Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Obama casse la Barack

Obama casse la Barack

Mais qui pourrait casser Obama ?
Au moment où l’Amérique reprend des couleurs, il ne faudrait pas qu’un jour la Maison-Blanche arbore un bandeau noir.
L’histoire nous a appris que les présidents américains « non conformes », ou trop dérangeants avaient un avenir fragile.
Dès aujourd’hui, tout le monde va commencer à trembler.
Si l’on s’en tient à ce qui s’est passé aux States, depuis la création de cette confédération, tous les 23 ans, en moyenne, un président trouve une mort violente, quels que soient les moyens utilisés pour protéger son existence.
Cela peut-il changer ?
Un Américain moyen trouve indécent de ne pas avoir d’arme pour se défendre, à tel point qu’il ne comprend pas qu’en Europe, on en soit à ce point démuni.
Il ne comprend pas que ne voulions pas d’armes pour nous défendre, au cas où nous serions attaqués.
Pour eux, il s’agit d’une forme de lâcheté.
A compter de l’automne 2008, les enseignants sont autorisés à porter des armes au Texas.
Les fusillades régulières dans les écoles aux States ont permis de réclamer que les professeurs, mais aussi les écoliers puissent être armés.
En même temps, cette « politique de la violence » n’arrange rien en termes de sécurité.
Plus d’1 adulte sur 100 (2,3 millions de personnes) est en prison aux Etats-Unis, ce qui met les Etats-Unis d’Amérique au premier rang en termes d’incarcération.
Mieux que la Chine (1,5 milliard) et la Russie (890 millions).
Le nombre d’armes détenues aux Etats-Unis avoisine les 250 millions, multipliant le risque d’agression.
Gary Kleck, criminologue enseignant à l’université Florida State, a déterminé que les armes à feu sont utilisées à titre défensif dans plus de 3 millions de cas par an, aux Etats-Unis.
En même temps, les statistiques officielles affirment que les armes serviraient à perpétrer près d’1 million de crimes par an.
Ces derniers temps les armes ont provoqué 17 000 suicides, 12 000 homicides et 800 accidents aux Etats-Unis.
Si l’on tient compte des accidents non mortels, on arrive au chiffre de 70 000 dommages, soit une mort toutes les 17 minutes, et un accident non mortel toutes les 5 minutes.
Pour en revenir à leur histoire, sur les 43 présidents qui se sont succédé à la tête des Etats-Unis, 4 d’entre eux ont été assassinés en cours de mandat.
Un président tous les dix.
Ou encore, un président assassiné tous les 23 ans.
Si l’on s’en tient aux statistiques, de 1732 à nos jours, en s’en tenant à cette moyenne de 23 ans, le cinquième président assassiné aurait dû subir cet acte barbare depuis longtemps.
Or, les présidents assassinés sont toujours ceux qui dérangent les conservateurs.
De Lincoln à Kennedy, en passant par Garfield et McKinley, ils ont tous étés assassinés « en moyenne » à l’age de 50 ans.
Ce qui laisse peu d’espoir à Obama. En effet, il y a 56 ans qu’un président n’a pas été assassiné aux Etats-Unis, et Obama est âgé de 47 ans.
Il y a donc 33 ans qu’un président aurait dû être assassiné.
Heureusement tout cela n’est que statistique.
Mais qui aurait assassiné un Georges Bush senior, ou même junior ?
Par contre, pour Obama, le risque est maximum et le président le sait bien, lorsqu’on voit les précautions qui ont été prises lors de son discours à Chicago.
Si l’on fait le compte des Etats où il n’est pas le bienvenu, il va être en danger constamment.
Entre le Texas, la Géorgie, le Tennessee, l’Arizona et la Louisiane, les voyages du président seront tous des déplacements à risques.
Et n’oublions pas la Caroline du Sud, l’Alabama, le Mississippi, le Kentucky, l’Arkansas, le Nebraska, le Kansas, l’Oklahoma, le Wyoming, l’Idaho, l’Utah, tous ces pays ayant une majorité républicaine, jusqu’au jour de l’élection.
La réalité a la peau dure et, dans l’Amérique profonde, les rancœurs risquent bien de perdurer, mettant en danger la vie de l’un des plus célèbres présidents américains.
Car comme disait un vieil ami africain :
« Ne met jamais ton doigt entre l’écorce et l’arbre ».

Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • spartacus1 spartacus1 5 novembre 2008 10:41

    Comme je l’ai dit dans un post sur une autre file de discussion :

    Il semble que Rama Yade aurait dit (j’utilise le conditionnel n’ayant pas entendu moi-même) :
    "Obama, dans sa démarche courageuse, volontariste, parlant "vrai", est très proche du Président Sarkozy, ..."


    Un Obama est aussi loin d’un Sarko que peut l’être une carpe d’un lapin :


    - Obama, issu d’un milieu relativement modeste a fait de brillantes études dans une université renommée mondialement (Columbia).

    - Sarko, issu d’un milieu privilégiè a mis près du double du temps normal pour faire de médiocres études de droit.


    - Obama est ambitieux pour son pays. Il a des idées, il a eu l’ambition de devenir président pour faire quelque chose. Y arrivera-t-il, c’est une toute autre question.

    - Sarko est ambitieux pour lui-même, devenir président, un peu comme une thérapie pour soigner son mal-être fondamental. Les seules idées qu’il a c’est celles de coups politiques lui permettant d’avancer en écrasant, si possible, les autres.


    - Obama est un être poli et raffiné, il suffit de l’entendre s’exprimer, et de voir son entourage.

    - Sarko, "casse-toi pauvre con" tout est dit. Je le vois plutôt comme chef d’une bande de ruffians, plutôt que comme président.


    - Obama est un excellent orateur, qui déclenche l’enthousiasme. Il rédige lui-même ses discours.

    - Sarko n’est pas un mauvais orateur lorsqu’il improvise, dans ce cas, il dit passablement d’âneries, mais il les dit bien. Par contre, lorsqu’il récite les discours qu’un autre lui a préparé, il dit moins d’âneries, mais comme il semble incapable de les mémoriser, il fait pitié à le voir péniblement lire et réciter un texte dont on se demande s’il le comprend.


    - Obama est marié à une femme issue d’un milieu passablement défavorisé qui a fait de très brillantes études, comme son mari, dans une université renommée mondialement (Princeton). Élégante, elle sait rester simple et à sa place, se préoccupant de sa famille. Comme elle vient de de dire, même si nous parlons souvent de politique, je ne donne pas de conseils à Barack, je suis sa femme, tout simplement.

    - Sarko, pour son troisième mariage (c’est dire la stabilité émotionnelle du personnage), a épousé une femme, issue d’une famille riche (comme le dit si élégamment Sarko : "grâce à Carla, je suis devenu riche maintenant"), qui pense que gratter une guitare en émettant un filet de voix lui confère, ipso-facto, le statue de commandeur des arts et des lettres. C’est vrai qu’elle ne manque pas d’expériences (on lui connait au moins une vingtaine d’amants), y compris les plus saugrenues, comme d’avoir un enfant avec le fils de l’amant de la semaine.

    Etc, etc, on pourrait continuer le comparatif très longtemps, en prenant le risque de lasser le lecteur.


    • olivier cabanel olivier cabanel 5 novembre 2008 11:08

      Spartacus,

      totalement d’accord avec vous,

      je n’imagine pas une seule seconde d’établir des rapprochements entre Sarkozy et Obama,
      Obama est un homme de conviction, intelligent, subtil, et sincère, à mon avis,

      il a su séduire les américains en défendant le rapprochement de tous,
      au contraire d’un Sarkozy qui lui vise la division, et lorsqu’il improvise ses discours, accumule les bourdes.

      il n’a eu qu’une pensée : obtenir le pouvoir, en faisant toutes les promesses possibles,
      espérant qu’on le croirait,
      et fera tout pour garder ce pouvoir, en changeant d’avis comme de chemises,
      rappelant cette phrase d’edgar Faure (si je ne me trompe pas) "ce n’est pas moi qui change d’avis, c’est le vent qui tourne"


    • spartacus1 spartacus1 5 novembre 2008 11:26

      De nouveau, entre E. Faure et Sarko, un abime ! Leur seul point de convergence, c’est leur facilité à changer d’avis.

      Mais pour le reste...
      E. Faure (http://fr.wikipedia.org/wiki/Edgar_Faure) était quelqu’un de très cultivé, ayant fait d’excellentes études, doté d’un solide sens de l’humour, auteur (sous le pseudo d’ Edgar Sanday) d’essais historiques et politiques ainsi que de mémoires (Sarko devrait s’inspirer du titre du tome I de ses mémoires : "Avoir toujours raison, c’est un grand tort ").

      On peut aussi retenir qu’E. Faure savait rire de lui-même (contrairement à Sarko dont on peut se demander s’il sait tout simplement rire). Le "Canard enchaîné" attaquait fréquement E. Faure, parfois assez méchament. À un ami qui lui conseillait d’attaquer le "canard" en justice, E. Faure aurait répondu "Moi, attaquer le Canard ? Jamais, j’aurais trop peur de passer pour un con". À mettre en parallèle avec les multiples procès intentés par Sarko.


    • LaEr LaEr 5 novembre 2008 11:27

      Sans le même réflexe pavlovien, Lagarde ce matin dans télé-sarko-matin, a souligné que le président français était, comme Obama, issue d’une minorité (celle de Neuilly ? :D), et que Obama allait suivre le grand élan lancé par le président Camembert pour remoraliser le capitalisme...

      A mon avis, ils ont des formations-lavage-de-cerveau pour mettre "Sarkozy" ou "président" dans une phrase sur 2. Je suis sûr que même si on l’interroge sur son chien ou ses gosses, un bon ministre Sarkoziste soulignera la lumière que fut Sarko pour médor ou Junior... En fait, le sarkozysme est une secte...


    • olivier cabanel olivier cabanel 5 novembre 2008 15:00

      Sampiero,

      c’est bien vrai çà...

      mais est-ce qu’on a le droit de nous punir à ce point ?


    • olivier cabanel olivier cabanel 6 novembre 2008 08:04

      Spartacus,

      d’accord avec toi, notre petit président manque totalement d’humour,
      les procès qu’il intente sans arret en sont la preuve irréfutable,
      je le soupçonne d’etre extremement susceptible,
      ce qui a valu la mise a la porte de PPDA,

      et d’accord aussi pour dire que le regretté edgar avait un solide sens de l’humour, et celui de la répartie, aux antipodes du "casse toi pauv’con"


    • olivier cabanel olivier cabanel 6 novembre 2008 08:08

      Laer,

      on sait depuis quelques temps quelle crédibilité on peut accorder aux propos de Lagarde,
      elle qui affirmait il y a peu que le risque de récession était nul et que "tout va bien, braves gens, dormez en paix",

      alors je ne suis pas surpris de sa nouvelle bévue, quand elle essaye de tenter un rapprochement entre Obama et Sarkozy,

      en tout cas, elle nous fait bien rire, et c’’est toujours çà de gagné,


    • fhefhe fhefhe 5 novembre 2008 11:03

      Quand le premier homme a mis le pied sur la lune
      Il a été dit
      " Un petit pas pour l’Homme , un Grand Pas pour l’Humanité "
      Moi je dis pour le résultat de cette Election...
      " Un petit vôte pour l’Electeur , Un Grand Pas pour la Fraternité " (FhéFhé )
      Et je souhaite Bonne Chance , et Beaucoup de Courage au Nouveau Président des Etats Unis


      • olivier cabanel olivier cabanel 5 novembre 2008 11:10

        FheFhe,

        je me joins à vous pour souhaiter une longue carrière à Obama, espérant qu’il fera mentir les statistiques.


      • aquad69 5 novembre 2008 11:15

        Bonjour Olivier,

        là, je suis entièrement de votre avis...

        Cordialement Thierry


        • hihoha 5 novembre 2008 11:16

          Il est bien dommage pour le monde libre, qu’un homme ne soit élu qu’en fonction de sa race et non pour des qualités plus nobles, cette "victoire" est indéniablement le triomphe du racisme noire sur une soi-disante suprématie blanche ou juive.
          .
          Son programme économique est inepte, quand à son programme de politique étrangère, c’est :"barrons-nous et sauvons notre peau".
          Enfin, l’illusion sera de courte durée.


          • olivier cabanel olivier cabanel 5 novembre 2008 11:21

            Hihoha,

            pas d’accord avec vous,
            je pense bien au contraire que les notions de race n’ont rien àvoir avec l’élection d’Obama,
            il a fait une campagne ouverte, portée par l’idée du rapprochement de tous les citoyens américains, quelles que soient leur origine raciale, quelles que soient leur niveau social,
            et je pense qu’il est sincère,
            à la grosse différence d’un autre président récemment élu chez nous...
            mais c’est un autre débat,


          • LaEr LaEr 5 novembre 2008 11:30

            Laissez tombez le HiHoHa,
            ce type qui juge le programme économique d’Obama "inepte", trouve certainement celui de Sarko extraordinaire.. Je crois que nous pouvons le déclaer en état de mort cérébrale. Comme son ancien pseudo "hihihi", son cerveau a rejoint le monde des ombres...


          • olivier cabanel olivier cabanel 5 novembre 2008 14:32

            Laer,

            effectivement,
            paix à ses cendres, enfin je veux dire, celles de son cerveau


          • La Taverne des Poètes 5 novembre 2008 11:38

            Et comme Barack a la baraka, il va pouvoir jouer au grand casino mondial de la finance pourrie avec la complaisance du FMI. Il vient de montrer dans sa campagne tout le fric qu’il pouvait jeter sur la table !


            • Bernard Dugué Bernard Dugué 5 novembre 2008 12:18

              600 millions de dollars, une paille, ça fait 10 euros par électeur, le prix de deux cafés et contrairement à ce qu’on pense, ce sont des gens moyens qui ont donné pour Obama.


            • antitall antitall 5 novembre 2008 18:22

              Effectivement sa vie va être en danger en permanence,surtout s’il va à l’encontre de la mafia militaro-industriel,il doit donc commencer par faire le grand ménage ! Montrer au monde entier les crimes et mensonges de la junte usurpatrice précédente,juger et condamner cette racaille qui se cache dans les lambris de l’état,de la finance et des multinationales.....il faut un nouveau Nuremberg( la vérité sur le 11 septembre,les mensonges sur les guerres déclarées, la banqueroute consécutive ! ) et un "mea-culpa",on ne peut "gommer" comme ça les infamies perpétrés depuis 8 ans,on attend pour voir,les actes maintenant !!..


              • Ricos77 Ricos77 5 novembre 2008 21:13

                 J’ai même pas lu l’article mais bravo pour le jeu de mot du titre. Excelent.


                • Christoff_M Christoff_M 6 novembre 2008 00:00

                   tout dépendra du discours d’Obama... il sait qu’on l’attend partout de pied ferme, donc il devra etre mesuré dans ses propos fédérateurs... il s’est montré très modéré après les elections.

                  mais du coté de Bush et des cartels pétroliers et industriels il a des ennemis jurés...

                  par contre il a adressé un petite vanne à l’attention des dirigeants français pour leur discours ouvert qui cachent un retard certain pour la représentation de toutes les communautés en politique...


                  • olivier cabanel olivier cabanel 6 novembre 2008 08:14

                    Christoff,

                    bien noté,
                    j’avais aussi remarqué cette petite phrase pour nos gencives de Français, toujours prets à montrer du doigt l’autre, mais incapable de balayer devant sa porte,

                    les black, blancs, beurs ne sont que trop rarement a l’honneur, sauf coupe du monde de foot gagnée,
                    mais dans les rangs de l’assemblée,
                    dans les administrations,
                    il y a manifestement barrage pour les empecher d’acceder aux postes qu’ils méritent,


                  • krolik krolik 6 novembre 2008 18:12

                    En parlant des populations carcérales, lorsque l’auteur dit :

                    "Mieux que la Chine (1,5 milliard) et la Russie (890 millions)."
                    On a l’impression que l’auteur est broullé avec les puissances de dix.
                    @+

                    • olivier cabanel olivier cabanel 7 novembre 2008 07:32

                      krolik,

                      désolé, il n’y a pas d’erreur,
                      ce sont bien les chiffres,

                      à moins que votre commentaire sybillin ait un autre sens ?


                    • krolik krolik 7 novembre 2008 15:43

                      Mais lorsque les chiffres sont idiots ce n’est pas la peine de les répéter..
                      890 millions taulards chez les Russes. Vous les prenez où ? La population locale doit tourner dans les 170 millions maintenant...
                      Et en Chine 1,5 milliard : l’intégralité de la population..Plus personne pour assister aux J.O.
                      Est-ce qu’il vous arrive de comprendre ce que vous écrivez ?
                      On vous met le "nez dedans" et vous persistez !
                      Mais il semble que ce soit une habitude chez vous.
                      Les chiffres les plus élevés sont les plus tragiques, les plus vendeurs.. !!
                      Mais la vérité dans tout cela... ???!!
                      @+


                      • olivier cabanel olivier cabanel 7 novembre 2008 18:57

                        Krolik,

                        je crois qu’on s’est mal compris,

                        les chiffres que j’indiquais étaient ceux des populations, afin que le lecteur puisse déterminer le nombre de prisonniers par rapport au pourcentage que je donnais,
                        vous avez raison, j’aurais du, pour éviter la confusion donner uniquement le nombre de prisonniers, soit pour la Chine 1,5 millions de détenus, pour la Russie 890 000, et pour les Etats Unis 2,3 millions de détenus.
                        ce que je voulais indiquer c’etait surtout qu’aux USA il y avait plus de prisonniers qu’en Chine.

                        désolé de la confusion que j’ai pu provoquer, mais je pense que la plupart des lecteurs avaient bien compris.


                      • krolik krolik 7 novembre 2008 19:33

                        Mais l’on s’est parfaitement compris.
                        C’est bien ce que je disais : vous êtes brouillés avec les puissances de 10. Milliers, millions ou milliards..
                        @+


                        • olivier cabanel olivier cabanel 7 novembre 2008 19:49

                          krolik ;

                          non,
                          je ne suis pas faché avec les chiffres...
                          j’ai seulement indiqué le nombre d’habitants, afin que le lecteur puisse appliquer le pourcentage que je donnais,
                          manifestement, il aurait mieux valu, en tout car pour vous, que je donne le chiffre des incarcérés, directement,
                          l’essentiel, c’est que maintenant vous ayez compris, non ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès