Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

Accueil du site > Actualités > International > Scandale à l’Université du Texas ! Le port du lance-flammes toujours (...)

Scandale à l’Université du Texas ! Le port du lance-flammes toujours interdit en classes !

Lance-flammes, bazookas, armes chimiques, bactériologiques et même atomiques demeurent proscrits en classes à l'Université du Texas. Allo, non mais allo quoi, t'es étudiant et t'as pas droit à ton lance-flammes !?

Alors que, de Boston à New York, de Philadelphie à Washington D.C., toute la bien-pensance bobo gaucho de la côte Est pousse ses cris d'orfraie, l'Université du Texas a contre vents et marées autorisé le port d'armes de poing en classes. Il était temps !

Pour rappel, cette université avait fait la "une" de l'actualité en 1966. A l'époque, un ancien Marine, Charles Whitman, avait fait 16 victimes, et en avait blessé 32 autres en ouvrant le feu depuis la tour horloge qui servait d'observatoire. Il s'agissait de la première tuerie de masse dans des écoles aux Etats-Unis.

Le 17 février 2016, les parlementaires de l'État du Texas ont donc fini par se rallier aux arguments de "bon sens" des lobbys pro-armes, qui soutiennent que les fusillades survenues récemment dans les établissements scolaires américains auraient pu être évitées si les étudiants avaient pu répliquer.

Ah, le bon sens texan, qu'incarne à merveille son sénateur Ted Cruz, qui, l'été dernier, était apparu dans un clip de campagne à la Présidence où il faisait griller du bacon avec son fusil d'assaut.

Comme quoi, il faut vraiment être de mauvaise foi pour associer systématiquement armes à feu et violence. On peut tout aussi bien s'en servir pour faire la cuisine, en particulier des grillades. Voire pour renouveler la gastronomie mondiale !

JPEG - 17.9 ko
Ted « Top Chef » Cruz, une bonne tête de vainqueur !

En plus, cuire son bacon au fusil d'assaut, sans nul besoin d'électricité, c'est faire de sacrées économies d'énergie ! Un vrai geste pour la planète ! à saluer comme il se doit en cette période post-COP21.

JPEG - 23.9 ko
On dit merci qui ? Merci Teddy !

Aux States, les armes servent à tout, c'est culturel, comme par exemple le lance-flammes qui peut être ingénieusement reconverti en briquet ou en allume-cigare. Seule contrainte : il vaut mieux faire ça dans son jardin.

Voyez comment Jeff et Tiffany s'éclatent dans leur ranch avec leur lance-flammes artisanal ! Nos bobos new-yorkais voudraient leur enlever ces instants de convivialité ? Allo, non mais allo quoi !

JPEG - 53.3 ko
Lance-flammes « maison » pour allumer sa clope

Mais ne nous mentons pas. Porter une arme, ce peut être aussi très utile pour se défendre contre les méchants. Avec 994 tueries de masse au cours des trois dernières années aux States, il vaut mieux ne pas trop poser son gun, quitte à déplaire à Joey Starr, sans doute contaminé par la bien-pensance du show-business...

Après la tuerie du Bataclan, Donald Trump avait trouvé les mots justes lors d'un meeting dans ce bon vieil État du Texas :

"Regardez Paris, avec les lois sur le port d'armes les plus restrictives du monde, personne n'avait d'armes sauf les méchants.

Personne n'était armé. On peut dire ce qu'on veut, s'ils avaient eu des armes, si nos gens étaient armés, s'ils avaient le droit de porter des armes, la situation aurait été très, très différente".

JPEG - 31.2 ko
Yeah Donald, t’as trop la cool attitude !

Laisser le monopole du port d'armes aux méchants, il faut vraiment pas être très malin pour s'obstiner dans cette voie...

Même bon sens chez Jesse Hughes, leader des Eagles of Death Metal, le groupe qui a subi les tirs des jihadistes au Bataclan le 13 novembre 2015, et qui est récemment remonté sur scène à l'Olympia, sous les vivas de Télérama. Dans une interview de 2008, le rocker nous livrait sa philosophie de vie :

« Je suis un conservateur. La seule manière pour les gens d’espérer vivre dans un monde en sécurité, c’est qu’ils aient vraiment la volonté d’en faire un endroit sécurisé par eux-mêmes, et qu’ils soient même prêts à mourir pour ce en quoi ils croient. Je veux juste mon fric et mes flingues et que personne, bordel, ne me dise ce que je dois faire, voilà ce qui dicte ma politique ! »

Etre prêt à mourir au quotidien avec son flingue dans la main pour défendre par soi-même sa sécurité, en voilà un beau programme, n'est-il pas ?

Dans le documentaire The Redemption of the devil, qui lui est consacré, on peut voir cet inconditionnel de Donald Trump, Ronald Reagan et George Bush Junior, par ailleurs grand amateur d’armes à feu et membre actif de la NRA (National Rifle Association, lobby des armes aux Etats-Unis), s’amuser avec l’un de ses nombreux pistolets et le pointer en direction d’un de ses amis, en toute bonhomie, hilare. Et de déclarer :

« Tout part en couilles. Honnêtement, si les armes à feu étaient interdites aux Etats-Unis, ce serait un désastre  ».

Dieu merci, on en est encore loin ! A l'heure où l'on parle, 270 millions d'armes à feu ont été officiellement enregistrées aux Etats-Unis. On estime que le total des armes circulant dans le pays pourrait atteindre 450 millions d'unités. De quoi bien s'éclater !

Mais il convient de rester vigilant, car le camp des Bisounours démocrates n'attend qu'un moment d'assoupissement pour retirer leurs armes aux honnêtes citoyens américains. Comme nous le précise Radio Canada :

"Les armes de poing rangées seront autorisées dans les classes de l'Université du Texas, mais généralement interdites dans les dortoirs, en vertu de règles approuvées à contrecœur par le président de l'université pour se conformer à une nouvelle loi de l'État votée l'an dernier. Les armes sont autorisées dans les universités publiques, mais les écoles privées peuvent continuer de les bannir."

Si donc les méchants s'introduisent en pleine nuit dans les dortoirs, que feront les étudiants texans pour se protéger ? Vous imaginez ? Seront-ils contraints de se revêtir d'un drap blanc en hululant, afin de faire croire à leur agresseur - effrayé - au réveil d'un fantôme ? Allo, non mais allo quoi !

Quant au Monde, il indique :

"Les universités privées, au même titre que les manifestations sportives, restaurants universitaires, infirmeries, certains laboratoires ainsi que les résidences universitaires ne sont pas concernés par le projet de loi et peuvent continuer d’interdire les armes."
 

C'est dire que le lobby des armes a encore du pain sur la planche pour sécuriser tous les lieux de vie étudiants de la plus grande démocratie du monde. Espérons que Teddy ou Donald, une fois à la Maison Blanche, remédiera à ces graves manquements.


Moyenne des avis sur cet article :  4.18/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • César Castique César Castique 20 février 15:16

    Tout cela repose sur le principe selon lequel 



    La seule chose efficace contre un sale type avec une arme, c’est un brave type... avec une arme.

    • JL JL 20 février 15:55

      @César Castique,

       
      votre truc, ça me rappelle une histoire :
       
      Il y a les bons et les mauvais chasseurs.
      Un mauvais chasseur, il entend un bruit ? il tire !
      Un bon chasseur, il entend un bruit ... il tire.
      C’est pas pareil.

    • Shawford Shawford 20 février 15:57

      @JL caustique

       smiley

      J’en parlerai à Lucky s’il passe le cap de son prochain anniversaire smiley


    • OMAR 20 février 17:11

      Omar9

      @César Castique

      En 1939 la brave France était armée contre ces salauds d’allemands...

      Et pourtant.........

      Sinon, je te verrai bien comme figurant dans « Le bon, la brute et le truand ».


    • César Castique César Castique 20 février 20:21

      @JL

      « votre truc, ça me rappelle une histoire... »



      Il y a des fois, pon se dit que ce serait mieux d’être amnésique.


      @Shawford


      « ...s’il passe le cap de son prochain anniversaire,,, »


      Ça devrait le faire, comme on dit quand on cause à la mode.


      « En 1939 la brave France était armée contre ces salauds d’allemands... »


      Quand deux types se trouvent face à face, pour un duel, c’est rare que l’un des deux soit équipé d’un PzKMII et d’un Junker Ju87 (Stuka)


      Ces réactions démontrent au moins une chose, c’est combien le citoyen lambda est désarmé face à une question toute simple : qu’opposer à un sale type avec une arme ?

    • Etbendidon 20 février 16:38

      Faiblard l’article cette fois shawn
       smiley


      • flourens flourens 20 février 17:05

        ya pas que chez ces ploucs de texans, si la femme de Pistorius en Afrique du sud était allé aux chiottes avec une 12.7, elle ne serait pas morte


        • Pyrathome Pyrathome 20 février 18:34

          .
          ..
          .
          .
          .
          .
          ----((`’smiley)__((’`))
          ----)-__-_-_-__-(
          .---/---(o _ o)---\
          ----\-*.-( 0 )-*.-/
          --- _’-.__’=’__.-’_
          —/`|=-||||| :\ \
          .-\_))=-||||((_/
          .....|=-|||| ::|
          ......|-| |-|
          ----((__)_(__))


          • Shawford Shawford 20 février 18:36

            @Pyrathome

            Tu me préfères en Bouba ou en Babou ? smiley


          • Zip_N Zip_N 20 février 18:44

            Ces lois d’armes à feu qui se retournent contre eux, doivent donner des sueurs froides à Obama, vous pensez qu’il a plusieurs psy pour ce paradoxe ?


            • ben_voyons_ ! ben_voyons_ ! 20 février 18:46

              Recherche lance-flammes en état de marche.
              Echange possible contre Lego, Playmobil, blagues Carambar.

              Recherche fusil d’assaut avec munitions.
              Echange possible contre ours en peluche et poupées Barbie.

              Les jeunes, il leur faudrait une bonne guerre !


              • Shawford Shawford 20 février 18:48

                @ben_voyons_ !

                T’as raison, on recylera le matériel smiley


              • sls0 sls0 20 février 20:23

                Je vis dans un pays où avoir une arme est très facile, il suffit de ne pas être bourré lors de la visite médicale. C’est une taxe à payer.
                Le pays étant moins riche ce n’est pas pour tout le monde.
                Dans 50% environ des voitures il y a une arme.
                Je vais en ville, en 10’ je verrai 5 à 20 civiles armés.
                Le droit à la propriété est très poussé, plus la couleur de peau de celui qui est entrer sur la propriété est foncée, moins on a de problèmes avec les flics.
                Voilà un pays qui devrait plaire à certains. J’avais une licence de tir en France, ici je n’ai pas d’armes à feu.
                Première explication elle est d’ordre statistique.
                En cas d’agression armée quand même assez courante localement, on a une chance sur quatre d’y passer si l’on est armé aussi. Ca descend à 1/24 si l’on est pas armé.
                La seconde raison est d’ordre sociologique.
                Ils on un coté adolescent attardé parfois, la vision qu’ils ont des armes c’est une vision feuilleton américain, il a une télénovela mexicaine qui est très suivi localement ’’senora acero’’ des coups de feu des armes y n’a que ça, on est invincible dans les feuilletons. La vision d’une arme est moins dissuasive qu’en France.
                Pour moi le principal est de ne pas être volé mais pas de faire un carton avec la bénédiction des flics.
                Je n’ai pas d’arme mais après 22h, personne n’essaierait de rentrer pas infraction déjà qu’il n’y a pas grand chose à voler.

                Il y a 23 fois plus d’homicides chez moi qu’en France, je ne dit pas que c’est dû aux armes à feu mais le fait que dans 70% des cas c’est une arme à feu qui est employée j’ai quelques doutes.
                60% des homicides c’est des disputes et 20-25% des flics qui n’ont pas envie de courir.
                En Suisse où il y a un grand pourcentage d’armes ça ne pose pas de problème à priori.

                1) On dit toujours que ce n’est pas l’arme qui tue, c’est la personne qui est derrière, du fait que la sagesse n’est pas une qualité vraiment partagée, je ne suis pas contre une réglementation sérieuse.

                2) Il faut aussi voir que la plupart des gouvernements vont dans le sens d’une paupérisation de leurs populations et une réduction de leurs droits, c’est vrai que dans un pays où les gens sont armés c’est moins facile.

                Le 1 et le 2 étant antinomiques, je n’ai aucun avis.

                Nota : On voit que d’après les stats locales, être armé ne protège surtout pas, le jour où je veux une arme non déclarée, j’agresse une personne armée et je lui pique son flingue, elle est perdante à tout les coups par surprise. Avoir une arme pour se protéger, si l’on ne dort pas, il faut une poignées de secondes pour réagir et armer, si l’on dort à part tuer son enfant qui pille le frigo, pas trop utile.


                • Jean Pierre 20 février 23:56

                  Les américains sont tellement bien armés pour se défendre qu’il n’y a que 30 000 morts par an par arme à feux aux Etats-Unis. Avec plus d’armes ils seraient encore mieux armés pour se défendre et il n’est pas interdit de penser que le chiffre de 50 000 morts par an pourrait facilement être atteint.

                  D’ailleurs regardez le Mexique. Beaucoup de drogue passe vers les Etats-Unis en échange d’armes à feux qui vont dans l’autre sens. Le Mexique est lui aussi surarmé et voyez comme ce pays est paisible et sûr.

                  • clément dousset clément dousset 21 février 06:49

                    plus de 60 morts dans le dernier bombardement ricain en Libye : qu’ils se zigouillent comme ils veulent mais qu’ils n’aillent pas zigouiller les autres !



                    • Le421 Le421 21 février 09:37

                      Un Samedi normal au Etats-Unis...
                      Fusillade dans le Michigan, 7 morts...
                      Sans aucune raison, au hasard.
                      Un Samedi normal.

                      M’enfin, si ils aiment ça, je pense que le mieux, ce serait de surarmer tout le monde, d’équiper les bagnoles de Gatling* et les gamins de Glock 17...

                      *https://www.youtube.com/watch?v=8BTC1zhzMbk


                      • Radix Radix 21 février 18:14

                        Bonjour

                        Comment différencier un terroriste armé d’un étudiant armé ?

                        Ça risque de flinguer sec dans les universités américaines !

                        Radix

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Shawn

Shawn

Carnivore.


Voir ses articles







Palmarès