Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > RDC : Les difficultés d’organiser la présidentielle dans le délai (...)

RDC : Les difficultés d’organiser la présidentielle dans le délai constitutionnel

En République Démocratique du Congo, L’élection présidentielle de 2016 semble être hypothéquée. « Des difficultés persistantes entravent la tenue à bonne date du scrutin » ; plusieurs raisons sont avancées à savoir le retard pris dans les préparatifs pour l’organisation d’élection présidentielle dans le délai prévu par la constitution(A). L’autre raison est la question budgétaire(B).

A- Le retard s’accumule

Est-il possible d’organiser la présidentielle dans le délai prévu par la constitution(1) ? Rien n’est moins sûr. En effet, le retard pris dans les préparatifs du scrutin présidentiel de 2016. Ce scrutin pourrait être reporté du fait que jusqu’ à présent il n’y a pas la mise à jour du fichier électoral. Quand la CENI(2) ne parvient pas à actualiser le fichier, il y aura des difficultés d’organiser la présidentielle dans le délai prévu par la constitution. Que se passera-t-il au-delà du 19 décembre 2016 si jamais l’élection présidentielle ne sera pas organisée Dans une émission, « Deux son de cloche » de la « RTNC(3) », le porte-parole de la majorité présidentielle, L’Ambassadeur André Alain Atundu(4,5) a eu l’occasion d’évoquer le fameux article 70 de la constitution, stipule : « Le Président de la République est élu au suffrage universel direct pour un de cinq ans renouvelable une seule fois. A la fin de son mandat, le Président de la République reste en fonction jusqu’à l'installation effective du nouveau Président élu »(6). En revanche, l’opposition accuse le pouvoir de vouloir gagner du temps afin d’obtenir « un glissement » du calendrier électoral qui lui permettrait de retarder la présidentielle dans le délai prévu par la constitution. De ce point de vue, il est urgent d’organiser le dialogue national et inclusif pour dégager un consensus pouvant permettre à la CENI de réaménager le fichier électoral en vue de donner une chance au processus électoral.

B- La question budgétaire

Le gouvernement de la République Démocratique du Congo prévoit le montant de « 580 millions de dollars (6,4% du budget) dont 40,7 millions de dollars viendront des partenaires » pour l’organisation des élections(7). Alors que le président de la République, Joseph Kabila avait annoncé, à l’occasion de 55eme anniversaire de l’indépendance de la RDC, « les besoins pour l’organisation réussie des élections s’élèvent à plus d’un milliard de dollars(8). Mais pourquoi cette différence ? Comment seront financées le reste des élections. De ce point, le gouvernement devait prévoir une somme de 2 milliards de dollars pour financer toutes les opérations du processus électoral. Sans moyen financier conséquent, il y aura des difficultés pour organiser le scrutin. D’ailleurs de nombreux analystes politiques disent, le report de l’élection présidentielle prévue le 27 novembre 2016 serait déjà en cours.

Ferdinand LUFETE

Notes :

[1] La constitution :est un ensemble de textes juridiques qui définit les différentes institutions composant l’État et qui organise leurs relations. « Une Constitution écrite est généralement organisée en plusieurs parties appelées titres, eux-mêmes divisés en articles et alinéas. Elle peut comporter également une charte des droits fondamentaux »

[2] La CENI : La Commission Electorale Nationale Indépendante

[3] RTNC : La Radio-Télévision nationale congolaise est créée en 1945. Elle prend le nom de « Office zaïrois de radiodiffusion et de télévision (OZRT) » La période du Zaïre de 1971 à 1997. . Elle a pris son nom actuel le 17 mai 1997, à la suite de l'arrivée au pouvoir de l’AFDL.

[4] André- Alain Atundu Liongo : président de la Convention pour la République et la démocratie (CRD, majorité présidentielle)

[5] André- Alain Atundu Liongo : il est porte-parole de l’Alliance pour la Majorité Présidentielle (AMP).

[6] : http://democratie.francophonie.org/IMG/pdf/Constitution_de_la_RDC.pdf [7] http://www.rfi.fr/afrique/20151026-rdc-64-budget-2016-assemblee-elections-580-millions-dollars [8] http://www.lecongolais.cd/financement-des-elections-lopposition-denonce-les-deficits-budgetaires-chroniques-de-la-ceni/


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (1 vote)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • Cyrus06 (---.---.59.2) 23 mars 08:26

    Celui qui n’a pas de volonté de quitter le pouvoir trouve toujours des motifs. Il est grand temps que les africains apprennent à respecter les textes de leurs pays et se mettent à travailler pour l’émergence de leurs pays.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Lufete Ferdinand

Lufete Ferdinand
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès