Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Quand AREVA et son EPR deviennent synonymes de répressions et (...)

Quand AREVA et son EPR deviennent synonymes de répressions et expropriations !

Dans la région de Jaitapur, sur la côte ouest de l’Inde, les noms de l’entreprise nucléaire française AREVA et de son réacteur EPR sont désormais associés aux mots répression, expropriation et abus de pouvoir.

AREVA projette d’y construire prochainement six réacteurs nucléaires EPR pour une puissance totale de 9900 mégawatts (MW). Son partenaire indien, la Nuclear Power Corporation of India Ltd (NPCIL), veut faire de Jaitapur « le plus grand complexe nucléaire du monde ».

Les expropriations en cours sont menées au nom d’une loi sur les acquisitions de terres datant de l’époque coloniale. Plus de 95 % des propriétaires concernés ont refusé l’indemnisation offerte par le gouvernement. Contrôlée par ce dernier, l’entreprise NPCIL envisage de déraciner les quarante mille résidents qui vivent des ressources naturelles et des produits de cet écosystème : Une zone entière va être dépeuplée et cinq villages vont être évacués.

Ces villages qui entourent Jaitapur, à quelque quatre cents kilomètres au sud de Bombay sont au cœur d’une des dix plus grandes réserves mondiales de biodiversité de la planète (reconnue par l’UNESCO)

Plus grave, Jaitapur est située dans une zone hautement sismique - classée 4 sur une échelle de 5 - et proche du littoral :
« Au cours des vingt dernières années, relève l’organisation environnementale Greenpeace, Jaitapur a connu trois tremblements de terre dépassant le niveau 5 sur l’échelle de Richter ; celui de 1993, d’une intensité de 6,3, a tué neuf mille personnes. Rien de tout cela n’a été pris en compte lors du choix du site. »

La résistance antinucléaire est d’un pacifisme exemplaire. En dépit des manipulations, des répressions violentes et d’arrestations massives, la population de Jaitapur reste unie dans son opposition au projet. Affiches, manifestations, marches et actes de désobéissance civile : depuis quatre ans, elle mène campagne.

Au regard de nouvelles arrestations, de nombreuses ONG et collectifs antinucléaires français adressent aujourd’hui une lettre de protestation à AREVA et au gouvernement indien.


Afin de porter haut cet appel, nous vous invitons à faire entendre votre voix citoyenne et solidaire en ajoutant votre signature à cette lettre afin de soutenir la résistance indienne, bafouée dans ses droits les plus élémentaires et dénoncer l’entêtement insensé et scandaleux d’AREVA et du gouvernement indien.

l'action lancée se déroule sur 3 axes :

la lettre de soutien et de protestation signée ET signable par les ONG, associations, groupes, collectifs(http://www.dianuke.org/jaitapur-french-organisations-statement-areva/) déjà soutenue par une trentaine d'organisations françaises.

 

(pour signer au nom d'un collectif, d'une ong , d'une asso etc... cliquer ici )

 

> de la campagne de mailing adressée à l'ambassadeur Indien en France (http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/protestation-arrestations-inde-484.html).

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.47/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • Deli 20 juin 2012 09:25

    Le pire dans tout sa =

    « L’insistance rapportée d’Areva pour jouir d’une exemption de responsabilité en cas d’accident nucléaire en Inde. »

     

    http://blogs.mediapart.fr/edition/nucleaire-lenjeu-en-vaut-il-la-chandelle-pour-lhumanite/article/180612/quand-areva-et-s


    • Gaiga Kaunta bibouyou 20 juin 2012 09:59

      lire l’excellent article paru à ce sujet en avril 2011 sur le site du Monde Diplomatique

      http://www.monde-diplomatique.fr/2011/04/BIDWAI/20396


      • Bulgroz 20 juin 2012 10:00

        Il esr tendancieux d’associer Areva à cette opération d’expropriation, ce sont les autorités indiennes qui en ont la totale responsabilité.

        Cette manie de vouloir à tout moment enfoncer les entreprises Françaises est scandaleuse.

        Je suppose que l’auteur de cet article aurait préferré que ce soit une entreprise nucléaire chinoise qui ait été choisie pour construire ces centrales.

        Je comprends qu’avec de tels auteurs, l’image des entreprises Françaises soit aussi dégradée.


        • Deli 20 juin 2012 10:21

          T’as raison un entreprise qui construit des centrales nucléaire sur des zones hautements sismique - classée 4 sur une échelle de 5 - ne mérite pas de ce faire enfoncer....


        • Wendigo Wendigo 21 juin 2012 00:35

          Bulgroz

           Une question Bulgroz, pouvez vous m’expliquer pourquoi « AREVA la magnifique », ne s’appelle plus « COGEMA » ?
           Y aurait il eu déjà un problème avec cette superbe entreprise fleuron de la technologie Française ? 
           
           Un nom c’est comme un caleçon, on en change quand on a fait dedans, pas quand il sent le frais.

          Vous nous parlez de l’Afrique sub-saharienne, du Niger par exemple ? (pour ne parler que de ça)

           SVP, faites nous donc la vente de cette entreprise, que l’on rigole 5 mn


        • Gaiga Kaunta bibouyou 20 juin 2012 10:23

          Il est trop facile de dire que cette répression et ces expropriations sont l’unique responsabilité des autorités indiennes !!
          A aucun moment Areva ne dénonce les méthodes employées ni ne met en suspend son projet ! Tout juste a t’elle déploré la mort d’un manifestant suite à des tirs de la police en 2011, lors d’un des nombreuses manifestations de citoyens contre ce projet .

          je persiste et signe : Areva a une nouvelle fois les mains sales !

          Si l’image des entreprises française est aussi dégradée, c’est uniquement de leurs propres faits.
          On ne peut se targuer d’être le pays des droits de l’homme et fermer les yeux sur les méthodes employées pour mener à terme des projets économiques à l’étranger, et ce d’autant moins quand on est une entreprise dont l’état est actionnaire à plus de 80 % :
          Nous n’accepterions pas ça sur notre propre sol...


          • Gaiga Kaunta bibouyou 20 juin 2012 10:38

            je ne suis pas militante eelv mais vais tout de même rapporter les propos d’Anny Poursinoff car elle a mieux les mots que moi ^^

            Anny Poursinoff est intervenue le 9 février dernier à l’Assemblée pour s’opposer à l’ accord entre la France et l’Inde sur le nucléaire civil et manifester son soutien aux habitants de Jaitapur qui refusent l’implantation par Areva de deux centrales EPR sur une zone sismique à 400 kilomètres de Bombay.
            Ce texte devait passer sans discussions, mais à la demande des écologistes, l’opposition a pu obtenir un débat.

            extrait :
            Le gouvernement français fait preuve d’une mauvaise foi criminelle. D’un côté il assure qu’il n’y a aucun risque avec le nucléaire, de l’autre il fait pression sur ses homologues indiens pour qu’ils modifient leur législation.
            L’Inde prévoit en effet que le constructeur d’une centrale soit responsable en cas de catastrophe.
            Après Bhopal, on comprend la prudence du gouvernement indien vis-à-vis de partenaires industriels occidentaux peu scrupuleux.
            Or le Président de la république française lui-même a demandé au premier Ministre indien d’assouplir cette loi. Pourquoi ? Parce qu’Areva ne veut pas être tenue pour responsable d’un accident nucléaire à Jaitapur ?
            Nous non plus, nous ne voulons pas porter cette responsabilité.

            Le texte entier et la vidéo de l’intervention ici
            http://www.annypoursinoff.fr/2012/02/jaitapur-non-merci/

            • Gaiga Kaunta bibouyou 20 juin 2012 12:56

              le site pour les signatures citoyennes est semble t’il toujours en maintenance....
              si le pb persiste, votre signature ici :
              https://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/l-oursel-pdg-areva-abdul-kalam-pr%C3%A9sident-indien-rakesh-sood-ambassadeur-arr%C3%AAt-de-la-repression-et-des-expropriations-des-citoyens-de-jaitapur

              attention à ne pas faire de doublons dans vos signatures


              • Lisa SION 2 Lisa SION 2 20 juin 2012 14:01

                Bonjour,

                près de 80 % des français n’ont plus confiance en le nucléaire, trente ans de révoltes et de recherche d’alternatives aujourd’hui appelées énergies renouvelables, ajoutées à trente ans d’évolution des technologies concepts et principes simples fonctionnant très bien en basse tension, lié à la localisation des sources génèrent une transition...

                Selon le principe comme quoi la demande est aujourd’hui très forte, il n’y a plus qu’à subventionner l’offre en question pour pouvoir satisfaire l’ensemble par consensus final. Le principe de la transition énergétique passe aussi par la relocalisation des sources, ce qui se résume par une privatisation par soi même de ses choix et par une responsabilisation personnelle de ses consommations.

                Tout comme notre modèle ne peut systématiquement s’exporter en fonction des paramètres géopolitiques comme une colonisation forcée, il ne me surprendrait pas que les indiens soient n quête de solaire...mais direct et non en boite..


                • Onecinikiou 20 juin 2012 14:53

                  Cher Lisa SION,


                  Il va falloir nous expliquer COMMENT ceux qui appellent à sortir de l’énergie nucléaire civile comptent-ils réduire les gaz à effet de serre (principalement le CO2) responsable du réchauffement climatique, et respecter ainsi nos engagements en la matière, étant acquis que les principales énergies dites renouvelables sont à considérer non pas comme des énergies de masse mais bien comme des énergies d’appoint au fonctionnement intermittent ?

                  Dès lors vous ne pouvez envisager son abandon sans lui substituer immédiatement d’autre productions d’énergies de masse du type gaz/pétrole/charbon, et qui sont comme chacun le sait de grandes pourvoyeuses de GES. 

                  C’est au demeurant exactement ce à quoi a été contraint de se résoudre l’Allemagne depuis l’annonce de sortie de son programme nucléaire et la fermeture de ses centrales, et dont le palliatif à l’abandon de l’énergie en question a été l’ouverture de centrale à lignite (charbon) et l’importation massive de gaz russe et/ou d’électricité nucléaire notamment française, rajoutant ainsi à l’inepte l’hypocrisie ! 

                  Son bilan carbone n’ayant d’ailleurs depuis fait qu’augmenter, en contradiction fameuse d’avec les bonnes intentions affichées. La France quant à elle, par tête d’habitant, est le pays industrialisé au MONDE qui génère le MOINS de GES, grâce précisément à son programme de production massif d’électricité d’origine nucléaire.

                  il va falloir nous expliquer comment les partisans de la sortie du nucléaire se sortent de cette contradiction formelle ?

                • Gaiga Kaunta Gaiga Kaunta 20 juin 2012 21:49

                  il faudrait peut-être déjà commencer par freiner la surconsommation de tout un chacun :

                  - ne serait-ce qu’avec les voitures,( un exemple tout simple quand je vois la plupart des parents de l’école de mon village qui la prenne pour faire 500m ça me désole...)

                  - et consommer autrement, localement, au rythme des saisons plutôt qu’importer de partout sous prétexte d’avoir de tout, toute l’année...savez-vous que les cargos sont extrêmement polluants ? (bien plus que les avions au passage)

                  - freiner l’exploitation industrielle massive qui ruine les éco-systèmes,

                  - arrêter de détruire les forêts amazoniennes et autres et les lieux comme Jaitapur, une des dix plus grandes réserves de biodiversité au monde

                  une petite synthèse au passage des pollutions de l’air http://physique.buil.pagesperso-orange.fr/4e_elev/pol_air.htm

                  parlons par ailleurs de la consommation astronomique d’eau des centrales nucléaires, de la façon dont elle est rejetée dans un milieu naturel, soit sous forme de vapeur, soit telle quelle , échauffée dans la rivière source...
                  Parlons aussi de la consommation mirobolante d’électricité pour faire tourner ces centrales d’ailleurs...

                  arrêter les centrales ça n’est pas non plus les remplacer par équivalent en puissance : il faut consommer autrement, arrêter les gaspillages d’énergie (enseignes, panneaux publicitaires, éclairages publics, appareils électriques constamment en veille ou branchés, stopper les chauffages électriques etc....)
                  le Japon qui vit sans énergie nucléaire depuis plusieurs mois, en ayant changer les comportements des consommateurs, prend le prétexte des pics de consommation, dus aux climatiseurs, comme prétexte pour en redémarrer deux ! on marche sur la tête !

                  la nature nous offre largement de quoi produire de l’énergie tout en gardant un environnement respirable  :
                  - si nous daignons arrêter de la piller et de la massacrer pour un luxe de confort bien relatif,
                  - si les sommes astronomiques jetées dans des projets scientistes comme iter sont investies dans la recherche, l’innovation et le développement des nombreuses énergies alternatives possible
                  Edf et areva le savent et sont en train de placer leur pions dans les filières renouvelables, feront tout pour assoir leur monopole...d’ici là, elles font tout pour ne pas se casser la gueule c’est tout... sans foi ni loi...

                  consommer de manière raisonnée, durable et éthique, telle est la clé


                • travelworld travelworld 20 juin 2012 17:37

                  Je vous rappelle que la catastrophe de Fukushima est toujours d’actualité !!!


                  • Gaiga Kaunta Gaiga Kaunta 21 juin 2012 10:29

                    oui, « Travelworld » et ça va durer durer durer...

                    une des requêtes que nous avons lancé ici
                    http://www.avaaz.org/en/petition/Protect_the_children_of_Japan_against_radi ation_exposure//?tta

                    très peu de signatures en ligne depuis que nous l’avons posé sur avaaz il ya 3 mois...la .date de commémoration est passé par là semble-t"il, à croire que c’est fini quand on commémore...

                    nous avons environ 7000 signatures en tout et pour tout, là où nous en sommes presque à 20 000 contre le projet EPR de Penly....

                    plus c’est près, plus on mobilise, c’est rageant....
                    là-bas, ils crèvent à petit feu ....


                  • bert bert 20 juin 2012 22:34

                    india must ensure a plentiful supply of low-cost electricity while taking into account 2 key point

                    ZZZZZZzzzzzzz

                    • soimême 21 juin 2012 02:15


                      Si AREVA c’est lancer en INDE, dans une construction d’une central Atonique avec tous les risque que cela comporte se site < Jaitapur est située dans une zone hautement sismique - classée 4 sur une échelle de 5 - et proche du littoral  > c’est qu’elle compte beaucoup sur le nouveaux gisement résament découvert en Inde.

                      Une des plus grandes mines d’uranium au monde découverte en Inde ?http://www.maxisciences.com/uranium/une-des-plus-grandes-mines-d-uranium-au-monde-decouverte-en-inde_mrm78590.html

                      Il est claire qu’il y a pas à s’ attendre de renoncement du Nucléaire en France, c’est surtout leur inconcience qui ne frape après Fukushima.


                      • Gaiga Kaunta Gaiga Kaunta 5 juillet 2012 08:59
                        la lettre de soutien aux citoyens et CONTRE AREVA , cette entreprise mortifère et immorale, est toujours a la UNE du site ainsi que dans leur newsletter de ce jour : un énorme MERCI au site mesopinions.com pour leur soutien actif

                        vos signatures sont attendues ici :

                        http://www.mesopinions.com/fr

                        http://www.mesopinions.com/petition/droits-homme/soutien-aux-citoyens-resistants-jaitapur-contre/3087

                        Pensez à la valider par le mail de confirmation que vous recevrez et surtout diffuser la autour de vous


                        • Gaiga Kaunta Gaiga Kaunta 5 juillet 2012 09:01

                          historique de 4 ans de lutte ici :
                          http://francais.jaitapurspeaks.com/

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Gaiga Kaunta

Gaiga Kaunta
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès