Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Réponse à trois questions d’une consœur journaliste chinoise, (...)

Réponse à trois questions d’une consœur journaliste chinoise, relatives à la situation dans le Xinjiang

Et avant cette introduction, je voudrais vous dire que de mon point de vue, le problème soulevé par les évènements du Xinjiang sont de quatre ordres :

  • Une question de politique intérieure relevant exclusivement de la souveraineté de la République Populaire de Chine.
  • Une question concernant le politique des nationalités telle qu’elle peut se poser partout dans le monde et, comparativement, dans un pays communiste.
  • Une question ayant pour sujet l’existence d’une idéologie spécifiquement musulmane, la situation des Musulmans dans le monde, le rôle des religions et en particulier de l’Islam dans les politiques nationale et internationale.
  • Un problème de relations internationales, en particulier des relations de la République Populaire de Chine avec les pays les plus développés du système capitaliste et impérialiste qui visent à saper le prestige et l’autorité du Parti Communiste Chinois et à démanteler la Chine comme ils l’ont fait avec l’URSS. Et s’ils échouent dans leurs tentatives, ils utiliseront les problèmes qu’ils ont contribué à créer pour stigmatiser « la politique des droits de l’homme en Chine ».

C’est donc un thème très important qui mérite une grande attention. Et je vous remercie de solliciter l’avis d’une personne aussi modeste que moi.

Introduction et généralités avant de répondre :
 
La civilisation islamique ou musulmane est née autour du bassin culturel méditerranéen. Elle y a participé à l’évolution des connaissances à un moment où le reste du monde était dans une situation d’obscurité. Puis elle a diffusé partout dans le monde et, actuellement, elle est représentée dans tous les continents où elle a toujours participé à un progrès de la civilisation humaine.
 
La civilisation islamique ou musulmane est beaucoup plus récente que la civilisation chinoise. Mais elle a apporté beaucoup au monde entier et y compris à la Chine. De même que la civilisation de la Chine, en passant par l’aire de civilisation islamique, a apporté beaucoup au monde musulman et au monde entier sans souffrir les humiliations imposées par l’Occident à partir du XVIème siècle.
 
Les civilisations connaissent des évolutions positives et négatives. Quand des civilisations ont connu des moments de grandes brillance, elles laissent des souvenirs très forts et un sentiment d’identité très puissant bien longtemps après, même quand les peuples considérés se trouvent dans l’arriération et la décadence.
 
Une telle situation est bien connue par le peuple Han qui a continué à croire en sa destinée et en sa propre grandeur malgré les reculs et les vicissitudes que lui a parfois imposé l’histoire.
 
Et heureusement pour le monde islamique, il dispose d’une démographie très dynamique. À long terme, la richesse, c’est l’homme !
 
Mais, le monde musulman se trouve dans une situation politique, économique et culturelle très difficile : il n’est plus à l’avant-garde dans aucun domaine de l’activité humaine. Son territoire dispose de grandes richesses naturelles, notamment en hydrocarbures utiles à la terre entière. Mais il l’est pas capable de gérer lui-même leur commercialisation ni en fixer les prix.
 
Les USA contrôlent des territoires musulmans, le Royaume-Uni contrôle des millions de personnes de culte musulman, la France aussi. La République Allemande pourtant héritière de la défaite de la Seconde Guerre Mondiale et soumise en principe à des restrictions militaires, entraîne ses armées à tuer des êtres humains dans un pays musulman qui s’appelle l’Afghanistan. Israël a été implanté par la force et de manière arrogante sur un territoire musulman, dans une région qui est porteuse de symboles identitaires essentiels. L’inde compte beaucoup de Musulmans. La Chine aussi compte beaucoup de Musulmans.
 
Quand un pays musulman compte parmi ses citoyens des Non-Musulmans et particulièrement quand il s’agit de Chrétiens, alors l’Occident organise des rébellions, des guerres de sécession : Timor oriental. Ou bien, des opérations militaires internationales sont menées afin que la minorité chrétienne dispose d’une position favorisée, sans rapport avec son nombre : Liban, Bosnie.
 
Beaucoup de pays possèdent aujourd’hui l’armement nucléaire. Et cela confère à leur territoire une sanctuarisation qui garantit leur indépendance nationale. Mais quand des pays musulmans veulent obtenir un tel armement ou tout simplement quand ils veulent maîtriser la technologie balistique, ils sont soumis à des pressions intenses pour rester faibles face aux intérêts étrangers.
 
De plus, la majorité des gouvernements, des élites de pays musulmans sont contrôlées par des pays impérialistes étrangers.
 
De fait, dans beaucoup de pays, les Musulmans sont, dans leur pays, le pays où ils sont nés, des citoyens de seconde zone ; leurs droits fondamentaux ne sont pas respectés dans la pratique. Leur dignité, leurs aspirations religieuses, culturelles, économiques, politiques ne sont pas prises en compte. Dans certains cas des efforts sont développés pour leur faire changer leur nom, pour les faire renoncer à leur religion sous la pression, pour leur faire oublier la réalité historique lumineuse de leurs ancêtres.
 
Bien sûr les pays musulmans sont très différents les uns des autres. Bien sûr les peuples musulmans sont très différents les uns des autres. Et bien sûr la situation des Musulmans minoritaires est très différente selon le pays considéré.
 
Mais, il existe chez les Musulmans, croyants ou athée, un sentiment commun d’appartenance à une civilisation très importante dans l’histoire de l’humanité. Que l’on soit Français musulman ou Britannique musulman ou Algérien ou Marocain ou Saoudien ou Iranien ou Bengali ou Kashmiri ou Pakistanais ou indonésien ou Philippin, etc.
 
Je pense que les Chinois, en particulier que le peuple Han qui fédèrent plusieurs peuples au sein d’une grande civilisation chinoise doit connaître ce sentiment.
 
Quand il est bien compris, ce sentiment d’appartenance à la communauté musulmane n’est pas un sentiment négatif, tourné contre d’autres peuples ou contre un État particulier : on est un meilleur ami quand on sait qui on est soi-même et qui est notre interlocuteur. Je pense que les Chrétiens, que les adeptes de Confucius, que les Bouddhistes éprouvent le même sentiment. La vie, c’est la diversité.
 
Maintenant, le problème du Xinjiang se pose au XXIème siècle. Le marxisme a eu la possibilité historique de prouver son bien-fondé : si on règle correctement les problèmes de classe, le reste et notamment la question des nationalités, est facile à régler.
 
Et en même temps, on sait que le fait de se dire marxiste ne garantit pas à lui seul le succès : l’URSS était marxiste. Les idéologues soviétiques ont même beaucoup parlé et écrit sur une entité nouvelle « le peuple soviétique », fusion harmonieuse de tous les peuples de l’URSS.
 
Or j’ai vécu en URSS. J’avais un préjugé très favorable au régime. Mais je constatais que le régime surestimait les Russes par rapport aux autres peuples. Le régime soviétique était nationaliste ! Moins que les autres régimes capitalistes. Mais il l’était un peu. Et dès qu’ils ont pu le faire, les peuples composant l’URSS sont partis à la recherche de leur destin dans l’indépendance… parfois en s’alliant à des ennemis du peuple frère russe !
 
L’URSS contenait-elle des peuples traîtres en son sein qui se sont révélés dès que la possibilité leur en a été donnée ?
 
La réponse est non.
 
L’URSS avait atteint l’âge de 70 ans ! Cela représente deux générations ; le régime soviétique avait éduqué tous les citoyens du pays depuis leur naissance, pendant deux générations. Le régime soviétique avait administré tous les citoyens soviétiques pendant deux générations. Il a alimenté lui-même les sentiments anti-soviétiques nationalistes.
 
Bien sûr, l’Occident capitaliste et impérialiste a dépensé des sommes pharamineuses pour aider les citoyens les plus nationalistes antisocialistes, pour donner une image paradisiaque du capitalisme, pour corrompre les élites soviétiques russes et des minorités nationales.
 
Mais cela n’explique pas tout.
 
J’ai participé à des meetings politiques en URSS où on les officiels soviétiques répétaient la thèse de « l’apport, de l’aide du grand peuple frère russe aux minorités nationales »…
 
Parfois, je suis personnellement intervenu contre cette thèse parce qu’elle était fausse. J’ai déclaré que le peuple russe en aidant les autres peuples s’aidait lui-même. Parce que sans ces peuples à ses côtés, aux moments les plus difficiles de son histoire, alors il aurait été vaincu par ses ennemis. Cela était valable lors de la Révolution d’octobre, de la Guerre civile et aussi lors de la Seconde Guerre Mondiale.
Les soviétiques ont aidé les combattants algériens dans la guerre anticoloniale. Personnellement, j’étais au maquis et j’y ai reçu des armes russes et des équipements chinois.
Mais le peuple algérien, en luttant pour sa dignité et son indépendance contre le colonialisme français par la chair de ses enfants morts par centaines de milliers a affaibli le système capitaliste mondial. Et ce faisant, il a aidé l’URSS. N’est-ce pas une conséquence du combat des Algériens quand de Gaulle a quitté l’OTAN ? Et cela n’a-t-il pas diminué les menaces sur l’URSS ?
 
Oui, dans des meetings à l’Institut Polytechnique de Kiev, en tant que communiste, j’ai déclaré à mes camarades soviétiques :
« Il n’y a pas de grand et de petit frère. Il n’y a pas de grand peuple et de petit peuple. Il n’y a jamais d’aide désintéressée.
« Il y a coopération autour de certains objectifs communs bien compris.
« Ne dites pas que vous aidez le peuple vietnamien. Vous devez les aider parce qu’il en va de l’intérêt de l’URSS, de l’Algérie, de tous les pays socialistes de la planète et de tous les pays en voie de développement.
« Nous y avons tous intérêt et il n’y a pas d’autre voie que la solidarité internationaliste. »
 
Les camarades soviétiques se sont trompés sur le rôle et la place du peuple russe au sein de l’URSS. Ils ont froissé le sentiment national, y compris chez des militants du PCUS. À la première crise sérieuse, l’URSS a éclaté.
 
Je considère que de nos jours, la Chine est le rempart marxiste le plus important pour protéger le développement harmonieux de l’humanité dans toutes ses composantes. Je n’ai jamais été en Chine. Je suis un Français. Je suis aussi un Algérien. Je suis un athée d’origine musulmane.
 
Je ne voudrais pas que les dirigeants chinois fassent les mêmes erreurs que les camarades soviétiques. Maintenant, les Russes regrettent de se trouver plus seuls, mais il est trop tard. Du moins pour changer les choses dans le présent.

 
Les questions et les réponses
 
1/ Comment voyez-vous les émeutes de Xinjiang ? Quels sont leurs origines ?
 
Je pense qu’elles ont deux origines distinctes :
a) Une origine nationaliste anti-chinoise.
Elle est le résultat d’une action concertée depuis l’étranger, moyennant des investissements financiers et médiatiques importants en direction de certains membres de l’élite musulmane du Xinjang qui ne voit que ses intérêts immédiats, c’est-à-dire sa rétribution par des intérêts étrangers opposés au développement, à la puissance et au rayonnement de la Chine.
Ici le nationalisme étroit, égoïste devient le complice de l’ennemi extérieur.
 
Les exemples à suivre de près sont ceux de l’Ukraine, de la Géorgie, de la Tchétchénie.
À mon avis, la Russie de Poutine a mal géré le dossier de la Tchétchénie par un sage exagéré de la force : il a semé les graines des vengeances des fils et des filles des deuxième et troisième générations de ceux qui ont été assassinés aveuglément par les forces fédérales.
 
Il n’est jamais trop tard pour réparer. Mais il faut vraiment réparer : en argent, en dignité, en souveraineté locale et en réelle participation à la souveraineté fédérale : si le gouvernement russe maintient de bonnes relations avec Israël, les Tchétchènes ne le ressentiront pas comme « leur gouvernement ». Ils seront alors prêts pour, tôt ou tard, s’engager dans la voie de la sécession.
 
b) Une origine de malaise populaire
Les idéologues racistes, nationalistes du Xinjiang n’ont pas pu avoir de succès auprès des masses populaires si les autorités chinoises n’ont pas commis de fautes : froisser les autochtones soit par une présence trop massive, soit par un statut inférieur de fait même si en droit tous les citoyens chinois sont égaux.
Il est évident que le progrès matériel doit précéder les mesures d’intégration démographique et non l’inverse.
La création du peuple soviétique aurait du être beaucoup plus progressive et tenir plus compte des spécificités nationales locales. Le pouvoir politique a parfois tendance à surestimer le taux de réalisation de ses objectifs non quantitatifs comme l’intégration culturelle ou démographique. Souvent la direction centrale de l’État dispose de données embellies par les autorités locales.
 
Ce malaise est en plus renforcé par un développement économique intensif, par des changements rapide du mode de vie qui appellent des investissements culturels et éducatifs plus importants.
 
 
2/ Le gouvernement chinois a déployé de nombreux moyens pour restaurer l’ordre. D’après vous, ces mesures sont-elles nécessaires ? Pourquoi ?
 
Au Tibet comme au Xinjiang, le gouvernement chinois a agi avec beaucoup de fermeté et de modération.
La faute aurait été de sur-réagir comme le fit Monsieur Poutine en Tchétchénie. Mais en même temps, il est absolument nécessaire de rétablir l’ordre. Il ne faut pas oublier que les ennemis extérieurs sont en observation et si jamais, ils décèlent une faiblesse à ce niveau, ils ne feront que redoubler d’effort jusqu’à la chute du régime de la République Populaire de Chine.
Ce qui est visé c’est en premier lieu, la mise en cause du pouvoir du Parti Communiste Chinois et son hégémonie pacifique sur toute la population de Chine. Par la suite, l’objectif serait de démanteler la Chine afin qu’elle ne présente plus de résistance aux intérêts étrangers.
 
L’enjeu est vital. Aucune faiblesse ne saurait être autorisée. Mais, comme on dit en français, il faut une main de fer dans un gant de velours. Je pense que le pouvoir chinois a su régler le problème à chaud et de manière adéquate : le président Hu Jintao a interrompu sa visite en Italie et est rentré pour s’occuper en personne du retour à l’ordre du Pays. Cette décision a montré à l’étranger et aux peuples de la Chine que le problème des nationalités occupe une place importante dans la politique des dirigeants du pays.
 
 
3/ Les émeutes de Xinjiang sont-elles comparables avec celles de la banlieue de Paris ? Pourquoi ?
 
Il n’y a rien de comparable entre les évènements du Xinjiang et les émeutes de la banlieue de Paris.
Les évènements du Xinjiang sont le fait d’une nationalité de la République Populaire de Chine qui dispose de son territoire, sa langue, sa religion, son administration. Les problèmes posés sont ceux du niveau de l’immigration des autres nationalités, du travail disponibles pour les uns et pour les autres, du niveau des responsabilités réservées aux uns et aux autres, du niveau de vie au Xinjiang et dans le reste de la Chine, de la rapidité des changements économiques et techniques dans le pays, de la mesure dans laquelle le gouvernement chinois tient compte des aspirations de la population de chacune des nationalités de la République Populaire de Chine.
La République Populaire de Chine est dirigée par le Parti communiste de Chine sur la base du marxisme-léninisme avec clairvoyance et souplesse dans le contexte historique du passage de la dictature de classe vers une société de l’aisance matérielle, dirigée par le PCC qui veille à l’hégémonie de la classe ouvrière, dans l’harmonie de toutes les classes laborieuses qui contribuent au bien-être social.
Le pays connaît actuellement de forts bouleversements économiques et sociologiques du fait d’un développement très rapides dans une période historique courte. Cela crée forcément des problèmes ici ou là, des formes d’inégalité entre les classes et au sein d’une même classe, selon la région.
Même si on peut dire que ces problèmes sont nés d’un manque de vigilance des cadres communistes ; en même temps on ne peut pas ignorer que ces problèmes sont naturels et inévitables : ce sont des problèmes de croissance de l’économie chinoise.
 
Ces problèmes sont accentués par les ennemis depuis l’étranger.
 
Les émeutes de la banlieue parisienne n’ont rien de commun avec cela.
 
Bien sûr dans les deux cas, les fauteurs de troubles sont des Musulmans. Mais cela ne suffit pas pour comprendre la nature des évènements. La presse capitaliste a présenté les troubles de la banlieue parisienne comme identique à d’autres cas de figure sans aucun rapport.
 
On parle du « problème de l’Islam », on accuse « le terrorisme islamique » et on continue une politique de domination, d’exploitation de classe en mettant tout le monde dans le même sac : les Palestiniens, les Kashmiris, les Talibans, les islamistes d’Afrique du Nord, etc., etc.
 
Ce n’est pas sérieux, c’est de la propagande, de la confusion pour dissimuler les vraies situations et les vrais problèmes.
 
La France est un pays capitaliste de traditions esclavagiste, puis coloniale, puis impérialiste, puis néocoloniale, puis postcoloniale. Le gouvernement français a tiré - et à plusieurs reprises dans le XXème siècle - contre les ouvriers.
Le système économique français est fondamentalement inégalitaire. Il est basé sur l’exploitation excessive d’une classe par les autres, regroupée autour de la grande bourgeoisie, du grand capital.
 
Qu’y a-t-il de commun entre un ouvrier au chômage et le revenu d’un PDG de grand groupe ou un actionnaire important d’un grand monopole ? Rien !
 
De plus, à la différence de la Chine, en France, c’est le grand patron de l’économie qui contrôle les politiciens. Le capital est au pouvoir.
 
La situation en France est que le capital trouve plus facile d’endormir la classe ouvrière en lui présentant comme concurrent et ennemi une autre partie de cette même classe ouvrière : les Musulmans.
Et de cette façon, des Français, parce qu’ils sont musulmans, sont privés de formation adéquate, de travail, de soins.
Ils s’énervent.
Alors des lois à visant leur groupe sociologiques mais formulées de façon universelles sont votées : lois vestimentaires (interdiction du foulard), lois sur les lieux de rencontre (interdiction de se réunir au bas de l’escalier où on habite), des couvre-feux visant les quartiers où habitent majoritairement des Musulmans, etc.
 
Ils s’énervent encore.
Alors la justice et la police interviennent : beaucoup de bavures policières avec des jeunes Français de culte musulman, décédés dans les locaux de la police, beaucoup de condamnations lourdes. Plus de 70% des prisonniers de France sont des Musulmans.
 
Dans les prisons, les conditions faites à ces prisonniers sont cruelles, inhumaines : cette année une centaine de jeunes prisonniers se sont suicidé. L’année n’est pas finie…
 
L’ancien Secrétaire Général de l’Onu, Monsieur Boutros Boutros Ghali, un Chrétien, ami de la France, ancien président de la francophonie, a déclaré : « la France reproduit dans ses banlieues le modèle colonial »
 
Le gouvernement français mène une politique étrangère pro-sioniste, anti-palestinienne sans tenir compte des sentiments de dix millions de Musulmans. La France compte en tout soixante millions de personnes. Or la télévision publique passe tout le temps des images israéliennes racistes. Les gouvernements musulmans qui sont présentés comme « des amis de la France » sont des gouvernements corrompus non représentatifs, des valets de l’Occident qui ne songent pas à développer leur pays et à instruire leurs enfants.
 
Les Français de culte musulman sont comme au XVIème siècle étaient les Français de culte chrétien réformé (les Protestants) : des sous-citoyens. La France vit une guerre civile larvée : déjà des jeunes Musulmans, dans leurs quartiers, lancent des pierres aux policiers et aux autres représentants de l’État. Il y eut des tirs d’armes de guerre isolés.
 
 
Alors ce qu’on appelle les émeutes des banlieues, ce n’est que le début. Si rien ne change, la France va vers une guerre civile explosive du type des « Blacks Panthers » aux Usa dans les années 1960 et 1970.
 
Il n’est pas question de sécession ni d’indépendance.
Ces jeunes sont Français et ils veulent le rester. Ils réclament sans le savoir des crédits pour l’Éducation Nationale dans leurs quartiers, des formations professionnelles sérieuses, ils veulent aller à l’université et dans les grandes écoles françaises, l’accès à des postes en rapport avec leur qualification.
 
La situation en France est beaucoup plus grave qu’au Xinjiang parce qu’elle conteste le système économique et politique du pays dans son ensemble. La devise de la France est : liberté, égalité fraternité. Or ces jeunes, n’en voit rien ! e qu’ils voient, c’est qu’ils ont mis au ban de la société pour satisfaire des accords de classes qui corrompent une partie de la classe ouvrière française dans des alliances sordides avec la petite et la grande bourgeoisie.
 
En France, on assiste à l’assimilation d’une exploitation de classe avec une exploitation de race ou de religion.
 
C’est une démarche volontaire des idéologues du capitalisme française pour dissimuler la nature de classe du régime. Et pour le moment ça marche : on trouve des ouvriers Chrétiens s’opposant aux ouvriers Musulmans sur tel ou tel problème sans aucun relation avec les rapports de production.
 
Voilà en quoi le problème des émeutes de banlieues en France – c’est un pur problème de lutte de classes – n’a rien à voir avec les problèmes de nationalité du Tibet ou du Xinjiang au sein d’une fédération dirigée par un parti communiste.
 
 
4/ Selon vous, la couverture des émeutes de Xinjiang par les médias occidentaux est-elle différente par rapport avec celles du Tibet ?
 
Non. Il n’y a aucune différence sur le fond. Le but est le même : d’abord affaiblir le rôle du Parti Communiste Chinois. À long terme, démanteler la Chine.
 
La spécificité de la couverture des évènements du Xinjiang par les médias occidentaux consiste en un rapprochement de ces évènements avec les mouvements politiques anti-impérialistes dans le monde musulman.
 
En gros : l’Islam est une religion terroriste. La Chine le découvre aujourd’hui. Donc, elle devrait s’associer à la politique post-coloniale des USA et de l’Occident en Irak, en Afghanistan, au Pakistan, en Palestine, etc., à la politique impérialiste en Afrique, etc.
Alors, nous les Occidentaux, nous sommes prêts à aider la direction chinoise si elle nous aide aussi.
 
C’est un piège qui est ouvert sous les pieds des dirigeants chinois : les médias occidentaux en décrivant ce qui se passe au Tibet ou au Xinjiang avec les mêmes termes que ce qui se passe dans les régions où des peuples se défendent contre l’impérialisme veulent d’une part présenter la Chine comme un pays impérialiste, un pays capitaliste.
 
Et d’autre part, ils sont à la recherche de dirigeants chinois qui acceptent de jouer ce rôle. Je pense qu’ils n’auront aucun succès pour mobiliser des dirigeants chinois aux côtés des dirigeants impérialistes dans des causes impérialistes.
 
 
5/ Face aux menaces de séparatistes de Xinjiang qui cherche toujours à déstabiliser la Chine, est-ce que vous pouvez faire quelques propositions ?
 
Je ne voudrais pas être prétentieux. Je pense que le gouvernement chinois sait bien ce qu’il doit faire. Je suppose que cette question est une forme de sondage. Et je veux bien vous donner mon point de vue en toute humilité et en toute camaraderie... si cela pouvait servir à quelque chose.
 
Les principes :
Le marxisme moderne est comme toujours une idéologie sans dieu, sans surnaturel, sans métaphysique. Le marxisme est une idéologie modeste et pratique : il y a des questions sur l’Univers et sur la vie qui sont profondes et sans réponse.
 
Mais l’homme sait déjà beaucoup de choses. Notamment sur la vie sociale où le marxisme excelle.
 
Le marxisme n’a rien contre les religions à condition qu’elles ne fassent pas de politique.
 
Le marxisme respecte les sentiments religieux et les sentiments d’appartenance à une communauté religieuse.
 
Le marxisme applique les principes humanistes à tous les êtres humains sans exception et de manière égale. Les Musulmans ne sont pas une exception. Il rejette le système de « deux poids deux mesures ».
 
La pratique :
Les citoyens chinois (de culte musulman ou d’un autre culte) doivent voir que le gouvernement respecte leurs traditions et leurs croyances religieuses quand ils en ont.
 
Chaque fois que possible, le gouvernement doit rechercher la collaboration sincère et transparente avec les clergés autochtones.
 
Dans le territoire de leur nationalité, les citoyens chinois de culte musulman ou d’un autre culte ne doivent pas se sentir dirigés par des citoyens d’une autre nationalité : en nombre et en niveau de responsabilité.
Le gouvernement chinois a la possibilité de trouver le nombre suffisant de cadres autochtones marxistes, disciplinés et idéologiquement solides : sur ce sujet Lénine s’est opposé à Staline.
Si Staline avait suivi les conseils de Lénine, l’URSS n’aurait pas éclaté en quelques années, comme une pastèque qui tombe par terre.
 
Le gouvernement chinois doit veiller à l’égalité de niveau de vie entre les territoires des différentes nationalités, entre les villes et les campagnes, entre les différentes classes sociales. Bien sûr l’égalité absolue est impossible ; mais les inégalités doivent rester dans des limites acceptables.
 
Pour le Xinjiang : quand des injustices sont commises dans le monde contre les Musulmans, le gouvernement chinois doit les dénoncer et faire savoir sa position à ses citoyens de culte musulman. Ils se sentiront plus solidaires de leur gouvernement. Plus particulièrement, il doit limiter au maximum ses relations avec Israël.
 
Les délits de propagande séparatiste ou dirigée contre une autre nationalité de la République Populaire de Chine doivent être très lourdement sanctionnés. D’une façon générale, l’État doit développer une pédagogie juridique au sein de la population et il ne doit pas hésiter à faire respecter le droit et à sanctionner les contrevenants.
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.27/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

63 réactions à cet article    


  • mcm 28 juillet 2009 11:52

    Commencé à lire, abandonné au bout d’une page de contre-vérités et de propagandes éculées.


    • abdelkader17 28 juillet 2009 12:38

      @MCM
      c’est vraiment l’hôpital qui se moque de la charité, notre désinformateur en chef, relais actif des mensonges et de la propagande sioniste qui taxe les autres de ses propres travers.


    • mcm 28 juillet 2009 13:50

      Oh moi vous savez je m’en fous complètement que les Ouighours soient matés par les chinois !

      Mais vous m’étonnez quand même à ne pas dénoncer ce scandale islamophobe.

      Abdelkader ce sont vos coreligionnaires et pas les miens qui se font mater, et là précisément c’est vous qui occultez ce fait et cautionnez la langue de bois de l’auteur juste parcequ’il tance Israel au passage dans une affaire qui n’a rien à voir avec Israel.

      Votre amour des juifs vous perdra !


    • katalizeur 28 juillet 2009 19:33

      @ ben khabou

      bonsoir monsieur



      .

      a mon humble avis l’oligarchie va se delester des tozzz unis et,de l’europe qui vont pericliter, la banque rothschild il y a quelques mois a pris 20% du capital de la banque of china...........elle a du monter plus au jour d’aujourd’hui ( voir les specialistes)

      les banquiers oligarques misent plus sur la chine et l’inde qui ont des populations importantes et un grand potenciel de croissance contrairement a l’occident, qui, que se soit au tozzz ou en europe qui devront trainer dans l’avenir ,leurs population de retraités et de rentiers.

      pour donner du grain a moudre a mcm et consorts ( cela va les occuper un momemt) je tiens a preciser que quand je dis qu’ils lachent les tozzz, bien entendu lizrael aussi ...peut etre meme en premier......inch’ allah....

       ;quand a la jeunesse elle a été cretinisé,aculturé( voir le niveau de l’enseignement) incapable de travailler en dehors de jobs de forniqueurs de moucherons (commerciaux) et plabateur telephoneux, ceux qui restent font office de grilleurs de mergez dac do pour les deux autres categories....... suite apres ma conference entre muslim...
      mes excuses


    • mcm 28 juillet 2009 20:15

      « Ce qu’il faut dénoncer ce sont les évangélo-ultra-sionistes US qui ont entre leurs mains aujourd’hui toutes les clefs pour gouverner le monde. »

      Monsieur Ben khabou nous démontre encore l’incroyable tolérance des musulman envers les autres religions, allant jusqu’à accuser les chrétiens évangélistes de tous les maux de la terre. Il reste bien entendu que si nos musulmans ont le droit de gerber sur les chrétiens, quiconque oserait gerber sur l’islam serait un fasciste ou un raciste.

      Espérons que Monsieur Ben Khabou se rendent compte que les outrages répétés aux chrétiens évangélistes vaudront à sa communauté quelques déboires, puisqu’il stipule lui même que les chrétiens évangélistes sont puissants au point d’avoir « toutes les clefs pour gouverner le monde. »


    • katalizeur 28 juillet 2009 12:18

      @ l’auteur

      bonjour a votre coté athé------- salam au back ground musulman

      felicitation pour cet article excellentissime....si vous permettez puisque vous parlez des d’jeuns
      je vous le dis dans leur langage : --- voila un article qui claque sa mere.....

      au plaisir de vous lire et relire cher Monsieur....


      • mcm 28 juillet 2009 16:25

        L’auteur parle surtout de musulmans mais je note que vous avez établi directement le lien avec les djeunes !


      • katalizeur 28 juillet 2009 16:46

        @ mcm

        et alors..., ???


      • philbrasov 28 juillet 2009 16:48

         « voila un article qui claque sa mère..... »

         je dois reconnaitre aux musulmans, une certaine constance... question claquer les femmes ce sont les rois......


      • mcm 28 juillet 2009 16:53

        Katalyseur,

        Non rien c’était juste que je me demandais qui étaient tous ces d’jeunes qui émaillent les rubriques des faits divers.


      • katalizeur 28 juillet 2009 17:08

        @ brazoff

        et si j’avais ecris «  » qui claque ta race " tu aurais dis quoi ?

        @ mcm

        malheureusement tous les djeun’s n’ont pas le statut de musulmans....mais nous travaillons chaque jour que DIEU fait pour qu’un plus grand nombre nous rejoingnent....qu’ils soient de souches ou de back ground muslim.......


      • Le péripate Le péripate 28 juillet 2009 14:09

        Ouarfffff ! Ca existe encore des communistes convaincus des vertus du marxisme ! On a du le sortir de la naphtaline celui là !

        Bon, juste une remarque sur la civilisation islamique qui aurait apporté ses lumières au monde plongé dans l’obscurité. Ceci est un mensonge, par ailleurs propagé par une idéologue proche des nazis.
        On peut se reporter à l’excellent « Aristote au Mont-Saint-Michel » qui démontre que l’Occident a très tôt été curieux de l’héritage grec et que l’essentiel de ce que les arabes ont retenu de la Grèce a été le fait d’arabes chrétiens (nestoriens, maronites) qui ont traduit du grec vers le syriaque.

        Mais quand même, comment on peut ânonner ainsi les produits idéologiques du Komintern ?


        • Gazi BORAT 28 juillet 2009 14:18

          A noter que l’islamisme est une doctrine politique parfaitement compatible avec le libéralisme.

          Ce qu’avaient très bien compris les Reagan, Bush et consorts, qui ont armés en Afghanistan les mouvements les plus rétrogrades et, pour le second ont cultivé d’excellentes relataions d’affaire avec la famille Ben Laden.

          Le libéralisme met avant tout et par dessus tout la recherche du profit.

          La famille Bush, qui fit un excellent business autrefois avec le Troisième Reich pour ses mines de Silésie, a toujours su mettre en pratique cette idée..

          Par contre, le marxisme est difficilement compatible avec le capitalisme effréné, la Chine étant maintenant entrée dans le capitalisme monopoliste d’état et est sortie maintenant de la voie vers le socialisme..

          Mais il se trouve encore des illuminés pour croire que le libéralisme est une doctrine morale..

          gAZi bORAt


        • Le péripate Le péripate 28 juillet 2009 14:21

          Dites, Gazi, je me demande parfois si vous mentez consciemment, ou si vous êtes complètement endoctriné.


        • mcm 28 juillet 2009 14:26

          Moi celle que j’aime bien c’est celle-ci :

          "Dans certains cas des efforts sont développés pour leur faire changer leur nom, pour les faire renoncer à leur religion sous la pression, pour leur faire oublier la réalité historique lumineuse de leurs ancêtres."

          L’auteur nous y invente un islam transmissible par voie génétique, un genre de gène musulman bien pratique pour assimiler toute critique de l’islam a du racisme et qui permet en tout cas de tracer un arbre généalogique suffisamment précis pour remonter jusqu’aux premiers disciples de Mahomet.

          Depuis que les races n’existent plus l’islam est devenu une race !


        • Le péripate Le péripate 28 juillet 2009 14:31

          En tout cas, l’auteur nous démontre la parfaite compatibilité, voire l’affinité entre les doctrines collectivistes. Désolé, Gazi, si ça va à l’encontre de tes ragots piochés sur des sites extrémistes.


        • ZEN ZEN 28 juillet 2009 14:38

          Gazi

          On sait que Bush et les Princes saoudiens s’entendaient comme larrons en foire..
          Eric Laurent , du Figaro, a fait de sérieuses enquêtes sur le sujet...


        • Gazi BORAT 28 juillet 2009 14:43

          Reagan et les Moudjahiines, ragots de sites extrèmistes ?

          Je vous renvoie au Figaro Magazine, revue de « bon ton » qui ne tarissait pas d’éloges à l’époque sur ces valeureux combattants défendant leur foi contre les assauts de l’athée Najibullah et ses alliés soviétiques..

          C’était une époque où éclosaient un peu partout les « Nouveaux Philosophes »...

          gAZi bORAt


        • Le péripate Le péripate 28 juillet 2009 14:53

          Je crois que vous me prenez pour un con Gazi. Vous n’avez pas parlé de Reagan, mais de Bush et des Nazis. Je cite, puisqu’il faut vous mettre les points sur les i : La famille Bush, qui fit un excellent business autrefois avec le Troisième Reich pour ses mines de Silésie, a toujours su mettre en pratique cette idée..
          Cette « info » se trouve, par exemple, sur le site Alterinfo
          , qui est un site extrémiste.

          C’est très pénible de discuter avec un menteur.

          Bonne journée, et GoodBye Lenin.


        • Gazi BORAT 28 juillet 2009 15:03

          J’ai parlé de Reagan ET de Bush dans l’avant dernier post..

          Vous n’avez parlé que de Bush dans votre dernier..

          En ce qui concerne les antécédents de cette famille si industrieuse et d’un certain Prescott Bush, l’information n’est pas sourcée QUE sur Alterinfo, mais sur nombre de sites américains que vous qualifieriez plus difficilement d’extremistes..

          http://www.economicexpert.com/a/Silesian:American:Corporation.html

          gAZi bORAt


        • Gazi BORAT 28 juillet 2009 15:07

          Du coup, me voila obligé de me citer :

          « Ce qu’avaient très bien compris les Reagan, Bush et consorts, qui ont armés en Afghanistan les mouvements les plus rétrogrades et, pour le second ont cultivé d’excellentes relataions d’affaire avec la famille Ben Laden.

          A voir vos capacités de lecture, je comprend maintenant vos théories économiques.

          Cela me rappelle Woody Allen :

           »J’ai pris des cours de lecture rapide : c’est fantastique !

          Je viens de finir Guerre et Paix : Ca parle de la Russie !"

          gAZi bORAt


        • Le péripate Le péripate 28 juillet 2009 15:45

          Et il nie. Incroyable. Tout le monde sait que les USA ont soutenu les talibans. Ce ne peut constituer un « ragot ». Des difficultés de compréhension, abus de marxisme.
          Et encore une fois, Gazi botte en touche. Mauvais joueur.


        • philbrasov 28 juillet 2009 16:14

          outre que le fait que gazi enfonce des portes ouvertes et nous balance sa pseudo science de la dialectique a tout va, il ne répond a aucune question de fond... 
          la pirouette semble être sa figure de style que n’aurait pas renier COMANECI dans ses meilleurs jours.

          juste qq vagues propos sortis tout droit du gala culturel style alterinfo et compagnie, sites incapables du reste d’aller chercher leur « culture » ailleurs que sur des sites qui du reste acceptent la contradiction.
          Mais chez ces gens monsieur, on ne transige pas.... on SAIT.... on SAIT TOUT

          et surtout on nous rabâche un prescot Bush, homme d,affaire US faisant des affaires avec un des principaux pays capitalistes et avancee du siecle dernier tombee dans le fascisme par le hasard d’une guerre perdue...

          Encore HEUREUX QUE DES CAPITALISTES mondialistes DIGNES DE CE NOM AIENT FAIT LEUR AFFAIRES AVEC LES NAZIS DANS LES ANNÉES 30 COMME ILS l’ONT FAIT AVEC n’importe QUI....... MÊME les socialistes français, et mieux les communistes russes ont même pactise avec les nazis....

          je pense que certains JUIFS AUSSI....
          Alors question morale on repassera.
          Et puis c’est si loin aujourd’hui....les années 30.... de quel siècle ?
          Mais en bon communiste qu’il soit il n’en est pas moins homme et dieu sait si l’homme est perfectible......

          A propos faudra que ce gazi nous explique en quoi les frontières de 67 en Israel sont plus pertinentes que celles de 48..


        • philbrasov 28 juillet 2009 15:23

          "

          La République Populaire de Chine est dirigée par le Parti communiste de Chine sur la base du marxisme-léninisme avec clairvoyance et souplesse dans le contexte historique du passage de la dictature de classe vers une société de l’aisance matérielle, dirigée par le PCC qui veille à l’hégémonie de la classe ouvrière, dans l’harmonie de toutes les classes laborieuses qui contribuent au bien-être social.
          Le pays connaît actuellement de forts bouleversements économiques et sociologiques du fait d’un développement très rapides dans une période historique courte. Cela crée forcément des problèmes ici ou là, des formes d’inégalité entre les classes et au sein d’une même classe, selon la région.
          Même si on peut dire que ces problèmes sont nés d’un manque de vigilance des cadres communistes ; en même temps on ne peut pas ignorer que ces problèmes sont naturels et inévitables : ce sont des problèmes de croissance de l’économie chinoise."

          -----------------------------------------------------------

          un DG de la classe dirigeante communiste vient de se faire trucider parce que lui gagnait 300 000 us$ par mois alors que ses ouvriers 20 US$ par mois.

          et en plus c’est de la faute aux étrangers....

          cet auteur se fout littéralement de notre tronche.


          • philbrasov 28 juillet 2009 15:38

            "Pour le Xinjiang : quand des injustices sont commises dans le monde contre les Musulmans, le gouvernement chinois doit les dénoncer et faire savoir sa position à ses citoyens de culte musulman. Ils se sentiront plus solidaires de leur gouvernement. Plus particulièrement, il doit limiter au maximum ses relations avec Israël."
            --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

            il est en effet ÉVIDENT QUE LES ÉVÉNEMENTS DU XINJIANG ont un lien direct avec ISRAËL que l’on doit punir pour s ’être mêlé de ce qui les regardait pa

            et on peut continuer comme ca pour tout le texte

            a propos monsieur gazi je sais tout... vous ne répondez tjrs pas sur la pertinence des frontières de 67 en Israel plutôt que celle de 48 ?


            • mcm 28 juillet 2009 15:44

              Oui, hallucinante cette phrase qui dit en clair que les chinois pour être en bon terme avec leurs musulmans doivent être en mauvais terme avec Israel !

              Dire que je me fais censurer que je prétends exactement la même chose ou bien quand mon post échappe à la censure, des hypocrites me prétendent que l’antisémitisme n’a rien à voir avec l’islam !


            • mcm 28 juillet 2009 17:47

              Encore une du même cru : "si le gouvernement russe maintient de bonnes relations avec Israël, les Tchétchènes ne le ressentiront pas comme leur gouvernement "

              Alors récapitulons : les musulmans qu’ils soient chinois ou russe ont besoin que leur gouvernement se brouille avec Israel.

              Donc c’est bien une aversion déclarée des musulmans pour Israel. Soulignons que si les Israeliens rendait cette aversion au musulmans se seraient d’ignobles islamophobes fascistes et racistes.


            • mcm 28 juillet 2009 15:47

              Une autre phrase à pisser de rire : « Mais, il existe chez les Musulmans, croyants ou athée,... »

              Ha bon ça existe des musulmans athées ? Moi je n’en connaissais que deux exemplaires au monde Gazi Borat et Morice, mais s’il faut en croire l’auteur, d’autres phénomènes existent. 


              • Le péripate Le péripate 28 juillet 2009 15:55

                En matière de bonnet d’âne, c’est parfait. Il y a aussi : Le marxisme est une idéologie modeste et pratique. Ben oui, fabriquer un homme nouveau est bien sur un objectif modeste.

                Ceux qui lisent ça sans protester sont des parfaits crétins.


              • philbrasov 28 juillet 2009 15:54

                @propos de l’islam des lumières.....

                les islamistes ont pique le ZÉRO aux indiens.. et depuis ils en sont reste la.

                A part faire des arabesques sur des coupoles dont la technique a été VOLÉE aux byzantins, je vois pas bien ce que les adorateurs du chameliers ont invente.

                Tant qu’il s’agissait de façonner des sabres il étaient très forts....

                des qu’on est passe a l’ère de l’électricité leurs lumières se sont éteintes.....


                • mcm 28 juillet 2009 16:21

                  Une autre pas piquée des hannetons : « des Français, parce qu’ils sont musulmans, sont privés de formation adéquate, de travail, de soins. »

                  Privés de formation adéquates alors que l’école est gratuite et obligatoire en France, privés de travail alors que l’insertion professionnelle dépend directement de cette formation gratuite dispensée, privés de soins alors que la CMU en France permet d’être soigné totalement gratuitement ! Sans compter les discriminations positives dont ils bénéficient pour l’entrée dans quelques grandes écoles.

                  Alors quand l’école et gratuite et que les soins sont gratuits il n’y aurait que les musulmans que ça gêne ! Il leur faut quoi à ces pauvres choux pour qu’ils daignent bien vouloir s’instruire et se soigner ? Leur donner un doctorat à la naissance et interdire aux non musulmans d’aller à l’école ?

                  Félicitons l’auteur de ses moqueries qui auront l’effet contraire de celui escompté !


                  • philbrasov 28 juillet 2009 16:44

                    on est mort de rire au fur et a mesure du grattage

                    citons en vrac...

                    "

                    1/ Comment voyez-vous les émeutes de Xinjiang ? Quels sont leurs origines ?
                     
                    Je pense qu’elles ont deux origines distinctes :
                    a) Une origine nationaliste anti-chinoise.
                    Elle est le résultat d’une action concertée depuis l’étranger, moyennant des investissements financiers et médiatiques importants en direction de certains membres de l’élite musulmane du Xinjang qui ne voit que ses intérêts immédiats, c’est-à-dire sa rétribution par des intérêts étrangers opposés au développement, à la puissance et au rayonnement de la Chine.

                     ---------------
                    faut savoir monsieur , c’est un mouvement nationaliste ou c’est un mouvement dirige de l’exterieur....
                    on peut pas etre dedans et dehors..... Ou alors il s’agit d’une nouvelle loi physique que le coran nous aurait cache ?

                    À mon avis, la Russie de Poutine a mal géré le dossier de la Tchétchénie par un sage exagéré de la force :
                    -----------------------
                    c’est dans quelle langue ????
                     
                    ..............
                     si le gouvernement russe maintient de bonnes relations avec Israël, les Tchétchènes ne le ressentiront pas comme « leur gouvernement ». Ils seront alors prêts pour, tôt ou tard, s’engager dans la voie de la sécession."
                    -------------------------------------------------------

                    c’est evident qu’Israël une fois de plus est la source de tous les malheurs tchétchènes.

                    Du reste mon voisin qui va se faire opéré d’un genoux cette semaine, je ne demande si c’est pas a cause de moi..... ou de mon chien SHARON ashkénaze pure race....


                    • agent orange agent orange 28 juillet 2009 17:41

                      Un autre angle pour les passionnés du nouveau Grand Jeu en Asie Centrale.
                      http://www.globalresearch.ca/index.php?context=va&aid=14327


                      • mcm 28 juillet 2009 17:52

                        Vous avez tout à fait raison agent orange, laissons les chinois régler tranquillement leurs problèmes avec les musulmans sans aucune ingérence.

                        Mais par contre si c’est Israël qui fait la même chose, il faut en appeler aux ONG, à l’ONU, à police secours, aux droits de l’homme, aux pompiers, aux boycott à l’ONU, bref alerter la lune mars et tout le système solaire.


                      • fouadraiden fouadraiden 28 juillet 2009 18:00



                        Diagnostic très juste des tentacules de l’hégemonie occidentale sur le monde arabe et l’idéologie de l’auteur importe peu.


                         Naturellement les expatriés occidentaux des pays musulmans sont mieux lotis que les immigrés musulmans des pays européens, cette asymétrie à elle seule traduit l’hégémonie occidentale et sa domination sur un monde qui demeure encore sous influence coloniale.


                         la logique voudrait que les immigrés musulmans des pays démocratiques soient dans de meilleures conditions d’épanoussiment que que les expatrités qui vivent en Arabie. ben non, c’est tt le contraire. un immigré algérien de France aura une forte probalité de chance pour que dans sa famille un de ses garçons termine dans les prions françaises et bcp plus probable pour qu’un autre finissent au chomage. les enfants des occidentaux qui vivent en Afrique noire ou chez les islamistes du Golfe ...rien de tel.

                        le comble , même qd on cherche à fuir le racisme anti arabe des sociétés européenne on le retouve dans les pays arabes partout à l’oeuvre. Au Maroc par exemple, on vous embauche au salaire européen si vous etes occidental mais on vous propose 300 euros si vous êtes marocain.

                         certains restaurants au Maroc sont interdits( subtilement) aux Marocains( j’en ai fait l’expérience). tiens , c’est comme en Europe où les Maghrebins sont interdits de boite de nuits, d’école non-poubelles, de logements non- ghettoisés, etc.



                         @ Peripate , tu es amusant, dans la main droite tu tiens le livre ,Aristote au Mont st Miche, en estime , qui démontre à l’envi les thèses auxquelles tu crois ,et dans l’autre , la main gauche j’imagine ,Comment le peuple juif fut inventé, qui lui malheureusment n’a pas cette qualtité de demonter tes thèses pro israéliennes .

                        et depuis qd des livres écrits par des histoiriens démontrent ? on peut opposer à cette thèse mille autres d’autant que l’auteur de Artistote dans la Médina ... n’est ni arabisant ni islamisant ( c’est le minimum requis qd on cherche à démonter en ce domaine)


                         Soyons sérieux et restons vigilants.

                         

                         

                         



                        • philbrasov 28 juillet 2009 18:19


                           la logique voudrait que les immigrés musulmans des pays démocratiques soient dans de meilleures conditions d’épanoussiment que que les expatrités qui vivent en Arabie."
                          ---------------------------

                          détrompez vous le bristol, le Georges V le Majestic a Cannes et l’éden roc sont très prisees par les expatries arabes pendant les vacances.

                          ils sont même chouchoutes, je peux même témoigner qu’une fois le bar du georges V m’a été interdit.....Un expatrie arabe y recevait ses amis.


                        • katalizeur 28 juillet 2009 18:34

                          @ brazoff

                          ce sont des exception qui confirme la regle, mon pauvre brazouff....

                          @ fouad

                          tres bon mon ami,
                           
                          le ciel est il bleu aujourd’hui en maroquie....,,, ????


                        • philbrasov 28 juillet 2009 18:46

                          le jour ou nos amis marocains seront expatries en Europe suite a la l’expansion a l’international de la SA Mohamed Bouhali dit « momo le roi de la tajine », en tant que INTERNATIONAL SALE MANAGER , ils seront les bienvenus.
                          et je leur laisserais volontiers ma place au bar de l’IBIS du coin.


                        • pigripi pigripi 28 juillet 2009 19:13

                          Et un article nullissime (pour faire djeuns comme dixit Kata) de plus sur Gagavox qui publie n’importe quoi pourvu qu’il y ait « Azraël » (diable et chat du sorcier dans les schtroumpfs) dans le texte.

                          Cette dissertation obtiendrait un 0 pointé au certificat d’études  : pas de plan, pas de structure, incohérences, mélange de références non sourcées et d’opinion, confusion, longueurs et répétitions, fautes d’orthographe, lourdeurs, aucun style, poncifs, clichés, plagiat, mélange des genres, etc.


                          • pigripi pigripi 28 juillet 2009 19:17

                            Alors ce qu’on appelle les émeutes des banlieues, ce n’est que le début. Si rien ne change, la France va vers une guerre civile explosive du type des « Blacks Panthers » aux Usa dans les années 1960 et 1970

                            Oh mais Ah que voilà une menace fine et allusive à la Tribu Ka, Semi Keba et notre ami Baska, le black muslim smiley))))

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès