:18

          Il y a pas de doute Obama est plus talentueux que notre roitelet.
           


          • ykpaiha ykpaiha 6 février 2012 22:56

            En attendant que le messie des merdia soit le dernier président de ce que fut les USA, l’Islande, encore elle, non contente d’avoir foutu les bangsters a la porte, propose Bradley Manning comme prix nobel de la paix...

            Amusant tiens !


            • Bernard Pinon Bernard Pinon 7 février 2012 10:05

              « Le Nobel de la Paix donné aux assassins », Henri Tachan chantait déjà ça dans les années 70.

              La « démocratie » américaine n’en a jamais vraiment été une au niveau fédéral, c’est plutôt une oligarchie avec un cirque politique qui lui donne une image démocratique. Mais entre républicains et démocrates, le consensus est total, comme on a pu le voir avec la politique d’Obama qui a poursuivi celle de Bush.
              Concernant le durcissement des lois sécuritaires, il faut croire que cette oligarchie a une sacré trouille du peuple, reste à comprendre pourquoi et là, c’est plusieurs articles qu’il faudrait écrire.

              • kettner 7 février 2012 12:47

                Obama ....

                Un larbin de ficelles et de papier usant du seul pouvoir que les oligarques lui ont généreusement accordé ... l’espoir .


                • Zogarok Zogarok 7 février 2012 14:31

                  Pas un mot dans les grands médias (je sais qu’on a pris l’habitude, mais une aberration reste une aberration, le temps ne la dilue pas, ne devrait pas en tout cas)... Cette affaire me fait penser au sketch d’Alain Soral sur le « nègre de maison ». Enfin, sketch, si seulement...


                  • Traroth Traroth 7 février 2012 16:42

                    Obama, voila quelqu’un qui a bien mérité son prix nobel de la paix. Il rejoint d’autres méritants, comme Henry Kissinger, Shimon Peres, Anouar el-Sadate, Menahem Begin. Il est loin d’être la première brute sanguinaire ou le premier tyran récompensé de ce prix qui devient vraiment un symbole de la novlangue !


                    • Sat is Fay 8 février 2012 05:23

                      Un prix Nobel des assassins s’impose...


                      • karina 15 février 2012 12:40

                        Barack Obama l’homme sans plan qui désespère l’Amérique 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

javanabal


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès